La Ligue des Droits de l'Homme s'attaque à l'état d'urgence devant le Conseil d'État

La Ligue des Droits de l’Homme s’attaque à l’état d’urgence devant le Conseil d’État

#PopCorn

Avatar de l'auteur
Marc Rees

Publié dans

Droit

08/01/2016
74

La Ligue des Droits de l'Homme s'attaque à l'état d'urgence devant le Conseil d'État

La Ligue des droits de l’Homme a demandé au Conseil d’État l’annulation d’un des décrets et une circulaire sur l’état d’urgence. Elle a par ailleurs déposée trois questions prioritaires de constitutionnalité visant la loi prolongeant cette situation exceptionnelle.

Le Conseil d’État examinera la semaine prochaine deux recours initiés par la Ligue des droits de l’Homme en décembre dernier. Défendue par la SCP Spinosi Sureau, la LDH s’attaque d’abord à l’un des deux décrets sur l’état d’urgence.

Ce texte administratif est venu étendre les mesures décidées dans un premier décret publié également le 14 novembre 2015 soit quelques heures après les attentats du Bataclan. Il a étendu la possibilité pour les autorités administratives d'ordonner notamment des assignations à résidences sur tout le territoire métropolitain et en Corse, outre les perquisitions à domicile de jour et de nuit (et donc des perquisitions informatiques, depuis la loi du 21 novembre 2015 prorogeant l'état d'urgence).

Dans sa foulée, la LDH s’attaque également à la circulaire du 25 novembre 2015 organisant l’application de cet état d’urgence et spécialement les perquisitions administratives (PDF de cette circulaire, voir également cet article du Monde).

 

La LDH profite de ces deux procédures pour demander au Conseil d’État de transmettre au Conseil constitutionnel trois questions prioritaires de constitutionnalité visant des dispositions de la loi du 21 novembre 2015. Ces règles portent « sur la conformité des règles régissant l’assignation à résidence, les perquisitions et les restrictions à la liberté de réunion au regard des graves atteintes portées aux libertés fondamentales constitutionnellement garanties » selon le résumé de la Ligue. Nous reviendrons plus en détails sur les modalités précises de ces deux actions. 

74

Écrit par Marc Rees

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (74)


Le 08/01/2016 à 16h 05

C’est une bonne nouvelle ! <img data-src=" />

J’aimerais aussi que l’Europe mette son nez là dedans !


Arnaud3013 Abonné
Le 08/01/2016 à 16h 20

Oui moi aussi, pcq ça m’inquiète vraiment toutes ces extensions de pouvoir à l’administratif. Alors que c’est le but de passer par le judiciaire pour garantir le respect des droits de chacun.

Mais bon ils diminuent le budget de la justice, pour ensuite dire que c’est nul et mettre une version administrative….Ils ont juste à augmenter la justice pour résoudre tout ça, mais ça, ça les empêcheraient de pouvoir faire ce qu’il veulent depuis des autorité administrative qui leurs obéissent docilement.


Le 08/01/2016 à 16h 20

C’est marrant, la ligue des droits de l’homme on ne l’entend jamais quand il s’agit d’attaques par des précheurs contre les femmes par exemple.

Le salon de la femme qui s’est tenu en region parisienne où de charmants messieurs disaient que les femmes devaient rester à la maison, fermer leurs gueules et faire “plaisir” à leur “mari”.. silence radio de la ligue des droits de l’homme.

Tout ça pour moi, c’est des conneries d’asso qui n’ont rien d’autre à faire que de défendre leur propre intérêt, pas l’intérêt de monsieur tout le monde.


Le 08/01/2016 à 16h 26

Et vous voulez qu’ils y fassent quoi ? Dire à ces gens qu’ils sont méchants pas beaux ?



On parle d’un sujet un peu plus sérieux qu’une petite discussion entre quelques abrutis rétro-grades, on parle de la manière de gouverner, de diriger un pays, on parle d’un choix de société ici. Un peu de respect.


vizir67 Abonné
Le 08/01/2016 à 16h 28

le 1er Ministre (s’est couvert) avait prévenu l’Europe* AVANT de décréter l’ Etat d’urgence

maintenant, pour ce qui est de LDH…ça, ce sera une autre affaire !

c’es pour ça …que je pense qu’ils NE pourront pas le prolonger (une 2ème fois)

“leur Et.Urg” ..s’il tient jusquà fin Février ce sera “bon” (pour eux) !!!


