Wiko CINK PEAX : un smartphone de 4,5

Plus petit que le CINK KING, mais avec une meilleure définition

Wiko CINK PEAX : un smartphone de 4,5″ dual SIM avec Android 4.0 à 170 €

Wiko CINK PEAX : un smartphone de 4,5

Wiko, connu pour proposer des smartphones sous Android à petit prix, vient de dévoiler un nouveau terminal dual SIM : le CINK PEAX. Il dispose d'un écran IPS de 4,5" (540 x 960 pixels), il est animé par un processeur double coeur à 1 GHz et il fonctionne sous Android 4.0.4 (Ice Cream Sandwich). Côté tarif, il est d'ores et déjà disponible en pour moins de 170 €

wiko cink peax

 

Après avoir dévoilé le CINK KING fin novembre, Wiko propose un nouveau smartphone qui est d'ores et déjà disponible en précommande chez certains revendeurs : le CINK PEAX. Il dispose d'un écran IPS tactile multipoint de 4,5" qui affiche 960 x 540 pixels, alors que son prédécesseur doit se contenter de 854 x 480 pixels sur une dalle de 5".

 

À l'intérieur nous retrouvons encore une fois une puce double coeur cadencée à 1 GHz (Cortex A9), ce qui devrait suffire pour une utilisation courante, mais qui est un cran en dessous de ce que l'on trouve sur des smartphones haut de gamme qui intègrent de plus en plus des puces avec quatre coeurs avec une fréquence plus élevée.

 

Du côté de la connectivité, il prend en charge les réseaux 3G+, mais sera limité à 7,2 Mb/s, ce qui est relativement peu élevé étant donné que de nombreux opérateurs proposent du 42 Mb/s. Nous ne savons par contre pas si les deux emplacements SIM sont capables de gérer la 3G+, ce qui n'est pas toujours le cas.

 

wiko cink peaxwiko cink peax

 

Voici le reste de ses caractéristiques techniques :

  • 1 Go de mémoire vive
  • 4 Go de stockage
  • Deux emplacements pour les cartes SIM
  • Lecteur de cartes microSDHC (32 Go maximum).
  • Deux capteurs optiques : 8 Mpixels à l'arrière avec flash et 1,3 Mpixel en façade
  • A-GPS, accéléromètre, capteur de proximité et boussole numérique
  • Wi-Fi 802.11n et Bluetooth 4.0
  • Dimensions : 133,2 x 69,7 x 8,9 mm
  • Poids : 124 grammes
  • Batterie : 1800 mAh
  • Autonomie annoncée : 228 heures en veille et 11 heures en 3G
Comme nous vous le disions, le CINK PEAX est d'ores et déjà disponible en précommande chez certains revendeurs. En effet, Materiel.net le propose pour 169,89 €, 169,90 € chez Grosbill ainsi que 169,95 € pour LDLC. Ce dernier précise qu'il devrait être en stock à partir du 28 janvier prochain. De son côté, Top Achat indique qu'il dispose de la version blanche en stock, pour un tarif de 169,90 €.
 
Ce nouveau modèle vient donc s'intercaler entre les Cink Slim (140 €) et Cink KING (200 €).

Commentaires (53)


Un collègue teste actuellement le Cink King et comparé à mon galaxy note 2 c’est moins bien mais pour la différence de prix c’est clairement un super rapport qualité prix à moins qu’il n’y ait d’énormes besoin de puissance ou de stockage.



Seul défaut bloquant pour l’instant, impossible d’installer une app en utilisant la 3G mais je pense que le dual sim est mal paramétré… a moins que ce ne soit la puce réseau qui soit complètement pourrie.



Dans tous les cas cette marque va faire mal.


Le cink King est déjà vraiment bien.

Que du bon chez Wiko !!!



<img data-src=" />


ça balance de la purée !



<img data-src=" />


Super téléphone sur le papier.

Reste à voir si les problèmes GPS et la possibilité de mettre des ROM custom sont résolus.



Un truc me saute aux yeux :

“apprivoise les pixels rebelles” plutot non?


C’est largement suffisant pour beaucoup de monde.

Ça donne quoi les Wiko sur l’accroche réseau d’ailleurs ? pour les gens qui habitent au milieu de nulle part.


Un collegue a achete un Wiko, il l a garde une semaine puis s est fait rembourse.

Le probleme etait qu au bout d un certains temps le telephone ne pouvait plus recevoir d appel meme apres reboot, meme avec d autres cartes sim….Apres quelques recherches sur les forum c est loin d etre le seul a avoir eu ce souci

Ca l a saoule de jouer le beta testeur donc il en rachetera peut etre un mais plus tard quand ca marchera


On dirait franchement un samsung tout de même (design). Mais sinon le tarif est très attractif.








Drepanocytose a écrit :



Le cink King est déjà vraiment bien.

Que du bon chez Wiko !!!



<img data-src=" />







C’est pas vraiment franco-fançais comme téléphone. <img data-src=" />



Sympa dans l’ensemble cette marque.enfin d’après ce que j’ai lu.



Après il n’a bien sur que le nom de francais.mais bon c’est toutes les marques comme ca .








Ferguson35000 a écrit :



Super téléphone sur le papier.

Reste à voir si les problèmes GPS et la possibilité de mettre des ROM custom sont résolus.



Un truc me saute aux yeux :

“apprivoise les pixels rebelles” plutot non?







<img data-src=" /> BLED/ Bescherelle mode on



Un rebelle, des rebelles.



Sauf si tu faisais une plaisanterie <img data-src=" />



J’aurais dû attendre avant d’acheter mon Cink Slim ce mois-ci mais j’en suis entièrement satisfait. Wiko, une marque qui aurait tendance a être plus connu que cela.








yvan a écrit :



Un collègue teste actuellement le Cink King et comparé à mon galaxy note 2 c’est moins bien mais pour la différence de prix c’est clairement un super rapport qualité prix à moins qu’il n’y ait d’énormes besoin de puissance ou de stockage.



Seul défaut bloquant pour l’instant, impossible d’installer une app en utilisant la 3G mais je pense que le dual sim est mal paramétré… a moins que ce ne soit la puce réseau qui soit complètement pourrie.



Dans tous les cas cette marque va faire mal.







Il faut sélectionner la bonne SIM avec la 3G (une seule des SIM peut avoir de la 3G, l’autre a de la data Edge), j’ai observé cela sur mon Cink Slim









okeN a écrit :



C’est largement suffisant pour beaucoup de monde.

Ça donne quoi les Wiko sur l’accroche réseau d’ailleurs ? pour les gens qui habitent au milieu de nulle part.





J’ai pris un abonnement chez Free et j’habite en pleine campagne. Bon c’est vrai que niveau GPS c’est pas cela avec Google Maps mais pour le réseau en faait cela varie suivant les émetteurs.









