Publié dans Droit

82

L’usage du téléphone portable, bientôt circonstance aggravante en cas d’homicide routier ?

L’usage du téléphone portable, bientôt circonstance aggravante en cas d’homicide routier ?

Le député Pierre Morel-À-L'Huissier (UDI) entend ajouter l’usage du téléphone portable dans les circonstances aggravantes de l’homicide routier.  

L’inscription en dur de cette circonstance dans les textes permettrait « aux familles des victimes de se passer de la démonstration laborieuse de la "violation délibérée" d’une obligation de sécurité pour établir la circonstance aggravante ».

L’article L. 221‑6‑1 du Code pénal porte à 7 ans d’emprisonnement et à 100 000 euros d’amende les peines encourues lorsque l’auteur de l’homicide « a commis une violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de sécurité de prudence ou de sécurité prévue par la loi ou le règlement ». 

« Il peut s’agir d’une violation de toute obligation particulière de sécurité de prudence ou de sécurité prévue par la loi ou le règlement dès lors que cette violation est "manifestement délibérée" », rappelle le député UDI. 

Seulement, « cet élément moral étant difficile à démontrer, le législateur a dressé la liste des circonstances aggravantes équivalent à une violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de sécurité de prudence ou de sécurité prévue par la loi ou le règlement ». 

Dans cette liste, on retrouve « la conduite en état d’ivresse, l’usage de stupéfiants, la conduite sans permis de conduire, l’excès de vitesse, le délit de fuite », mais pas l’usage du téléphone portable tenu en main et le port d’écouteurs ou casques audio pourtant interdits.

82

Tiens, en parlant de ça :

Pilule rouge et bleue avec des messages codés

Europol milite pour un chiffrement de bout en bout « flexible »

Here we go again

17:00 Sécu 11
Collectif La Barbe

Inclusion dans la tech : critiqué, le CEO de Qovery menace une internaute de poursuites

Re:Qovery

14:49 Société 17
La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

L’extension des prestataires américains devant collaborer avec la NSA fait polémique

All your base are belong to US

12:25 DroitSécu 10
82

Fermer

Commentaires (82)


Je n’aurais jamais imaginé que ce n’était pas le cas, c’était une évidence pour moi. Il était temps qu’ils corrigent ça.


quand les gens sont, tellement, accaparés par leur tél., qu’ils
en ‘oublient’ la conduite !




  • moi aussi, je pensai que c’était, déjà, le cas ?



SomeDudeOnTheInternet a dit:


Je n’aurais jamais imaginé que ce n’était pas le cas, c’était une évidence pour moi. Il était temps qu’ils corrigent ça.




idem…


Les gens font tellement n’importe quoi avec un portable en voiture, c’est une évidence.



INirvana a dit:


Les gens font tellement n’importe quoi avec un portable en voiture (par exemple du télétravail et de la visio conférence), c’est une évidence.




:cap:


c’est aussi la preuve que peut importe la sanction, les personnes continues. On pourrait presque mettre la peine de mort la dessus que cela ne changerais rien …



l’interdiction de l’oreillette a été contre productive, maintenant tu mets le haut parleur et tu le prend dans la main. Et pour facebook pas besoin de haut parleur ni d’oreillette



placer des brouilleurs dans les voitures ?



ca permet de donner une idée de la façon de penser de ceux qui ne respecte pas le code pénal, on s’en fou on risque rien.


Sur la route, a chaque fois que tu vois quelqu’un faire des trucs bizarres, bingo: il est au téléphone



sanscrit a dit:


c’est aussi la preuve que peut importe la sanction, les personnes continues. On pourrait presque mettre la peine de mort la dessus que cela ne changerais rien …



l’interdiction de l’oreillette a été contre productive, maintenant tu mets le haut parleur et tu le prend dans la main. Et pour facebook pas besoin de haut parleur ni d’oreillette



placer des brouilleurs dans les voitures ?



ca permet de donner une idée de la façon de penser de ceux qui ne respecte pas le code pénal, on s’en fou on risque rien.




Non mais le coup de tenir le tel en haut-parleur me rend fou. Et encore, c’est que de la téléphonie, mais alors ceux qui utilisent l’écran pour aller liker des photos suggestives sur Insta (déjà vu à un feu rouge…), on atteint quel niveau dans l’addiction là ?



Il y a plus de 10 ans, quand j’ai eu mon permis, pour 50€ j’ai mis un autoradio Bluetooth dans une voiture dont la valeur devait certainement approcher le prix du téléphone qu’ils tiennent aujourd’hui dans leurs mains. Et eux peuvent pas s’équiper ?



Du coup, ça me choque pas que ce soit considéré comme un facteur aggravant. Aujourd’hui, si t’as les moyens d’avoir une voiture, t’as les moyens d’avoir le kit mains-libres dedans, qu’il soit en Bluetooth, en AUX ou en FM. Si tu le fais pas, c’est délibéré.



(reply:1913231:Akhagé)




Pas toujours. Certains sont shootés.


Je ne compte plus le nombre de fois où il a fallu que je me déporte sur la droite (me mettant moi même en danger) pour laisser passer un conducteur arrivant d’en face au regard incliné sur son téléphone.



De tout, même des voitures familiales remplies, a chaque foi j’ai des frissons quand je penses aux conséquences si je m’étais contenté de respecter la loi et étais resté sur ma voie.





Ah tiens c’est pas si chère que ça les blindés militaires… :D


Murder by numbers c’est pas nouveau, c’est même Police qui le dit. :D



(quote:1913231:Akhagé)
Sur la route, a chaque fois que tu vois quelqu’un faire des trucs bizarres, bingo: il est au téléphone




Ce qui n’est pas forcément le pire, car ceux là on est au moins prévenu, les ayant repéré de loin. Par contre, le type recevant un appel qui fait un écart soudain dépassant souvent la demi-voie au moment du décroché, ça ne prévient pas…



MisterDams a dit:


Du coup, ça me choque pas que ce soit considéré comme un facteur aggravant. Aujourd’hui, si t’as les moyens d’avoir une voiture, t’as les moyens d’avoir le kit mains-libres dedans, qu’il soit en Bluetooth, en AUX ou en FM. Si tu le fais pas, c’est délibéré.




Le problème, c’est que même sans devoir tenir le téléphone en main les études menées ailleurs montraient de mémoire une augmentation du risque de l’ordre d’une alcoolémie délictuelle (cad de 0.8g/l, au delà du seuil contraventionnel de 0.5).
On en aura certes toujours qui diront “on va pas interdire de causer avec son passager”, sauf que lui est dans le véhicule et saura choisir ses moments pour causer en fonction de l’environnement. Le téléphone serait plus comparable à la situation “enfants faisant les cons sur la banquette arrière” à gérer, eux se foutant bien de ce qui se passe autour!



=> Il aurait été plus logique d’interdire. En prime, la simple consultation des appels, sur le téléphone ou via l’opérateur, suffisait. Sans avoir à jouer aux devinettes pour savoir si utilisation via kit main libre/système audio du véhicule.



Mais ceci est en fait un peu derrière nous: Désormais, c’est carrément internet/réseaux-dits-sociaux au volant. Là on est sans doute un ordre de grandeur au delà de la conversation niveau risque.



Amusant, par contre, la liste des obligations de sécurité et de prudence!



-Pas de permis: On a vu des gens pincés après 50 ans de conduite sans permis et zéro accident. Y’a pire niveau “imprudent délibéré”!



-Délit de fuite: C’est lâche et tout ce qu’on voudra, mais cela intervient après coup! Comment préjuger que cela a pu jouer un rôle dans ce qui s’est passé avant?



-Vitesse: Facteur plus souvent aggravant que causal, en prime très difficile à prouver sauf à cartonner juste en passant devant un radar… pour soit disant viser une circonstance aggravante difficile à prouver!



La moquette de l’assemblée est donc bonne, ainsi que le travail du lobby des téléphonistes.



Winderly a dit:


Les gens font tellement n’importe quoi avec un portable en voiture (par exemple du télétravail et de la visio conférence), c’est une évidence.
:cap:




Petit retour d’expérience.



Il y a encore quelques mois, nous étions en télétravail par défaut avec possibilité de revenir sur site à notre convenance. Aujourd’hui, on est obligé de revenir sur site avec deux jours max de TT.



Sauf que le trafic routier sur Lille est revenu au même état que 2019 si ce n’est pire.



Et derrière on te demande d’être là à 9h pour les “réunions d’équipe” diverses, dans la notre la moitié du temps les types sont bloqués dans les embouteillages.



Si les entreprises étaient moins connes, on ne tomberait pas dans des situations aussi aberrantes.


Chez nous c’est un jour de télétravail, et si tu prends un congé dans la semaine, ton jour de TT saute


razcrambl3r

Chez nous c’est un jour de télétravail, et si tu prends un congé dans la semaine, ton jour de TT saute


Vite le nom de cette boite ! Dans la notre des managers avaient décidé d’interdire le télétravail les lundi, mercredi et vendredi. Ces petits néo-fascistes ont été rappelé à l’ordre : l’accord de télétravail parle du nombre de jours (2) pas des jours de semaine possible. Une GRANDE ESN française…Mais nos syndicats veillent au respect des accords signés. Enfin sauf un syndicat maison, qui ne représente rien au plan national, mais est en parfaite osmose avec le Direction, et donc n’est pas très fiable…



SebGF a dit:


Si les entreprises étaient moins connes, on ne tomberait pas dans des situations aussi aberrantes.




Entreprises ou les chefs manager bullshits job ?
(rayer la mention inutile mais les combos sont possibles)


Une politique d’entreprise est faite par son management, mais en tant que personne morale, ça fait que l’entreprise est stupide.



(reply:1913267:Idiogène)




Joli ! :ouioui:



SebGF a dit:


Petit retour d’expérience.



Il y a encore quelques mois, nous étions en télétravail par défaut avec possibilité de revenir sur site à notre convenance. Aujourd’hui, on est obligé de revenir sur site avec deux jours max de TT.



Sauf que le trafic routier sur Lille est revenu au même état que 2019 si ce n’est pire.



