Publié dans Droit

48

L’Assurance Maladie va attaquer le site Arretmaladie.fr

L’Assurance Maladie va attaquer le site Arretmaladie.fr

« Des arrêts de travail de courte durée (3 jours max) disponibles en ligne ». Voilà la promesse de ce site, pas vraiment bien accueilli par la CNAM. 

Aux Échos, Nicolas Revel, qui dirige cette administration, annonce qu’il va attaquer en urgence Arretmaladie.fr devant le tribunal de grande instance de Paris. « Nous assistons à un dévoiement de l'acte de prescription de l'arrêt de travail, qui devient un produit d'appel commercial ».

Un « arrêt maladie sans se déplacer, 100 % valide, remboursable, rapide et sécurisé » promet la page d’accueil. « Si vous êtes trop malade pour travailler, vous pouvez consulter un médecin en ligne (25€, remboursables) pour éventuellement avoir un repos (3 jours max) ».

Lors de la prise de rendez-vous, ce site édité en Allemagne met l’internaute patient en relation avec un médecin français via un court appel vidéo. S’il est justifié, l’arrêt maladie est ensuite transmis en fichier PDF, prêt à être envoyé à l’employeur. 

Selon le fondateur du site, les risques d’abus sont les mêmes que dans la « vraie vie ». « Nous observons qu’en Allemagne, depuis le lancement du site au-schein.de en décembre 2018, 30 000 arrêts maladie ont été délivrés et aucun abus n’a été reporté ».

Les arrêts maladies « sont limités à 3 jours par patient et 4 par an maximum. Un rempart aux abus puisque cette durée correspond aux nombres de jours de carence légale dans le privé ».

48

Tiens, en parlant de ça :

dessin satirique de Flock

#Flock : de Game of Shithrones au jeu des sept différences

Moi en retard ??? Non… (Ha si…)

13:37 Flock 11
Des chercheurs en noir et blanc regardent une fiole sur laquelle est écrit "Perlimpimpin" en jaune.

[Édito] Respectez les sciences, bordel !

Demi mole

17:07 NextScience 41
Vitrée brisée

Une faille critique dans le langage Rust, Windows trinque

De la rouille, des fenêtres, une rustine

17:02 SoftSécu 28
next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

48

Fermer

Commentaires (48)


Les risques d’abus sont évidents, et en même temps quand je songe au nombre de fois que j’ai préféré poser un RTT plutôt que devoir sortir et me trainer jusqu’au medecin en étant malade… 


quand on doit faire se déplacer un médecin quand on malade (faut payer le déplacement) ou qu’on doit se taper le déplacement + l’attente avec d’autres malades (risque de tomber encore plus malade), je suis quasi sûr que ce service fait en réalité faire des économies à la sécu…

c’est beau de taper sur la technologie! <img data-src=" />


Donc la télémédecine ça va être seulement autorisé que quand ça arrange bien l’état (zone non dense)…


Je vois pas ou il y a le risque d’abus, vu que c’est limité à 4 par an, mais d’un coté cette limitation CPAM c’est par médecin ?

Pas sur qu’on aie le même doc en viso à chaque téléconsultation ?



&nbsp; Il serait temps que la CPAM s’y mette de son côté à ce système…


nan juste quand il n’est pas question d’arrêt de travail de prendre des jours de congés gratos.


On pourrait dire que c’est pratique mais ça soulève quand même quelques questions.

Ça fonctionne comment l’auscultation d’un patient en visioconférence&nbsp; ?

Comment se passe le suivi des dossiers médicaux ?


Dans le cas présent c’est pas justement la durée qui n’est pas remboursée car délai de carence ? Du coup, c’est plus du congé sans solde ?


Comme le dit Kookiz parfois tu préfères poser un RTT/congés plutôt que de te trainer chez le medecin.

Dans ma boite souvent le salarié trop malade pour venir se met en “télé-travail” même s’il est pas performant à 100% le délais de carence est pris en charge par l’employeur de toute façon donc c’est ganant/gagnant.








Minikea a écrit :



quand on doit faire se déplacer un médecin quand on malade (faut payer le déplacement) ou qu’on doit se taper le déplacement + l’attente avec d’autres malades (risque de tomber encore plus malade), je suis quasi sûr que ce service fait en réalité faire des économies à la sécu…

c’est beau de taper sur la technologie! <img data-src=" />





C’est beau la naïveté.