Le 08/01/2016 à 16h 30

Et cette ligue defend bien les mêmes “Droits de l’Homme” dont l’Arabie Saoudite est à la tête du conseil à l’ONU ? C’est bien ça ??


Le 08/01/2016 à 16h 43

Je ne doute pas qu’en ne sachant rien vous ayez un avis sur tout. C’est à ça qu’on vous reconnait.


Le 08/01/2016 à 16h 47

Bin vas-y partage. On ne connaît pas tous forcément la LDH, donc si t’as des sources pour nous éclairer ça serait pas mal.


Jarodd Abonné
Le 08/01/2016 à 16h 54

On peut déjà anticiper la réponse. Si le décrêt devait être annulé, il ferait tombé des centaines de procédures, ferait libérer des suspects, etc. Donc même s’il était non conforme, le CE se couchera « pour garantir la sécurité » blablabla.


tazvld Abonné
Le 08/01/2016 à 16h 55







Ohmydog a écrit :



C’est marrant, la ligue des droits de l’homme on ne l’entend jamais quand il s’agit d’attaques par des précheurs contre les femmes par exemple.

Le salon de la femme qui s’est tenu en region parisienne où de charmants messieurs disaient que les femmes devaient rester à la maison, fermer leurs gueules et faire “plaisir” à leur “mari”.. silence radio de la ligue des droits de l’homme.

Tout ça pour moi, c’est des conneries d’asso qui n’ont rien d’autre à faire que de défendre leur propre intérêt, pas l’intérêt de monsieur tout le monde.





Jolie ! bravo, je m’incline.



Z-os Abonné
Le 08/01/2016 à 17h 37

Comme son nom l’indique, il sagit de la ligue des droits de l’homme. <img data-src=" />



J’attends la prose de Marc sur les deux qpc pour être sérieux.


hurd Abonné
Le 08/01/2016 à 18h 20







Ohmydog a écrit :



C’est marrant, la ligue des droits de l’homme on ne l’entend jamais quand il s’agit d’attaques par des précheurs contre les femmes par exemple.

Le salon de la femme qui s’est tenu en region parisienne où de charmants messieurs disaient que les femmes devaient rester à la maison, fermer leurs gueules et faire “plaisir” à leur “mari”.. silence radio de la ligue des droits de l’homme.

Tout ça pour moi, c’est des conneries d’asso qui n’ont rien d’autre à faire que de défendre leur propre intérêt, pas l’intérêt de monsieur tout le monde.





S’ils doivent faire des communiqués à chaque fois que des prêtes raconte n’importe quoi, il y aurait de quoi réduire le chômage drastiquement.



Le 08/01/2016 à 18h 28

“&nbsp;passer par le judiciaire pour garantir le respect des droits de chacun.&nbsp;” &nbsp; &nbsp; &nbsp; Vous en&nbsp;êtes&nbsp;sur ???

&nbsp;Moi pas ; après toutes les bavures de la justice et LA&nbsp;PARTIALITÉ&nbsp;des juges &nbsp;(Mur des cons ….)


MarcRees Abonné
Le 08/01/2016 à 18h 30

J’ai récupéré toutes les pièces du dossier. Je vous concocte un truc un peu plus complet lundi ;)

&nbsp;


Le 08/01/2016 à 19h 15







Ohmydog a écrit :



C’est marrant, la ligue des droits de l’homme on ne l’entend jamais quand il s’agit d’attaques par des précheurs contre les femmes par exemple.

Le salon de la femme qui s’est tenu en region parisienne où de charmants messieurs disaient que les femmes devaient rester à la maison, fermer leurs gueules et faire “plaisir” à leur “mari”.. silence radio de la ligue des droits de l’homme.





Et comment font elles pour faire “plaisir” à leur “mari” si elles gardent la gueule fermée ? hein ?



Le 08/01/2016 à 19h 20

Cool!! Reste à espérer que ça sera assez vulgarisé pour que je puisse comprendre <img data-src=" />


Le 08/01/2016 à 19h 45

Il vaut mieux des terroristes en liberté plutôt qu’une police qui outrepasse les lourdeurs de la justice.





ou pas.


Le 08/01/2016 à 19h 47







127.0.0.1 a écrit :



Il vaut mieux des terroristes en liberté plutôt qu’une police qui outrepasse les lourdeurs de la justice.





ou pas.





Plutôt pas imo

Jamais eu de problèmes avec les flics



John Shaft Abonné
Le 08/01/2016 à 19h 48

A ma connaissance personne n’est allé en détention préventive suite à une perquisition administrative. Le gros des cas qui ont entraîner des poursuites sont des cas de possessions d’armes illégales et possessions de stupéfiants (cannabis en général).