Durandal a écrit :



J’aurais dû attendre avant d’acheter mon Cink Slim ce mois-ci mais j’en suis entièrement satisfait. Wiko, une marque qui aurait tendance a être plus connu que cela.







tout pareil









LeJediGris a écrit :



<img data-src=" /> BLED/ Bescherelle mode on



Un rebelle, des rebelles.



Sauf si tu faisais une plaisanterie <img data-src=" />





<img data-src=" /> BLED/ Bescherelle mode on



Sauf que dans l’expression “les pixels rebelles” il s’agit de l’adjectif “rebelle”, et non du nom. Dans les deux cas cela s’écrit bien avec deux L et un E.



<img data-src=" /> BLED/ Bescherelle mode off…









Colthus a écrit :



tout pareil





Moi je me suis dit, ouf, j’ai bien fait d’attendre.









Durandal a écrit :



J’aurais dû attendre avant d’acheter mon Cink Slim ce mois-ci mais j’en suis entièrement satisfait. Wiko, une marque qui aurait tendance a être plus connu que cela.







Un moment ou à un autre il faut acheter hein ^^ Mais je ne l’ai pas non plus vu arriver celui la :(



Sinon ça se root tout seul (“perte de garantie”) mais pas encore vu de roms custom.



Obligé de le faire passer pour un nexus pour jouer aux jeux EA !!!









Konrad a écrit :



<img data-src=" /> BLED/ Bescherelle mode on



Sauf que dans l’expression “les pixels rebelles” il s’agit de l’adjectif “rebelle”, et non du nom. Dans les deux cas cela s’écrit bien avec deux L et un E.



<img data-src=" /> BLED/ Bescherelle mode off…









????? <img data-src=" />

Donc ? j’avais raison. Que ce soit le nom ou l’adjectif cela n’y change rien !!









LeJediGris a écrit :



????? <img data-src=" />

Donc ? j’avais raison. Que ce soit le nom ou l’adjectif cela n’y change rien !!







Ca reste quand même des pixels rebelles. Et je pense que c’est ça l’important, la rebellatitude du pixel <img data-src=" />









elpy909 a écrit :



Ca reste quand même des pixels rebelles. Et je pense que c’est ça l’important, la rebellatitude du pixel <img data-src=" />







Royal-mode: rebelliance :o

God-mode: sortez de mon jardin !



Le 25/01/2013 à 14h02

Qu’est ce qu’un pixel rebelle ? <img data-src=" />


En même temps ce n’est pas nouveau ce genre de téléphones, enfin en france oui mais fait un moment qu’on trouve ça en chine

http://dx.com/c/cell-phone-599/cell-phones-511/android-phones-526?sort=price&amp… :p








Oli_s a écrit :



Qu’est ce qu’un pixel rebelle ? <img data-src=" />









Un pixel qui n’est pas du coté obscur <img data-src=" />



<img data-src=" />



Avec la MWC qui approche, on devrait voir débarquer une floppé de smartphone de ce genre. Bref, tant mieux que le constructeurs pense enfin aux petites bourses en sortant des machines bien équilibrées à un prix amical<img data-src=" />








Oli_s a écrit :



Qu’est ce qu’un pixel rebelle ? <img data-src=" />







Un pixel ayant voué sa vie à l’admiration de Lorenzo Lamas <img data-src=" />



<img data-src=" />









okeN a écrit :



C’est largement suffisant pour beaucoup de monde.

Ça donne quoi les Wiko sur l’accroche réseau d’ailleurs ? pour les gens qui habitent au milieu de nulle part.







Salut



avant d’acheter mon WCS, j’avais pas mal lu d’avis sur le forums sur ce tel. A priori l’accroche est bonne voir très bonne, en tout bien meilleure qu’avec des Samsung/HTC qui sont en général très moyens sur ce critère.



Ceci étant dit, depuis la mise à jour V14, les WCS et WCK n’ont plus de défaut rédhibitoire (problème de paramétrage du GPS pour la France résolu ). Le seul truc qui me chiffonne à titre personnel est la radio: pas de stéréo et pas possible de mettre plus de 5 stations en mémoire. Mais ça doit être anecdotique pour la plupart.



Pour terminer, oui Wiko rebadge des tel chinois (de marque Tinno) au demeurant fort répandus en Asie (le coup du beta testeur m’a bien fait rire, tant de mauvaise foi…). C’est pas pire que Sony dont une partie de la gamme Xperia est acheté sur “étagère” auprès de Foxconn…



A+









Durandal a écrit :



J’ai pris un abonnement chez Free et j’habite en pleine campagne. Bon c’est vrai que niveau GPS c’est pas cela avec Google Maps mais pour le réseau en faait cela varie suivant les émetteurs.











dandrz a écrit :



Salut

avant d’acheter mon WCS, j’avais pas mal lu d’avis sur le forums sur ce tel. A priori l’accroche est bonne voir très bonne, en tout bien meilleure qu’avec des Samsung/HTC qui sont en général très moyens sur ce critère.

[…]







Merci à vous deux ! <img data-src=" />



c’est un peu pébible tout de même avec un phone neuf de partir avec une verison de retard !

voire 2 si on considère la 4.2




Nous avons le plaisir de vous confirmer l’enregistrement de votre commande 1231251610456 saisie sur le site ldlc.com le 25 janvier 2013 à 16:10 et nous vous en remercions.

<img data-src=" />


J’ai oublié de préciser, je suis chez free mobile pour encore une semaine, mais j’ai déjà reçu ma nouvelle carte sim. Et bien quand la 3G sur free est activée (Région parisienne) l’autonomie de mon Wiko est surper faible a peine 24H (avec seulement la sim free). Alors que en mode double sim free/orange et 3G orange je tient plus de 36h.



Mais mise a part ce problème d’autonomie (capitale pour moi) cela marche bien avec free mobile.


Des qu’ils sortiront un modèle Quadcore à pas cher, je changerai mon Nexus S par un Wiko en 5”, c’est clair.

Je ne suis évidemment pas pressé du tout.




De son côté, Top Achat indique qu’il dispose de la version blanche en stock, pour un tarif de 169,90 €.



Il est dispo en noir now








LeJediGris a écrit :



????? <img data-src=" />

Donc ? j’avais raison. Que ce soit le nom ou l’adjectif cela n’y change rien !!





Oui mais tu disais “un rebelle, des rebelles” ce qui fait référence au nom.

“Un pixel rebelle” fait référence à l’adjectif qualificatif.

Bref je faisais mon dyptérosodomite <img data-src=" />



J’ai le modèle au-dessus et j’en suis très content : fonctionnement impeccable (3G sur Sosh) et engin très bien foutu.



Au passage, si vous voulez l’utiliser en hotspot wifi avec 2 sims, démarrez la sim qui fait le branchement en 3G en second sinon vous n’avez pas la connexion. J’ai découvert ce coup en étant emmerdé avec ma Nexus 7 qui ne voulait pas prendre le réseau avec mon Cink King.



