En Corrèze, une montée en débit retardée par Orange, pour lui-même

En Corrèze, une montée en débit retardée par Orange, pour lui-même

Un équipement manque et tout est bloqué

Avatar de l'auteur

Guénaël Pépin

Publié dansInternet

30/06/2017
38
En Corrèze, une montée en débit retardée par Orange, pour lui-même

Pendant quelques semaines, une montée en débit a été repoussée dans une commune de Corrèze. La raison : un équipement de collecte fibre manquant chez Orange, poussant l'opérateur à retarder l'ouverture commerciale. La décision, prise par la société, a causé le désarroi du réseau public local alors qu'un autre FAI était prêt.

À Saint-Merd-Les-Oussines, une commune d'une centaine d'habitants en Corrèze, on attendait la montée en débit de pied ferme. La promesse : rapprocher la fibre des habitations, en finissant toujours les lignes par le réseau téléphonique, pour améliorer sensiblement les débits en attendant du très haut débit plus pérenne. Commandée par le réseau d'initiative publique local (Dorsal) à Orange, cette montée en débit a pris du retard du côté de l'opérateur historique. Attendue début mars par la mairie et le département, l'ouverture commerciale a eu lieu fin avril.

En fait, les travaux ont bien été effectués par Orange, en tant que responsable de l'infrastructure. « Toutes les conditions étaient réunies pour que le PRM ouvre en mars » nous assure Yan Pamboutzoglou, le directeur du réseau public Dorsal, dont le prestataire Axione a fourni la fibre nécessaire. Si le réseau était bien prêt, Orange FAI (la branche de détail) a eu un problème d'approvisionnement.

Quand Orange FAI retarde une commande de collectivité

Selon un email de début avril, dont nous avons obtenu copie, Orange « réseau » a repoussé l'ouverture commerciale du PRM parce qu'un équipement de collecte fibre (pour Orange « FAI ») manquait à l'appel. Dit autrement, l'armoire demandée par le réseau public fonctionnait bien, mais l'opérateur n'était pas en mesure de proposer sa Livebox via celle-ci, faute de raccordement à la fibre. De quoi justifier plusieurs semaines de retard.

Pourtant, comme nous l'affirment bien Dorsal et Orange, l'opérateur Axione était lui bien opérationnel... depuis début mars, ajoute le réseau public. L'entreprise a donc repoussé de deux mois l'amélioration des débits, possible chez deux fournisseurs d'accès concurrents (Bouygues Telecom et SFR via Axione), parce qu'elle n'était pas encore possible pour lui-même.

La mise en service effective a eu lieu fin avril. « Orange a migré les clients du NRA de Saint-Merd-Les-Oussines le 18 mai au lieu du 27 avril. Ces trois semaines de retard (et non deux mois) sont dues à la mise en place d’un équipement supplémentaire pour une montée en débit plus performante afin d’offrir plus de services et d’usages innovants » nous répond le groupe. 

La migration des anciens clients en cause

Contactés, la mairie, Dorsal et Orange nous fournissent donc des versions légèrement différentes, avec de nombreux va-et-vient à base de détails techniques divergents. Le problème concret réside dans la migration des lignes de l'ancienne armoire (avec les anciens débits) vers la nouvelle (avec débits améliorés). Le réseau public et Orange nous confirment que le problème ne se posait ici que pour lui, Axione (donc les autres FAI) ne disposant pas de clients à l'ancien répartiteur.

Le groupe télécom nous explique que migrer des lignes d'un « vieux » répartiteur vers un nouveau, quand celui-ci est déjà actif, peut causer de nombreux problèmes pour les clients connectés à l'ancienne armoire. Or, pour migrer à Saint-Merd-Les-Oussines, Orange FAI devait disposer de son équipement fibre dans la nouvelle armoire... manquant pendant plusieurs semaines. Autant de temps qu'ont attendus les concurrents, sans réel recours possible, pour un problème interne à l'opérateur historique.

