Droits voisins : le PDG de Die Zeit aux antipodes des éditeurs de presse français

Deux salles, deux ambiances

Droits voisins : le PDG de Die Zeit aux antipodes des éditeurs de presse français

Droits voisins : le PDG de Die Zeit aux antipodes des éditeurs de presse français

Dans une interview à Der Standard, Rainer Esser, président-directeur général de Die Zeit, se démarque des éditeurs et agences de presse, tous remontés contre la décision prise par Google de gommer les extraits des articles des liens affichés sur ses pages Actualités. 

Le 24 octobre, Google changera l’interface de ses pages actualités, mais également de son moteur notamment. Les extraits issus des articles de presse n’y seront plus visibles. Une décision contraire l’aurait contraint à payer des droits voisins, suite à l’entrée en application de la loi française transposant la directive sur le droit d’auteur.

Les titres concernés ne seront pas dépourvus pour autant puisqu’ils pourront réactiver cet affichage, mais cette fois gratuitement. 

Outre-Rhin, le numéro un de Die Zeit vient tacler les arguments entendus jusqu’alors dans les grands médias français (voir le cas de Pierre Louette, PDG des Echos). : « Ce que nous constatons, c’est que Google et Facebook nous apportent beaucoup de trafic sur nos portails ». Selon les chiffres dévoilés par l’intéressé, Mountain View draine 30 % du trafic de ses médias, contre 6 à 7 % pour Facebook.

Une visibilité, du trafic, donc pas de demande d'argent 

De ce constat, une conclusion : « Si quelqu'un reprend des extraits pour nous aider à être trouvés sur Internet, je ne peux leur demander de l'argent ».

Sur la question du partage de la valeur et du marché de la publicité, autre remarque aux antipodes. L’intéressé vante leur modèle commercial qu’il regarde avec « admiration ». « Je ne peux pas rester jaloux sur la touche et affirmer qu’ils me prennent mes affaires. Quelles affaires prennent-ils ? Nous sommes dans une concurrence libre. Si Google et Facebook font de bonnes affaires, alors : chapeau bas ! La coopération et l'innovation plutôt que l'envie sont notre marque de fabrique ».

Alors que l’Autorité de la concurrence s’est saisie du dossier en France, Esser ne voit aucun abus de marché : « Il y aurait abus si Google nous chassait de sa plateforme parce que nous sommes concurrents ».

En France, toujours, Franck Riester a jugé « inacceptable » la décision de Google, alors que la directive arrachée en Europe vise à « permettre un juste partage de la valeur produite, au bénéfice des plateformes, par les contenus de presse ». 

Pour Cédric O, secrétaire d’État au numérique, cette décision « n’est pas que regrettable. Elle est irrespectueuse de l’esprit de la directive européenne et du droit français ». Et selon Édouard Philippe, « imposer ainsi les règles du jeu de façon unilatérale et ne laisser aucune place à la négociation est contraire à l’esprit et à la lettre de la directive. »  

 

 

Commentaires (33)


Suis-je réveillé ?! <img data-src=" />


Encore un idiot utile manipulé par Google, comme l’expliquent en boucle les ayants droits habituels. <img data-src=" />


C’est même plus du droit là, ça relève du bon sens.



Et s’il s’agit de mieux répartir les richesses, c’est par l’impôt que cela se fait, non en créant un rente nouvelle de droit voisin aux bénéfices de certains et non de la collectivité.








Kevsler a écrit :



Suis-je réveillé ?! <img data-src=" />



Si tu veux vérifier, je peux te foutre qques claques bien senties. T’inquiète pas, c’est purement gratuit et il n’y a aucune sous-condition masquée <img data-src=" />



Ca fait du bien de lire les propos d’un dirigeant intègre et honnête, même si ca fait bizarre de voir ca depuis qques temps.



quel est le montant des subventions de la presse en Allemagne?

ils sont aussi sous perfusion de l’état?