On te fout pas en taule préventive pour ça


John Shaft Abonné
Le 08/01/2016 à 19h 50

1/ pour l’instant :)

2/ depuis mi-novembre, le nombre de personnes qui n’avaient jamais eut de problèmes avec les flics mais qui ont vu leur porte défoncée au bélier a bien augmenté.


Le 08/01/2016 à 19h 53

2/ –&gt; Ca ne signifie pas que ces personnes étaient irréprochables. Si ?


John Shaft Abonné
Le 08/01/2016 à 20h 02

Si. Au 02/12, il y avait 2700 perq. pour environ 340 ouvertures de poursuites (comme je disais plus haut, stupéfiant dans la majorité des cas je pense - 200 cas de découvertes. Et je vois bien l’ouverture automatique de poursuites pour faire du chiffre).



Bref, ça laisse environ 2350 personnes qui n’avaient rien a se reprocher


Jarodd Abonné
Le 08/01/2016 à 21h 19

Je n’ai pas parlé de détention préventive <img data-src=" />



Et puis même s’il n’y en a pas eu pour l’instant, on y arrive très vite. Sarkozy a conditionné son vote sur la réforme constitutionnelle au fait que (entre autres) « toutes les personnes fichées S portent un bracelet électronique ». Ca serait décidé sur soupçon, sans aucune condamnation. Et il y a pas mal de monde (dont le gouvernement) qui approuve cette idée.

(edit : je précise que détention ou bracelet électronique, pour moi c’est blanc benêt et benêt blanc, ça équivaut à une condamnation et une privation de liberté - qu’elle soit justifié ou non, là n’est pas la question)



Et on ne compte plus les portes défoncées, les apparts dévastés, les coups et blessures pour intimider, juste parce que la police « a le droit ».


John Shaft Abonné
Le 08/01/2016 à 21h 37

“libérer les suspects”, moi je comprends ça comme “libérer des gens en taule” <img data-src=" />








John Shaft a écrit :



2/ depuis mi-novembre, le nombre de personnes qui n’avaient jamais eut de problèmes avec les flics mais qui ont vu leur porte défoncée au bélier a bien augmenté.





Voilà que les racailles se mettent à utiliser des béliers. Mais où va le monde?



Le 09/01/2016 à 09h 05

pour en avoir eu des probleme avec les flics, a tort, je peux vous garantir que si ca venait a vous arriver vous changeriez d’avis!


vizir67 Abonné
Le 09/01/2016 à 09h 33

  • est-ce que les familles des gens mitraillés au Bataclan sont d’accord avec toi ?

    “……terroristes en libertés …..”

    TANT ….qu’ils n’ont (pas encore) commis d’attentats, “c’est un LUXE”

    &nbsp;qu’on peut (encore) se permettre……………………après : aïe !!!


Le 09/01/2016 à 10h 10







Jarodd a écrit :



Je n’ai pas parlé de détention préventive <img data-src=" />



Et puis même s’il n’y en a pas eu pour l’instant, on y arrive très vite. Sarkozy a conditionné son vote sur la réforme constitutionnelle au fait que (entre autres) « toutes les personnes fichées S portent un bracelet électronique ». Ca serait décidé sur soupçon, sans aucune condamnation. Et il y a pas mal de monde (dont le gouvernement) qui approuve cette idée.

(edit : je précise que détention ou bracelet électronique, pour moi c’est blanc benêt et benêt blanc, ça équivaut à une condamnation et une privation de liberté - qu’elle soit justifié ou non, là n’est pas la question)







Comme ça, les politiques pourront décider de manière arbitraire qu’une personne devra porter un bracelet électronique.



J’ose à peine imaginer à quoi ressemblera ce pays dans quelques décennies.





Et on ne compte plus les portes défoncées, les apparts dévastés, les coups et blessures pour intimider, juste parce que la police « a le droit ».





C’est marrant d’ailleurs que tout le monde imagine que la police c’est forcément que des gens bien et qu’il faut absolument leur donner tous les droits.



Bien sûr, comme partout, il y a beaucoup de gens très bien dans la police ( et encore heureux) .



Mais si les gens savaient combien il y a d’extrémistes complètement allumés qui ont comme rêve ultime de rentrer dans la police, ils comprendraient que notre pays peut assez rapidement très mal tourner si on fait disparaitre tous les garde fou sans un minimum de discernement…



Le 09/01/2016 à 10h 25







127.0.0.1 a écrit :



Il vaut mieux des terroristes en liberté plutôt qu’une police qui outrepasse les lourdeurs de la justice.





ou pas.







