Publié dans Logiciel

33

Linux Mint signe un partenariat avec Mozilla et utilise les paramètres par défaut de Firefox

Linux Mint signe un partenariat avec Mozilla et utilise les paramètres par défaut de Firefox

L’éditeur de la distribution passe de la pommade à la Fondation qui est « l’un des plus grands champions de l’Open Source de tous les temps », qui « a joué un rôle unique à travers l’histoire dans la promotion du Logiciel Libre et a grandement contribué au succès de Linux ».

« Firefox n’a pas seulement sauvé le Web, il a promu l’idée du logiciel libre à des millions de personnes qui utilisaient Windows, Mac ou d’autres systèmes d’exploitation propriétaires », ajoute Linux Mint. 

Comme c’est déjà le cas, Firefox continue d’être distribué sous forme de paquets .deb via les dépôts officiels Linux Mint, mais désormais avec les paramètres par défaut du navigateur : 

  • La page de démarrage par défaut ne pointe plus vers https://www.linuxmint.com/start/
  • Les moteurs de recherche par défaut n’incluent plus les partenaires de recherche de Linux Mint (Yahoo, DuckDuckGo...) mais ceux de Mozilla (Google, Amazon, Bing, DuckDuckGo, Ebay...)
  • La configuration par défaut passe des valeurs par défaut de Mint aux valeurs par défaut de Mozilla.
  • Firefox n’inclut plus de modifications de code ou de correctifs de Linux Mint, Debian ou Ubuntu.

Ainsi, le Firefox de Linux Mint est « très similaire (presque identique en fait) à la version qui est distribuée par Mozilla ». Linux Mint précise qu’il s’agit à la fois d’un partenariat commercial et technique. 

Dans la foire aux questions, l’éditeur précise que dans « Linux Mint 19.x, 20.x et LMDE, la transition a lieu avec Firefox version 96 », qui devrait débarquer très rapidement. Dans Linux Mint 20.3, le changement se fait avec la bêta de Firefox version 95.

33

Tiens, en parlant de ça :

dessin satirique de Flock

#Flock : de Game of Shithrones au jeu des sept différences

Moi en retard ??? Non… (Ha si…)

13:37 Flock 11
Des chercheurs en noir et blanc regardent une fiole sur laquelle est écrit "Perlimpimpin" en jaune.

[Édito] Respectez les sciences, bordel !

Demi mole

17:07 NextScience 39
Vitrée brisée

Une faille critique dans le langage Rust, Windows trinque

De la rouille, des fenêtres, une rustine

17:02 SoftSécu 28
next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

33

Fermer

Commentaires (33)


Très bien. De toutes façons, on désinstalle firefox pour mettre chrome. :D


Non. Les libristes mettent Chromium (qui est libre), plutôt que Chrome (auquel Google ajoute ses raccourcis applicatifs entre autre).


Pour info, le nouveau Microsoft Edge est lui aussi bati à partir de Chromium (comme Google Chrome).


Chromium a beau être libre, son développement est bien piloté par Google et il contient a peu près toute les technologies supplémentaires spécifiques au navigateur Chrome donc Google a besoin pour mieux vous fournir en pub ciblée.


Rien ne justifie chrome. Ni même chromium.


Comment ça “rien ne justifie” ?
Et la liberté d’entreprendre (de Google), la liberté de choix (des utilisateurs) ?



Tu voudrais n’avoir que Firefox et Safari sur le marché ?


fred42

Comment ça “rien ne justifie” ?
Et la liberté d’entreprendre (de Google), la liberté de choix (des utilisateurs) ?



Tu voudrais n’avoir que Firefox et Safari sur le marché ?


La liberté de choix de l’utilisateur a été grandement réduite quand chrome a commencé a être proposé avec beaucoup d’autres installation…



Pour le coup, dans quelques temps, il ny aura même plus de liberté de choix, il ny aura plus d’alternative !


