Visual Studio Code passe en open source et gagne des extensions

Visual Studio Code passe en open source et gagne des extensions

Firefox attitude

Avatar de l'auteur
Vincent Hermann

Publié dans

Logiciel

19/11/2015
48

Visual Studio Code passe en open source et gagne des extensions

Microsoft a publié hier soir une nouvelle version de son environnement de développement Visual Studio Code. Cette version (très) allégée de l’IDE y gagne un système attendu d’extensions, mais l’éditeur avait une surprise en réserve : l’ouverture des sources.

Visual Studio Code (VSC), disponible sur Windows, OS X et Linux, est désormais open source. Son code a été publié hier soir sur Github sous licence MIT. Cette dernière, relativement proche de la licence BSD, est particulièrement permissive puisque n’incluant pas de copyleft. Les modifications des sources peuvent donc se faire en incluant du code protégé par n’importe quelle autre licence, y compris propriétaire.

Le passage en open source de VSC est une surprise dans le sens où Microsoft n’avait pas laissé entendre une telle évolution. Cela étant, le mouvement est logique puisqu’il suit une libération du code sur un nombre croissant d’éléments. On se souvient ainsi que la société avait annoncé l’année dernière un passage d’une grande partie de l’environnement .NET en open source, et le processus continue petit à petit sur les technologies utilisées par les développeurs.

Des extensions pour personnaliser et enrichir VSC

Ce changement s’accompagne d’un autre apport majeur : l’arrivée des extensions. Elles fonctionnement exactement de la même manière que pour celles d’un navigateur. Elles vont ajouter des fonctionnalités ou introduire des changements pour rendre l’ensemble de l’environnement de développement plus adapté aux besoins de l’utilisateur. Elles peuvent donc être très complètes et ajouter par exemple la gestion d’un nouveau langage, mettre en place de nouveaux outils, adapter l’interface à des besoins plus particuliers ou même simplement ajouter un thème graphique.

Microsoft propose donc une galerie d’extensions permettant d’aller piocher dans une réserve existante. Comme d’habitude, on part sur un catalogue de départ qui s’enrichira avec le temps. L’installation est particulièrement simple puisqu’il suffira de cliquer sur le lien pour que l’extension aille s’ajouter automatiquement dans Visual Studio Code. Un fonctionnement identique à celui des navigateurs. Pour les supprimer, un panneau spécifique se trouve dans l’IDE (integrated development environment).

visual studio code

Les développeurs invités à créer leurs propres extensions

Plusieurs points intéressants sont à signaler. Les développeurs sont largement invités à créer leurs propres extensions et à la publier dans la galerie si le cœur leur en dit. Microsoft fournit d’ailleurs des « cours » ainsi qu’un exemple basé sur le célèbre « Hello World ». D’autre part, les extensions de VSC ne sont pas les mêmes que celles pour l’édition Community de Visual Studio classique. Les deux IDE n’ont en effet pas la même base technique. Précisons également que les personnalisations de l’interface peuvent intégrer des thèmes TextMate, mais pas directement. Certaines modifications seront nécessaires, même si les fichiers .tmTheme et .tmLanguage sont pris en charge.

La mise en place d'un système d'extensions est évidemment un très bon point pour VSC. Il n'est pas besoin de rappeler que de telles capacités ont fait le succès de produits tels que Firefox, laissant aux utilisateurs le choix de personnaliser ou d'ajouter les fonctionnalités qu'ils voulaient. Microsoft espère sans doute que la libération du code et ces extensions donneront un souffle supplémentaire à son produit et qu'il fédèrera des développeurs attirés par cet éventuel nouveau vent de « liberté ».

Comme d’habitude, la nouvelle version de Visual Studio Code pour Windows, OS X et Linux pourra se télécharger depuis le site officiel de l’IDE. Rappelons tout de même que cette édition spécifique de l’environnement ne prend pas en charge tous les types de projets. Il a surtout été conçu pour le développement des applications web et des projets liés au cloud.