Ce dernier nous répond que la décision peut aussi être prise si d'autres opérateurs sont confrontés à ce problème (ouverture commerciale impossible à date avec des clients à migrer d'un ancien répartiteur à un nouveau). Nous n'avons pas eu confirmation de tels cas, l'Arcep n'ayant notamment pas répondu précisément à une requête sur le sujet.

Notons que l'offre PRM, telle que validée par le régulateur, laisse à l'opérateur-aménageur (le réseau public) le choix de repousser une mise en service. Dans le cas présent, Orange nous confirme avoir pris la décision seul. « La mise en service d’un équipement supplémentaire de collecte optique sur un nouveau câble n’a pas permis à Orange d’ouvrir son équipement situé dans le PRM à la date souhaitée. [...] La date d’ouverture du PRM a donc été effectivement reportée de quelques semaines » détaille l'entreprise.

« Si ça continue comme ça, on va se retrouver à la traine »

Selon nos informations, aucun cas similaire n'aurait émergé ailleurs. Contactée, l'Avicca, association de collectivités, n'avait pas de réaction officielle à fournir sur la question. Axione n'a pas répondu à nos sollicitations. Pour Françoise Hayma, la maire de Saint-Merd-Les-Oussines interrogée il y a quelques semaines, la situation est anormale.

« J'ai battu un peu toute la commune pour dire qu'on allait avoir le haut débit et rien ne se passe » regrette-t-elle, constatant plusieurs retards à partir de février. « Est-ce qu'on est beaucoup embêtés ? On croit qu'on a le haut débit et pas du tout. Si ça continue comme ça, on va se retrouver à la traine ! » nous répondait-elle, estimant sa commune privilégiée par la présence du bureau de la communauté de communes.

Désormais, les habitants doivent contacter leur opérateur pour obtenir des débits rehaussés, sachant qu'Orange est le principal fournisseur de connexions dans la zone. Le réseau public Dorsal et l'entreprise ont donc réglé leur problème après plusieurs semaines de dialogue, et continuent de travailler ensemble sur le reste du territoire.

38
Avatar de l'auteur

Écrit par Guénaël Pépin

Tiens, en parlant de ça :

Carte graphique AMD GeForce

Cartes graphiques : 30 ans d’évolution des GPU

Ha… la bonne époque d’un CF de 4870 X2 !

18:10 Hard 12

Google lance son opération de communications Gemini pour rivaliser avec OpenAI

Preprint not PR-print

17:31 IA 5
Ecran bleu de Windows

Linux : le composant systemd se dote d’un écran bleu de la mort

LoL Micro$oft

16:33 Soft 25

Sommaire de l'article

Introduction

Quand Orange FAI retarde une commande de collectivité

La migration des anciens clients en cause

« Si ça continue comme ça, on va se retrouver à la traine »

Carte graphique AMD GeForce

Cartes graphiques : 30 ans d’évolution des GPU

Hard 12

Google lance son opération de communications Gemini pour rivaliser avec OpenAI

IA 5
Ecran bleu de Windows

Linux : le composant systemd se dote d’un écran bleu de la mort

Soft 25
Une petite fille en train d'apprendre à programmer et hacker logiciels et appareils électroniques

Un roman graphique explique les logiciels libres aux enfants

SoftSociété 17
Nouveautés pour Messenger

Meta lance (enfin) le chiffrement de bout en bout de Messenger, entre autres

Socials 5

#LeBrief : cloud européen, OSIRIS-REx a frôlée la catastrophe, CPU AMD Ryzen 8040

Windows en 2024 : beaucoup d’IA, mais pas forcément un « 12 »

Soft 18
Einstein avec des qubits en arrière plan

Informatique quantique, qubits : avez-vous les bases ?

