Publié dans Droit

45

Edward Snowden réitère son vœu d’être accueilli par la France

Edward Snowden réitère son vœu d’être accueilli par la France

« J’ai demandé l’asile en France en 2013 sous (l’ancien président socialiste) François Hollande. Évidemment, j’aimerais beaucoup que monsieur Macron m’accorde le droit d’asile ». 

Sur l’antenne de France Inter ce matin, à l’occasion de la sortie de son autobiographie « Mémoires Vives », Edward Snowden réitère son vœu d’être accueilli dans l’Hexagone. 

Voilà six ans, Manuel Valls avait refusé une telle procédure. « La France a reçu, comme beaucoup d'autres pays, par l'intermédiaire de son ambassade à Moscou, une demande d'asile de la part de M. Edward Snowden ». « Compte tenu des éléments d'analyse juridique et de la situation de l'intéressé, il n'y sera pas donné suite » expliquait un communiqué.

L’intéressé n’a eu de cesse de dénoncer les lois sécuritaires, notamment les lois d’état d’urgence. « Abandonner une société libre par peur du terrorisme est le seul moyen de se laisser vaincre par celui-ci » écrivait-il en 2016.

« On a si peur du terrorisme, de ceci, de cela, qu'on commence à détruire nos propres droits » réitère-t-il sur la radio publique.  

« Protéger un lanceur d’alerte n’est pas un acte hostile. C’est une main tendue » ajoute-t-il aujourd’hui. Selon le Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946, « tout homme persécuté en raison de son action en faveur de la liberté a droit d'asile sur les territoires de la République ».

45

Tiens, en parlant de ça :

Pilule rouge et bleue avec des messages codés

Europol milite pour un chiffrement de bout en bout « flexible »

Here we go again

17:00 Sécu 11
Collectif La Barbe

Inclusion dans la tech : critiqué, le CEO de Qovery menace une internaute de poursuites

Re:Qovery

14:49 Société 17
La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

L’extension des prestataires américains devant collaborer avec la NSA fait polémique

All your base are belong to US

12:25 DroitSécu 10
45

Fermer

Commentaires (45)


La comme ça je vois deux raisons principales à ce refus :

* cela va dégrader nos relations déjà tendues avec les Etats-Unis

* Snowden risque de pointer du doigt la politique française en matière de surveillance et d’usage de la technologie à des fins sécuritaires



Bref, y’a 0% de chance que ça arrive, même si ce serait louable.


Je pense que ton 1er point est effectivement le (très gros) point de blocage, mais pour le 2e je suis pas sûr : que je sache il n’a pas tellement pointé la politique de surveillance russe depuis qu’il y est exilé. En Russie comme en France, ça le mettrait dans une situation tendue de se fâcher avec les gouvernements qui l’accueilleraient.








yope7 a écrit :



La comme ça je vois deux raisons principales à ce refus :

* cela va dégrader nos relations déjà tendues avec les Etats-Unis

* Snowden risque de pointer du doigt la politique française en matière de surveillance et d’usage de la technologie à des fins sécuritaires



Bref, y’a 0% de chance que ça arrive, même si ce serait louable.





Et oui, si l’Europe avait des couilles, ça se saurait, et le “privacy shield”aurait été un : “Vous nous avez entubé avec de l’espionnage industriel massif, maintenant chaque entreprise fournissant du service en Europe doit avoir un siège social en Europe et aucune donnée ne peut sortir du territoire Européen sans autorisation”.



Et on aurait été comme la Russie ou la Chine, où nous aurions laissé le champ libre à des “géant Européen” en matière de numérique, en toute impunité d’ailleurs, car les USA n’auraient rien eu à redire, étant donné la valeur des révélations de Snowden à l’époque (FBI qui met des mouchars dans les équipements réseau à destination d’entreprise Européennes, qui espionne Gemalto et nos groupes industriel et file les infos à leur société etc.).



Tu parles de cela?

=>https://francais.rt.com/international/22755-snowden-denonce-surveillance-masse-r…



Après il n’a pas plus de preuve que cela de la surveillance en Russie. On sait qu’ils surveillent les réseaux sociaux comme en France (car ils ont aussi des condamnés par la justice pour “extremisme”). Mais après je ne sais pas perso.