48

Écrit par Vincent Hermann

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Des extensions pour personnaliser et enrichir VSC

Les développeurs invités à créer leurs propres extensions

Commentaires (48)


eres Abonné
Le 19/11/2015 à 09h 17

Très intéressant de voir comment est conçu un tel outil, plutôt sympas à l’usage.

Un beau projet en TypeScript


Vekin Abonné
Le 19/11/2015 à 09h 17

Très allégé, c’est-à-dire ? Le minimum syndical ?


Le 19/11/2015 à 09h 26

C’est assez vide face à un VS classique.

C’en est assez décevant, par contre ce n’est pas inintéressant.

A tester et à regarder évoluer car si il deviens aussi bon qu’un VS ce pourrait être des meilleurs ide qu’il soit.


Le 19/11/2015 à 09h 29

Quand tu as goûté à Visual Studio, tu as du mal à coder sur autre chose. Ce n’est que mon avis. Mais je pouvais plus encadrer Eclipse après ça. <img data-src=" />








shadowfox a écrit :



Quand tu as goûté à Visual Studio, tu as du mal à coder sur autre chose. Ce n’est que mon avis. Mais je pouvais plus encadrer Eclipse après ça. <img data-src=" />





J’ai goûté à VS, qui est vraiment un très bon IDE, et pourtant, cela ne m’empêche pas d’apprécier coder sur autre chose, notamment Eclipse.



Le 19/11/2015 à 09h 39

A voir par rapport à un Brackets ou l’éditeur de Github


Le 19/11/2015 à 09h 47

Quand j’utilise autre chose que VS je suis soulagé par certains trucs, et d’autres me manquent <img data-src=" />



Le fait qu’un addon comme resharper soit quasi indispensable est un peu lourd (surtout vu le prix, m’enfin ils filent des licences pour les projets open source donc c’est cool <img data-src=" />)


Le 19/11/2015 à 09h 47

Yep n’importe quoi d’autre que Eclipse en fait ^^, IntelliJ IDEA &lt;3 !


Le 19/11/2015 à 09h 54

Pas mal, l’esprit se rapproche de sublime text / atom (notamment les raccourcis ctrl+P et le design).

L’ide propose du débuggage en plus par rapport aux deux autres.



A voir quand ce sera un peu plus développé :)


Le 19/11/2015 à 10h 01

Pas grand chose pour du c++ pour l’instant, mais j’imagine que ca peut progresser. Ca ressemble beaucoup à Atom, je ne suis pas sûr de comprendre pourquoi est-ce qu’ils ne sont pas repartis de là. Syndrome du ‘Not invented here’ ? Sinon moyennement d’accord avec les commentaires initiaux sur Visual Studio, pas mal mais loin de la perfection à mon avis, surtout dès que tu bosses dans un environnement cross-platform. Certains trucs me manquent en passant de VS à QTCreator (Image Watch par exemple), et réciproquement (Vue d’ensemble des membres d’une classe, profiling valgrind super simple et efficace, support cmakelists, refactoring), ils sont loins d’avoir une IDE parfaite.


Le 19/11/2015 à 10h 03

J’avoue que MS a fait un énorme travail sur cet IDE, c’est pour moi un des (voir LE) plus complet.


Le 19/11/2015 à 10h 06







brokensoul a écrit :



Pas grand chose pour du c++ pour l’instant, mais j’imagine que ca peut progresser. Ca ressemble beaucoup à Atom, je ne suis pas sûr de comprendre pourquoi est-ce qu’ils ne sont pas repartis de là. Syndrome du ‘Not invented here’ ? Sinon moyennement d’accord avec les commentaires initiaux sur Visual Studio, pas mal mais loin de la perfection à mon avis, surtout dès que tu bosses dans un environnement cross-platform. Certains trucs me manquent en passant de VS à QTCreator (Image Watch par exemple), et réciproquement (Vue d’ensemble des membres d’une classe, profiling valgrind super simple et efficace, support cmakelists, refactoring), ils sont loins d’avoir une IDE parfaite.





Autant aller voir le projet d’origine sur lequel se base VSC : Electron et Atom.io

Tu as un paquet de plugins dispos. J’ai du mal à voir l’interet de VSC si ce n’est faire un peu de pub pour pas cher.



