Vivendi augmente sa participation dans Ubisoft et parle de convergence opérationnelle

Vivendi augmente sa participation dans Ubisoft et parle de convergence opérationnelle

Prochaine étape : l'OPA hostile ?

Avatar de l'auteur
Kevin Hottot

Publié dans

Économie

22/10/2015
71

Vivendi augmente sa participation dans Ubisoft et parle de convergence opérationnelle

La sitcom entre Vivendi et Ubisoft vient de connaître un retournement de situation plutôt brutal. Le groupe de Vincent Bolloré a décidé de porter sa participation au sein d'Ubisoft et de Gameloft au-dessus de la barre des 10 %, et il n'est plus question d'un simple « placement de liquidités ».

Ce matin, Vivendi a réservé une drôle de surprise aux membres du conseil d'administration d'Ubisoft. Par voie de communiqué, le groupe de Vincent Bolloré a fait savoir aux marchés financiers qu'il a décidé d'augmenter sa prise de participation au sein d'Ubisoft et de Gameloft. Le groupe dispose désormais de 10,39 % des parts d'Ubisoft et de 10,20 % de Gameloft, qu'il a achetées pour respectivement 244 millions d'euros et 34,41 millions d'euros, grâce à ses quelques milliards de liquidités disponibles.

Vision stratégique et convergence opérationnelle

La semaine dernière, lors de son entrée au capital des deux éditeurs français, Vivendi affirmait que cette acquisition avait lieu «dans le cadre du placement de ses liquidités ». Autrement dit que le géant des médias et des contenus ne faisait que placer quelques billes dans ces entreprises dans le but de faire travailler son argent et espérer réaliser une plus-value au passage. 

Aujourd'hui, le discours de Vivendi a changé et se veut un peu plus musclé. Le groupe explique ainsi que « ces investissements s’inscrivent dans une vision stratégique de convergence opérationnelle entre d’une part les contenus et plateformes de Vivendi et de l’autre les productions d’Ubisoft et Gameloft dans le domaine des jeux vidéo ». Il n'est plus question d'un simple placement de liquidités et désormais Vivendi veut faire usage de sa position dans les éditeurs pour les amener à travailler avec lui. 

Le ton employé par le groupe de Vincent Bolloré se veut d'ailleurs plutôt agressif. Vivendi « ne s’interdit pas d’augmenter sa participation dans ces deux sociétés en fonction des conditions de marché et se réserve la faculté, le moment venu, de demander à être représenté à leur conseil d’administration ». Une déclaration qui risque de ne pas plaire à la famille Guillemot, fondatrice des deux éditeurs.

L'Union des Bretons Indépendants

Dans un mail interne envoyé la semaine dernière à ses équipes (et que Games Industry a pu se procurer), Yves Guillemot, le PDG d'Ubisoft, a fait savoir que son ambition « est et a toujours été de rester indépendant, une valeur qui pour 30 ans, nous a permis d'innover, de prendre des risques, de créer des franchises aimées par des joueurs du monde entier et ont aidé à faire grandir l'entreprise jusqu'à en faire un leader aujourd'hui », expliquait le dirigeant avant d'affirmer qu'il comptait se « battre pour préserver [son] indépendance ». 

« Nous ne laisserons pas cette situation, ni aucune action future de Vivendi ou d'autres nous distraire de nos objectifs ». Dans un autre e-mail lui aussi passé entre les mains de nos confrères, Guillemot affirme que le principal risque d'une prise de participation de Vivendi dans Ubisoft est que l'entreprise « serait alors dirigée par des gens qui ne comprennent pas notre expertise ni ce qu'il faut faire pour avoir du succès dans cette industrie ». Rappelons à toutes fins utiles que de 2006 à 2013, Vivendi disposait de plus de 60 % du capital d'Activision, qui était alors l'un des éditeurs les plus rentables de toute l'industrie vidéoludique.

Officiellement, Ubisoft et Gameloft avaient de leur côté réagi en « prenant acte de cette prise de participation non sollicitée », lors du premier raid de Vivendi. Leur réaction à cette nouvelle offensive se fait désormais attendre, tout comme celle des marchés boursiers.