Sinon :





Du côté de la connectivité, il prend en charge les réseaux 3G+, mais sera limité à 7,2 Mb/s, ce qui est relativement peu élevé étant donné que de nombreux opérateurs proposent du 42 Mb/s.





Ça commence à peine la 4G, et les tarifs sont sévèrement burnés pour le moment. 7,2 mb/s, il y a des lignes ADSL qui n’y arrivent pas (celle de mon père par exemple).



Le temps qu’il y ait un réseau 4G avec une bonne couverture et des forfaits ad hoc avec des tarifs qui ne tiennent pas de l’enc… avec poteau téléphonique, on peut largement amortir un Wiko en 3G… C’est le calcul que j’ai fait.





Nous ne savons par contre pas si les deux emplacements SIM sont capables de gérer la 3G+, ce qui n’est pas toujours le cas.





Bonne question. Sur mon Cink King, a priori, ce serait le cas. Une question à poser à Wiko à mon avis…


Moi je ne connaissais que le Cink Slim de la marque et j’attendais qu’il sorte en 4.1 JB, normalement c’est prévu, et savez-vous si on peut y mettre des roms custom dessus, j’ai lu plus haut que c’est problématique, c’est un impératif pour moi.


Sur hfr il y a un topic dédié auX portables Wiko

http://forum.hardware.fr/hfr/gsmgpspda/telephone-android/liste_sujet-1.htm



Je pense que ça sera pas la folie niveau rom custom vu que c’est un téléphone “Français” donc son marché reste quand même restreint et comme la communauté de développeur est plutôt internationale-anglophone…. Après même si la part de marché reste faible le nombre de power user de ce téléphone est peut être intéressant en pourcentage.


C’est vrai que les Wiko ont certains problèmes, mais a priori ça se règle avec les mises à jour. Les dernières sont régulières, les dernières sont arrivées il y a quelques jours, et je n’entend plus parler des problèmes d’accroches GPS et/ou de réseau. Au moins ils assurent sur la réactivité et la correction des bugs <img data-src=" />



Perso je suis très content de mon King, à part qu’il n’y a rien pour désactiver la SIM2 si on n’en a qu’une (j’ai régulièrement le triangle qui m’alerte - mais je n’ai pas fait la màj v14 parce qu’il paraît qu’elle resette tout). Je sors d’un SGS1, c’est le jour et la nuit, je ne regrette absolument pas d’avoir tenté une nouvelle marque à pas cher (j’ai hésité 3 semaines en suivant diverses discussions).



A mon avis le Peak va bien pourrir les ventes du Slim, il est à peine plus cher pour le double de RAM, meilleure batterie. Le Peak est parfait pour quelqu’un qui trouve le King trop gros, c’est vrai qu’il faut de grandes paluches pour le tenir.



Concernant la 4G, le temps que ce soit déployé de partout, Wiko aura sorti une dizaines d’autres modèles <img data-src=" /> Et vu leur prix, ça permet de changer régulièrement de téléphone sans devoir vendre un rein ou sa petite soeur <img data-src=" />



Si on m’avait dit il y a 18 mois que j’aurai un forfait illimité à moins de 20 euros + un tél de ce calibre pour moins de 200 euros, j’aurai été loin de le croire !



Sinon monsieur Wiko, maintenant que la gamme est élargie, à quand des accessoires officiels de bonne qualité (pas comme les toutes pourrites d’Ebay) ? <img data-src=" /> Et JB qui devait sortir à Noël ? <img data-src=" />








Drepanocytose a écrit :



Le cink King est déjà vraiment bien.

Que du bon chez Wiko !!!



<img data-src=" />







Ce serait bien que l’on arrête de dire que la société WIKO fabrique des téléphones français. C’est en effet une société de droit français qui a maintenant 2 ans, mais avec un capital de 100 k€, je ne vois vraiment pas comment elle peut-être capable ne serait-ce que concevoir des téléphones. Non, c’est une société spécialisée dans l’import en gros, entre autre de téléphones … et ces téléphones viennent bien de Chine !



Pour bien vous en convaincre :

http://www.societe.com/societe/wiko-530072206.html: pour voir comment a été créé WIKO …

http://www.jdt.fr/article.php?id=257&np=1: là on voit que WIKO France n’est qu’une filiale d’import.



Donc WIKO N’EST PAS FRANCAIS.



Faut arrêter les cocoricos les gars !



… d’ailleurs PCi, un chtit complément d’enquête pour savoir quelle entreprise se cache derrière cet enfumage gallicisant serait fort bien accueilli.



D’après d’autres sites c’est à nouveau un MT6577 (comme sur le cink slim et plein d’autres chinoiseries), donc normalement c’est pareil que le cink slim, une SIM 3G+ et une SIM 2G.








luxian a écrit :



Ce serait bien que l’on arrête de dire que la société WIKO fabrique des téléphones français. C’est en effet une société de droit français qui a maintenant 2 ans, mais avec un capital de 100 k€, je ne vois vraiment pas comment elle peut-être capable ne serait-ce que concevoir des téléphones. Non, c’est une société spécialisée dans l’import en gros, entre autre de téléphones … et ces téléphones viennent bien de Chine !



Pour bien vous en convaincre :

http://www.societe.com/societe/wiko-530072206.html: pour voir comment a été créé WIKO …

http://www.jdt.fr/article.php?id=257&np=1: là on voit que WIKO France n’est qu’une filiale d’import.



Donc WIKO N’EST PAS FRANCAIS.



Faut arrêter les cocoricos les gars !



… d’ailleurs PCi, un chtit complément d’enquête pour savoir quelle entreprise se cache derrière cet enfumage gallicisant serait fort bien accueilli.









un peu notre Nokia a nous <img data-src=" />



Enfin certains constructeurs s’attaquent à ce que la majorité veux <img data-src=" />



des tarifs abordables, il y en à marre de voir des smartphones couter plus cher qu’un plama de 55 pouces <img data-src=" />



En plus Wiko c’est le roi de la patate <img data-src=" />








luxian a écrit :



Ce serait bien que l’on arrête de dire que la société WIKO fabrique des téléphones français. C’est en effet une société de droit français qui a maintenant 2 ans, mais avec un capital de 100 k€, je ne vois vraiment pas comment elle peut-être capable ne serait-ce que concevoir des téléphones. Non, c’est une société spécialisée dans l’import en gros, entre autre de téléphones … et ces téléphones viennent bien de Chine !



Pour bien vous en convaincre :

http://www.societe.com/societe/wiko-530072206.html: pour voir comment a été créé WIKO …

http://www.jdt.fr/article.php?id=257&np=1: là on voit que WIKO France n’est qu’une filiale d’import.



Donc WIKO N’EST PAS FRANCAIS.

.





T’enerve pas, j’ai confondu <img data-src=" /> ( : fr : ) et <img data-src=" /> ( : francais : )



Par contre et plus sérieusement, c’est pas mal qu’il y ait quand même une structure administrative de Wiko en France.

