Des « caméras-piétons » pour lutter contre les agressions de sapeurs-pompiers

Des « caméras-piétons » pour lutter contre les agressions de sapeurs-pompiers

Les feux de l'amour

Avatar de l'auteur
Xavier Berne

Publié dans

Droit

22/07/2019
128

Des « caméras-piétons » pour lutter contre les agressions de sapeurs-pompiers

Afin de se protéger des agressions, certains sapeurs-pompiers pourront désormais être équipés de caméras individuelles, à titre expérimental. Explications.

Après les gendarmes et policiers, les pompiers. Le gouvernement a publié, au Journal officiel du vendredi 19 juillet, le décret autorisant les hommes du feu à recourir à des « caméras-piétons » dans le cadre de leurs interventions – pour le moment à titre expérimental. Ce texte était attendu depuis quasiment un an (voir notre article).

D’après le ministère de l’Intérieur, « 10 Services d’incendie et de secours et la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris sont d’ores et déjà candidats à l’expérimentation du dispositif ». L’initiative s’étendra jusqu’au 5 février 2022, précise le décret.

Interdiction de filmer en cas d’atteinte au secret médical

Aux termes de la loi du 3 août 2018, une autorisation préalable devra tout d’abord être délivrée par « le représentant de l’État compétent, sur demande de l’autorité de gestion du service d’incendie et de secours ». En clair, seules les brigades volontaires pourront doter leurs pompiers de ces caméras, généralement portées au niveau du torse.

Les hommes du feu ne seront pas pour autant autorisés à filmer en permanence. Ils pourront en effet décider d’activer leurs caméras « lorsque se produit ou est susceptible de se produire un incident de nature à mettre en péril leur intégrité physique, eu égard aux circonstances de l'intervention ou au comportement des personnes concernées ».

Un « signal visuel spécifique » devra alors indiquer que l’appareil enregistre (comme pour les policiers et gendarmes). De la même manière, les personnes filmées devront en être informées, au moment de l’activation de la caméra, « sauf si les circonstances l'interdisent ».

Les pompiers auront néanmoins l’interdiction formelle de filmer si l’enregistrement « est susceptible de porter atteinte au secret médical ».

Le décret précise au passage que les hommes du feu devront utiliser les « caméras individuelles fournies (...) au titre de l'équipement des personnels », et donc pas leur matériel personnel (tel qu’une GoPro par exemple).

Des preuves supplémentaires en cas de poursuites

« Dès leur retour au service », les pompiers devront transférer les données enregistrées sur un support informatique sécurisé. Celui-ci a vocation à contenir :

  • Les images et les sons captés par les caméras individuelles
  • Le jour et les plages horaires d'enregistrement
  • L'identification de l'agent porteur de la caméra lors de l'enregistrement des données
  • Le lieu où ont été collectées les données

Ces données et informations seront conservées pendant six mois (à compter du jour de l'enregistrement). Au terme de ce délai, précise le décret, elles devront être « effacées automatiquement ».

Durant toute cette période, les vidéos pourront être « extraites ou transmises pour les besoins d'une procédure judiciaire, administrative ou disciplinaire ». Et pour cause : si les caméras-piétons sont présentées comme un moyen d’apaiser les tensions avec certains individus, elles permettent surtout de recueillir des preuves en cas d’infraction (insultes, agression...).

Les images pourront également être exploitées à des fins de formation et de « pédagogie des agents ». Elles devront alors être « anonymisées ».

« Chaque opération de consultation, d'extraction et d'effacement de données fait l'objet d'un enregistrement dans le traitement ou, à défaut, d'une consignation dans un registre spécialement ouvert à cet effet », prévoit en outre le décret.

« Aucune agression ne restera impunie », promet Castaner

Pour le ministère de l’Intérieur, cette expérimentation permet de faire « un pas supplémentaire pour mieux protéger les sapeurs-pompiers et assurer que ceux qui les agressent soient interpellés et traduits en justice ». La Place Beauvau, qui a malgré tout mis près d'un an à publier ce décret, insiste sur le fait que les hommes du feu sont victimes d’agressions « trois fois par jour », « partout en France ».

« Le port de caméras-piétons, c’est à la fois une protection supplémentaire pour les sapeurs-pompiers, un message de fermeté envers ceux qui les attaquent, et la garantie qu’aucune agression ne restera impunie », a fait savoir Christophe Castaner, « le premier flic de France », par voie de communiqué.

« Si on veut voir qui caillasse les véhicules des pompiers, on n’y parviendra pas en équipant les pompiers de caméras mobiles », avait néanmoins fait valoir le député Ugo Bernalicis (LFI), en juillet 2018, lors des débats à l’Assemblée.

Même Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l’Intérieur, avait clairement affirmé que le gouvernement n’était « pas persuadé » que les caméras-piétons constituent un moyen de « sécuriser » les interventions des hommes du feu. « Cette mesure ne pourra pas constituer l’alpha et l’oméga pour assurer la sécurité des sapeurs-pompiers », avait prévenu l’intéressée.

Comme l’avait souhaité le législateur, le décret impose aux brigades de sapeurs-pompiers participant à cette expérimentation de présenter, d’ici à avril 2021, un rapport d’évaluation au ministère de l’Intérieur. Ce document portera notamment sur « l'impact de l'emploi des caméras individuelles sur le déroulement des interventions ». Il détaillera également « le nombre de procédures judiciaires, administratives et disciplinaires pour le besoin desquelles il a été procédé à la consultation et à l'extraction de données provenant des caméras individuelles ». Cette évaluation devra enfin « associe[r] une ou plusieurs personnes étrangères aux services ayant mis en œuvre l'expérimentation ».

128

Écrit par Xavier Berne

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Interdiction de filmer en cas d’atteinte au secret médical

Des preuves supplémentaires en cas de poursuites

« Aucune agression ne restera impunie », promet Castaner

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (128)


loser Abonné
Le 22/07/2019 à 10h 18

 

« Le port de caméras-piétons, c’est à la fois une protection supplémentaire pour les sapeurs-pompiers, un message de fermeté envers ceux qui les attaquent, et la garantie qu’aucune agression ne restera impunie »





Parce, bien sûr, aucun agresseur n’agira masqué, de façon à ne pas pouvoir être identifié. 


choukky Abonné
Le 22/07/2019 à 10h 42

Faut être un sacré dégénéré fini à la pisse pour emmerder des hommes/femmes qui se démennent à sauver des vies.


Le 22/07/2019 à 10h 53

Une raison supplémentaire pour agresser les personnels de secours : arracher la caméra.


Le 22/07/2019 à 10h 53

Il n’y a pas une loi qui interdit d’être masqué en public ?


tpeg5stan Abonné
Le 22/07/2019 à 10h 54

Les caméras ne vont rien y changer. Au vu de l’impunité des auteurs de ces forfaits, caméra ou non, pourquoi cesseraient-ils ?


tpeg5stan Abonné
Le 22/07/2019 à 10h 55

La fameuse loi anti-burqa ?

Elle n’est quasiment pas appliquée.


tinc Abonné
Le 22/07/2019 à 10h 56







spidermoon a écrit :



Il n’y a pas une loi qui interdit d’être masqué en public ?







En même temps, il y en a aussi une qui interdit d’agresser les gens ^^



Patch Abonné
Le 22/07/2019 à 11h 05







choukky a écrit :



Faut être un sacré dégénéré fini à la pisse pour emmerder des hommes/femmes qui se démennent à sauver des vies.



Et pourtant il y en a des tas dans les quartiers pourris.

Faut dire que leur raisonnement est sacrément limité, à peu près autant que leur intelligence : “wesh les keufs ils font que nous faire chier, ils ont un uniforme, les pompiers ont un uniforme, ils sont donc avec eux, faut taper dessus”



Le 22/07/2019 à 11h 12

Pour mieux comprendre : les racailles font venir les pompiers via des feux de poubelle puis caillassent et frappent les pompiers dans le but de faire venir la police et de les frapper. Les pompiers ne sont pas leur but.


yvan Abonné
Le 22/07/2019 à 11h 32







Patch a écrit :



Et pourtant il y en a des tas dans les quartiers pourris.





T’as une source chiffrée de ça ?

Parce que la scénographie télé classique avec des méchants jeunes arabes en jogging qui s’attaquent au gentil service public je vois bien mais la réalité de la fréquence de ça j’en suis moins certain.



De mon point de vue c’est une loi qui déploie un moyen inutile pour répondre à un problème plutôt marginal i.e. une opération de communication du gouvernement.

(attention, marginal ne veut pas dire que ce n’est pas grave quand ça arrive)



A ma connaissance ce métier (pompier) n’est toujours pas reconnu comme métier à risques légalement.

Foutage de gueule peut être un peu de les équiper de breloques mais pas de reconnaitre qu’ils vivent les mêmes risques que la police.



A ma connaissance également les personnels médicaux, de la banque, du commerce, de l’action sociale de terrain sont exposés à peu près aux mêmes niveaux d’agressions verbales et physiques. Pourquoi juste les pompiers? Ca présente mieux à la télé que des banquiers?









yvan a écrit :



T’as une source chiffrée de ça ?

Parce que la scénographie télé classique avec des méchants jeunes arabes en jogging qui s’attaquent au gentil service public je vois bien mais la réalité de la fréquence de ça j’en suis moins certain.









c’est bien connu que les dealers accueillent super bien les pompiers dans leurs quartiers.



yvan Abonné
Le 22/07/2019 à 11h 41

“c’est bien connu” n’est pas une source fiable.



Dans le quartier où il y a le plus de dealers près de chez moi c’est plutôt eux qui arrondissent les angles… aucun commerçant ne fout la merde volontairement dans son magasin. Logique de base si on ne s’intoxique pas l’esprit aux médias d’extrême droite…



Je vois bien tout le storytelling sur le sujet avec les vilains dealers à la mentalité de méchants de dessin animés et la population animale de jeunes de banlieues à la violence innée et gratuite mais ce qui m’intéresse c’est des chiffres sur le sujet parce que ce n’est pas spécialement ce que je constate comme pb près de chez moi sur les sujets de la violence de rue.


Le 22/07/2019 à 11h 52

Je ne sais pas si c’est répandu fréquent etc….et je n’ai pas de chiffres<img data-src=" />

Par contre je connais pas mal de mèdecins ou infirmièrs/infirmières et je n’en ai jamais rencontrés qui avaient quitté leur boulot à cause d’agressions même s”ils en avaient subies.

Par contre je ne connais pas beaucoup de pompiers mais j’en connais 2 qui étaient sapeurs pompiers et qui ont quitté le métier pour ne plus subir d’agressions, mais étaient surtout traumatisés par les embuscades

dans lesquelles ils disaient tomber régulièrement

L’un deux d’ailleurs qui avait fait des cours du soir arts et métiers fait une très bonne carrière dans une grosse boite informatique( il a grimpé très vite dans la hiérarchie) .

donc ce ne doit pas être qu’anecdotique


yvan Abonné
Le 22/07/2019 à 11h 58

Du coup j’ai cherché 10 minutes en ligne et il n’y a ni explosion du pb ni limitation du sujet aux débiles de banlieue.

https://www.20minutes.fr/societe/2400087-20181219-agressions-hausse-pourquoi-tan…



Si l’Algérie ne gagne pas trop souvent la CAN ça devrait rester ainsi <img data-src=" />



Bon par contre il y a de réels soucis pour les pompiers mais ce n’est pas un pb de manque de caméras

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/02/22/01016-20170222ARTFIG00333-asp…



Castaner est bien dans la narration.


Le 22/07/2019 à 12h 02

Voici un rapport de l’’institut national des hautes études de la sécurité et de la justice de 2017 sur les agressions de pompiers :

https://inhesj.fr/sites/default/files/ondrp_files/publications/pdf/note_20.pdf



A priori il y a une forte augmentation des aggressions depuis 2008 (plus de moitié plus). Un article qui résume l’étude :

https://www.pompiers.fr/presse/hausse-des-agressions-envers-les-sapeurs-pompiers



Si d’autres personnes ont de meilleures sources, allez-y !


refuznik Abonné
Le 22/07/2019 à 12h 09

Bof, Castaner a surtout du matériel à revendre parce que le dernier rapport sur les caméras pour les policiers démontrait leurs inutilités (NXI avait d’ailleurs fait un papier dessus).


yvan Abonné
Le 22/07/2019 à 12h 14

Merci <img data-src=" /> , du coup j’ai cherché aussi et j’en ai posté au dessus qui reprennent tes données mais commentées.



Et visiblement ça ne s’arrange pas <img data-src=" />

https://www.20minutes.fr/societe/2399043-20181219-detresse-petages-plombs-alcool…



Par contre il faudra m’expliquer en quoi une caméra est utile pour éviter le coup de couteau d’un tox ou pour identifier un alcoolo qui va se faire interpeller direct après avoir agressé le pompier.



Je l’ai déjà dit plus haut mais ça fleure bon le coup de comm. du gouvernement qui a tout fait pour détruire les mécanismes de solidarité et augmenter la détresse sociale mais qui ne veut pas donner de moyens à ceux qui ramassent la merde derrière.



Politicien = grand cynique arriviste <img data-src=" /> <img data-src=" />


Patch Abonné
Le 22/07/2019 à 12h 27







yvan a écrit :



T’as une source chiffrée de ça ?

Parce que la scénographie télé classique avec des méchants jeunes arabes en jogging qui s’attaquent au gentil service public je vois bien mais la réalité de la fréquence de ça j’en suis moins certain.



Ca tombe bien, t’es le 1er à parler d’arabes ici. Du coup tout ton laïus tombe à l’eau.