HardScience 9
Notifications iPhone

Surveillance des notifications : un sénateur américain demande la fin du secret

DroitSécu 15

En ligne, les promos foireuses restent d’actualité

DroitWeb 19

#LeBrief : modalité des amendes RGPD, cyberattaque agricole, hallucinations d’Amazon Q, 25 ans d’ISS

Logo Twitch

Citant des « coûts prohibitifs », Twitch quitte la Corée du Sud

ÉcoWeb 29
Formation aux cryptomonnaies par Binance à Pôle Emploi

Binance fait son marketing pendant des formations sur la blockchain destinées aux chômeurs

Éco 10
Consommation électrique du CERN

L’empreinte écologique CERN en 2022 : 1 215 GWh, 184 173 teqCO₂, 3 234 Ml…

Science 6
station électrique pour voitures

Voitures électriques : dans la jungle, terrible jungle, des bornes de recharge publiques

Société 75

#LeBrief : intelligence artificielle à tous les étages, fichier biométrique EURODAC

KDE Plasma 6

KDE Plasma 6 a sa première bêta, le tour des nouveautés

Soft 13
Un homme noir regarde la caméra. Sur son visage, des traits blancs suggèrent un traitement algorithmique.

AI Act et reconnaissance faciale : la France interpelée par 45 eurodéputés

DroitSociété 4
Api

La CNIL préconise l’utilisation des API pour le partage de données personnelles entre organismes

SécuSociété 3
Fouet de l’Arcep avec de la fibre

Orange sanctionnée sur la fibre : l’argumentaire de l’opérateur démonté par l’Arcep

DroitWeb 23
Bombes

Israël – Hamas : comment l’IA intensifie les attaques contre Gaza

IA 22

#LeBrief : bande-annonce GTA VI, guerre électronique, Spotify licencie massivement

Poing Dev

Le poing Dev – Round 7

Next 102
Logo de Gaia-X sour la forme d’un arbre, avec la légende : infrastructure de données en forme de réseau

Gaia-X « vit toujours » et « arrive à des étapes très concrètes »

WebSécu 6

Trois consoles portables en quelques semaines

Hard 37
Une tasse estampillée "Keep calm and carry on teaching"

Cyberrésilience : les compromis (provisoires) du trilogue européen

DroitSécu 3

#LeBrief : fuite de tests ADN 23andMe, le milliard pour Android Messages, il y a 30 ans Hubble voyait clair

next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

Commentaires (38)


127.0.0.1
Le 30/06/2017 à 13h54


En Corrèze, une montée en débit retardée par Orange, pour lui-même
Un équipement manque et tout est bloqué


“Fibre: montée en débit retardée en Corrèze, la faute à Orange.”
Ca merde à Saint-Merd

<img data-src=" />


Sparklyon
Le 30/06/2017 à 14h11

<img data-src=" />


Orphee Abonné
Le 30/06/2017 à 14h20

Je suis pas sur de bien comprendre… ça pleure à cause de 3 (ou 8) semaines de retard ? … Really ? … C’est si grave que ça ? si encore c’était 2 ans…


anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d
Le 30/06/2017 à 14h51

En même temps, si tu attends un retard de 2 ans avant de t’inquiéter, de nos jours, tu n’es pas prêt à voir le résultat attendu.


Orphee Abonné
Le 30/06/2017 à 14h55

J’entends bien, mais dans ce cas précis, c’est pas comme si il manquait 100M pour finir le taf et que personne ne savait où les trouver&nbsp;
Il me semble que dès le départ le retard annoncé n’allait pas être bien long vu que ce n’était qu’un problème logistique en bout de procédure… y a pas mort d’homme…


the_Grim_Reaper Abonné
Le 30/06/2017 à 15h00






Orphee a écrit :

Je suis pas sur de bien comprendre… ça pleure à cause de 3 (ou 8) semaines de retard ? … Really ? … C’est si grave que ça ? si encore c’était 2 ans…


En Corrèze ils ont l’ADSL ? ils devraient être heureux d’avoir eu 2 présidents <img data-src=" />

3 /8 semaines de retards, alros que des villes plus grosses et mieux positionnées attendent toujours depuis des années.



RuMaRoCO Abonné
Le 30/06/2017 à 15h06

L’article est intéressant mais j’ai beaucoup de mal à comprendre où se trouvait le point d’achoppement ?&nbsp;
y-a-t-il possibilité d’avoir un schéma ?&nbsp;
&nbsp;


ojbis
Le 30/06/2017 à 15h07

Idem, je ne comprend pas l’article. Si on fait un papier pour chaque retard de qlq semaines de chaque village de France (qlq soit le chantier, telecom, BTP, commerce…) ca va remplir des sites !

