Facebook défend le caractère obligatoire de Messenger et de ses autorisations

Facebook défend le caractère obligatoire de Messenger et de ses autorisations

Puisqu'on vous dit que tout est normal

Avatar de l'auteur
Vincent Hermann

Publié dans

Société numérique

28/08/2014
36

Facebook défend le caractère obligatoire de Messenger et de ses autorisations

Plus la séparation entre Facebook et Messenger est nette, plus les utilisateurs affichent leur mécontentement. Tout récemment, l’éditeur a décidé de prendre le taureau par les cornes et de donner ses propres explications sur deux sujets qui reviennent souvent : les autorisations nécessaires pour les applications et l’obligation de passer par une application dédiée pour la messagerie.

La séparation des applications a du mal à passer

Les mois passent, et la colère des utilisateurs ne faiblit pas. Qu’il s’agisse d’Android ou d’iOS, les commentaires laissés sur les fiches de Facebook Messenger dans les boutiques d’applications ne sont pas bons. Beaucoup critiquent la volonté parfois « absurde » de Facebook de vouloir coûte que coûte extraire la messagerie de son application d’origine pour rendre l’utilisation de Messenger incontournable.

 

Ce souci ne se manifestait pas vraiment tant que Messenger restait optionnel. Après tout, certains pouvaient avoir envie d’utiliser cette application car ils se servaient davantage de Facebook comme d’une plateforme d’échanges avec leurs amis que pour y publier des statuts ou des photos. Mais depuis plusieurs mois maintenant, surtout en Europe, Messenger est devenu la seule manière de communiquer via Facebook sur Android et iOS. Sur Windows Phone, l’application existe également, mais elle n’est pas encore obligatoire. Sur la fiche de l’App Store, certains accusent même Facebook d’utiliser les mises à jour régulières de l’application pour réinitialiser la note… qui reste très mauvaise, version après version.

La crainte sous les autorisations réclamées par Messenger

Plus récemment, la polémique a enflé avec l’extension de l’obligation au reste du monde, et donc aux États-Unis. Des articles ont vertement critiqué ce choix de Facebook, d’autant que la version Android informe clairement des autorisations qu’elle réclame au smartphone : modification de l’état de la connexion, utilisation de l’appareil pour prendre des clichés et enregistrer des vidéos à n’importe quel moment, lire les contacts présents dans le téléphone, pouvoir appeler ou envoyer des SMS.

 

Pourtant, des articles parus dans le Wall Street Journal et Associated Press avaient tenté de casser un certain nombre de mythes. Mais Facebook a fini par prendre elle-même la plume pour rédiger un billet, nommé « La réalité sur Messenger », dont certains reçoivent l’alerte de publication directement dans l’application du réseau social. Concernant les autorisations, l’explication est simple : « Si vous voulez envoyer un selfie à un ami, l’application doit obtenir l’autorisation d’activer l’appareil photo de votre téléphone et de prendre cette photo », avant de préciser : « Nous n’activons pas votre appareil photo ou votre microphone quand vous n’utilisez pas l’application ».

La faute aux termes génériques des autorisations sur Android selon Facebook 

En fait, Facebook avait précisé ce point de vue dans l’article du Wall Street Journal. Selon l’éditeur, le langage employé pour réclamer les autorisations est essentiellement de la faute d’Android et de la gestion particulièrement « rigide » du système. Conséquence, le fonctionnement de l’application repose sur des autorisations plus larges car la granularité ne permettrait pas de se contenter d’un champ moins large. L’entreprise indique que le système est plus souple sous iOS car les messages sont plus explicatifs et surtout, l’application n’est pas obligée de réclamer toutes les autorisations d’une seule traite. En d’autres termes, il n’y a pas de problèmes d’autorisations, simplement un souci de « présentation ».

 

Il est facile en fait de se rendre compte des termes « génériques » des autorisations en regardant les autres fiches d’applications servant elles aussi à communiquer. Ainsi, que l’on examine les autorisations de Skype, Line, WhatsApp ou encore Viber, on retrouve les mêmes généralités sur les contacts, les informations du téléphone, la capacité d’appeler, d’envoyer des SMS et ainsi de suite.