Ce serait pas un mal, de se fâcher un peu avec les USA. J’vais dire un truc con, mais c’est d’une évidence telle… Un moment, faut poser ses couilles sur la table, si tu veux pas finir laquais.



Ça n’empêche pas, au contraire, d’entretenir de bonnes relations avec les USA. Elles seraient plus saines si on avait du répondant, je pense. Parce que la tension perceptible elle pèse uniquement sur la France, actuellement.


Mmm, j’étais pas au courant en effet. J’avais plutôt en tête l’interdiction des VPNs, les attaques contre Telegram, le projet de réplication des serveurs DNS racines (ce qui peut être un mal comme un bien, mais quand on voit ce qu’il en font en Chine …), les boites noires SORM-3 (le même principe qu’en France, mais en + actif), etc.


je pense qu’il en est conscient que personne n’a envie de se brouiller avec les USA.

même si il doit manquer de rien en Russie, ca reste un fugitif aux yeux des USA, ça doit le peser.

j’imagine que son sujet est encore très sensible, je pense que les USA peuvent le prendre comme une trahison ou la  honte de leur pays même si leur présidence tourne, je doute qu’ils valident le lanceur d’alerte avant qqes tps sauf si un président particulièrement démocrate soit élu. bref il faut attendre encore 10 ans avant un accord avec le DOJ.


Tant qu’on n’aura pas compris que les EU ne sont pas nos amis et qu’ils roulent pour eux, on continuera à faire le gentil toutou.


Macron serait bien capable de lui permettre l’entrée sur le territoire (puisqu’il ne décide pas de l’asile). Juste pour se donner une bonne image, “et en même temps” continuer d’autoriser les tirs au LBD sur les manifestants, de limiter les libertés, de faire voter de plus en plus de lois sécuritaires, de favoriser les décisions administratives, d’encourager la justice arbitraire. Mais on ne retiendrait que “c’est le président qui a accueilli Snowden”.


alors l’Europe elle a encore bon dos, là on parle d’asile, donc c’est du national.

et après pour ton histoire de couilles, c’est facile de rouler des mécaniques, encore faut-il être armé ou en tout cas préparé à se prendre une bonne raclée derrière. En l’occurrence ni l’Europe ni les pays européens ne sont prêts à défendre quoi que ce soit contre une éventuelle action inamicale de la 1ere puissance économique mondiale.

On n’a pas les moyens, aujourd’hui, ni dans un avenir proche, de faire face économiquement aux US.

le seul moyen c’est plus d’UE, mais on est 28 (27,5?) à mettre d’accord, et quand on est les US il est très facile d’en trouver quelques uns à qui tordre le poignet. A un moment donné d’ailleurs faudra abandonner ces histoires de décisions à l’unanimité, sinon ça ne mènera à rien.



les russes étaient déjà sous sanctions américaines, ils n’ont pas perdu grand chose. nous par contre on a bien plus à perdre à énerver les US. et encore en tant que Français, beaucoup moins que d’autres pays. l’Allemagne notamment.








Jarodd a écrit :



Macron serait bien capable de lui permettre l’entrée sur le territoire (puisqu’il ne décide pas de l’asile). Juste pour se donner une bonne image, “et en même temps” continuer d’autoriser les tirs au LBD sur les manifestants, de limiter les libertés, de faire voter de plus en plus de lois sécuritaires, de favoriser les décisions administratives, d’encourager la justice arbitraire. Mais on ne retiendrait que “c’est le président qui a accueilli Snowden”.





Il y a un moment cela devient pathologique: tu devrais aller consulter <img data-src=" />

De toute façon comme dit précédemment, contrairement à la Russie, ce n’est pas Macron qui peut décider du droit d’asile. Après il peut permettre à ce que Snowden vienne le demander.



Je ne vois pas trop quel interêt pour Snowden de venir chez nous.

Il ne doit pas ignorer les multiples accords entre la France et les USA… Je vois mal comment nous pourrions refuser une extradition si demandée et sur quels critères on lui accorderait l’asile.



Les USA sont des alliés notamment militaires. Il y’a reconnaissance réciproque des états et des lois.