On dirait vraiment un non évènement ! Surtout quand certains déploiements on des ANNEES de retard.

&nbsp;Le service (montée en débit) devait ouvrir en Mars il va ouvrir en Juin ?? oh là là… euh, c’est vraiment grave ?

Ou alors j’ai raté un truc dans l’article..


synclinal Abonné
Le 30/06/2017 à 15h08

La branche détail, ce n’est pas Orange FAI mais Orange Wholesale

Orange FAI est le client de Orange Wholesale

&nbsp;&nbsp;Et perso, c’est SFR qui déploie la fibre dans ma commune avec “seulement” 4 ans de retard. Il est bizarre cet article


zhebulonn
Le 30/06/2017 à 15h11

Le vrai problème n’est-il pas qu’Orange a retardé la mise en route pour l’ensemble&nbsp; des opérateurs alors que ceux-ci auraient pu lancer leurs offres ?


eliumnick Abonné
Le 30/06/2017 à 15h11

D’après ce que j’ai compris de l’article, comme orange ne pouvait pas raccorder sa livebox sur le nouveau répartiteur à la date prévue, orange a préféré retarder la date de déploiement.

Et donc orange s’est favorisé en ne permettant pas à ses concurrents d’accéder au répartiteur à la date prévue initialement alors que rien ne l’empêchait de le faire.

Enfin c’est ce que j’en comprend ^^


Gnppn Abonné
Le 30/06/2017 à 15h12

Le point soulevé est un projet de collectivité (montée en débit via PRM) bloqué pendant au moins deux mois, unilatéralement, par Orange. Techniquement, les habitants auraient pu s’abonner à un autre fournisseur d’accès. Mais Orange a attendu de pouvoir proposer ses propres offres commerciales, sans que la collectivité (qui a financé l’opération) n’ait pu y dire grand-chose.

Le temps concret et le nombre de lignes ne sont pas énormes, loin de là, mais le cheminement est intéressant en soi et peut servir de point de référence en cas de remontée similaire.


Gnppn Abonné
Le 30/06/2017 à 15h13

Oui tout à fait, j’ai simplifié, peut-être un peu trop. <img data-src=" />


ojbis
Le 30/06/2017 à 15h16

Edit :





Gnppn a écrit :

Le
point soulevé est un projet de collectivité (montée en débit via PRM)
bloqué pendant au moins deux mois, unilatéralement, par Orange.
Techniquement, les habitants auraient pu s’abonner à un autre
fournisseur d’accès. Mais Orange a attendu de pouvoir proposer ses
propres offres commerciales, sans que la collectivité (qui a financé
l’opération) n’ait pu y dire grand-chose.



Le temps     


concret et le nombre de lignes ne sont pas énormes, loin de là, mais le
cheminement est intéressant en soi et peut servir de point de référence
en cas de remontée similaire.&nbsp;


&nbsp; Ah ok ! c’est le caractère unilatéral de la décision d’Orange qui impacte tout le monde qui est le point important. Là d’accord je comprend <img data-src=" />


Merci&nbsp;<img data-src=" />



Dj Abonné
Le 30/06/2017 à 15h17

En gros

La commune paye orange pour mettre la fibre dans les maisons, orange chantier le fait.
Tout est prêt , il reste plus qu’a alimenter la “centrale”
Orange pouvait le faire, mais il n’y aurait pas eut d’augmentation du débit pour les gens chez orange.

