Publié dans Internet

34

Plan France THD : « les chiffres sont très bons », l’objectif de 80 % en fibre devrait être dépassé

Plan France THD : « les chiffres sont très bons », l’objectif de 80 % en fibre devrait être dépassé

Mardi, la fédération Infranum publiait son Observatoire du Très Haut Débit. Le constat est largement positif : « 6,2 millions de prises devraient être déployées en 2021. C'est un nouveau record dans la course au très haut débit, très largement provoqué par la nette accélération des déploiements en zones peu denses (RIP) qui doublent cette année pour représenter presque 60% des déploiements totaux, ainsi que par un réel démarrage des déploiements en zones AMEL ».

Un des objectifs du plan est de proposer du très haut débit à tout le monde, dont au moins 80 % en fibre optique. Ce dernier « devrait être dépassé de 7 % » se réjouit Infranum. « Un satisfecit des acteurs de la filière qui peuvent se féliciter de réussir ce qu'aucun autre chantier d'infrastructure en France n'accomplit : être en avance », affirme Étienne Dugas, président de la fédération. 

Un second volet compliqué s’annonce ensuite : « Il ne restera alors "plus que" 6,5 millions de prises à déployer au total d'ici 2025, mais ce seront les plus ardues » précise Infranum. Car oui, un des volets est d’atteindre 100 % (ou du moins s’en approcher) de fibre optique en 2025. « Ne soyons pas plus bêtes que la moyenne : évidemment qu’on sait que le 100 % on ne l’atteindra jamais, mais on ne l’atteint avec aucun réseau », indiquait Patrick Chaize il y a quelques mois.

« Les chiffres sont très bons, mais il faut continuer ce travail collectif car il reste encore des défis à relever. Trois points doivent concentrer nos efforts : la transition cuivre-fibre, l'amélioration de la qualité des raccordements et l'anticipation de la période post 2021, notamment en ce qui concerne l'emploi », précise Cédric O.

34

Tiens, en parlant de ça :

Pilule rouge et bleue avec des messages codés

Europol milite pour un chiffrement de bout en bout « flexible »

Here we go again

17:00 Sécu 10
Collectif La Barbe

Inclusion dans la tech : critiqué, le CEO de Qovery menace une internaute de poursuites

Re:Qovery

14:49 Société 16
La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

L’extension des prestataires américains devant collaborer avec la NSA fait polémique

All your base are belong to US

12:25 DroitSécu 10
34

Fermer

Commentaires (34)


Pendent ce temps, au Havre, une amie qui habite a 1km de chez moi n’a pas la fibre, chez aucun opérateur, alors que moi si.



Pire, elle n’a même pas 10 méga de connexion, en pleine ville.


C’est n’importe quoi en France. Moi j’ai l’extrême inverse de ton amie chez mes vieux (avant que je déménage). J’avais, en même temps dans la même maison :




  • La vrai fibre avec Orange

  • La fausse fibre avec Numéricâble

  • La 4G avec Free (avec l’antenne à 100m)



Change Orange avec le 10Gbps de Free et upgrade la fausse fibre Numéricâble (la maison fait le coin d’une grand rue, j’ai littéralement à dix mètres l’une de l’autre des deux côtés du coin de la maison l’armoire en sous-sol dans le trottoir de Numéricâble d’un côté et de Orange/Free/Autre de l’autre) et je dois avoir la plus grande bande passante de particulier si je fais de l’agrégation de lien :mad2: .



J’ai pas l’impression qu’il y ait une vrai logique dans le déploiement que je vois que à Paris tu as certain qui ne sont pas fibré alors que j’ai un ami qui vie en campagne, des champs à perte de vu, le village c’est juste une rue et des maisons de chaque côté et lui est fibré :transpi: (ou un collègue du boulot dans la ville où il habite, toute la ville est fibré SAUF deux immeubles, mais je suspecte soit le proprio soit le syndic de co-propriété là :D )


Kazer2.0

C’est n’importe quoi en France. Moi j’ai l’extrême inverse de ton amie chez mes vieux (avant que je déménage). J’avais, en même temps dans la même maison :




  • La vrai fibre avec Orange

  • La fausse fibre avec Numéricâble

  • La 4G avec Free (avec l’antenne à 100m)



Change Orange avec le 10Gbps de Free et upgrade la fausse fibre Numéricâble (la maison fait le coin d’une grand rue, j’ai littéralement à dix mètres l’une de l’autre des deux côtés du coin de la maison l’armoire en sous-sol dans le trottoir de Numéricâble d’un côté et de Orange/Free/Autre de l’autre) et je dois avoir la plus grande bande passante de particulier si je fais de l’agrégation de lien :mad2: .