Pseudooo

La liberté de choix de l’utilisateur a été grandement réduite quand chrome a commencé a être proposé avec beaucoup d’autres installation…



Pour le coup, dans quelques temps, il ny aura même plus de liberté de choix, il ny aura plus d’alternative !


Tu ne réponds pas à ma première question.
Je la recopie ici : Comment ça “rien ne justifie” ?


fred42

Tu ne réponds pas à ma première question.
Je la recopie ici : Comment ça “rien ne justifie” ?


Parce que 90% des utilisateurs n’ont aucune raison d’utiliser un navigateur plutôt qu’un autre (évaluation au doigt mouillé). Ils utilisent celui là parce que c’est celui qui est installé.



Rien ne justifie donc de donner ses données à une société privée…


Pseudooo

Parce que 90% des utilisateurs n’ont aucune raison d’utiliser un navigateur plutôt qu’un autre (évaluation au doigt mouillé). Ils utilisent celui là parce que c’est celui qui est installé.



Rien ne justifie donc de donner ses données à une société privée…


Tu disais que rien ne justifie Chrome ni même Chromium. Là, tu changes en disant que rien ne justifie de donner des données à une société privée.



Ça devient compliqué de te suivre.



Remets toi à l’époque où est apparu Chrome, sur Windows, il y avait Internet Explorer d’installé par défaut. Si on te suis, 90 % des utilisateurs n’avait aucune raison d’utiliser un autre navigateur, donc Firefox n’aurait dû avoir que moins de 10 % de part de marché partagé ensuite avec Chrome. Et au final, C’est Microsoft qui était conscient des limites de son navigateur qui a essayé d’abord d’en refaire un puis qui a abandonné et est passé à Chromium. Si on te suis, sous Windows, 90 % des utilisateurs tourneraient en 2022 toujours sous Internet explorer ! Les pauvres !



Moi qui était sous Linux, avec Firefox installé comme navigateur par défaut, au contraire, il était “normal” que je l’utilise.



Et quand Chrome est arrivé, on est d’accord que Google a utilisé des méthodes dégueulasses pour l’imposer, mais je connaissais un certain nombre d’utilisateurs qui l’ont utilisé par choix, parce qu’il leur semblait meilleur que Firefox qu’ils avaient eux-même installé à la place d’Internet Explorer.



Et toi, tu juges, que non, rien ne justifie l’existence de Chrome ?



J’utilise toujours Firefox, mais j’envisage de plus en plus de passer à Chromium, parce que Firefox plante souvent chez moi pour des problèmes de manque de mémoire.
J’ai pas mal étudié le problème et je considère qu’il plante sans bonne raison, je suis tombé sur un papier des développeurs de Chromium qui ont fait une bonne analyse des difficultés qui sont communes aux 2 navigateurs et qui ont tenté d’apporter des solutions. Ils ont fait cela dans le cadre de Chrome OS qui s’appuie sur Linux et ont fait en sorte d’être plus sobre en consommation mémoire quand il n’en reste plus beaucoup. Je n’ai rien vu d’équivalent chez Firefox.
Il faut dire que les développeurs de Chromium sont poussés à trouver des solutions pour que le produit Chrome OS donne satisfaction à l’utilisateur et qu’il génère ainsi du chiffre d’affaire, ce n’est pas autant le cas de ceux de Firefox.



J’utilise Chromium de temps en temps sous Linux et je l’ai configuré dès le début pour qu’il ne remonte rien à Google. Si je passe à ce navigateur par défaut, je ne serai pas espionné et je gagnerai sûrement en confort.



Aujourd’hui, j’en suis à surveiller en permanence la mémoire dispo que j’ai et à en libérer soit dans Firefox, soit directement en demandant à Linux de libérer une partie de la mémoire cache qu’il utilise. Normalement, cette seconde action est inutile parce que le noyau devrait la faire tout seul en cas de pénurie, mais ce n’est manifestement pas si simple. Quant à la première action, elle donne un peu de répit, mais Firefox consomme à nouveau rapidement les centaines de Mo libérés.



