Les investissements et les emplois de ZTE menacés dans la Vienne

Les investissements et les emplois de ZTE menacés dans la Vienne

Hongrie de joie

Avatar de l'auteur
Marc Rees

Publié dans

Économie

05/11/2012
51

Les investissements et les emplois de ZTE menacés dans la Vienne

Gros risque de marche arrière pour ZTE Corporation. Le géant chinois qui devait créer 300 emplois fin 2012 et 1 000 au total, pourrait jeter l’éponge devant la Technopole du Futuroscope

undefined

 

 « ZTE va renoncer à faire de Poitiers sa plateforme européenne de compétences en matière de formation, R&D et SAV ». L’information, révélée par 7aPoitiers tombe au plus mal alors que les institutions locales se félicitaient de cet investissement massif (10 000 m2 de bureaux, des millions investis, etc.). L’équipementier, ajoutent nos confrères, devrait même louer une partie des bureaux et logements, en phase d’achèvement.

 

ZTE aurait découvert un manque d’ingénieurs télécoms (voir ce reportage de France3). Selon les pronostics, l’entreprise pourrait maintenant choisir une délocalisation en Hongrie où ZTE a déjà un centre centre opérationnel d’exploitation des réseaux. ZTE Europe a déjà confirmé à 7aPoitiers qu’«un important investissement a été réalisé, mais ZTE n’occupera pas l’ensemble des locaux qu’il avait prévu d’occuper», mais l’équipementier confirme qu’une «vraie réflexion autour de la pérennité des investissements à Poitiers est en cours». Finalement, seule une vingtaine d’emplois devrait rester sur place.

 

Il reste surprenant qu’après un tel plan d’investissement, le géant chinois n’ait pas pu anticiper ce manque d’ingénieurs. Du coup, difficile de ne pas y voir un lien avec le récent rapport de Jean-Marie Bockel sur la cybersécurité. Cet été, le sénateur proposait dans son bruyant document d’« interdire sur le territoire national et à l’échelle européenne le déploiement et l’utilisation de « routeurs » ou d’autres équipements de coeur de réseaux qui présentent un risque pour la sécurité nationale, en particulier les « routeurs » et certains équipements d’origine chinoise. »

 

Surtout, il mettait spécifiquement en accusation les chinois Huawei et ZTE, soupçonnés de mettre en place des dispositifs de surveillance ou d’interception.  « Nous n’avons pas été auditionnés, ce qui est regrettable alors que beaucoup de gens l’ont été, en particulier à Washington » expliquait François Quentin président de Huawei France aux récentes Assises de la sécurité à Monaco. Là même, Bockel répondait avoir manqué de temps pour auditionner préalablement ces acteurs. Dans le même temps, le sénateur garantissait qu’« il n’y a pas une virgule dans ce rapport qui n’ait pas été discutée avec l’Anssi », l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information. Et l’intéressé vient d’ailleurs de relancer le gouvernement sur ses priorités en matière de cybersécurité...

51

Écrit par Marc Rees

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

Commentaires (51)


Le 05/11/2012 à 11h 05

C’est sûr que quand on te crache publiquement à la gueule, et qu’on songe à t’interdire de commercialiser ton matos, tu te pause pas longtemps la question de t’installer dans le pays en question …


damaki Abonné
Le 05/11/2012 à 11h 09

Il est effectivement difficile à faire avaler qu’il y ait plus d’ingénieurs Telecom en Hongrie qu’en France, même en mettant tout chauvinisme de côté.


Le 05/11/2012 à 11h 12

En même temps, je connais des personnes qui ont postulé chez ZTE au Futuroscope, certes pas comme ingé, mais plutôt sur des postes d’assistance de direction, traduction, etc… On leur proposait de travailler 6 jours sur 7 avec des plages horaires de disponibilités extrêmement larges pour une paye à peine supérieure au SMIC.

<img data-src=" />



Si c’est du même acabit pour les postes d’ingé, je comprends qu’ils aient quelques difficultés de recrutement. Pas sûr que seule la qualification des candidats soit en jeu. Un ingénieur qualifié, ça se paye.

<img data-src=" />


Le 05/11/2012 à 11h 12







overdrives a écrit :



C’est sûr que quand on te crache publiquement à la gueule, et qu’on songe à t’interdire de commercialiser ton matos, tu te pause pas longtemps la question de t’installer dans le pays en question …







Euh d’un autre côté si les accusations sont fondées on en a rien a battre de son matos et j’espère qu’ils vont prendre une amende qui va ramener celles de microsoft au niveau d’une punition d’enfant…



CR_B7 Abonné
Le 05/11/2012 à 11h 15

L’article est en noir sur fond quasi noir.