Les mentions du site précisent que les médecins sont embauchés à 200€/h. Avec une consultation à 25€ et la part que doit prendre le site, on doit donc arriver à plus d’une dizaine de consultation par heure (moins de 6 mn). Si quelqu’un me dit qu’en 5 mn chrono on peut avoir droit à une vraie consultation…



Pour finir rien que le nom du site…



Ce qui dérange le plus en soit, ce n’est le service qui est de la télémédecine, mais le nom du site et l’orientation marketing derrière ce service.


La problématique soulevée est que dans le cas de ce site, c’est un arrêt maladie qui est vendu et pas une consultation en ligne.


Je vois que la raison est revenue dans ce fil de commentaires 🤓








bast73 a écrit :



Dans le cas présent c’est pas justement la durée qui n’est pas remboursée car délai de carence ? Du coup, c’est plus du congé sans solde ?







deux choses en fait :





  • le comm était plus en référence à une précédente intervention TV du PM (ou de Macron ?) sur le fait qu’il y avait eu trop d’arret maladie en france et qu’il avait comparé ça au gain de jour de congés. (bref un semi-troll ;) )



  • plus sérieusement concernant les jours de carence, il faut savoir que la plupart du temps pour les personnes en CDI, suivant les accords de branche, les salariés sont en réalités pris en charge (contrairement aux fonctionnaires), donc c’est pas forcément sans solde.









Faudrait aussi que le conseil de l’ordre des médecins attaque les médecins qui, en travaillant pour ce site, cautionnent son fonctionnement et sa communication.


&nbsp;D’un autre coté, ça m’est déjà arrivé d’aller chez le médecin pour “prendre” 2 jours d’arrêt maladie car j’étais au pic de la gastro et qu’il ne m’était pas possible de prendre des transports en commun sans toilettes de disponibles (RER + métro)&nbsp;pendant&nbsp;1h20 (au mieux). Du coup avec ce genre de service j’évitais d’aller chez le médecin, de contaminer d’autres personnes et je pouvais rester tranquillement au chaud.


Le site vend bien une consulation en ligne, sans aucune garantie d’obtenir un arrêt maladie. C’est juste sa communication marketing qui est très orientée vers l’arrêt maladie (ce qui est déjà fondamentalement un problème). Bon en pratique, on se doute bien aussi que les médecins de la plateforme sont probablement incités fortement à délivrer des arrêts, pour satisfaire le client…



En outre, il semblerait que le site mente un peu sur le fait que la consultation soit remboursée par la sécu : les consultations en télémédecine ne sont remboursées par la sécu que si elles sont effectuées par un médecin ayant déjà vu le patient dans les 12 mois précédents et si la téléconsultation a été validée par le médecin traitant. Ce qui n’est bien entendu pas le cas ici.








carbier a écrit :



C’est beau la naïveté.

Les mentions du site précisent que les médecins sont embauchés à 200€/h.





A 200€/h, soit environ 1500€/jour, je travaille même pas une semaine par mois, et je gagne mieux ma vie qu’actuellement alors que je ne suis pas à plaindre…









carbier a écrit :



Si quelqu’un me dit qu’en 5 mn chrono on peut avoir droit à une vraie consultation…





Déjà fait chez mon ancienne généraliste et 10 / 15 min chez un spécialiste… donc ce n’est pas spécialement étonnant…



Du travail de m sans respects du patient, ce n’est pas nécessairement “en ligne”…



Les médecins sont souvent libéraux et donc ponctionné à 50% sur leur charge par l’URSSAF & Co

Je serais curieux de savoir les médecins embauché par cette plateforme sont salariés ou non.








Soriatane a écrit :



Je serais curieux de savoir les médecins embauché par cette plateforme sont salariés ou non.





Les médecins libéraux sont payés à la consultation, pas à l’heure. Donc oui, à 200€/h, ils sont sans doute salariés.

&nbsp;



Je suis salariée et quand je divise le super brut (= salaire brut + cotisations employeur) par le net à payer avant impôts sur le revenu, j’obtiens à peu près 2. Ce qui signifie qu’environ 50% de ce que dépense mon employeur pour me payer part en cotisation et taxes. C’est donc très semblable à la situation d’une personne en libéral.


Quand on a grippe/gastro, on ne va chez le médecin que pour l’arrêt maladie.

Comme à la rentrée, pour les certificats médicaux sportifs.

Donc ce site n’invente rien.