Par contre je connais plein de quartiers où les pompiers ont interdiction formelle de pénétrer sans la présence des forces de l’ordre, même en cas d’impératif absolu. Dont un où j’ai de la famille, et où j’ai pu voir des échanges de sachets blancs (sûrement de la farine ou du sucre, à t’écouter…) contre de l’argent, qu’ils ne cherchaient même pas à cacher. Et ce ne sont pas des quartiers riches.



yvan Abonné
Le 22/07/2019 à 12h 28

Mouaih, je ne sais pas ce que mon laïus était censé faire à part cultiver le doute et la rationalité sur un sujet qui part trop en vrille dans les clichés de spin doctors identitaires en France mais bon… On va dire que les quelques sources citées plus bas qui globalisent le pb au delà de la fenêtre du PMU sont probablement inutiles et superflues <img data-src=" />

Si ta famille vit dans un quartier nul c’est probablement que c’est partout pareil en France.


Le 22/07/2019 à 12h 37







refuznik a écrit :



Bof, Castaner a surtout du matériel à revendre parce que le dernier rapport sur les caméras pour les policiers démontrait leurs inutilités (NXI avait d’ailleurs fait un papier dessus).





Désolé mais c’est n’importe quoi …

Vas relire le papier de NXI en question. Les problèmes relevés ne sont en rien lié à une inutilité de la caméra piéton, mais à du matériel encombrant, de mauvaise qualité, et à des contraintes d’utilisation (y compris post-utilisation).

Il y a un bémol qui a été émis sur l’utilisation en cité, mais de façon générale c’est positif

https://www.nextinpact.com/news/107902-les-laborieuses-experimentations-cameras-…



Tu peux être contre les caméra piéton, mais ne va pas affirmer des choses fausses (en plus en prenant en source le site ou tu es…)



Patch Abonné
Le 22/07/2019 à 12h 39







yvan a écrit :



Mouaih, je ne sais pas ce que mon laïus était censé faire à part cultiver le doute et la rationalité sur un sujet qui part trop en vrille dans les clichés de spin doctors identitaires en France mais bon…



Cultiver le doute, certainement. La rationnalité, j’ai vraiment du mal à la voir, surtout quand tu rajoutes des éléments que personne n’a jamais dit avant, tout en affirmant qu’ils ont été dits avant.



Mais dans tous les cas, c’est parce que ca n’existe quasiment que dans notre imagination fertile, que même les rappeurs se mettent à dénoncer ces actes dans leurs chansons (je pense surtout à Kaotik 747, son titre Projet#18, et le clip associé où on voit des pompiers caillassés par des jeunes)…



tazvld Abonné
Le 22/07/2019 à 12h 46

Ce genre de comportement se “propagent” car au final il y a pratiquement aucune conséquence pour les auteurs. J’imagine que l’idée n’est pas pas d’empêcher le comportement en préventif, mais à posteriori la répétition et la propagation de ce comportement.

Après, on est d’accord, si derrière, les gars identifiés sur les vidéos ne reçoivent pas assez rapidement une convocation et autre chose qu’une paire de sourcils froncés, ça ne servira à rien.


yvan Abonné
Le 22/07/2019 à 12h 52

J’ai jamais dit que ça n’existait pas ?!? mais que la jolie histoire identitaire qui attribue direct le pb aux jeunes de banlieue n’est pas signe d’un esprit sans a priori. Mais tu es probablement une victime dont je veux nier la douleur et ça justifie probablement tout un tas de choses derrières que tu es légitime à faire/dire en tant que victime <img data-src=" />


yvan Abonné
Le 22/07/2019 à 12h 54

Ben a priori ce qui se propage surtout c’est le dépôt de plainte systématique et la misère sociale à moyens constants si j’en crois ce que j’ai lu du sujet quand j’ai regardé.

Là c’est pareil, la tarte à la crème du laxisme c’est généralement faux, juste la prison n’est que rarement une solution (voir sert de rite initiatique aux plus durs et donc fait partie du pb).


Le 22/07/2019 à 12h 55

mais est-ce que ces supports de stockage seront taxés ? <img data-src=" />


wagaf Abonné
Le 22/07/2019 à 13h 05







yvan a écrit :



J’ai jamais dit que ça n’existait pas ?!? mais que la jolie histoire identitaire qui attribue direct le pb aux jeunes de banlieue n’est pas signe d’un esprit sans a priori. Mais tu es probablement une victime dont je veux nier la douleur et ça justifie probablement tout un tas de choses derrières que tu es légitime à faire/dire en tant que victime <img data-src=" />





Il serait si absurde que certains soucis se concentrent particulièrement dans des banlieues difficiles ?



Comme nombre d’autres commentateurs ici, j’ai eu écho de ces problématiques spécifiques depuis un certain temps par des témoignages directs de personnes y ayant vécues.



L’esprit plein d’à priori n’est peut-être pas celui que tu penses ?



yvan Abonné
Le 22/07/2019 à 13h 11

Ce n’est pas absurde, juste avant de généraliser le qu’en dira t on il faut se renseigner auprès des professionnels du secteur (ici les pompiers). Sinon bien entendu que beaucoup de de quartiers pauvres sont un dépotoir à populations à pb, juste il y a un marketing d’extrême droite matraqué par la majorité des médias dans ce pays et qui s’avère faux quand on regarde la réalité.



C’est de ce storyteling dont je me méfie parce que sinon vivant à Nantes niveau quartiers en feu et confrontation jeunes/institution avec l’extrême droite qui en rajoute dans la violence de rue ça va, les exemples de pb du genre je les ai sous le nez sans trop chercher depuis deux trois ans… <img data-src=" />

Mais justement j’aimerai que ça cesse donc les grandes leçons des identitaires et les explications simplistes gentils/méchants ne sont pas vraiment la bonne méthode pour sortir du miasme.


Le 22/07/2019 à 13h 14



Les images pourront également être exploitées à des fins de formation et de « pédagogie des agents ». Elles devront alors être « anonymisées ».





Seul avantage du dispositif… le reste semble inopportun vu le nombre d’interventions touchant au secret médical. (caméra à désactiver/réactiver etc. bref !)


tpeg5stan Abonné
Le 22/07/2019 à 13h 16







jb18v a écrit :



mais est-ce que ces supports de stockage seront taxés ? <img data-src=" />







Si c’est sapeur-pompier volontaire, pas d’exemption pour raison professionnelle, mais oui <img data-src=" />



Jarodd Abonné
Le 22/07/2019 à 13h 21

Donc ils ont prévu de protéger le secret médical, mais pas le droit à la vie privée ? Donc comme les flics ils peuvent filmer à l’intérieur des habitations, et ce sans aucun problème ?



Et l’anonymisation c’est quoi exactement ? Ils vont flouter les yeux de la personne ?


Le 22/07/2019 à 13h 32

un vague trait noir de quelques pixels en travers de l’objet/sujet à anonymiser. Comme dans les hentai :oui2:


Jarodd Abonné
Le 22/07/2019 à 13h 45

Dans ce cas je suis comme Christophe Castagneur : je suis pour la levée (<img data-src=" />) de tout anonymat <img data-src=" />


vizir67 Abonné
Le 22/07/2019 à 13h 50

j’avoue que ça…..ça me dépasse !

(y-en a, même, qui agresse le ‘SAMU’, là aussi…………) <img data-src=" />


Le 22/07/2019 à 14h 03

&nbsp;







yvan a écrit :



qui attribue direct le pb aux jeunes de banlieue



&nbsp;

C’est les dealers qui posent problème et généralement ils sont très jeunes pour pouvoir éviter les emmerdes avec la police. Je t’invite à aller voir par toi même si tu ne veut pas nous croire. Banlieue à la base bien plus sympa à vivre que de beau quartier huppé.



Le 22/07/2019 à 14h 12







yvan a écrit :



c’est une loi qui déploie un moyen inutile pour répondre à un problème plutôt marginal.



&nbsp;

Le problème est marginal car le gouvernement fait tout pour minimiser ce problème. La france est le pays qui consomme le plus de cannabis notamment chez les mineurs alors que la loi pour le consommateur est la plus répressive. Chaque année cette lutte nous coute directement 500 millions d’euros ce qui la encore est loin d’être marginal. La police à pour ordre d’intervenir dans les quartier si et seulement si il y à vraiment eu quelque chose de grave pour justement que ce problème reste “marginal”.

&nbsp;





yvan a écrit :



Ca présente mieux à la télé que des banquiers?





Je rappelle que selon le gouvernement les zone de non droit n’existent pas car il est possible d’aller n’importe ou accompagné de la police. En partant de ce principe la tu peut donc raconter n’importe quoi. Tout comme le fait de ne plus vouloir comptabilisé le nombre de voiture cramée le jour de l’an et le 14 juillet.



&nbsp;



Le 22/07/2019 à 14h 20

On va finir par devoir armer nos pompiers, ce pays devient du grand n’importe quoi….


Le 22/07/2019 à 14h 28







loicblutz a écrit :



On va finir par devoir armer nos pompiers, ce pays devient du grand n’importe quoi….





Le principal problème c’est que ceux qui votent en france ne veulent pas de véritable changement car ce sont des gaulois réfractaires. Pour eux seule la répression compte et le passage par la prison. Et vu que les prisons sont saturés le problème ce déporte ailleurs, dans la rue.



Selon pas mal d’étude la france à atteint le seul critique des plus de 50% pour la légalisation du cannabis mais le gouvernement ne fait que rejeter toute ces études d’un simple non.



Si il fallait vraiment être cohérent avec les stupéfiant en prenant comme base les recommandations de l’oms l’alcool devrait lui aussi être illégal. Les state unis ont fait une tentative il y à fort longtemps ce qui à eu pour but une recrudescence du crime organisé, une augmentation de la consommation et un produit plus fort / coupé avec tout et n’importe quoi.



tazvld Abonné
Le 22/07/2019 à 14h 40

“On a beau taper sur des cons, ça ne les rendra pas plus intelligent.” (il me semble que c’est du Coluche).



Non, bien sûr, la prison n’est pas une forme de retour qui soit réellement efficace dans ce cas. Personnellement, je verrais plus des TIG dans la vie et l’entretien de leur quartier que je trouve bien plus éducatif. Tout d’abord il prennent conscience des conséquences de leurs actes. Mais aussi, en participant, ca pourrait les responsabiliser dans la vie de leur quartier.





Sinon, la misère sociale, il y en a toujours eu. Les quartiers “pauvres” ne sont pas une invention de la seconde moitié du XXième siècle. De là, avec les nouveau moyen de communications (je penses beaucoup à internet, mais on peut considéré tous les médias), 2 choses ont beaucoup évolué.



Tout d’abord, la fluidité de propager de l’information : il suffit aujourd’hui qu’une personne pose une vidéo sur YT pour que l’intégralité de la planète puisse la voir dans la minute. Or, si l’on reprend la théorie de mème (le même “mème” que dans “mème internet”) proposé par Richard Dawkins en tant qu’un élément de culture qui se transmet d’un individu à l’autre, leur “viralité” est plus que décuplé par internet. (dans l’idée, je te conseille la vidéo de Dirty Biology sur les massacre aux armes a feux aux US : ou comment la médiation d’un comportement provoque des copies.)



Ensuite la mise en concurrences avec le monde entier. On ne construit plus son image avec son entourage proche. On est toujours en concurrence avec un autre mecs quelque part dans le monde. Vu que l’on trouvera toujours quelqu’un de meilleur que nous quelque soit le domaine (plus riche, plus beau, plus fort…), on est confronté à notre insignifiance (tel une peinture romantique). Que nous reste il pour nous ? Notre égo en prend un coup, se construire une image et donc se faire reconnaître dans un groupe est difficile.



Or internet ne nous a pas rendu plus con, il nous a juste donné accès à toute la connerie du monde (on a tous connu quand on été gamin des jeux débiles, dangereux et interdit). Du coup, aujourd’hui, le moindre truc ne demandant aucun talent particulier se propage car chacun veut un peu de reconnaissance.








yvan a écrit :



“c’est bien connu” n’est pas une source fiable.



Dans le quartier où il y a le plus de dealers près de chez moi c’est plutôt eux qui arrondissent les angles… aucun commerçant ne fout la merde volontairement dans son magasin. Logique de base si on ne s’intoxique pas l’esprit aux médias d’extrême droite…



Je vois bien tout le storytelling sur le sujet avec les vilains dealers à la mentalité de méchants de dessin animés et la population animale de jeunes de banlieues à la violence innée et gratuite mais ce qui m’intéresse c’est des chiffres sur le sujet parce que ce n’est pas spécialement ce que je constate comme pb près de chez moi sur les sujets de la violence de rue.







Et bien on a pas les mêmes, en bas de chez moi, ça caillasse tout ce qui porte un uniforme (même les facteurs). Résultat plus de paquets, les livraison après 11h du mat c’est mort et les pompiers ne se déplace que pour les incendies. C’est comme ça qu’un wesh est mort l’autre soir (crise cardiaque ), les pompiers ayant mis du temps à venir parce qu’ils s’étaient fait caillassé quelques semaines plus tôt quand ils étaient venus éteindre un incendie de stockage de bouteilles vides.



Le 22/07/2019 à 15h 28







skankhunt42 a écrit :



Le problème est marginal car le gouvernement fait tout pour minimiser ce problème. La france est le pays qui consomme le plus de cannabis notamment chez les mineurs alors que la loi pour le consommateur est la plus répressive. Chaque année cette lutte nous coute directement 500 millions d’euros ce qui la encore est loin d’être marginal. La police à pour ordre d’intervenir dans les quartier si et seulement si il y à vraiment eu quelque chose de grave pour justement que ce problème reste “marginal”.







Je pense que dire aux enfants que maintenant ils ont droit de fumer du cannabis serait effectivement un très bon signal car il diminuerait immédiatement leur consommation !



Et pour les majeurs, c’est un bon coup de pouce aussi.

Etat de Washington, la légalisation a augmenté la consommation des 18-25 de 20%

Uruguay, on est passé de 9% de fumeurs de cannabis à 15%



La cigarette est légale et pour réussir à faire en sorte que les gens commencent à arrêter de fumer cette saloperie qui les tue, il a fallu taper dans leur portefeuille en augmentant les prix.

