Trois consoles portables en quelques semaines

Et une nouvelle façon de concevoir le jeu se confirme

Avatar de l'auteur
Cyril Trigoust

Publié dans

Hardware

04/12/2023
37

En moins d’un mois sont sortis la Rog Ally Z1, version « light » de la console d’Asus, la Lenovo Legion Go et la Portal de Sony. Toutes ne boxent pas dans la même catégorie, mais elles dévoilent une tendance de plus en plus marquée que l’on ne va pas manquer de sonder dans cet article.

The Nomade soul

Nous avons déjà exprimé notre appétence pour les consoles nomades lorsqu’elles ne privilégiaient encore que le retrogaming. Nous évoquions aussi le Steam Deck (qui existe désormais en version OLED) et la façon dont il augurait d’un marché qui allait indubitablement prendre de l’ampleur. La Rog Ally fut ensuite la première console de ce type à s’inviter physiquement sur le territoire.

Rien n’oblige à présent à importer un produit de Chine ou payer son tribut à Valve dont l’absence dans l’hexagone peut refréner quelques ardeurs (malgré un SAV de qualité, à en croire les forums). Si nous restons sur un marché de niche, on sent une tendance à s’éloigner du téléviseur ou du moniteur pour s’adonner à ses jeux préférés.

Asus Rog Ally Z1

Pas moins de trois consoles sont donc sorties ces dernières semaines. On ne va pas s’étaler sur la première puisqu’il s’agit de la Rog Ally Z1, disponible depuis le 16 octobre, une version moins puissante que la précédente pour descendre son prix sous la barre des 600 euros. La puce Z1 (et non Z1 Extreme) cachée derrière son écran réduit le nombre d’images par seconde de l’aveu même d’Asus.

Console ROG Ally Z1

Un Cyberpunk 2077 en 720p avec le RSR (Radeon Super Resolution, un algorithme basé sur le FSR) passe ainsi de 66 à 44 images par seconde. Un Elden Ring chute seulement de 51 à 48 ips. Tout dépend donc des titres, mais cette Ally offre surtout une petite économie à ceux qui cherchent une excellente machine pour le rétro, les jeux indés et accessoirement un Windows 11 pour profiter du multimédia ou travailler une fois la Ally dockée.

Lenovo Legion Go

Le 31 octobre sortait la Lenovo Legion Go au tarif d’environ 800 euros. Écran 8,8 pouces en 2560 x 1600 pixels à 144 Hz, Ryzen Z1 Extrem, 16 Go de RAM, 512 Go de stockage en PCIe Gen4, carte MicroSD, elle partage en partie l’architecture de la Ally ainsi que Windows 11, mais a pris de la Switch ces deux manettes détachables.

Nous ne l’avons pas eu encore en main de manière prolongée, mais la bête est massive (850g) et ne devrait pas convenir à de petites mains. On devine que l’autonomie ne sera pas époustouflante, même si nous savons d’expérience qu’il est facile de composer avec ce défaut rappelant les grandes heures de la Game Gear ! On s’attardera davantage sur sa configuration durant notre test.

Console Legion Go

Ce que l’on retient ici est que la perspective du jeu gourmand en dehors du moniteur s’installe durablement dans l’esprit des PCistes, alors que les adeptes des consoles ont déjà largement adhéré à la Switch (126 millions d’exemplaires écoulés depuis 2017), et que Xbox hurle à qui veut l’entendre que le Game Pass se joue partout, sur votre Smartphone comme sur votre Steam Deck, votre Ally ou même votre Logitech G Cloud, dont c’est d’ailleurs l’intérêt majeur. Seul un constructeur ne rentrait pas dans cette équation.

Sony Portal

Nous en venons donc à notre troisième larron, Sony, qui mettait le 15 novembre sa Portal à disposition du grand public pour un prix de 220 euros. Son écran LCD full HD de 8 pouces inséré à la hache dans une Dual Sense offre la possibilité de s’amuser n’importe où dans la maison ou à l’extérieur grâce au Remote Play capable de faire tourner votre PlayStation 5 à distance. Le tout est de trouver un excellent réseau Wi-Fi, ce qui ne devrait pas poser de souci dans votre home sweet home. Mais en dehors de ce réseau sans fil, point de salut. Qu’est-ce qui a donc pu passer par la tête de Sony ?