Ca rassure les acheteurs AMHA, il se disent qu’en cas de pépin ils peuvent se retourner contre quelqu’un.

Ce qui n’est pas le cas avec des Xiaomi et autres









Commentaire_supprime a écrit :



Ça commence à peine la 4G, et les tarifs sont sévèrement burnés pour le moment. 7,2 mb/s, il y a des lignes ADSL qui n’y arrivent pas (celle de mon père par exemple).





C’est pas la question en fait. 7.2 Mbps c’est le vieux HSDPA que tous les smartphones ont depuis au moins 3 ans. C’est trois fois moins efficace que le HSPA+ à 21 Mbps déployé partout aujourd’hui.

Dans les deux cas (HSDPA 7.2 Mbps et HSPA+ 21 Mbps), c’est une bande de 5 MHz, et comme c’est partagé entre tous les smartphones (et autres) accrochés sur la même antenne, quand il y a un vieux truc qui supporte que le HSDPA qui pompe sur la data, ça réduit fortement le débit pour tous les autres (y compris ceux qui font du HSPA+).



C’est juste honteux de sortir des téléphones avec ça aujourd’hui. Le spectre radio électrique est une ressource rare et limitée, il faut l’utiliser au mieux.









luxian a écrit :



Ce serait bien que l’on arrête de dire que la société WIKO fabrique des téléphones français. C’est en effet une société de droit français qui a maintenant 2 ans, mais avec un capital de 100 k€, je ne vois vraiment pas comment elle peut-être capable ne serait-ce que concevoir des téléphones. Non, c’est une société spécialisée dans l’import en gros, entre autre de téléphones … et ces téléphones viennent bien de Chine !



Pour bien vous en convaincre :

http://www.societe.com/societe/wiko-530072206.html: pour voir comment a été créé WIKO …

http://www.jdt.fr/article.php?id=257&np=1: là on voit que WIKO France n’est qu’une filiale d’import.



Donc WIKO N’EST PAS FRANCAIS.



Faut arrêter les cocoricos les gars !



… d’ailleurs PCi, un chtit complément d’enquête pour savoir quelle entreprise se cache derrière cet enfumage gallicisant serait fort bien accueilli.









Tu dis des bêtises… WIKO est français contrairement à ce que tu affirmes.



Les téléphones sont chinois, comme tous ceux ou presque qui sont sur le marché.










Latios a écrit :



C’est pas la question en fait. 7.2 Mbps c’est le vieux HSDPA que tous les smartphones ont depuis au moins 3 ans. C’est trois fois moins efficace que le HSPA+ à 21 Mbps déployé partout aujourd’hui.

Dans les deux cas (HSDPA 7.2 Mbps et HSPA+ 21 Mbps), c’est une bande de 5 MHz, et comme c’est partagé entre tous les smartphones (et autres) accrochés sur la même antenne, quand il y a un vieux truc qui supporte que le HSDPA qui pompe sur la data, ça réduit fortement le débit pour tous les autres (y compris ceux qui font du HSPA+).







<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /> <img data-src=" />



T’es sûr de ce que tu avances ? Je croyais que les branchements internet mobiles se faisaient à l’unité entre chacun des postes connectés.



J’ai pas l’impression que les gens en ADSL ralentissent ma connexion FTTH. Pourtant je suis sur le même réseau qu’eux…





C’est juste honteux de sortir des téléphones avec ça aujourd’hui. Le spectre radio électrique est une ressource rare et limitée, il faut l’utiliser au mieux.





Oui, et ?



Tes téléphones à 21 mb/s, ils coûtent combien ? Là, on parle de 170 € le 4 pouces 12









Commentaire_supprime a écrit :



<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /> <img data-src=" />



T’es sûr de ce que tu avances ? Je croyais que les branchements internet mobiles se faisaient à l’unité entre chacun des postes connectés.



J’ai pas l’impression que les gens en ADSL ralentissent ma connexion FTTH. Pourtant je suis sur le même réseau qu’eux…





Oui je suis sûr (et d’ailleurs on est quelques un ici à le rabâcher sur toutes les news qui parlent de téléphone mobile).

De quels “branchement internet mobiles” tu parles ? Le spectre radio électrique est un support partagé, c’est le même pour tout le monde. En matière de téléphone mobile, le débit annoncé, c’est (comme toujours) en étant tout seul sur l’antenne, avec un téléphone qui supporte la norme correspondante, dans des conditions idéales de réceptions (proche de l’antenne, en vue directe), sans interférences, etc.

Ça fonctionne pareil pour tous les supports partagés, donc c’est pareil pour le Wi-Fi par exemple. Le câble (le truc de Numéricable) est également un support partagé.



Au contraire, ta paire de cuivre utilisée pour l’ADSL ou ta fibre FTTH t’es entièrement réservée, t’es tout seul dessus, ton voisin à une autre paire à lui, etc. La comparaison entre les deux domaines est donc invalide.







Commentaire_supprime a écrit :



Oui, et ?



Tes téléphones à 21 mb/s, ils coûtent combien ? Là, on parle de 170 € le 4 pouces 12





Le prix est pas proportionnel à la taille de l’écran, hein <img data-src=" />. Et il est pas cher justement parce qu’il est fait avec des composants obsolètes.

Sortir un nouveau téléphone avec une puce radio HSDPA 7.2 Mbps aujourd’hui, c’est un peu comme sortir une nouvelle voiture avec un moteur d’il y a 20 ans, qui consomme énormément d’essence et qui pollue vachement. Oui elle serait sûrement très peu cher, mais c’est pas une raison le faire.

(oui je sais, comparaison automobile tout ça, mais j’ai la flemme de trouver autre chose)









Latios a écrit :



Oui je suis sûr (et d’ailleurs on est quelques un ici à le rabâcher sur toutes les news qui parlent de téléphone mobile).

De quels “branchement internet mobiles” tu parles ? Le spectre radio électrique est un support partagé, c’est le même pour tout le monde. En matière de téléphone mobile, le débit annoncé, c’est (comme toujours) en étant tout seul sur l’antenne, avec un téléphone qui supporte la norme correspondante, dans des conditions idéales de réceptions (proche de l’antenne, en vue directe), sans interférences, etc.

Ça fonctionne pareil pour tous les supports partagés, donc c’est pareil pour le Wi-Fi par exemple. Le câble (le truc de Numéricable) est également un support partagé.



Au contraire, ta paire de cuivre utilisée pour l’ADSL ou ta fibre FTTH t’es entièrement réservée, t’es tout seul dessus, ton voisin à une autre paire à lui, etc. La comparaison entre les deux domaines est donc invalide.







Heu… Oui pour le partage. Et donc, si sur un partage de 100 unités, tu en prends 10 au lieu de 20, a priori, ça devrait en laisser 90 pour les autres au lieu de 80, non ? Ou alors, j’ai raté quelque chose…



Branchement pour moi = 1 téléphone qui se connecte à 1 antenne et prend donc 1 unité de x bande passante sur le total de y bande passante totale disponible sur l’antenne.