L’alcool éclate des cerveaux et des vies depuis des millénaires et c’est normal, c’est dans notre culture !





Je suis désolé mais quelque soit la raison financière ou de “liberté” il m’est totalement inconcevable qu’on légalise le fait de se démonter le cerveau parce que c’est “récréatif”.

Tu as envie de le faire, grand bien t’en fasse je ne suis pas juge. Mais dire “publiquement” que :“allez y maintenant c’est autorisé” c’est la solution de facilité et ça va pourrir des générations entières comme l’ont fait l’alcool et le tabac avant…



L’illégalité est certes un peu tentatrice, mais ça reste un frein pour beaucoup. Le jour ou tu as juste à pousser la porte du magasin, tu n’es pas “coupable” de le faire.




yvan Abonné
Le 22/07/2019 à 16h 09

Le pb est marginal parce que 3000 pompiers agressés par an par rapport à 450 000 pompiers en exercice et 5 millions d’interventions on peut s’inquiéter d’une augmentation des agressions mais on n’est pas dans un truc apocalyptique non plus.









skankhunt42 a écrit :



C’est les dealers qui posent problème et généralement ils sont très jeunes pour pouvoir éviter les emmerdes avec la police. Je t’invite à aller voir par toi même si tu ne veut pas nous croire. Banlieue à la base bien plus sympa à vivre que de beau quartier huppé.





A priori pas spécifiquement si on en croit les principaux intéressés.



Le 22/07/2019 à 16h 09

Tu dois pas vivre en France sérieux…

La légalisation n’augmentera pas la consommation des plus jeunes, la France a déjà la plus grosse consommation d’Europe. Le cannabis se trouve absolument partout. Justement en légalisant on reprendra le contrôle et sur la vente (interdiction au mineur) et sur la qualité (santé publique).



De plus le cannabis est mauvais pour la jeunesse, mais beaucoup, beaucoup moins que l’alcool.



Et personne ne dit que légaliser c’est rendre quelque chose de «bien», pas + que l’alcool.


yvan Abonné
Le 22/07/2019 à 16h 13

Ca fait des décennies que des milliers de rapports ont été pondus par tous les experts imaginables de toutes les orientations politiques imaginables sur le sujet et la criminalisation des drogues est le pire système qui soit en termes de santé publique.



Tu as probablement plein de certitudes sur plein de sujets mais malheureusement tes a priori ne se vérifient pas en pratique : Le pb n’étant pas la proportion de consommateurs mais les quantités consommées et le cadre (tox ou pas) dans lequel c’est consommé (et à la marge la qualité des produits).


yvan Abonné
Le 22/07/2019 à 16h 19







skankhunt42 a écrit :



Selon pas mal d’étude la france à atteint le seul critique des plus de 50% pour la légalisation du cannabis mais le gouvernement ne fait que rejeter toute ces études d’un simple non.





A ma connaissance ça fait depuis le rapport Henrion à la fin des années 90 qu’il y a un large consensus sur la nécessité sanitaire d’une légalisation, au moins du cannabis. Le pb est que tout l’argent reversé ainsi et la situation qui permet de facilement criminaliser la population usager/revendeur est un facteur de stabilité des quartiers pauvres. C’est de ce que j’en ai compris lors de débats tripartites écolos, PS, RPR (ancêtre des républicains) sur le sujet le principal verrou à une légalisation en France.



Le 22/07/2019 à 16h 23

Ça + le fait qu’on a des gros conservateurs au pouvoir.

cf Macron qui écarte l’éventualité sans même en débattre. Jamais vu un jeune aussi vieux.


yvan Abonné
Le 22/07/2019 à 16h 36

Ca fait partie avec la françafrique, la politique énergétique et quelques autres des sujets qui ont toujours été hors démocratie réelle en France. Macron ou pas. A la limite il ne fait pas de faux semblants.



La criminalisation des usagers passe en France par une loi d’exception annexe à une loi sur le sport (de mémoire) votée un 31 janvier… autant dire que ça a débattu sévère autour de la loi qui a détruit le plus de personnes dans ce pays en les envoyant en prison <img data-src=" /><img data-src=" />



Après les historiens indiquent généralement que c’était plus ou moins le but (détruire des gens) puisque l’usage de drogues était très lié aux contres cultures des 60’s (psychédélisme etc.).

Aujourd’hui on fait des lois pour criminaliser les gilets jaunes sur le net, autre époque autres moeurs <img data-src=" />


Le 22/07/2019 à 16h 55







yvan a écrit :



Le pb est marginal parce que 3000 pompiers agressés par an par rapport à 450 000 pompiers en exercice et 5 millions d’interventions on peut s’inquiéter d’une augmentation des agressions mais on n’est pas dans un truc apocalyptique non plus.



&nbsp;

Marginal au niveau national mais pas au niveau local. Si tu est pompier dans une zone de non droit c’est chaque intervention qui sera à risque. Et si comme pour l’enseignement aller travailler les première années dans une zone de non droit est plus ou moins obligatoire tu augmente donc statistiquement le nombre de pompier touchés au fur et à mesure qu’ils sont remplacés et qu’a la fin plus personne ne voudra faire ce métier.



loser Abonné
Le 22/07/2019 à 16h 55

Il n’y a pas une loi qui interdit d’agresser les pompiers?


Le 22/07/2019 à 17h 00







loser a écrit :



Il n’y a pas une loi qui interdit d’agresser les pompiers?





<img data-src=" />

Mais pas assez précise , vite vite au travail

<img data-src=" />



Le 22/07/2019 à 17h 17







Toorist a écrit :



Je pense que dire aux enfants que maintenant ils ont droit de fumer du cannabis serait effectivement un très bon signal car il diminuerait immédiatement leur consommation !





Si pour toi la définition d’un enfant c’est un mineur alors ils seront bien mieux protégés avec la légalisation qu’avec la répression. Le marché noir disparaitra peut à peut ce qui rendra pour eux le produit plus difficile d’accès surtout si le peu du marché noir prendre cher lors d’une arrestation et encore plus si flagrant délit sur mineur.



Ce fait à été prouvé par différente études de nombreuses fois, véhiculer le contraire c’est véhiculer une fake news. Le problème c’est que comme toi ils veulent jouer sur les mots entre jeunes et mineurs.



ps : Beaucoup de vendeurs de cannabis / guetteurs sont des mineurs, argent facile et sans danger. Tu les compte dans des statistiques ?



&nbsp;





Toorist a écrit :



Et pour les majeurs, c’est un bon coup de pouce aussi. Etat de Washington, la légalisation a augmenté la consommation des 18-25 de 20% Uruguay, on est passé de 9% de fumeurs de cannabis à 15%





La plupart du temps ces chiffres sont faussés car les gens n’osent par répondre au sondages avant une légalisation car peur de représailles. J’aurais tendance à dire que plus la loi est répressive et plus le chance de mentir est élevé. C’est tout con mais si un fumeur même occasionnel à le malheur de conduire si un jour tu veut lui faire perdre son permis c’est très facile.

&nbsp;





Toorist a écrit :



La cigarette est légale et pour réussir à faire en sorte que les gens commencent à arrêter de fumer cette saloperie qui les tue, il a fallu taper dans leur portefeuille en augmentant les prix.



&nbsp;

La contrebande de cigarette augmente tellement que l’état va obliger les fabriquant à ajouter un code barre spécial pour pouvoir tracer les paquets. Et si demain tu interdit la vente de cigarette le marché noir va exploser comme avec le cannabis qui était légal en france à une certaine époque.



A paris il y à une salle de shoot alors que la vente d’héro n’est pas légale et résultat c’est chaque jours le boxon avec les dealers du coin qui ont plus ou moins carte blanche. Au canada il y à des coopérative d’achat pour l’héro comme pour les cannabis club en espagne.

&nbsp;





Toorist a écrit :



L’alcool éclate des cerveaux et des vies depuis des millénaires et c’est normal, c’est dans notre culture !





Je sais pas si c’est du second degré mais il est clair que cette mentalité doit changer ou alors si elle ne change pas elle doit aussi s’appliquer au reste.

&nbsp;





Toorist a écrit :



&nbsp; il m’est totalement inconcevable qu’on légalise le fait de se démonter le cerveau





Vu que l’alcool est plus nocif il faut donc rendre l’alcool illégal ? Et au risque de me répéter nous somme déjà un des pays qui fume le plus alors qu’un des plus répressif ce qui rend au final le produit plus ou moins légal en terme d’accessibilité. Dans n’importe quel ville de france de plus de 50.000 habitant tu trouve du cannabis en moins de 10 minutes.







Toorist a écrit :



Mais dire “publiquement” que :“allez y maintenant c’est autorisé” c’est la solution de facilité et ça va pourrir des générations entières comme l’ont fait l’alcool et le tabac avant… L’illégalité est certes un peu tentatrice, mais ça reste un frein pour beaucoup. Le jour ou tu as juste à pousser la porte du magasin, tu n’es pas “coupable” de le faire





Quand tu t’assois à un cofee shop en hollande tu te rend vite compte que tu est au même niveau que les chinois qui viennent à bordeaux pour déguster du vin et que la “culpabilité” ce n’est que du pipeau arbitraire. Il y à justement un français bien connu fils de vigneron qui cartonne avec sa weed légale en californie.





ps : Ont parle d’une plante millénaire qui proviens de chine, dont une bonne partie qui la consomme pour ce soigner et qui de fait alimente le marché noir d’où ce genre d’actualité. Alors soyons clair je ne dis pas que sans cannabis les banlieue serais en mode bisounours mais ça éliminerait quand même un paquet de problème lié à ce sujet.







&nbsp;



lanoux Abonné
Le 22/07/2019 à 17h 52

peux tu m’expliquer pourquoi, à la gare de melun ce ne sont que des jeunes issue d’afrique du nord a 80% et d’afrique sub saharienne pour les 20% restant qui tiennent les bancs en béton a “chouffer des meufes” en buvant de grandes bières de punk a chien appelé 86 et roulant des cigarettes qui font rire gout chichon/weed suivant l’arrivage, jusqu’a 2h du mate et qui foutent systématiquement la merde?



va pas me dire c’est faux, la prochaine fois que je vais chercher ma femme a la gare (car passer une certaine heure je dois me déplacer pour l’amener de la gare a sa bagnole), je te les prends en photos.


Patch Abonné
Le 22/07/2019 à 17h 56







yvan a écrit :



J’ai jamais dit que ça n’existait pas ?!? mais que la jolie histoire identitaire qui attribue direct le pb aux jeunes de banlieue n’est pas signe d’un esprit sans a priori. Mais tu es probablement une victime dont je veux nier la douleur et ça justifie probablement tout un tas de choses derrières que tu es légitime à faire/dire en tant que victime <img data-src=" />



Kamoulox!



Maintenant ce n’est plus “arabes” mais “jeunes de banlieue”. Ca tombe bien, parce que tu es toujours le premier à parler de ca. Si tu relis mon commentaire correctement, tu comprendras que j’ai parlé uniquement de quartiers pourris. Ou alors faudra que tu arrives à m’expliquer en quoi par ex. Barriol (un quartier de la ville d’Arles, le plus pourri et de loin, qui fait partie de ces nombreux quartiers où les pompiers n’ont pas le droit d’intervenir sans assistance des fdo) est la banlieue de quoique ce soit. Ou en quoi La Castellane (un des pires quartiers de Marseille, si tu n’y vis pas tu n’as même pas le droit d’y pénétrer) est une banlieue, alors que ce quartier est DANS Marseille.



Patch Abonné
Le 22/07/2019 à 18h 02







yvan a écrit :



Ce n’est pas absurde, juste avant de généraliser le qu’en dira t on il faut se renseigner auprès des professionnels du secteur (ici les pompiers).



Et quand c’est par un pompier qu’on apprend ca (je côtoie pas mal de pompiers volontaires à mon travail), on peut dire que c’est valide?







skankhunt42 a écrit :



C’est les dealers qui posent problème et généralement ils sont très jeunes pour pouvoir éviter les emmerdes avec la police. Je t’invite à aller voir par toi même si tu ne veut pas nous croire. Banlieue à la base bien plus sympa à vivre que de beau quartier huppé.



Les dealers sont adultes. Les mineurs sont guetteurs, pas dealers (ils le deviendront plus tard).

(Mêm si ca ne change absolument pas le problème…)







skankhunt42 a écrit :



Marginal au niveau national mais pas au niveau local. Si tu est pompier dans une zone de non droit c’est chaque intervention qui sera à risque. Et si comme pour l’enseignement aller travailler les première années dans une zone de non droit est plus ou moins obligatoire tu augmente donc statistiquement le nombre de pompier touchés au fur et à mesure qu’ils sont remplacés et qu’a la fin plus personne ne voudra faire ce métier.



Les pompiers sont affectés à une caserne où ils ont choisi de postuler. S’il y a des secteurs merdeux dans ce que couvre la caserne, tous les pompiers seront touchés, ils ne font pas de choix en fonction de l’ancienneté <img data-src=" />



choukky Abonné
Le 23/07/2019 à 01h 37







Toorist a écrit :



Je pense que dire aux enfants que maintenant ils ont droit de fumer du cannabis serait effectivement un très bon signal car il diminuerait immédiatement leur consommation !



Et pour les majeurs, c’est un bon coup de pouce aussi.

Etat de Washington, la légalisation a augmenté la consommation des 18-25 de 20%

Uruguay, on est passé de 9% de fumeurs de cannabis à 15%



La cigarette est légale et pour réussir à faire en sorte que les gens commencent à arrêter de fumer cette saloperie qui les tue, il a fallu taper dans leur portefeuille en augmentant les prix.

L’alcool éclate des cerveaux et des vies depuis des millénaires et c’est normal, c’est dans notre culture !





Je suis désolé mais quelque soit la raison financière ou de “liberté” il m’est totalement inconcevable qu’on légalise le fait de se démonter le cerveau parce que c’est “récréatif”.