Le 19/11/2015 à 10h 07







ActionFighter a écrit :



J’ai goûté à VS, qui est vraiment un très bon IDE, et pourtant, cela ne m’empêche pas d’apprécier coder sur autre chose, notamment Eclipse.





Tu dois avoir un petit côté “sado” ^^.



Edtech Abonné
Le 19/11/2015 à 10h 16

Je n’ai jamais utilisé resharper… D’ailleurs, VS2015 apporte pas mal de chose que fait resharper (d’ailleurs, il y a la même petite ampoule, ils s’en sont sûrement inspiré).








lascounet a écrit :



Tu dois avoir un petit côté “sado” ^^.





Peut-être <img data-src=" />



Mais c’est surtout que je le maîtrise plus que VS.



Le 19/11/2015 à 10h 30







ActionFighter a écrit :



Peut-être <img data-src=" />



Mais c’est surtout que je le maîtrise plus que VS.





Rooo pourtant c’est simple!!!

comment coder avec visual studio + resharper :

ctor + tab+tab;

ctrl +r+e;

alt + entrée;

alt + entrée;

alt + entrée;

alt + entrée;

alt + entrée;

alt + entrée;

alt + entrée;

alt + entrée;

alt + entrée;

alt + entrée;

Voila ton appli fais le café! <img data-src=" />



Le 19/11/2015 à 10h 30







Edtech a écrit :



Je n’ai jamais utilisé resharper… D’ailleurs, VS2015 apporte pas mal de chose que fait resharper (d’ailleurs, il y a la même petite ampoule, ils s’en sont sûrement inspiré).





VS 2015 apporte surtout des bugs <img data-src=" />



Edtech Abonné
Le 19/11/2015 à 10h 34

Mais on est bien obligé de l’utiliser pour faire des apps universelles. Enfin, chez moi je n’ai aucun problème avec.



La prochaine mise à jour sortira le 30 novembre et apportera la compatibilité avec la build 10586 (et on pourra enfin tester à nouveau les apps W8.1 sur un W10 Mobile !).


Le 19/11/2015 à 10h 34

En fait ayant l’habitude d’Xcode resharper ajout plein de raccourcis que j’utilise machinalement, d’où le “quasi indispensable” <img data-src=" />



Pour revenir à la news, il y a des choses intéressante dans ce VSCode, l’UI est un peu plus adapté à nos écran je trouve par rapport à atom et ses onglets. La liste des “Working files” est super bien pensée, avec atom je me retrouve rapidement avec 600 onglets ouverts, là simple click : fichier ouvert, double click: fichier ouvert et ajouté a la liste des “working files”, pratique.


Manque plus que le support du Français :)&nbsphttps://github.com/Microsoft/vscode/issues/65


Le 19/11/2015 à 10h 53

J’avoue qu’au début j’étais assez septique. Mais Il y a un effort considérable et ça l’air de plus en plus prometteur cet ide. Vue qu’il n y a plus de mise à jour de SublimeText depuis des lustres, c’est tentant de l’adopter.

Après si la communauté ne suit pas et bien ce sera mort né …


Le 19/11/2015 à 11h 04

Ca se rapproche d’Atom parce que Visual Studio Code est un fork d’Atom ;)


VSCode c’est comme Atom, un éditeur extrêmement lent à démarrer et pas super réactif car codé majoritairement avec des technos web. Au niveau fonctionnalité les deux sont intéressants je dis pas mais par rapport à un Sublime text qui s’ouvre instantanément et répond sans broncher sur des fichiers avec des milliers de lignes, mon choix est vite fait.


Le 19/11/2015 à 11h 07







zogG a écrit :



Pour revenir à la news, il y a des choses intéressante dans ce VSCode, l’UI est un peu plus adapté à nos écran je trouve par rapport à atom et ses onglets. La liste des “Working files” est super bien pensée, avec atom je me retrouve rapidement avec 600 onglets ouverts, là simple click : fichier ouvert, double click: fichier ouvert et ajouté a la liste des “working files”, pratique.