71

Écrit par Kevin Hottot

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Vision stratégique et convergence opérationnelle

L'Union des Bretons Indépendants

Commentaires (71)


Le 22/10/2015 à 07h 01

C’était couru d’avance <img data-src=" />


Leixia Abonné
Le 22/10/2015 à 07h 10

C’est bizarre sachant que Vivendi voulait à tout pris se débarrasser de ses parts dans Activision/Blizzard….

Sachant que ces deux boites étaient rentables, je ne vois pas pourquoi réinvestir dans une autre alors que Vivendi voulait quitter le secteur du JV.

Un truc m’échappe.


Si Bolloré pouvait censurer Uplay…





Le ton employé par le groupe de Vincent Bolloré se veut d’ailleurs plutôt agressif. Vivendi « ne s’interdit pas d’augmenter sa participation dans ces deux sociétés en fonction des conditions de marché et se réserve la faculté, le moment venu, de demander à être représenté à leur conseil d’administration ».



La fameuse patte Bollo <img data-src=" />


Le 22/10/2015 à 07h 15

1/ Activision était plus ou moins au sommet de sa valorisation au moment de la revente (avec un plateau autour de 16-18 milliards de dollars)

2/ Ubisoft est très longtemps restée sous-valorisée (à environ 2 milliards de dollars, pour un CA de 1 milliard d’euros et un résultat positif, c’est plutôt bas)



Donc dans le cas n°1, il était temps de revendre, et dans le cas n°2 il était temps d’acheter pour faire une grosse culbute dans 2-3 ans :)


Le 22/10/2015 à 07h 19

Merci de l’info ! <img data-src=" />



<img data-src=" />


Leixia Abonné
Le 22/10/2015 à 07h 20

Effectivement vu comme ça.

Merci pour la réponse :)


Le 22/10/2015 à 07h 24

Les requins se bouffent entre eux.

Je n’ai jamais su dire si cela était une bonne ou une mauvaise chose. Mais la je voterais contre.

Bolloré, au bucher !


Le 22/10/2015 à 07h 25

Bolloré c’est un malin, y’a qu’à voir comment il a réussi à avoir canal


John Shaft Abonné
Le 22/10/2015 à 07h 28

A quelle pourcentage Vivendi se retrouverait majoritaire ?


Le 22/10/2015 à 07h 31

Ils le sont. Enfin c’est l’actionnaire principal, Majoritaire c’est quand t’as + de 50%


Le 22/10/2015 à 07h 35

Hum ce qui m’échappe c’est que la famille veut être indépendant mais à mis sa boite s’en bourses.



Je sais pas, mais à force la règle num 1 quand on se met en bourse et qu’on peut perdre son indépendance du jour au le demain.



Donc le mail à tout le monde c’est bien, mais s’ils veulent agir, il va falloir qu’ils sortent quelques billets. ;)


John Shaft Abonné
Le 22/10/2015 à 07h 35

Ouch.



(J’aime bien taper sur Ubi, mais mine de rien, ils nourrissent pas mal de mes amis)


Le 22/10/2015 à 07h 36

Du coup, une OPA leur donnerais quoi de plus?


Le 22/10/2015 à 07h 37

Bon et bien c’est l’histoire qui continue. Après c’est le jeux du Monsieur qui cherche des investisseurs qui les trouve et qui se fait ensuite monté dessus… Un classique.



John Shaft Abonné
Le 22/10/2015 à 07h 37

Les Guillemots devait penser à la fameuse équation “pognon=fric, fric=pognon” et n’ont pas vu le reste <img data-src=" />


Ami-Kuns Abonné
Le 22/10/2015 à 07h 38

Cet histoire compensera le manque de guignol. Je suis en manque de connerie.<img data-src=" />


Le 22/10/2015 à 07h 39

L’OPA c’est ce que Vivendi vient de faire :


Ami-Kuns Abonné
Le 22/10/2015 à 07h 39

Ne pas s’emmerder avec les actionnaires minoritaire et faire la loi façon brutal comme à canal.


Le 22/10/2015 à 07h 41

Plus de droits de vote, donc plus de poids dans les décisions de l’entreprise. Là avec 10,3 % c’est le plus gros actionnaire, mais il doivent toujours composer avec 89,7 % d’autres qui peuvent avoir un avis différent. Quand t’as 50%+ des votes, t’as juste besoin d’être d’accord avec toi même.


Ami-Kuns Abonné
Le 22/10/2015 à 07h 42

Non cela est juste un achat d’action, pour une opa, ils faut la déclaré publiquement avant , l’opa sauvage n’est pas très courtois.