Patch a écrit :



Si tu veux vérifier, je peux te foutre qques claques bien senties. T’inquiète pas, c’est purement gratuit et il n’y a aucune sous-condition masquée <img data-src=" />



Ca fait du bien de lire les propos d’un dirigeant intègre et honnête, même si ca fait bizarre de voir ca depuis qques temps.





N’oublie pas de cocher la case pour qu’on est le droit a un extrait&nbsp;<img data-src=" />









Patch a écrit :



Si tu veux vérifier, je peux te foutre qques claques bien senties. T’inquiète pas, c’est purement gratuit et il n’y a aucune sous-condition masquée <img data-src=" />







Manquerais plus que je doivent raquer pour me faire frapper. <img data-src=" />



D’autant plus qu’il y a bénéfice mutuel.

Tu satisfais tes désirs sadiques, et moi mes désirs masochistes.



Trolldi à donf —-&gt; []



… Ils font les fiers là, mais ils ont pas tenté la même chose en 2012 ?

(je retrouve que ça pour l’instant, mais ça me parle qu’ils se soient fait virer de Google News après ça aussihttps://www.nextinpact.com/news/73417-presse-en-ligne-allemagne-veut-mettre-a-mo… )


Mais y’aura des sous-contusions <img data-src=" /> <img data-src=" />



Je n’adhère pas à tout ce que dit ce monsieur mais le début revêt du bon sens. Plus personne n’achète des journaux, y’a des tonnes de sources et d’articles sur Internet… c’était évident que Google (ou autres moteurs de recherche) n’est pas pour rien dans les revenus des publications en ligne. M’enfin.








Bourrique a écrit :



Manquerais plus que je doivent raquer pour me faire frapper. <img data-src=" />



D’autant plus qu’il y a bénéfice mutuel.

Tu satisfais tes désirs sadiques, et moi mes désirs masochistes.



Trolldi à donf —-&gt; []



J’aurais pu passer en mode “éditeur de presse”, en demandant le beurre, l’argent du beurre, le cul de la crémière et la crèmerie <img data-src=" />







Kevsler a écrit :



Mais y’aura des sous-contusions <img data-src=" /> <img data-src=" />



Ca c’est ton problème, pas le mien <img data-src=" />



Je vais sans doute étonner et détonner… mais moi aussi j’approuve la position de ce monsieur !



Je comprends l’autre certes, coté Français, mais ayant une famille assez “hétéroclite” et dispersée sur la planète, et donc côtoyant des personnes ayant des mentalités bien différentes des nôtres, je ne peux que me rallier à cette vision.



Cette manie de vouloir crucifier les gens qui réussissent… Attention, ne jetez pas le bébé avec l’eau du bain, je n’ai pas dit que ce sont des anges hein ? Simplement, poutre, paille, etc…


Ben en fait c’est le mec qui avait perdu 40% de visiteurs sur toute la presse du groupe allemand Springer (Die Welt, Bild, der Spiegel ) et qui au bout de 15 jours s’est remis dans google actualités



A l’époque (2013) il avait donné des chiffres sur combien il perdait en publicité par jour













JoePike a écrit :



Ben en fait c’est le mec qui avait perdu 40% de visiteurs sur toute la presse du groupe allemand Springer (Die Welt, Bild, der Spiegel ) et qui au bout de 15 jours s’est remis dans google actualités



A l’époque (2013) il avait donné des chiffres sur combien il perdait en publicité par jour







C’est sur que de se faire poutrer d’un coup pendant 15j, ca calme pour la suite.

Il est revenu à des idées un poil plus logiques (donnant-donnant) sans plonger dans les délires des editeurs et ministres francais…

Y’a plus qu’a esperer que nos ediles utiliseront ses remarques pour tenter de ne pas perdre la face en retournant voir google..










JoePike a écrit :



Ben en fait c’est le mec qui avait perdu 40% de visiteurs sur toute la presse du groupe allemand Springer (Die Welt, Bild, der Spiegel ) et qui au bout de 15 jours s’est remis dans google actualités



A l’époque (2013) il avait donné des chiffres sur combien il perdait en publicité par jour





Tout à fait, et c’est précisément là que tu constates la différence de mentalité entre les Allemands et les Français : dans exactement le même contexte, d’un côté la réaction germanique est professionnellement capitaliste et de l’autre lamentablement collectiviste.