Bug d’affichage ?

C’est le seul article qui me fais ça.


Le 05/11/2012 à 11h 16







CR_B7 a écrit :



L’article est en noir sur fond quasi noir.

Bug d’affichage ?

C’est le seul article qui me fais ça.







C’est un bug d’affichage, on corrige ça de suite :)



hellmut Abonné
Le 05/11/2012 à 11h 16

ah ben merde alors.

les méchants chinois vont aller dépenser leurs thunes et embaucher ailleurs.

c’est ballot, pourtant on les avait juste traités de sales espions communistes.



on a une réaction de Bockel sur le sujet? <img data-src=" />


CR_B7 Abonné
Le 05/11/2012 à 11h 17







Ellierys a écrit :



C’est un bug d’affichage, on corrige ça de suite :)





Quel rapidité :)



CR_B7 Abonné
Le 05/11/2012 à 11h 18







hellmut a écrit :



ah ben merde alors.

les méchants chinois vont aller dépenser leurs thunes et embaucher ailleurs.

c’est ballot, pourtant on les avait juste traités de sales espions communistes.



on a une réaction de Bockel sur le sujet? <img data-src=" />





Le fond de l’histoire ne sera jamais connu, mais je pense que c’est ni tout blanc, ni tout noir.

On en arrive a la question ‘jusque ou est-on pret a aller pour des emplois ?’



Zyami Abonné
Le 05/11/2012 à 11h 20







damaki a écrit :



Il est effectivement difficile à faire avaler qu’il y ait plus d’ingénieurs Telecom en Hongrie qu’en France, même en mettant tout chauvinisme de côté.



.



Clairement, nous sommes presque 70 millions en France, ça doit pas être très dur de trouver 1000 ingénieurs ou alors de les former rapidement.







gerfaut a écrit :



Si c’est du même acabit pour les postes d’ingé, je comprends qu’ils aient quelques difficultés de recrutement. Pas sûr que seule la qualification des candidats soit en jeu. Un ingénieur qualifié, ça se paye.

<img data-src=" />







En même temps, c’est bien le genre de job qui intéressent les jeunes diplômés, c’est toujours mieux que stagiaire même si tout le monde préférerait mieux, ça va sans dire.



.






Le 05/11/2012 à 11h 21







Fuinril a écrit :



Euh d’un autre côté si les accusations sont fondées on en a rien a battre de son matos et j’espère qu’ils vont prendre une amende qui va ramener celles de microsoft au niveau d’une punition d’enfant…





y’a aucune accusations fondées. C’est un beau travail de sape des USA.

avant le grand méchant c’était l’URSS maintenant c’est les chinois.





soupçonnés de mettre en place des dispositifs de surveillance ou d’interception



hop marché concurrentiel à BULL et Amnesys mais eux c’est français alors s’pas grave <img data-src=" />



Le 05/11/2012 à 11h 25

L’État français et sa gestion administrative et si pathétiquement gallinacéenne de l’économie. <img data-src=" />


Le 05/11/2012 à 11h 25

D’autant plus que les états ont accès aux codes sources hein…


Zyami Abonné
Le 05/11/2012 à 11h 25







typhoon006 a écrit :



y’a aucune accusations fondées. C’est un beau travail de sape des USA.

avant le grand méchant c’était l’URSS maintenant c’est les chinois.







Tu rigoles, la Chine est un partenaire commercial de premier plan pour les USA, c’est tout le contraire de l’URSS d’antan.



Le 05/11/2012 à 11h 26

C’est une habitude dans certaines entreprises d’arriver en criant haut et fort que l’on va rechercher plein de gens. Cela donne du poid dans les négociations…

Puis si on arrive pas à avoir ce qu’on veux on part sans prévenir. Pas trés moral, trés peu éthique mais pratiqué régulièrement par les grandes entreprises intouchables.



L’argument de la sécurité est surtout politique. TOUS les constructeurs mettent en placent des systèmes de backdoors sur certains de leurs équipements (les plus stratégiques) d’ou le fait que tout le monde fait faire maison le coeur du système national.

Thales pour les européens,

Northrop Gruman ou General Dynamic ou Raytheon au US

NTT DOCOMO, Mitsubishi et autre au Japon…



Il est donc évident que la Chine développe ses solutions (ZTE et Huawei).