Et derrière on te demande d’être là à 9h pour les “réunions d’équipe” diverses, dans la notre la moitié du temps les types sont bloqués dans les embouteillages.



Si les entreprises étaient moins connes, on ne tomberait pas dans des situations aussi aberrantes.




Tu peux expliciter ton propos ? Car en première lecture j’ai l’impression que tu expliques que les pauvres salariés sont contraints par leurs supérieurs à enfreindre la loi et à mettre en danger tout le monde en participant à des réunions en voiture.



Alors qu’un blaireau qui a ce genre de comportement égoïste, à la base c’est lui qui a décidé d’avoir un trajet domicile-travail ne pouvant se faire qu’en voiture, c’est lui qui a décidé de partir trop tardivement, c’est lui qui a décidé que participer à la réunion était plus important que sa sécurité et celle des autres.



Mais tu as surement raison, ce n’est qu’une pauvre victime du système.


Je n’ai pas été assez clair, et à titre personnel j’engueule mes collègues qui font ça, mais c’est plus de la pression sociale qu’autre chose. On a des managers qui viennent répéter en boucle “il faut être à l’heure aux réunions d’équipe” donc forcément il y a une forme de pression ressentie par certains.



On a aussi des gens coincés dans les transports en commun ou qui mettent beaucoup de temps à venir car l’emplacement est mal desservi. Sans parler de ceux qui viennent de loin.



Pour le coup, il n’y a aucune bonne solution (enfin si, mais les RH sont pas d’accord)… Personnellement j’ai laissé tomber les transports en communs car je ne supportais plus les boîtes à sardines pendant 4 heures chaque jour. J’ai fait le choix de venir très tôt le matin pour éviter les gros problèmes de circulation.



SebGF a dit:



Et derrière on te demande d’être là à 9h pour les “réunions d’équipe” diverses, dans la notre la moitié du temps les types sont bloqués dans les embouteillages.




J’ai les mêmes réunions, mais comme j’y vais en transports en commun, je ne suis pas bloqué dans les embouteillages.
C’est pas que la faute des entreprises s’il y a des embouteillages. C’est quand même impressionnant de la part de la plupart des automobilistes de ne pas voir qu’ils font partie du problème. Des berlines 5 places, des monospaces, mais 1,2 personnes par véhicule en moyenne ; 53% des déplacements de moins de 2km faits en voiture…



Cumbalero a dit:


53% des déplacements de moins de 2km faits en voiture…




ou 53% des déplacements en voiture font moins de 2km ?



serpolet a dit:


ou 53% des déplacements en voiture font moins de 2km ?




Heureusement, ce n’est pas aussi grave, c’est bien 53% des déplacements de 2km ou moins qui sont faits en voiture.
Le rapport de l’INSEE cité est ici




SebGF a dit:



On a aussi des gens coincés dans les transports en commun ou qui mettent beaucoup de temps à venir car l’emplacement est mal desservi. Sans parler de ceux qui viennent de loin.




Voir le rapport cité ci-dessus.
L’essentiel des actifs gagneraient à lâcher leur volant et à prendre une carte de transports ou un vélo.
C’est vraiment trop facile de mettre en cause l’offre de transports, les entreprises, l’infra… pour ne jamais faire d’effort et compter sur les autres (qui au fait?) pour réduire la circulation, la pollution et autres nuisances liées à l’usage de véhicules individuels motorisés.


Et si comme pour les déchets, on partait du principe que le meilleur déplacement c’est celui que l’on ne fait pas ?



Pour aller dans le sens de SebGF, la plupart des boîtes qui “organisent” le TT pondent des choses dont le but est de limiter au maximum son étendue et son déploiement. Pour le vivre aussi, je pense qu’il y a une grande pression du “management intermédiaire” dont l’inutilité est trop évidente lorsque les gens qui bossent sont en TT.


On est clairement d’accord sur le fait que prendre sa bagnole pour faire 2km sans motif impérieux est une hérésie. Je considère aussi que c’est stupide (pour ma part je fais 40km A/R quotidien). Je privilégie systématiquement le vélo pour les trajets courts.



Et heureusement, je ne connais personne pratique ceci dans mon entourage.



Y a-t-il justement ce genre de statistique pour la MEL ?



Cumbalero a dit:


C’est vraiment trop facile de mettre en cause l’offre de transports




Comment on fait pour remettre qque chose en cause, quand ce qque chose n’existe pas?



Cumbalero a dit:


c’est bien 53% des déplacements de 2km ou moins qui sont faits en voiture




Ah oui, quand même, impressionnant !
J’ai même trouvé ça : 42% des personnes dont le lieu de travail est situé à moins de 1 km de leur domicile s’y rendent en voiture !
Pour ma part, toujours fait travail/courses (les deux à 1,8km) à pied, par tous les temps, sauf très rares exceptions comme une pluie battante (une ou deux fois par an).



Patch a dit:


Comment on fait pour remettre qque chose en cause, quand ce qque chose n’existe pas?




Il n’y avait pas que ça dans ma phrase… Mais tu as jeté un oeil aux liens ?



Extrait: “Pour des distances inférieures à 5 kilomètres, la voiture représente encore 60 % des déplacements domicile-travail”. 5km à vélo, ça ne me parait pas infaisable à vélo.




mtaapc a dit:


Et si comme pour les déchets, on partait du principe que le meilleur déplacement c’est celui que l’on ne fait pas ?




C’est celui qu’on ne fait pas en bagnole. Marcher ou faire du vélo me parait a priori plutôt bon pour la santé (tant qu’on ne se fait pas renverser)


C’est très relatif, beaucoup de trajets de 5km sont très dangereux à vélo (pas de piste cyclable), et en hiver de nuit, les chances de mourir sont trop élevés :D



De mon côté, y a que des bus à la demande à certaines heures + metro + re bus, donc 1h30 de transport en commun ou 20min de voiture, c’est vite vu :D



Cumbalero a dit:


Il n’y avait pas que ça dans ma phrase… Mais tu as jeté un oeil aux liens ?



Extrait: “Pour des distances inférieures à 5 kilomètres, la voiture représente encore 60 % des déplacements domicile-travail”. 5km à vélo, ça ne me parait pas infaisable à vélo.




Ca dépend où.
En ville petite/moyenne & périphérie, je suis d’accord. A Marseille, faire ne serait-ce que 100m à vélo est hors de question, je ne suis pas suicidaire à ce point.


Ahah tu es sur Marseille, ça me rappelle quelques souvenirs pour aller bosser des quartiers sud vers les quartiers nord, je mettais juste 1h30 pour faire Marseille - Marseille via le tunnel Prado-Carenage XD
Et en transport en commun, c’était juste pas faisable tellement les quartiers nord n’étaient pas déservis… (ça a peut-être changé maintenant)



Cumbalero a dit:


5km à vélo, ça ne me parait pas infaisable à vélo.




Vous oubliez tous deux variable dans votre conversation les gars, le temps et le confort.



A vélo 5km si l’ont est en pleine forme ce n’est pas si long mais c’est zéro confort. Non seulement il faut avoir des pistes cyclable de disponible mais il faut aussi avoir une douche à disposition une fois arrivé à destination.



Après en admettant que c’est un déplacement loisir, la c’est le temps qui rentre un compte… Pour 5km à vélo c’est environ 25 minutes contre 10 minutes en voiture. Sur un allez retour tu économise donc 30 minutes, c’est énorme. Dans le pire des cas même un bouchon deviens “rentable”.



En parlant d’économie, personne n’a soulevé le cout des transport… Pourquoi ce faire chier à payer 3.5€ pour un simple allez retour de 2km quand ça coute quelques centimes avec une voiture ? D’ou l’intérêt d’avoir des transport gratuit.



Et pour finir le dernier avantage de la voiture c’est de pouvoir aller dans des endroit non desservis par les transport en commun. En gardant en tête que la voiture permet d’aller absolument n’importe ou en partant de chez sois.



Et la définition de n’importe ou est très vaste… Ou simplement à 2km de votre destination.



eglyn a dit:


Ahah tu es sur Marseille, ça me rappelle quelques souvenirs pour aller bosser des quartiers sud vers les quartiers nord, je mettais juste 1h30 pour faire Marseille - Marseille via le tunnel Prado-Carenage XD Et en transport en commun, c’était juste pas faisable tellement les quartiers nord n’étaient pas déservis… (ça a peut-être changé maintenant)




Je ne suis pas sur Marseille, mais j’y ai vécu un an dans les années 2000 (avant de m’enfuir de là tellement cette ville m’oppressait, alors que j’étais dans un super immeuble avec des voisins tout sauf chiants) donc je connais bien les problèmes locaux :transpi:
Et non ca n’a toujours pas changé, les quartiers nords sont toujours enclavés, même si c’est un léger poil mieux (nouvelle station de métro Gèze rajoutée après Bougainville qui n’est du coup plus le terminus de la ligne M2)…


Mais le problème, c’est si l’accident n’est pas tout à fait lié au téléphone (on vous coupe la route, verglas, …) je veux dire si l’accident aurait quand même eu lieu, on va quand même être accusé de négligence…. pareil pour l’alcool le cannabis, … sans compter que le cumul de deux circonstances porte la peines encourues à 10 ans et 150000€. Attention je ne parle pas des gens qui n’en ont rien à battre, et qui prennent le volant en sachant qu’ils vont mal conduire et que peu importe, je parle de tolérance parce qu’il y a des gens pour qui c’est exceptionnel, qui sont juste sur la limite, et qui redoublent d’attention parce que les imprévus ça existe.


Croustillant.
Pas plus tard que hier sur une bretelle, je suis surpris de voir un camion doubler une voiture récente qui roulait à 75 sans forcer alors que les habitués sont au maximum 90+.
En le doublant j’ai vu un gus penché sur son tel, qui ne tenait même pas le volant.
Régulateur + suivi des lignes + 5G ?
Ça promet…



Patch a dit:


Ca dépend où. En ville petite/moyenne & périphérie, je suis d’accord. A Marseille, faire ne serait-ce que 100m à vélo est hors de question, je ne suis pas suicidaire à ce point.




La faute aux piétons, aux cyclistes ou aux bagnoles?
Bref, toujours le même problème.