Il vaut mieux ne pas donner de raisons à ses voisins de venir poser des bombes chez soi, en les attaquant militairement depuis plus d’un siècle <img data-src=" />



(mais c’est moins bon pour le commerce: moins d’armes à vendre, de ressources à voler et de migrants qui travaillent pour pas cher <img data-src=" />)



Le 09/01/2016 à 10h 27







Ohmydog a écrit :



C’est marrant, la ligue des droits de l’homme on ne l’entend jamais quand il s’agit d’attaques par des précheurs contre les femmes par exemple.

Le salon de la femme qui s’est tenu en region parisienne où de charmants messieurs disaient que les femmes devaient rester à la maison, fermer leurs gueules et faire “plaisir” à leur “mari”.. silence radio de la ligue des droits de l’homme.

Tout ça pour moi, c’est des conneries d’asso qui n’ont rien d’autre à faire que de défendre leur propre intérêt, pas l’intérêt de monsieur tout le monde.











picatrix a écrit :



Et comment font elles pour faire “plaisir” à leur “mari” si elles gardent la gueule fermée ? hein ?







Cadeau. <img data-src=" />



Le 09/01/2016 à 10h 31







sr17 a écrit :



C’est marrant d’ailleurs que tout le monde imagine que la police c’est forcément que des gens bien et qu’il faut absolument leur donner tous les droits.



Bien sûr, comme partout, il y a beaucoup de gens très bien dans la police ( et encore heureux)







Il suffit de regarder les conditions d’embauches pour se faire un avis sur la police, c’est encore pire qu’en SSII <img data-src=" />



Le 09/01/2016 à 10h 47







127.0.0.1 a écrit :



Il vaut mieux des terroristes en liberté plutôt qu’une police qui outrepasse les lourdeurs de la justice.





ou pas.







En même temps, si il y a plein de bavures dans les banlieues, les islamistes pourraient vite en profiter.



Il est possible que c’est le genre d’escalade qu’ils recherchent.



En toute chose il est bon de se méfier de la précipitation..



hurd Abonné
Le 09/01/2016 à 11h 23







sr17 a écrit :



C’est marrant d’ailleurs que tout le monde imagine que la police c’est forcément que des gens bien et qu’il faut absolument leur donner tous les droits.



Bien sûr, comme partout, il y a beaucoup de gens très bien dans la police ( et encore heureux) .







C’est pas du tout un problème de gens bien ou pas de toute façon.

C’est comme pour a peu près tout, si tu accepte de donner des privilège à certain sans vrai limite et sans vrai contrôle, tu as nécessairement des gros abus.

Même les gens que tu pourrait considérer comme “bien” pourront se mettre à justifier ces abus pour je ne sais quel raison qui sortira de leur propre morale. Dans un système ou ces abus sont accepté, il n’y à aucune raison qu’une personne “bien” s’amuse à rajouter une couche de morale par dessus, d’autant plus qu’elle n’est pas toute seule, si la loi s’applique bien, la morale individuelle sur le groupe…



La plupart des gens se considère d’ailleurs comme des gens “bien”, je peut te parier que nombre de policiers qui défoncent les portes de personne complètement innocente pensent faire “ce qui est bien”, quitte à effrayer et blesser certaines personnes, ce qui est bel et bien l’inverse de la mission du policier.

C’est la même histoire pour nombres de type qui bossent à la NSA sur la surveillance de masse.



Le 09/01/2016 à 11h 35







John Shaft a écrit :



Si. Au 02/12, il y avait 2700 perq. pour environ 340 ouvertures de poursuites (comme je disais plus haut, stupéfiant dans la majorité des cas je pense - 200 cas de découvertes. Et je vois bien l’ouverture automatique de poursuites pour faire du chiffre).



Bref, ça laisse environ 2350 personnes qui n’avaient rien a se reprocher







donc…



Il vaut mieux 340 trafiquants en liberté plutôt qu’une police qui fait 2350 perquisitions inutiles.



C’est ca ?.



Jarodd Abonné
Le 09/01/2016 à 11h 52

Pourquoi un suspect serait-il en taule ? Tu as dit juste au dessus qu’on ne mettait pas en détention préventive.