Messenger fait gagner du temps, point barre 

Mais quid de la séparation de Messenger qui fait tellement hurler une partie des utilisateurs ? L’application aura beau récolter des mauvaises notes, Facebook n’a visiblement pas la moindre intention de changer de ligne de conduite pour l’instant : « La vitesse de réponse sur Messenger est généralement 20 % plus rapide et nous pensons que chacun trouvera une utilité différente à chaque application ». Facebook reste donc sur la ligne de défense de la rapidité à utiliser Messenger… quand bien même vous ne seriez pas un utilisateur intensif pour qui chaque seconde compte.

 

Il est intéressant de noter cependant que Messenger ne fait pas que des malheureux, loin de là. Une partie des utilisateurs n’y voit ainsi aucun inconvénient et s’est très bien faite à la séparation des actions. D’autres ont même fini par désinstaller l’application… Facebook. On retrouve ceux qui se servent surtout du réseau social pour discuter ou encore ceux qui pestent continuellement contre l’ordre étrange des publications quand ils parcourent le flux.

36

Écrit par Vincent Hermann

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

La séparation des applications a du mal à passer

La crainte sous les autorisations réclamées par Messenger

La faute aux termes génériques des autorisations sur Android selon Facebook 

Messenger fait gagner du temps, point barre 

Commentaires (36)


Xanatos Abonné
Le 28/08/2014 à 14h 55

Question sérieuse: c’est quoi ce Messenger ?

Un chat Ajax dans le site ?


Le 28/08/2014 à 14h 56



« Nous n’activons pas votre appareil photo ou votre microphone quand vous n’utilisez pas l’application ».



Mais la NSA, oui.<img data-src=" />


cyrano2 Abonné
Le 28/08/2014 à 15h 00

Je n’ai jamais compris comme on pouvait installer une application qui a en même temps une connection internet, et l’accès à l’ensemble des données du téléphone ou presque (liste de contact, liste d’appels passé, contenu des SMS).



Comment croire une seconde que les applications ne vont pas tout aspirer ?



Et pourquoi Google refuse de faire des “proxy menteurs” pour les applications qui aspirent vos données privées ? Qu’est-ce qu’ils y gagnent ?


Zyami Abonné
Le 28/08/2014 à 15h 02

Autant leur donner les droits root et on en parle plus.



Franchement, j’arriverais jamais à comprendre les gens qui utilise ce genre de service, même mes enfants ont fini par abandonner Facebook.








Xanatos a écrit :



Question sérieuse: c’est quoi ce Messenger ?

Un chat Ajax dans le site ?







Il s’agit d’une app’ supplémentaire qui sert pour l’utilisation mobile de Facebook, elle gère exclusivement le chat à l’extérieur de l’application Facebook.



Aussi étrange que cela puisse paraitre ce genre de justifications me donne l’impression que ce site me dit “ On fait ce qu’on veut, fermez-la ! “, ce qui n’est pas faux fondamentalement après tout c’est leur produit, mais habituellement quand ses clients hurlent massivement une entreprise fait marche arrière au lieux d’appuyer le pas.



Neliger Abonné
Le 28/08/2014 à 15h 06

J’espérait que FaceBook cède sur cette séparation obligatoire, mais ça n’en prend pas le chemin.



Mais bon, un revirement complet sur un point “non négociable” d’un service populaire, ça s’est déjà vu, il reste de l’espoir.


Le 28/08/2014 à 15h 10







Zyami a écrit :



même mes enfants ont fini par abandonner Facebook.





Les miens n’on jamais commencé.<img data-src=" />



Le 28/08/2014 à 15h 11







Neliger a écrit :



Mais bon, un revirement complet sur un point “non négociable” d’un service populaire, ça s’est déjà vu, il reste de l’espoir.