(quote:1913384:skankhunt42 )



A vélo 5km si l’ont est en pleine forme ce n’est pas si long




C’est de l’ordre du quart d’heure, c’est à dire moins que le temps que certains mettent à trouver une place pour se garer.




En parlant d’économie, personne n’a soulevé le cout des transport… Pourquoi ce faire chier à payer 3.5€ pour un simple allez retour de 2km quand ça coute quelques centimes avec une voiture ? D’ou l’intérêt d’avoir des transport gratuit.




Encore une fois, n’importe quoi.
Un abonnement de transports, c’est quelques dizaines d’euros par mois, pris en charge à 50% minimum par l’employeur. (mon employeur le prend à 100%, je voyage gratos 100% de mon temps, y compris loisirs, dans toute la MEL).
Quant à tes “quelques centimes en voiture”, je suis juste mort de rire. Il suffit de voir ce qu’on te laisse déduire en frais kilométriques pour comprendre que le coût réel au kilomètre de la bagnole est bien plus élevé que ça, et ne va faire qu’augmenter, prépare ton gilet jaune !
C’est aussi sans compter le coût fiscal de cette industrie largement subventionnée, ça vaut le coup de râler sur la culture. Et sans évidemment compter toutes les nuisances: bruit, pollution, dangerosité pour les autres usagers. Les pétroliers ont reconnu avoir utilisé les mêmes techniques que les cigarettiers




(reply:1913388:skankhunt42 )



Et pour finir le dernier avantage de la voiture c’est de pouvoir aller dans des endroit non desservis par les transport en commun.




Parce qu’à vélo ou à pieds il y a besoin de transports en commun?



Non, réellement, tous les prétextes à 2 balles pour justifier une seule chose: sa paresse.


Je connais peu de gens qui habitent à moins de 5km de leur travail et y vont en voiture.
Par contre, tout mon service par ex (on est 10) habite à + de 20km du taff, histoire d’avoir une maison / jardin et un environnement calme.
Et souvent du coup dans des patelins pas desservis du tout.
Du coup, voiture obligatoire, il n’y a pas de paresse ici.



Seul le télétravail réduit l’usage de la voiture.



eglyn a dit:


Je connais peu de gens qui habitent à moins de 5km de leur travail et y vont en voiture.




C’est pas mes chiffres, c’est ceux de l’INSEE.




Du coup, voiture obligatoire,




Non, c’est juste des choix. De son taf, de son domicile, de son moyen de transport à un par véhicule, pour l’essentiel de la population.
5km, c’est en gros la distance médiane domicile-travail dans les villes de plus de 100000 habitants.


Si les gens prennent leur voiture de toute façon, c’est qu’ils y gagnent quelque part, malgré les embouteillages, etc…



Quand on voit que les transports publics sont déjà bondés, heureusement que beaucoup de gens prennent leur voiture… Ce serait vite complètement ingérable de faire voyager autant de personnes le matin et le soir uniquement dans les transports en communs.
Quand je vois les parking metro plein à Toulouse à 8h du matin, imagine si tous les gens en voiture s’y rendaient au lieu d’aller directement sur leur lieu de travail !



C’est un problème plus large qui fait qu’on doit tous se rendre au même endroit à la même heure et faire l’inverse le soir.



Le télétravail est une bonne solution à ce problème, les transports en commun non. Ils ne seront jamais assez efficaces et nombreux pour autant de personnes.



Et le vélo, beaucoup de personne ont peur, n’ont pas les capacités sportives pour faire ne serait-ce que 10km par jour, surtout le soir après le travail, c’est très compréhensible.


eglyn

Si les gens prennent leur voiture de toute façon, c’est qu’ils y gagnent quelque part, malgré les embouteillages, etc…



Quand on voit que les transports publics sont déjà bondés, heureusement que beaucoup de gens prennent leur voiture… Ce serait vite complètement ingérable de faire voyager autant de personnes le matin et le soir uniquement dans les transports en communs.
Quand je vois les parking metro plein à Toulouse à 8h du matin, imagine si tous les gens en voiture s’y rendaient au lieu d’aller directement sur leur lieu de travail !



C’est un problème plus large qui fait qu’on doit tous se rendre au même endroit à la même heure et faire l’inverse le soir.



Le télétravail est une bonne solution à ce problème, les transports en commun non. Ils ne seront jamais assez efficaces et nombreux pour autant de personnes.



Et le vélo, beaucoup de personne ont peur, n’ont pas les capacités sportives pour faire ne serait-ce que 10km par jour, surtout le soir après le travail, c’est très compréhensible.


Quand la distance médiane domicile-travail est de 5km, ça veut bien dire qu’environ la moitié de la population peut largement le faire à pieds ou à vélo, même pas besoin de transports.



L’excuse de ne pas savoir pédaler sur 5km parce qu’on n’aurait pas les capacités physiques, c’est bien ce que je dis: ce n’est qu’une justification de la paresse !



Au pire, prends une assistance électrique.


Cumbalero

Quand la distance médiane domicile-travail est de 5km, ça veut bien dire qu’environ la moitié de la population peut largement le faire à pieds ou à vélo, même pas besoin de transports.



L’excuse de ne pas savoir pédaler sur 5km parce qu’on n’aurait pas les capacités physiques, c’est bien ce que je dis: ce n’est qu’une justification de la paresse !



Au pire, prends une assistance électrique.


J’habite à moins de 5km de mon boulot, en vélo ça me prendrait 25 minutes + le temps de s’équiper + le temps de prendre une douche (sauf qu’il y en a qu’une pour 1000 personnes et qu’elle est fermée pour cause de covid…).



En transport en commun n’en parlons même pas, ça prends 40 minutes de trajet (s’il n’y a pas de problèmes de correspondance, ce qui arrive régulièrement) et pourtant j’ai un arrêt devant chez moi et un devant le boulot…



Donc voiture, 10 minutes de porte de domicile à porte de bureau…


Mihashi

J’habite à moins de 5km de mon boulot, en vélo ça me prendrait 25 minutes + le temps de s’équiper + le temps de prendre une douche (sauf qu’il y en a qu’une pour 1000 personnes et qu’elle est fermée pour cause de covid…).



En transport en commun n’en parlons même pas, ça prends 40 minutes de trajet (s’il n’y a pas de problèmes de correspondance, ce qui arrive régulièrement) et pourtant j’ai un arrêt devant chez moi et un devant le boulot…



Donc voiture, 10 minutes de porte de domicile à porte de bureau…


Dans les 2 cas, le temps pris ne doit guère être différent.
10 minutes de voiture, le moteur a à peine le temps de monter en chauffe.
Avec l’électrique c’est différent.


Mihashi

J’habite à moins de 5km de mon boulot, en vélo ça me prendrait 25 minutes + le temps de s’équiper + le temps de prendre une douche (sauf qu’il y en a qu’une pour 1000 personnes et qu’elle est fermée pour cause de covid…).



En transport en commun n’en parlons même pas, ça prends 40 minutes de trajet (s’il n’y a pas de problèmes de correspondance, ce qui arrive régulièrement) et pourtant j’ai un arrêt devant chez moi et un devant le boulot…



Donc voiture, 10 minutes de porte de domicile à porte de bureau…


Cas typique de paresse et de mauvaise foi. 25 minutes pour faire moins de 5km en vélo ? Essaie de pédaler avec les 2 jambes pour voir. Même en V’Lille je mets moins que ça alors qu’ils font 24kg, que la position n’est pas top, que la transmission est pensée pour être costaud plutôt que performante…



Quant à la voiture électrique… au delà des doutes très sévères sur la diminution de la pollution globale (y compris CO2), ça ne changera rien ni aux embouteillages ni aux comportements des automobilistes. @Patch: des pneus et amortisseurs plus gros donc plus cher, et tu oublies les freins et la transmission, plus gros aussi. Et tu dis toi-même qu’en appartement (courant en ville) ça n’est pas adapté. C’est tout simplement la voiture qui n’est pas adaptée à la ville.




Patch a dit:


Ah ben si en plus tu connais parfaitement la typologie ET les TEC de chacune des grandes villes du pays par rapport aux zones d’emplois de ces grandes villes, je m’incline.




Moi non. L’INSEE, source de toutes les données que je cite, oui.
Je connais assez bien ces données pour Lille et je constate qu’alors que le bassin d’emploi est très dense et l’infra de TEC performante, il y a environ 50% des gens qui vont au travail en voiture pour environ 50% qui font un trajet de 5km ou moins qui est également la médiane des distances travail-domicile.




Mais c’est dommage pour toi, depuis hier je n’ai toujours ni déménagé ni changé d’emploi, je ne suis toujours pas dans ces 50%. Donc tout ton pseudo-argumentaire tombe toujours à l’eau.




Ca ne fait toujours pas de toi quelqu’un de représentatif.




SebGF a dit:



Et heureusement, je ne connais personne pratique ceci dans mon entourage.




Moi si, et pas qu’un…




Y a-t-il justement ce genre de statistique pour la MEL ?




Je ne sais pas si ce tableau est pour la MEL ou Lille intra-muros mais Lille ne sembla pas différentes des autres villes, même si on peut noter une part plus importante des TEC. Il faut dire que le métro lillois est pas mal performant (vivement les rames longues… oh la SNCF, tu te sors les doigts? déjà 4 ans de retard!)



Cumbalero a dit:


La faute aux piétons, aux cyclistes ou aux bagnoles? Bref, toujours le même problème.




A Marseille, aux 3. Les piétons sont suicidaires, les cyclistes sont aveugles (ils ne verraient pas un éléphant à 2m d’eux), et les conducteurs regardent à peu près tout sauf la route.




Un abonnement de transports, c’est quelques dizaines d’euros par mois, pris en charge à 50% minimum par l’employeur. (mon employeur le prend à 100%, je voyage gratos 100% de mon temps, y compris loisirs, dans toute la MEL).




Je ne travaille pas dans la ville où je vis, mon employeur n’a aucune raison de prendre en charge mon abonnement TEC local. Et je suis loin, très loin d’être un cas isolé.




Cumbalero a dit:


C’est pas mes chiffres, c’est ceux de l’INSEE.



