[MàJ] L’UFC assigne Google, Twitter et Facebook devant la justice

[MàJ] L’UFC assigne Google, Twitter et Facebook devant la justice

On Facebook une date ?

Avatar de l'auteur
Xavier Berne

Publié dans

Droit

25/03/2014
43

[MàJ] L’UFC assigne Google, Twitter et Facebook devant la justice

Depuis son coup de semonce lancé au début de l’été contre les trois principaux réseaux sociaux que sont Facebook, Twitter et Google+, l’UFC-Que Choisir n’a pas communiqué sur les éventuelles réponses qui lui avaient été apportées. Mais où en est l’ultimatum fixé par l’association de consommateurs ? Celui-ci est toujours « en cours », nous a-t-on répondu. Explications.

ufc réseaux facebook google+ twitter

 

Le 27 juin dernier, l’UFC-Que Choisir s’attirait le feu des projecteurs en adressant une mise en demeure à Facebook, Google + et Twitter. Après avoir passé au peigne fin les conditions d’utilisation de ces trois réseaux sociaux, Amal Taleb, juriste pour l’association de consommateurs, affirmait que ceux-ci « s’autorisent absolument tout et ne veulent absolument être responsables de rien ! » (voir notre article). À l’appui de trois lettres de mise en demeure adressées aux sièges américains de Google et Twitter, ainsi qu’à celui de Facebook en Irlande, l'organisation sommait les trois sociétés américaines de supprimer et/ou de modifier les clauses jugées abusives ou illicites. « À défaut de réponse sous 21 jours, l’UFC-Que Choisir se réserve le droit d’agir en justice » prévenait alors l’association de consommateurs.

 

Seulement voilà, le fameux délai de 21 jours est écoulé depuis maintenant près de deux mois ! D’où l’interrogation : l’UFC-Que Choisir a-t-elle eu des retours ? Et si oui, de qui ? « Tout ça est encore en cours » a répondu l’association de consommateurs à PC INpact il y a plusieurs jours. L’organisation a refusé de préciser quelles éventuelles réponses elle avait obtenues, affirmant qu’il s’agissait de conserver un certain rapport de force avec les acteurs en présence. Les vacances et les délais liés à la volumétrie des pages à parcourir - de surcroît dans une langue différente - furent également avancés par l’UFC pour expliquer le peu d’avancement apparent de ce dossier.

 

Pourtant, le tout a de quoi laisser sceptique. En effet, Facebook et Google + ont tous les deux très rapidement réagi à la mise en demeure de l’association, affirmant qu’ils s’estimaient en conformité avec la législation applicable en la matière. « Ce sont les réponses qu’ils vous ont fait à vous en tant que journaliste. Elles ne reflètent pas nécessairement leur activité réelle sur ces fameuses conditions » a tenté de temporiser Amal Taleb. Rappelons que Twitter n’a quant à lui pas fait de déclaration officielle.

 

L’option des poursuites devant les tribunaux reste-t-elle quoi qu'il en soit envisagée ? « Nous n’avons pas d’action en justice pour le moment » a tout d’abord souligné la juriste de l’UFC-Que Choisir. « Je peux vous dire que si cela venait à s’imposer à nous, nous n’hésiterions absolument pas à introduire une action judiciaire. Ça, c’est certain, nous a-t-elle ensuite affirmé. C’est juste que nous n’en sommes pas encore là ». On le comprend, l'association préfère pour l'instant en passer par une voix amiable, tout en gardant dans son sac la carte des poursuites judiciaires - quand bien même cette option pourrait s'avérer longue et compliquée. 