Tu as envie de le faire, grand bien t’en fasse je ne suis pas juge. Mais dire “publiquement” que :“allez y maintenant c’est autorisé” c’est la solution de facilité et ça va pourrir des générations entières comme l’ont fait l’alcool et le tabac avant…



L’illégalité est certes un peu tentatrice, mais ça reste un frein pour beaucoup. Le jour ou tu as juste à pousser la porte du magasin, tu n’es pas “coupable” de le faire.





<img data-src=" /> T’as raison, il vaut mieux les laisser fumer de la merde coupé au pneu, c’est bon pour leurs poumons.

Depuis que le prix du tabac est partit à la hausse la contrebande n’a pas augmenté avec les risque que ça comporte.

Les états unis continuent la prohibition de l’alcool et trouvent celà encore vertueux.

La france n’est pas un pays de camé au cacheton.



La France est un des pays les plus répréssif tout en étant un des plus gros consomateur européen de cannabis.

Sutout ne changeons pas une “équipe qui gagne”. <img data-src=" />



choukky Abonné
Le 23/07/2019 à 05h 21







Jarodd a écrit :



Donc ils ont prévu de protéger le secret médical, mais pas le droit à la vie privée ? Donc comme les flics ils peuvent filmer à l’intérieur des habitations, et ce sans aucun problème ?



Et l’anonymisation c’est quoi exactement ? Ils vont flouter les yeux de la personne ?





Lorque t’es à la porte de la mort, ta vie privée est le dernier de tes soucis.

Perso, je jour où ils feront une intervention chez moi pour un avc ou une jambe cassée, ils pourront me carrer leur caméra dans le cul en guise de colloscopie que je m’en foutrais comme ma 1ère chemise. <img data-src=" />



Jarodd Abonné
Le 23/07/2019 à 05h 48

Ce n’est pas qu’un problème personnel. Que se passe-t-il s’ils interviennent chez un tiers pour te sauver, et que la caméra filme des trucs illicites ? Lorsque tu es à la porte de la mort, ce qu’ils comptent c’est qu’ils te sauvent, pas que ce soit filmé.


Le 23/07/2019 à 07h 14

Ben si, et pas que les pompiers. Mais une crapule reste une crapule.


Le 23/07/2019 à 07h 17

Les crapules qui agissent ainsi ont comme attitude “c’est notre territoire, on y fait ce que l’on veut”; comme il y a en plus un aspect “ethnique”, nos lâches politiciens laissent faire, laissent les pompiers (et autres professions) se faire agresser. Après les mêmes “ethnies” et leurs associations pourries viennent chialer qu’on les rejètent…

Vous n’avez jamais entendu l’expression “les territoires perdus de la république” ???


Le 23/07/2019 à 07h 20

Encore un petit boutonneux de gauchiste la noix…


Le 23/07/2019 à 07h 21

Va fumer ton cannabis ailleurs.


Le 23/07/2019 à 07h 25

Yvan en a gros contre l’extrême-droite et les identitaires, donc tout ce qui représente le contraire a grâce à ses yeux. On en a plein en France de ce genre de sale type. En plus, il serait consommateur de cannabis voire dealer que que je ne serait pas étonné.


Le 23/07/2019 à 07h 28







lanoux a écrit :



je te les prends en photos.





Je connais déjà le titre du prochain fait divers <img data-src=" />



Le 23/07/2019 à 07h 29

On voit l’impact du cannabis sur les résultats scolaires surtout. Mais chut ! On a 80% de réussite au Bac…


Le 23/07/2019 à 07h 34

Bouffon de ta race : 450 000 pompiers !

Lis ceci, bouffon de ta race :https://www.pompiers.fr/pompiers/nous-connaitre/chiffres-cles



Les actions

En 2017, les sapeurs-pompiers ont effectué plus de 4.600.000 interventions :



306.600 incendies (+7%)

3.911.000 secours d’urgence aux personnes (+3%)*

52.100 risques technologiques (-2%)

381.800 opérations diverses (-7%)

Soit 12.744 interventions par jour (1 intervention toutes les 6,8 secondes) pour plus de 3,7 millions de victimes prises en charge chaque année.



* Les secours d’urgence aux personnes regroupent les accidents de la circulation et les secours à victimes - aides à personne.



Les personnels

Nota : Les chiffres suivants tiennent compte des actions des sapeurs-pompiers militaires : brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) et le bataillon des marins pompiers de Marseille (BMPM).



L’effectif des sapeurs-pompiers est de 248.000 dont :



40.500 sapeurs-pompiers professionnels (16%)

195.800 sapeurs-pompiers volontaires (79%)

12.500 militaires (5%)

Le nombre de jeunes sapeurs-pompiers (JSP) est de 30.100 (dont 20.400 garçons, 9.700 filles). Il existe 1.500 sections de JSP.



Les personnels administratifs et techniques (PATS) sont 11.200.



Il y a plus de 38.800 femmes sapeurs-pompiers, soit 1 sapeur-pompier sur 6. Les femmes représentent 16 % des sapeurs-pompiers civils.



Bouffon de ta race.

Sinon, un jour, avec toutes ces agressions, certains vont devenir de vrais “soldats du feu”…


Le 23/07/2019 à 07h 35

Hors sujet, le problème n’est pas le deal de shit, mais les incivilités et agressions des personnels des services publics (pompiers, hopitaux, caf, etc…) et des particuliers (menaces, vols avec violences, agressions gratuites, voitures brûlées…), ce qui reflète un manque d’éducation flagrant et un laisser faire des politiques. Ce pays part en cacahuètes.


carbier Abonné
Le 23/07/2019 à 07h 47







ungars a écrit :



Insultes… chiffres… insultes





Il est toujours très amusant de voir un frontiste reconnu utiliser les mêmes éléments de langage, et le même ton, que ceux qu’il déteste.



Le 23/07/2019 à 07h 49







loicblutz a écrit :



Hors sujet, le problème n’est pas le deal de shit, mais les incivilités et agressions des personnels des services publics (pompiers, hopitaux, caf, etc…) et des particuliers (menaces, vols avec violences, agressions gratuites, voitures brûlées…), ce qui reflète un manque d’éducation flagrant et un laisser faire des politiques. Ce pays part en cacahuètes.





Quand un jeune de 12 ans vois les flics ce prendre des caillasse et ce faire insulter par les dealers quand il rentre de l’école je pense pas que ça arrange vraiment les choses en ce qui concerne l’éducation. Ce pays part en cacahuète c’est sur et chaque nouveau gouvernant n’arrange pas les choses.



Sarko aurais du nettoyer, hollande aurais du légaliser et macron aurais du en profiter. A la place de ça sarko à supprimé les ilotiers + rg et hollande c’est touché la nouille en pondant une loi encore pire inapplicable et macron à décidé de continuer dans cette direction. Depuis la loi à été d’ailleurs voté mais n’est toujours pas applicable en pratique. Si les comptes sont bon la prochaine présidence sera la dernière pour faire machine arrière après ça sera au moins trop tard, économiquement parlant.



ps : Beaucoup d’entre nous pensent qu’une partie de l’argent du trafic sert à financer des campagnes.



yvan Abonné
Le 23/07/2019 à 07h 49







ungars a écrit :



Bouffon de ta race : 450 000 pompiers !





J’ai fais une addition en me plantant de 0 sur le nb de professionnels.

Pas une raison pour être désagréable <img data-src=" />



yvan Abonné
Le 23/07/2019 à 07h 50

Han c’est pour ça… les fonds de poubelles ont toujours la même odeur <img data-src=" />


yvan Abonné
Le 23/07/2019 à 07h 54







skankhunt42 a écrit :



Quand un jeune de 12 ans vois les flics ce prendre des caillasse et ce faire insulter par les dealers quand il rentre de l’école je pense pas que ça arrange vraiment les choses en ce qui concerne l’éducation. Ce pays part en cacahuète c’est sur et chaque nouveau gouvernant n’arrange pas les choses.





Ca va très au delà des jeunes et des dealers, il y a une coupure complète entre la population et la police sauf chez les riches.

Si tu additionnes la population des grands ensembles, les gilets jaunes, les syndicalistes, les écolos, les teuffeurs ça commence à faire un paquet de monde qui déteste la police nationale.



(scoop, bientôt les retraités <img data-src=" /> )



yvan Abonné
Le 23/07/2019 à 07h 57







Patch a écrit :



Et quand c’est par un pompier qu’on apprend ca (je côtoie pas mal de pompiers volontaires à mon travail), on peut dire que c’est valide?





C’est du qu’en dira t on de première main. <img data-src=" />

Ca n’est pas inintéressant surtout pour avoir l’état d’esprit de ce métier mais la seule chose qui donne une tendance nationale c’est le nombre de jours d’arrêts et de plaintes.

Sinon vu comme ça a explosé en nouvelle aquitaine ou comme ça n’a pas bougé dans certains autres endroits selon le pompier qui te parle tu vas avoir un tableau complètement biaisé.



yvan Abonné
Le 23/07/2019 à 08h 00

Parce que ça correspond à la sociologie des jeunes hommes pauvres en France ?

Parce que les gens immigrent avec leurs coutumes, y compris les habitudes de merde vis à vis des femmes ?

C’est quoi le rapport avec les pompiers qui prennent des cailloux ?


fred42 Abonné
Le 23/07/2019 à 08h 05

Ah, il est frontiste ? J’ai toujours cru qu’il était juste con.



Vivement que unefille revienne avec lui, il est insupportable depuis qu’elle l’a quitté.


Le 23/07/2019 à 08h 09







ungars a écrit :



On voit l’impact du cannabis sur les résultats scolaires surtout. Mais chut ! On a 80% de réussite au Bac…







Je pense pas que le fait que le niveau du bac baisse soit du à la consommation de cannabis.



Le 23/07/2019 à 08h 43







yvan a écrit :



il y a une coupure complète entre la population et la police sauf chez les riches. Si tu additionnes la population des grands ensembles, les gilets jaunes, les syndicalistes, les écolos, les teuffeurs ça commence à faire un paquet de monde qui déteste la police nationale.



&nbsp;

Je pense qu’une partie de la population déteste surtout la violence policière mais est capable de faire la part des choses. Le problème c’est que cette violence policière deviens de plus en plus présente. Et généralement plus ton environnement est toxique et plus la violence est présente.



&nbsp;



Le 23/07/2019 à 08h 46







marba a écrit :



Je pense pas que le fait que le niveau du bac baisse soit du à la consommation de cannabis.&nbsp;





Peut être pas mais j’ai vu pas mal de gens décrocher au lycée à cause de ça, les mecs ils ont 16 ans et ils en sont déjà à leur quatrième de la journée à 10h du mat. Après il faut dire aussi que l’enseignement est bien trop ennuyeux en france avec beaucoup trop de temps passé sur les bancs et que les études / travail à partir d’un certain niveau fonctionne encore bien trop sous forme de réseaux uniquement.









marba a écrit :



Je pense pas que le fait que le niveau du bac baisse soit du à la consommation de cannabis.





Perso j’ai eu mention tres bien en fumant 20 joints par jour….

Et je suis tres loin d’etre le seul.



C’est comme avec toutes les drogues, et dans drogues j’inclue le sport, le jeu et le sexe. Et les medocs. Quand on en abuse au point de perdre pied, bah…on perd pied. Par contre quand on gere sa consommation, ca peut etre d’une grande aide, et avoir un effet stabilisateur..



Le 23/07/2019 à 08h 55







Drepanocytose a écrit :



Perso j’ai eu mention tres bien en fumant 20 joints par jour….

Et je suis tres loin d’etre le seul.







Ça devait vraiment être du foin ce que tu fumes. Parce que 20 joints par jour, c’est pas ce que j’appelle gérer sa consommation. Impossible d’étudier avec autant.



Le 23/07/2019 à 08h 56







choukky a écrit :



<img data-src=" /> T’as raison, il vaut mieux les laisser fumer de la merde coupé au pneu, c’est bon pour leurs poumons.

Depuis que le prix du tabac est partit à la hausse la contrebande n’a pas augmenté avec les risque que ça comporte.

La france n’est pas un pays de camé au cacheton.





Tu as tout a fait raison, du cannabis seul est parfaitement sain pour les poumons, c’est le message à faire passer… Je crois rêver….

Il y a du goudrons dans les clopes, ça fait des décennies qu’on le sait et pourtant ça ne gêne personne.



Et pour la partie camé au cacheton, je te signale que le pays le plus “laxiste” au niveau des drogues en europe a été depuis longtemps les pays bas. Résultat, c’est aussi le pays ou les autres drogues sont les plus consommées (MDMA et ecsta en tête). Engrenage ? Recherche de “plus” ?









choukky a écrit :



La France est un des pays les plus répréssif tout en étant un des plus gros consomateur européen de cannabis.

Sutout ne changeons pas une “équipe qui gagne”. <img data-src=" />





Tu as raison, la légalisation va tout changer, on va moins fumer et on vieillira heureux sans cancer du poumon vu qu’il n’y aura plus de pneus dans le cannabis <img data-src=" />













skankhunt42 a écrit :



Si pour toi la définition d’un enfant c’est un mineur alors ils seront bien mieux protégés avec la légalisation qu’avec la répression. Le marché noir disparaitra peut à peut ce qui rendra pour eux le produit plus difficile d’accès surtout si le peu du marché noir prendre cher lors d’une arrestation et encore plus si flagrant délit sur mineur.



Ce fait à été prouvé par différente études de nombreuses fois, véhiculer le contraire c’est véhiculer une fake news. Le problème c’est que comme toi ils veulent jouer sur les mots entre jeunes et mineurs.









En fait tout le monde me dit que j’ai des préjugés, mais je ne suis pas le seul.

Les études seules études valables de dépénalisation, sont celles qui ont été faites sur une période assez importante. Les seuls états pouvant donc être pris en exemple sont l’Uruguay (le premier au monde en 2013) et quelques états américain (Colorado, Washington). (Le Canada c’est beaucoup trop frais).



