C’est quoi un nom de domaine, les différences entre ccTLD et (New) gTLD

C’est quoi un nom de domaine, les différences entre ccTLD et (New) gTLD

Bougez pas je reviens, le .seb est disponible !

Avatar de l'auteur

Sébastien Gavois

Publié dansInternet

06/11/2023
28
C’est quoi un nom de domaine, les différences entre ccTLD et (New) gTLD

Les noms de domaines sont constament utilisés sur Internet. Ils permettent de « traduire » une adresse IP et ainsi d’accéder à un site web, ou encore à une adresse email. La théorie est simple, la pratique un peu moins, surtout qu’il existe deux grandes familles de noms de domaine : les ccTLD (extensions de pays) et gTLD (extensions génériques).

Un nom de domaine, tout le monde voit à peu près ce que c’est : nom.extension. Nextinpact.com en est un, c’est d’ailleurs celui que vous utilisez certainement pour arriver chez nous (ou pcinpact.com pour les nostalgiques). Next.ink en est un autre, qui mène aussi chez nous, mais sur la bêta du nouveau site.

L’Afnic parlait il y a peu de la gestion des noms de domaine, à l’occasion d’une « rencontre juridique » en septembre, à laquelle nous avons assisté. Il y était question des actions pour lutter contre les abus liés aux noms de domaine et de présenter les dispositifs de résolution de litiges, principalement pour la France. Nous aurons l’occasion d’y revenir dans la suite de notre dossier, mais faisons d'abord un point d’étape sur les noms de domaine.

Afnic.fr est encore un exemple pour se rendre sur le site de l’Association française pour le nommage Internet en coopération, en charge des .fr, .re, .pm, .yt, .wf et .tf. – ce que l’on appelle un registre. Savez-vous par contre qu’il y a des différences de taille entre les extensions de type .fr et .com (aussi appelé domaines de premier niveau ou TLD pour Top-Level Domain) ? Et ce n’est pas forcément là où vous l’attendez : regardez bien le nombre de lettres.

Et c’est parti pour le show, les ccTLD sont chauds

La suite est réservée à nos abonnés.

Déjà abonné ? Se connecter

Abonnez-vous
28
Avatar de l'auteur

Écrit par Sébastien Gavois

Tiens, en parlant de ça :

#Flock a sa propre vision de l’inclusion

Retour à l’envoyeur

13:39 Flock 17
Un Sébastien transformé en lapin par Flock pour imiter le Quoi de neuf Docteur des Looney Tunes

Quoi de neuf à la rédac’ #10 : nous contacter et résumé de la semaine

On est déjà à la V2 de Next ?

11:55 34
Autoportrait Sébastien

[Autoportrait] Sébastien Gavois : tribulations d’un pigiste devenu rédac’ chef

Me voilà à poil sur Internet

17:18 Next 16

Sommaire de l'article

Introduction

Et c’est parti pour le show, les ccTLD sont chauds

#Flock a sa propre vision de l’inclusion

Flock 17
Un Sébastien transformé en lapin par Flock pour imiter le Quoi de neuf Docteur des Looney Tunes

Quoi de neuf à la rédac’ #10 : nous contacter et résumé de la semaine

34
Autoportrait Sébastien

[Autoportrait] Sébastien Gavois : tribulations d’un pigiste devenu rédac’ chef

Next 16
Logo de StreetPress

Pourquoi le site du média StreetPress a été momentanément inaccessible

Droit 18
Amazon re:Invent

re:Invent 2023 : Amazon lance son assistant Q et plusieurs services IA, dont la génération d’images

IA 10
Un œil symbolisant l'Union européenne, et les dissensions et problèmes afférents

Le Conseil de l’UE tire un bilan du RGPD, les États membres réclament des « outils pratiques »

Droit 4

19 associations européennes de consommateurs portent plainte contre Meta

DroitSocials 16

#LeBrief : Ariane 6 l’été prochain, Nextcloud rachète Roundcube, désinformation via la pub

Chiffre et formules mathématiques sur un tableau

CVSS 4.0 : dur, dur, d’être un expert !

Sécu 16
Une tête de fusée siglée Starlink.

Starlink accessible à Gaza sous contrôle de l’administration israélienne

Web 35
Fibre optique

G-PON, XGS-PON et 50G-PON : jusqu’à 50 Gb/s en fibre optique

HardWeb 52
Photo d'un immeuble troué de part en part

Règlement sur la cyber-résilience : les instances européennes en passe de conclure un accord

DroitSécu 10
lexique IA parodie

AGI, GPAI, modèles de fondation… de quoi on parle ?