Non, c’est juste des choix. De son taf, de son domicile, de son moyen de transport à un par véhicule, pour l’essentiel de la population. 5km, c’est en gros la distance médiane domicile-travail dans les villes de plus de 100000 habitants.




Et tout le monde habite dans des villes de plus de 100k habitants, comme tout le monde le sait :D




eglyn a dit:


Et le vélo, beaucoup de personne ont peur, n’ont pas les capacités sportives pour faire ne serait-ce que 10km par jour, surtout le soir après le travail, c’est très compréhensible.




La peur est une raison valable, la capacité physique non, surtout à l’ère du VAE largement accessible financièrement. Des anciens de plus de 80 ans se déplacent la grande majorité du temps à vélo, sans aucune difficulté (et rares sont en VAE)…



Patch a dit:



Je ne travaille pas dans la ville où je vis, mon employeur n’a aucune raison de prendre en charge mon abonnement TEC local. Et je suis loin, très loin d’être un cas isolé.




Ahem… distance médiane domicile-travail 5km. Je pense que tu es loin, très loin d’être représentatif.



Pour ce qui est de la prise en charge de l’abonnement TEC, c’est juste une obligation légale.



Cumbalero a dit:


Ahem… distance médiane domicile-travail 5km. Je pense que tu es loin, très loin d’être représentatif.




Distance médiane valable pour ceux habitant dans des (très) grandes villes, comme tu l’as toi-même mentionné. Je ne suis pas dans une ville aussi grande.




Pour ce qui est de la prise en charge de l’abonnement TEC, c’est juste une obligation légale.




Pour aller travailler, oui. Pour se promener dans sa ville quand il n’y a aucun rapport avec le trajet boulot, non.



Patch a dit:


Distance médiane valable pour ceux habitant dans des (très) grandes villes, comme tu l’as toi-même mentionné.




Ce qui concerne environ 50% de la population française. Et grosso-modo les zones où il y a les embouteillages, créés notamment par les 50% de paresseux qui prennent la voiture pour moins de 2km.


Incroyable d’être aussi aveuglé par sa haine anti-voiture. Typique d’une certaine partie de la population dans sa bulle.
Tu crois que tous ces gens qui prennent leur voiture pour 5km sont des feinéants ?



Parmi eux tu as des chiffres pour savoir combien transportent du matériel ? Des boites à outil ? Font x fois ce trajet car il s’agit d’une personne qui travaille dans les services à la personne et qui doit se balader entre X clients/patients ? Le pourcentage de gens qui sont tout simplement dans l’incapacité physique de faire autrement ? Ceux qui doivent passer aider un parent après le travail ? Chercher un enfant ?



Bref, faire un trajet pour le travail ça ne veut pas dire que c’est le seul trajet de la journée, ni que ce trajet se fait avec seulement toi. Et l’offre de transport désolé de te le dire, mais dans la majorité de la France elle n’est pas adaptée à cette situation.
Pour ma part je suis en périphérie parisienne, et techniquement bien desservi par les transports. Mais entre les grèves et les incidents divers, c’est loin d’être une valeur sûre. J’ai le luxe de pouvoir faire du full remote, mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Et si je dois emmener mon fils a des RDV après l’école, le timing ne permet pas toujours de marcher ou de s’organiser avec les vélos (sans compter la météo).



Pour en revenir à l’article, je trouve ça évident aussi, je suis toujours choqué par le nombre de gens qui traversent un carrefour le nez vers le bas, en tant que piéton j’ai déjà failli me faire faucher de la sorte sur un passage, plusieurs fois.



SebGF a dit:


Je n’ai pas été assez clair, et à titre personnel j’engueule mes collègues qui font ça, mais c’est plus de la pression sociale qu’autre chose. On a des managers qui viennent répéter en boucle “il faut être à l’heure aux réunions d’équipe” donc forcément il y a une forme de pression ressentie par certains.




Je comprends mieux, merci pour les précisions !



ungars a dit:


Dans les 2 cas, le temps pris ne doit guère être différent.




Quels 2 cas, j’en présente 3 ^^” ?
Entre vélo et transport en commun, oui, ça se vaut.




10 minutes de voiture, le moteur a à peine le temps de monter en chauffe.




Oui, c’est sûr, la batterie aime pas trop, surtout en hiver, mais un coup de chargeur quand elle faiblit et ça repart (ça arrive pas tous les ans, non plus…).




Avec l’électrique c’est différent.




J’aimerais bien, mais vu le prix… :craint:



Cumbalero a dit:


Ce qui concerne environ 50% de la population française. Et grosso-modo les zones où il y a les embouteillages, créés notamment par les 50% de paresseux qui prennent la voiture pour moins de 2km.




Ah ben si en plus tu connais parfaitement la typologie ET les TEC de chacune des grandes villes du pays par rapport aux zones d’emplois de ces grandes villes, je m’incline.



Mais c’est dommage pour toi, depuis hier je n’ai toujours ni déménagé ni changé d’emploi, je ne suis toujours pas dans ces 50%. Donc tout ton pseudo-argumentaire tombe toujours à l’eau.



Mihashi a dit:


J’aimerais bien, mais vu le prix… :craint:




Le prix peut facilement être contrebalancé par le coût électrique (en gros tu t’en sors pour 3€/100km) et l’entretien (il se limite aux changement de pneus et amortisseurs). Par contre faut avoir une prise chez toi où tu peux la brancher (si tu es en appartement, c’est pas super courant même quand tu as un box)…
Sinon, tu peux aussi voir pour un truc intermédiaire comme une hybride rechargeable, en daily tu seras toujours en électrique (l’autonomie d’une hybride rechargeable c’est entre 30 et 50km selon le modèle) :chinois:


des loi sont passé en 2013, le sindic ne peut pas s’opposer la pose d’une prise/borne à tes frais pour recharger une voiture, dans un parking souterrain, box, extérieur. sauf décision de justice.



pour paris ou autre métropole, si pas de garage c’est plus chaud :)



ca limite déjà les possible désaccord :), reste le budget pour poser la prise ou la borne, chez Renault c’est offert la prise


sanscrit

des loi sont passé en 2013, le sindic ne peut pas s’opposer la pose d’une prise/borne à tes frais pour recharger une voiture, dans un parking souterrain, box, extérieur. sauf décision de justice.



pour paris ou autre métropole, si pas de garage c’est plus chaud :)



ca limite déjà les possible désaccord :), reste le budget pour poser la prise ou la borne, chez Renault c’est offert la prise


Je pense qu’il faisait plutôt référence à la faisabilité technique, pour amener une puissance électrique suffisante et décomptée séparément du compteur commun (auxquels les garages sont souvent raccordés par commodité), il risque de falloir modifier le câblage existant qui lui passe dans plus ou moins de parties communes, avec plus ou moins de gaines de tailles très variables plus ou moins bouchées, passant par plus ou moins d’armoires communes, ce qui peut générer des travaux importants, donc des conflits avec les autres habitants voire une opposition sans recours malgré le droit que tu cites.



C’est au cas par cas, suivant la situation et la puissance nécessaire (variable suivant le véhicule et/ou l’utilisation souhaitée). En tout cas c’est très différent d’un habitat individuel où tu fais des trous dans les murs et dans le sol comme tu veux, et où tu peux te brancher où tu veux sur l’installation existante qui est déjà sur un compteur individuel.



Cumbalero a dit:


Cas typique de paresse et de mauvaise foi. 25 minutes pour faire moins de 5km en vélo ? Essaie de pédaler avec les 2 jambes pour voir. Même en V’Lille je mets moins que ça alors qu’ils font 24kg, que la position n’est pas top, que la transmission est pensée pour être costaud plutôt que performante…




Sur du plat peut-être, quand tu as du dénivelé, c’est pas la même chose…


Avec assistance électrique, aucun souci.
Les prétextes, c’est comme un anus, tout le monde en a. Souvent, ils puent.


Cumbalero

Avec assistance électrique, aucun souci.
Les prétextes, c’est comme un anus, tout le monde en a. Souvent, ils puent.


Fun fact pour le vélo / 2 roues : lors de la réfection du parking de l’usine il y a quelques années, la direction a refusé d’installer des toits sur les nouveaux parkings 2 roues, tentant même de retirer ceux des existants.
Raison invoquée : le coût (lol), raison réelle : les stats d’accidentologie des 2 roues sont plus élevées que celles des voitures, donc le directeur du site cherche à décourager l’usage des 2 roues pour son objectif de taux d’accidents du travail…
Mais sinon, au niveau groupe, pleins de communications et d’encouragements à utiliser le vélo !


mtaapc

Fun fact pour le vélo / 2 roues : lors de la réfection du parking de l’usine il y a quelques années, la direction a refusé d’installer des toits sur les nouveaux parkings 2 roues, tentant même de retirer ceux des existants.
Raison invoquée : le coût (lol), raison réelle : les stats d’accidentologie des 2 roues sont plus élevées que celles des voitures, donc le directeur du site cherche à décourager l’usage des 2 roues pour son objectif de taux d’accidents du travail…
Mais sinon, au niveau groupe, pleins de communications et d’encouragements à utiliser le vélo !


Exemple typique d’inversion du problème… c’est sûr que quand des automobilistes seront gravement touchés lors d’une collision avec un piéton ou un cycliste, il pensera différemment.



Là aussi, la voiture fait partie du problème, réduire sa place c’est commencer à envisager des solutions.


Cumbalero

Exemple typique d’inversion du problème… c’est sûr que quand des automobilistes seront gravement touchés lors d’une collision avec un piéton ou un cycliste, il pensera différemment.



Là aussi, la voiture fait partie du problème, réduire sa place c’est commencer à envisager des solutions.


Pour ces gens là, y’a que les KPI qui comptent, et pour l’instant moins y’a de trajets domicile - travail en vélo et moins il y a d’AT.



En plus maintenant il s’en fout, il est en retraite. Directeur de site c’est le bâton de maréchal, 4-5 ans à surtout ne rien changer, imposer ses vues rétrogrades et soigner quelques indicateurs, puis la quille.


Cumbalero

Avec assistance électrique, aucun souci.
Les prétextes, c’est comme un anus, tout le monde en a. Souvent, ils puent.