Aprés ils ne s’attendaient sans doute pas à ce prendre un tel coup en posant le pied sur le marché UE/US .

C’est la guerre économique , tout est bon pour préserver son business



<img data-src=" />


Le 05/11/2012 à 11h 27







Zyami a écrit :



Tu rigoles, la Chine est un partenaire commercial de premier plan pour les USA, c’est tout le contraire de l’URSS d’antan.





Pas sur des marchés concurrentiels..CISCO ca te parles ?

et CISCO se casse la gueule



Le 05/11/2012 à 11h 31







typhoon006 a écrit :



y’a aucune accusations fondées. C’est un beau travail de sape des USA.

avant le grand méchant c’était l’URSS maintenant c’est les chinois.







D’où le “si”, de toutes façons on verra les suites car si c’est avéré, de l’espionnage industriel de ce niveau ça va se payer cher.



Après j’ose espérer que l’ANSSI ne mange pas dans la main des US…



mais en tous cas tu m’as l’air bien renseigné <img data-src=" />



Zyami Abonné
Le 05/11/2012 à 11h 33







typhoon006 a écrit :



Pas sur des marchés concurrentiels..CISCO ca te parles ?

et CISCO se casse la gueule







Non principalement que la Chine et les USA sont clients entre eux, que la Chine possède une bonne partie de la dette américaine, qu’une bonne partie de la production hi tech est chinoise et est distribuée par des entreprises américaines par exemple.



Aucun n’a d’intérêt à se faire la guerre ou à saborder les parts de marché de l’autre, ils sont inter dépendant sur bien des points, on est très loin de la guerre froide là ;)



Le 05/11/2012 à 11h 40







Fuinril a écrit :



D’où le “si”, de toutes façons on verra les suites car si c’est avéré, de l’espionnage industriel de ce niveau ça va se payer cher.



Après j’ose espérer que l’ANSSI ne mange pas dans la main des US…



mais en tous cas tu m’as l’air bien renseigné <img data-src=" />





oui voila, j’allais répondre à ton com’ précédent qu’en cas de preuve d’espionnage à ce niveau, ça allait un poil au delà de la simple sanction commerciale <img data-src=" />







Fuinril a écrit :



D’où le “si”, de toutes façons on verra les suites car si c’est avéré, de l’espionnage industriel de ce niveau ça va se payer cher.



Après j’ose espérer que l’ANSSI ne mange pas dans la main des US…



mais en tous cas tu m’as l’air bien renseigné <img data-src=" />





De mon point de vue, le problème principal est qu’on a transformé un “il est possible que…” en “ils ont fait…” Y a-t-il une preuve tangible de backdoor ou autre apportée par Bockel ou par l’ANSSI ?

De là, je vois deux possibilités :




  • pas de preuve du tout &gt;&gt; c’est du FUD à l’ancienne.

  • Y a une preuve plus ou moins indiscutable et ils sont en train de négocier discrètement pour éviter un gros conflit.



    Pour en revenir à la news elle-même, l’argument “on a pas trouvé les ingé” est un poil faible sans connaître les conditions et pré-requis des offres. Par contre, c’est pas cool pour la région qui avait probablement déjà tiré des plans sur la comète tenant compte de la manne chinoise.



Le 05/11/2012 à 11h 47
Le 05/11/2012 à 11h 51

Faut dire que les boites chinoises trainent une réputation: Pas trop la peine d’espérer monter en grade si on n’est pas chinois, ce qui n’aide pas à attirer une population cadre… des conditions de travail/salaire plus conforme au pays d’origine qu’au notre.

<img data-src=" />



La délocalisation avant même d’avoir localisé, c’est quand même assez fort! On voit le potentiel d’innovation des chinois. <img data-src=" />



J’espère que sur ce coup on ne leur avait pas en prime versé de subventions publiques, les directes qui vont se voir… ou les indirectes (routes d’accès etc…). <img data-src=" />



Ne pas évoquer Bockel, c’est en tout cas une vrais chinoiserie! <img data-src=" />




Du coup, difficile de ne pas y voir un lien avec le récent rapport de Jean-Marie Bockel sur la cybersécurité.



Ils sont juste vexés que le poteau rouge ait été découvert <img data-src=" />


Le 05/11/2012 à 11h 59



« Nous n’avons pas été auditionnés, ce qui est regrettable alors que beaucoup de gens l’ont été, en particulier à Washington » expliquait François Quentin président de Huawei France





Ce qui n’a pas empêché les USA de vous envoyer bouler. Autant perdre le moins de temps possible.