J’ai rit.<img data-src=" />



Le 28/08/2014 à 15h 17



Il est intéressant de noter cependant que Messenger ne fait pas que des malheureux, loin de là. Une partie des utilisateurs n’y voit ainsi aucun inconvénient et s’est très bien faite à la séparation des actions. [……] On retrouve ceux qui se servent surtout du réseau social pour discuter ou encore ceux qui pestent continuellement contre l’ordre étrange des publications quand ils parcourent le flux.



J’en fais partie. Je ne vois pas le probleme lié au fait que l’appli soit séparée…si c’est plus facile à maintenir pour FB, pourquoi pas.

Après laisser le choix c’est bien, mais c’est aussi coûteux, et pendant que les devs font le travail en double, ils ne font pas autre chose…



Il n’y aurait pas les évènements sur facebook, j’aurais désinstallé l’appli également…


Le 28/08/2014 à 15h 21

Et sinon au lieu d’utiliser l’app FB pourquoi ne pas se servir de la version mobile ? Comme ça plus de problème d’autorisation et la messagerie est directement accessible.


Le 28/08/2014 à 15h 21







Crillus a écrit :



Il s’agit d’une app’ supplémentaire qui sert pour l’utilisation mobile de Facebook, elle gère exclusivement le chat à l’extérieur de l’application Facebook.



Aussi étrange que cela puisse paraitre ce genre de justifications me donne l’impression que ce site me dit “ On fait ce qu’on veut, fermez-la ! “, ce qui n’est pas faux fondamentalement après tout c’est leur produit, mais habituellement quand ses clients hurlent massivement une entreprise fait marche arrière au lieux d’appuyer le pas.





Hollande fait des émules outre atlantique



Le 28/08/2014 à 15h 23



Si vous voulez envoyer un selfie à un ami, l’application doit obtenir l’autorisation d’activer l’appareil photo de votre téléphone et de prendre cette photo



Ce qui explique bien pourquoi l’appli demande à lire les contacts.

Elles sont de plus en plus nombreuses les applis lisant les contacts.. Faut pas s’étonner de recevoir des spams après..


Le 28/08/2014 à 15h 24







Neliger a écrit :



J’espérait que FaceBook cède sur cette séparation obligatoire, mais ça n’en prend pas le chemin.



Mais bon, un revirement complet sur un point “non négociable” d’un service populaire, ça s’est déjà vu, il reste de l’espoir.







Ca c’est valable pour Microsoft parce qu’ils ont tellement “mauvaise” réputation qu’ils doivent vendre et améliorer leur image de marque.



Au contraire, quand une boite engrange à tour de bras (argent ou nouveaux clients) il se contrefout de ce que le public pense :




  • Sony décide de dégager l’installation de Linux sur la PS3

  • Apple continue de demander ton numéro de Carte Bleue quand tu créées un compte sur un de leurs appareils



    ET je pense qu’on peut encore en trouver un grand nombre (EA, Ubisoft entre autre)



Le 28/08/2014 à 15h 25







renaud07 a écrit :



Et sinon au lieu d’utiliser l’app FB pourquoi ne pas se servir de la version mobile ? Comme ça plus de problème d’autorisation et la messagerie est directement accessible.





Les notifications?



Je n’ai jamais utilisé les appli fb mais si ça fonctionne comme les autres applis de chat c’est pas mal de savoir que quelqu’un t’a parlé & co quand t’es pas en train de regarder le navigateur.



Le 28/08/2014 à 15h 32







Xanatos a écrit :



Question sérieuse: c’est quoi ce Messenger Facebook ?

Un chat Ajax dans le site ?







<img data-src=" />



<img data-src=" />



R0b0tnik Abonné
Le 28/08/2014 à 15h 43

Sinon pour ceux qui ne partagent pas de photo et qui n’utilisent que le chat en mode texte de Messenger on peut utiliser un client Jabber, ça marche très bien à ceci prêt qu’on ne peut pas avoir l’historique.