Ce n’est pas étonnant que la p(a)resse française soit maintenue sous perfusion étatiste : ça arrange tout le monde parce que le seul qui paye (en argent, #infox, #fakenexs, #intox, etc.) dans l’affaire, c’est encore et toujours le cochon de Français qui travaille pour faire vivre tous ces parasites.









tmtisfree a écrit :



Tout à fait, et c’est précisément là que tu constates la différence de mentalité entre les Allemands et les Français : dans exactement le même contexte, d’un côté la réaction germanique est professionnellement capitaliste et de l’autre lamentablement collectiviste.



Ce n’est pas étonnant que la p(a)resse française soit maintenue sous perfusion étatiste : ça arrange tout le monde parce que le seul qui paye (en argent, #infox, #fakenexs, #intox, etc.) dans l’affaire, c’est encore et toujours le cochon de Français qui travaille pour faire vivre tous ces parasites.







La presse allemande est également subventionnée et pas franchement moins qu’en France …



C’est toujours fascinant de voir nos politiques pondent des taxes et croire qu’elles vont servir de base à une discussion cordiale.








wanou2 a écrit :



La presse allemande est également subventionnée et pas franchement moins qu’en France …







Et les journalistes y ont aussi le droit de déduire 7650€ annuels de leurs revenus sous forme de frais professionnels n’ayant besoin d’aucun justificatif (en plus de l’abattement usuel de 10%)?



Chez nous ce n’est pas du subventionnement, mais une laisse!



Pour le reste, la “pensée complexe” de Macron doit l’être, mais comparée au niveau d’un âne.



Et il a “su” s’entourer, démontrant ses capacités de manager bien digne d’une start-up (nation) version usuelle, celle qui foire: Un business plan ronflant pour baiser la banque… et toute l’incompétence qui se dévoile alors que l’oseille s’évapore en mode accélérée pour des services qui tombent en ruine (hôpital, éducation… bon choix au passage avec Blanquer là encore: Son merdier d’option tourne à l’accident industriel pour le lycée).



C’est pas ainsi que l’état français va devenir Google au plan international (la start-up qui a marché).









Pipalou a écrit :



C’est toujours fascinant de voir nos politiques pondent des taxes et croire qu’elles vont servir de base à une discussion cordiale.





C’est hélas comme d’hab, ils ont absolument déjà tout décidé puis après mettent en place la “concertation”, juste là google a pas droit en parallèle à un grand débat et la mise en place d’une plate-forme.





Une visibilité, du trafic, donc pas de demande d’argent





Et se satisfaire d’avoir die Bälle coincées dans ein Schraubstock aussi








tmtisfree a écrit :



Tout à fait, et c’est précisément là que tu constates la différence de mentalité entre les Allemands et les Français : dans exactement le même contexte, d’un côté la réaction germanique est professionnellement capitaliste et de l’autre lamentablement collectiviste.



Ce n’est pas étonnant que la p(a)resse française soit maintenue sous perfusion étatiste : ça arrange tout le monde parce que le seul qui paye (en argent, #infox, #fakenexs, #intox, etc.) dans l’affaire, c’est encore et toujours le cochon de Français qui travaille pour faire vivre tous ces parasites.







Toujours aussi intelligent à ce que je vois. <img data-src=" />









yl a écrit :



Et il a “su” s’entourer, démontrant ses capacités de manager bien digne d’une start-up (nation) version usuelle, celle qui foire: Un business plan ronflant pour baiser la banque… et toute l’incompétence qui se dévoile alors que l’oseille s’évapore en mode accélérée pour des services qui tombent en ruine (hôpital, éducation… bon choix au passage avec Blanquer là encore: Son merdier d’option tourne à l’accident industriel pour le lycée).