Le 22/10/2015 à 07h 43

Ok !!! Merci de l’info ! Bon sang, j’ai des potes qui bosse pour eux et je me posais la question aussi, c’est mal barré!


Le 22/10/2015 à 07h 43

Z’ont pas fait d’OPA là, ils ont juste acheté plein d’actions qui étaient “liquides” sur le marché.



Une OPA c’est une “Offre publique d’achat” et son nom décrit exactement ce que c’est. En gros tu peux résumer ça à : “Bonjour. Voilà, là l’action côte a 25 euros, j’vous reprend tout ce que vous voulez me vendre a 32 euros. L’offre tient pendant une semaine. Bisous.”

Et ca fait l’objet d’une déclaration préalable à l’AMF :)


peut-être aussi que Vivendi n’avait pas forcément envie de quitter le secteur du jeu vidéo. Vivendi a d’ailleurs été obligé de vendre une grande partie du groupe Vivendi Universal pour éviter la cessation des paiements (faillite), voire la banqueroute (cessation des paiements + actes contraires de la direction aux intérêts de la société) après les infractions pénales commises par la direction de Jean-Marie Messier.


Le 22/10/2015 à 07h 52







joma74fr a écrit :



(…)(après les infractions pénales commises par la direction de Jean-Marie Messier).





Je te trouve dur envers l’audace de son management libéral et novateur (taclé sans ménagement par l’Etat oppresseur collectiviste) <img data-src=" />



<img data-src=" />



pourquoi “taclé par l’Etat” ? J’aurais plutôt dit “taclé par les actionnaires et lâché par les banques”.


John Shaft Abonné
Le 22/10/2015 à 07h 55

Et si le salut des Guillemots venait de Drahi.



Après tout, plus on est de fous, plus on rit



<img data-src=" />


Le 22/10/2015 à 07h 56

ben en fait …

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/05/19/vivendi-messier-condamne-en-app…



il a été relaxé pour lesdits faits.. mais condamné pour son départ (pourtant un poil forcé)


Le 22/10/2015 à 07h 57



une valeur qui pour 30 ans, nous a permis d’innover, de prendre des risques



J’ai bien ri, c’était la cas a une époque lointaine.



OMG, Bolloré risque de faire a Ubi ce qu’il a fait a Acti, seulement des franchises rentables, des suites a gogo, des jeux morcelés…oh wait…


Le 22/10/2015 à 07h 58







John Shaft a écrit :



Et si le salut des Guillemots venait de Drahi.



Après tout, plus on est de fous, plus on Drahi



<img data-src=" />





<img data-src=" />



Le 22/10/2015 à 08h 01

Si vivendi reprend Ubi pour lui faire suivre le destin de Konamie…

Quand on voit ce que fait Bolloré de Canal, il a acheté un groupe sans rien comprendre de son esprit.


EMegamanu Abonné
Le 22/10/2015 à 08h 03

  • Nom de Zeus !





    • Doc ! C’est pas le pied ! Je crois qu’on s’est trompés d’année, Vincent Bolloré dirige Vivendi, Canal+ et Ubisoft.

      &nbsp;

    • Non Marty, c’est bien très précisément le vingt-deux octobre deux mille quinze neuf heures cinquante quatre minutes et trente deux secondes

      &nbsp;

    • Mais… comment Doc ?

      &nbsp;

    • C’est simple Marty. Pendant que tu étais parti prendre ton exemplaire de Direct Matin, le vieux Vincent a du en profiter pour nous subtiliser la Delorean et retourner se rencontrer lui même à un point précis de son passé.



    • Et les paradoxes temporels Doc ?



    • Je crains Marty… que nous soyons en plein dedans. Il nous faut partir d’ici au plus vite pour remettre les choses en ordre mon jeune ami.



    • Mais pour aller où ?



    • Voyons… tu ne penses toujours pas en quatre dimensions ? La véritable question n’est pas “où ?” mais “quand ?”…



Le 22/10/2015 à 08h 06

Sympa ton avatar, ma fille : “Je veux regarder mon petit poney” <img data-src=" />


Le 22/10/2015 à 08h 09

Vivendi les girouettes… ils vendent tout leur télécom puis prennent des parts dans Telecom Italia.