La paire de cuivre de l’ADSL ou ma FTTH m’est réservée (et encore, la FTTH, paraît que ce n’est pas le cas chez Orange) mais passé le DSLAM ou le point de connexion optique, tout est mutualisé.





Le prix est pas proportionnel à la taille de l’écran, hein <img data-src=" />. Et il est pas cher justement parce qu’il est fait avec des composants obsolètes.





L’OLED, ça commence à peine à percer. Si on veut faire aujourd’hui des téléphones qui ne coûtent pas 1000 € pièce pour un 4 pouces, on prend ce qu’on a point de vue écran.



Dans 45 ans, l’OLED sera au prix de la technologie LED actuelle, et elle la remplacera. Comme le LED a remplacé le tube cathodique quand il a pu être fabriqué pour pas plus cher à diagonale équivalente.





Sortir un nouveau téléphone avec une puce radio HSDPA 7.2 Mbps aujourd’hui, c’est un peu comme sortir une nouvelle voiture avec un moteur d’il y a 20 ans, qui consomme énormément d’essence et qui pollue vachement. Oui elle serait sûrement très peu cher, mais c’est pas une raison le faire.

(oui je sais, comparaison automobile tout ça, mais j’ai la flemme de trouver autre chose)





C’est plutôt fabriquer une mobylette dans un marché où les constructeurs tirent vers la Ferrari. Sauf que tout le monde ne peut pas se payer une Ferrari, que l’on ne peut pas encore en fabriquer une pour le prix d’une mobylette, et que nombre de clients n’ont pas besoin d’une Ferrari, et que la mobylette est exactement ce qu’il leur faut.



Ce n’est pas parce qu’une technologie enfonce tout dès sa sortie que les gens en ont un besoin immédiat. En plus d’avoir les moyens de se la payer.



Les premiers PC dans les années 1980, c’était 30000 francs pièces, soit 4500 euros en monnaie courante, ou le prix d’une voiture moyenne gamme. Aujourd’hui, pour 500 €, tu as un PC des plus corrects qui fait 10000 fois ce que faisaient les PC des années 1980.



Sors-moi un 4G à 200 € avec un écran de 5 pouces et j’achète tout de suite. Pas encore en vente ? Bon, j’attends, mon Wiko actuel me suffit…









Commentaire_supprime a écrit :



Heu… Oui pour le partage. Et donc, si sur un partage de 100 unités, tu en prends 10 au lieu de 20, a priori, ça devrait en laisser 90 pour les autres au lieu de 80, non ? Ou alors, j’ai raté quelque chose…





Ok, prenons un exemple sur 100 “unités”. Supposons qu’on fasse passer un flux de 3 Mbps sur le réseau. En HSPA+ il faut (disons) 30 unités pour le faire, ça en laisse 70 pour les autres. En HSDPA, pour le même flux il faut 70 unités. Ça en laisse pu que 30 pour les autres pour la même chose.

Tu vois mieux le problème ?







Commentaire_supprime a écrit :



Branchement pour moi = 1 téléphone qui se connecte à 1 antenne et prend donc 1 unité de x bande passante sur le total de y bande passante totale disponible sur l’antenne.





Tout ça c’est dynamique, les “unités” ne sont pas réservés à la connexion du téléphone sur l’antenne (du moins en 3G et 4G, pour la 2G – GRPS – c’était différent).

S’il y a 5 téléphones connectés sur une antenne, et qu’il y en a qu’un seul qui se sert de la data à un moment donné, il aura toute la bande passante disponible pour lui tout seul (les 21 Mbps en HSPA+). S’ils sont deux à se servir de la data en même temps, ça sera partagé entre les deux : ça fera ~10.5 Mbps chacun s’ils sont tous les deux en HSPA+.

Par contre, s’il n’y en a qu’un seul sur les deux en HSPA+ et que l’autre est en HSDPA, il y a plusieurs possibilité :




  • 10.5 Mbps pour celui en HSPA+ et 3.6 Mbps pour celui en HSDPA (cas où le spectre est coupé en deux)

  • 7 Mbps pour celui en HSPA+ et 4.8 Mbps pour celui en HSDPA

  • ~5.3 Mbps chacun



  • Tout dépend des réglages effectués par l’opérateur sur l’antenne (ou plutôt, les équipements réseaux qui sont raccordés à l’antenne).

    Et dans les deux derniers exemples, tu pourris effectivement le débit des autres abonnés rien qu’en te servant d’un vieux téléphone qui ne supporte pas les dernières normes (le pire étant bien entendu avec les vieilleries qui ne savent faire que de l’UMTS de base à 384 kbps). Et c’est la seule chose que j’essayais d’expliquer (sans succès <img data-src=" />) depuis mon premier post <img data-src=" />

    Malheureusement, j’ignore comment les antennes des opérateurs français sont paramètrées pour ces cas de figure (faudrait que je fasse des tests à l’occasion avec plusieurs téléphones).







    Commentaire_supprime a écrit :



    La paire de cuivre de l’ADSL ou ma FTTH m’est réservée (et encore, la FTTH, paraît que ce n’est pas le cas chez Orange) mais passé le DSLAM ou le point de connexion optique, tout est mutualisé.





    En effet, le FTTH chez Orange (et SFR) c’est du GPON, c’est un machin fait en arbre, les fibres des gens se rejoignent entre elles, et à la fin (au NRO), y’a pu qu’une fibre. Y’a que Free qui fait de la vraie fibre en point à point.

    Oui, bien entendu tout est branché au même réseau derrière le DSLAM ou le NRO, mais ça ne sature normalement pas puisque le débit est bien plus important que ce dont dispose les abonnées (par exemple les DSLAM sont raccordés par des liaisons de 10 Gbps vers le cœur de réseau, il en faut un paquet d’abonné qui pompe à fond en même temps sur leur connexion ADSL pour le saturer).





    Pour ton histoire d’écran, c’est vrai oui, mais c’est hors sujet en fait : ils peuvent bien mettre un écran de merde sur leur téléphone s’ils veulent (ce qui n’est pas forcément le cas ici a priori, c’est quand même une dalle IPS, même si la résolution est faible par rapport à ce qu’on fait maintenant), ça n’a aucune influence sur les téléphones des autres.



    En revanche non, je ne suis pas d’accord pour la comparaison entre la mobylette et la Ferrari, je pense que tu auras compris pourquoi maintenant (sinon c’est que je me suis encore exprimé comme un pied <img data-src=" />).









Latios a écrit :



Ok, prenons un exemple sur 100 “unités”. Supposons qu’on fasse passer un flux de 3 Mbps sur le réseau. En HSPA+ il faut (disons) 30 unités pour le faire, ça en laisse 70 pour les autres. En HSDPA, pour le même flux il faut 70 unités. Ça en laisse pu que 30 pour les autres pour la même chose.