Console Sony Portal

Sony, Vita et confessions diurnes

L’annonce du Projet Q nous avait laissés sceptiques sur l’utilité de la console, alors que beaucoup s’emballaient de l’arrivée d’une hypothétique suite à la Vita. La présentation de la PlayStation Portal (ou « du », les débats sont ouverts dans les commentaires) a en revanche éveillé notre intérêt alors qu’elle se faisait crucifier par la communauté.

Nous ne défendrons pas ce produit, mais ce qu’elle raconte mérite d’être entendu. Déjà, Sony nous fait une « Apple » en associant à Portal sa technologie propriétaire PlayStation Link pour bénéficier d’une qualité audio sans perte et à faible latence. Les écouteurs Pulse Explore et Pulse Elite sortis pour l’occasion sont heureusement compatibles Bluetooth, mais le géant japonais entretien son image en proposant des produits au design tranché et à valeur ajoutée si vous restez dans son écosystème.

L’aspect de la console est « original », dirons-nous pudiquement, mais avoir enchâssé un écran dans une Dual Sense montre aussi la confiance (justifiée) envers son excellente manette. L’argument est ici de retrouver en dehors du téléviseur les sensations tactiles de la console. La compatibilité avec le Remote Play semble la rendre caduque (pourquoi investir alors que je peux faire la même chose avec mon Smartphone et une manette ?). Mais là encore, Sony a foi en sa marque et souhaite que l’on s’équipe de la console, du casque VR et de la Portal comme certains prennent un iPhone, un iPad, et une Watch. Cela assoit un statut social et conforte l’appartenance à un groupe.

Nous ne sommes pas en train de prétendre que les choix de Sony sont justes, mais ils ont au moins le mérite d’une certaine cohérence. Le géant japonais croit en ses produits, veut nous maintenir dans son écosystème, s’installer lui aussi en dehors du téléviseur pour que, quelle que soit notre façon de jouer, PlayStation soit la seule marque dont vous avez besoin (en dehors de Nintendo qui reste totalement hors sol sur ce marché).

Cette philosophie a fait investir des millions dans un casque VR d’excellente facture, mais avec une ludothèque réduite, et dans une console portable qui pour l’instant ne semble pas avoir remporté l’adhésion du public. C’est à se demander si le départ aussi soudain que surprenant de Jim Ryan, président et tête pensante de Sony Interactive Entertainement, est réellement une volonté de sa part.

37

Écrit par Cyril Trigoust

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

The Nomade soul

Asus Rog Ally Z1

Lenovo Legion Go

Sony Portal

Sony, Vita et confessions diurnes

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (37)


Dj Abonné
Le 04/12/2023 à 11h 24
Sony, Vita et confessions diurne.


Merci d'avoir osé :)

Mais c'est vrais que la stratégie de Sony est bizarre, c'est quand même hyper limité comme usage ce Portal.
Peut être pour les gens qui veulent continuer a jouer pendant que d'autres personnes veulent regarder autre chose la télvision.
Modifié le 04/12/2023 à 11h30
RuMaRoCO Abonné
Le 04/12/2023 à 12h 55
Très bon jeux de mot.
Sony c'est non depuis le limite logiciel de la vita, et le passage au payant du multijoueur de la PS4.
Et pourtant à une époque j'étais full environement sony. La PS3 avec la borne Takken, le tapis Danse danse révolution, le playstation Eye, et les playstation move, j'avais même le Playtuner PS3.
Et justement j'avais à l'époque investi dans une PSVita en comptant sur la commande à distance de la PS3 et bien j'ai été deçu...
Amabaka Abonné
Le 04/12/2023 à 18h 25
C'est limité aux gens qui jouent en streaming, mais c'est aussi possible à l'extérieur avec une bonne connexion.

Personnellement, j'aime bien joué en streaming à la maison, même quand la TV est dispo, je préfère parfois être sur un appareil portable dans le bureau ou dans mon lit.

J'ai conscience de faire parti d'une niche, mais si j'étais un joueur Playstation 5, j'aurais surement craqué.