&nbsp;+1 à SartMatt pour le remboursement.



edit: ne parlons pas de la pénurie de docteurs, qui fait que je n’ai eu un nouveau médecin traitant dans ma ville qu’au bout de 9 mois…


Que font-ils d’illégal?


Je comprends pas que certains se plaignent des 5 ou 6 min de la consultation, quand en moyenne vous payez 90eu une consultation de 5min chez un anesthésiste ? Vous y passez la majorité du temps à sortir carte vitale et chéquiers, et tout le monde trouve ça normal…



Là, les 5-6 min me paraissent suffisante, si en plus on a rempli un formulaire avant, et que les étapes de paiements-administratifs sont après la consultation ? je n’y trouve rien de choquant. Mon généraliste

m’a à maintes reprises ausculté &lt; de 6min… si t’a besoin de raconter ta vie pendant 1heures, c’est un psy dont t’a besoin, pas d’une téléconsultation…



Ensuite pour le côté téléconsultation, idem, je ne vois pas de problèmes : ma mutuelle le propose déjà depuis au moins 2 ans, et en fait la pub lors d’épisodes grippaux ou durant les congés d’été, etc… le pédiatre a prit 2 semaines de congés en fin d’année, ça aurait pu m’être utile et/ou éviter 2-3 heures au urgences pour une ordonnance ou un arrêt… Ici, à part le côté marketing qui peut gêner la sécu, rien à redire.



Et après pour, pour les histoires de salaires… entre devoir faire venir un roumains et l’envoyer en Creuse dans un désert médical qu’aucun français ne veut reprendre/s’y installer, et qu’une entreprise embauche ou fasse des contrats avec des médecins pour de la téléconsultation… franchement dans tous les cas on est mal barré, y’a pas à polémiquer 100 ans sur le brut net ou je sais pas quoi… (enfin si mais va d’abord passer ton bac+8 en médecine et revient après)



Après en être réduit à critiquer le nom de domaine… ça vol pas haut en effet


D’illégal, je n’en sais rien (je parle des médecins, pas du site, contre lequel le président de la CNAM semble avoir suffisamment d’éléments pour aller en justice).

Le conseil de l’ordre s’occupe en fait du respect de la déontologie. Et s’associer à ce genre de pratiques n’est manifestement pas déontologique du tout.



edit: je viens de lire dans l’article des Echos qu’effectivement, l’Ordre attaquait.


La problématique n’est pas l’obtention d’un arrêt de travail après consultation. C’est l’orientation marketing qui pose un problème


Je comprends le grief, mais je ne le partage pas.



Et aller en justice ne veut pas dire avoir raison/gagner le procès.


En réalité, toutes les consultations médicales, c’est du

1 bonjour, carte vitale,

2 décrivez les symptomes

3 ouvrez la bouche respirez…

4 écriture des documents & paiement.



les étapes 2 et 3 peuvent durer bien moins de 5 minutes dans le cas d’une épidémie en cours. Le médecin devine immédiatement ce qui ne va pas, et ne va pas chercher bien loin quelle maladie on a.



&nbsp;si tu vomis pendant une épidémie de gastro, un faux médecin ferait illusion.


l’orientation marketing n’est pas de donner à tout le monde des AT,

l’orientation marketing c’est du gain de temps et sans bouger de chez soi.



C’est dans l’air du temps, mais c’est en ce moment très vendeur.

J’ai cliqué sur le lien… les premiers mots que l’on lit c’est

Arrêt&nbsp;maladie sans se déplacer








dematbreizh a écrit :



En réalité, toutes les consultations médicales, c’est du

1 bonjour, carte vitale,

2 décrivez les symptomes

3 ouvrez la bouche respirez…

4 écriture des documents & paiement.



les étapes 2 et 3 peuvent durer bien moins de 5 minutes dans le cas d’une épidémie en cours. Le médecin devine immédiatement ce qui ne va pas, et ne va pas chercher bien loin quelle maladie on a.



&nbsp;si tu vomis pendant une épidémie de gastro, un faux médecin ferait illusion.





Et encore tu peux souvent retirer 2 et 3 de ta liste.

J’ai déjà fait des consultations inférieur à 2mins montre en main, pour des certificats de sport.



J’aime bien le système français de libre accès au soin, mais personnellement payer le même prix pour 2mins que le parent avec enfant qui va rester 20+mins, ça me choque quand même, surtout quand tu poirotes dans la salle d’attente alors que limite tu pourrais téléphoner que ça reviendrait au même.