Ce qui assez drôle avec le cache Linux sur ma machine, c’est qu’il est probablement rempli en majorité de fichiers créés par Firefox pour son propre cache (je n’ai la plupart du temps rien d’autre qui tourne qui justifierait l’augmentation de la mémoire cache de Linux), ce qui fait Firefox consomme la mémoire à la fois pour ses besoins propres et aussi à cause de son cache ce qui l’amène à planter sauvagement.


fred42

Tu disais que rien ne justifie Chrome ni même Chromium. Là, tu changes en disant que rien ne justifie de donner des données à une société privée.



Ça devient compliqué de te suivre.



Remets toi à l’époque où est apparu Chrome, sur Windows, il y avait Internet Explorer d’installé par défaut. Si on te suis, 90 % des utilisateurs n’avait aucune raison d’utiliser un autre navigateur, donc Firefox n’aurait dû avoir que moins de 10 % de part de marché partagé ensuite avec Chrome. Et au final, C’est Microsoft qui était conscient des limites de son navigateur qui a essayé d’abord d’en refaire un puis qui a abandonné et est passé à Chromium. Si on te suis, sous Windows, 90 % des utilisateurs tourneraient en 2022 toujours sous Internet explorer ! Les pauvres !



Moi qui était sous Linux, avec Firefox installé comme navigateur par défaut, au contraire, il était “normal” que je l’utilise.



Et quand Chrome est arrivé, on est d’accord que Google a utilisé des méthodes dégueulasses pour l’imposer, mais je connaissais un certain nombre d’utilisateurs qui l’ont utilisé par choix, parce qu’il leur semblait meilleur que Firefox qu’ils avaient eux-même installé à la place d’Internet Explorer.



Et toi, tu juges, que non, rien ne justifie l’existence de Chrome ?



J’utilise toujours Firefox, mais j’envisage de plus en plus de passer à Chromium, parce que Firefox plante souvent chez moi pour des problèmes de manque de mémoire.
J’ai pas mal étudié le problème et je considère qu’il plante sans bonne raison, je suis tombé sur un papier des développeurs de Chromium qui ont fait une bonne analyse des difficultés qui sont communes aux 2 navigateurs et qui ont tenté d’apporter des solutions. Ils ont fait cela dans le cadre de Chrome OS qui s’appuie sur Linux et ont fait en sorte d’être plus sobre en consommation mémoire quand il n’en reste plus beaucoup. Je n’ai rien vu d’équivalent chez Firefox.
Il faut dire que les développeurs de Chromium sont poussés à trouver des solutions pour que le produit Chrome OS donne satisfaction à l’utilisateur et qu’il génère ainsi du chiffre d’affaire, ce n’est pas autant le cas de ceux de Firefox.



J’utilise Chromium de temps en temps sous Linux et je l’ai configuré dès le début pour qu’il ne remonte rien à Google. Si je passe à ce navigateur par défaut, je ne serai pas espionné et je gagnerai sûrement en confort.



Aujourd’hui, j’en suis à surveiller en permanence la mémoire dispo que j’ai et à en libérer soit dans Firefox, soit directement en demandant à Linux de libérer une partie de la mémoire cache qu’il utilise. Normalement, cette seconde action est inutile parce que le noyau devrait la faire tout seul en cas de pénurie, mais ce n’est manifestement pas si simple. Quant à la première action, elle donne un peu de répit, mais Firefox consomme à nouveau rapidement les centaines de Mo libérés.



Ce qui assez drôle avec le cache Linux sur ma machine, c’est qu’il est probablement rempli en majorité de fichiers créés par Firefox pour son propre cache (je n’ai la plupart du temps rien d’autre qui tourne qui justifierait l’augmentation de la mémoire cache de Linux), ce qui fait Firefox consomme la mémoire à la fois pour ses besoins propres et aussi à cause de son cache ce qui l’amène à planter sauvagement.


Désolé pour le côté expeditif de ma réponse, je suis sur mon téléphone .