On a quand même un beau procès d'intention dans l'article :
"pourquoi investir alors que je peux faire la même chose avec mon Smartphone et une manette ? [...] Cela assoit un statut social et conforte l’appartenance à un groupe"
=> Bonne idée d'article ?
Personnellement j'ai testé le streaming sur :
- smartphone + Razer Kishi => écran trop petit, et c'est chiant si on doit enlever/remettre le controller à chaque fois
- tablette + manette => je préfère la manette attachée à l'écran. Et quand on n'a pas un support stable où poser la tablette en face, bon courage.

Il n'y a que avec le Steam Deck que je suis content du streaming, même si je perds pas mal en qualité d'affichage par rapport à ma tablette OLED 10" 1600p.

Pour revenir au Portal, je trouve que c'est un choix étrange de ne pas permettre le cloud gaming du Playstion Plus Premium et d'imposer l'utilisation via PS5, mais j'imagine que ça pourrait arriver plus tard. Ça élargirait l'usage qu'on peut en faire.

PS : Tarif élevé pour l'usage, mais quand on voit que le Logitech G Cloud, produit assez comparable, est sorti à 360€ (!!??). Comparé à ça, le prix du Portal n'est pas délirant.
Modifié le 04/12/2023 à 19h01
CaiRve Abonné
Le 04/12/2023 à 11h 48
Pour moi, c'est juste une Wii U ...
grsbdl Abonné
Le 04/12/2023 à 15h 08
Je me suis fait la même réflexion. J'adorais la wiiu, et ma femme pouvait jouer quand je regardais la tv. Et certains jeux (ok, très peu, hélas, mais ils ont existé) tiraient super bien partie du giroscope, comme par exemple Captain Todd.
Mais voir Sony vendre ça 200 balles, ouch, ça fait cher.
Modifié le 04/12/2023 à 15h10
Le 04/12/2023 à 12h 11
Et la Steam Deck OLED, ça fait 4. D'autant qu'elle change pas mal la donne du marché (pas que avec son écran). Cf. Les tests des autres publications (y compris les jadis réfractaires de Canard PC https://www.canardpc.com/hardware/test-hardware/steam-deck-oled/)
micktrs Abonné
Le 04/12/2023 à 14h 12
Ton article n'est disponible qu'aux abonnés payant.
Ils ont pris l'exemple de Next ;)
Le 04/12/2023 à 20h 27

micktrs

Ton article n'est disponible qu'aux abonnés payant.
Ils ont pris l'exemple de Next ;)
C'est un article papier mis sur le web. Donc ouais, c'est payant. Ils ont pas attendu sur next pour ça.
Le 05/12/2023 à 00h 10

micktrs

Ton article n'est disponible qu'aux abonnés payant.
Ils ont pris l'exemple de Next ;)
Oui, désolé. Ils ont mis en place un système : si tu “chouines" un abonné peut t'offrir l'article (3 par mois).
Amabaka Abonné
Le 04/12/2023 à 22h 08
Tout à fait d'accord. Le Steam Deck OLED est cité dans l'article mais il aurait pu être compté à part entière.
Il y a plus de différences entre le Steam Deck et le Steam Deck OLED, qu'entre le Ally Z1 Extreme et Ally Z1
Patatt Abonné
Le 04/12/2023 à 12h 37
Le Steam Deck en version LCD me tentais déjà, mais avec la version OLED, j'ai craqué, j'apprécie le côté plus ouvert qu'avec une console classique, on est pas enfermé dans l'écosystème Steam, même si on a tout intérêt à y rester et que ça fonctionne très bien.
L'écran est vraiment top, et maintenant entre la TV et le Steamdeck OLED, il va me falloir un écran PC OLED :D

L'autonomie, ça part quand même assez vite, et pourtant il semble que ça soit la meilleurs proposition du marché sur ce plan.
Et un grand merci à Valve d'avoir fait autant progresser le gaming sous Linux en quelques années, plus de Windows à la maison (bon j'ai encore le dual boot au cas où).