Nous serions beaucoup mieux d’avoir plus de médecin payé de façon plus raisonnable selon l’acte/temps passé, et ça éviterait qu’un médecin se fasse 100+patients dans la journée, ce n’est plus des consultations chez certain, c’est l’usine.



Ben justement, c’est pas de justice qu’il s’agit, mais de procédures ordinales pouvant entraîner des sanctions disciplinaires.

&nbsp;








Arcadio a écrit :



Je comprends pas que certains se plaignent des 5 ou 6 min de la consultation, quand en moyenne vous payez 90eu une consultation de 5min chez un anesthésiste ? Vous y passez la majorité du temps à sortir carte vitale et chéquiers, et tout le monde trouve ça normal…



&nbsp;

Attention : Chez l’anesthésiste, tu ne paie pas la consultation.

Tu paie sa prime d’assurance. Si tu décèdes pendant l’anesthésie à la suite d’une allergie par exemple, ben c’est cette assurance qui lui permettra de continuer comme si de rien était son métier.



&nbsp;



Perso ce que je trouve vraiment dérangeant, c’est que le formulaire soit hébergé par une plateforme spécialisée dans la SEO et les formulaires marketing avec une promesse mal écrite de respect des “réglementations en vigueur” (lesquelles ?)



Et que le site est hébergé par AWS, soit disant reconnu HDS alors qu’il ne figure même pas dans la liste liée !





  1. AWS



    Le website www.arretmaladie.fr est hébergées chez AWS en Allemagne qui fait partie des hébergeurs certifiés par le ministère de la santé, dont la liste est disponible sur le site de l’ASIP Santé via le lien suivant :http://esante.gouv.fr/services/referentiels/securite/hebergeurs-agrees





    Et qu’au final la téléconsultation se fait via une plateforme partenaire.





    Bref, allez sur un vrai site de téléconsultation, pas un intermédiaire. Surtout pour un service médical.


Dans le bâtiment et pour les Etam zéro carence. Payé par le patron dés le 1er jour.








bast73 a écrit :



Dans le cas présent c’est pas justement la durée qui n’est pas remboursée car délai de carence ? Du coup, c’est plus du congé sans solde ?







C’est ça.









dematbreizh a écrit :



si tu vomis pendant une épidémie de gastro, un faux médecin ferait illusion.



A moins de tomber sur des cas comme moi… <img data-src=" />

Epidémie de grippe =&gt; j’ai une bronchite.

Beaucoup d’angines =&gt; c’est à ce moment que je vais choper la grippe.

En ce moment, épidémie de gastro =&gt; j’ai eu une indigestion carabinée <img data-src=" />



Beau bullshit marketing ce site, hop trois clic et puis basta on se croirait chez macdo en fait,&nbsp;&nbsp;



j’espère que les services télé-medecine qui arrivent sont d’un meilleur acabit, quelle perte de crédibilité l’un des meilleur service santé au monde tu parles …



La lutte contre les abus d’arrêt de travail est le combat n°1 de la sécu, pas étonnant qu’ils réagissent. Au moins ça dégagera de la place dans les cabinets avec les fameux “malades” du lundi matin qui viennent quémandé l’arrêt pour cause de gros poil dans la main.


Quand on s’appelle “arrêt maladie.fr” et “les premiers mots que l’on lit c’est

“Arrêt maladie sans se déplacer”“, on ne vend pas de la médecine mais des arrêts maladie.








loser a écrit :



Faudrait aussi que le conseil de l’ordre des médecins attaque les médecins qui, en travaillant pour ce site, cautionnent son fonctionnement et sa communication.





C’est pas pour toute de suite alors… Le conseil de l’ordre un sacré repère et les médecins ont du mal à se juger entre eux, surtout quand c’est pour le l’argent.



Allez, comme d’habitude quand il y a sujet sur la médecine, ça pleurniche sur ce qu’ils sont payés et sur le temps passé.



Un médecin c’est quand même quelqu’un qui a fait de longues études (pour rappel la spécialité de médecine générale c’est 9 ans, 10 ou 11 pour d’autres spécialité) et qui est obligé de faire des formations régulières pour se mettre à jour.

Si le médecin avec ses études et son expérience n’a besoin que de 5 minutes pour comprendre ce dont tu as besoin, soit content tu viens de gagner du temps sur ta journée pour le même prix. En parallèle lui ce temps il pourra peut être le passer plus avec le patient suivant à qui il doit annoncer qu’il a un cancer.