Tu vois mieux le problème ?







Non.



Le téléphone qui plafonne à 7,2 mbps, il ne pourra pas, a priori, prendre plus de bande passante que ce qu’il peut assumer, laissant le reste à ceux qui peuvent taper plus largement dessus, non ?



En toute logique, le débit d’un 3G basique étant inférieur au débit d’un téléphone plus récent, il ne devrait pas avoir besoin de plus de ressources pour arriver au même résultat. Ou alors, la norme a été mal fichue dès le départ.



Donc, soit le 3G classique prend plus de bande passante pour le même résultat que le 3G avancé, et le 3G+ ayant besoin de moins de BP, ce n’est pas un problème pour lui, soit le 3G ordinaire prend moins de bande passante que le 3G+, même résultat, soit ils prennent autant de BP et là, de toute façon, ce sera le nombre de téléphone qui jouera.





Tout ça c’est dynamique, les “unités” ne sont pas réservés à la connexion du téléphone sur l’antenne (du moins en 3G et 4G, pour la 2G – GRPS – c’était différent).

S’il y a 5 téléphones connectés sur une antenne, et qu’il y en a qu’un seul qui se sert de la data à un moment donné, il aura toute la bande passante disponible pour lui tout seul (les 21 Mbps en HSPA+). S’ils sont deux à se servir de la data en même temps, ça sera partagé entre les deux : ça fera ~10.5 Mbps chacun s’ils sont tous les deux en HSPA+.

Par contre, s’il n’y en a qu’un seul sur les deux en HSPA+ et que l’autre est en HSDPA, il y a plusieurs possibilité :




  • 10.5 Mbps pour celui en HSPA+ et 3.6 Mbps pour celui en HSDPA (cas où le spectre est coupé en deux)

  • 7 Mbps pour celui en HSPA+ et 4.8 Mbps pour celui en HSDPA

  • ~5.3 Mbps chacun



  • Tout dépend des réglages effectués par l’opérateur sur l’antenne (ou plutôt, les équipements réseaux qui sont raccordés à l’antenne).

    Et dans les deux derniers exemples, tu pourris effectivement le débit des autres abonnés rien qu’en te servant d’un vieux téléphone qui ne supporte pas les dernières normes (le pire étant bien entendu avec les vieilleries qui ne savent faire que de l’UMTS de base à 384 kbps). Et c’est la seule chose que j’essayais d’expliquer (sans succès <img data-src=" />) depuis mon premier post <img data-src=" />

    Malheureusement, j’ignore comment les antennes des opérateurs français sont paramètrées pour ces cas de figure (faudrait que je fasse des tests à l’occasion avec plusieurs téléphones).





    Oui, ben là, téléphone dépassé ou pas, c’est plus le problème de l’utilisateur final si l’opérateur de téléphonie mobile est un branquignol.



    Et puis, il est impossible d’ignorer ce que j’appelle l’effet de parc. Les gens qui ont acheté un 3G simple il y a 23 ans, qui l’ont payé la peau du cul et qui l’utilisent toujours parce qu’il marche bien, qu’il leur convient parfaitement et qu’ils n’ont pas les moyens ou l’envie d’en changer, c’est pas une minorité, et un bon opérateur DOIT prévoir ce cas de figure.



    On peut identifier les 3G et 3G+ par la façon dont ils émettent, et faire de la QOS à ce niveau-là, non ? Sinon, quoi faire pour se débarrasser des 3G trop lents ? À part programmer les relais pour interdire la connexion de ce type de téléphone (avec clients mécontents à la clef, sans parler du reste…), je ne vois pas. Donc, faut faire avec.





    En effet, le FTTH chez Orange (et SFR) c’est du GPON, c’est un machin fait en arbre, les fibres des gens se rejoignent entre elles, et à la fin (au NRO), y’a pu qu’une fibre. Y’a que Free qui fait de la vraie fibre en point à point.





    Enfin, quand ils veulent bien la poser… <img data-src=" />





    Oui, bien entendu tout est branché au même réseau derrière le DSLAM ou le NRO, mais ça ne sature normalement pas puisque le débit est bien plus important que ce dont dispose les abonnées (par exemple les DSLAM sont raccordés par des liaisons de 10 Gbps vers le cœur de réseau, il en faut un paquet d’abonné qui pompe à fond en même temps sur leur connexion ADSL pour le saturer).





    C’est pas ce que disent les accros de Youtube qui sont chez Free, mais c’est un autre problème… <img data-src=" />



    Dans tout réseau, il y aura forcément des points de passage obligés tôt ou tard sur le trajet des données. Donc, soit on fait de la redondance, soit on augmente la taille des tuyaux, soit on combine les deux en doses variables suivant les nécessités.



    Pour la téléphonie mobile, soit on multiplie les antennes, soit on augmente leur capacité unitaire, soit on fait un mix des deux en proportions variables.





    Pour ton histoire d’écran, c’est vrai oui, mais c’est hors sujet en fait : ils peuvent bien mettre un écran de merde sur leur téléphone s’ils veulent (ce qui n’est pas forcément le cas ici a priori, c’est quand même une dalle IPS, même si la résolution est faible par rapport à ce qu’on fait maintenant), ça n’a aucune influence sur les téléphones des autres.



    En revanche non, je ne suis pas d’accord pour la comparaison entre la mobylette et la Ferrari, je pense que tu auras compris pourquoi maintenant (sinon c’est que je me suis encore exprimé comme un pied <img data-src=" />).





    Bref, tu n’as pas compris mon raisonnement.



    Quand tu fabriques un produit, il ne faut pas perdre de vue que, in fine, tu dois le vendre. Et là, il faut tenir compte du pouvoir d’achat de ta clientèle, et ajuster le prix du produit en fonction de ce dernier.



    C’est très bien de faire des téléphones top level avec toutes les technologies disponibles au top niveau mais, à 1000 € pièce prix public TTC, tu vas avoir du mal à les écouler. Le pékin de base, celui qui se compte par millions à travers le monde, il ne peut pas mettre plus de 250 € dans un smartphone, par exemple.



    Donc, pour vendre quand même, et amortir la R & D pour faire des modèles plus évolués, qu’est-ce qu’il faut faire ? Solution : les technos bleeding edge, quand elles coûtent cher à produire et que la R & D n’est pas amortie, tu les réserve au haut de gamme. La cible de téléphones à 500600 € pièce, ce sont des passionnés, ou des utilisateurs ayant des besoins précis, qui mettront cette somme pour avoir ce qui se fait de mieux, et qui vient juste de sortir. Mais cette clientèle est minoritaire, mettons 10 % du marché.



    Et pour les autres ? Ben, on réduit les coûts avec moins de prestations, des technologies éprouvées et amorties, donc qui datent un peu, et des choix de fabrication en grande série moins onéreux, comme employer du plastique pour la coque à la place de l’alu. Les technologies moyen/bas de gamme actuelles étaient les technos déployées exclusivement en haut de gamme il y a de cela 510 ans. Depuis, elles ont vu leur R & D amortie, leurs procédés d’industrialisation améliorés, vers une baisse des coûts.