En petit défaut, je dirais le feeling plastique un peu bof de la coque et le D-pad un peu raide et peu confortable, pour le reste des contrôles, j'aime bien, peut-être des pavés tactile un peu plus grand ou alors plus sensible.
Argonaute Abonné
Le 04/12/2023 à 13h 10

Tout à fait d'accord, au moins on ne reste pas enfermé dans l'écosystème MS et Steam est ouvert à tous les éditeurs par ailleurs l'environnement de la Steam Deck permet l'accès à tous les outils bureautique et web au même titre que les console d'Asus et de Lenovo mais MS en moins :-).
merlin171 Abonné
Le 04/12/2023 à 12h 37
Et une nouvelle façon de concevoir les jeux? Parce que ce type de console, c'est bien en nomade. Si il faut un wifi béton, ça limite...
RuMaRoCO Abonné
Le 04/12/2023 à 12h 49
Sur cette question là, c'est moins compliqué qu'à l'époque de la Vita ou de la PSP,
Avec le 4G 5g et le partage de connexion du téléphone.
merlin171 Abonné
Le 04/12/2023 à 15h 18

RuMaRoCO

Sur cette question là, c'est moins compliqué qu'à l'époque de la Vita ou de la PSP,
Avec le 4G 5g et le partage de connexion du téléphone.
Pour avoir testé, c'est pas top top fiable dans le rer parisien
RuMaRoCO Abonné
Le 04/12/2023 à 15h 52

merlin171

Pour avoir testé, c'est pas top top fiable dans le rer parisien
Mode semi troll
Mais là c'est la RATP/SNCF qui n'ont pas souhaité investir pour faire mettre des répéteurs (3G 4G 5G) en plus dans les tunnels/rams)
C'est mieux de faire payer le wifi dans le TGV
Le 04/12/2023 à 18h 45

RuMaRoCO

Mode semi troll
Mais là c'est la RATP/SNCF qui n'ont pas souhaité investir pour faire mettre des répéteurs (3G 4G 5G) en plus dans les tunnels/rams)
C'est mieux de faire payer le wifi dans le TGV
Ce n'est pas à la SNCF/RATP de mettre les antennes des opérateurs (sauf pour l'emplacement et l'électricité j'imagine)
Il y a une disparité sur le réseau en gare et tunnel.
Le réseau Orange est bien supérieur aux autres juste sur la présence de connexion 4G. (Comparatif fait avec Free et Bouygues, SFR je ne veut pas en entendre parler)
Après, comment maintenir une connexion en se déplaçant rapidement ? Et avec des trous de couverture.
Modifié le 04/12/2023 à 18h50
refuznik Abonné
Le 04/12/2023 à 12h 50
il nous fait une « Apple »

Celle-là, je me la note.
Modifié le 04/12/2023 à 12h52
Wosgien Abonné
Le 04/12/2023 à 13h 52
C'est sans compter les marques chinoises et les "précurseurs": Ayaneo, Anbernic ont des consoles en x64 (sous Windows) et la GPD Win est apparue pendant la vagues des Atom z3740 (des tablettes comme la Sus Transformer étaient très bonne pour jouer en rétro ou jeux peu gourmands)

Là on semble être au moment où un marché émerge: les successeurs de la Switch, qui a posé des bonnes bases de gaming portable. Mais pour avoir des jeux day-1, on part sur de la compatibilité Windows/Linux/steam/Epic - avec des grosses consoles bien lourdes.

Intéressant mouvement, j'attends de voir la suite mais reste peu convaincu: déjà avoir 300€ entre les doigts ça me stresse, 450-900 - et juste pour jouer - je ne peux psychologiquement pas franchir le pas.
greenchris Abonné
Le 04/12/2023 à 19h 48
Quand je vois toutes les personnes qui jouent à Candy crush sur des téléphones à + de 1000 €
Wosgien Abonné
Le 05/12/2023 à 12h 00

greenchris

Quand je vois toutes les personnes qui jouent à Candy crush sur des téléphones à + de 1000 €
Ceci dit, développer pour un écran nomade n'est pas la même chose que viser des gamers en 4K sur un 27".
Le téléphone n'a pas vraiment pris en mode gaming: problème du recouvrement de l'image par le doigt (j'ai fait lego harry potter sur ipod touch, un enfer de cacher l'écran de son doigt), peu d'utilisateurs utilisent un écran externe, problèmes avec les périphériques (latence bluetooth par exemple avec une manette), chauffe excessive qui fait peur aux utilisateurs, intérêt discutable d'un écran QHD sur un tel pour jouer quand un écran externe serait plus approprié?