Tu paies un acte de médecine et non pas un forfait horaire, c’est justement ça la logique, on t’accorde le temps nécessaire pour le même prix.



Le type qui te met à la porte avant que tu aies pu faire le tour de tes problèmes car il a l’œil sur la montre c’est juste un gros con, ça ne se justifie pas mais il y en a dans tous les métiers. Si tu le peux change de médecin, sinon malheureusement t’es coincé…



Pour ce qui est du nombre de médecins c’est un gros problème, y a plein d’aspects qui font que ça rebute. La durée et la difficulté des études en est une grosse partie (et il y a des choses à y changer sans pour autant sélectionner de moins bons étudiants, c’est dur) mais y a d’autres aspects dont le cadre de vie et les contraintes.



Je vais te prendre en exemple un médecin généraliste que je connais. Il est en quasi burn-out permanent non pas car il veut faire du chiffre, mais car il y a un tel besoin de soins qu’il n’arrive même pas à diminuer le rythme sans mettre dans la merde ses patients et pourtant il ne rêve que de pouvoir alléger ses journées.



Je ne dis pas que tout le monde est exemplaire mais qu’il faudrait des fois ouvrir un peu plus les yeux pour voir le sujet dans son ensemble et par l’autre côté de la lorgnette (et ça vaut pour les autres professions que l’on critique par habitude)


là dessus je suis d’accord. le fond (consultation en ligne) est bon mais la forme (achetez votre ITT) est très borderline. c’est sans doute la raison de l’attaque, finalement.







odoc a écrit :





  • plus sérieusement concernant les jours de carence, il faut savoir que la plupart du temps pour les personnes en CDI, suivant les accords de branche, les salariés sont en réalités pris en charge (contrairement aux fonctionnaires), donc c’est pas forcément sans solde.





    +1



C’est vrai&nbsp;qu’ils ont tendance à se couvrir entre confrères. Mais pas quand il y a un tollé médiatique comme ici.








SartMatt a écrit :



En outre, il semblerait que le site mente un peu sur le fait que la consultation soit remboursée par la sécu : les consultations en télémédecine ne sont remboursées par la sécu que si elles sont effectuées par un médecin ayant déjà vu le patient dans les 12 mois précédents et si la téléconsultation a été validée par le médecin traitant. Ce qui n’est bien entendu pas le cas ici.





Est il possible de déclarer le “télémédecin” en médecin traitant ? (c’est une question sérieuse, pas un troll)









HerrFrance a écrit :



Allez, comme d’habitude quand il y a sujet sur la médecine, ça pleurniche sur ce qu’ils sont payés et sur le temps passé.



Un médecin c’est quand même quelqu’un qui a fait de longues études (pour rappel la spécialité de médecine générale c’est 9 ans, 10 ou 11 pour d’autres spécialité) et qui est obligé de faire des formations régulières pour se mettre à jour.

Si le médecin avec ses études et son expérience n’a besoin que de 5 minutes pour comprendre ce dont tu as besoin, soit content tu viens de gagner du temps sur ta journée pour le même prix. En parallèle lui ce temps il pourra peut être le passer plus avec le patient suivant à qui il doit annoncer qu’il a un cancer.

Tu paies un acte de médecine et non pas un forfait horaire, c’est justement ça la logique, on t’accorde le temps nécessaire pour le même prix.



Le type qui te met à la porte avant que tu aies pu faire le tour de tes problèmes car il a l’œil sur la montre c’est juste un gros con, ça ne se justifie pas mais il y en a dans tous les métiers. Si tu le peux change de médecin, sinon malheureusement t’es coincé…



Pour ce qui est du nombre de médecins c’est un gros problème, y a plein d’aspects qui font que ça rebute. La durée et la difficulté des études en est une grosse partie (et il y a des choses à y changer sans pour autant sélectionner de moins bons étudiants, c’est dur) mais y a d’autres aspects dont le cadre de vie et les contraintes.



Je vais te prendre en exemple un médecin généraliste que je connais. Il est en quasi burn-out permanent non pas car il veut faire du chiffre, mais car il y a un tel besoin de soins qu’il n’arrive même pas à diminuer le rythme sans mettre dans la merde ses patients et pourtant il ne rêve que de pouvoir alléger ses journées.