Et puis, aller en Hongrie, c’est prendre le risque que l’UE suit la même voie.

Au final, ils y seront perdants.


Le 05/11/2012 à 11h 59

j’en connais qui vont valser <img data-src=" />


Le 05/11/2012 à 12h 02

faudrait pas que pour un prétexte d emploi ,on sois vérolé par des équipements chinois ,faut arrêté d être naif avec cette Nation.


Le 05/11/2012 à 12h 03

faudrait pas que pour un prétexte d emploi ,on sois vérolé par des équipements chinois ,faut arrêté d être naif avec cette Nation.


Le 05/11/2012 à 12h 06







moi1000 a écrit :



aller en Hongrie, c’est prendre le risque que l’UE suit la même voie.

Au final, ils y seront perdants.







Après Martel Bockel qui arrête les chinois à Poitiers, l’Europe bientôt en débandade chez les Hongroises? <img data-src=" />



Le 05/11/2012 à 12h 18







overdrives a écrit :



C’est sûr que quand on te crache publiquement à la gueule, et qu’on songe à t’interdire de commercialiser ton matos, tu te pauses pas longtemps la question de t’installer dans le pays en question …





+1 <img data-src=" />



La France mérite en très grande partie son chômage avec les politocars que l’on a !



Le 05/11/2012 à 12h 23







CR_B7 a écrit :



Le fond de l’histoire ne sera jamais connu, mais je pense que c’est ni tout blanc, ni tout noir.

On en arrive a la question ‘jusque ou est-on pret a aller pour des emplois ?’







Non, effectivement, c’est jaune (désolé aux familles, toussa <img data-src=" />)



Le 05/11/2012 à 12h 24







Deep_INpact a écrit :



+1 <img data-src=" />



La France mérite en très grande partie son chômage avec les politocars que l’on a !







Les politicars, c’est nous qui les mettons au pouvoir… alors qui est le plus con dans l’histoire ???



<img data-src=" />



Le 05/11/2012 à 12h 26







athlonx2 a écrit :



Les politicars, c’est nous qui les mettons au pouvoir… alors qui est le plus con dans l’histoire ???







Légende urbaine ça… Il y a bien longtemps que la caste des hommes politiques n’est plus dépendante de la rue…



Le 05/11/2012 à 12h 28

Manque d’ingénieurs, en France? MDR <img data-src=" />



C’est bien à cause de l’autre gland et ses attaques sur les équipements d’origine chinoise qui les ont fait fuir… Rien d’autre.



Pour les 300 postes ils ont bien dû recevoir au moins 5000 CV… <img data-src=" />








athlonx2 a écrit :



Les politicars, c’est nous qui les mettons au pouvoir… alors qui est le plus con dans l’histoire ???



<img data-src=" />





Ceux qui ne votent pas comme moi <img data-src=" />



Le 05/11/2012 à 12h 38







ActionFighter a écrit :



Ceux qui ne votent pas comme moi <img data-src=" />







C’est malin !



<img data-src=" />





<img data-src=" />



<img data-src=" />



<img data-src=" />



<img data-src=" />



Le 05/11/2012 à 12h 49







ActionFighter a écrit :



Ceux qui ne votent pas comme moi <img data-src=" />







Ô D(d)ieu miséricordieux, merci de lui avoir enfin fait voir la lumière et de lui permettre de sortir du placard <img data-src=" />









pti_pingu a écrit :



Ô D(d)ieu miséricordieux, merci de lui avoir enfin fait voir la lumière et de lui permettre de sortir du placard <img data-src=" />





“Si tu sais, partage”, je ne fais qu’appliquer humblement cette devise <img data-src=" />



Le 05/11/2012 à 12h 54







Zyami a écrit :



Non principalement que la Chine et les USA sont clients entre eux, que la Chine possède une bonne partie de la dette américaine, qu’une bonne partie de la production hi tech est chinoise et est distribuée par des entreprises américaines par exemple.



Aucun n’a d’intérêt à se faire la guerre ou à saborder les parts de marché de l’autre, ils sont inter dépendant sur bien des points, on est très loin de la guerre froide là ;)





Oublies pas que chacun essaye de tirer un peu plus de couverture vers eux. Par exemple, s’il y avait un peu plus d’emplois aux USA, je ne pense pas qu’ils diraient non



Le 05/11/2012 à 12h 58







athlonx2 a écrit :



Les politicars, c’est nous qui les mettons au pouvoir… alors qui est le plus con dans l’histoire ???