Par contre, développer un marché assez rentable de jeux moins chers (moins de détails = moins de conception graphique et de tests), dans un monde où rentabiliser les grosses prods est de plus en plus risqué (JV et cinéma) + capturer l'audience (avec une distribution captive - comme netflix et consorts pour la vidéo) ça pourrait le faire.

Bref: step 1: se faire connaître. step 2: faire un abonnement

Nous sommes quand même à un tournant où des pays non américanisés entrent dans le jeu, avec plus de moyens, menant à terme à un recul de Windows et en même temps à un besoin de créer des jeux culturellement plus compatibles.

De nouvelles plate-formes sont donc nécessaires pour accompagner des petits/moyens studios qui ne sont pas prêts à se lancer dans un épique jeu sur PS5.

Pour les gros jeux, les avancées du FSR et consorts sont une brique qui rapproche la possibilité de jeu en streaming massif (genre on te fait un jeu à 20FPS + des indices sur les frames suivantes et tu en as 60 et +)

Je suis curieux de voir la suite, mais je pense que si PS6 il y a, ce sera la dernière viable si Sony ne se réveille pas niveau distribution.
SebGF Abonné
Le 04/12/2023 à 13h 57
L'écran portable Sony est plus une Wii U qu'autre chose, c'est dommage. Je n'irai pas le qualifier de console portable car il n'a, visiblement, aucune autonomie. Ou alors ça marche par Internet également ? Ce qui impliquerait d'avoir sa Playstation qui tourne pour faire le rendu comme un SteamLink ?

Quant à celle de Lenovo, je ne comprends pas trop l'intérêt d'une console portable méga puissante, avec une définition d'écran qui n'est là que pour aligner des gros nombres, lourde, épaisse, et qui doit probablement beaucoup chauffer entre les mains. C'était d'ailleurs un reproche que j'avais avec la 3DS qui chauffait beaucoup et devenait inconfortable. Pareil pour les smartphones en jeu. Fort heureusement, la Switch a réussi à bien gérer sa dissipation thermique.

En fait, j'ai l'impression qu'ils ont omit l'intérêt d'une console portable : être portable.

La Steam Deck ferait dans les 640 grammes de ce que j'ai vu sur leur site, mais c'est encore 200 de plus qu'une Switch avec ses Joycon attachés (420, 320 pour la console seule). Pareil pour la ROG qui affiche 600 grammes.

Outre la puissance qui pourra réduire l'autonomie de la console, le poids risque d'être un autre frein aux longues sessions je pense.
ZoMiG Abonné
Le 04/12/2023 à 14h 17
Oui ça marche par internet, mais ça ne fonctionne qu'avec une PS5 dédiée et un compte PSN unique.
Elle est entièrement liée à une PS5 qui va fournir le flux vidéo, c'est un peu l'équivalent d'une mablette de Wii U qui fonctionnerait en wifi (n'importe lequel tant que le lien a un débit et une qualité suffisants).
Elle ne permet a priori même pas d'accéder de manière autonome au cloud PS+ premium par exemple, puisqu'elle dépend entièrement de la PS5 liée pour fournir le flux vidéo.
Ce n'est pas vraiment une console car elle n'a aucune puissance de calcul et ne peut fonctionner seule, donc je ne vois vraiment pas ce qu'elle fait dans ce comparatif.

Edit : Et en plus au prix où ils la vendent ils ont réussi à faire l'impasse sur l'oled.
Modifié le 04/12/2023 à 14h18
Groupetto Abonné
Le 04/12/2023 à 14h 18
La Switch 2 débarque l’année prochaine avec un nouveau SoC qui va mettre tout le monde d’accord, je pense.