Le 09/01/2016 à 13h 26

Même les policiers des stup vous le diront, arrêter des trafiquants a l’arrache sans remonter la filière et identifier tous les contacts est TOTALEMENT contre -productif donc la réponse a votre question est oui…


Le 09/01/2016 à 13h 32

Le choix se réduit donc à un sentiment de dérive sécuritaire qui fait monter l’extrême gauche, ou à un sentiment de dérive laxiste qui fait monter l’extrême droite.



Impatient de voir la suite…


Le 09/01/2016 à 13h 36

L’extension des pouvoirs de policiers est un problème majeur surtout quand sur un autre site, on peut lire “Les intentions de vote pour le Front national chez les policiers et militaires ont atteint 51,5% fin 2015, contre environ 30% en 2012, selon une enquête du Cevipof”&nbsp;


vizir67 Abonné
Le 09/01/2016 à 13h 45

..curieux de voir où l’on en sera (ne serait-ce-que) dans 6 ans (après “la Présidentielle”)

car “avec-toutes-leurs-lois-sécuritaires”…ça promet !!! <img data-src=" />


John Shaft Abonné
Le 09/01/2016 à 16h 39

Trafiquant, c’est un bien grand mot. Possession plutôt.



Et étant perso un partisan de la légalisation du cannabis…



Par ailleurs, quitte à arrêter les méchants, autant le faire normalement en faisant une enquête au lieu de taper au pif.


John Shaft Abonné
Le 09/01/2016 à 16h 40

Bin à la base tu as utilisé le terme “libérer” pour moi on libère quelqu’un privé de liberté de mouvement.


Le 09/01/2016 à 16h 41







Jarodd a écrit :



Pourquoi un suspect serait-il en taule ? Tu as dit juste au dessus qu’on ne mettait pas en détention préventive.





ce n’est pas de la détention préventive, c’est juste un test de vérification de jihadisme.

Tu fous le suspect en cellule avec des jihadistes confirmés :




  • si ils l’égorgent c’est qu’il n’était pas jihadiste, tu expliques à sa veuve que pardon aux familles toussa …

  • si ils s’entendent bien, c’est qu’il est comme eux et donc on le condamne.



    c’est simple, non ?



Le 09/01/2016 à 17h 08

Si on réduit les pouvoirs des policiers, cela conforte la demande pour une politique sécuritaire.

Si on ne réduit pas les pouvoirs des policiers, cela conforte l’offre pour une politique sécuritaire.



loose/loose


Le 09/01/2016 à 17h 27

Au fait, que fait la ligue des droits de l’ Homme contre les terroristes ?


Le 09/01/2016 à 17h 27

La “politique” sécuritaire ne s’exprime pas et ne se définit pas dans un système dépendant de l’étendue des pouvoirs des policiers et de l’armée mais elle est plutôt lié a la visibilité physique et médiatique.

Il n’y a pas de plan : loose/loose, puisque la réponse apportée n’est pas la bonne de toute façon ( les Etats-unis sont un exemple flagrant de l’inefficacité de telles méthodes )

&nbsp;



Et puis quoiqu’il arrive la cavalerie arrive toujours trop tard même armée de toute puissance ;)


Le 09/01/2016 à 18h 37







picatrix a écrit :



ce n’est pas de la détention préventive, c’est juste un test de vérification de jihadisme.

Tu fous le suspect en cellule avec des jihadistes confirmés :




  • si ils l’égorgent c’est qu’il n’était pas jihadiste, tu expliques à sa veuve que pardon aux familles toussa …

  • si ils s’entendent bien, c’est qu’il est comme eux et donc on le condamne.



    c’est simple, non ?





    comme quoi les bonnes questions comme au moyen age il y a que ça de vrai. finalement il faut faire le test du canard avec un djihadiste



Le 09/01/2016 à 18h 44

Après les policiers ont fait toute leur carrière avec l’UMPS comme supérieurs hiérarchiques, je peux comprendre qu’ils aient de vrais bonnes raisons de vouloir en changer, et vu que le FN drague même les électeurs d’extrême gauche maintenant, ils ont un boulevard <img data-src=" />


Le 09/01/2016 à 20h 42







hurd a écrit :



C’est pas du tout un problème de gens bien ou pas de toute façon.

C’est comme pour a peu près tout, si tu accepte de donner des privilège à certain sans vrai limite et sans vrai contrôle, tu as nécessairement des gros abus.