Ils vendent du Activision puis rachètent du Ubi Soft…



<img data-src=" />


Ami-Kuns Abonné
Le 22/10/2015 à 08h 14

Pareille avec ma nièce.


John Shaft Abonné
Le 22/10/2015 à 08h 14

Ach ! Drahison !


Personnellement, j’ai l’impression que Vivendi a l’intention de se refaire – une dizaine d’années après avoir risqué la faillite et, donc, après avoir été obligé de vendre à la découpe le groupe Vivendi Universal.


Le 22/10/2015 à 08h 33

Ils ne voulaient rien quitter. juste payer pour réduire leur énorme dette arrivée à échéance.


Le 22/10/2015 à 08h 49







Ellierys a écrit :



Plus de droits de vote, donc plus de poids dans les décisions de l’entreprise. Là avec 10,3 % c’est le plus gros actionnaire, mais il doivent toujours composer avec 89,7 % d’autres qui peuvent avoir un avis différent. Quand t’as 50%+ des votes, t’as juste besoin d’être d’accord avec toi même.







La famille Guillemot possède (d’après wikipédia) 9.99% des parts, FMR LLC, 9,99%, puis Blackrock 5,68% et enfin de plus petis actionnaires en dessous des 5% (et la masse des petits porteurs). A voir comment la famille s’entend avec les autres actionnaires… mais je serais eux j’aurai sécurisé le capital depuis longtemps. Il va falloir qu’ils achètent les actions qui passent discretement <img data-src=" />



Le 22/10/2015 à 08h 57

Esperons juste que ce soit une opération purement financière car si Bolloré viens foutre son bordel chez UBISOFT comme il a fait a C+ … <img data-src=" />



J’en connait qui ne sont pas sorti du bois ! <img data-src=" />


Le 22/10/2015 à 08h 59

Vont se faire bouffer tout cru.


Le 22/10/2015 à 09h 01







Ami-Kuns a écrit :



Pareille avec ma nièce.





Sont nulles ces petites, ça vaut rien mon petit poney <img data-src=" />









FunnyD a écrit :



Sont nulles ces petites, ça vaut rien mon petit poney <img data-src=" />





Attend qu’elles connaissent le grand étalon, tu regretteras les petits poneys <img data-src=" />



Le 22/10/2015 à 09h 09







Vilainkrauko a écrit :



Esperons juste que ce soit une opération purement financière car si Bolloré viens foutre son bordel chez UBISOFT comme il a fait a C+ … <img data-src=" />



J’en connait qui ne sont pas sorti du bois ! <img data-src=" />





Dans le communiqué de Vivendi ils sont clairs, ils veulent faire converger la partie production média d’Ubisoft avec Canal+ et Universal et de l’autre fusionner Ubisoft et Gameloft.



En gros ça sent la fusion + prise de contrôle avec en bonus un changement dans la politique d’Ubisoft (qui sera certainement pour le pire).



Le 22/10/2015 à 09h 37







ActionFighter a écrit :



Attend qu’elles connaissent le grand étalon, tu regretteras les petits poneys <img data-src=" />





Salaud ! <img data-src=" />



Mr.Nox Abonné
Le 22/10/2015 à 09h 48

Les Guillemot, ou Yves tout du moins, ne tournent autour des 20% ?&nbsp;


Le 22/10/2015 à 09h 55

9,4%


Qruby Abonné
Le 22/10/2015 à 10h 26







CryoGen a écrit :



La famille Guillemot possède (d’après wikipédia) 9.99% des parts, FMR LLC, 9,99%, puis Blackrock 5,68% et enfin de plus petis actionnaires en dessous des 5% (et la masse des petits porteurs). A voir comment la famille s’entend avec les autres actionnaires… mais je serais eux j’aurai sécurisé le capital depuis longtemps. Il va falloir qu’ils achètent les actions qui passent discretement <img data-src=" />





Y’a aussi toutes les actions possédées par les salariés :)



Le 22/10/2015 à 10h 29







Anthodev a écrit :



Dans le communiqué de Vivendi ils sont clairs, ils veulent faire converger la partie production média d’Ubisoft avec Canal+ et Universal et de l’autre fusionner Ubisoft et Gameloft.



En gros ça sent la fusion + prise de contrôle avec en bonus un changement dans la politique d’Ubisoft (qui sera certainement pour le pire).



Tout à fait d’accord, je pense même qu’il y aura un changement des PDG.