43

Écrit par Xavier Berne

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (43)


Le 16/09/2013 à 12h 23

en gros: “on vous donne 21 jours, pas un an de plus…” <img data-src=" />


Le 16/09/2013 à 12h 25

Action en justice pour quoi faire? payer 40 000 euros? <img data-src=" />


Le 16/09/2013 à 12h 30

Ça me rappelle Team America avec l’inspecteur de l’ONU qui va voir Kim Jong Il et qui lui dit : “Attention, si vous ne cessez pas vos activités terroriste, on vous envoie une lettre !” <img data-src=" />



C’est triste de paraître défaitiste mais UFC ne fera jamais le poids face à ces sociétés puissantes milliardaires et qui en payent pas d’impôts. Surtout en s’attaquant directement aux éléments flous qui sont le nerf de leur commerce.



Qui suivrait l’éventuel boycott/alerte lancé par UFC ?

Le seul moyen d’atteindre ces sociétés seraient de s’en désinscrire. Mais elles sont trop rentré dans les mœurs.


Le 16/09/2013 à 12h 31

Le problème est bien là : les différentes associations qui défendent le consommateur n’ont plus aucun impact sur les mastodontes que sont les grandes entreprises internet !!


Le 16/09/2013 à 12h 33



On le comprend, l’association préfère pour l’instant en passer par une voix amiable, tout en gardant dans son sac la carte des poursuites judiciaires - quand bien même cette option pourrait s’avérer longue et compliquée et coûteuse.



<img data-src=" />


Le 16/09/2013 à 12h 33

Pour attaquer en justice, faut être sur que les lois ne sont pas respectés… Et ça n’a rien à voir avec “on estime que”…



C’était un coup de bluff, et ça n’a pas marché ! XD


Le 16/09/2013 à 12h 33

Ils étaient plus occupés a faire des tests bidons sur les cigarettes électroniques :-) C’est que faut le vendre leur torch… Journal aussi !


Le 16/09/2013 à 12h 34

Si l’UEJF l’a fait avec Twitter, l’UFC peut le faire.



Tout mastodonte qu’ils sont, ils peuvent avoir à s’expliquer devant un juge mais pour l’instant on en est pas là.



Visiblement des discussion ont lieu.


Le 16/09/2013 à 12h 42

  • Si ces sociétés respectent la loi, l’ultimatum ne sert a rien. Autant faire du lobbying à l’assemblée nationale pour changer a loi.



    • Si ces sociétés ne respectent la loi, l’ultimatum ne sert a rien. Autant les assigner directement en justice.





      La méthode du froncé de sourcil, index levé en criant “Attention !”, ca ne marche déjà pas avec les enfants… alors avec les multinationales…



John Shaft Abonné
Le 16/09/2013 à 12h 43



il s’agissait de conserver un certain rapport de force avec les acteurs en présence





<img data-src=" />



Hmm. Pardon, c’est nerveux









seboquoi a écrit :



Si l’UEJF l’a fait avec Twitter, l’UFC peut le faire.







L’UEJF avait l’Etat derrière eux. Ça aide. <img data-src=" />



Le 16/09/2013 à 12h 45







127.0.0.1 a écrit :





  • Si ces sociétés respectent la loi, l’ultimatum ne sert a rien. Autant faire du lobbying à l’assemblée nationale pour changer a loi.



    • Si ces sociétés ne respectent la loi, l’ultimatum ne sert a rien. Autant les assigner directement en justice.





      La méthode du froncé de sourcil, index levé en criant “Attention !”, ca ne marche déjà pas avec les enfants… alors avec les multinationales…







      Pire, ça marche pas non plus avec ceux qui respectent pas les règles/lois… XD




Le 16/09/2013 à 12h 49

Ouep j’y crois moyen là.



D’ailleurs sur un sujet proche, j’ai lu que le sénat avait voté la loi ouvrant l’accès aux actions de groupe <img data-src=" />


Le 16/09/2013 à 12h 51







seboquoi a écrit :



Si l’UEJF l’a fait avec Twitter, l’UFC peut le faire.



Tout mastodonte qu’ils sont, ils peuvent avoir à s’expliquer devant un juge mais pour l’instant on en est pas là.