Orange a attendu que sa fibre arrive dans la centrale pour ouvrir les vannes

Car si on avait dit aux gens “vous avez la fibre” mais que les clients Orange ne voyaient pas d’augmentation du débit, ils seraient partit autre part


Gnppn Abonné
Le 30/06/2017 à 15h23

J’ai essayé de le souligner, mais ce n’est semble-t-il pas passé, je retiens pour la prochaine fois. :)


MilesTEG1 Abonné
Le 30/06/2017 à 15h24

D’après ce que j’ai compris, la fibre n’arrive pas dans les habitations, mais juste au répartiteur…
Donc c’est pas vraiment du THD pour tous là…

edit :
Je cite un bout d’article :

La promesse : rapprocher la fibre des habitations, en finissant toujours les lignes par le réseau téléphonique, pour améliorer sensiblement les débits en attendant du très haut débit plus pérenne..


C’est clairement toujours de l’ADSL qu’ils auront les gens, mais plus limité à quelques méga. Ils pourront avoir la TV par l’ADSL <img data-src=" /> (oui certains bled en sont privés, car le NRA n’est pas raccordé comme il faut pour offrir la TV par ADSL…)


Gnppn Abonné
Le 30/06/2017 à 15h34

C’est du VDSL plutôt :)


gronosaure
Le 30/06/2017 à 15h35

Je n’ai pas compris où se situait (physiquement) le problème ? On parle des fibres entre le NRA d’origine et le NRA-MED ou on parle d’une opticalisation plus en amont du NRA d’origine ?

Sinon, l’article dit qu’Axione (donc les autres FAI), ne disposaient pas de clients à l’ancien répartiteur. Ce que je comprends en lisant cette phrase, c’est qu’Orange avait 100 % de pdm sur cette zone. Du coup, ça impliquerait qu’en cas d’ouverture du service sur le NRA-MED avant d’avoir réglé leur problème, le service des clients aurait été coupé ?


coket Abonné
Le 30/06/2017 à 15h40

Je ne pense pas que ce soit le délai qui soit souligné ici, mais plus le fait que :





  • Orange (l’opérateur de réseaux) intervient pour le compte du RIP dans les temps.


  • Orange (le FAI) est en retard pour connecter ses clients au réseau en question,

    ==&gt; Orange (le réseau), bloque tous les FAI prêts à temps&nbsp;jusqu’à ce qu’Orange FAI soit prêt.


Gnppn Abonné
Le 30/06/2017 à 15h40

On parle de l’équipement de collecte actif pour Orange Wholesale/FAI dans le NRA-MED en fait, la fibre avait bien été fournie par Axione.



Effectivement, l'ensemble des clients étaient connectés via Orange sur l'ancien répartiteur. Activer le nouveau NRA n'aurait pas de facto coupé la connexion des personnes sur l'ancien, mais la migration de lignes de l'un à l'autre après l'ouverture commerciale aurait pu poser des soucis (par exemple en cas d'erreur de manipulation). C'est ce que j'en comprends après de longues discussions avec le réseau public et Orange.

Commentaire_supprime
Le 30/06/2017 à 17h49


Saint-Merd-Les-Oussines


Le bien nommé… <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />

Sinon, à Olivet (Loiret, banlieue sud d’Orléans), on attend toujours la fibre, et avec une bonne année de retard là…


choukky Abonné
Le 30/06/2017 à 18h53






127.0.0.1 a écrit :

“Fibre: montée en débit retardée en Corrèze, la faute à Orange.”
Ca merde à Saint-Merd
<img data-src=" />


<img data-src=" />Tout est dit, ça mérite un <img data-src=" />



anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d
Le 30/06/2017 à 20h24

Ce que j’en comprend, c’est que le retard annoncé a été décidé par Orange lui-même, donc la collectivité (la mairie) et les autres FAI ont été pris en otage.

Il n’y a pas mort d’homme effectivement, mais il s’agit d’une décision unilatérale de Orange sans concertation. Ça me fait un peu penser aux problèmes d’installation de l’équipement Linky qui est mal vécu dans quelques endroits de la France (il faudra accepter le calendrier d’installation et les décisions techniques de Enedis sans aucune discussion ou information préalable).


coket Abonné
Le 01/07/2017 à 00h33

oui, en 2 mots, une entrave à la concurrence. Même si de “courte durée”.