Faut dire aussi que d’avoir les “bons” copains, ça aide beaucoup…









Cashiderme a écrit :



Et se satisfaire d’avoir die Bälle coincées dans ein Schraubstock aussi







Désolé, je parle pas l’Alsacien. <img data-src=" />















Marc, si tu me lis. <img data-src=" />

<img data-src=" />





Ils ont donc appris de leurs erreurs <img data-src=" />




Pourtant, 6 ans après NextTVRadio a fait la même erreur avec Orange et Free …



Et là encore nos édiles n’ont rien compris à l’histoire.









JoePike a écrit :



[…] du groupe allemand Springer (Die Welt, Bild, der Spiegel ) […]





Die Welt &gt;&gt; groupe Axel Springer &gt;&gt; Qwant &gt;&gt; Qwant Music &gt;&gt; SACEM …

 https://www.nextinpact.com/brief/directive-droit-d-auteur—qwant-s-associe-avec…



On nous cache tout, on nous dit rien.



Les opérateurs/FAI/diffuseursTV/SVOD paient quand même :





  • la RCP (Rémunération pour Copie Privée),

  • le COSIP (Compte de soutien à l’industrie des programmes),

  • la taxe “Copé” (TOCE, pour financer France Télévisions suite à la suppression de la publicité après 20H),

  • la SACEM, la SACD, la SCAM, l’Adagp, l’Angoa, l’Agicoa, CNM, l’IFER, etc.



    &nbsp;https://www.nextinpact.com/archive/59432-taxes-fai-tva-sacem-cosip-ftv.htm








joma74fr a écrit :



Les opérateurs/FAI/diffuseursTV/SVOD paient quand même :





  • la RCP (Rémunération pour Copie Privée),

  • le COSIP (Compte de soutien à l’industrie des programmes),

  • la taxe “Copé” (TOCE, pour financer France Télévisions suite à la suppression de la publicité après 20H),

  • la SACEM, la SACD, la SCAM, l’Adagp, l’Angoa, l’Agicoa, CNM, l’IFER, etc.



     https://www.nextinpact.com/archive/59432-taxes-fai-tva-sacem-cosip-ftv.htm







    Ouep… On retrouve toujours les même noms de parasites au final… <img data-src=" />



selon Édouard Philippe, «&nbsp;imposer

ainsi les règles du jeu de façon unilatérale et ne laisser aucune place

à la négociation est contraire à l’esprit et à la lettre de la

directive.&nbsp;»&nbsp;



Je suis totalement d’accord. Créer une loi en faveur des journaux sans avoir négocié avec les moteurs de recherche, c’est inacceptable…








dematbreizh a écrit :



selon Édouard Philippe, « imposer

ainsi les règles du jeu de façon unilatérale et ne laisser aucune place

à la négociation est contraire à l’esprit et à la lettre de la

directive. » 



Je suis totalement d’accord. Créer une loi en faveur des journaux sans avoir négocié avec les moteurs de recherche, c’est inacceptable…



Ah non dans ce sens c’est pas de facon unilatérale, c’est parfaitement normal <img data-src=" />



quant à yahoo qui reprends 75% de l’article pourri de ses propres pubs avec juste un renvoi en bas de page vers l’article original, ça ne te gêne pas ?



google respecte la loi, si les courts extraits et les vignettes deviennent payants, alors google ne les&nbsp; publie plus tout en respectant la loi et ce sans payer



bref, le parlement&nbsp; nous a encore pondu une très belle loi


Hors Sujet

aaah la “concertation” !

on a déjà décidé, mais viens clavarder sur notre concertation nationale sur le RUA (si tu as internet)


Pour la précision, Yahoo! actualités paie ses articles (partenariats, abonnement agences de presse, etc) comme Orange actualités et d’autres. En revanche, Google actualités fonctionne différemment (titre + court extrait, ce qui est théoriquement admis… sauf concernant Google qui a vampirisé les revenus publicitaires des éditeurs avec ses pairs Facebook, Twitter, Amazon…).



Pour ce qui est de l’attitude de Google face à cette loi, elle est tout à fait légitime et elle respecte la loi, assurément.


C’était bien l’objet de mon propos…


Fermer