    La Ferrari d’hier est devenue le standard pour la mobylette d’aujourd’hui, qui sera remplacée par la Ferrari d’aujourd’hui quand ses coûts de R & D et d’industrialisation seront amortis. C’est comme ça que ça fonctionne dans l’industrie.



    Les écrans haut de gamme aujourd’hui, c’est de l’OLED. Technologie qui enterrera la technologie LED actuelle (dalles rétro-éclairées) dans 5 ans au plus tôt.









Commentaire_supprime a écrit :



Non.



Le téléphone qui plafonne à 7,2 mbps, il ne pourra pas, a priori, prendre plus de bande passante que ce qu’il peut assumer, laissant le reste à ceux qui peuvent taper plus largement dessus, non ?





Il ne peut pas prendre plus de débit, mais il peut assumer la bande passante maximale (5 MHz), puisque le débit maximal est atteint avec toute la bande passante (faut être seul à utiliser la data sur l’antenne quoi).







Commentaire_supprime a écrit :



En toute logique, le débit d’un 3G basique étant inférieur au débit d’un téléphone plus récent, il ne devrait pas avoir besoin de plus de ressources pour arriver au même résultat. Ou alors, la norme a été mal fichue dès le départ.





C’est pas que la norme est mal fichue, c’est qu’à l’époque on savait pas faire mieux, c’est une histoire de limitation technologique, malheureusement. Entre les normes, les paramètres ont évolués (modulation radio employée, efficacité des codes correcteurs d’erreurs, etc.) parce qu’on a pu le faire (nouvelles découverte scientifiques, amélioration technologique – un peu comme l’amélioration de la finesse de gravure des CPU si tu veux un exemple pour comparer).







Commentaire_supprime a écrit :



Donc, soit le 3G classique prend plus de bande passante pour le même résultat que le 3G avancé, et le 3G+ ayant besoin de moins de BP, ce n’est pas un problème pour lui, soit le 3G ordinaire prend moins de bande passante que le 3G+, même résultat, soit ils prennent autant de BP et là, de toute façon, ce sera le nombre de téléphone qui jouera.





À débit identique, la 3G classique (UMTS) prend plus de bande passante que la 3G+ (HSDPA), qui elle même prend plus de bande passante que la 3G++ (HSPA+).

En HSDPA 7.2, pour avoir le débit maximal il faut 5 MHz. En HSPA+, avec les même 5 MHz tu as un débit trois fois plus élevés, et pour avoir le même débit que le HSDPA 7.2 il faut moins de 5 MHz (a peu près 3 fois moins).



Il y a un tableau sur Wikipédia qui résume un peu les paramètres des différentes normes et les débits possibles :http://en.wikipedia.org/wiki/HSDPA#User_Equipment_.28UE.29_categories









Commentaire_supprime a écrit :



Oui, ben là, téléphone dépassé ou pas, c’est plus le problème de l’utilisateur final si l’opérateur de téléphonie mobile est un branquignol.





C’est pas forcément des branquignols, tous les paramétrages se défendent.

Le premier exemple que je donnais c’est “je partage le spectre équitablement entre tous les clients, et tant pis pour ceux qui ont des vieux téléphones ils auront un débit pourri”.

Le deuxième c’est “j’essaye de rééquilibrer un peu le débit histoire de pas trop défavoriser les clients qui ont des vieux téléphones”.

Et le troisième c’est “peu importe le téléphone que les clients utilisent, j’alloue le même débit à tout le monde, pas de jaloux”.



C’est une politique commerciale si tu veux. Enfin sauf que les opérateurs ne communiquent absolument pas sur ce genre de choses (ils disent même pas que le débit annoncé est partagé, alors…).









Commentaire_supprime a écrit :



Et puis, il est impossible d’ignorer ce que j’appelle l’effet de parc. Les gens qui ont acheté un 3G simple il y a 23 ans, qui l’ont payé la peau du cul et qui l’utilisent toujours parce qu’il marche bien, qu’il leur convient parfaitement et qu’ils n’ont pas les moyens ou l’envie d’en changer, c’est pas une minorité, et un bon opérateur DOIT prévoir ce cas de figure.



On peut identifier les 3G et 3G+ par la façon dont ils émettent, et faire de la QOS à ce niveau-là, non ? Sinon, quoi faire pour se débarrasser des 3G trop lents ? À part programmer les relais pour interdire la connexion de ce type de téléphone (avec clients mécontents à la clef, sans parler du reste…), je ne vois pas. Donc, faut faire avec.





Tout à fait, et c’est déjà bien assez des vieux téléphones, alors autant ne pas vendre de “nouveau vieux” téléphones <img data-src=" />

Un point à prendre en compte aussi c’est que les vieux téléphones 3G simple ne sont pas aussi performants que ceux de maintenant, ont un écran plus petit, etc. C’est donc beaucoup moins confortable pour le web, donc les gens les utilisent moins intensivement que les smartphones d’aujourd’hui, du coup le problème que je soulignais se fait moins sentir.









Commentaire_supprime a écrit :



C’est pas ce que disent les accros de Youtube qui sont chez Free, mais c’est un autre problème… <img data-src=" />





Oui c’est un problème très différent, c’est le transit avec YouTube qui pourri.









Commentaire_supprime a écrit :



Bref, tu n’as pas compris mon raisonnement.





Si si, j’ai très bien compris (et je suis même d’accord), seulement ça n’a pas beaucoup à voir avec ce que j’essayais d’expliquer. Le choix de la puce radio d’un téléphone a une influence sur une ressource rare et limitée qui fait partie du bien public, et mon opinion c’est que tout le monde se doit de faire de son mieux pour ne pas faire de gaspillage (je trouve pas de meilleur terme à cette heure ci <img data-src=" />).

À noter que Wiko ne sont pas les seuls à encore sortir des téléphones en HSDPA 7.2 Mbps. Ce n’est peut-être pas entiérement de leur faute non plus, les fondeurs de SoC ont surement leur responsabilité aussi : je suppose qu’ils ne sortent pas de SoC d’entrée de gamme avec du HSPA+ 21 Mbps par exemple (et c’est pas une histoire de cout de fabrication).



@Latois : merci pour les précisions, c’est plus clair maintenant.









Latios a écrit :



Il ne peut pas prendre plus de débit, mais il peut assumer la bande passante maximale (5 MHz), puisque le débit maximal est atteint avec toute la bande passante (faut être seul à utiliser la data sur l’antenne quoi).





C’est pas que la norme est mal fichue, c’est qu’à l’époque on savait pas faire mieux, c’est une histoire de limitation technologique, malheureusement. Entre les normes, les paramètres ont évolués (modulation radio employée, efficacité des codes correcteurs d’erreurs, etc.) parce qu’on a pu le faire (nouvelles découverte scientifiques, amélioration technologique – un peu comme l’amélioration de la finesse de gravure des CPU si tu veux un exemple pour comparer).