&nbsp;Ce n’est pas un pays en guerre…


Je crois que la France n’extrade pas les personnes si elles risquent la peine de mort.








Naneday a écrit :



Mais quel FDP, qu’il reste ou il se trouve cet escroc





?

Week-end difficile ?



Regarde son historique de message et tu verras que non (et au passage tu pourras le filtrer).








Nerg34 a écrit :



Je vois mal comment nous pourrions refuser une extradition si demandée et sur quels critères on lui accorderait l’asile.





Traité d’extradition entre France et US.

si la France estime que c’est une infraction politique.

donc on se place directement sur le plan politique.

Il est donc tout à fait logique que la France refuse, le but étant d’éviter sur son sol une procédure d’extradition qui ne lui rapporterait rien. Si la justice considère qu’il n’est pas extradable ça pourri encore plus les relations avec les US et on n’en a pas besoin, et dans le cas contraire on se met mal vis à vis de tous les gens qui estiment qu’il a eu raison, et on n’en a pas besoin non plus.

Conclusion: Snowden n’est pas aujourd’hui le problème de l’État Français, on va pas non plus se rajouter des emmerdes diplomatiques et de politique intérieure dans le contexte actuel.



donc que personne ne rêve. ça n’arrivera que quand l’État aura un intérêt à le faire, et c’est pas demain la veille à priori.



Perso à sa place je resterai en Russie. Je sais pas ce qui lui donne tant envie de venir en France, mais clairement il risque moins sa peau là bas que chez nous. À peine sortit de l’avion il sera mis dans un autre pour les USA si il débarque chez nous. C’est pas notre gouvernement actuel qui va le prendre sous son aile…


il suffirait que les US disent: promis on va pas l’exécuter, la balle est dans votre camp.

et là la France dit soit “ok on vous fait confiance”, et rien n’empêche les US de le faire quand même et on passe pour des cons, soit “non vous êtes des menteurs”, et là on s’en prend une.



on n’a absolument aucun intérêt objectif d’accueillir Snowden chez nous, surtout qu’à priori en Russie il a pas l’air d’être trop malmené.

la question qu’il faut se poser est surtout de savoir pourquoi il remet ça sur la table.

Soit c’est lui qui en parle directement et on peut s’interroger sur ses raisons.

soit c’est le journaliste qui la lui pose et là on sait que c’est juste pour faire du clic en montant de toute pièce un petit buzz médiatico-politique, où tous les matins il va poser la question à l’invité du jour histoire de pouvoir en faire un papier derrière et remettre des sous dans la machine. ça peut faire 15j de news sur du vent.


On lui à dis qu’ont était des vendus ? Qu’on signe tout documents, accords pour faire plaisir aux autres ?


n’importe quoi. faut déjà une demande officielle d’extradition en bonne et due forme de la part des US, et après une procédure judiciaire qui peut durer un certain temps.


Si tu prends tout au pied de la lettre aussi… évidemment qu’il y a des procédures à suivre. Je voulais juste souligner que je ne pense pas que c’est en France qu’il trouvera des soutiens pour faire trainer tout ça justement. En tout cas j’aimerais quand même connaître ses motivations à venir en France sachant qu’avec sa situation il s’est quand même trouvé une planque, ce qui n’est pas chose facile. On sait ce qu’on perd mais pas ce qu’on gagne comme on dit.


ben détrompe toi je pense qu’il aurait des soutiens en France.

quelques vrais et beaucoup pour se faire mousser sur le plan politique et médiatique.



après je n’ai pas vu/entendu/lu l’interview de France Info, mais à priori il répond à une question.

évidemment, que Macron lui accorde l’asile serait un coup médiatique énorme, mais je pense pas qu’il ait réellement envie de venir en France pour toutes les raisons qu’on a citées. surtout quand il voit comment ça se passe avec Manning aux US.


Comme indiqué dans l’article, au nom de l’alinea 4 du Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946&nbsp;


Oui, oui… en attendant, le Président de la République est le chef des Armées et celui qui détient la légitimité de la diplomatie de la France (en face du Premier Ministre qu’il a lui même nommé). Bref, le poids d’une autorité administrative face à lui, c’est peanuts (des cacahuètes).




« … j’aimerais beaucoup que monsieur Macron m’accorde le droit d’asile ».