Franchement, tu as du mal à comprendre qu’une personne n’ait pas envie de faire 30 min le matin et le soir à vélo ? Avec les risques que cela comprend, le fait de puer toute la journée au taff ? de devoir se trimbaler son PC portable, sa bouffe pour le midi ? S’il pleut d’être trempé en arrivant ?



De la tolérance un peu quand même, peut-être que ton trajet est super, sans aucune voiture sur le chemin, avec des pistes cyclables, et que tu as un super vélo électrique (qui coûte juste un bras), mais pas tout le monde est dans ce cas.
Tu ne peux pas résumé: y a les gens bien qui vont au taff à vélo et les connard de feignant qui prennent leur voiture…



beaucoup amènent aussi leurs enfant à l’école le matin, les récup le soir, ou doivent passer faire des courses, etc…


eglyn

Franchement, tu as du mal à comprendre qu’une personne n’ait pas envie de faire 30 min le matin et le soir à vélo ? Avec les risques que cela comprend, le fait de puer toute la journée au taff ? de devoir se trimbaler son PC portable, sa bouffe pour le midi ? S’il pleut d’être trempé en arrivant ?



De la tolérance un peu quand même, peut-être que ton trajet est super, sans aucune voiture sur le chemin, avec des pistes cyclables, et que tu as un super vélo électrique (qui coûte juste un bras), mais pas tout le monde est dans ce cas.
Tu ne peux pas résumé: y a les gens bien qui vont au taff à vélo et les connard de feignant qui prennent leur voiture…



beaucoup amènent aussi leurs enfant à l’école le matin, les récup le soir, ou doivent passer faire des courses, etc…


La litanie des prétextes à 2 balles…



Allez, rien que le vélo électrique (que je n’ai pas) qui coûte un bras… prix moyen entre 1500 et 2000€. Entre 13 et 12 du budget annuel de l’automobiliste français. Sans compter les aides.



Les gosses à l’école… Il faudrait construire des parkings grands comme ceux des supermarchés autour des écoles, peut-être? Non, c’est vrai que c’est tellement un bel exemple donné aux gosses de se mettre en double file, sur les pistes cyclables, les passages piétons parce qu’on a la paresse de ne pas marcher les 10 minutes qui séparent l’école de la maison !



Tu as vraiment du mal à comprendre qu’on ne gagne rien en temps à prendre sa voiture pour moins de 5 bornes? Que ça coûte plus cher? Que c’est moins bon pour la santé que les faire à pied où à vélo? Que tout simplement la bagnole est un des problèmes essentiels en ville? Que c’est une stupidité sans nom d’un point de vue énergétique d’avoir une masse de plus d’une tonne de tare avant de pouvoir déplacer tes 80kg tout mouillé?



Il est plus que temps d’avoir une vraie réflexion sur les mobilités, mais c’est tellement plus confortable de s’attacher un un truc dépassé! Ford a dit que s’il avait écouté ses contemporains, il n’aurait pas construit de voitures mais élevé des chevaux plus performants. Il faut aujourd’hui commencer à penser au monde sans voiture. Surtout pour des trajets aussi réduits. Tu as lu les stats que j’ai postées? 53% des trajets de moins de 2km sont faits en bagnole? Trouve-moi de la cohérence là-dedans.



EDIT: me demander d’être tolérant avec ceux qui refusent de partager l’espace public, en particulier la route, c’est assez fort de café également.


Cumbalero

La litanie des prétextes à 2 balles…



Allez, rien que le vélo électrique (que je n’ai pas) qui coûte un bras… prix moyen entre 1500 et 2000€. Entre 13 et 12 du budget annuel de l’automobiliste français. Sans compter les aides.



Les gosses à l’école… Il faudrait construire des parkings grands comme ceux des supermarchés autour des écoles, peut-être? Non, c’est vrai que c’est tellement un bel exemple donné aux gosses de se mettre en double file, sur les pistes cyclables, les passages piétons parce qu’on a la paresse de ne pas marcher les 10 minutes qui séparent l’école de la maison !



Tu as vraiment du mal à comprendre qu’on ne gagne rien en temps à prendre sa voiture pour moins de 5 bornes? Que ça coûte plus cher? Que c’est moins bon pour la santé que les faire à pied où à vélo? Que tout simplement la bagnole est un des problèmes essentiels en ville? Que c’est une stupidité sans nom d’un point de vue énergétique d’avoir une masse de plus d’une tonne de tare avant de pouvoir déplacer tes 80kg tout mouillé?



Il est plus que temps d’avoir une vraie réflexion sur les mobilités, mais c’est tellement plus confortable de s’attacher un un truc dépassé! Ford a dit que s’il avait écouté ses contemporains, il n’aurait pas construit de voitures mais élevé des chevaux plus performants. Il faut aujourd’hui commencer à penser au monde sans voiture. Surtout pour des trajets aussi réduits. Tu as lu les stats que j’ai postées? 53% des trajets de moins de 2km sont faits en bagnole? Trouve-moi de la cohérence là-dedans.



EDIT: me demander d’être tolérant avec ceux qui refusent de partager l’espace public, en particulier la route, c’est assez fort de café également.


Tu a un raisonnement binaire, il y a autant d’exemples ou des gens peuvent se passer de la voiture que des exemples ou ils ne peuvent pas.



Mon gamin de 4 ans a son école à 1km de la maison, donc je l’amène en voiture ou il y a tout seul à pied ?



Dans mon cas, mon taff est à 17km de ma maison, donc je suis hors l’exemple des 5km, mais même à 5km, je devrais déposer et récupérer mon fils à l’école. Il ne pourrait pas le soir se taper 1km à pied vu son état à la fin de la journée… Et il y a un parking qui suffit à tout le monde, sans double file, et “mauvais exemple” comme tu le dis. Il n’y a pas de transport en commun dans mon mini patelin qui passerait prendre les enfants.



1500-2000 € le vélo, c’est complètement hors propos pour plein de gens, car on ne remplace pas la voiture par le vélo, le vélo est un achat supplémentaire…



Tu as l’air très énervé contre les voitures en général, surement de ton expérience, tu dois être dans une grande ville avec peu de contraintes familiales, mais beaucoup de gens sont respectueux et n’ont pas le choix de la prendre, même pour de court trajets. C’est pas forcément la distance qui va jouer un rôle dans la prise de la voiture ou non.



Dans des petites villes, à 5km on est déjà hors transport en commun, sur des petites départementales dangereuses ou le vélo n’est pas adapté du tout.


Cumbalero

Avec assistance électrique, aucun souci.
Les prétextes, c’est comme un anus, tout le monde en a. Souvent, ils puent.


C’est pas du tout le même prix comme vélo…
Mon budget annuel voiture pour le trajet domicile-boulot c’est dans les 250 € tout compris (carburant, achat et entretien de la voiture).



Et ça ne règle pas les problèmes de la douche, du danger (pas de pistes cyclables sur le trajet hors 200m de fausse piste (piste sur laquelle roulent les voitures… :reflechis: )), du transport de matériel et de la bouffe, etc.


Donc tu dépenses en gros 20€ par mois pour ta voiture ? Avec une assurance raz des paquerettes c’est minimum 40€. donc déjà ca coince. admettons que tu ne la payes pas.
et que tu ne payes pas le CT.
ca fait 20€ uniquement en carburant (bah oui les frais kilométriques c’est du mytho)
a 1€ le litre de carburant, car il est vraiment pas cher (tu ne payes ptet pas toutes les taxes dessus), ca fait 20 litres par mois. sur 20 jours travaillés, ca fait donc 1 litre par jour. ton moteur est vraiment bon il ne consomme que 5 litres/100km en moyenne. donc tu fais 20km A/R par jour en voiture, donc ton domicile est à 10km de ton travail. c’est bien ca ?



bon je te recommande quand meme de payer ton assurance et ton CT et de changer tes plaquettes de freins et tes pneus car rouler sur le jantes et ne s’arrêter que grace aux pare chocs, c’est un peu dangereux. et je suis sur que ta consommation d’essence augmente à cause de ca…



Cumbalero a dit:


Quant à la voiture électrique… au delà des doutes très sévères sur la diminution de la pollution globale (y compris CO2), ça ne changera rien ni aux embouteillages ni aux comportements des automobilistes. @Patch: des pneus et amortisseurs plus gros donc plus cher, et tu oublies les freins et la transmission, plus gros aussi. Et tu dis toi-même qu’en appartement (courant en ville) ça n’est pas adapté. C’est tout simplement la voiture qui n’est pas adaptée à la ville.




Autant je peux être d’accord avec toi globalement (sans aller autant à l’extrême tout de même), autant ce que tu dis sur le VE est archi faux :




  • Niveau CO2, toutes les études (à conditions d’être scientifiques et pas issues d’un pseudo think tank lié à l’industrie auto allemande ou à Stellantis) convergent sur le fait que le VE émet bien moins sur son cycle de vie que le VT (qql soit le mix électrique)

  • Pour ce qui est des amortisseurs, il se peut qu’ils soient plus gros (encore qu’entre la masse d’une grosse berline/SUV thermique et celle d’un VE, la différence n’est pas nécessairement si énorme qu’il faille sortir des amortisseurs spéciaux), et ce n’est pas du consommable (pour ma part, sur 4 véhicules, je n’ai jamais eu à les changer).

  • Pour le reste de l’entretien, les fumantes, c’est : huiles bien dégueu pour les vidanges, pièces à la zouave qui lâchent n’importe quand (EGR, injecteurs, turbo …)

  • Pour ce qui est des pneus, c’est faux (sauf à faire le kéké en permanence avec le VE, ce qui est rare quand on regarde fondre l’autonomie). Le VE a certes plus de couple mais il demande aussi de conduire plus souplement que le VT (prendre les virages à l’arrache, ça use les pneus très vite, et c’est qql chose que tu évites en VE vu toute l’énergie que tu y perds).

  • Pour ce qui est des freins, sachant qu’un VE peut freiner sans que les plaquettes ne touchent les disques, là tu dis carrément n’importe quoi : regarde les disques d’un VE, souvent ils ont le temps de se corroder tellement ils servent… Au passage, regarde aussi les jantes du VE, elles sont rarement aussi couvertes de “suie” noire comme les jantes d’un VT.