À débit identique, la 3G classique (UMTS) prend plus de bande passante que la 3G+ (HSDPA), qui elle même prend plus de bande passante que la 3G++ (HSPA+).

En HSDPA 7.2, pour avoir le débit maximal il faut 5 MHz. En HSPA+, avec les même 5 MHz tu as un débit trois fois plus élevés, et pour avoir le même débit que le HSDPA 7.2 il faut moins de 5 MHz (a peu près 3 fois moins).



Il y a un tableau sur Wikipédia qui résume un peu les paramètres des différentes normes et les débits possibles :http://en.wikipedia.org/wiki/HSDPA#User_Equipment_.28UE.29_categories







Effectivement. Donc, pour aller plus vite, un 3.9 G prendra moins de bande passante qu’un 3G simple. Je comprends maintenant.





C’est pas forcément des branquignols, tous les paramétrages se défendent.

Le premier exemple que je donnais c’est “je partage le spectre équitablement entre tous les clients, et tant pis pour ceux qui ont des vieux téléphones ils auront un débit pourri”.

Le deuxième c’est “j’essaye de rééquilibrer un peu le débit histoire de pas trop défavoriser les clients qui ont des vieux téléphones”.

Et le troisième c’est “peu importe le téléphone que les clients utilisent, j’alloue le même débit à tout le monde, pas de jaloux”.



C’est une politique commerciale si tu veux. Enfin sauf que les opérateurs ne communiquent absolument pas sur ce genre de choses (ils disent même pas que le débit annoncé est partagé, alors…).





Après, ça demande de faire de la QOS fine antenne par antenne, de l’analyse de parc pour l’établir, du suivi de l’évolution des débits en temps réel ou presque… Bref, des sous à dépenser et du personnel à mettre là-dessus.



Faut choisir la politique commerciale en fonction de ce qu’on veut vendre au client, et ce n’est pas facile…





Tout à fait, et c’est déjà bien assez des vieux téléphones, alors autant ne pas vendre de “nouveau vieux” téléphones <img data-src=" />

Un point à prendre en compte aussi c’est que les vieux téléphones 3G simple ne sont pas aussi performants que ceux de maintenant, ont un écran plus petit, etc. C’est donc beaucoup moins confortable pour le web, donc les gens les utilisent moins intensivement que les smartphones d’aujourd’hui, du coup le problème que je soulignais se fait moins sentir.





Et il est fort envisageable que les gens qui ont encore ces engins n’en ont qu’une utilisation réduite, genre courriel + widgets, pas du genre à prendre de la bande passante. Soit ils ont changé pour un appareil plus récent et il gardent leur vieille brouette pour des utilisations secondaires, soit ils se contentent d’utilisations basiques.





Si si, j’ai très bien compris (et je suis même d’accord), seulement ça n’a pas beaucoup à voir avec ce que j’essayais d’expliquer. Le choix de la puce radio d’un téléphone a une influence sur une ressource rare et limitée qui fait partie du bien public, et mon opinion c’est que tout le monde se doit de faire de son mieux pour ne pas faire de gaspillage (je trouve pas de meilleur terme à cette heure ci <img data-src=" />).

À noter que Wiko ne sont pas les seuls à encore sortir des téléphones en HSDPA 7.2 Mbps. Ce n’est peut-être pas entiérement de leur faute non plus, les fondeurs de SoC ont surement leur responsabilité aussi : je suppose qu’ils ne sortent pas de SoC d’entrée de gamme avec du HSPA+ 21 Mbps par exemple (et c’est pas une histoire de cout de fabrication).





Pour le coût de fabrication, il doit être quasiment identique au centime près. Je pense surtout que ce qui fait l’essentiel du coût, c’est l’amortissement de la R & D.



Les puces 3G simple sont une technologie en fin de vie, qui a été déployée en masse et vendue par millions. Il n’y a plus de R & D à amortir dessus, donc tu peux les vendre au prix de leur fabrication matérielle + petit bénef constructeur. Et même gratter encore plus en les gravant et assemblant sur des chaînes dont l’outillage est amorti, réduisant ainsi leur coût de fabrication.



Mettons que par 1000, tu peux faire des puces 3G simple à \(5 l'unité sortie usine, parce que tu n'as plus la la chaîne d'assemblage, ni le développement et l'industrialisation de la technologie à amortir. Par rapport à une puce récente où tu dois payer la chaîne de fabrication et la R & D plein pot, et où tu ne pourras pas descendre en deça de \)20 le 1000 sortie usine, tu n’en vendras pas aux fabricants qui font du basic cost comme Wiko.



Pour tenir leurs prix avec une qualité décente, ils grattent sur tout. 7,2 mbps pour quelqu’un comme moi qui n’a jamais eu de smartphone avant, c’est excellent à 200 €. Après, avec un SoC plus performant, ils seraient montés à 250 € en prix public TTC et auraient à coup sûr touché moins de monde.



S’il avaient eu des puces 21 mbps à $5 le 1000, ils n’auraient sans doute pas hésité une seconde à en mettre à mon avis. Après, c’est du côté des fondeurs qu’il faut voir, sachant que maintenant, ils visent l’amortissement rapide de tout ce qu’ils ont fait en 3G vu que la 4G arrive. Donc, le prix des puces 3G récentes ne va pas baisser comme ça : ils faut qu’ils récupèrent leur investissement en R & D et industrialisation dans l’année ou les deux années qui viennent pour cause d’obsolescence évidente du standard actuel.









coket a écrit :



Tu dis des bêtises… WIKO est français contrairement à ce que tu affirmes.



Les téléphones sont chinois, comme tous ceux ou presque qui sont sur le marché.







Lorsque Luxian dit que WIKO n’est pas français, c’est sous-entendu qu’il y a un géant Chinois qui pilote tout derrière.



Et si tu penses que Luxian “dis des bêtises, il faudrait que tu cites tes sources ;)



Ce qui est reproché ici (et que l’on retrouve dans beaucoup de posts d’ailleurs), c’est la tournure que prends la description de WIKO qui fait croire que WIKO est :





  • totalement à l’origine de la marque,

  • indépendant de tinno et bien français

  • à l’origine du design de ses appareils

  • que WIKO est le partenaire de Tinno (et non l’inverse)

  • lui demande de simplement lui assembler ses téléphones selon un cahier de charges.



    or selon les sources citées plus haut et en épluchant sur le site de WIKO, WIKO c’est simplement :



    une filiale parmi d’autres, dans plusieurs pays, du constructeur chinois Tinno…, selon les deux sources plus haut.



    Bref pour simplifier, c’est comme si Lenovo se vendait sous la marque Medion en allemagne, toto en france…etc



    Bref, ça fais un peu d’emploi en france, mais c’est très loin de l’image française véhiculée ici et là…





Fermer