Pour les « PC portables » type Steam Deck / Ally & co, j’ai l’impression que les archis x86 sont un vrai boulet - qui assurent certes la compatibilité avec les catalogues PC, mais au prix d’une consommation bien trop importante, qui limite l’autonomie et oblige à se colter des dissipateurs inadaptés. A moins que les nouvelles technos type AirJet percent, ça pourrait peut-être changer la donne.
pamputt Abonné
Le 04/12/2023 à 16h 41
La Switch 2, c'est juste des rumeurs pour le moment. Je ne crois pas que Nintendo ait officiellement communiqué dessus. Donc, il n'y a pas beaucoup d'informations fiables, sinon aucune sur ce que contiendra cette future version.
Wosgien Abonné
Le 04/12/2023 à 17h 50
Non, il ne mettra pas "tout le monde d'accord". Il sera certainement en retrait sur certains points, bien sur d'autres, mais à un tarif inférieur à se concurrence je pense.

Pour jouer, on peut émuler un x64 sur un ARM via FEX - des jeux sont déjà GPU limited plutôt que CPU limited en émulation.
Mais je ne crois pas que l'architecture x64 soit tellement un boulet - la partie CPU n'est pas la plus importante dans beaucoup de jeux, et les x64 malgré ce que l'on en dit sont efficaces en rapport perf/W. Les coeurs perfs des téléphones sont de gros bourrins bien consommateurs aussi! La note de conso est un global (CPU+RAM+chipset+GPU): si le x64 n'est pas le meilleur, il s'en tire pas trop mal surtout si les autres composants sont aussi optimisés que le CPU. Sans compter que les jeux PC sont développés pour impressionner d'abord, pas pour se limiter en conso (sauf quelques exceptions magiques, comme borderlands 2 à son époque, jouable sur iGPU intel)
Le 04/12/2023 à 14h 39
Ce qui me fait hésiter, plus que le prix de la Lenovo, c'est Windows. J'ai un pc Windows 10 tactile, c'est inutilisable. Peut être que Win11 a amélioré ce point.
Jouer sur Windows, c'est tjs la galère. FFX ? écran vert lors de la lecture des vidéos, j'ai fini par trouver un truc sur un forum. Mad Max ? J'ai du téléchargé un vcredist sur un site.
Halo et Assassin Creed Syndicate ? plantage, retour sur le bureau, j'ai du baisser la résolution et même comme cela, ça plante parfois, ça doit être du au fait que ma 3050 n'a que 4Go de mémoire vidéo.
Sans compter les installations de DirectX, de dizaines de vcredist et tous les paramètres incompréhensible qu'il faut régler dans les jeu (bloom ? ombres volumétrique ?).
Le logiciel de Nvidia est censé régler tout cela automatiquement, mais bien sur, ça ne fonctionne pas.
La console Lenovo fait du 1600p, mais tous les tests que j'ai pu voir, c'est en mode 800p low settings pour essayer d'atteindre la valeur magique de 60fps, mais ce n'est jamais constant, le 1% low c'est du 30 à 40fps.
Et pour obtenir ça, il faut mettre à jour le bios, Windows, les pilotes, passer un coup de logiciel "déblotware", bref du Windows pur jus :transpi:
Patatt Abonné
Le 04/12/2023 à 15h 44
Valve a laissé entendre que les prochaines release de SteamOS viseraient en priorité les autres HandHeld PC type Asus ROG Ally qui tourne aussi sur de l'AMD.
Pour ouvrir complètement les vannes en tant que distribution linux classique, j'imagine qu'il y a encore pas mal de travail côté nVidia et plus largement hardware.
Amabaka Abonné
Le 04/12/2023 à 15h 54
Je comprends ton appréhension vu ton expérience, mais perso je n'ai pas du tout la même expérience sur Windows. Ça se passera peut-être mieux sur le Lenovo Go.
J'ai toujours joué à la fois sur PC windows et console. Mais depuis 3 ans, je joue majoritairement sur PC.

Sur les dizaines de jeux auxquels j'ai joué ces 3 dernières années, plusieurs milliers d'heure, j'ai uniquement 2 jeux qui ont eu des plantages avec retour sur le bureau : Overwatch (réglé après des mise à jour) et Kenshi.
Et ça ne m'a pas empêché de profiter des jeux, c'était extrêmement rare et ponctuel.