Même les gens que tu pourrait considérer comme “bien” pourront se mettre à justifier ces abus pour je ne sais quel raison qui sortira de leur propre morale. Dans un système ou ces abus sont accepté, il n’y à aucune raison qu’une personne “bien” s’amuse à rajouter une couche de morale par dessus, d’autant plus qu’elle n’est pas toute seule, si la loi s’applique bien, la morale individuelle sur le groupe…



La plupart des gens se considère d’ailleurs comme des gens “bien”, je peut te parier que nombre de policiers qui défoncent les portes de personne complètement innocente pensent faire “ce qui est bien”, quitte à effrayer et blesser certaines personnes, ce qui est bel et bien l’inverse de la mission du policier.

C’est la même histoire pour nombres de type qui bossent à la NSA sur la surveillance de masse.







Tout à fait, tu as entièrement raison la dessus.



C’est d’ailleurs tout le principe d’un cadre légal de fixer les limites pour éviter que chacun n’applique sa petite définition personnelle plus ou moins arrangée en fonction de l’élasticité de sa conscience, de ses préjugés, de ses opinions voir de ses intérêts.



Comme tu le dit, sans cadre clair et absolu, la définition du “bien” peut glisser en fonction des intérêts personnels vers l’acceptation de mauvaises pratiques qui deviennent banalisées “parce que beaucoup le font”. On peut constater que dans certains pays du monde, la police est devenue complètement corrompue.



Et ce n’est pas parce qu’on donne un uniforme à un homme qu’il devient automatiquement immunisé des défauts inhérents à la nature humaine.



Le 09/01/2016 à 21h 46







Ohmydog a écrit :



C’est marrant, la ligue des droits de l’homme on ne l’entend jamais quand il s’agit d’attaques par des précheurs contre les femmes par exemple.

Le salon de la femme qui s’est tenu en region parisienne où de charmants messieurs disaient que les femmes devaient rester à la maison, fermer leurs gueules et faire “plaisir” à leur “mari”.. silence radio de la ligue des droits de l’homme.

Tout ça pour moi, c’est des conneries d’asso qui n’ont rien d’autre à faire que de défendre leur propre intérêt, pas l’intérêt de monsieur tout le monde.







Et vous étais dans le salon à ce moment pour confirmer votre interprétation du sujet abordé ? Avez vous connaissance du contexte, ce qui a été dit avant et après leur propos ? Ou vous avez avalez les couleuvres de BFM-WC ainsi ? Je vous met au défi de transcrire tous les propos qui ont été tenus dans ce salon et vous tournerez 7 fois votre langue dan dan votre bouche avant de parler.

A ce propos que dit la déclaration des droits de l’homme à ce sujet :



X. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.





XI. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi.



A bon entendeur.



Le 10/01/2016 à 02h 45

Punaise je savais pas que c’était un site d’êxtreme gauche ici ! D’ailleurs oublié pas d’aller voter au prochaine élection …



Oui on vit au putain de 21ème siecle, finito le minitel, finito le téléphone avec des opératrices, finito le calpin, finito la difficulté d’obtenir et savoir tout et n’importe quoi.



Les technologies ont ouvert un boulevard d’opportunité aux desespérés et aux gros con. Taper sa femme plus permit, violer sa femme plus permit pis en plus faut les écouter … Vla, dur très dur pour certains …



Enfin bref on vit dans un monde plein de tension sous jacente et tout le monde s’en fou, on régle les conséquences jamais les causes.



Cette disgression a un but simple, faire une analogie. Ce nouveau monde technologique et autant une révolution que les droits des femmes et des minorités et comme toute révolution elle implique des changements. Cela ne sert a rien de punir des agresseurs sans chercher à neutraliser ce comportement en amont.



Et bien il ne sert à rien de dire : pas gentil, pas beau executif, vraiment vilain ! :‘(&nbsp; Pour moi, il m’apparait évident que l’utilisation des technologies pour la surveillance, prévention (…) est un fait qui sera de plus en plus accomplit.&nbsp; Et cette situation nécessite la création d’un nouveau pouvoir, ni judiciaire, ni éxecutif, ni législatif.

Un nouveau pouvoir qui sera charger de superviser l’espionnage massif, de superviser la gestion des données et surtout d’être force de proposition et dissuasion vis à vis des entreprises.



Par exemple, la sur-personnalisation des données (google, youtube, facebook) vérouille de plus en plus l’accès à un contradictoire aux utilisateurs, les enfermant dans des micro-communauté (par exemple les anorexiques) qui se radicalise. Et tout le monde s’en fou !