Je ne dis pas que tout le monde est exemplaire mais qu’il faudrait des fois ouvrir un peu plus les yeux pour voir le sujet dans son ensemble et par l’autre côté de la lorgnette (et ça vaut pour les autres professions que l’on critique par habitude)





Là tu vois le verre à moitié plein ou à moitié vide : Il y a plein de vieux médecin incompétents qui ne sont plus à jour depuis des dizaines d’années et qui soignent n’importe comment et sont bien incapable de détecter une maladie un peu particulière car 99% du temps ce sont les mêmes qu’ils voient. (et c’est bien normal, un médecin jeune est très majoritairement bien meilleur dans les traitements et moins bon dans le diagnostique : il est à jour mais manque d’expérience).



Pourquoi crois-tu qu’on t’envoie en hôpital quand tu as des symptômes un peu spécifique ou un risque réel ?

Un médecin de ville c’est très bon pour les petites choses dont de toutes façon tu guéris naturellement (les médicaments soulages et/où accélère le rétablissement et c’est tout). Dès que ça sort du cadre courant, ton médecin de ville ne pourra plus rien pour toi, sera incapable de te diagnostiquer et te fera sûrement une mauvaise prescription.



Et je n’ai JAMAIS dit qu’ils étaient trop payés, j’ai dit que je trouve honteux de payer la même chose pour avoir un certificat sans consultations particulière, ou pour d’autres cas comme une grippe/gastro où tu ne fais qu’entrer/sortir pour avoir ton arrêt et ta prescription standard (en gros des placebo et attends que ça passe). Là où pour certains patients ils passent 1h (enfants, si ils doivent se ddéshabiller, consultations pour des problèmes articulaires etc.), en payant le même prix.

Ne te fais pas d’illusion, si certains sont expédiés en 2mins, c’est aussi parce que certaines consultations prennent 30mins et que le mmédecin il doit quand mmême rentabiliser (si tu perds d’un côté tu récupère de l’autre !)

Pour préciser : Je préférerais carrément payer le prix actuel pour la consultation “standard” mais en avoir une vraie (prise de tension, gorge-ganglions, qu’ils regardent ton dossier avec tes derniers examens, autour de 10mins quoi) quitte à doubler/tripler les consultations plus spécifiques qui prennent plus de temps, tout le monde y gagne, les clients ont de vrais consultations et les médecins ne perdent pas de revenus.&nbsp;

Il faut juste plus de médecin (et imposer un quota de consultation standard pour ne pas tomber comme pour les dermato qui ne font presque plus de dépistage et il faut attendre 6mois alors que pour du botox tu as un RDV le lendemain…).



D’un point de vue administratif, les deux modes de déclaration du médecin traitant qui existent ne sont pas vraiment compatible avec la télémédecine “totale” : il faut soit que le médecin fasse la déclaration en ligne au moment d’une consultation, avec la carte vitale du demandeur, soit il faut utiliser le formulaire papier, qui doit être signé par le médecin (rien ne s’oppose par contre à téléconsulter le médecin qu’on a déjà enregistré comme médecin traitant).



À la limite, on pourrait désigner un télémédecin comme son médecin traitant, lui envoyer le formulaire papier pour qu’il le signe et le renvoyer ensuite à la sécu, mais ça implique quand même d’avoir pris contact avec le médecin avant la téléconsultation.



Et du coup, ce n’est pas compatible avec le service proposé par ce site, qui ne laisse même pas choisir le médecin à qui on va avoir affaire, donc impossible d’en désigner un à l’avance comme étant son médecin traitant.








UtopY-Xte a écrit :



Ce qui dérange le plus en soit, ce n’est le service qui est de la télémédecine, mais le nom du site et l’orientation marketing derrière ce service.







“Pour finir rien que le nom du site…” impots.gouv.fr



Y a qu’en France que ça dérange. <img data-src=" />


Pour l’agrément HDS, c’est simplement que cest couillons ont mis le mauvais lien, avant on avait l’accrédidation, maintenant il y a la certification (Microsoft, Amazon, etc. sont certifiés). La liste des “certifiés” (nouveaux référentiel) est ici :&nbsp;https://esante.gouv.fr/labels-certifications/hds/liste-des-herbergeurs-certifies&nbsp;et on y trouve bien AWS. D’ailleurs, AWS est cerifié sur trois “régions” en Europe (Francfort, Irlande et Paris).



Après, tout comme pas mal de personnes ici visiblement, je trouve surtout l’approche marketing honteuse et incitant à “acheter” son arret.