Et c’est vrai que sur les dernières versions d’Android la gestion des autorisations c’est pourri. On ne peut pas choisir quoi donner ou non, pas faire de proxy menteur et elles sont très larges donc même les dev soucieux de demander le minimum sont obliger de ratisser large.



edit : typo


ACasset Abonné
Le 28/08/2014 à 15h 49

Le pire dans cette séparation, c’est que techniquement, il est encore possible de se servir de l’application “basique” Facebook sur iOS pour communiquer avec Messenger : lorsque l’on va sur l’onglet “Messages” sans avoir Messenger, il affiche un message spécifique, on clique sur le bouton “Installer”, il ouvre l’App Store sur la page de l’application, et il suffit de revenir dans l’app Facebook et voila, le message a disparu et on peut communiquer avec ses contacts.


Le 28/08/2014 à 18h 52

Je comprend vraiment pas en quoi cette séparation dérange, quelqu’un pourrait m’expliquer le problème ?


Le 28/08/2014 à 19h 27

Je profite du topic pour poser une question en rapport, à tous les gens qui ont ce fameux Messenger installé sur Android ou iOS, l’application vous consomme combien de data en général ?



Parce que sur WP8, à chaque fois que j’ouvre l’app, je sais pas ce qu’il télécharge, mais ça me bouffe 2-3 Mo d’après Data Sense… pour “juste du texte” c’est énorme. D’autant plus qu’en allant sur les contacts, il y a pas plus de 5 messages pré-chargés, donc il faut se re-taper un chargement pour voir l’historique.

Je reçois pas de photos, la plupart des messages que je reçois tiendraient sans problèmes dans un SMS ( 160 octets ).

Aller dans Internet Explorer et charger la version mobile (featurephone, celle qui charge vite) me permet d’avoir les messages plus rapidement et consomme nettement moins de data.



Est-ce que c’est pareil sur Android et iOS ? Ou est-ce que la NSA m’a ciblé et essayer de siphonner le contenu de mon téléphone petit à petit à chaque fois que je vais sur Messenger ?


Le 28/08/2014 à 19h 43







tekila67 a écrit :



Je comprend vraiment pas en quoi cette séparation dérange, quelqu’un pourrait m’expliquer le problème ?







Sur iOS, le fait d’avoir 2 app distinctes oblige à quitter à chaque fois l’app principale pour aller sur Messenger et vice versa.

Je suis toujours en version 9.0, je ne fais plus les maj pour ne pas perdre la fonction messagerie.



Le 28/08/2014 à 20h 07

Ils peuvent dire ce qu’ils veulent, grâce à CyanogenMod j’ai vu des trucs étranges. Genre Messenger a reçu (et donc lu ?) des SMS… et Facebook a tenté de lire plus de 100 fois mes contacts…



Donc je leur bloque les autorisations sur le téléphone et tout va bien. :)


Le 28/08/2014 à 20h 36

moi ce que j’aime d’en cette appli messenger c’est quel est plus grosse que l’appli facebook :p


L’appli FaceBook et Messeger sont des virus syphon d’infos :

j’avais désinstallé depuis longtemps FaceBook et jamais installé Messenger de mon phone car inutile, mais il a fallu que je le réinstalle car il me fallait contacter une personne que je n’avais pas dans mes numéros. Au 1er lancement de cette appli, il m’a fallu attendre longtemps (chargement etc) et devinez quoi, l’appli a retrouvé toute seul mon adresse mail utilisé sur facebook sachant que je vide souvent le cache, fichier inutile etc. WTF <img data-src=" /> ! C’est pour vous dire jusqu’où cette vermine pullulante d’application peut aller chercher des datas sur votre téléphone !! Et d’ailleurs je n’ai toujours pas compris comment cela s’est fait, de retrouver mon mail comme ça… <img data-src=" />


Le 28/08/2014 à 21h 52



Si vous voulez envoyer un selfie à un ami, l’application doit obtenir l’autorisation d’activer l’appareil photo de votre téléphone et de prendre cette photo



Non, il suffit de savoir programmer et au lieu d’avoir besoin de l’autorisation pour y accéder l’utilisateur a une pop-up lui demandant l’accès à l’appli “appareil photo”. Une fois que l’utilisateur a pris une photo, l’appli renvoie la photo en question à l’appli de départ… Aucune autorisation à l’installation et l’utilisateur sait exactement quelle ressource est utilisée à quel moment.