Ce sont des plugins Atom.



Le 19/11/2015 à 11h 12







seb2411 a écrit :



Autant aller voir le projet d’origine sur lequel se base VSC : Electron et Atom.io

Tu as un paquet de plugins dispos. J’ai du mal à voir l’interet de VSC si ce n’est faire un peu de pub pour pas cher.





Bah c’est simple, ils controle le code donc peuvent l’orienter comme ils le veulent. Et au moins ils sont surs que ca reste chez eux. De plus ca permet de passer le code vérifié dans Visual studio (et inversement).

Cependant malgré le côté open source j’ai du mal a comprendre l’intérêt de la redondance avec Visual studio qui est plus complet. L’aspect multi-plateforme peut être? Mais a terme pourquoi entretenir deux outils différents pour le même usage?



Le 19/11/2015 à 11h 14

Tu as les noms? <img data-src=" />


Le 19/11/2015 à 11h 15







zogG a écrit :



La liste des “Working files” est super bien pensée, avec atom je me retrouve rapidement avec 600 onglets ouverts, là simple click : fichier ouvert, double click: fichier ouvert et ajouté a la liste des “working files”, pratique.





Comme avec Visual studio <img data-src=" />

Et effectivement c’est assez pratique je trouve.



Le 19/11/2015 à 11h 18







jinge a écrit :



Bah c’est simple, ils controle le code donc peuvent l’orienter comme ils le veulent. Et au moins ils sont surs que ca reste chez eux. De plus ca permet de passer le code vérifié dans Visual studio (et inversement).

Cependant malgré le côté open source j’ai du mal a comprendre l’intérêt de la redondance avec Visual studio qui est plus complet. L’aspect multi-plateforme peut être? Mais a terme pourquoi entretenir deux outils différents pour le même usage?





Oui mais au final ils ne fournissent pas vraiment de plus value mis à part fournir en gros Atom avec des plugins préinstallés. Pour moi autant passer par le projet original qui a beaucoup plus de support et de plugins ou sinon comme tu l’évoques aller voir directement du coté de Visual Studio plus complet.



J’aurais trouvé plus sympa qu’ils fournissent tout ça sous forme d’un pack de plugins spécifiques pour Atom.io. La on se retrouve avec un market de plugin qui recopie globalement ceux d’Atom.



Sauf à vouloir se servir de VSC comme base pour un futur remplaçant de Visual Studio je vois pas trop l’intérêt.



Facebook a fait quelque chose qui me semble plus logique avec nuclide:http://nuclide.io/



Le 19/11/2015 à 11h 55

Vs Code n’est pas un IDE, mais un puissant éditeur de texte qui intègre l’Intellisense et du débogage pour certain langage. Dans se sens il n’est pas comparable a VS (classique) et doit être vue comme un produit a part.

&nbsp;

Pour moi toute la force de Code réside dans l’Intellisense qui est bien puissant (quoique en dessous de la version de VS).



Si il permet de gérer plusieurs langage, il a été principalement été pensé pour node.js et la prochaine version d’ASP.net.



Persso j’ai pris l’habitude de l’utiliser pour tous se qui est dev only JS et je le trouve pour se genre de dev plus sympa que VS. (lancer VS 2013 ultimate juste pour éditer un fichier js, je trouve sa ridicule ^^“)



Toutefois, même si je suis ravie qu’on puisse travaillé sans, je trouve qu’il manque un mode projet ainssi que des templates pour la création de nouveau projet (on peut en DL sur leurs site, mais tout intégré c’est mieux).


Le 19/11/2015 à 12h 26







goldbergg a écrit :



Vs Code n’est pas un IDE, mais un puissant éditeur de texte qui intègre l’Intellisense et du débogage pour certain langage. Dans se sens il n’est pas comparable a VS (classique) et doit être vue comme un produit a part.

&nbsp;

Pour moi toute la force de Code réside dans l’Intellisense qui est bien puissant (quoique en dessous de la version de VS).



Si il permet de gérer plusieurs langage, il a été principalement été pensé pour node.js et la prochaine version d’ASP.net.