<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />








MoonRa a écrit :



On lui à dis qu’ont était des vendus ? Qu’on signe tout documents, accords pour faire plaisir aux autres ?







Nan mais je pense que c’est ironique en fait, sa demande d’asile.<img data-src=" />









hellmut a écrit :



1ere puissance économique mondiale.







Alors ça c’est sur le papier … En vérité, les USA ne tiennent que grace aux dollars présent dans les transactions international … Ils ont d’ailleurs en train de se faire tailler un short par les BRICS et les Chinois, Russes,Bresil, Inde commencent à se passer du dollars donc ça les fait bien chier ….



Moi je vois plus une bête en train de mourir qui tente le tout pour le tout pour essayer de mordre une dernière fois …



Après c’est mon point de vue …







hellmut a écrit :



On n’a pas les moyens, aujourd’hui, ni dans un avenir proche, de faire face économiquement aux US.







Je suis pas vraiment d’accord avec toi … L’europe c’est 500 millions de consommateurs potentiels ([url=https://eur-lex.europa.eu/summary/chapter/consumers.html?locale=fr&root_default=SUM_1_CODED%3D09[/url]



Alors que les USA c’est 327 Millions d’habitant … In fine on a plus de consommateur en Europe qu’ils y en a aux USA …



Cela va certainement nous rapportez plus d’ouvrir plus notre marché avec les BRICS qu’avec les USA … Rien que déjà dire fuck aux USA pour ouvrir le marché avec l’Iran c’est 14 de la population des USA … Mais bon l’Iran c’est le mal absolu …







hellmut a écrit :



le seul moyen c’est plus d’UE, mais on est 28 (27,5?) à mettre d’accord, et quand on est les US il est très facile d’en trouver quelques uns à qui tordre le poignet. A un moment donné d’ailleurs faudra abandonner ces histoires de décisions à l’unanimité, sinon ça ne mènera à rien.







je suis totalement d’accord … A partir du moment ou tu as plus de 50% des pays d’accord, tu as une majorité des pays qui sont donc pour et donc aux autres d’appliquer … Après s’il faut l’aide de l’UE pour appliquer on discute









hellmut a écrit :



la question qu’il faut se poser est surtout de savoir pourquoi il remet ça sur la table.

Soit c’est lui qui en parle directement et on peut s’interroger sur ses raisons.



&nbsp;

Est-ce que ce n’est pas non plus la Russie qui le presse de partir ? Ils l’ont ptet hébergé à titre temporaire , “à la J.Assange”, et commence à se dire que ça va durer.

D’autant que TOUTE les discussions avec les USA , sur quelque sujet que ce soit (surtout en ce moment dans le golfe) doit commencer par : “vous hébergez un terroriste, renvoyez-nous Snowden après on pourrais discuter”.



&nbsp;Faire chier les USA c’est marrant un moment surtout pour poutine. Mais ça doit vite devenir lassant, surtout avec un champion toute catégorie comme Trump en face.



&nbsp;

&nbsp;









Kiroha a écrit :



Alors ça c’est sur le papier … En vérité, les USA ne tiennent que grace aux dollars présent dans les transactions international … Ils ont d’ailleurs en train de se faire tailler un short par les BRICS et les Chinois, Russes,Bresil, Inde commencent à se passer du dollars donc ça les fait bien chier ….





ils sont loin de se faire tailler un short par les BRICS. franchement la russie c’est le PIB du Portugal.

les US ont une force de frappe économique inégalée, les Chinois en font l’expérience actuellement.





Moi je vois plus une bête en train de mourir qui tente le tout pour le tout pour essayer de mordre une dernière fois …



Après c’est mon point de vue …



en train de mourir ou pas, tu ne deales pas avec les US comme avec n’importe quel autre pays.