Pour info, ça marche aussi pour les SMS, les contacts…

Donc demander l’autorisation sert juste à accéder aux infos sans que vous le sachiez <img data-src=" />


Le 28/08/2014 à 21h 52

car c’est stocke sur leur serveur.


Le 29/08/2014 à 00h 40

Une simple application type XMPP suffit. Xabber par exemple rempli très bien cette fonction.


John Shaft Abonné
Le 29/08/2014 à 06h 32







supernico5000 a écrit :



Non, il suffit de savoir programmer et au lieu d’avoir besoin de l’autorisation pour y accéder l’utilisateur a une pop-up lui demandant l’accès à l’appli “appareil photo”. Une fois que l’utilisateur a pris une photo, l’appli renvoie la photo en question à l’appli de départ… Aucune autorisation à l’installation et l’utilisateur sait exactement quelle ressource est utilisée à quel moment.

Pour info, ça marche aussi pour les SMS, les contacts…

Donc demander l’autorisation sert juste à accéder aux infos sans que vous le sachiez <img data-src=" />







10 contre un qu’avec la solution que tu décris (qui est celle qui me parait la plus logique, mieux vaut 1 petit truc qui fait bien une chose qu’un machin obèse qui en fait mal ou incomplètement 50) des gens viendrait chouiner auprès de FB que “Ouin, je veux prendre un selfie mais c’est pas pratique de devoir passer par une autre application <img data-src=" />”



Le 29/08/2014 à 06h 35

Ils peuvent avouer que la séparation des applis FB et Messenger c’est parce qu’ils se doutaient bien qu’avec les dernières MAJ beaucoup allait supprimer l’appli FB qui est devenu complètement merdique avec son impossibilité de rétablir l’ordre en “plus récent” par défaut et qui est bourré de suggestions et autres pub masqués.


Le 29/08/2014 à 06h 46

Ce qui m’a fait supprimer immédiatement cette application messenger de mon Android, c’est l’impossibilité de désactiver les notifications (sauf pour quelques heures). On se retrouve donc avec une application non désirée et qui en plus impose ses notifications. <img data-src=" />


Le 29/08/2014 à 07h 51

Jamais installé l’appli FB perso, je passe uniquement par le site mobile..


Le 29/08/2014 à 08h 17

quitte à avoir 2 applis, passez à Paper <img data-src=" /> <img data-src=" />


Le 29/08/2014 à 11h 33

Ce foutage de gueule avec l’exemple de la photo.



Et comment ils justifient pour les appels et les sms, pour l’appli de messagerie?

quand y’a pas de 3G, l’appli communique par sms ?


Le 29/08/2014 à 14h 44

Moi aussi ça m’enervait qu’ils me forcent la main alors que j’ai pas besoin de ce messenger.

Donc j’ai desinstallé toute les majs de l’appli et remis la version stock, qui n’a pas cette séparation.



Ils ont beau se justifier comme ils veulent je préfère passer à coté de leurs nouveautés.


Le 29/08/2014 à 15h 53

FACEBOOK avec ou sans MESSENGER : Poubelle !!! Depuis le temps que je le dis…


Le 30/08/2014 à 05h 41



le langage employé pour réclamer les autorisations est essentiellement de la faute d’Android et de la gestion particulièrement « rigide » du système



Facebook relève là un vrai problème des applications Android. Pour l’utilisateur, impossible de faire le tri entre les applications qui utilisent les autorisations à bon escient et de celles qui en profitent pour collecter des infos à leur insu. On doit tout autoriser, 1 fois pour toute, à l’installation !


Le 31/08/2014 à 23h 16

Je suis bien content de cette séparation, j’ai pu virer l’appli Facebook et ne conserver que ce dont j’avais besoin : le chat… mais ceci dit c’était mieux quand Trillian fonctionnait bien (Android)