Visiblement des discussion ont lieu.





superbe comparaison entre un truc globalement bien couvert par la loi (l’incitation à la haine et/ou l’antisémitisme en l’occurrence) et un truc justement très flou (ou la CNIL n’a pas fait son boulot pour les gros d’Internet quand ils ont commencé à opérer en France).







Malesendou a écrit :



Pour attaquer en justice, faut être sur que les lois ne sont pas respectés… Et ça n’a rien à voir avec “on estime que”…



C’était un coup de bluff, et ça n’a pas marché ! XD





oui, le souci est là : FB et GG+ ont répondu tout simplement “prouvez-le !” (version agressive) ou “indiquez-nous clairement les points qui posent problème” (version passive-agressive <img data-src=" />), la charge de la preuve étant à celui qui attaque…







Malesendou a écrit :



Pire, ça marche pas non plus avec ceux qui respectent pas les règles/lois… XD





il manque un “pas” dans son deuxième tiret <img data-src=" /> (autrement dit : “ceux qui ne respectent pas la loi/réglementation ne vont probablement pas respecter une non-loi






Le 16/09/2013 à 13h 11







Homo_Informaticus a écrit :



Ça me rappelle Team America avec l’inspecteur de l’ONU qui va voir Kim Jong Il et qui lui dit : “Attention, si vous ne cessez pas vos activités terroriste, on vous envoie une lettre !” <img data-src=" />



C’est triste de paraître défaitiste mais UFC ne fera jamais le poids face à ces sociétés puissantes milliardaires et qui en payent pas d’impôts. Surtout en s’attaquant directement aux éléments flous qui sont le nerf de leur commerce.



Qui suivrait l’éventuel boycott/alerte lancé par UFC ?

Le seul moyen d’atteindre ces sociétés seraient de s’en désinscrire. Mais elles sont trop rentré dans les mœurs.







plus z’un.



Le 16/09/2013 à 13h 23







seboquoi a écrit :



Si l’UEJF l’a fait avec Twitter, l’UFC peut le faire.



Tout mastodonte qu’ils sont, ils peuvent avoir à s’expliquer devant un juge mais pour l’instant on en est pas là.



Visiblement des discussion ont lieu.



dans UEJF, tu as J. Ca fait toute la différence…



Le 16/09/2013 à 13h 32







GrosseVache a écrit :



Le problème est bien là : les différentes associations qui défendent le consommateur n’ont plus aucun impact sur les mastodontes que sont les grandes entreprises internet !!









snoopy1492 a écrit :



Ouep j’y crois moyen là.



D’ailleurs sur un sujet proche, j’ai lu que le sénat avait voté la loi ouvrant l’accès aux actions de groupe <img data-src=" />







<img data-src=" />



carbier Abonné
Le 16/09/2013 à 13h 39







Homo_Informaticus a écrit :



Qui suivrait l’éventuel boycott/alerte lancé par UFC ?

Le seul moyen d’atteindre ces sociétés seraient de s’en désinscrire. Mais elles sont trop rentré dans les mœurs.





C’est drole le 2 poids, 2 mesures…

Il y a 2 jours, les nouvelles CGU de paypal sortaient et de nombreux commentaires faisaient état d’une désinscrption de leur service…



Ces CGU ne sont rien en comparaison de celles de FB, Tweeter et G+ et pourtant la, il serait difficile de se désinscrire ?



Je ne suis sur aucun réseau social.

Je n’utilise pas Paypal.

Je n’utilise aucun service de Google de façon intensive (merci DuckDuckGo)



Et pourtant je n’ai pas l’impression d’être un paria… <img data-src=" />

ou alors j’en suis un et je ne m’en rends pas compte <img data-src=" />



carbier Abonné
Le 16/09/2013 à 13h 42







GrosseVache a écrit :



Le problème est bien là : les différentes associations qui défendent le consommateur n’ont plus aucun impact sur les mastodontes que sont les grandes entreprises internet !!