Mon raisonnement est simple. Chrome est en position ultradominante, tout comme l’était IE il y a 20 ans (puisque tu en parles).
Et ce nest pas une bonne chose. Quand la concurrence manque, on y perd toujours.



Sur l’aspect technique, comme relevé plus haut, on code pour chrome, le reste on s’en fout… Quand c’est pas délibéré.



Pour la vie privée chrome est une plaie. Chromium est mieux de ce point de vue mais est “réservé” à des utilisateurs averti.



Que personnellement tu trouves des raisons objectives à utiliser chrome, ou chromium ne me pose pas de problème. C’est bien ton droit.



Ce que je veux dire c’est que ton choix est éclairé, ce n’est pas le cas de la majorité (évaluée au doigt mouillé) et que cest délétère.


Pseudooo

Désolé pour le côté expeditif de ma réponse, je suis sur mon téléphone .



Mon raisonnement est simple. Chrome est en position ultradominante, tout comme l’était IE il y a 20 ans (puisque tu en parles).
Et ce nest pas une bonne chose. Quand la concurrence manque, on y perd toujours.



Sur l’aspect technique, comme relevé plus haut, on code pour chrome, le reste on s’en fout… Quand c’est pas délibéré.



Pour la vie privée chrome est une plaie. Chromium est mieux de ce point de vue mais est “réservé” à des utilisateurs averti.



Que personnellement tu trouves des raisons objectives à utiliser chrome, ou chromium ne me pose pas de problème. C’est bien ton droit.



Ce que je veux dire c’est que ton choix est éclairé, ce n’est pas le cas de la majorité (évaluée au doigt mouillé) et que cest délétère.


Tout ce que tu dis, c’est que tu n’aimes pas Chrome et les méthodes de Google. Ça, je l’avais compris et je le partage même assez. L’absence de concurrence est mauvaise.



Mais tu n’expliques pas ton affirmation erronée et peut-être surtout maladroite initiale qui m’a fait réagir.



Moi je dis, il y a plein de choses qui justifient chrome. J’en ai citées certaines liberté d’entreprendre, liberté de choix des utilisateurs, etc.



Et mon illustration sur mes soucis avec Firefox est aussi une justification : quand un produit a des défauts, c’est bien qu’un concurrent existe.



Mais encore une fois, je suis d’accord avec toi sur les problèmes que pose chrome tant pour ses méthode d’installations malhonnêtes du début que pour son côté hégémonique qui fait que c’est lui qui fait la loi sur les standards du WEB.



Espérons qu’il lui arrive à un moment ce qui est arrivé à IE et qui arrive à Firefox, mais si possible qu’il y ait plusieurs remplaçants à ce moment.


fred42

Comment ça “rien ne justifie” ?
Et la liberté d’entreprendre (de Google), la liberté de choix (des utilisateurs) ?



Tu voudrais n’avoir que Firefox et Safari sur le marché ?


fred, rien n’empêche google de proposer ses applis (ici chromium / chrome)



mais rien ne devrait l’imposer aux utilisateurs (ou leur forcer la main de manière insidieuse sans expliciter ce que ça implique en ne montrant que le coté bisounours “ça marche tout seul, retrouvez vos infos partout”)


Sans Firefox, le web appartient à 100% aux GAFAM. C’est aussi simple à comprendre que cela.
Le problème ici, c’est la licence de Firefox. On a apparemment des morceaux sous GPLv2, et d’autres avec des licences plus permissives. Bref, c’est tout sauf clair pour un non juriste ou un développeur. Et la fermeture violente et non justifiée du magasin d’applications de Firefox OS d’avoir démontré aux webmasters que Mozilla réagit exactement de la manière qu’un GAFAM : au lieu de laisser les contributions libres qu’on lui a confié, la fondation se les ait appropriées à son seul bénéfice, et les a rendues inaccessibles.
Bref : peut largement mieux faire. Mais quelles que soit les critiques qu’on lui adresse, le fait est que nous avons besoin d’un acteur hors GAFAM qui rééquilibre un peu les choses.



hansi a dit:


Sans Firefox, le web appartient à 100% aux GAFAM. C’est aussi simple à comprendre que cela. Le problème ici, c’est la licence de Firefox. On a apparemment des morceaux sous GPLv2, et d’autres avec des licences plus permissives. Bref, c’est tout sauf clair pour un non juriste ou un développeur. Et la fermeture violente et non justifiée du magasin d’applications de Firefox OS d’avoir démontré aux webmasters que Mozilla réagit exactement de la manière qu’un GAFAM : au lieu de laisser les contributions libres qu’on lui a confié, la fondation se les ait appropriées à son seul bénéfice, et les a rendues inaccessibles. Bref : peut largement mieux faire. Mais quelles que soit les critiques qu’on lui adresse, le fait est que nous avons besoin d’un acteur hors GAFAM qui rééquilibre un peu les choses.




peut être et sans doute parce que les internautes bouffent gafamnt sans limites?
c’est ainsi, ils veulent du toufacil sans sprandlatèt, et ont raison de ne pas vouloir se compliquer la vie.



le numérique, c’est celui qui facilite le plus qui a gagné, c’est la grande loi du commerce monopolistique, tu ne pourras rien y changer.
le monde est fait pour être imparfait.


Et donc je suppose que désormais sous Mint, Firefox collecte plein de trucs par défaut du coup ? Car oui, Firefox c’est libre tout ça, mais dans ses dernières versions une installation propre active des remontées d’infos gênantes…



(écrit depuis un Vivaldi pour la transparence)



hansi a dit:


Le problème ici, c’est la licence de Firefox. On a apparemment des morceaux sous GPLv2, et d’autres avec des licences plus permissives. Bref, c’est tout sauf clair pour un non juriste ou un développeur.




La licence n’est absolument pas un problème. Tout Firefox est sous licence MPL : une licence à copyleft léger : en gros les fichiers du code source qui sont modifiés ont obligation d’être redistribués. mais pas des fichier qui seraient ajoutés. C’est compatible avec la GPL.




hansi a dit:


Et la fermeture violente et non justifiée du magasin d’applications de Firefox OS d’avoir démontré aux webmasters que Mozilla réagit exactement de la manière qu’un GAFAM : au lieu de laisser les contributions libres qu’on lui a confié.




Le code de FirefoxOS est libre et a été repris par plusieurs projets communautaires. Pour la boutique, ça n’a rien a voir avec du libre. Une boutique est un service avec des moyens matériel et un engagement de marque qu’on ne peut pas laisser sans pilote.



Uther a dit:


Chromium a beau être libre, son développement est bien piloté par Google et il contient a peu près toute les technologies supplémentaires spécifiques au navigateur Chrome donc Google a besoin pour mieux vous fournir en pub ciblée.




Les éditeurs de navigateurs basés sur Chromium sont aussi libres (et, pour certains, c’est même une priorité) de virer toutes googueuleries (extensions, API, composants…) inutiles et/ou potentiellement mauvaises pour la vie privée.




(quote:1922639:Haken Trigger)
Et donc je suppose que désormais sous Mint, Firefox collecte plein de trucs par défaut du coup ? Car oui, Firefox c’est libre tout ça, mais dans ses dernières versions une installation propre active des remontées d’infos gênantes…




La télémétrie, que tu trouves sûrement génante :ooo: , semble être très utile à Mozilla pour faire évoluer Firefox. L’analyse de milliards de clics aurait même permis de faire évoluer, dernièrement, l’interface du navigateur :eeek2: , voir https://blog.mozilla.org/en/mozilla/news/modern-clean-new-firefox-clears-the-way-to-all-you-need-online/


Salut,



Je sais pas pour vous mais je dispose de ce “nouveau” firefox depuis hier et depuis il crashe environ 3x par jour.



Il y a des choses à revoir…



(reply:1922639:Haken Trigger)




SI la télémétrie te gêne, tu peux la désactiver sous FF.