Première observation: Le marché noir n’a disparu dans aucun des pays ou le cannabis à été dépénalisé. C’est pas moi qui le dit c’est les études sur les pays concernés (version francaise de l’étude sur le site de l’inhesj).

75% du marché est illicite en Uruguay et 30% dans les deux états américains.



Et je vois pas en quoi les flics interviendrais plus souvent dans les cités pour faire le ménage, donc le prendre plus cher, j’en doute.



 

 





skankhunt42 a écrit :



Je sais pas si c’est du second degré mais il est clair que cette mentalité doit changer ou alors si elle ne change pas elle doit aussi s’appliquer au reste.





C’est du semi second degré.

Evidemment que les gens doivent arrêter de considérer l’alcool comme “normal”. Mais c’est très différent de fumer.

Personnellement je bois de la bière parce que j’aime le gout d’une bonne bière (Allemande surtout). Mais pour moi l’alcool est un problème associé. Donne moi la même bière avec le même gout sans alcool, je prend.



Le cannabis sans THC, personne n’en fume.

Beaucoup de consommateurs d’alcool le font pour la boisson et pas pour l’alcool, très peu fument du cannabis pour le plaisir de fumer, mais pour ce que ça apporte. (Il y en a, mais c’est bien rare)

L’alcool est à ce niveau là bien plus pervers.





 





skankhunt42 a écrit :



Ont parle d’une plante millénaire qui proviens de chine, dont une bonne partie qui la consomme pour ce soigner et qui de fait alimente le marché noir d’où ce genre d’actualité. Alors soyons clair je ne dis pas que sans cannabis les banlieue serais en mode bisounours mais ça éliminerait quand même un paquet de problème lié à ce sujet.





Alors le problème des banlieues, c’est un problème d’autorité… Pas de drogue.

Il y aura toujours des mecs pour braver l’interdit, surtout quand ca rapporte, mais entre les mafias clandestines méga organisé, et le deal dans un hall d’immeuble, on a laisser passer ca trop facilement et c’est la démagogie qui l’a permis.

Et la plante en elle même, ca a beau être une plante millénaire, la cigue aussi l’est, c’est pas pour autant que tu en consommes :)



Fumer parce que ca atténue tes douleurs, ok. (et encore, on pourrait fabriquer des médocs /inhalation) à base de ca qui ne t’imposerais pas de te cramer les poumons hein…

Fumer parce que c’est “fun”, c’est au même niveau que la clope, c’est une connerie sans nom, sauf qu’au lieu de cramer tes poumons, tu tapes dans le cerveau. (et le “je fume du cannabis je suis pas devenu con” reviens à dire “je fume et j’ai pas eu de cancer du poumons”…)











marba a écrit :



Tu dois pas vivre en France sérieux…

La légalisation n’augmentera pas la consommation des plus jeunes, la France a déjà la plus grosse consommation d’Europe.

Le cannabis se trouve absolument partout. Justement en légalisant on reprendra le contrôle et sur la vente (interdiction au mineur) et sur la qualité (santé publique).





Mon premier message, parlait de mauvais signal, pas d’augmentation pour les plus jeunes

J’ai dit que ca ne la diminuerait pas et les chiffres du marché noir dans les pays ayant légalisé (voir plus haut dans ce commentaire) montre qu’il reste très actif. Et avec le marché noir qu’on a en France, je doute qu’il va se résorber de lui même justement. Ça sera moins cher que l’offre légale et on est des rats ici :)









marba a écrit :



De plus le cannabis est mauvais pour la jeunesse, mais beaucoup, beaucoup moins que l’alcool.



Et personne ne dit que légaliser c’est rendre quelque chose de «bien», pas + que l’alcool.





Ca fait des décennies que l’état essaye de luter contre l’alcool et que tout le monde sait que ça tue, rend accro et con. Donc l’idée d’après toi c’est de dire que c’est moins pire donc c’est pas grave ? N’apprenons pas de nos erreurs tu as raison.









marba a écrit :



Ça devait vraiment être du foin ce que tu fumes. Parce que 20 joints par jour, c’est pas ce que j’appelle gérer sa consommation. Impossible d’étudier avec autant.





Euh… t’es mignon…

Gerer, ca veut dire connaitre l’effet sur soi, et s’adapter… La reaction depend de chacun, et justement la weed c’est une des rares drogues avec laquelle il est difficile de correler l’effet et la dose..



Et de l’amnesia hollandaise ou de la citrus medicinale, c’est pas trop du foin, non…



Le 23/07/2019 à 09h 14







Toorist a écrit :



Tu as tout a fait raison, du cannabis seul est parfaitement sain pour les poumons





La vaporisation est saine pour les poumons ainsi que l’ingestion. Dans certains pays depuis quelque temps il est très mal vue de fumer sous forme de joint avec du tabac.

&nbsp;





Toorist a écrit :



dépénalisé.





Légalisé tu veut dire et c’est tout à fait normal à cause des pays / états frontalier + prix trop prohibitif. En Californie quasiment plus personne ne ce fournis sur le marché noir mais il y à beaucoup de ferme sauvage pour fournir les autres états car pas légal la bas. Au canada c’est pas magique car les prix sont trop cher et pas dégressif à cause des difficultés d’obtenir une licence de production + les taxes.

&nbsp;





Toorist a écrit :



Le cannabis sans THC, personne n’en fume.



&nbsp;

Quand les magasins de CBD ont ouvert il y à eu rupture de stock en quelques heures avec des queues gigantesque. Bien évidement le gouvernement c’est empressé de faire fermer tout ça alors qu’au niveau de la loi il y à aucune infraction de commise. Et comme la justice est très lente peut ont réussi à rouvrir. Dans d’autre pays tu peut acheter ça au tabac du coin et ça fait un véritable carton.

&nbsp;





Toorist a écrit :



Ca fait des décennies que l’état essaye de luter contre l’alcool





Si l’état voulait vraiment lutter contre l’alcool il faudrait commencer par interdire l’happy hour sur la bière qui deviens moins cher qu’un soda / thé glacé maison… En temps que non buveur d’alcool je peut te dire que ça me coute cher en quantité équivalente face au pote qui tourne à la bière.



Je ne parle même pas des “fêtes du vin” avec dégustation gratuite en plein soleil, non non !



yvan Abonné
Le 23/07/2019 à 09h 23

Ceux qui ne sont pas violents couvrent les autres, faire la part des choses ça implique qu’il n’y ait pas de comportement mafieu de l’institution.

Après détester et s’y attaquer frontalement c’est là que la plupart des gens font la part des choses je pense en considérant que c’est vain mais sur la détestation (et la peur qui va avec) clairement c’est de la logique pratique, pas une attitude extrémiste.


yvan Abonné
Le 23/07/2019 à 09h 37

Rien du tout, je vis entouré de jeunes de cités désœuvrés là où je vis donc je sais à qui j’ai affaire et je ne les trouve pas spécialement sympas.



Mais je ne trouve pas non plus sympas les racistes et les cétémieuzavan qui racontent juste de la merde pour justifier leur haine et la mauvaise gestion de leurs angoisses. Clairement mettre tout le monde dans le même sac ou aller prétendre à une menace violente que quasi toutes les stats contredisent (sauf épiphénomène local) relève d’une mentalité d’idiot. Le fait est que la France n’a jamais été si peu violente et dangereuse.



Je pense que 100% de nos contemporains préfèreraient vivre dans les banlieues d’aujourd’hui que dans les bidonvilles et faubourgs des années 60 niveau violence, sexisme etc. donc c’est pas top les quartiers pourris mais c’est loin d’être l’enfer qu’ont pu être les quartiers populaires d’avant les années 80 (et l’immigration non européenne, eh oui! qui a accompagné la baisse de la violence) où là pour le coup la police ne rentrait vraiment pas et où la mortalité violente était trois fois ce qu’elle est en 2019 et où les femmes avaient un couvre feu de fait lié aux horaires des bistrots… (et aux “fêtes” de conscrits)



Faut juste arrêter de réinventer une France qui n’existe que dans Valeurs actuelles et autre presse neuneus.


Le 23/07/2019 à 09h 38







Toorist a écrit :



Mon premier message, parlait de mauvais signal, pas d’augmentation pour les plus jeunes

J’ai dit que ca ne la diminuerait pas et les chiffres du marché noir dans les pays ayant légalisé (voir plus haut dans ce commentaire) montre qu’il reste très actif. Et avec le marché noir qu’on a en France, je doute qu’il va se résorber de lui même justement. Ça sera moins cher que l’offre légale et on est des rats ici :)





Tu te trompes complètement. Le marché noir vient de la demande extérieur. Ya pas grand chose à faire à part légaliser partout.



Tu sais combien ça coûte de faire pousser ? Même en taxant à 100%, les prix seront moins cher que le marché noir…

Au détail à la revente on est à 8000€/kg sur le marché noir.

Ça coûte quelques €/kg à la production. Fait le calcul.



Avec un marché légal, c’est la fin du marché noir en France, la fin des dealers partout dans les rues et peut être un meilleur contrôle sur l’accès qu’ont les jeunes.







Toorist a écrit :



Ca fait des décennies que l’état essaye de luter contre l’alcool et que tout le monde sait que ça tue, rend accro et con. Donc l’idée d’après toi c’est de dire que c’est moins pire donc c’est pas grave ? N’apprenons pas de nos erreurs tu as raison.





Je ne veux pas banaliser l’usage du cannabis, il l’est déjà. Et comme pour l’alcool (et toutes les drogues), l’interdiction et la répression est contre-productive, coûte très cher à la société et créé de la criminalité. Oui oui, la criminalité vient du fait que c’est interdit, pas de la drogue en elle même.



Le 23/07/2019 à 09h 42

Pour le prix des soda et autres, je ne risque pas de te contredire, mais pour le coup ce n’est pas la bière qui est pas chère, c’est les softs qui le sont trop…

Ca fait bien longtemps que je n’ai pas demandé autre chose qu’une bouteille d’eau quand je mange un truc sur le pouce.



De toute façon on est d’accord que l’alcool est un problème, mais pour moi il ne faut pas comparer les deux, et ne surtout pas se dire que il faut s’occuper de l’un et pas de l’autre. Il ne sont ni opposables ni identiques, et les deux doivent être gérés différemment.





Pour le CBD, c’était très clairement l’opportunité qui a fait que.

Un mec a essayé, ca a fait le buzz sur internet et dans les média, tout le monde a voulu tester.

J’ai peut être tort, mais je doute de la chose sur le long terme. Comme vous le dites si bien (toi et d’autres), la France est le plus gros consommateur en Europe. Tout le monde n’a pas des douleurs chroniques et des cancers en France :)



Pour la vaporisation, j’en parlais justement, c’est l’idéal, mais ce n’est clairement pas récréatif et le mec qui se roule son joint alors qu’il a des outils comme ça a sa disposition, ce n’est pas que pour se soigner.



yvan Abonné
Le 23/07/2019 à 09h 58

Il y a des clichés autour des quartiers, des banlieues, des HLM etc. c’est de ça dont je parle.

Il est bien évident que tous les quartiers pourris ne sont ni des banlieues, ni des HLM, ni même des quartiers quand il s’agit de cités… L’idée c’est de pinailler chaque terme ?

Et quand j’ai parlé de jeunes arabes je faisais aussi référence au cliché média habituel sur ces sujets donc oui c’est cliché puisque je parle d’un cliché qui est valable même si les jeunes ne sont pas arabes (plein de turcs et de berbères, de portugais, d’arméniens en France dans les zones pauvres… mais en racistie les gens appellent ça des “arabes de banlieue” j’y peux rien) ou pas des fouteurs de merde mais juste des porteurs de jogging etc.

Et attribuer ce cliché instantanément à la hausse des violences sur pompiers relève du préjugé selon moi, même si tu es un pro des définitions précises etc. là tu as juste pris un raccourci intellectuel douteux et c’est juste ça que je contredis. <img data-src=" />


Le 23/07/2019 à 10h 08







marba a écrit :



Tu te trompes complètement. Le marché noir vient de la demande extérieur. Ya pas grand chose à faire à part légaliser partout.





Oui je me trompe, l’inhesj se trompe, l’OFDT se trompe, la compilation d’information internationale se trompe mais tu as raison sur des sources qui sont … ?



“On observe le même mécanisme de fidélité au marché illégal en Uruguay, où les usagers récréatifs de cannabis ont, certes pour certains, commencé à diversifier leurs modalités d’approvisionnement mais tout en continuant de s’approvisionner majoritairement sur le marché illégal. En effet, les acteurs locaux uruguayens ont très vite anticipé que la production légale ne suffirait pas à satisfaire la demande des consommateurs habituels, estimée à 17 136 kg/an pour 35 700 personnes. De ce fait, les usagers fréquents semblent plus enclins à privilégier le marché noir : la majorité des usagers fréquents (62 %) continuent de s’approvisionner en cannabis « pressé » (prensado, aussi baptisé « paraguayo » en référence au pays de provenance), produit proposé sur le marché illégal, tandis que 7 à 8 % des usagers seulement accèdent au cannabis par la voie désormais autorisée de l’autoculture. ”



Ça c’est pour l’Uruguay. (avec certes un manque d’offre, mais en partie “volontaire” par les acteurs).



“Le marché illicite y représenterait près de 30 % du marché

total pour un chiffre d’affaires estimé à près de 400 millions de dollars (Kleiman et al., 2015). Cette forte

résilience du marché illégal s’explique notamment par la différence importante entre le prix du cannabis

légal et illégal,”



Etat de Washington





Le marché noir s’adapte et s’adaptera toujours. Il est totalement illusoire de penser que le tarif en boutique puisse être inférieur à celui dans la rue, ne serais ce que par les coup de gestion de la dite boutique même si elle était à 100% exonérée de taxe.

Côté illégal, il faudra vendre en plus grosse quantité et moins cher que ce serait toujours rentable comme tu le dis si bien ça coûte rien! La différence sera la professionnalisation des grossiste et revendeur pour augmenter les marges et diminuer les dépense. C’est comme ça qu’on passe de la bande à la mafia par ailleurs.