Enfin bref, je troll un peu, mais ce que je veux dire c’est qu’il ne faut pas se priver de toutes ces avancées. Et la surveillance massive et la prévention de comportement déviant/dangereux en est un ! C’est même l’une des plus belles avancées. Il faut s’en saisir et réfléchir autour d’elle construire un nouveau pouvoir de nouveau droit/obligation autour d’elle. Et ne pas jouer aux aveugles sur les opportunités et les dangers de tout cela.



Ma disgression sur les entreprises avaient pour but de contrer les arguments du genre: “pas beau surveillance, vilain, totalitaire, nazi Bouh !!!”, car cette exemple nous dit quelque chose. Les autres états du monde, et les entreprises privés ont déjà ouvert la boite de Pandore, et nous qu’allons nous faire ? Allons nous subir ces fléaux, ou chercher l’espoir qui se cache au fond de cette de boite ?



&nbsp;


vizir67 Abonné
Le 10/01/2016 à 10h 22







linux92fr a écrit :



A ce propos que dit la déclaration des droits de l’homme à ce sujet :



XI. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi.





c’est CE passage : “sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi.”

que “certains oublient”* lorsqu’ils “s’expriment librement” sur Twitter !

(vu..leurs abus de langage)



* volontairement

selon leur définition, du mot “Liberté”

&nbsp;&nbsp;&nbsp; ils devraient se mettre à la place de l’autre ?

&nbsp;&nbsp; - comment réagiraient-ils ?&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; …bien ?



Le 10/01/2016 à 19h 45

Ben, ils sont dans leur rôle de faire ça. C’est le genre d’association pénible parfois (souvent même), voir même nuisible à certains moment, mais nécessaire. Par contre Next Inpact d’en parler, je vois pas trop le rapport avec le high tech.


Mihashi Abonné
Le 10/01/2016 à 20h 43

« perquisitions administratives informatiques »


La ligue des droits de l’homme, ce ne sont pas ces braves gens qui défendaient ceux qui ont perpétrés les attentats ?


Le 10/01/2016 à 22h 11







AlphaBeta a écrit :



La ligue des droits de l’homme, ce ne sont pas ces braves gens qui défendaient ceux qui ont perpétrés les attentats ?





drôle de conception des droits de l’Homme. certains y ont droit et pas d’autre. à force de penser comme ça êtes vous sur demain que les droits de l’Homme s’appliqueront à vous? même les monstres ont des droits. commencer à dire que tel ou tel n’est pas un Homme finit par générer les même atrocités que ceux qui les commettent en ce moment. D’ailleurs c’est ce qu’ils pensent. ceux qui ne suivent pas leur doctrines ne sont pas des Hommes et méritent la mort



Le 10/01/2016 à 22h 12

attendez voir que valls les taxe de terroristes antisemites


Le 11/01/2016 à 05h 48

c’est une dérive sécuritaire de l’extreme gauche responsable du laxisme en france.


Le 11/01/2016 à 06h 50

Les droits de l’hommistes ont une tres longue tradition de trahison de la souveraineté nationale qui commence déjà à la révolution. Elle a toujours soutenu directement et indirectement le terrorisme sous couvert de tolérance. Que ce soit en france, en europe ou partout dans le monde. Ce sont d’ailleurs ces grands principes qui ont permis de toujours diviser le peuple pour permettre aux élites de regner tout en opposant interet particulier et interet général.



&nbsp;Cela a débuté au 19eme sous couvert de révolution qui a contribué a faire de l’europe un champ de bataille, puis au 20eme, l’universalisme laicard justifiera les guerres coloniales. Et cela perdure de nos jours au nom du mondialisme avec le soit disant reve d’un monde sans frontieres. &nbsp;Ce n’est pas étonnant que ces associations pseudohumanistes soutiennent aveuglement toutes les minorités même les plus extremistes car ces entités politiques se sont toujours durement opposées à la volonté des peuples. J’observe que c’est en énoncant les grands principes de la republique à savoir la liberté et les droits de l’homme qui condamnent les djihadistes que les socialistes ont décidé d’imposer l’état d’urgence. Cela ne veut pas dire pour autant que la france se donne les moyens de lutter contre le terrorisme et son terreau : l’islamisme. Bien au contraire.

&nbsp;

Au lieu de controler l’immigration et ses frontieres comme toute nation qui se repecte, les dirigeants francais ont trahi le peuple en déclarant la guerre directe aux musulmans sous couvert de bonnes intentions et de lutte contre la violences islamiques partout dans le monde.