J’ai pas l’impression qu’il y ait une vrai logique dans le déploiement que je vois que à Paris tu as certain qui ne sont pas fibré alors que j’ai un ami qui vie en campagne, des champs à perte de vu, le village c’est juste une rue et des maisons de chaque côté et lui est fibré :transpi: (ou un collègue du boulot dans la ville où il habite, toute la ville est fibré SAUF deux immeubles, mais je suspecte soit le proprio soit le syndic de co-propriété là :D )


La fibre à la campagne? Le rêve. :D



dylem29 a dit:


Pendent ce temps, au Havre, une amie qui habite a 1km de chez moi n’a pas la fibre, chez aucun opérateur, alors que moi si.



Pire, elle n’a même pas 10 méga de connexion, en pleine ville.




Je ne connais pas exactement le cas Havrais, mais par chez moi, le centre-ville (cœur historique de la ville, intra-périphérique) ne commence qu’à peine à avoir la fibre alors que le reste là depuis facile 5 voir 7 ans. Le centre-ville est classé du coup il faut pleins d’études supplémentaires pour faire valider le passage de la fibre sans dénaturer.
Pour info la ville dont je parle est Aix-en-Provence 🙂


Le centre ville est fibré, mon quartier est fibré, le sien aussi, sauf son pâté de maisons, ça fait genre une petit île d’ADSL au milieu d’un océan de fibre. :D


C’est exactement la même à Nîmes … j’habite en centre ville … et la rue de derrière a la fibre … hier Free m’a envoyé un mail : La fibre arrive ! (SUPER …. mais je déménage dans un mois)


Lille: 40% de locaux éligibles :bravo: . J’habite dus un local faisant partie des 60 autres pourcents :roll:



Idem !!!



:copain:


Moi je suis trop content y a la fibre dans mon immeuble. Ah mais attendez on me dit qu’en fait y a la fibre dans la ville et dans l’immeuble, mais depuis 4 Mois c’est la lutte pour que les deux soient reliés. 4 Mois que je lutte avec orange pour qu’ils viennent finir d’installer les choses (au début pas de PBO dans l’immeuble et maintenant le PBO non relié à l’exterieur). Et le plus drole c’est l’etiquette dans l’entrée de l’immeuble qui indique “cet immeuble à été relié à la fibre par orange”.


En Corrèze ils sont en train de déployer la fibre aeriènne à fond, ça avance assez vite et beaucoup de monde va être content de plus être coincé à ~3 Mbps. Beaucoup de fibre est déjà arrivée au niveau des poteaux téléphoniques des habitations.
Je crois que certains opérateurs prennent en charge le coup de l’installation (voie publique > habitation), c’est top.



« Un satisfecit des acteurs de la filière qui peuvent se féliciter de réussir ce qu’aucun autre chantier d’infrastructure en France n’accomplit : être en avance », affirme Étienne Dugas, président de la fédération.




Ça fait des années (décennies?) que les gars se ramassent des subventions de la part de l’État pour le déploiement de la fibre, que celui-ci s’apparente au “far west” et quand enfin ça avance, ils osent dire ça. Ils osent tout et c’est à ça qu’on les reconnaît.



Quentin a dit:


En Corrèze ils sont en train de déployer la fibre aeriènne à fond, ça avance assez vite et beaucoup de monde va être content de plus être coincé à ~3 Mbps. Beaucoup de fibre est déjà arrivée au niveau des poteaux téléphoniques des habitations. Je crois que certains opérateurs prennent en charge le coup de l’installation (voie publique > habitation), c’est top.




C’est exactement ce qu’il s’est passe chez moi : fibre en aerien depuis le poteau telephonique sur la voie publique jusqu’a la maison (plusieurs poteaux intermediaires) et aucun frais supplementaire a ma charge (chez Bouygues).


Pour ma fibre (en Vaunage, Ouest de Nîmes), Orange est partie de l’armoire voie publique en aérien (mixte poteaux en bois, et ceux en ciment d’Enedis), puis en souterrain dans mon impasse (car c’est comme ça que passait l’ADSL grâce à notre lotisseur).