Mais dans tout les cas, en bout de chaîne tu as un vendeur, et il ne changera pas.









marba a écrit :



Je ne veux pas banaliser l’usage du cannabis, il l’est déjà. Et comme pour l’alcool (et toutes les drogues), l’interdiction et la répression est contre-productive, coûte très cher à la société et créé de la criminalité. Oui oui, la criminalité vient du fait que c’est interdit, pas de la drogue en elle même.





Non non et non.

Le cannabis n’est pas banalisé même si tout le monde essaye de le matraquer.

Ce n’est pas parce que beaucoup fument que la majorité trouve ca normal.



Quasiment 100% de la population à déjà bu de l’alcool (une petite coupe de champagne, une bière, etc…)

Pour le Cannabis on est pas à 50% (45 estimé de mémoire)

Encore une fois il est totalement idiot de comparer l’alcool et le cannabis, c’est pas parce qu’il y en a un qui te démonte le cerveau gratuitement qu’il faut autorisé le deuxième.

Le next step c’est quoi ? Pourquoi on autorise pas les champ, l’ecsta, la cocaine ou l’héro ?

Parce que c’est plus violent ?



C’est quoi la limite dans l’autorisation légale de se ruiner la santé ?





Sincèrement, si la majorité de la population comprenait l’impact du cannabis sur le cerveau, je serait pour la légalisation vu que les gens le feraient en connaissance de cause.

Actuellement, même les fumeurs te disent que noooooon ca fait riennnnn c’est éxagéréééééé (pour moi à mettre dans le même sac que les climato sceptiques)

Bref, je suis contre la légalisation de la connerie, pas contre la légalisation du produit.



C’est comme le tabac, les gens se rendent compte de ce que ça leur faisait quand il arrêtent de fumer et qu’ils peuvent courir 100 mètres sans mourir, qu’ils sentent à nouveau les choses. Ou alors ils s’en rendent compte quand on leur montre une radio avec un gros point noir et qu’on leur dit qu’il leur reste moins d’un an à vivre à 40 ans alors que leur fils à 6 mois (true story dans mon entourage)



Le 23/07/2019 à 10h 11







Toorist a écrit :



Pour le CBD, c’était très clairement l’opportunité qui a fait que.Comme vous le dites si bien (toi et d’autres), la France est le plus gros consommateur en Europe. Tout le monde n’a pas des douleurs chroniques et des cancers en France :)



&nbsp;

Le cbd est vraiment très populaire et les plus gros consommateurs c’est les personnes agées. Personnellement j’aimerais bien avoir du CBD à disposition pour le gout au lieu de micro doser avec plein de tabac pour pouvoir bosser sans être trop stone.

&nbsp;





yvan a écrit :



même si les jeunes ne sont pas arabes





Pour mettre les choses au clair tu à le droit de parler d’arabes si tu te réfère à la première&nbsp; / seconde génération&nbsp; tout comme il y à eu la mafia italienne en son temps. Si actuellement tu continue à parler d’arabes ce n’est pas correct car c’est un délits de faciès car normalement ils ce sont intégrés.



Mais… il est vrai que c’est quasiment toujours des gens de couleurs qui posent problème sur certains types de délits et ce ne sont pas des asiatiques. Pour le moment les statistique ethnique sont interdits en france et heureusement car pas besoin de ça pour faire des bon statistiques.



Le 23/07/2019 à 10h 15

Tu pourrais mettre le lien des source au lieu de balancer des trucs comme ça ?



Moi je te donne des sources:

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/pres-d-un-francais-sur-deux-est-favorabl…



Plus de la moitié des français pour la légalisation.



«C’est quoi la limite dans l’autorisation légale de se ruiner la santé ? »



Pourquoi devrait il y avoir une limite ? Tant que ça n’empiète pas sur la vie des autres, je vois pas le problème.



Et je suis pour la légalisation de toutes les drogues, du cannabis, au pneu de tracteur en intraveineuse. L’interdiction et la répression ne fonctionne pas, et pire détruit la société.


Le 23/07/2019 à 10h 21

Le problème avec les lois “c’est pour votre bien” c’est que ça t’enlève une liberté, et qu’il y aura donc une réaction d’une partie de la population.



Et quand on t’enlève trop de libertés, ca éclate.



De plus, ces lois déresponsabilisent les individus, qui à force perdent leurs jugeotes : on le voit avec les vaccins par exemple. Et ensuite ils analysent la situation qu’en fonction des lois, et plus en fonction du bon sens…



Ceux qui veulent fumer alimentent tout un circuit pourri, lié à d’autres circuits encore plus pourris. Et ca c’est naze. Autant faire des emplois et des taxes.



De plus, le tabac est légal, et pourtant tout le monde ne fume pas. Pareil pour l’alcool etc.


choukky Abonné
Le 23/07/2019 à 10h 28

Il y a plusieurs manières différentes de consommer du cannabis sans danger, seul les ignorants s’arrêtent au pétard des années 68. <img data-src=" />


choukky Abonné
Le 23/07/2019 à 10h 39







Jarodd a écrit :



Ce n’est pas qu’un problème personnel. Que se passe-t-il s’ils interviennent chez un tiers pour te sauver, et que la caméra filme des trucs illicites ? Lorsque tu es à la porte de la mort, ce qu’ils comptent c’est qu’ils te sauvent, pas que ce soit filmé.





Si t’as un pote chez toi qui fait un malaise, t’as une disaine de minutes après l’appel aux urgences pour ranger tes “cadavres”. Caméra ou pas, si c’est illégal tu prends le risque d’être signalé. <img data-src=" />



Le 23/07/2019 à 12h 17







marba a écrit :



Tu pourrais mettre le lien des source au lieu de balancer des trucs comme ça ?





Il n’y a pas de lien, mais mes sources sont dans le message… tu peux chercher le rapport cannalex sur leur site si tu le souhaites.



Et le truc c’est que justement en te défonçant la tête, tu défonces aussi la vie des autres. Entre les accidents, les agressions et je pourrais aller plus loin avec les nuisances olfactives entre autre. Et je vais m’arrêter avant de parler des nuisances pour la société en cas de maladie etc…

Plus tu vas loin dans TON défonçage de tête, plus les problèmes sur les autres (qui n’ont rien demandé) augmentent.

Et ça c’est le fils d’un alcoolique qui est mort d’un cancer du poumon qui te l’affirme…







choukky a écrit :



Il y a plusieurs manières différentes de consommer du cannabis sans danger, seul les ignorants s’arrêtent au pétard des années 68. <img data-src=" />





Me dit pas que la majorité des gens qui consomment font autre chose que des joint… c’est clairement de la mauvaise fois, les autres moyens de consommation sont marginaux.







CryoGen a écrit :



Le problème avec les lois “c’est pour votre bien” c’est que ça t’enlève une liberté, et qu’il y aura donc une réaction d’une partie de la population.



Et quand on t’enlève trop de libertés, ça éclate.



De plus, ces lois déresponsabilisent les individus, qui à force perdent leurs jugeotes : on le voit avec les vaccins par exemple. Et ensuite ils analysent la situation qu’en fonction des lois, et plus en fonction du bon sens…



Ceux qui veulent fumer alimentent tout un circuit pourri, lié à d’autres circuits encore plus pourris. Et ca c’est naze. Autant faire des emplois et des taxes.



De plus, le tabac est légal, et pourtant tout le monde ne fume pas. Pareil pour l’alcool etc.







Dans le fond je suis assez d’accord, mais la jugeote comme tu dis c’est aussi la pression de la société.



Pour prendre un exemple tout bête, pendant longtemps, se taper sa sœur, ses cousins… était considéré comme normal voir même “obligatoire” et un moyen de préserver la pureté de ta lignée.

Alors que maintenant on sait que ça fait pas des gamins parfait (du tout)…



Est ce que les gens ont arrêté de le faire et c’est devenu une loi, ou est ce que la loi à permis d’interdire ce genre de pratiques ?

Pour le coup c’est la deuxième, et maintenant c’est entré dans les mœurs, et tu serais complètement choqué si tu savais que ton meilleur pote se tape sa sœur ou que ta sœur te demandais une petite faveur sexuelle.



Typiquement c’est une loi qui a permis d’empêcher les gens de faire quelques chose de mauvais pour eux même (et leur descendance).



Je sais que l’exemple inverse existe surement aussi. Mais on ne peut pas être catégorique sur le fait que ce n’est pas possible.



Le 23/07/2019 à 12h 28







Toorist a écrit :



Et ça c’est le fils d’un alcoolique qui est mort d’un cancer du poumon qui te l’affirme…





Je pense que tu est justement mal placé pour en parler. Perso j’ai un amis qui est aussi mort du cancer des poumons à cause de la prohibition, premier à 12 ans dans la cité wésh puis vente de pneu pendant des années car jeté dehors. Peut être quand sans les wesh wesh qui fument il aurait pu suivre à l’école et ne pas s’orienter dans cette “carrière”.

&nbsp;





Toorist a écrit :



Me dit pas que la majorité des gens qui consomment font autre chose que des joint…





Pour beaucoup c’est un manque de choix et d’argent…



Le 23/07/2019 à 12h 43







skankhunt42 a écrit :



Je pense que tu est justement mal placé pour en parler. Perso j’ai un amis qui est aussi mort du cancer des poumons à cause de la prohibition, premier à 12 ans dans la cité wésh puis vente de pneu pendant des années car jeté dehors. Peut être quand sans les wesh wesh qui fument il aurait pu suivre à l’école et ne pas s’orienter dans cette “carrière”.





Si tu considères que seul ceux qui connaissent les bons côtés de l’alcool, la drogue, le tabac… peuvent s’exprimer, c’est que tout ressemble au monde des bisounours et que ça n’a que des avantages :)



Et tu sais malgré que j’ai perdu mon père et mon grand père la même année pour la même cause, ça n’empêche pas ma petite sœur et mon petit frère de cloper (ils étaient déjà majeur à la mort de mon père) alors qu’en face ni moi ni ma grande sœur n’avons jamais tiré une seule latte (non pas une seule, ce n’est pas un euphémisme).



Je pense au contraire que les gens qui “savent” doivent en parler plus, de la même façon que tu fais la morale aux conducteurs avec les gens qui ont perdu des proches ou ruiné leur vie dans un accident.











skankhunt42 a écrit :



Pour beaucoup c’est un manque de choix et d’argent…







Pas vraiment d’accord, de connaissance peut être, mais je suis convaincu que ce n’est pas une question d’argent pour le coup. C’est simple, c’est facile, et je suis presque persuadé (donc mon avis seulement) que fumer reste “casual”, c’est juste les plantes qui changent, alors que un bong (par exemple) donne plus l’image de la drogue réellement.



Le 23/07/2019 à 12h 58







Toorist a écrit :



Et le truc c’est que justement en te défonçant la tête, tu défonces aussi la vie des autres. Entre les accidents, les agressions et je pourrais aller plus loin avec les nuisances olfactives entre autre. Et je vais m’arrêter avant de parler des nuisances pour la société en cas de maladie etc…

Plus tu vas loin dans TON défonçage de tête, plus les problèmes sur les autres (qui n’ont rien demandé) augmentent.

Et ça c’est le fils d’un alcoolique qui est mort d’un cancer du poumon qui te l’affirme…







Ton argument ne tient pas une seconde: le cannabis est interdit, des millions de personnes en fument donc les problèmes que tu évoques sont déjà là si ils existent. Le fait d’interdire ne sert absolument à rien.



Et depuis quand le cannabis rend violent ou donne des maladies ? N’importe quoi.



Nuisance olfactive ? Donc faut interdire les gens qui puent de la gueules aussi ? Toujours n’importe quoi…



Que tu ait un parent mort d’un cancer c’est moche, mais ça n’est pas un argument.



La prohibition ça a provoqué des millions de morts dans la guerre contre la drogue partout dans le monde, c’est un peu plus grave que des «nuisances olfactives», de plus la drogue (illégale) finance le crime organisé, les mafias etc…



Tout ça pour quoi ? Parce que la drogue c’est pas bien ? Ça part d’un bon sentiment, mais à moins de ne plus avoir aucune liberté individuelle (et encore), il est impossible d’empêcher les gens de consommer de la drogue.



Le cannabis est dangereux uniquement pour les jeunes qui étudient et qui n’ont pas fini la formation de leur cerveau, et à petite dose c’est pas non plus la mort. Si on légalise, on pourra empêcher bien plus efficacement les jeunes de s’en fournir. C’est de la logique de base.



En plus les milliards d’€ récupéré des taxes + ~1 milliard d’€ que coute la répression de la drogue (les flics), ça serait ÉNORMÉMENT d’argent pour financer la prévention, les centres de désintoxication et la santé publique en général.



Il n’y a absolument aucun argument valable contre la légalisation du cannabis.



Patch Abonné
Le 23/07/2019 à 13h 17







yvan a écrit :



C’est du qu’en dira t on de première main. <img data-src=" />



OK tu as raison.

Il n’existe aucun quartier pourri banlieue pourrie arabe qui fout la merde en France, d’ailleurs le pays est absolument merveilleux, c’est Bisounours Land! Je me demande d’ailleurs sincèrement pquoi il y a des grèves et pquoi les gens se plaignent des politiques si parfaits et si compétents à leur place.



Le 23/07/2019 à 13h 18







marba a écrit :



Ton argument ne tient pas une seconde: le cannabis est interdit, des millions de personnes en fument donc les problèmes que tu évoques sont déjà là si ils existent. Le fait d’interdire ne sert absolument à rien.



Et depuis quand le cannabis rend violent ou donne des maladies ? N’importe quoi.