Inodemus a dit:


Je pense qu’il faisait plutôt référence à la faisabilité technique, pour amener une puissance électrique suffisante et décomptée séparément du compteur commun (auxquels les garages sont souvent raccordés par commodité), il risque de falloir modifier le câblage existant qui lui passe dans plus ou moins de parties communes, avec plus ou moins de gaines de tailles très variables plus ou moins bouchées, passant par plus ou moins d’armoires communes, ce qui peut générer des travaux importants, donc des conflits avec les autres habitants voire une opposition sans recours malgré le droit que tu cites.




Quand c’est pour une seule prise, il n’y a pas de problème technique insurmontable. Pour plus (et tous les gestionnaires de logements collectifs ont intérêt à s’y mettre pour ne pas être à la rue dans qql années), effectivement, il s’agit d’un projet qui sera plus ou moins complexe (principalement pour amener la puissance aux places de parking).



Toujours est-il que le droit à la prise est un droit avec tout ce que ça comporte d’obligation, le fait qu’il faille passer par les communs ne lui est pas opposable.




C’est au cas par cas, suivant la situation et la puissance nécessaire (variable suivant le véhicule et/ou l’utilisation souhaitée). En tout cas c’est très différent d’un habitat individuel où tu fais des trous dans les murs et dans le sol comme tu veux, et où tu peux te brancher où tu veux sur l’installation existante qui est déjà sur un compteur individuel.




Il n’y a pas de suivant le véhicule ou la puissance nécessaire, soit la décision est de poser une box T2 mono ou tri avec une puissance donnée, soit une prise standard renforcée (greenup ou autre) sur du 16A (donc une installation tout ce qu’il y a de plus standard dans le second cas). Et selon la disposition des garages, ça intégrera ou pas une authentification pour le décompte des consommations.



deathscythe0666 a dit:


Toujours est-il que le droit à la prise est un droit avec tout ce que ça comporte d’obligation, le fait qu’il faille passer par les communs ne lui est pas opposable.




Le principe de passer par les communs non, mais le détail des travaux peut l’être. Tous les immeubles ne sont pas bien récents et bien rangés, y a des trucs antiques et ou/biscornus qui peuvent poser problème, voire même demander à modifier légèrement une partie privative soumise à autorisation pour simplifier grandement les travaux et qui fait la différence entre un projet abordable et un hors de prix.



On peut aussi te refuser les travaux pour avoir la puissance que tu veux en te proposant la puissance minimale, le droit est respecté mais tu n’as pas ce que tu veux.




Il n’y a pas de suivant le véhicule ou la puissance nécessaire, soit la décision est de poser une box T2 mono ou tri avec une puissance donnée, soit une prise standard renforcée (greenup ou autre) sur du 16A (donc une installation tout ce qu’il y a de plus standard dans le second cas).




Tu donnes déjà au moins 2 possibilités plus ou moins chères et complexes, c’est donc bien qu’on va la choisir suivant quelque chose. Un véhicule léger vec 30 kWh de batterie qui fait 20 km par jour de 8h à 18h saura très bien se contenter de 16 A, un autre plus lourd avec 60 kWh de batterie qui fait 200 km par jour sur des horaires élargis ne s’en contentera pas. Il y a bien une question d’usage et de type de véhicule.



Cumbalero a dit:


Moi non. L’INSEE, source de toutes les données que je cite, oui.




Seulement pour 50% de la population, comme tu l’as dit toi-même.
Le reste, pas la peine de le lire, si c’est pour continuer à modifier les faits à ta sauce je préfère ne pas perdre mon temps.




(quote:1913796:doktoil makresh)
Donc tu dépenses en gros 20€ par mois pour ta voiture ? Avec une assurance raz des paquerettes c’est minimum 40€.




T’es sacrément cher.
Je suis en tous risques, pas dans la ville la moins chère en assurance, pas avec la voiture la moins chère à assurer, et je suis déjà en dessous…



sanscrit a dit:


des loi sont passé en 2013, le sindic ne peut pas s’opposer la pose d’une prise/borne à tes frais pour recharger une voiture, dans un parking souterrain, box, extérieur. sauf décision de justice.



pour paris ou autre métropole, si pas de garage c’est plus chaud :)



ca limite déjà les possible désaccord :), reste le budget pour poser la prise ou la borne, chez Renault c’est offert la prise




Tout le monde n’a pas de place de parking attitré (voire même de parking tout court) en immeuble :)
Et c’est loin de se limiter à Paris. Mon 1er logement, c’était dans un immeuble de 8 étages, 3 logements par étage + les commerces au RDC. On devait se partager 9 places au total. Places qui ne sont pas réservées à l’immeuble, bien entendu, donc tout le monde peut s’y garer. Dans ce genre de cas, il sera difficile de demander une prise électrique.
Et même avec place attitrée, sur les logements récents, très souvent faut réussir à faire rentrer la borne sur la place tellement elles sont petites (pour en créer et donc vendre plus)… Avec une simple Clio 3 qui appartenait à un pote dans ce cas de figure, il restait 20 cm de marge en longueur, aucune en largeur. Pourtant, on ne peut pas dire que c’est un char d’assaut…



Inodemus a dit:


Le principe de passer par les communs non, mais le détail des travaux peut l’être. Tous les immeubles ne sont pas bien récents et bien rangés, y a des trucs antiques et ou/biscornus qui peuvent poser problème, voire même demander à modifier légèrement une partie privative soumise à autorisation pour simplifier grandement les travaux et qui fait la différence entre un projet abordable et un hors de prix.




En quoi l’installation de prises sur les parkings va impacter les parties privatives ? Les parkings sont en extérieur/souterrain, plus près des arrivées de réseau que les logements, il n’y a aucun intérêt à passer dans les parties privées. Et même si ça concerne qql bâtiments, ce n’est pas une raison pour bloquer la situation pour tout le monde (les Français sont malheureusement champions du monde pour cette attitude de daube).




On peut aussi te refuser les travaux pour avoir la puissance que tu veux en te proposant la puissance minimale, le droit est respecté mais tu n’as pas ce que tu veux.




Le droit à la prise, ce n’est pas un droit à la puissance. Charge à celui qui fait la demande de défendre son cas.




Tu donnes déjà au moins 2 possibilités plus ou moins chères et complexes, c’est donc bien qu’on va la choisir suivant quelque chose. Un véhicule léger vec 30 kWh de batterie qui fait 20 km par jour de 8h à 18h saura très bien se contenter de 16 A, un autre plus lourd avec 60 kWh de batterie qui fait 200 km par jour sur des horaires élargis ne s’en contentera pas. Il y a bien une question d’usage et de type de véhicule.




Il vaut mieux avoir une prise domestique que pas de prise du tout. Le second véhicule pourra toujours faire l’appoint en journée (et ça lui coûtera du coup moins cher et lui prendra moins de temps).




Patch a dit:


T’es sacrément cher. Je suis en tous risques, pas dans la ville la moins chère en assurance, pas avec la voiture la moins chère à assurer, et je suis déjà en dessous…




Il reste que prétendre est à 20€/mois tout compris est de l’affabulation.




Patch a dit:


Tout le monde n’a pas de place de parking attitré (voire même de parking tout court) en immeuble :) Et c’est loin de se limiter à Paris. Mon 1er logement, c’était dans un immeuble de 8 étages, 3 logements par étage + les commerces au RDC. On devait se partager 9 places au total. Places qui ne sont pas réservées à l’immeuble, bien entendu, donc tout le monde peut s’y garer. Dans ce genre de cas, il sera difficile de demander une prise électrique. Et même avec place attitrée, sur les logements récents, très souvent faut réussir à faire rentrer la borne sur la place tellement elles sont petites (pour en créer et donc vendre plus)… Avec une simple Clio 3 qui appartenait à un pote dans ce cas de figure, il restait 20 cm de marge en longueur, aucune en largeur. Pourtant, on ne peut pas dire que c’est un char d’assaut…




Si les places sont sur la voirie, je ne pense pas que ce soit aux gérants des logements de s’occuper de leur équipement en prises. Le problème sur des emplacements publics, ça va être les incivilités (véhicules ne chargeant pas et occupant les places de charge) et les dégradations (bonne chance pour mettre des infrastructures de recharge dans les quartiers sensibles…).



deathscythe0666 a dit:


Il reste que prétendre est à 20€/mois tout compris est de l’affabulation.




Si tu payes à l’année, 11 mois par an c’est tout à fait possible d’y être si tu utilises peu ta voiture :D




Si les places sont sur la voirie, je ne pense pas que ce soit aux gérants des logements de s’occuper de leur équipement en prises. Le problème sur des emplacements publics, ça va être les incivilités (véhicules ne chargeant pas et occupant les places de charge) et les dégradations (bonne chance pour mettre des infrastructures de recharge dans les quartiers sensibles…).




Aussi :chinois:



Patch a dit:


Si tu payes à l’année, 11 mois par an c’est tout à fait possible d’y être si tu utilises peu ta voiture :D




20€/mois, juste pour le carburant, j’ai du mal à croire que ça soit déjà fréquent (ça fait 250 km/mois avec un carburant à 1.5€ et 5L/100). En coût complet, il faut ajouter l’assurance, l’entretien, la décote du véhicule, ça revient vite cher une bagnole.



deathscythe0666 a dit:


20€/mois, juste pour le carburant, j’ai du mal à croire que ça soit déjà fréquent (ça fait 250 km/mois avec un carburant à 1.5€ et 5L/100). En coût complet, il faut ajouter l’assurance, l’entretien, la décote du véhicule, ça revient vite cher une bagnole.




Dépend du carburant.
Avec 20€ de carburant, je fais 600km :D



Patch a dit:


Dépend du carburant. Avec 20€ de carburant, je fais 600km :D




Électrique ?



deathscythe0666 a dit:


Électrique ?




Je n’ai jamais trouvé le réservoir sur une électrique :transpi:
Voiture alcoolique.



eglyn a dit:



Mon gamin de 4 ans a son école à 1km de la maison, donc je l’amène en voiture ou il y a tout seul à pied ?