<img data-src=" />





Si tu élimines :




  • ceux qui votent par rapport au costume et à la paire de chaussure de celui qui présente le mieux.

  • ceux qui vote uniquement pour leur parti quelque soit ceux qui sont aux commandes et leurs idées qui n’ont plus rien à voir avec les valeurs de départ.

  • ceux qui vote non pas par choix d’idées, mais par “stratégie gauche ou droite” (voter uniquement pour les plus gros), et qui ne “sanctionneront” pas au prochain vote si les promesses n’ont pas été tenues.



    Plus le fait que les votes blancs et nuls ne sont pas pris en compte…



    Au final, c’est autant “démocratique” que de faire voter le règlement intérieur d’un établissement psychiatrique par ses hébergés !



Le 05/11/2012 à 13h 02







Deep_INpact a écrit :



Au final, c’est autant “démocratique” que de faire voter le règlement intérieur d’un établissement psychiatrique par ses hébergés !





Vol au dessus d’un nid de pigeons coucou, référence valide <img data-src=" />



Le 05/11/2012 à 13h 27







Deep_INpact a écrit :





Au final, c’est autant “démocratique” que de faire voter le règlement intérieur d’un établissement psychiatrique par ses hébergés !











WereWindle a écrit :



Vol au dessus d’un nid de pigeons coucou, référence valide <img data-src=" />







Bon film, bon 2ème niveau de référence.

Mais pour le vote que Deep_INpact, je suggère «les clans de la lune alphane» de Philip K Dick



carbier Abonné
Le 05/11/2012 à 13h 36







Deep_INpact a écrit :



+1 <img data-src=" />



La France mérite en très grande partie son chômage avec les politocars que l’on a !





Tout comme l’Espagne, l’Italie, la G.B., les U.S.



En fait c’est la Chine qui a tout compris: une bonne dictature, il n’y a que cela de vrai… <img data-src=" />



Le 05/11/2012 à 13h 36







levhieu a écrit :



…je suggère «les clans de la lune alphane» de Philip K Dick





Merci, je ne connaissais pas ce livre. <img data-src=" />



Le 05/11/2012 à 13h 39







Zyami a écrit :



Non principalement que la Chine et les USA sont clients entre eux, que la Chine possède une bonne partie de la dette américaine, qu’une bonne partie de la production hi tech est chinoise et est distribuée par des entreprises américaines par exemple.



Aucun n’a d’intérêt à se faire la guerre ou à saborder les parts de marché de l’autre, ils sont inter dépendant sur bien des points, on est très loin de la guerre froide là ;)







Ils sont à la limite de se rentrer dedans militairement. La détérioration de la situation économique fait que ces liens économiques entre eux sont également très détériorés. Le cassus belli récent avec le Japon, qui est sous protectorat des USA est révélateur du fait que la Chine n’hésite plus à provoquer les USA. Et ce n’est pas comme ci c’était le premier signe d’une tension croissante entre les 2. La Chine développe son marché interne et essaie de limiter sa dépendance aux USA.



hellmut Abonné
Le 05/11/2012 à 13h 40







petru55 a écrit :



faudrait pas que pour un prétexte d emploi ,on sois vérolé par des équipements chinois ,faut arrêté d être naif avec cette Nation.





on aurait pas assez d’ingénieurs en sécu informatique pour détecter des backdoors dans des équipements réseau?<img data-src=" />



hellmut Abonné
Le 05/11/2012 à 13h 44







Dunaedine a écrit :



Ils sont à la limite de se rentrer dedans militairement. La détérioration de la situation économique fait que ces liens économiques entre eux sont également très détériorés. Le cassus belli récent avec le Japon, qui est sous protectorat des USA est révélateur du fait que la Chine n’hésite plus à provoquer les USA. Et ce n’est pas comme ci c’était le premier signe d’une tension croissante entre les 2. La Chine développe son marché interne et essaie de limiter sa dépendance aux USA.





la chine commence à tenter de développer son marché interne, et reste très dépendante des USA économiquement.

quant à se rentrer dedans militairement, je pense pas une seule seconde que d’un coté comme de l’autre on ait envie de sortir les flingues. ça part vite ces machins-là.

surtout que la Chine est loin d’être au niveau, technologiquement parlant. S’ils jouent à la bataille navale, ils se feront totalement rétamer par les américains.