Quand on voit qu’en Bretagne en fin d’année on sera au mieux à 40% de déploiement…


Je pense que vous ne mesurez pas ce que ça représente en terme de chantier que de raccorder l’ensemble du territoire Français. Ce sont des chantiers colossaux. Et malheureusement, il n’est pas possible de raccorder tout le monde ne même temps.



Pour donner un exemple que je connais bien, le nombre de raccordement chez Orange en Occitanie a augmenté de plus de 90% entre Janvier 2020 et janvier 2021. Doubler les capacités d’une telle machine industrielle en moins d’1 an est tout sauf simple et évident.



Ce qui est sûr, c’est que le déploiement est toujours plus lent au départ car le raccordement des extrémités se fait en dernier. Aussi, sur un RIP donné le nombre de prises libérées commence modestement et puis accélère. Je ne connais pas le cas de la Bretagne particulièrement, mais je pense que fin 2022 sera sans doute sans commune mesure.


Krapulax

Je pense que vous ne mesurez pas ce que ça représente en terme de chantier que de raccorder l’ensemble du territoire Français. Ce sont des chantiers colossaux. Et malheureusement, il n’est pas possible de raccorder tout le monde ne même temps.



Pour donner un exemple que je connais bien, le nombre de raccordement chez Orange en Occitanie a augmenté de plus de 90% entre Janvier 2020 et janvier 2021. Doubler les capacités d’une telle machine industrielle en moins d’1 an est tout sauf simple et évident.



Ce qui est sûr, c’est que le déploiement est toujours plus lent au départ car le raccordement des extrémités se fait en dernier. Aussi, sur un RIP donné le nombre de prises libérées commence modestement et puis accélère. Je ne connais pas le cas de la Bretagne particulièrement, mais je pense que fin 2022 sera sans doute sans commune mesure.


Que ça prenne du temps c’est une chose. Qu’il y est une telle différence de vitesse de déploiement entre les régions ça donne une idée sur la qualité des choix des exécutifs régionaux sur cette question. En Bretagne ça accélère un peu mais il y a eu de nombreux stop en go préjudiciables au déploiement.


Krapulax

Je pense que vous ne mesurez pas ce que ça représente en terme de chantier que de raccorder l’ensemble du territoire Français. Ce sont des chantiers colossaux. Et malheureusement, il n’est pas possible de raccorder tout le monde ne même temps.



Pour donner un exemple que je connais bien, le nombre de raccordement chez Orange en Occitanie a augmenté de plus de 90% entre Janvier 2020 et janvier 2021. Doubler les capacités d’une telle machine industrielle en moins d’1 an est tout sauf simple et évident.



Ce qui est sûr, c’est que le déploiement est toujours plus lent au départ car le raccordement des extrémités se fait en dernier. Aussi, sur un RIP donné le nombre de prises libérées commence modestement et puis accélère. Je ne connais pas le cas de la Bretagne particulièrement, mais je pense que fin 2022 sera sans doute sans commune mesure.


Dans le cas de certaines ZTD ce raisonnement ne tient pas.
A Lille par exemple, même les quartiers récents type Euralille ne sont que partiellement éligibles.



FrancoisA a dit:


Pour ma fibre (en Vaunage, Ouest de Nîmes), Orange est partie de l’armoire voie publique en aérien (mixte poteaux en bois, et ceux en ciment d’Enedis), puis en souterrain dans mon impasse (car c’est comme ça que passait l’ADSL grâce à notre lotisseur).




Ils sont moins abrutis quand dans certaines régions donc… Je regardais chez mes parents le weekend dernier ou ils déploient en aérien, ils ont mis un nouveau poteau à coté de chaque poteau enedis/télécoms existant (a 1 mètre) franchement, on nage en pleine débilité.
Sur le quartier, 6 poteaux comme ceux-ci l’un à coté de l’autre pour arriver à leur maison. Et après on nous parle d’écologie et de manque de poteau…



audrik a dit:


Moi je suis trop content y a la fibre dans mon immeuble. Ah mais attendez on me dit qu’en fait y a la fibre dans la ville et dans l’immeuble, mais depuis 4 Mois c’est la lutte pour que les deux soient reliés. 4 Mois que je lutte avec orange pour qu’ils viennent finir d’installer les choses (au début pas de PBO dans l’immeuble et maintenant le PBO non relié à l’exterieur). Et le plus drole c’est l’etiquette dans l’entrée de l’immeuble qui indique “cet immeuble à été relié à la fibre par orange”.