IA 10

#LeBrief : logiciels libres scientifiques, fermeture de compte Google, « fabriquer » des femmes pour l’inclusion

livre dématérialisé

Des chercheurs ont élaboré une technique d’extraction des données d’entrainement de ChatGPT

IAScience 3
Un chien avec des lunettes apprend sur une tablette

Devenir expert en sécurité informatique en 3 clics

Sécu 11
Logo ownCloud

ownCloud : faille béante dans les déploiements conteneurisés utilisant graphapi

Sécu 16
Le SoC Graviton4 d’Amazon AWS posé sur une table

Amazon re:invent : SoC Graviton4 (Arm), instance R8g et Trainium2 pour l’IA

Hard 12
Logo Comcybergend

Guéguerre des polices dans le cyber (OFAC et ComCyberMi)

Sécu 10

#LeBrief : faille 0-day dans Chrome, smartphones à Hong Kong, 25 ans de la Dreamcast

Mur d’OVHcloud à Roubaix, avec le logo OVHcloud

OVHcloud Summit 2023 : SecNumCloud, IA et Local Zones

HardWeb 2
algorithmes de la CAF

Transparence, discriminations : les questions soulevées par l’algorithme de la CAF

IASociété 62

Plainte contre l’alternative paiement ou publicité comportementale de Meta

DroitIA 39
Nuage (pour le cloud) avec de la foudre

Économie de la donnée et services de cloud : l’Arcep renforce ses troupes

DroitWeb 0
De vieux ciseaux posés sur une surface en bois

Plus de 60 % des demandes de suppression reçues par Google émanent de Russie

Société 7
Une vieille boussole posée sur un plan en bois

La Commission européenne et Google proposent deux bases de données de fact-checks

DroitWeb 3

#LeBrief : des fichiers Google Drive disparaissent, FreeBSD 14, caméras camouflées, OnePlus 12

Le poing Dev – round 6

Next 151

Produits dangereux sur le web : nouvelles obligations en vue pour les marketplaces

Droit 9
consommation de l'ia

Usages et frugalité : quelle place pour les IA dans la société de demain ?

IA 12

La NASA établit une liaison laser à 16 millions de km, les essais continuent

Science 17
Concept de CPU

Semi-conducteurs : un important accord entre l’Europe et l’Inde

Hard 7

#LeBrief : PS5 Slim en France, Valeo porte plainte contre NVIDIA, pertes publicitaires X/Twitter

next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

Commentaires (28)


fdorin Abonné
Il y a 4 semaines

Roh, vous n’avez même pas mentionné explicitement le .ink dans les gTLD ;)


Ferdi Abonné
Il y a 4 semaines

Ah non hein !!!
Tu ne vas pas recommencer :D


fdorin Abonné
Il y a 4 semaines

Ferdi

Ah non hein !!! Tu ne vas pas recommencer :D

:smack:


darkkrust Abonné
Il y a 4 semaines

La France gère aussi le .mq et le .gp 🙂


Anonyme
Il y a 4 semaines

Ces TLD sont délégués à des prestataires.


gg40 Abonné
Il y a 4 semaines

Merci pour ces rappels :)
Les TLD, c’était mieux avant…


Daïmanu Abonné
Il y a 4 semaines

Déjà un grand merci pour cet article de qualité, je pensais bien connaître sujet mais force est de constater que non.



Si le domaine .世界 (“monde” en chinois et en japonais) est disponible, ça veut dire que les domaines et/ou les urls ne sont plus limités à de l’ASCII ?


consommateurnumérique Abonné
Il y a 4 semaines

Viennent ensuite la seconde grande famille : les extensions génériques, avec une longueur de trois caractères ou plus.




Je viens de découvrir que le .tv n’avait rien à voir avec la télévision : Les Tuvalu


DoWnR Abonné
Il y a 4 semaines

(reply:2163549:Daïmanu)
Oui, ça fonctionne avec un punycode, les noms de domaine avec des caractères unicode sont transcodés en ASCII avec un préfixe “xn–”.




Sous Firefox, il y a moyen de désactiver le punycode pour afficher les noms en ASCII via l’option network.IDN_show_punycode = true dans about:config.


ericse Abonné
Il y a 4 semaines

il existe deux grandes familles de noms de domaine : les ccTLD (extensions de pays) et gTLD (extensions génériques)




Et le “.eu” est un ccTLD bien que ne représentant pas un pays mais une organisation, il a obtenu une dérogation de l’ICANN pour cela.



Concernant les domaines .com, .org et .net, j’avais gardé en tête que le gouvernement américain les considérait sous sa juridiction, utilisant le prétexte de l’utilisation d’un .com pour poursuivre des délinquants internationaux devant la justice des états unis. Je ne sais pas si c’est toujours le cas, ou si les USA ne s’embarrassent plus de chercher un prétexte pour cela ?


gathor Abonné
Il y a 4 semaines

L’ICANN s’est [officiellement émancipé des US en 2016]https://www.nextinpact.com/article/23952/101613-gouvernance-icann-semancipe-officiellement-controle-americain) :chinois:




(reply:2163557:consommateurnumérique)
Oui, j’en parle d’ailleurs dans l’actualité ^^



dvr-x Abonné
Il y a 4 semaines

Personnellement j’utilise un .me au quotidien pour mes mails, j’ai le goût du risque :D.
J’espère juste que si un jour il y a une procédure, j’aurai quelques jours pour tout transférer sur un .fr, sinon ca va être la mer**.


ericse Abonné
Il y a 4 semaines

(quote:2163591:dvr-x)
Personnellement j’utilise un .me au quotidien pour mes mails, j’ai le goût du risque :D.