Les consommateurs ont encore le choix d’utiliser certains services ou pas…

Il ne faut pas tout attendre des associations… leur but est de nous alerter et même si l’UFC n’y réussit pas, nous conservons notre libre arbitre…



Le 16/09/2013 à 13h 45







carbier a écrit :



C’est drole le 2 poids, 2 mesures…

Il y a 2 jours, les nouvelles CGU de paypal sortaient et de nombreux commentaires faisaient état d’une désinscrption de leur service…



Ces CGU ne sont rien en comparaison de celles de FB, Tweeter et G+ et pourtant la, il serait difficile de se désinscrire ?



Je ne suis sur aucun réseau social.

Je n’utilise pas Paypal.

Je n’utilise aucun service de Google de façon intensive (merci DuckDuckGo)



Et pourtant je n’ai pas l’impression d’être un paria… <img data-src=" />

ou alors j’en suis un et je ne m’en rends pas compte <img data-src=" />







Rares sont les choses réellement indispensables. Quand on utilise gmail, et plus généralement les services google, pareil pour facebook, c’est tellement partie intégrante de la vie de tous les jours, que s’en affranchir / utiliser une alternative plus saine lorsqu’elle existe représente une rupture franche des habitudes. Et comme tout changement d’habitude, c’est chiant, c’est pénible, voire ça fait mal (physiquement et/ou psychologiquement).



Les services google sont archi bien foutus. A ma connaissance il n’y a aucune alternative au niveau, et qui plus est aisément mise en oeuvre (tous ces clouds perso, et autres solutions de serveur mail @home, calendriers & co, configurés aux petits oignons, faut être admin sys et y passer des plombes pour que ça tourne)



ThomChroma Abonné
Le 16/09/2013 à 13h 52







GrosseVache a écrit :



Le problème est bien là : les différentes associations qui défendent le consommateur n’ont plus aucun impact sur les mastodontes que sont les grandes entreprises internet !!





Parce que la très grande majorité des consommateurs qu’elles pensent défendre n’ont que faire du combat qu’elles mènent… Comment protéger des gens qui vont de leur plein gré étaler leur vie privée sur les réseaux sociaux ? Et qui répondent quand on leur parle du respect de leur vie privée “je n’ai rien à cacher”… <img data-src=" />



Le 16/09/2013 à 14h 07







WereWindle a écrit :



superbe comparaison entre un truc globalement bien couvert par la loi (l’incitation à la haine et/ou l’antisémitisme en l’occurrence) et un truc justement très flou (ou la CNIL n’a pas fait son boulot pour les gros d’Internet quand ils ont commencé à opérer en France).







Oui, mais non.



Le traitement de données à caractère personnel et la garantie (et l’exercice) des droits prévus par la loi informatique et liberté de 1978 c’est tout sauf “très flou”.



Ce d’autant plus que je ne fais aucunement référence au corpus législatif sur lequel les demandes de l’UEJF ou de l’UFC se fondent, mais sur l’apparente impunité de multinationales américaines qui est mise en défaut par un juge français.



Le 16/09/2013 à 14h 08







carbier a écrit :



C’est drole le 2 poids, 2 mesures…

Il y a 2 jours, les nouvelles CGU de paypal sortaient et de nombreux commentaires faisaient état d’une désinscrption de leur service…



Ces CGU ne sont rien en comparaison de celles de FB, Tweeter et G+ et pourtant la, il serait difficile de se désinscrire ?



Je ne suis sur aucun réseau social.

Je n’utilise pas Paypal.

Je n’utilise aucun service de Google de façon intensive (merci DuckDuckGo)



Et pourtant je n’ai pas l’impression d’être un paria… <img data-src=" />

ou alors j’en suis un et je ne m’en rends pas compte <img data-src=" />







Loin de moi l’idée qu’un non-utilisateur de ces services sont des parias.

Bien au contraire.



Les utilisateurs de Paypal sont peut-être plus méfiant étant donné qu’on touche à leur portefeuille. Je me suis désinscris de Paypal, même si je n’utilisais que rarement mon compte à la vue des conditions changées.