J’ai vu bien pire : tout un quartier de ma ville a été fibré, et est resté éligible mais sans que ca ne soit fonctionnel, pendant plus d’un an. La raison : ils avaient oublié de souder les fibres au NRO…




(quote:1873577:dvr-x)
Ils sont moins abrutis quand dans certaines régions donc… Je regardais chez mes parents le weekend dernier ou ils déploient en aérien, ils ont mis un nouveau poteau à coté de chaque poteau enedis/télécoms existant (a 1 mètre) franchement, on nage en pleine débilité. Sur le quartier, 6 poteaux comme ceux-ci l’un à coté de l’autre pour arriver à leur maison. Et après on nous parle d’écologie et de manque de poteau…




Ce n’est pas forcément de la débilité. Les poteaux n’ont peut-être pas la résistance suffisante pour supporter les fibres en plus de l’électricité et des câbles cuivres. Et souvent quand il y a doublement des poteaux, c’est pour cette raison. Ils ne s’amusent pas à en rajouter par pur plaisir, surtout avec le coût de chaque poteau et le coût logistique que ca ajoute pour les planter.


Je ne sais plus si c’était ici ou sur Reddit, mais quelqu’un avait dit que les raccordeurs de sa rue lui avait dit “on pose des poteaux pour la fibre à côté des autres car ça coûte moins cher que de faire l’étude pour savoir si les poteaux actuels peuvent supporter la fibre”



Patch a dit:



Ce n’est pas forcément de la débilité. Les poteaux n’ont peut-être pas la résistance suffisante pour supporter les fibres en plus de l’électricité et des câbles cuivres. Et souvent quand il y a doublement des poteaux, c’est pour cette raison. Ils ne s’amusent pas à en rajouter par pur plaisir, surtout avec le coût de chaque poteau et le coût logistique que ca ajoute pour les planter.




Eh oui… on connait la résistance du poteau, c’est normé.
Mais on ne connaît pas le poids de tout ce qu’il supporte déjà et entre le coût et les délais de l’étude, poser un nouveau poteau est souvent ce qu’il y a de plus simple et efficace, même si on comprend bien que pour les riverains, ça semble très surprenant.



Dans ls commentaires d’une news récente sur la pénurie de poteaux, ça avait été évoqué.



“Ne soyons pas plus bêtes que la moyenne : évidemment qu’on sait que le 100 % on ne l’atteindra jamais, mais on ne l’atteint avec aucun réseau”




Dit autrement, on ne va pas surement fibrer les 10-15% restant car c’est pas rentable.


Il y a encore pas mal de centre bourg assez facilement raccordable et qui le seront d’ici quelques années.


« Ne soyons pas plus bêtes que la moyenne : évidemment qu’on sait que le 100 % on ne l’atteindra jamais, mais on ne l’atteint avec aucun réseau »



Ah bon, il n’y a pas 100% de raccordés à l’électricité et à l’eau potable, qui sont des réseaux beaucoup plus complexes à construire? :mad2:



(reply:1873668:ProFesseur Onizuka)




Non, on n’est pas à 100% ni pour l’un ni pour l’autre.


Le principale obstacle au déploiement de la FO/THD est, AMHA, plus un problème de convaincre les élus locaux de son utilité pour qu’ils l’accélèrent dans leur localité que purement technique. Voir le cas de Quiberon que je connais spécialement bien où le maire, qui avait il y a quelques temps la possibilité de l’installer sur la commune, a fait marche arrière et pour l’instant…. stand by !!



Il n’en voit pas l’utilité, car il faut bien admettre qu’à Quiberon il y a beaucoup de résidences secondaires, mais désolé, beaucoup ont quand même des accès Internet installés avec plus ou moins de problème de débit alors… pas de raison pour ne pas également avoir la FO à Quiberon !! Faut juste un peu de courage politique !



Ailothaen a dit:


Je ne sais plus si c’était ici ou sur Reddit, mais quelqu’un avait dit que les raccordeurs de sa rue lui avait dit “on pose des poteaux pour la fibre à côté des autres car ça coûte moins cher que de faire l’étude pour savoir si les poteaux actuels peuvent supporter la fibre”




Pour les poteaux appartenant à Orange , l’étude BLO impose l’utilisation d’un logiciel proprio, sous windows uniquement, soumis à licence avec un dongle qui s’appelle CAP-FT , dont la licence par poste est de ~ 5000€ je crois (il est possible que ça ait changé récemment).
Ce logiciel permet de calculer le taux de charge du poteau en fonction du nombre & type de câble posé dessus ainsi que de son type (métal, bois,…) et de son âge.
Ce logiciel dont le résultat est impérativement à annexer à la demande de dossier s’assure que 98% des poteaux concerné sont déjà , avant même la demande, en état de surcharge chronique, ce qui se voit parfois à l’oeil nu.
Ce qui n’empêche pas du tout SFR (et d’autres) de les utiliser comme si de rien n’était.
Un opérateur (notamment public) qui veux rester dans les clous n’a pas d’autre choix que soit créer une tranchée, soit poser un autre poteau.