Persso j’ai pris l’habitude de l’utiliser pour tous se qui est dev only JS et je le trouve pour se genre de dev plus sympa que VS. (lancer VS 2013 ultimate juste pour éditer un fichier js, je trouve sa ridicule ^^“)



Toutefois, même si je suis ravie qu’on puisse travaillé sans, je trouve qu’il manque un mode projet ainssi que des templates pour la création de nouveau projet (on peut en DL sur leurs site, mais tout intégré c’est mieux).



&nbsp;

Merci du retour , je me demandais ce qu’apportait cette version par rapport&nbsp;à un VS&nbsp;classique.

Du coup, tu peux faire tout ce qui est dev web .Net classique dessus ? (chargement de&nbsp;DLL , création de web service, etc… ? )

&nbsp;



Sympa, mais j’arrive pas à voir en quoi il pourrait remplacer ce que j’utilise déjà. Pour du java, il ne peut pas convenir car c’est pas un IDE (donc ça reste eclipse pour moi). Pour du Python, peut-être, vu qu’il semble faire autant que pycharm, mais il n’apporte rien de plus, voir même a moins de support pour Python. Et pour le web JS/PHP, geany/np++ me suffit amplement et n’est pas aussi lourd.

Dommage, je n’y vois pas d’usage immédiat pour moi.


Le 19/11/2015 à 13h 09

Pour ceux qui utilisent le framework Qt, &nbsp;je trouve l’IDE Qt Creator bien plus souple et agréable que Visual Studio. Au point que même sur des projets formatés pour Visual Studio, je fais en sorte de les convertir en projets Qt Creator avant de bosser dessus.


Le 19/11/2015 à 13h 22

Bin pour tous se qui est Asp.Net 5 (la prochaine version ou tout a été revue), Code sera le compagnon idéal et permettra normalement de tous faire (pour l’instant que sa soit ASP.net ou Code, les deux sont en beta, donc il reste pas mal de chose a revoir).

&nbsp;

Par contre pour les techno actuelle tel que Asp.net MVC 5, sa sera comme utiliser un notepad++ , donc possible, mais tous en manuel (ligne de commande pour compiler, etc…).



La liste des possibilités est détaillé ici :&nbsp;

https://code.visualstudio.com/docs/runtimes/ASPnet5


Le 19/11/2015 à 14h 15

Prochaine étape : rendre Windows open source et la boucle sera bouclée <img data-src=" />


Le 19/11/2015 à 14h 49

Ah ça expliquerait cela ^^



 En cherchant, j'ai l'impression qu'ils ont plus le framework Electron en commun https://en.wikipedia.org/wiki/Visual\_Studio\_Code &nbsp;Après, ils ont raison de se rapprocher des éditeurs web afin de pouvoir capter leur public







renaud07 a écrit :



Prochaine étape : rendre Windows open source et la boucle sera bouclée <img data-src=" />





Ca créerait une révolution informatique extraordinaire.



Le 19/11/2015 à 15h 25

Je l’ai découvert à l’occasion d’une news sur typescript ici même, et j’ai été immédiatement séduit. Pour un programmeur html/js occasionnel et pas super-fort, c’est vraiment chouette, parce que les fonctionnalités essentielles sont là, mais surtout il n’y a qu’elles.

J’ai déjà codé avec Eclipse ou VS (le vrai), je ne doute pas une seconde que c’est infiniment plus puissant, mais pour un programmeur occasionnel, c’est vraiment trop dur de s’y retrouver.

Par rapport aux autres éditeurs de texte un peu avancés sans être des IDE complets (notepad++, sublimetext), il y a deux plus que j’aime bien : l’intégration de git, et la complétion (même si imparfaite) en js.


Le 19/11/2015 à 15h 38







seb2411 a écrit :



Oui mais au final ils ne fournissent pas vraiment de plus value mis à part fournir en gros Atom avec des plugins préinstallés. Pour moi autant passer par le projet original qui a beaucoup plus de support et de plugins ou sinon comme tu l’évoques aller voir directement du coté de Visual Studio plus complet.