Je ne pense pas que les utilisateurs des réseaux sociaux passent beaucoup de temps à décortiquer les CGU, sensibles aux problématiques des données privées.



Là ou FaceBook et leurs amis sont rentrés dans les mœurs, c’est que beaucoup de personnes s’en servent pour garder contact régulier avec leurs connaissances, organiser des soirées, partager des photos. Cet outil a enterré les blogs et les messageries instantanées comme MSN/ICQ.

Personnellement, et je pense ne pas être seul dans le cas, je suis réfractaire à FaceBook, mais je m’y suis quand même inscris ( en réglant au plus fin la confidentialité et en donnant le minimum d’information ) car dans mon entourage même l’usage du téléphone portable devient rare. Les discutions groupées et messageries instantanées sont bien plus pratique que appeler un par un les gens.



Il serait dur aux utilisateurs non avertis de s’approprier de nouveaux outils et de se rééduquer pour gérer leur vie de tous les jours là où Paypal est rarement un outil unique, mais côtoie les paiements direct par visa, les Google Wallet etc…



Le 16/09/2013 à 14h 12







carbier a écrit :



C’est drole le 2 poids, 2 mesures…

Il y a 2 jours, les nouvelles CGU de paypal sortaient et de nombreux commentaires faisaient état d’une désinscrption de leur service…



Ces CGU ne sont rien en comparaison de celles de FB, Tweeter et G+ et pourtant la, il serait difficile de se désinscrire ?



Je ne suis sur aucun réseau social.

Je n’utilise pas Paypal.

Je n’utilise aucun service de Google de façon intensive (merci DuckDuckGo)



Et pourtant je n’ai pas l’impression d’être un paria… <img data-src=" />

ou alors j’en suis un et je ne m’en rends pas compte <img data-src=" />







Mais ces mêmes gens clamait ce désinscrire et citaient GoogleWallet comme alternative alors… ^^”



Le 16/09/2013 à 17h 15

Ils ne font pas de procès que ils savent que contre des grands groupes ils risquent de perdre.



Contrairement à ce que beaucoup pensent le but principal de l’UFC est de gagner de l’argent comme toute entreprise. D’ailleurs si vous leur demandez de l’aide la première que l’on vous demandera c’est de payer une cotisation.


fred42 Abonné
Le 16/09/2013 à 17h 23







linconnu a écrit :



Contrairement à ce que beaucoup pensent le but principal de l’UFC est de gagner de l’argent comme toute entreprise. D’ailleurs si vous leur demandez de l’aide la première que l’on vous demandera c’est de payer une cotisation.





l’UFC n’est pas une entreprise mais une association à but non lucratif comme l’indique cette page de leur site.



Comme toute association, elle demande d’adhérer et donc de payer une cotisation.

Rien de plus normal.



Le fait de dire que leur but principal est de gagner de l’argent est très proche de la diffamation.



Le 16/09/2013 à 19h 38

Tu paye néanmoins le service, comme n’importe qu’elle boite. :o


aureus Abonné
Le 25/03/2014 à 10h 27







Malesendou a écrit :



Tu paye néanmoins le service, comme n’importe qu’elle boite. :o





Oui mais la finalité est différente, tu paye le service pour qu’il vive et non pour que le patron et les investisseurs se fassent du pognon.



Enfin sauf pour ikea <img data-src=" />



zempa Abonné
Le 25/03/2014 à 10h 54







Homo_Informaticus a écrit :



Ça me rappelle Team America avec l’inspecteur de l’ONU qui va voir Kim Jong Il et qui lui dit : “Attention, si vous ne cessez pas vos activités terroriste, on vous envoie une lettre !” <img data-src=" />



C’est triste de paraître défaitiste mais UFC ne fera jamais le poids face à ces sociétés puissantes milliardaires et qui en payent pas d’impôts. Surtout en s’attaquant directement aux éléments flous qui sont le nerf de leur commerce.



Qui suivrait l’éventuel boycott/alerte lancé par UFC ?