Oula tu vas trop loin…

Ton propos était (je te cite) “Pourquoi devrait il y avoir une limite ? Tant que ça n’empiète pas sur la vie des autres, je vois pas le problème. ”

On avait dépassé le cannabis, on parlait de la limite des drogues autorisées. d’ou mon plus on va loin plus c’est dangereux pour toi et les autres (si tu me dis que les défoncé aux cracks ne sont pas dangereux pour eux et pour les autres…)











marba a écrit :



Nuisance olfactive ? Donc faut interdire les gens qui puent de la gueules aussi ? Toujours n’importe quoi…





Je savais que ca allait faire réagir j’ai hésité à l’enlever…

J’ai un très (très) bon odorat et la moindre bougie parfumée est un calvaire si elle est dans la même pièce (même éteinte). L’odeur de la “drogue” (résine, beuh etc…) est trop forte pour moi. Et tu n’as pas besoin de la fumer devant moi je la sentirais dans tes vêtement si tu as fumé plus tot…

Bref… ma vie est passionnante, mais toujours est t’il que ca sent très fort (même si le fumeur ne s’en rend pas compte) et je sais que je ne suis pas le seul à être incommodé par les odeurs que les autres t’imposent (genre le mec qui se plante à la sortir d’un magasin pour fumer sa clope…)









marba a écrit :



Que tu ait un parent mort d’un cancer c’est moche, mais ça n’est pas un argument.





loin de moi l’idée d’en faire un argument (ni même qu’on me plaigne), juste que c’est quelques chose que beaucoup (trop) de monde vis, et les addictions finissent toujours par se répercuter sur ton entourage. Tout ceux qui l’ont vécu le savent, les autres ferment souvent les yeux en espérant que ca n’arrive qu’aux autres.







marba a écrit :



Tout ça pour quoi ? Parce que la drogue c’est pas bien ? Ça part d’un bon sentiment, mais à moins de ne plus avoir aucune liberté individuelle (et encore), il est impossible d’empêcher les gens de consommer de la drogue.

Le cannabis est dangereux uniquement pour les jeunes qui étudient et qui n’ont pas fini la formation de leur cerveau, et à petite dose c’est pas non plus la mort. Si on légalise, on pourra empêcher bien plus efficacement les jeunes de s’en fournir. C’est de la logique de base.





Non l’idée n’est pas d’empêcher de consommer de la drogue, mais de ne pas l’inciter.

Le fait de dire : légalisons, c’est des soucis en moins. Est a mon avis un mauvais signal et ça ne réglera rien vu que les exemples qui l’ont fait ont montré que le marché noir existe toujours.

Et c’est comme la clope, les jeunes ne commencent pas a fumer à 18 ans, et le cerveaux se développe jusqu’à 25 ans (en moyenne).













marba a écrit :



En plus les milliards d’€ récupéré des taxes + ~1 milliard d’€ que coute la répression de la drogue (les flics), ça serait ÉNORMÉMENT d’argent pour financer la prévention, les centres de désintoxication et la santé publique en général.





Et la vignette sur les voitures servait à financer les vieux, la crit’air l’environnement etc…

Excuse moi mais je n’y crois pas une seule seconde :)



Le 23/07/2019 à 14h 08







Toorist a écrit :



mais je suis convaincu que ce n’est pas une question d’argent pour le coup.&nbsp;&nbsp;&nbsp;



&nbsp;

Un bon vaporisateur c’est environ 200€ et par la suite si tu cale de la merde dedans tu va l’endommager ou avoir un gout foireux dans la bouche. L’alternative c’est de faire pousser mais si ont te balance “tu prend cher”.



&nbsp;





Toorist a écrit :



&nbsp; alors que un bong (par exemple) donne plus l’image de la drogue réellement.





Le bong c’est un truc de TOX, l’équivalent c’est les shot de vodka MAIS c’est légal…

&nbsp;





Toorist a écrit :



L’odeur de la “drogue” (résine, beuh etc…) est trop forte pour moi.



&nbsp;

J’ai mon voisin qui justement la semaine dernière à toqué à ma porte vers 21h à cause de ça. Maintenant je ferme la porte des toilettes et je met une serviette sous la porte. Le mec il est cool il aurait pu m’envoyer les flics et ça aurais pu aller loin, juste pour un “simple” pétard.

&nbsp;





Toorist a écrit :



Le fait de dire : légalisons, c’est des soucis en moins. Est a mon avis un mauvais signal et ça ne réglera rien vu que les exemples qui l’ont fait ont montré que le marché noir existe toujours.





Au risque de me répéter : Le marché noir existe car il y à une demande que l’offre légale ne peut / veut apporter. L’année prochaine le luxembourg va légaliser le cannabis et tout les frontalier iront ce fournir la bas comme pour les cigarettes et l’alcool. Lors d’une fouilles par la police alcool et tabac en surdose c’est un amende alors qu’un gramme de shit c’est retrait du permis illico. D’autant plus ironique que la monnaie est commune.



Si certains d’entre nous prône la légalisation c’est parce que la prohibition ne marche pas et le jours ou ça sera légal on fermera notre gueule et aucune pub ne sera autorisé pour ce genre de produit, comme pour le tabac et l’alcool.



L’avantage d’une légalisation permet aussi en théorie d’utiliser une partie de l’argent via les taxes pour faire de la prévention ce qui actuellement est invisible.



Le 23/07/2019 à 14h 18







Toorist a écrit :



Oula tu vas trop loin…

Ton propos était (je te cite) “Pourquoi devrait il y avoir une limite ? Tant que ça n’empiète pas sur la vie des autres, je vois pas le problème. ”

On avait dépassé le cannabis, on parlait de la limite des drogues autorisées. d’ou mon plus on va loin plus c’est dangereux pour toi et les autres (si tu me dis que les défoncé aux cracks ne sont pas dangereux pour eux et pour les autres…)







Il y a en effet des drogues qui rendent violent, mais elles sont aussi interdites. On pourrait très bien les envoyer en centre de desintox plutôt que les laisser crever, c’est ce qui est fait au portugal, et ça porte ses fruits. Donc la solution c’est prévention + centre de désintoxication, le fait que ça soit criminalisé agave le problème : pas de contrôle des consommateurs, pas de contrôle de la qualité du produit.







Toorist a écrit :



J’ai un très (très) bon odorat et la moindre bougie parfumée est un calvaire si elle est dans la même pièce (même éteinte). L’odeur de la “drogue” (résine, beuh etc…) est trop forte pour moi. Et tu n’as pas besoin de la fumer devant moi je la sentirais dans tes vêtement si tu as fumé plus tot…

Bref… ma vie est passionnante, mais toujours est t’il que ca sent très fort (même si le fumeur ne s’en rend pas compte) et je sais que je ne suis pas le seul à être incommodé par les odeurs que les autres t’imposent (genre le mec qui se plante à la sortir d’un magasin pour fumer sa clope…)







Je comprend tout à fait ton problème, mais en quoi c’est un argument contre la légalisation ?

Il est interdit de fumer dans les lieux publics, et personne ne va fumer chez toi sans ton accord, donc en quoi ça te pose problème ?







Toorist a écrit :



loin de moi l’idée d’en faire un argument (ni même qu’on me plaigne), juste que c’est quelques chose que beaucoup (trop) de monde vis, et les addictions finissent toujours par se répercuter sur ton entourage. Tout ceux qui l’ont vécu le savent, les autres ferment souvent les yeux en espérant que ca n’arrive qu’aux autres.





Non l’idée n’est pas d’empêcher de consommer de la drogue, mais de ne pas l’inciter.

Le fait de dire : légalisons, c’est des soucis en moins. Est a mon avis un mauvais signal et ça ne réglera rien vu que les exemples qui l’ont fait ont montré que le marché noir existe toujours.

Et c’est comme la clope, les jeunes ne commencent pas a fumer à 18 ans, et le cerveaux se développe jusqu’à 25 ans (en moyenne).





Les addictions c’est un fléau je suis d’accord avec toi et il faut lutter contre. Mais ça n’est toujours pas un argument contre la légalisation.

En quoi l’interdiction des drogues aident en quoi que ce soit à lutter contre les addictions ? En rien du tout, ça peut même les aggraver, vu que tu ne peux pas contrôler la qualité des produit, qu’il n’y a pas de suivit des consommateurs etc…









Toorist a écrit :



Et la vignette sur les voitures servait à financer les vieux, la crit’air l’environnement etc…

Excuse moi mais je n’y crois pas une seule seconde :)





Ça n’est toujours pas un argument. Si on légalise, c’est 1 milliard d’économisé dans la répression (les flics) qui pourront être affecté ailleurs.

Et ça rapportera des milliards à l’Etat, ce que le gouvernement en fait est un problème politique, mais ça n’est toujours pas un argument contre la légalisation. Il vaut mieux que l’Etat renfloue ses caisses que le crime organisé ou les organisations terroristes.

Et il est possible avec tout cet argent de financer et la prévention et les centres de désintoxication qui sont les seules solutions pour lutter contre les addictions.



La guerre contre la drogue à part avoir fait des millions de morts à travers le monde, ça n’a jamais aidé en quoi que ce soit.



Le 23/07/2019 à 14h 25

Au Colorado ils ont construit des hopitaux avec l’argent des taxes sur la drogue :



https://www.challenges.fr/monde/etats-unis/bienvenue-a-denver-capitale-mondiale-…



«Ce boom économique a permis de créer quelque 50 000 jobs.»



La légalisation ne fait pas + consommer :

«En revanche, la légalisation n’a pas engendré de boom de la consommation. « Elle est stable depuis 2014 : 15,5 % de la population fume régulièrement»



Et c’est bien ce que je disais, la production illégale existe uniquement pour servir les États ou c’est illégal:



«Selon un rapport du Rocky Mountain High Intensity Drug Trafficking Area, les arrestations liées au trafic illégal ont explosé en trois ans, passant de 138 en 2013 à plus de 250 fin 2016. Quant aux saisies, elles ont doublé : rien qu’en 2016, 3,5 tonnes d’herbe, à destination de 36 Etats où la consommation est encore prohibée, ont été interceptées par les autorités. « Le marché noir représente encore 30 % du business total, commente Cynthia H. Coffman, procureure du Colorado. On retrouve cette production illégale dans les rues de New York ou Chicago. »»


yvan Abonné
Le 23/07/2019 à 14h 36

Mais pourquoi une vision aussi binaire? je sais bien que c’est un site d’informatique mais quand même <img data-src=" />



Le fait que ça existe n’en fait pas quelque chose de généralisable.

Le fait que des violences augmentent n’implique pas que ce soit la population que tu identifie comme ultra violente qui soit responsable de l’augmentation.

C’est juste de la causalité basique.



Mettre en cause une erreur logique n’implique pas qu’il n’y ait aucun contre exemple.


yvan Abonné
Le 23/07/2019 à 14h 44







skankhunt42 a écrit :



Pour mettre les choses au clair tu à le droit de parler d’arabes si tu te réfère à la première  / seconde génération  tout comme il y à eu la mafia italienne en son temps. Si actuellement tu continue à parler d’arabes ce n’est pas correct car c’est un délits de faciès car normalement ils ce sont intégrés.



Mais… il est vrai que c’est quasiment toujours des gens de couleurs qui posent problème sur certains types de délits et ce ne sont pas des asiatiques. Pour le moment les statistique ethnique sont interdits en france et heureusement car pas besoin de ça pour faire des bon statistiques.





Elles ne sont pas interdites, elles existent mais avec des considérations scientifiques (par ex. sur les stats d’incarcérations, sur les stats de mariage mixte ou pas, les stats religieuses… sur les stats où l’origine des gens a un intérêt en fait) car comme tu l’indiques la notion d’ethnie n’a rapidement plus grand sens au fur et à mesure des générations.

C’est généralement les racistes qui se plaignent de ne pas avoir de belles stats communeautaires comme dans le monde anglo saxon, tout en reprochant aux non blancs d’être communeautaires bien sur <img data-src=" />



Et elles sont à prendre avec des pincettes pour les stats d’incarcération aussi parce que la cause principale des attitudes de merde c’est la pauvreté (économique et culturelle) pas l’ethnie et parce que les juges, au nom de la réinsertion dans la société (qui n’en demandait pas tant) condamnent beaucoup plus les pauvres et précaires que les autres. Hors les pauvres et précaires sont aussi beaucoup plus d’origine étrangère assez logiquement.



Le 23/07/2019 à 15h 17







Toorist a écrit :



Dans le fond je suis assez d’accord, mais la jugeote comme tu dis c’est aussi la pression de la société.





Toutafé, mais le fait que ce soit illégal n’empêche pas les gens de faire n’importe quoi. Par exemple, les mineurs de 18 ans qui fument…







Toorist a écrit :



Pour prendre un exemple tout bête, pendant longtemps, se taper sa sœur, ses cousins… était considéré comme normal voir même “obligatoire” et un moyen de préserver la pureté de ta lignée.





Tout bête, qu’il dit <img data-src=" />





Toorist a écrit :



Alors que maintenant on sait que ça fait pas des gamins parfait (du tout)…





Mais là on sait déjà que c’est pas tout rose, et pourtant la demande, il me semble, grimpe.







Toorist a écrit :



Est ce que les gens ont arrêté de le faire et c’est devenu une loi, ou est ce que la loi à permis d’interdire ce genre de pratiques ?

Pour le coup c’est la deuxième, et maintenant c’est entré dans les mœurs, et tu serais complètement choqué si tu savais que ton meilleur pote se tape sa sœur ou que ta sœur te demandais une petite faveur sexuelle.





Tu seras donc surpris, mais je n’aime pas les libertés en moins <img data-src=" />

Ici le problème c’est la fabrication d’handicapé, qui eux n’ont rien demandé. Donc la procréation. Interdire la procréation entre des personnes trop proches génétiquement est une question de survie et surtout l’impact n’est pas sur les procréateurs mais sur le pauvre enfant…

Que mon pote se tape sa sœur ou même son frère, c’est leurs problème : s’ils sont consentants je ne vois rien à y redire, surtout s’ils prennent leurs précautions pour ne pas procréer (cela dit entre frère c’est assez facile XD)







Toorist a écrit :



Typiquement c’est une loi qui a permis d’empêcher les gens de faire quelques chose de mauvais pour eux même (et leur descendance).