MilesTEG1 Abonné
Le 01/07/2017 à 06h20






Gnppn a écrit :

C’est du VDSL plutôt :)


En effet :) Mais pas pour tout le monde… ceux qui sont loin auront que de l’ADSL…



anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d
Le 01/07/2017 à 07h51

oui, entre autre, mais il me semble qu’il n’y avait pas que cette conséquence dans l’histoire.


_Quentin_
Le 01/07/2017 à 09h37

Je pense que tu aurais pu inclure un petit paragraphe dans l’article sur le fait que la Corrèze a un plan pour déployer du FTTH complet sur tout le département d’ici 2021. Coût de 60 millions d’euros.
Le déploiement se fera en fibre aérienne, qui coûte bien évidement moins cher à déployer que du sous-terrain.

Petit détail amusant: ils vont enfin être obligés de numéroter les maisons dans les hameaux, pour pouvoir poser et référencer les prises fibre correctement.

Je te laisse chercher “Corrèze fibre 2021” pour plus de détail <img data-src=" />


JeDoute
Le 01/07/2017 à 11h15

Les concurrents n’ayant pas de clients sur la zone, elle ne doit pas beaucoup les intéresser. Rien ne prouve qu’ils auraient amenés leurs équipements. Et dans ce cas, le temps qu’ils amènent ces équipements…


JeDoute
Le 01/07/2017 à 11h21

Dans ma ville, en région parisienne, on attend la fibre depuis 2014… C’est SFR qui doit la déployer


Gnppn Abonné
Le 01/07/2017 à 11h37

Axione était déjà opérationnel pour les concurrents, donc avec les équipements nécessaires pour eux.


anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d
Le 01/07/2017 à 13h23

En matière d’entrave à la concurrence, il y a pire que ça :
&nbsp;https://twitter.com/lbourdillon/status/880902899789910016


Gnppn Abonné
Le 01/07/2017 à 13h32

Pour faire l’avocat du diable dans ce cas, le problème peut tout simplement être que les autres FAI ne viennent pas. La commercialisation restent encore le gros, gros problème des réseaux publics, les FAI boudant encore beaucoup ces réseaux qui ne leur appartiennent pas.

&nbsp;Là, Orange est là parce qu’il construit, les autres doivent sûrement encore attendre. Après, cette remarque concerne bien les quatre gros. Les petits (encore essentiellement centrés entreprises) sont déjà censés être un peu partout.


coket Abonné
Le 01/07/2017 à 22h51

&nbsp;Ah ouais, quand même&nbsp;:eek:


@ Gnppn : ça ne semble pas l’avis de l’AOTA

https://twitter.com/AotaFr/status/881111660030775296


Miles Prower
Le 02/07/2017 à 12h08

Oh, c’est tranquille. Je suis dans une moyenne ville, on attend la fibre depuis ce temps environ, mais Orange a verrouillé le marché par des accords à la con avec la communauté urbaine et a bloqué toute possibilité de concurrence. Depuis ils ne se pressent pas et ne font bien entendu aucun entretien sur le cuivre. Verdict : toujours aucune visibilité de déploiement de la fibre, et condamné à du 1.2mbps down avec 1200ms de ping.

Je suis en permanence en tethering sur Free Mobile (ils ont une antenne propre pas loin), invivable sinon.


coket Abonné
Le 02/07/2017 à 21h46






Miles Prower a écrit :

&nbsp;condamné à du 1.2mbps down avec 1200ms de ping.


Je me suis estimé mal logé pas mal de fois; mais là je dois dire que je suis un bienheureux… J’espère que ça s’améliorera rapidement dans ton coin.

Par curiosité, tu es vers où?



gronosaure
Le 03/07/2017 à 08h33

Merci pour ces précisions !
&nbsp;Effectivement, dans ces conditions, il semble qu’Orange aurait pu ouvrir commercialement le NRA-MED et continuer à émettre depuis le NRA d’origine le temps d’installer cet équipement.&nbsp;


Stel
Le 03/07/2017 à 20h24

Je comprend pas cet article…. j habite dans un village de 1000 habitants sans la fibre. Y a moyen d avoir un article ? <img data-src=" />