Le 22/10/2015 à 10h 30

On aura bientot Assassin’s Creed Sarkozy avec les mechants Socialo Templier


Il suffit de voir le bordel à Canal + (avec les audiences qui s’effritent et la censure) pour comprendre que Bolloré n’y comprend strictement rien à l’industrie du spectacle…

Il aurait mieux fait de rester dans la papeterie ou le transport maritime…

http://www.liberation.fr/futurs/2015/10/22/devenu-actionnaire-majoritaire-d-ubis…


Le 22/10/2015 à 11h 13

  • Je sens une vergence dans la force Obiwan.



    • Mais maitre Ubi, nous sommes passé du côté obscur depuis bien longtemps maintenant.

      <img data-src=" />



Le 22/10/2015 à 11h 14

Entre Drahi et Bolloré, on est vraiment gâtés en ce moment niveau caricatures de capitalistes sans foi ni loi.


cedricpc Abonné
Le 22/10/2015 à 11h 18

Et on devra partir à la recherche des pages de Paris Match, collecter tous les fragments de Rolex, sans oublier la traque des partitions de Carla, ou encore soudoyer quelques journalistes pour faire baisser son niveau d’impopularité, et on ne fera plus de déplacement à bateau, cheval, … mais en yatch et jet privé… <img data-src=" />



Le pire, c’est que l’on se rapproche petit à petit de notre époque, encore un ou deux opus et ça pourrait presque paraitre crédible… <img data-src=" />


Le 22/10/2015 à 12h 09

Bretons Indépendants



C’est un pléonasme !


Le 22/10/2015 à 12h 11

Ce n’est que le début… <img data-src=" />


Le 22/10/2015 à 12h 13

En même temps l’expropriation ça le connait le “fils de” Boldoré : Afrique, Asie, au tour de la Bretagne <img data-src=" />


Le 22/10/2015 à 12h 58

Ah bah c’est le jeu ma pauve Lucette quand tu veux aller faire joue-joue avec les grands sur les marchés cotés <img data-src=" />


Le 22/10/2015 à 13h 43

“nous a permis d’innover, de prendre des risques, de créer des franchises aimées par des joueurs du monde entier”



C’est 5 <img data-src=" />


Le 22/10/2015 à 13h 53

bien d’accord mais à ce moment là tu cliques pas sur “passer le tutoriel” et “ne plus afficher les bulles d’aide” aussi <img data-src=" />


Le 22/10/2015 à 14h 01

ah les prophetview…que de souvenirs


Le 22/10/2015 à 14h 30

Ah ah… <img data-src=" />



D’un autre côté, ces gens haut placé, quelque soit la compagnie, doivent bien avoir ce qu’il faut comme fiscalistes, juristes… pour faire les choses intelligemment avec un maximum de protection/assurance pour rester mettre à bord. L’appel du gain sûrement <img data-src=" />


Le 22/10/2015 à 15h 27

Donc, c’est le moment d’acheter des actions ubisoft pour les forcer à nous faire un bon Heroes of Might and Magic VII? … oh wait ….


Le 23/10/2015 à 09h 34







Cartmaninpact a écrit :





  • Je sens une vergence dans la force Obiwan.



    • Mais maitre Ubi, nous sommes passé du côté obscur depuis bien longtemps maintenant.

      <img data-src=" />



      Ubi One




Le 23/10/2015 à 09h 35







Dr.Wily a écrit :



Bretons Indépendants

C’est un pléonasme !



c’est blanc bonnet et bonnets rouges.



douda_wak Abonné
Le 23/10/2015 à 11h 26

<img data-src=" />


douda_wak Abonné
Le 23/10/2015 à 11h 30







Ellierys a écrit :



&nbsp;Quand t’as 50%+ des votes, t’as juste besoin d’être d’accord avec toi même.





<img data-src=" /> T’envoies du lourd Ellierys aujourd’hui :)

Je vais etre franc, je m’interesse autant aux articles qu’aux commentaires sur ce site, c’est ce qui m’a fait m’abonner <img data-src=" />



Le 23/10/2015 à 11h 43

<img data-src=" />


Le 23/10/2015 à 20h 24

<img data-src=" />


Le 23/10/2015 à 23h 58



« […] nous a permis d’innover, de prendre des risques »



Tous leurs jeux annuels sont très innovants c’est sûr.