Amusant de me parler d’un raisonnement binaire en ayant le tiens. Quand je dis que la bagnole c’est de la paresse… dès que tu en as une tu n’envisage plus de réfléchir à ton moyen de transport. Comment je faisais quand je conduisais ma gamine à l’école sans voiture?




Dans mon cas, mon taff est à 17km de ma maison, donc je suis hors l’exemple des 5km




Voilà, tu n’es donc pas concerné par ma critique première mais comme j’attaque la bagnole, tu fais ton chevalier blanc. Avec tous les prétextes à 2 balles “moi c’est pas pareil” (ça marche très bien pour le téléphone au volant, le stationnement en double file et sur les pistes cyclables, sur les places handicapés). Si tu n’envisages pas qu’il y a bien d’autres moyens pour déposer ton gamin à l’école…




1500-2000 € le vélo, c’est complètement hors propos pour plein de gens




Jusque 60% remboursé…




, car on ne remplace pas la voiture par le vélo, le vélo est un achat supplémentaire…




C’est sûr que 2 voire 3 bagnoles par ménage, on ne peut surtout pas envisager d’en virer une.




Tu as l’air très énervé contre les voitures en général, surement de ton expérience, tu dois être dans une grande ville avec peu de contraintes familiales




Ca n’a pas toujours été mon cas. Ce n’est pas non plus le cas de pas mal de gens que je vois prendre leur bagnole pour un oui ou pour un non, juste par paresse.




Dans des petites villes, à 5km on est déjà hors transport en commun, sur des petites départementales dangereuses ou le vélo n’est pas adapté du tout.




C’est la bagnole qui rend ces routes dangereuses, c’est donc la bagnole le problème, toujours pas la solution. C’est bien le niveau de ce que j’entends des personnes qui prennent leur bagnole pour déposer leur gosse à l’école: “avec cette circulation, c’est trop dangereux de venir à pieds”.




deathscythe0666 a dit:


Autant je peux être d’accord avec toi globalement (sans aller autant à l’extrême tout de même), autant ce que tu dis sur le VE est archi faux :




Je n’ai trouvé aucune étude holistique sur le bilan carbone des VE, c’est à dire qui comprenne tout, de l’extraction des minerais au recyclage total, en prenant aussi en compte le transport des différents composants avant assemblage.



Ce qui est certain, c’est que si on veut remplacer en 1 pour 1 tous les véhicules, le bilan va être tout simplement désastreux. On n’a pas besoin d’une “transition énergétique”, on a besoin d’une meilleure utilisation globalement de l’énergie. C’est bien gentil de pointer l’isolation de certains logements en les qualifiant de passoires, même si c’est vrai, le pire rendement énergétique reste la bagnole. 1t (mini) pour transporter 100kg (et encore) de charge utile, c’est un non-sens absolu.



Cumbalero a dit:


Je n’ai trouvé aucune étude holistique sur le bilan carbone des VE, c’est à dire qui comprenne tout, de l’extraction des minerais au recyclage total, en prenant aussi en compte le transport des différents composants avant assemblage.




Les études (sérieuses) sont toujours en ACV. Il n’y a que les dinosaures automobiles d’Europe pour continuer à comparer l’ACV plus ou moins complète d’un VE avec les émissions tank-to-wheel du véhicule thermique…



https://www.epa.gov/greenvehicles/electric-vehicle-myths
https://www.researchgate.net/publication/277949217_A_comparative_LCA_of_an_electric_vehicle_and_an_internal_combustion_engine_vehicle_using_the_appropriate_power_mix_the_Italian_case_study/link/5e32d452299bf1cdb9fe168a/download




Ce qui est certain, c’est que si on veut remplacer en 1 pour 1 tous les véhicules, le bilan va être tout simplement désastreux. On n’a pas besoin d’une “transition énergétique”, on a besoin d’une meilleure utilisation globalement de l’énergie. C’est bien gentil de pointer l’isolation de certains logements en les qualifiant de passoires, même si c’est vrai, le pire rendement énergétique reste la bagnole. 1t (mini) pour transporter 100kg (et encore) de charge utile, c’est un non-sens absolu.




Le VE a l’avantage de pouvoir déjà réduire fortement les émissions du transport, tout en préparant un peu à des changements d’usage (l’usage du VE n’est pas exactement celui du VT).




Patch a dit:


Je n’ai jamais trouvé le réservoir sur une électrique :transpi: Voiture alcoolique.




Mieux vaut la voiture que le pilote :D


Ce que je veux dire, c’est que ces études oublient un tas de choses.
Qui dit véhicule électrique dit chargeur. A quel moment on les prend en compte? Il va bien falloir les produire, les transporter pour les vendre, puis les recycler.



Si on parle de renouveler tout le parc, on parle de produire plus de 200 millions de véhicules en Europe. Quelle pollution ? Quand je parle de holistique, je parle aussi de ce va engendrer la construction de nouvelles usines ou les conversions des anciennes.



Au final, j’ai des doutes énormes sur le potentiel bénéfice. Surtout que qui dit voiture individuelle, continue de dire bitume pour les routes, les parkings et autres (conséquences, en dehors du pétrole que ça consomme: ruissellement des eaux donc inondations d’un côté, non remplissage des nappes de l’autre). Au détriment toujours des autres usages et tout simplement de l’humain qui est par définition un “bipède à station verticale”© c’est à dire un piéton.



L’industrie automobile est en train d’essayer de nous la faire à l’envers avec sa promesse de véhicules “vertueux”, comme les cigarettiers l’ont fait avec les cigarettes “légères”. Avec les mêmes méthodes, dont des milliards de lobbying, du chantage à l’emploi… Ah, et bientôt l’avènement du véhicule à pile hydrogène (plus de 30 ans qu’on en parle). Pour laver encore plus vert que vert.



Alors que c’est pas les possibilités qui manquent pour changer tout ça. Mais c’est tellement confortable de ne pas simplement se poser la question et de me répondre des âneries comme il faut pouvoir prendre une douche… quand on a fait 5km de vélo. Si 5km de vélo te font transpirer au point de devoir prendre une douche, il est plus que temps de te poser des questions sur ta santé. Mais pas pour prendre un abonnement chez Basic Fit et y aller en bagnole (j’en connais!).



La bagnole, ça rend paresseux jusque dans le cerveau, je l’ai déjà dit. Quand j’invite un pote, sa première question c’est “c’est facile de se garer?”. Prends le bus, le métro, un VTC/taxi, tu devras pas te demander si ton 3eme verre était celui de trop. Tu pourras aussi te servir de ton smartphone tout le long du trajet, pour en revenir à la news.



Cumbalero a dit:


Ce que je veux dire, c’est que ces études oublient un tas de choses. Qui dit véhicule électrique dit chargeur. A quel moment on les prend en compte? Il va bien falloir les produire, les transporter pour les vendre, puis les recycler.




On compare entre un VT et un VE sur le cycle de vie, incluant la fourniture d’énergie (élec pour le VE, carburant pour le VT)




Si on parle de renouveler tout le parc, on parle de produire plus de 200 millions de véhicules en Europe. Quelle pollution ? Quand je parle de holistique, je parle aussi de ce va engendrer la construction de nouvelles usines ou les conversions des anciennes.




Comme on aurait de toutes façon produit 200 millions de VT si ce n’était pas des VE, je ne vois pas le problème. Pas plus que les VE les VT ne poussent sur les arbres.




Au final, j’ai des doutes énormes sur le potentiel bénéfice. Surtout que qui dit voiture individuelle, continue de dire bitume pour les routes, les parkings et autres (conséquences, en dehors du pétrole que ça consomme: ruissellement des eaux donc inondations d’un côté, non remplissage des nappes de l’autre). Au détriment toujours des autres usages et tout simplement de l’humain qui est par définition un “bipède à station verticale”© c’est à dire un piéton.




Le bénéfice est énorme en passant au VE. Moins qu’en réduisant la place de la voiture, mais je pense que le VE amène aussi une relation différente à la voiture et peut potentiellement rendre cette dernière moins “sacrée”.



Quoiqu’il en soit, tu ne peux pas attendre une solution parfaite qui n’existe pas, et empêcher les actions qui ont des impacts positifs juste parce qu’elles ne sont pas parfaites.




L’industrie automobile est en train d’essayer de nous la faire à l’envers avec sa promesse de véhicules “vertueux”, comme les cigarettiers l’ont fait avec les cigarettes “légères”. Avec les mêmes méthodes, dont des milliards de lobbying, du chantage à l’emploi… Ah, et bientôt l’avènement du véhicule à pile hydrogène (plus de 30 ans qu’on en parle). Pour laver encore plus vert que vert.




L’hydrogène pour la mobilité terrestre, c’est une mauvaise idée (on ne pourra déjà pas substituer l’ensemble des usages qui en ont besoin à l’exclusion d’une autre solution, comme l’aviation, donc inutile de disperser les ressources qu’on a dans des usages pour lesquels des solutions plus performantes existent).



Pour le reste, je ne vois pas ce que les constructeurs nous font à l’envers, on a suffisamment entendu les PDG de l’automobile allemande et française - Tavares en tête - faire les pleureuses parce que c’est une remise en question de faire de l’électrique.




Alors que c’est pas les possibilités qui manquent pour changer tout ça. Mais c’est tellement confortable de ne pas simplement se poser la question et de me répondre des âneries comme il faut pouvoir prendre une douche… quand on a fait 5km de vélo. Si 5km de vélo te font transpirer au point de devoir prendre une douche, il est plus que temps de te poser des questions sur ta santé. Mais pas pour prendre un abonnement chez Basic Fit et y aller en bagnole (j’en connais!).




On compare les mérites du VE et du VT, et tu mets un peu tout dans le même sac… Que 30 ou 50% des automobilistes puissent probablement se bouger un peu le c*l au lieu de prendre leur pickup pour aller au pain à 500m le samedi matin, c’est certain. Qu’on puisse bannir les voitures de la route et tout remplacer par des vélos/TC, c’est bcp plus discutable.