Je suis pas vraiment d’accord avec toi … L’europe c’est 500 millions de consommateurs potentielshttps://eur-lex.europa.eu/summary/chapter/consumers.html?locale=fr&root_defa…



Alors que les USA c’est 327 Millions d’habitant … In fine on a plus de consommateur en Europe qu’ils y en a aux USA …



Cela va certainement nous rapportez plus d’ouvrir plus notre marché avec les BRICS qu’avec les USA … Rien que déjà dire fuck aux USA pour ouvrir le marché avec l’Iran c’est 14 de la population des USA … Mais bon l’Iran c’est le mal absolu …



ce que l’Iran nous apporterait peut-être par rapport à ce qu’on perdrait sûrement avec les sanctions US. le calcul est vite fait, il a été fait, et les décisions qui s’imposaient (au 1er degré) ont été prises.

c’est malheureux mais c’est comme ça.





je suis totalement d’accord … A partir du moment ou tu as plus de 50% des pays d’accord, tu as une majorité des pays qui sont donc pour et donc aux autres d’appliquer … Après s’il faut l’aide de l’UE pour appliquer on discute



ah pas du tout. on parle de décisions à l’unanimité, pas à la majorité. c’est à dire que si un des 28 dit non, ça ne passe pas.



le traité de Lisbonne a introduit la majorité qualifiée, mais pas pour la politique étrangère et de sécurité commune.









ultrariri a écrit :



Je crois que la France n’extrade pas les personnes si elles risquent la peine de mort.





Elle renvoie bien les migrants dans leur pays d’origine même lorsque leur vie y est en danger ! Quant à l’éthique et l’humanisme de monsieur Macron, il n’y a pas de question à se poser. Il ne sait même pas ce que c’est parce que ce n’est pas de l’argent.



la Russie gardera Snowden tant qu’elle y trouvera un intérêt.

aujourd’hui ça coûte rien, et ça rapporte beaucoup en terme d’image.

bien pour ça qu’il cherche un asile stable, et pas un permis de séjour, qui est révocable en fonction de la température politique du moment.

à ce titre d’ailleurs, le fait de demander l’asile à Macron est une erreur. Macron peut lui octroyer un droit de séjour. pour l’asile, c’est l’OPFRA qui est compétente.


pas s’ils sont reconnus comme réfugiés.








hellmut a écrit :



alors l’Europe elle a encore bon dos, là on parle d’asile, donc c’est du national.

et après pour ton histoire de couilles, c’est facile de rouler des mécaniques, encore faut-il être armé ou en tout cas préparé à se prendre une bonne raclée derrière. En l’occurrence ni l’Europe ni les pays européens ne sont prêts à défendre quoi que ce soit contre une éventuelle action inamicale de la 1ere puissance économique mondiale.





La question n’est pas tellement là, même si ici c’est pas mal le discours “nia nia les méchants américains”.



La question c’est les services français (DGSE, DGSI, etc.) n’ont pas vu d’un bon oeil les actions de Snowden, et pas que les français. Contrairement à une partie du public, ses actions ne sont pas du tout vues comme utiles (sans parler du fait que pour nos services, ils n’ont rien appris).



J’ai déjà dû le citer, mais ça donne une idée de ce que pensent nos services de Snowden (il a écrit un autre billet ensuite sur l’espionnage entre pays, même alliés, car tout le monde s’espionne même en coopérant) :

https://www.lemonde.fr/blog/aboudjaffar/2013/06/25/and-im-telling-it-to-you-stra…



Je lisais ce tweet hier :

Il y a quelque-chose d’un peu lunaire de voir un gars, qui se réfugie sous le parapluie d’un autocrate pour échapper à un procès dans une démocratie, donner des leçon de démocratie à la terre entière sur une chaîne de service public.



Et ce court fil :

https://twitter.com/mazzender/status/1172618702715572224



Ça fait maintenant plus de 6ans qu’un mec à envoyé un simple mail de merde avant de disparaitre et de donner tout les secret de la NSA en sa possession aux Russes. Et vous appeler ça un lanceur d’alerte.

Il aurait pu prévenir : la commission du renseignement du Sénat, mais il a pas fait. Des journaliste autre que deux complotistes dont un pro-Assad, mais il ne l’a pas fait. Il aurait pu en parler à ses Sénateurs et représentant, mais il ne l’a pas fait.

Il aurait rien eu dans tout les cas même en envoyant des documents au NYT vu qu’il sait s’y prendre pour rester anonyme. Il a juste préféré la difficulté.