Le seul moyen d’atteindre ces sociétés seraient de s’en désinscrire. Mais elles sont trop rentré dans les mœurs.





Sauf que si la Justice donne raison à l’UFC alors ces multi-nationales devront s’y plier.

Ça peut prendre du temps car ces dernières peuvent faire appel et ainsi faire durer le plaisir.

Mais au bout du compte, elles devront s’y plier.



Donc, rien à voir avec des éventuels appels au boycott ou autre campagne de désinscription. <img data-src=" />



Le 25/03/2014 à 11h 08

Oui c’est toi le produit … c’est pas nouveau.



L’UFC ferait mieux de cibler son attaque sur les points les plus importants, attaquer à si grosse maille ça n’aboutira jamais …


minette Abonné
Le 25/03/2014 à 11h 50

Je viens de voir leurs videos sur la vie privée, je ne trouve pas de commentaire à la hauteur http://www.quechoisir.org/telecom-multimedia/internet/editorial-donnees-personnelles-main-basse-sur-la-vie-privee


Le 25/03/2014 à 12h 36







sashimi a écrit :



Les services google sont archi bien foutus. A ma connaissance il n’y a aucune alternative au niveau, et qui plus est aisément mise en oeuvre (tous ces clouds perso, et autres solutions de serveur mail @home, calendriers & co, configurés aux petits oignons, faut être admin sys et y passer des plombes pour que ça tourne)







… Non, suffit d’avoir OS X Server installé quelque part (de préférence sur un Mac mini server), si possible connecté en ethernet à une AirPort Extreme, le tout relié à une box en mode bridge (chose rare).



Comme ça, même pas besoin de configurer le routeur et son pare-feu: le serveur s’en charge.



Résultat ? Un serveur mail (IMAP / SMTP), CardDav, CalDav et Jabber (iChat).



Seules contraintes… Ne pas avoir besoin du gestionnaire de profils ni d’Open Directory. Sinon, oui, ça devient un cauchemar.



Les sauvegardes ? Tu prend le mini avec deux disques 1 To, et tu utilises le second pour les sauvegardes Time Machine. Il t’en faut plus ? Remplace l’AirPort Extreme par une time capsule…



Ah, et pour les synchros de fichier tu peux même installer Owncloud dessus.



Le tout protégé en SSL (si tu es prêt à payer ton certificat et ton nom de domaine).



Temps de mise en place ? 2h. Temps de maintenance ? Depuis que je l’ai programmé pour qu’il redémarre toutes les 24h, aucun.



Enfin, faut avoir un peu plus de 1.000€ à mettre là-dedans, et un peu de motivation…

Google c’est… gratuit.



J’oubliais… Non, pas besoin d’être sysadmin. Suffit de comprendre comment paramétrer tes DNS et de cliquer sur des boutons (au grand dame des sysadmin OS X d’ailleurs, qui aspirent à davantage de liberté…). Et si jamais tu as la flemme de chercher, tu appelles Apple. Les types sont prêts à passer 8h au téléphone avec toi et à finir plus tard que prévu s’il le faut jusqu’à ce que ce soit réglé (dommage que sans l’Apple Care on n’ait droit qu’à 90 jours…).



Juste… N’utilise jamais Open Directory, le Wiki ou le Gestionnaire de Profils. Jamais. JA-MAIS !

Sinon, oui, tu y passera des heures et finira par être en passe de devenir SysAdmin.



Le 25/03/2014 à 12h 46

Conseiller de s’enfermer dans système propriétaire pour échapper à un autre, ce qu’il faut pas lire <img data-src=" />



Tu fais tout comme il dit le monsieur mais sous un Linux/Unix quelconque, si vraiment c’est au dessus de tes connaissances techniques tu demandes à un pote/membre de ta famille/collègue de boulot geek et t’es enfin sorti de cet esclavage…



Mais conseiller de sortir de Google pour aller chez Apple <img data-src=" />


aureus Abonné
Le 25/03/2014 à 14h 16







tass_ a écrit :



Conseiller de s’enfermer dans système propriétaire pour échapper à un autre, ce qu’il faut pas lire <img data-src=" />



Tu fais tout comme il dit le monsieur mais sous un Linux/Unix quelconque, si vraiment c’est au dessus de tes connaissances techniques tu demandes à un pote/membre de ta famille/collègue de boulot geek et t’es enfin sorti de cet esclavage…



Mais conseiller de sortir de Google pour aller chez Apple <img data-src=" />





euh………………………………….