La bagnole, ça rend paresseux jusque dans le cerveau, je l’ai déjà dit. Quand j’invite un pote, sa première question c’est “c’est facile de se garer?”. […]




Excuse moi, mais tes potes sont très bizarres…



deathscythe0666 a dit:


On compare entre un VT et un VE sur le cycle de vie, incluant la fourniture d’énergie (élec pour le VE, carburant pour le VT)




Le chargeur est un élément indispensable au VE, comme la station service l’est pour le VT. Les stations service existent déjà, ne pas prendre en compte le chargeur dans la problématique d’un hypothétique renouvellement du parc c’est oublier une partie du problème. 200 millions de chargeurs ou presque à fabriquer, rien d’anecdotique.




Comme on aurait de toutes façon produit 200 millions de VT si ce n’était pas des VE, je ne vois pas le problème. Pas plus que les VE les VT ne poussent sur les arbres.




Tu oublies les contraintes réglementaires et la pression qu’elle induit. Ce n’est pas moi qui fixe l’arrêt pur et simple de la distribution de VT avant 2030, de l’interdiction des véhicules agés (cf crit’air), alors qu’un véhicule déjà construit coûte moins sur un plan pollution qu’un véhicule à construire. Critair 2, ce sont des véhicules qui ont en gros 10 ans. A raison de 12000km annuels en moyenne, ils pourraient rouler encore 10 ans sans souci. Mais interdits en 2025 dans bien des endroits. Avec un critère aussi débile que celui qui avait poussé à leur achat en promouvant le diesel.




Le bénéfice est énorme en passant au VE. Moins qu’en réduisant la place de la voiture, mais je pense que le VE amène aussi une relation différente à la voiture et peut potentiellement rendre cette dernière moins “sacrée”.




Je ne vois pas par quel miracle le changement de l’énergie changerait quoi que ce soit au fantasme bâti depuis des décennies autour de la bagnole. Depuis les années 50, tout n’a été construit qu’autour de la bagnole. Des cités dortoirs aux hypermarchés. Et tous les commentaires en réponse aux miens ne donnent aucun espoir sur le fait que ce fantasme (donc une illusion) puisse changer dans le bon sens. Des gars qui me répondent qu’il est impossible de faire autrement que prendre la bagnole pour déposer leur gosse à l’école qui est à 1km, à part leur offrir un peu de foin, je vois pas ce que je peux faire pour eux.




Quoiqu’il en soit, tu ne peux pas attendre une solution parfaite qui n’existe pas, et empêcher les actions qui ont des impacts positifs juste parce qu’elles ne sont pas parfaites.




L’impact positif reste à prouver. Surtout que le VE est juste un prétexte de plus pour ne rien changer à ces comportements et ces habitudes de merde. Pas la peine de développer les solutions alternatives puisque le VE va nous sauver !
La réalité ? on a immatriculé en 2020 autant de VE que durant les 10 années précédentes, encore plus (déjà!) en 2021. Les émissions de CO2 sont-elles en baisse pour autant?




L’hydrogène pour la mobilité terrestre




Dis ça à tous les marketeux déjà dans les starting-blocs et aux politiques qui se font déjà arroser pour lâcher des milliards de subventions. L’hydrogène, comme l’électrique, ne change rien. Ce n’est pas le changement du vecteur de l’énergie gaspillée qui changera quoi que ce soit au fait que la bagnole, c’est au minimum 90% de gaspillage de l’énergie consommée. Changer pour le VE ou pour l’hydrogène, c’est comme lancer un chantier de rénovation de tous les logements pour une meilleure isolation, mais dire aux gens de laisser toutes les fenêtres ouvertes en hiver.




Pour le reste, je ne vois pas ce que les constructeurs nous font à l’envers, on a suffisamment entendu les PDG de l’automobile allemande et française - Tavares en tête - faire les pleureuses parce que c’est une remise en question de faire de l’électrique.




Ah. 200 millions de bagnoles à l’horizon 2030, avec des aides des Etats à la clé, des baisses de charges, toussa… Socialiser les coûts, privatiser les profits, rien ne change.
Leurs potes les pétroliers ont admis récemment avoir utilisé les mêmes techniques que les cigarettiers.




On compare les mérites du VE et du VT, et tu mets un peu tout dans le même sac…




VE ou VT, c’est la même merde, 90% d’énergie à déplacer le contenant plus que le contenu. Du gaspillage pur. Pour reprendre tes chiffres, si au moins 30 à 50% faisaient un effort… Si simplement ceux qui peuvent faisaient l’effort ! Si les ânes qui m’ont dit qu’il était impossible de faire 5km à vélo avaient seulement essayé. Oh wait, supprimer 30 à 50% des bagnoles en moyenne, c’est à dire en gros plutôt 60 à 80% en zone urbaine… t’es encore plus extrémiste que moi.




Excuse moi, mais tes potes sont très bizarres…




Mes potes ? Si on parle des idiots qui viennent en bagnole au taf alors qu’ils habitent à 30 ou 40 minutes à pied, c’est pas mes potes. Et si on parle de ceux qui me demandent si on peut se garer dans ma rue, j’ai pas l’impression qu’ils sont différents du Français moyen. C’est un biais bien courant induit par la bagnole: quand tu en as une, tu ne penses même plus qu’il existe bien d’autres moyens de se déplacer, ni même ne réfléchissent à comment mieux l’utiliser. J’ai parlé de tous les abrutis qui se garent comme des merdes dans ma rue au prétexte de déposer leur gosse à l’école. Il y a un parking de supermarché à moins de 150m. Aucun n’a simplement l’idée de l’utiliser, il faut déposer absolument le marmot devant la porte, partisans du moindre effort. Physique ou intellectuel.



Cumbalero a dit:


Le chargeur est un élément indispensable au VE, comme la station service l’est pour le VT. Les stations service existent déjà, ne pas prendre en compte le chargeur dans la problématique d’un hypothétique renouvellement du parc c’est oublier une partie du problème. 200 millions de chargeurs ou presque à fabriquer, rien d’anecdotique.




Le chargeur dans le sens convertisseur AC/DC, il est soit intégré à la voiture pour les basses puissances (jusqu’à 22 kW), donc intégré aux ACV, soit tu parles des chargeurs rapides, qui seront loin d’être 200 millions.




Tu oublies les contraintes réglementaires et la pression qu’elle induit. Ce n’est pas moi qui fixe l’arrêt pur et simple de la distribution de VT avant 2030, de l’interdiction des véhicules agés (cf crit’air), alors qu’un véhicule déjà construit coûte moins sur un plan pollution qu’un véhicule à construire. Critair 2, ce sont des véhicules qui ont en gros 10 ans. A raison de 12000km annuels en moyenne, ils pourraient rouler encore 10 ans sans souci. Mais interdits en 2025 dans bien des endroits. Avec un critère aussi débile que celui qui avait poussé à leur achat en promouvant le diesel.




La moyenne de kilométrage, c’est plutôt 15000km (en France). Plus dans d’autres pays de l’UE, moins dans certains. Tu parles donc de faire encore 120000 km, soit avec une consommation de 6L/100 (moyenne du parc), la consommation de 7200 L de carburant, soit des émissions (du puits à la roue) de ~3 kg/L, donc plus de 21 tonnes de CO2, soit de quoi produire un (très gros) VE et le faire rouler 600000 km avec le mix électrique français. Évidemment, avec un VE plus raisonnable, il te reste de quoi faire plusieurs millions de km…




Je ne vois pas par quel miracle le changement de l’énergie changerait quoi que ce soit au fantasme bâti depuis des décennies autour de la bagnole.




Rouler en VE demande à être plus patient qu’en VT : tu n’enchaînes pas 1000 km d’une traite comme avec un diesel, tu dois prévoir tes arrêts pour les recharges. Du coup, il faut être plus patient, ce qui peut t’amener à considérer plus favorablement des modes de transport comme le TC ou le vélo dans les cas où c’est possible.




L’impact positif reste à prouver. Surtout que le VE est juste un prétexte de plus pour ne rien changer à ces comportements et ces habitudes de merde.




Là, tu es dans le jugement. Je peux faire aussi : les citadins nous les cassent, ils s’imaginent que leur mode de vie avec des TC est viable alors que l’existence des grandes villes est par nature irréaliste dans un monde sobre.




Dis ça à tous les marketeux déjà dans les starting-blocs et aux politiques qui se font déjà arroser pour lâcher des milliards de subventions. L’hydrogène, comme l’électrique, ne change rien. Ce n’est pas le changement du vecteur de l’énergie gaspillée qui changera quoi que ce soit au fait que la bagnole, c’est au minimum 90% de gaspillage de l’énergie consommée. Changer pour le VE ou pour l’hydrogène, c’est comme lancer un chantier de rénovation de tous les logements pour une meilleure isolation, mais dire aux gens de laisser toutes les fenêtres ouvertes en hiver.




C’est faux, puisque le VE est largement plus efficace et qu’au global il est positif pour le climat (particulièrement en France).




Ah. 200 millions de bagnoles à l’horizon 2030, avec des aides des Etats à la clé, des baisses de charges, toussa… Socialiser les coûts, privatiser les profits, rien ne change. Leurs potes les pétroliers ont admis récemment avoir utilisé les mêmes techniques que les cigarettiers.




Un renouvellement complet du parc en 10 ans, c’est presque la vitesse habituelle…




VE ou VT, c’est la même merde, 90% d’énergie à déplacer le contenant plus que le contenu. Du gaspillage pur.




Je dirais plutôt 99% quand il s’agit d’un VE, qui est nettement moins sensible à sa masse. Il n’empêche que la voiture te permet de transporter plus de personnes que le vélo, a plus de capacité d’emport, et permet d’aller nettement plus vite que le vélo. Elle a donc son intérêt.




Pour reprendre tes chiffres, si au moins 30 à 50% faisaient un effort… Si simplement ceux qui peuvent faisaient l’effort ! Si les ânes qui m’ont dit qu’il était impossible de faire 5km à vélo avaient seulement essayé. Oh wait, supprimer 30 à 50% des bagnoles en moyenne, c’est à dire en gros plutôt 60 à 80% en zone urbaine… t’es encore plus extrémiste que moi.




Ça ne marchera pas pour tout le monde, même en ville.




Mes potes ? […]




Je ne fais que me baser sur ce que tu as écrit.