(reply:1922724:Harry Covert)




RAS sous Mac et sous Windows.
Tu as beaucoup de plugins installés? Si oui, démarre FF en sans échec, constate si c’est stable ou pas.
Si stable, redémarre en mode normal, désactive tous les plugins, réactive les 1 par 1.
Si pas stable, tente une réparation de FF.



(reply:1922724:Harry Covert)




tout comme darkjack, si tu galère trop, sauvegarde tes marque pages et tes morts de passe, et réinstalle-toi un profil propre.
j’avait fait ça à la maj de ff78, (mon profil datait de ff2 ou ff3 quand-même…), j’ai vu le dossier s’alléger de plus de 70% :D


@Uther
Vous parlez de quel projets communautaires ?



(quote:1922704:ra-mon)
Les éditeurs de navigateurs basés sur Chromium sont aussi libres (et, pour certains, c’est même une priorité) de virer toutes googueuleries (extensions, API, composants…) inutiles et/ou potentiellement mauvaises pour la vie privée.



La télémétrie, que tu trouves sûrement génante :ooo: , semble être très utile à Mozilla pour faire évoluer Firefox. L’analyse de milliards de clics aurait même permis de faire évoluer, dernièrement, l’interface du navigateur :eeek2: , voir https://blog.mozilla.org/en/mozilla/news/modern-clean-new-firefox-clears-the-way-to-all-you-need-online/




Ah oui une télémétrie super invasive pour mieux ignoré ce que la communauté veut ce qui leur a fait perdre énormément de part de marché ? #DRM #Pocket #Télémétrie (je doit vraiment refaire toute les décision de merde ou tous le monde a compris ?)




FrancoisA a dit:


Non. Les libristes mettent Chromium (qui est libre), plutôt que Chrome (auquel Google ajoute ses raccourcis applicatifs entre autre).




Perso je voit plus de libriste recommandé brave que tous les autres, car hormis tor, c’est le numéro 1 au niveau protection de la vie privée (je ne compte pas Vivaldi dans le tas car il ne proxy pas toute les communications avec google comme fait brave et les libriste ne l’installe pas (vivaldi) a cause de l’interface propriétaire).




(quote:1922634:::1)
peut être et sans doute parce que les internautes bouffent gafamnt sans limites? c’est ainsi, ils veulent du toufacil sans sprandlatèt, et ont raison de ne pas vouloir se compliquer la vie.



le numérique, c’est celui qui facilite le plus qui a gagné, c’est la grande loi du commerce monopolistique, tu ne pourras rien y changer. le monde est fait pour être imparfait.




Voila pourquoi je recommande brave (ou vivaldi selon les gout en matière d’interface du type face a moi), car leur permet le confort de chrome, avec plus de vie privée (un bon vieux compromis a la belge)




fred42 a dit:


Comment ça “rien ne justifie” ? Et la liberté d’entreprendre (de Google), la liberté de choix (des utilisateurs) ?



Tu voudrais n’avoir que Firefox et Safari sur le marché ?




Sans oublier qu’un bon (au doigt mouiller mais je doit pas entre être loins) 80% des sites sont optimisé (entendre par la testé) uniquement sur du chrome/chromium. du coup tous les autres parte perdant d’avance niveau perfs / bug.



(comme un autre avant je signale par transparence que j’utilise Brave sous Fedora et Windows 11)



SIaelrod a dit:


Ah oui une télémétrie super invasive pour mieux ignoré ce que la communauté veut ce qui leur a fait perdre énormément de part de marché ? #DRM #Pocket #Télémétrie (je doit vraiment refaire toute les décision de merde ou tous le monde a compris ?)



Perso je voit plus de libriste recommandé brave que tous les autres, car hormis tor, c’est le numéro 1 au niveau protection de la vie privée (je ne compte pas Vivaldi dans le tas car il ne proxy pas toute les communications avec google comme fait brave et les libriste ne l’installe pas (vivaldi) a cause de l’interface propriétaire).