Perso j'ai craqué pour le Steam Deck ;)
Amabaka Abonné
Le 04/12/2023 à 14h 59
Je profite de cet article pour faire un premier retour d'expérience sur le Steam Deck OLED après quelques jours d’utilisation.
Version courte : Après une mauvaise première impression, je suis maintenant sous le charme.

La rencontre

Après déballage, plusieurs déceptions notamment au niveau des finitions :
- Le connecteur USB C n’est pas droit. Quand on branche un chargeur, on voit qu’il y a un petit angle (j’ai confirmé que le problème vient du connecteur coté Steam Deck et pas du chargeur fourni)
- Les sticks analogiques font un « clic » lorsqu’on les bouge. Pas de problème fonctionnellement, mais on entend un bruit.
- Réseau WiFi 6E qui n’est pas détecté, même après redémarrage.

Les premiers ébats

Les défauts étaient somme toute assez mineurs et se sont vite fait oublier :
- Connecteur pas tout à fait droit => uniquement visuel, mais aucun impact à l’utilisation pour brancher ou débrancher
- Bruit des sticks => oublié après 2 minutes d’utilisation
- Réseau WiFi 6E => miraculeusement apparu quelques heures plus tard

J’ai ensuite commencé à apprécier le Steam Deck pour ses nombreuses qualités :
- Bonne prise en main, le poids se fait oublier
- Mode Gaming : une interface de console de jeu, simple et efficace. Ce n’est pas un OS de PC, mais ce qu’on attend d’une console.
- Mode Desktop : possibilité d’avoir une interface de PC, notamment très utile pour bidouiller.
- Les trackpads gauche et droit sont incroyables. Je n’imaginais pas qu’on puisse avoir le niveau de contrôle d’un bon trackpad laptop sur une console de jeu, avec juste son pouce.
Ils sont très utiles en mode desktop, et sont également le bienvenu comme input supplémentaires pour certains jeux.
- Excellente machine pour du streaming de jeu local/self-hosted. Les trackpads sont là encore super si jamais on a besoin de passer par le bureau et contrôler un curseur.
Attention, avec Steam Link, c’est pas terrible, je conseille vivement Sunshine + Moonlight ou Gamestream + Moonlight.
- Forte communauté pour des conseils ou usage plus poussé. Sachant que l'usage avancé est optionnel, l'expérience native étant tout à fait satisfaisante (sauf le streaming Steam Link)

Conclusion

Ce n’était pas le coup de foudre mais un amour qui s’est construit avec plein de petites attentions.

Je trouve que Steam a fait un excellent travail niveau software, on a à la fois le coté simple "Plug & Play" d’une console, et pour ceux qui veulent aller plus loin (streaming, jeux souris / claviers, retro gaming, …), il y a des possibilités de configuration assez poussées à la fois via les fonctionnalités natives ou les apports de la communauté.
Coté hardware, il y a encore du progrès à faire sur les finitions, mais on a tout de même une console mature et équilibrée, avec une bonne prise en main, une autonomie honorable, une chauffe maitrisée (et d'excellent trackpads !).

J’aurais pu continuer longtemps, mais ça commence à faire long pour un commentaire semi-HS.
Modifié le 04/12/2023 à 15h29
Patatt Abonné
Le 04/12/2023 à 15h 49
Je n'ai pas rencontré tes soucis sur les sticks ou le port de charge, de mon côté, je reprocherais plutôt le feeling plastique bas de gamme de la coque et les ajustements entre les 2 parties de la coque un peu aiguë.
Effectivement steamlink, c'est pas fou, j'ai testé une fois, le jeu ne c'est pas lancé.
patos Abonné
Le 04/12/2023 à 15h 55
Merci pour la Legion Go que je ne connaissais pas !
Je me tâte à l'acheter avec un clavier USB, pour avoir un poste ultranomade et pas avec des performances de merde, pour le travail.
Après, j'avoue que je suis tenté par leurs lunettes... J'aimerais bien voir ce que ça donne
Amabaka Abonné
Le 04/12/2023 à 16h 38
Si c'est plus l'aspect nomade que console de jeu qui t’intéresses, tu serais pas mieux avec un petit laptop ou hybride ?
Du type Surface Go 3 (10"), Laptop Go 3 (12"), Surface Pro 9 (13").
Au final le Legion Go n'est pas plus transportable avec son écran 8,8 assez épais + manettes + clavier.
Modifié le 04/12/2023 à 16h41
Lyzz Abonné
Le 04/12/2023 à 16h 46