Le problème de google n’est pas le système propriétaire mais la collecte de données. Après le débat libre/propriétaire c’est un tout autre débat.



Le 25/03/2014 à 14h 20

Parce que Apple ne collecte rien ?


aureus Abonné
Le 25/03/2014 à 14h 34







tass_ a écrit :



Parce que Apple ne collecte rien ?





Apple je sais pas, osX server non



Le 25/03/2014 à 14h 47







maxxyme a écrit :



<img data-src=" />







Non.

Quand on connait rien au fonctionnement de la justice française, on ferme sa gueule.

<img data-src=" />



Faut arrêter de croire que la justice vaut cher en France, ce n’est pas du tout le cas.

Se payer des armées d’avocats, ça ne sert à rien, si ce n’est dépenser plus de fric pour une défense qui ne changera pas d’un poil.

Se prendre les avocats les plus chers de Paris, ça ne sert à rien non plus, encore plus quand on sait que, dans bien des cas, c’est le stagiaire payé à coup de lance-pierre qui s’est occupé du dossier pendant que l’avocat finissait tranquillement son repas dans le resto 4 étoiles avec le client.



De plus, en cas de victoire, c’est la partie perdante qui paye les frais d’avocat (si la demande a été faite par l’avocat: si c’est pas le cas, virez-le tout de suite, vous avez affaire à un gros blaireau).



On est pas aux Etats-unis, où les procès coutent une blinde pour des conneries.

D’ailleurs, même aux Etats-unis, les juges commencent à rejeter les demandes farfelues, à revoir les montants des sanctions à la baisse pour se rapprocher de sommes plus réalistes.



Le 25/03/2014 à 14h 57







aureus a écrit :



Apple je sais pas, osX server non







oui, enfin, perso, à choisir je me prend plutôt un Syno qu’un OSX Serveur <img data-src=" />



aureus Abonné
Le 25/03/2014 à 15h 03







atomusk a écrit :



oui, enfin, perso, à choisir je me prend plutôt un Syno qu’un OSX Serveur <img data-src=" />





Je vais probablement le faire sur un asustor donc je peux qu’être d’accord avec toi.



Le 25/03/2014 à 15h 44







js2082 a écrit :



Non.

Quand on connait rien au fonctionnement de la justice française, on ferme sa gueule.

<img data-src=" />



Faut arrêter de croire que la justice vaut cher en France, ce n’est pas du tout le cas.

Se payer des armées d’avocats, ça ne sert à rien, si ce n’est dépenser plus de fric pour une défense qui ne changera pas d’un poil.

Se prendre les avocats les plus chers de Paris, ça ne sert à rien non plus, encore plus quand on sait que, dans bien des cas, c’est le stagiaire payé à coup de lance-pierre qui s’est occupé du dossier pendant que l’avocat finissait tranquillement son repas dans le resto 4 étoiles avec le client.



De plus, en cas de victoire, c’est la partie perdante qui paye les frais d’avocat (si la demande a été faite par l’avocat: si c’est pas le cas, virez-le tout de suite, vous avez affaire à un gros blaireau).



On est pas aux Etats-unis, où les procès coutent une blinde pour des conneries.

D’ailleurs, même aux Etats-unis, les juges commencent à rejeter les demandes farfelues, à revoir les montants des sanctions à la baisse pour se rapprocher de sommes plus réalistes.





Oui enfin ça reste payant, ce n’est pas gratuit.