Voila pourquoi je recommande brave (ou vivaldi selon les gout en matière d’interface du type face a moi), car leur permet le confort de chrome, avec plus de vie privée (un bon vieux compromis a la belge)



Sans oublier qu’un bon (au doigt mouiller mais je doit pas entre être loins) 80% des sites sont optimisé (entendre par la testé) uniquement sur du chrome/chromium. du coup tous les autres parte perdant d’avance niveau perfs / bug.



(comme un autre avant je signale par transparence que j’utilise Brave sous Fedora et Windows 11)




brave ou vivaldi sont de bons exemples, bien que vivaldi prend le chemin de firefox.



ne pas oublier iridium (chrome allemand) ou flakon (firefox) pour compléter le tout… midori, et d’autres navigos en mode texte sous openbsd pour être trankil’!


Étant utilisateur de Firefox sous Mint, je signale qu’il est possible de se créer un compte Firefox et d’y synchroniser sa config (marques page, extensions, etc).
De ce fait, il devient simple et rapide de retrouver sa configuration personnalisée en un clique.
:chinois:



SIaelrod a dit:


Perso je voit plus de libriste recommandé brave que tous les autres, car hormis tor, c’est le numéro 1 au niveau protection de la vie privée (je ne compte pas Vivaldi dans le tas car il ne proxy pas toute les communications avec google comme fait brave et les libriste ne l’installe pas (vivaldi) a cause de l’interface propriétaire).




Ben je suis libriste et utilise Vivaldi. Je n’ai aucune confiance envers Brave au vu des casseroles qu’il traine et Vivaldi a une politique de transparence qui est remarquable vis à vis de son développement malgré le fait qu’il ait une partie propriétaire.



La seule chose qui a dérangé en terme de vie privée, c’est le fait que chaque instance ait un identifiant unique qui envoie des infos basiques de télémétrie une fois par jour. Quand aux appels vers Google, ils sont aussi parfaitement expliqués le nombre et la finalité.



Pour le fait de proxyfier les URL vers Google, perso ça me donne plus l’idée de voir un MITM qu’autre chose. De leur côté, Vivaldi indique plutôt comment analyser le trafic réseau.



Perso je n’ai vraiment aucune confiance envers Brave.



Albirew a dit:


tout comme darkjack, si tu galère trop, sauvegarde tes marque pages et tes morts de passe, et réinstalle-toi un profil propre. j’avait fait ça à la maj de ff78, (mon profil datait de ff2 ou ff3 quand-même…), j’ai vu le dossier s’alléger de plus de 70% :D





Toutes mes condoléances… :craint:



:francais:



SebGF a dit:


Ben je suis libriste et utilise Vivaldi. Je n’ai aucune confiance envers Brave au vu des casseroles qu’il traine et Vivaldi a une politique de transparence qui est remarquable vis à vis de son développement malgré le fait qu’il ait une partie propriétaire.



La seule chose qui a dérangé en terme de vie privée, c’est le fait que chaque instance ait un identifiant unique qui envoie des infos basiques de télémétrie une fois par jour. Quand aux appels vers Google, ils sont aussi parfaitement expliqués le nombre et la finalité.



Pour le fait de proxyfier les URL vers Google, perso ça me donne plus l’idée de voir un MITM qu’autre chose. De leur côté, Vivaldi indique plutôt comment analyser le trafic réseau.



Perso je n’ai vraiment aucune confiance envers Brave.




Et moi je fais pas confiance au propriétaire (meme si le code est lisible).



Puis vivaldi pour moi est une usine a gaz meme si on peut désactivé les fonctions elle sont la forcée, j’aurais préféré des modules a téléchargé après coup, car du code (meme non utilisé) sont des failles potentielle)



Edit: note je tiens les même propos pour les crypto crap de brave que je disable j’aurais préférer des modules a téléchargé après coup.



Enfin Vivaldi ne propose pas le même niveau de protection de la vie privée que ce que propose brave.



Encore une fois avis personnel et je comprend ceux qui préfère vivaldi, c’est juste que les libriste (donc ceux qui milite pour le libre) vont préféré du code full open, a vivaldi qui a un code interface fermé.