Ce n’est pas basé sur atom. C’est donc un concurrent. Donc ils font des trucs de concurrents, à savoir tenter de se creuser un trou communautaire à base de hype (parce qu’à ce stade on peut pas dire que ce soit l’innovation ou les fonctionnalités qui drivent ces nouveaux éditeurs “web”).



Le 19/11/2015 à 15h 55







Yolélé a écrit :



Ce n’est pas basé sur atom. C’est donc un concurrent. Donc ils font des trucs de concurrents, à savoir tenter de se creuser un trou communautaire à base de hype (parce qu’à ce stade on peut pas dire que ce soit l’innovation ou les fonctionnalités qui drivent ces nouveaux éditeurs “web”).





C’est basé sur Electron qui est la base d’Atom.io qui a été convertit en un framework indépendant. Et en regardant les sources il y a de nombreux éléments qui viennent directement d’Atom ou des plugins de la communauté. Globalement tu peux refaire VSC en installant Atom et en installant les plugins qui vont bien. La partie originale étant au final très très réduite.



Le 19/11/2015 à 16h 07

https://en.wikipedia.org/wiki/Visual_Studio_Code

“Visual Studio Code is based on Electron, a framework which is used to deploy io.js applications for the desktop running on Blink layout engine. Although it also uses the Electron framework, the software is not a fork of Atom, and is actually based on Visual Studio Online editor (codename “Monaco”).”


Le 19/11/2015 à 16h 23







Yolélé a écrit :



https://en.wikipedia.org/wiki/Visual_Studio_Code

“Visual Studio Code is based on Electron, a framework which is used to deploy io.js applications for the desktop running on Blink layout engine. Although it also uses the Electron framework, the software is not a fork of Atom, and is actually based on Visual Studio Online editor (codename “Monaco”).”





Ce qui ne change rien à ce que j’ai dit précédemment.



Le 19/11/2015 à 16h 38

Electron est la base d’atom.io autant que peut l’être un navigateur web dépouillé basé sur webkit/blink, ce qui peut servir de base à autant de choses différentes… qu’il y a de pages sur le web.


Le 19/11/2015 à 16h 52

gros +1


Le 19/11/2015 à 17h 58

Moi qui me disais que son seul problème etait de ne pas être open source …


Le 19/11/2015 à 19h 10



Visual Studio Code passe en open source





Le problème de l’usage de termes imprécis qui peuvent désigner plusieurs choses radicalement différentes, c’est qu’on ne sait pas du tout de quoi l’on parle.



Rappelons que le passé du terme “open source” est teinté d’un certain lobbying.



Pour comprendre, je vous engage à étudier l’histoire du terme “Open Source” et de ses implications dans la guerre menée par certains éditeurs contre les logiciel libres.



De fait, il n’est propre qu’a désigner des logiciels propriétaires dont le code source est vaguement consultable.



Dans le cas présent et compte tenue de la licence MIT, la bonne qualification est “logiciel libre”. (Sauf bien sûr, s’il y a des modules non libres dans le package).



Pour ceux qui n’aiment pas le petit côté politique véhiculé par le mot “logiciel libre”, il y a le terme FLOSS pour Free Libre Open Source Software. Attention au terme FOSS souvent utilisé car il est imprécis : le mot “free” en anglais est porteur d’une ambiguïté majeure car il peut être utilisé pour désigner la liberté, mais aussi la gratuité. Un “Freeware” avec un code disponible et une licence restrictive, ce n’est pas du tout la même chose qu’un logiciel libre.



Pour ceux qui ne comprennent pas pourquoi ces différences sont absolument fondamentales et particulièrement en ce qui concerne la participation communautaire ou le droit à réutiliser le code, je vous engage à quelques recherches sur le sujet.



Le problème de l’usage de termes imprécis qui peuvent désigner plusieurs choses radicalement différentes, c’est qu’on ne sait pas de quoi l’on parle.


Le 21/11/2015 à 18h 31

La fin de l’article m’a bien déçu. Aucun développement en C/C++…

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;