(quote:1873633:127.0.0.1)
Dit autrement, on ne va pas surement fibrer les 10-15% restant car c’est pas rentable.




Ce pourcentage n’engage que toi, vu qu’il fait la comparaison avec le taux de couverture des autres réseaux, on peut gager que l’objectif est de faire aussi bien que les autres, soit un taux de non-couverture définitive sous le pourcent.




(quote:1873668:ProFesseur Onizuka)
Ah bon, il n’y a pas 100% de raccordés à l’électricité et à l’eau potable, qui sont des réseaux beaucoup plus complexes à construire? :mad2:




Eh non ! Certaines habitations (et même des commerces) isolées en montagne ou sur de très petites îles ont un ou plusieurs réseaux manquants. Le taux est très faible mais pas nul.



(quote:1873668:ProFesseur Onizuka)
« Ne soyons pas plus bêtes que la moyenne : évidemment qu’on sait que le 100 % on ne l’atteindra jamais, mais on ne l’atteint avec aucun réseau »



Ah bon, il n’y a pas 100% de raccordés à l’électricité et à l’eau potable, qui sont des réseaux beaucoup plus complexes à construire? :mad2:




Electricité c’est 95% du territoire raccordé
L’eau potable et courante c’est 98%



(quote:1873668:ProFesseur Onizuka)
« Ne soyons pas plus bêtes que la moyenne : évidemment qu’on sait que le 100 % on ne l’atteindra jamais, mais on ne l’atteint avec aucun réseau »



Ah bon, il n’y a pas 100% de raccordés à l’électricité et à l’eau potable, qui sont des réseaux beaucoup plus complexes à construire? :mad2:




Non, il n’y a pas 100%.
Certaines habitations isolées fonctionnent en totale autonomie électrique (éoliennes, panneaux solaires & génératrice thermique). Et je connais des quartiers de villages où chaque maison a uniquement de l’eau par forage (mais certaines ont quand même le tout-à-l’égoût).



Patch a dit:


Non, il n’y a pas 100%. Certaines habitations isolées fonctionnent en totale autonomie électrique (éoliennes, panneaux solaires & génératrice thermique). Et je connais des quartiers de villages où chaque maison a uniquement de l’eau par forage (mais certaines ont quand même le tout-à-l’égoût).




Ca peux être par choix, aussi.
L’eau courante , l’électricité, c’est un confort mais c’est aussi une perte d’autonomie et une dépense contrainte qui t’oblige , chaque mois, à gagner un minimum pour régler ces factures. Certains ne le souhaitent pas adhérer, par ces paiements, à des décisions qui ne sont pas les leurs (sur le nucléaire par exemple) ,ou bien préparent un avenir dans la sobriété hydrique et énergétique.


La France a annoncé son raccordement complet à l’électricité en 1966 quand 99,6% des foyers étaient raccordés au réseau électrique.


Les chiffres dans le document d’infranum sont étranges :




  • en 2020, 24,2 millions de lignes correspondent à 59% => 41 millions de lignes au total

  • en 2022, 36,2 millions de lignes correspondent à 87% => 41,6 millions de lignes au total

  • en 2025, 40,6 millions de lignes éligibles, 2,1 millions non => 42,7 millions de lignes au total



0,6 millions de lignes en plus en 2 ans, puis 1,1 millions en 3 ans, c’est bizarre.


Cette augmentation du nombre de lignes est cohérente avec le nombre de constructions de logements en France :
411, 313 et 325 milliers mis en construction de 2019 à 2021, sachant qu’on met 1 à 2 ans à construire suivant que ça soit du logement individuel ou collectif.



Sachant que 2020 et 2021 on été freinés par le COVID, que ça ré-augmente jusqu’à 2025 semble cohérent.



Tu viens de mettre le doigt sur le fait que l’on doit augmenter le nombre de lignes fibres tous les ans rien que pour maintenir le %.