Et encore luihttps://twitter.com/AbouDjaffar/status/1172791111468945408

En plus d’être un saboteur inconscient dont on ne sait pas s’il est un naïf ou un mytho frustré, Snowden est le type qui a été accueilli par Moscou selon une chronologie très troublante. Réfléchissez.







carbier a écrit :



Il y a un moment cela devient pathologique: tu devrais aller consulter <img data-src=" />

De toute façon comme dit précédemment, contrairement à la Russie, ce n’est pas Macron qui peut décider du droit d’asile. Après il peut permettre à ce que Snowden vienne le demander.





Oui, et puis ce que je dis plus haut.



oui je connais, je le suis.



et là dessus je suis pas d’accord avec lui.

en gros son billet c’est “ah mais c’est incroyable, les américains nous espionnent, c’est fou, lol”, sur un ton faussement blasé.



comme déjà dit 1000 fois il y a un gouffre entre le fait que 3 barbus du CCC disent que les US font de la surveillance massive, et un analyste de la NSA qui balance des Go de données aux journaux.

on parle pas de renseignement, faut pas déconner. Prism c’est un syphon.

la conséquence bienvenue de tout ça, c’est pas pipi dans un violon, c’est la prise de conscience massive et populaire des notions de sécurité des données, d’adoption massive et populaire du chiffrement de bout en bout. ce mec a participé de l’éducation des masses laborieuses sur leurs données et ce que les US et les GAFAM en font. l’arrière grand mère de ma femme a entendu parler de ce mec.

donc se limiter sciemment à la dimension renseignement, c’est ignorer volontairement tout le reste, qui est que ce mec s’est planté sur la place publique avec un porte voix et a gueulé: “les US vous surveillent massivement, et voilà les preuves”.



comparer ça avec la commission du renseignement du Sénat (faut avoir confiance) ou envoyer des docs anonymes au NYT (y’en a toutes les semaines des exclus du NYT avec des “d’après une source au sein de la communauté du renseignement qui a décidé de garder l’anonymat et blablabla”, c’est vraiment petit.

Sans parler de Binney et Drake, c’est vrai que ça donne envie d’aller voir les instances internes, wahou.

en mode “bon alors tu vas bien fermer ta gueule, on va te coller au placard, et si tu mouftes à la presse on te colle au trou, OK?”.



je parle même pas de la théorie du complot dans laquelle il verse (ce qui est assez comique venant de sa part), alors qu’il sait très bien que Snowden est bloqué en Russie parce que les US ont invalidé son passeport, comme des cons. ils l’ont jeté dans la gueule du loup.



et je finis avec un dernier point: tu sais très bien que les politiques écoutent les services quand bon leur semble. et j’ai franchement pas l’impression que l’avis perso de la DGSE (hors renseignements justement) soit un blocage sur ce sujet.

c’est juste qu’on a tout à perdre sur le plan économique et diplomatique, et que le gain en politique interne pèse pas bien lourd en face.


Pour le procès il l’explique très bien: les US veulent un procès à huis clos uniquement sur la question de la légalité de ses actes (lol, comme si y’avait un doute). Lui veut un procès publique sur la moralité des faits: est-ce que ce qu’il a fait d’illégal était une bonne chose? évidemment il va pas rentrer aux US pour disparaitre et prendre 130 ans de prison. ^^








hellmut a écrit :



et là dessus je suis pas d’accord avec lui.

en gros son billet c’est “ah mais c’est incroyable, les américains nous espionnent, c’est fou, lol”, sur un ton faussement blasé.





Le ton peut parfois rebuter, mais au fond il a raison.







hellmut a écrit :



comme déjà dit 1000 fois il y a un gouffre entre le fait que 3 barbus du CCC disent que les US font de la surveillance massive, et un analyste de la NSA qui balance des Go de données aux journaux.

on parle pas de renseignement, faut pas déconner. Prism c’est un syphon.





Mais comme le dit JR/AD dans ce billet ou un autre, c’était déjà connu si on s’intéressait à la question, des bouquins étaient sortis (mais sans battage médiatique) bien avant, il en montre un ou 2.







hellmut a écrit :



comparer ça avec la commission du renseignement du Sénat (faut avoir confiance) ou envoyer des docs anonymes au NYT (y’en a toutes les semaines des exclus du NYT avec des “d’après une source au sein de la communauté du renseignement qui a décidé de garder l’anonymat et blablabla”, c’est vraiment petit.