Le fournisseur de mail chiffré suisse Proton utilise aussi un .me (@proton.me), j’espère qu’ils savent ce qu’ils font…


ClM Abonné
Il y a 4 semaines

@pm.me même. J’espère aussi qu’ils savent ce qu’ils font…


gouge_re Abonné
Il y a 4 semaines

À titre d’exemple, la « lettre » entre l’ICANN et l’Afnic est disponible ici.




Pour la version française, qui a valeur identique : PDF


Vekin Abonné
Il y a 4 semaines

Merci !



Qu’entend-t-on par abus exactement ? Le squattage de noms de domaine en fait-il partie ? Parce quand on voit le nombre de domaines parqués…



Sinon, qu’en est-il de la création d’une extension ? Qu’est-ce que cela implique exactement de devenir un registre ? J’avais entendu dire qu’il y avait un prix d’entrée assez élevé (pas loin de 100k$), plus une enquête technique et financière de la part de l’ICANN.


SKN Abonné
Il y a 4 semaines

Question de fainéant, mais qui gère le .bzh?


Arcy Abonné
Il y a 4 semaines

Ça doit être l’Afnic puisque associé à la Bretagne.


SKN Abonné
Il y a 4 semaines

Arcy

Ça doit être l’Afnic puisque associé à la Bretagne.

Ça me paraît normal mais j’ai dû lire de travers ou en manque de café, car vu que c’est un gTLD qui me semble ouvert (et plus cher que le .fr et le .com de mémoire!) et que Google aime bien les bretons, je me suis dit que c’était peut-être sous la juridiction des ricains avec l’ICANN.


Anonyme
Il y a 4 semaines

La gestion technique est à l’Afnic.


Anonyme
Il y a 4 semaines

(quote:2163549:Daïmanu)
Si le domaine .世界 (“monde” en chinois et en japonais) est disponible, ça veut dire que les domaines et/ou les urls ne sont plus limités à de l’ASCII ?




Il y a aujourd’hui des TLD dans d’autres alphabets (j’en compte 152), et en fonction du TLD, des domaines accentués possibles.



Liste des TLD existants : https://data.iana.org/TLD/tlds-alpha-by-domain.txt



Caractères accentués possibles sur un .fr : Charte de nommage (article 2.2)


SebGF Abonné
Il y a 4 semaines

Le .fr est une extension de pays et, dans ce cas de figure, la longueur fait toujours deux caractères. « fr » pour la France, « it » pour l’Italie, « us » pour les États-Unis, « de » pour l’Allemagne, etc




Cela correspond en fait à la norme ISO 3166-1 alpha-2.




(quote:2163557:consommateurnumérique)
Je viens de découvrir que le .tv n’avait rien à voir avec la télévision : Les Tuvalu




Tu as aussi le très célèbre .io utilisé dans l’IT qui correspond au Territoire Britannique de l’Océan Indien. Cela avait fait l’objet de quelques controverses d’ailleurs.


Hybrid Son Of Oxayotl Abonné
Il y a 4 semaines

Du coup, c’est un gTLD ou un New gTLD le fameux .xxx :D ?


SebGF Abonné
Il y a 4 semaines

(reply:2163637:Hybrid Son Of Oxayotl)




C’est un sponsored TLD, une des catégories qui est spécifique à un type de communauté ou d’organisation.



On y retrouve aussi le fameux .gov réservé au gouvernement US.


brupala Abonné
Il y a 4 semaines

(reply:2163557:consommateurnumérique




oui ça leur a rapporté pas mal d’argent aux tuvaliens cette loterie cctld :bravo:


Anonyme
Il y a 4 semaines

Vekin a dit:


Merci !



Qu’entend-t-on par abus exactement ? Le squattage de noms de domaine en fait-il partie ? Parce quand on voit le nombre de domaines parqués…




C’est large : typosquatting, arnaques en tous genres, pédocriminalité… par contre, le parking de domaine n’est pas vraiment un abus en soi.




Sinon, qu’en est-il de la création d’une extension ? Qu’est-ce que cela implique exactement de devenir un registre ? J’avais entendu dire qu’il y avait un prix d’entrée assez élevé (pas loin de 100k$), plus une enquête technique et financière de la part de l’ICANN.




C’est à peu près ça, plus quelques dizaines de milliers de dollars annuels pour les frais techniques. Prochaine série de nTLD d’ici quelques années (2026, voire un peu plus tard).


Vekin Abonné
Il y a 4 semaines

Merci :-)



J’aurais plutôt dû parler d’évaluation et non d’enquête, mais on s’est compris…



Quelque part, c’est rassurant de savoir que “pas n’importe qui” peut créer son extension. Il faut un minimum de sérieux et de fiabilité dans sa gestion. Même si j’ai entendu dire que certains registres de ccTLD pêchaient de ces côtés-là, car dans des pays en voie de développement dont l’infrastructure électrique et réseau laisse à désirer. Par exemple l’Érythrée (.er), de mémoire.


aware2 Abonné
Il y a 4 semaines

(reply:2163557:consommateurnumérique)




J’avais vu cette vidéo concernant le .tv, intéressant