Par pour eux même, mais pour leur descendance qui n’a rien demandé à personne -&gt; on protège des victimes. Tout comme le tabagisme passif par exemple.







Toorist a écrit :



Je sais que l’exemple inverse existe surement aussi. Mais on ne peut pas être catégorique sur le fait que ce n’est pas possible.







Effectivement, c’est pour ca qu’il ne faut pas généraliser.



Patch Abonné
Le 23/07/2019 à 16h 32







yvan a écrit :



Mais pourquoi une vision aussi binaire?



Je ne fais que m’adapter à tes propos. Ni plus, ni moins.



choukky Abonné
Le 23/07/2019 à 18h 01







Toorist a écrit :



Me dit pas que la majorité des gens qui consomment font autre chose que des joint… c’est clairement de la mauvaise fois, les autres moyens de consommation sont marginaux.





<img data-src=" /> Tout à fait, et c’est bien le pronblème.

Du fait de la prohibition, il est difficile de trouver de la qualité et surtout des conseils avisés sur les bonnes pratiques qui pourraient éviter d’avoir encore plus de cancéreux à la charge de l’état.



La vaporisation est bien meilleure pour la santé que la combution et, avec le bon “outil”, on peut “jouer” avec les propriétés des terpènes comme un sommelier qui chambre son vin. <img data-src=" />



choukky Abonné
Le 23/07/2019 à 18h 16







marba a écrit :



Le cannabis est dangereux uniquement pour les jeunes qui étudient et qui n’ont pas fini la formation de leur cerveau, et à petite dose c’est pas non plus la mort. Si on légalise, on pourra empêcher bien plus efficacement les jeunes de s’en fournir. C’est de la logique de base.





<img data-src=" /> Tout à fait, c’est la seule règle à respecter pour le cannabis : pas de consomation avant que le ceveau n”ait atteint sa maturité.



Et cette règle devrait aussi s’appliquer à l’alcool.



lanoux Abonné
Le 23/07/2019 à 21h 17

non, j’ai compris depuis un bail que je n’avais rien a attendre de la police ou de l’armée (suis pied noir) donc j’assure moi meme ma defense

stand de tire


lanoux Abonné
Le 23/07/2019 à 21h 37

arrettes avec tes putains de poncifes, quand les pieds noirs se sont cassé d’algérie il y avait de l’eau courante dans tous les immeubles….jusqu’au derniers étages. Tu veux aller faire un tour a alger pour porter la flotte jusqu’au 10iemes, à oran jusqu’au 11ieme??? C’est la faute des françaouis si ils ont été infoutu d’entretenir les infrastructures?

Je te signale que les HLM ont été fait à la base pour des blancs fermiers…étonnant que tout se casse la gueule dorénavant….



La sociologie des hommes blancs pauvre, j’en connais un paquet et ils transforment pas leur lieux d’habitation en tat de merde en une année…



tien on parle de leur sociologie? 9 affaires au culs, 8 ou j’en suis la victime, 1 ou je suis coupable, niveau d’élucidation de la police française, 1….je les ai attendu et me suis dénoncé

bon par contre pour les autres cas, donc 8 efficacité de la police0, moi j’ai réglé, 7 des cas….j’ai retrouvé les gars et ils ont eu droit a des coups de batons dans la gueule, ce qu’ils auraient mangé, au mali au togo, au bénin. C’est comme ça que ça fonctionne, tu leur tape dans la tronche, tu montres les dents, et ensuite ils te respectent, c’est comme ça que ça marche.



Tiens, l’été dernier, je reviens de vacances, retour a melun, un jeune homme d’une 10aines d’année originaire d’afrique du nord (appelons le un arabe) commence a chouffer ma femme comme un dingue très intéressée par son sac a main vue qu’elle était encombrée d’une valise, la racaille en herbe essaye de s’approcher pour lui gauler son sac a main….étant donné que je suis fumeur, malencontreusement ma clope est venue carresser (s’écraser) délicatement sa joue…regard de haine de sa part gros doigt de ma part avec un susurement dans son oreil approches toi et je te pette les genous, et je me ferais un plaisir de t’éclater ta main vu que c’est dans le saint quouran



BUn je te le mets dans le mille émile, 10minutes plus tard il battait le record des JO en courses libre avec sac a main fauché (pas celui de ma femme)….réplique des 3 branleurs d’afriques du nord tenant le banc devant la gare après que les flics aient rattrapé le branleur en question (1 des 3 glandus ayant sur lui un demi savon de shit…ils sont pas discret et gueulent a tout vent ce qu’ils transportent) : way wesh, t’as pas le droit la vie de ma mère…



PUTAIN MAIS DES COUPS DE BATONS DANS LA GUEULE!!!!!!!!!


lanoux Abonné
Le 23/07/2019 à 22h 07

M’en branle suis qu’un sale type marié à une étrangère qui n’aime pas la France étant donné qu’elle me le rend bien

J’aI décidé une bonne fois pour toute d’etre FLNB (merci papa breton) et OAS (merci maman pied noir) le tout tout en vous conchiant car après tout qui est ici chez lui avant tout le monde si ce n’est un celtes gaulois réfractaires et un descendant dont votre armée a fermé ces portes à la gueule en 57 car un père de famille sa femme et 2 fillettes de 7 et 5 ans français étaient une menace



Non décidément je ne fais pas partie de votre communauté vous ne faites pas partie de la mienne et il serait peut-être temps d’arrêter de squatter chez les autres



Pour ma défense je l’ai déjà dit…stand de tire. Mon histoire familiale m’a prouvé par le passé qu’il n’y avait aucune confiance à accorder aux français


Le 23/07/2019 à 22h 19

Halte à la drogue. <img data-src=" />

(ou j’appelle les rouges et je revends les images à Hanouna <img data-src=" /> )


lanoux Abonné
Le 23/07/2019 à 22h 26







Idiogène a écrit :



Halte à la drogue. <img data-src=" />

(ou j’appelle les rouges et je revends les images à Hanouna <img data-src=" /> )





de rouge il n’y a que sur mon bonnet, quand a la drogue, j’ai arrêté le shit, plein le Q d’engraisser l’afrique du nord, surtout pour fumer de la merde coupé au pneu ou au éné (tu vois des qu’ils peuvent nous empoisonner ils se privent pas <img data-src=" /> ) ….j’attends juste ma prochaine récolte de weed du jardin



mais tout ce que j’ai dit je le pense



tpeg5stan Abonné
Le 24/07/2019 à 08h 02







lanoux a écrit :



Mon histoire familiale m’a prouvé par le passé qu’il n’y avait aucune confiance à accorder aux français







Ça nous fait un point commun. Et nous sommes loin d’être seuls <img data-src=" />



yvan Abonné
Le 24/07/2019 à 13h 03

Et c’est celui qui dit qui y est. <img data-src=" />


yvan Abonné
Le 24/07/2019 à 13h 14

Faut pas confondre la mauvaise foi de voleurs, qui sera possiblement encore pire devant un tribunal et qui fait partie du package voleur et la mentalité générale des quartiers et la guerre d’Algérie, et la “nécessaire violence”(visiblement) sur ces sauvages de mineurs venus de sauvagie sinon on en vient à parler de rien du tout à part de méchantes races et on dépasse même en nawak de mauvaise foi les amalgames foireux à l’origine de cette discussion.



Pour le reste, les HLMs ne tombent pas en ruine parce que ce sont les collectivités qui les entretiennent, les quartiers qui tombent en ruine sont du domaine privé, même si c’est parfois quand même les collectivités qui paient leur réfection et ton super bilan incompréhensible de racaille face à la police tout le monde s’en fout (c’est censé donner une crédibilité virile?) ainsi que ton histoire familiale de descendant de colons 100% hors sujet.

Ca laisse surtout à penser que tous les gens qui voulaient se débarrasser de l’Algérie Française comme d’un gigantesque pot de pus avaient probablement quelques raisons <img data-src=" />


yvan Abonné
Le 24/07/2019 à 13h 23

Les français c’est les autres <img data-src=" />


fred42 Abonné
Le 24/07/2019 à 13h 36

En l’occurrence, lui est Belge.

Mais vu comme il critique la France, on se demande s’il n’est pas maso de rester ici.


Patch Abonné
Le 24/07/2019 à 17h 12







yvan a écrit :



Et c’est celui qui dit qui y est. <img data-src=" />



C’est bien, tu confirmes ce que je pensais déjà de toi.



Le 25/07/2019 à 07h 14

Aucun autre argument ?

A une époque, on traitait toute personne qui contredisait l’ordre établi de “communiste”, de nos jours on dit “frontiste”. Quant à utiliser le terme de bouffon, je le trouve tout à fait adapté à certains ici. Bouffon existait bien avant les “wesh wesh” <img data-src=" />


Le 25/07/2019 à 07h 16

Ben c’est bien raté…Nous sommes les champions pour l’alcool et la drogue.


Le 25/07/2019 à 07h 17

Cassez-vous alors.


lanoux Abonné
Le 25/07/2019 à 16h 46

bun nan chuis ici, chez moi contrairement a certaines personnes qui squattent ici depuis 1500ans, des gens dont les rois se trimballaient en char à boeuf, comme des gitans.

<img data-src=" />


lanoux Abonné
Le 25/07/2019 à 16h 58

nan, c’est sensé montrer qu’ils n’en branlent pas une niveau enquettes, que si tu veux un minimum de résultat, faut que toi même tu te salisses les mains.

ça m’a quand même permis de récupérer ma meule, et ça a compensé une certaine fois avec 15jours d’ITT.



C’est marrant ce que tu dis, avant j’habitais à ris orangis, tu sais petite commune village fleurit, juste a coté d’un autre petit village fort sympa nommé grigny la grande borne, ou quand on se fait chier on brule des bagnoles de flics avec les flics dedans…bun c’est étonnant quand même, les mecs dont tu parles foutent tellement le bordel, que non seulement contant d’avoir tout cassé et fait chié le monde le prix de l’immobilier a baisser de 20%!

Tellement sympa comme bled que le voisin du dessus de ma cousine se casse, il déménage, et il rentre chez lui….au MALI, même lui peut plus les encadrer!!!

Je te passe le fait que TOUS les soirs c’est courses poursuite entre la bac et les dealers, cool quand tu bosses le matin…et je te parle pas des poubelles qui crament. rien que dans l’immeuble de ma cousine, ils en sont à 4 départ de feu depuis le début de l’année (1 seul bâtiment)…c’est pour un BBQ


lanoux Abonné
Le 25/07/2019 à 20h 09

tiens c’est rigolo, en rentrant j’ai du passer par une zone d’habitation à loyer modéré vers le sud 77, bha jean- claude, jean-claude et jean-claude( comme ça tu feras pas la tronche, pas de statistiques, enfin c’est ce que j’ai vu) avaient péter une bouche de pompier comme çela ça faisait fontaine et pouvait donc rafraichir d’une eau ravigorante nos 3 rabouins (la je parle gitan, il n’y a pas d’insulte).

Il est à noter que josseline n’était pas conviée à ces jeux d’eau (O?) .



C’est fort dommage, quitte à péter du mobilier urbain, autant offrir aux yeux du contribuable un concourt de t-shirt mouillé, que diable soyons fou….bha nan <img data-src=" />


Le 26/07/2019 à 18h 39

Et encore une mesure de comm’ supplémentaire, qui ne sera suivie d’aucune action quand bien même seront filmées les violences à leur encontre.

Assorti du traditionnel message de “fermeté”, qui, à part à l’endroit des gilets jaunes, ne s’appliquera pas aux “caillera”.



Bref, on autorise des trucs insensés par inaptitude à se servir de l’existant.


gavroche69 Abonné
Le 27/07/2019 à 06h 26

Et ta famille qui vivait en Algérie avant de s’en faire virer, elle était “chez-elle” ?

Y aurait-il donc des “élus” qui seraient partout chez-eux tandis que d’autres ne feraient qu’envahir le territoire des ces “élus” ?



C’est juste une question… <img data-src=" />


lanoux Abonné
Le 27/07/2019 à 19h 50

alors la, tu me prends la dessus quand tu veux mon grand, car oui, elle était chez elle.

voyons voire, le premier de ma famille a y foutre les pieds y va en 1810 comme interprète du bay d’alger (venant d’andalousie…c’est pour cela qu’il faudra attendre 14-18 pour que ma famille maternelle devienne française, 7 morts gazé pour la france, et d’autres dans le bataillon de zouave au dardanel a chargé au sabre on fait que vous leur avez permis de devenir français)…tu me rappelles quand votre peuple de sauterelle s’y installe???…allé, je t’évite une recherche gogole, 1830


gavroche69 Abonné
Le 28/07/2019 à 06h 18

Durant cette ignoble boucherie qu’a été cette soi-disant “grande guerre” (appellation que je trouve bien trop flatteuse pour cette saloperie) il y a eu aussi un tas d’autochtones colonisés d’Afrique qui y ont laissé leur peau.



Je suis ce que certains appellent un “Français de souche” et je n’en éprouve aucune fierté particulière car j’estime que personne ne choisit ses origines, l’endroit où il naît ou sa couleur de peau.

Certes, je préfère vivre en France plutôt qu’au Bangladesh (ou pays du même genre) mais c’est juste du pragmatisme et pas du tout de la fierté.



Bref, tout comme Brassens je n’aime pas trop les “imbéciles heureux fiers d’être nés quelque part”.

Le nationalisme exacerbé d’où qu’il soit a toujours permis à quelques guignols bien planqués (ceux dont l’histoire retient le nom et qui meurent souvent de vieillesse au fond de leur plumard) d’envoyer des tas de gens à l’abattoir et la guerre de 14-18 en est un merveilleux exemple. Et c’est d’ailleurs pareil pour les religions (toutes sans aucune exception).