Je ne suis pas d’accord avec toi, tant sur la commission (qui a sorti beaucoup de choses) que sur le NYT ou autre grand journal.







hellmut a écrit :



je parle même pas de la théorie du complot dans laquelle il verse (ce qui est assez comique venant de sa part)





Le problème avec AD c’est qu’il est souvent elliptique, et qu’il faut le suivre un peu assidument pour bien comprendre. J’ai oublié les détails sur la chronologie dont il parle.







hellmut a écrit :



c’est juste qu’on a tout à perdre sur le plan économique et diplomatique, et que le gain en politique interne pèse pas bien lourd en face.





Je suis assez persuadé qu’on ne perdrait pas grand chose. A mon avis c’était plus lourd de s’être opposé à la guerre en Irak en 2003.



J’en reste au fait que Manning est sorti de prison alors que certains ici te parlent de peine de mort ou d’autres trucs bien lourds.

Alors, ce dont Snowden peut écoper comme peine s’il se retrouve aux US, pas facile de savoir combien de temps il resterait en prison.








OlivierJ a écrit :



Le ton peut parfois rebuter, mais au fond il a raison.



Mais comme le dit JR/AD dans ce billet ou un autre, c’était déjà connu si on s’intéressait à la question, des bouquins étaient sortis (mais sans battage médiatique) bien avant, il en montre un ou 2.





super, des trucs de spécialistes ou de nerds. on sait tous très bien que ce qui marche c’est l’opinion publique.

et c’est ça qui a fait bouger les lignes, le chiffrement e2e dans les appli grand public, le RGPD, le safe harbor, les alternatives aux GAFAM. c’est pas 2 bouquins confidentiels qui ont eu un impact, mais un scandale planétaire.

mais il peut dire ce qu’il veut au fond. l’impact et les conséquences de ce leak sont ultra bénéfiques pour tout le monde, sauf la NSA.





Je ne suis pas d’accord avec toi, tant sur la commission (qui a sorti beaucoup de choses) que sur le NYT ou autre grand journal.



je te conseille de te renseigner sur les cas Binney et Drake, qui sont des lanceurs d’alerte internes. c’est assez éclairant sur le choix de Snowden de balancer tout aux journaux.





Le problème avec AD c’est qu’il est souvent elliptique, et qu’il faut le suivre un peu assidument pour bien comprendre. J’ai oublié les détails sur la chronologie dont il parle.



t’inquiète, je le suis très assidûment. <img data-src=" /> ça reste du niveau théorique. et quand bien même ça serait un coup des Russes (qu’il ne peut d’ailleurs pas encadrer), on est gagnants.





Je suis assez persuadé qu’on ne perdrait pas grand chose. A mon avis c’était plus lourd de s’être opposé à la guerre en Irak en 2003.



les enjeux n’étaient absolument pas les mêmes. en Irak il fallait envoyer des gens se faire tirer dessus.

mais effectivement, c’est tout à fait possible qu’on ne perde pas grand chose, vu l’état de l’administration US actuellement.



oui, sous Obama.

tu vois Trump gracier Snowden toi? <img data-src=" />


Bonne question, mais par exemple Trump avait d’abord déclaré qu’Assange était un type super (je crois que c’est lié au fait que Wikileaks avec diffusé des mails de son adversaire), avant de dire le contraire une fois président.


oui, justement.

je le vois mal être gentil avec Snowden quand on voit quelle population il drague et ses alliés dans l’administration, notamment Pompeo (ancien directeur de la CIA). pas oublier que l’année prochaine c’est les élections. <img data-src=" />



edit: Obama a gracié Manning en fin de 2e mandat, il n’avait absolument rien à perdre.


C’est facile de “donner son soutient” pour embellir son image quand on sait qu’il y a 99% de chance que ça n’aboutisse pas.


Ah oui j’avais pas vu qu’ils avaient interdits les vpn en Russie aussi. Étonnant pour le pays des “pirates informatiques”.

Ça se durcit donc partout pour le contrôle/censure d’internet.


non, mais bon, si tu veux des espions a la maison, soit