pour info ils viennent à peine d’admettre au service actif leur premier porte-avions, dont ils ont récupéré la carcasse en Ukraine. Chaque chose en son temps.<img data-src=" />









hellmut a écrit :



on aurait pas assez d’ingénieurs en sécu informatique pour détecter des backdoors dans des équipements réseau?<img data-src=" />





Si, mais les barbus sont également communistes <img data-src=" />



Le 05/11/2012 à 13h 52







hellmut a écrit :



la chine commence à tenter de développer son marché interne, et reste très dépendante des USA économiquement.

quant à se rentrer dedans militairement, je pense pas une seule seconde que d’un coté comme de l’autre on ait envie de sortir les flingues. ça part vite ces machins-là.

surtout que la Chine est loin d’être au niveau, technologiquement parlant. S’ils jouent à la bataille navale, ils se feront totalement rétamer par les américains.

pour info ils viennent à peine d’admettre au service actif leur premier porte-avions, dont ils ont récupéré la carcasse en Ukraine. Chaque chose en son temps.<img data-src=" />







Le hic c’est que les USA sont déjà occupés sur de multiples fronts et subissent une situation économique bien plus détériorée que la Chine. Les provocations récentes sont des tests de la capacité de réaction des USA face à la Chine et celle-ci gagne haut la main. Les USA n’ont même pas pipé un mot, alors que leur principale allié dans le secteur se fait humilié. L’alliance avec les USA paraît du coup beaucoup moins intéressante pour les pays du secteur Pacifique, qui vont devoir s’incliner devant la Chine. Dans tous les cas, on est très loin d’une situation d’alliance entre les 2, mais dans un rapport conflictuel d’interdépendance dont les 2 essaient de sortir vainqueur (et pour l’instant la Chine l’emporte).



Le 05/11/2012 à 14h 01







gerfaut a écrit :



En même temps, je connais des personnes qui ont postulé chez ZTE au Futuroscope, certes pas comme ingé, mais plutôt sur des postes d’assistance de direction, traduction, etc… On leur proposait de travailler 6 jours sur 7 avec des plages horaires de disponibilités extrêmement larges pour une paye à peine supérieure au SMIC.

<img data-src=" />



Si c’est du même acabit pour les postes d’ingé, je comprends qu’ils aient quelques difficultés de recrutement. Pas sûr que seule la qualification des candidats soit en jeu. Un ingénieur qualifié, ça se paye.

<img data-src=" />





ils ont dû croire qu’ils étaient à Silicon Aubervilliers ^^



hellmut Abonné
Le 05/11/2012 à 14h 17







Dunaedine a écrit :



Le hic c’est que les USA sont déjà occupés sur de multiples fronts et subissent une situation économique bien plus détériorée que la Chine. Les provocations récentes sont des tests de la capacité de réaction des USA face à la Chine et celle-ci gagne haut la main. Les USA n’ont même pas pipé un mot, alors que leur principale allié dans le secteur se fait humilié. L’alliance avec les USA paraît du coup beaucoup moins intéressante pour les pays du secteur Pacifique, qui vont devoir s’incliner devant la Chine. Dans tous les cas, on est très loin d’une situation d’alliance entre les 2, mais dans un rapport conflictuel d’interdépendance dont les 2 essaient de sortir vainqueur (et pour l’instant la Chine l’emporte).





non mais les USA ont rien besoin de dire. il leur suffit de déployer un ou deux groupes navals dans la région (ce qu’ils font). la force tranquille. ^^



Patch Abonné
Le 05/11/2012 à 14h 28







Zyami a écrit :



.En même temps, c’est bien le genre de job qui intéressent les jeunes diplômés, c’est toujours mieux que stagiaire même si tout le monde préférerait mieux, ça va sans dire.



intéresse, pas vraiment. ils prennent ce qu’il y a, surtout…



Le 05/11/2012 à 14h 40







hellmut a écrit :



non mais les USA ont rien besoin de dire. il leur suffit de déployer un ou deux groupes navals dans la région (ce qu’ils font). la force tranquille. ^^







Pour le coup, je pense vraiment qu’ils ont besoin de dire qu’ils sont prêt à réellement intervenir. Déployer des bateaux pour faire joli, ça ne sert à rien. Sans une position politique claire, la “force tranquille” ressemble plus à de l’indécision. Personne n’a besoin d’un allié indécis quand on est attaqué.