Le 25/03/2014 à 21h 28







tass_ a écrit :



Conseiller de s’enfermer dans système propriétaire pour échapper à un autre, ce qu’il faut pas lire <img data-src=" />



Tu fais tout comme il dit le monsieur mais sous un Linux/Unix quelconque, si vraiment c’est au dessus de tes connaissances techniques tu demandes à un pote/membre de ta famille/collègue de boulot geek et t’es enfin sorti de cet esclavage…



Mais conseiller de sortir de Google pour aller chez Apple <img data-src=" />











aureus a écrit :



euh………………………………….

Le problème de google n’est pas le système propriétaire mais la collecte de données. Après le débat libre/propriétaire c’est un tout autre débat.







Exact <img data-src=" />









tass_ a écrit :



Parce que Apple ne collecte rien ?











aureus a écrit :



Apple je sais pas, osX server non







Je confirme <img data-src=" />





Le problème n’était effectivement pas celui du libre vs propriétaire, mais je cite:







sashimi a écrit :



[…] aucune alternative au niveau, et qui plus est aisément mise en oeuvre (tous ces clouds perso, et autres solutions de serveur mail @home, calendriers & co, configurés aux petits oignons, faut être admin sys et y passer des plombes pour que ça tourne)









Je n’ai pas parlé de passer de Google à iCloud que je sache <img data-src=" />

Et concernant le Synology, ben… je n’en sais rien. Je ne parle que de ce que je connais, moi… <img data-src=" />



Mais vu la différence de prix, ce ne peut qu’être une (très) bonne alternative quand ça répond aux besoins des gens.





P.S.



Je viens de découvrir que ça faisait beaucoup plus que juste partager des fichiers, ces NAS… Damned <img data-src=" />



Bon, les configurations initiales du serveur et du routeur ne sont pas nécessairement aussi simple. On semble aussi être limité en terme de RAM, de connexions VPN simultanées et de comptes d’utilisateurs… (cf fiche technique) Il n’y a pas de sortie vidéo, ni de “Target Display” possible… On ne peut apparemment pas non plus gérer (profils de configuration) de terminaux (ordinateur, tablette, smartphone).



Mais pour le même prix (en incluant les DD), on a 8 baies de DD !!! <img data-src=" />



IL M’EN FAUT UN ! <img data-src=" />





Edit: damned, je ne peux pas voir les smileys dans mon propre post. Mon mac me ferait-il payer mes futures infidélités ?



Le 25/03/2014 à 22h 37







El Fitz a écrit :



Mais pour le même prix (en incluant les DD), on a 8 baies de DD !!!



IL M’EN FAUT UN !







En changeant une des 8 baies tous les ans, un SSD ne serait pas mieux ?









127.0.0.1 a écrit :



La méthode du froncé de sourcil, index levé en criant “Attention !”, ca ne marche déjà pas avec les enfants… alors avec les multinationales…







Tellement vrai.



Le 26/03/2014 à 03h 45







2show7 a écrit :



En changeant une des 8 baies tous les ans, un SSD ne serait pas mieux ?







Pour autant que je sache, le Synology est fourni sans disque dur.

Donc ce ne serait pas changer une des 8 baies tous les ans, mais plutôt les remplir au fur et à mesure, au rythme d’une par an. Quid du RAID et des sauvegardes, si on les remplies une à une, une baie par an ? (principale intérêt d’avoir autant de baies) Et ça, c’est en supposant que le SSD ait un quelconque intérêt…



Parce que vu qu’on se connecte au NAS via le un réseau (wifi ?) voire internet, je doute que la vitesse du support de stockage soit le réel facteur limitant… (tant qu’on évite les disquettes 3,5”, bien entendu).



Il faudrait éventuellement tester, mais je crois qu’en wifi 802.11g, et à moins qu’il y ait un certain nombre (à déterminer) d’utilisateurs simultanés, tu ne fera pas la différence entre un SSD et un 5,4k tours (alors via internet, même en fibre…)