Amabaka

Si c'est plus l'aspect nomade que console de jeu qui t’intéresses, tu serais pas mieux avec un petit laptop ou hybride ?
Du type Surface Go 3 (10"), Laptop Go 3 (12"), Surface Pro 9 (13").
Au final le Legion Go n'est pas plus transportable avec son écran 8,8 assez épais + manettes + clavier.
Perso j'ai justement pris une Surface Pro 8, dans le train j'y joue avec une manette 8BitDo SN30Pro bien pratique et moins encombrante qu'une manette PS ou XBOX.
Et niveau perf c'est quand même pas dégueu vu l'épaisseur très réduite du pc-tablette.
Amabaka Abonné
Le 04/12/2023 à 17h 01

Lyzz

Perso j'ai justement pris une Surface Pro 8, dans le train j'y joue avec une manette 8BitDo SN30Pro bien pratique et moins encombrante qu'une manette PS ou XBOX.
Et niveau perf c'est quand même pas dégueu vu l'épaisseur très réduite du pc-tablette.
Merci Lyzz pour le retour d'expérience, t'arrives à faire tourner quels jeux par exemple ?

Et pour l encombrement, je n'ai pas de surface, mais j'ai un Steam Deck, et je peux dire qu une fois dans son étui, il est aussi encombrant que mon PC pro 15 pouces de 2,8kg (plus léger que le PC, mais tout aussi encombrant à transporter dans un sac ou une valise).

Et le Legion Go est encore plus massif que le Steam Deck.
PS: mais un peu moins epais que le Steam Deck apparament
https://i.redd.it/legion-go-is-almost-the-same-size-as-the-sd-v0-i2491epoviqb1.jpg?s=cddf3ed0406bd86a7f4917c3c5ed1d00736da5a7
Modifié le 04/12/2023 à 17h19
Lyzz Abonné
Le 04/12/2023 à 17h 51

Amabaka

Merci Lyzz pour le retour d'expérience, t'arrives à faire tourner quels jeux par exemple ?

Et pour l encombrement, je n'ai pas de surface, mais j'ai un Steam Deck, et je peux dire qu une fois dans son étui, il est aussi encombrant que mon PC pro 15 pouces de 2,8kg (plus léger que le PC, mais tout aussi encombrant à transporter dans un sac ou une valise).

Et le Legion Go est encore plus massif que le Steam Deck.
PS: mais un peu moins epais que le Steam Deck apparament
https://i.redd.it/legion-go-is-almost-the-same-size-as-the-sd-v0-i2491epoviqb1.jpg?s=cddf3ed0406bd86a7f4917c3c5ed1d00736da5a7
Alors c'est pas une machine de gaming, j'ai pas testé de jeux très gourmand (je joue surtout à des jeux indés). Je tenterais pas des AAA des 3 dernières années avec. Après pour ça j'ai ma tour, la Surface je l'utilise surtout en usage nomade donc les jeux indés et les oldies ça me suffit largement !

Après tu peux trouver facilement des avis d'autres utilisateurs concernant les jeux qu'on peut faire tourner sur une Surface Pro :
https://www.reddit.com/r/SurfaceGaming/comments/vd0ulq/review_what_kind_of_games_would_a_surface_pro_8/

Après j'ai pris une Surface Pro pour plusieurs usages qui convergent vers cette machine :
- Lire des BD (usage tablette)
- Regarder des séries/films dans le train, mon lit (usage tablette)
- Surfer sur internet avec un minimum de confort en déplacement (usage ultraportable)
- Utiliser mes logiciels courants (édition d'image, IDE) en déplacement (usage ultraportable)
- Jouer à des jeux indés avec manette ou clavier/souris en déplacement
- Pouvoir brancher sur un écran plus grand pour jouer ou regarder films/séries

Ça comble tout ça et ça prend peu de place, c'est tout ce que je cherchais.
Mr.Nox Abonné
Le 04/12/2023 à 18h 31
C'est en aparté mais revoir Next dans le fil Gnews (pour cet article) fait plaisir.