Puis vivaldi ferais bien de proxifié aussi les connexions vers les serveur google aka : Safebrowsing, Extension update, language pack update, widevine (si activé sinon il n’est même pas téléchargé) update, …), c’est pas grand chose, ca bloque pas le tracing de google pour autant mais cela le réduit (meme si c’est pas énorme, chaque millimètre de protection de notre ip du géant google c’est ca de prit).



SIaelrod a dit:


Enfin Vivaldi ne propose pas le même niveau de protection de la vie privée que ce que propose brave.




Tu as un comparatif à ce sujet ?



SIaelrod a dit:


vivaldi qui a un code interface fermé.




Il est pas vraiment fermé puisque c’est le code de l’interface qui est le plus lu, analysé, bidouillé et redistribué par les plus geeks des utilisateurs de Vivaldi :eeek2:
https://forum.vivaldi.net/category/52/modifications



Par contre, contrairement au reste du code dispo sur https://vivaldi.com/fr/source/, le code de l’interface n’est effectivement pas distribué sous licence Open-Source, c’est vray :yes:



SebGF a dit:


Tu as un comparatif à ce sujet ?




bah va sur le blog et lis absolument toute les feature ajoutée (compartimentalisation etc), beaucoup d’entre elle n’existe tous simplement pas sur vivaldi.
Autre point qui peut en rebuté plusieurs, brave a les mise a jours presque day one en meme temps que chrome (quand j’ai stopé d’utilisé vivaldi fallais attendre plusieurs semaine de plus).



Et enfin (mais la brave est pareille) aucun des deux ne propose de 2FA sur leur compte de sync et en 2022 c’est inacceptable.



Note je vise aussi next inpact qui nous envoie dans les cordes quand on leur demande meme sur leur git la 2FA (raison pour la quelle je ne renouvellerais plus mon abonnement non plus, je ne tiens plus a supporté des gens qui ne prennent pas la sécurité au sérieux tout en jugeant les autres (mail provider par exemple).




(quote:1923228:ra-mon)
Il est pas vraiment fermé puisque c’est le code de l’interface qui est le plus lu, analysé, bidouillé et redistribué par les plus geeks des utilisateurs de Vivaldi :eeek2: https://forum.vivaldi.net/category/52/modifications



Par contre, contrairement au reste du code dispo sur https://vivaldi.com/fr/source/, le code de l’interface n’est effectivement pas distribué sous licence Open-Source, c’est vray :yes:




Perso j’ai rien contre vivaldi je dit juste que ceux qui sont sensible a un code “caché” (entendre par la non disponible sans installé le logiciel), qu’il ne le choisissent pas est totalement compréhensible.
Voila pourquoi je disait que je proposait brave ou vivaldi, en fonction de la personne.



SIaelrod a dit:


bah va sur le blog et lis absolument toute les feature ajoutée (compartimentalisation etc), beaucoup d’entre elle n’existe tous simplement pas sur vivaldi.




Une liste ?



Désolé, je n’irai pas faire le comparatif moi-même, ce n’est pas moi qui avance que l’un est moins sécurisé que l’autre. J’en déduis que cette affirmation ne repose que sur un sentiment, ce que je respecte entièrement, mais j’aurais apprécié avoir des éléments concrets.



Personnellement je n’ai pas d’avis tranché sur qui est le plus sécurisé que l’autre, les deux ont comme mot d’ordre d’être orienté vie privée donc j’aurais tendance à dire qu’ils se valent. Là où j’ai une certaine méfiance vis à vis de Brave, c’est qu’il traîne un peu trop de casseroles sur le non respect de celle-ci donc j’ai tendance à avoir moins confiance dans le message.



Pour le côté open source, a-t-on la certitude que 100% du code des services de Brave le sont ? Car j’ai été voir sur le Github et oui le navigateur et plein de repos sont présents, mais qu’en est-il du back-end de leurs services ? (le moteur de recherche, leur “VPN + Firewall”, le service publicitaire, etc)



Y’a-t-il eu des audits de ces outils ?