L’état d’urgence s’inscrit d’abord dans une logique matérialiste et mondialiste de fin de l’histoire dans laquelle la démocratie, les droits de l’homme, la laicité et la liberté sont devenu la nouvelle religion du peuple

&nbsp;Il doit marquer pour les siecles à venir&nbsp;l’avenement d’un nouveau monde &nbsp;un monde orwelien avec une dictature socialiste, un état policié, et un pouvoir autoritaire de lélite en vue de controler la masse.&nbsp;

&nbsp;


Le 11/01/2016 à 08h 05

Bravo <img data-src=" />


vizir67 Abonné
Le 11/01/2016 à 08h 55
Le 11/01/2016 à 11h 38

Ah, les militants FN ont débarqués ici aussi? On est vraiment plus à l’abris nul part…



Sinon curieux de voir comment la situation évoluera. Dans l’idée je ne suis pas contre, mieux vaut limiter les abus plutot que laisser carte blanche


Le 11/01/2016 à 17h 39

Mon discours n’est pas frontiste.

&nbsp;

&nbsp;&nbsp;Il part du simple constat que c’est bel et bien au nom des droits de l’homme que la france ait intervenu dans les pays musulmans que ce soit en libye, en syrie ou en irak

Et le bilan est toujours le même: c’est la ruine des états et les peuples se massacrent.

&nbsp;

C’est également au nom de droits de l’homme qu’est apparu le nationalisme aveugle, qui a lui aussi contribué à la destruction des peuples européens

&nbsp;

C’est bien au nom des “valeurs de la république universelle” que nous avons “colonisé” l’afrique c’est à dire en divisant les minorités , et c’est encore aujourdhui au nom des droits de l’homme que nous bombardons des populations civiles sous couvert de lutte contre le terrorisme.

&nbsp;

C’est bien aussi les droits de l’hommistes qui participent directement aux chocs des civilisations, en favorisant l’immigration et la colonisation de l’europe

&nbsp;

Ce sont bien les grands principes humanistes qu ont permi aux francais et aux americains de devenir les plus grandes puissances militaires dans le monde afin de soit disant venir en aide à toutes les minorités opprimés.



Les bons sentiments ne suffisent pas quand les intentions ne sont pas nobles ou que la cause n’est pas juste. Ou alors il est craindre que cela puisse devenir la pire des solutions.

Je ne remettrais pas en question les droits de l’homme s’ils n’avaient pas des ambitions nationalistes ou mondialistes et s’ils n’étaient pas intrumentalisées par le pouvoir à des fins qui sont politiques et militaires.


Le 11/01/2016 à 18h 12







0xFlame a écrit :



pour en avoir eu des probleme avec les flics, a tort, je peux vous garantir que si ca venait a vous arriver vous changeriez d’avis!





bien sur que non. ce genre de “problèmes”, ca ne peut arriver qu’aux autres pour eux. du moins, qu’à ceux qui ont forcément quelque chose à se reprocher, c’est obligé. c’est donc que tu avais forcément quelque chose à e reprocher, c’est juste que les flics n’ont pas réussi à te coincer ( pas assez de moyens surement ou alors, c’est l’enfoiré de juge qui a tout fait pour rien que les embeter ). mais comme eux n’ont vraiment, mais alors vraiment rien à se reprocher, ca ne pourra donc jamais leur arriver ( et si ca venait à leur arriver, ce serait pas pareil parce que ce sera eux, donc pas pareil quoi, logique ).



un peu plus sérieusement, rien à voir avec le terrorisme mais en parlant de perqui, sacré coincidence car je suis passé chez un poteau d’taleur. sa voisine/amie m’a dit qu’il était au commissariat, que les flics ont perquisitionnés chez lui ce matin au motif qu’il a un couple d’amis venant régulièrement le voir, couple d’amis étant hébergé pour le moment chez un autre couple qui aurait apparemment cambrioler une baraque. bon ok jusque là. bien que j’étais un peu étonné qu’ils viennent perquisitionné chez mon pote pour ca. d’après ce qu’elle a compris, ils pensaient que du fait que le couple d’amis venant le voir régulièrement, les flics pensaient qu’ils trouveraient peut être quelque chose chez mon pote. bon la déjà, je trouve le motif de la perqui pour le moins bancal. mais bon. mais ce n’était pas fini, n’ayant rien trouver, ils ont quand même embarquer mon pote au motif que peut être, il pourrait tout de même savoir des choses, voir même, aurait il pu participer d’une manière ou d’une autre. possible me direz vous, mais sachant que mon pote est en fauteuil roulant, j’ai du mal à le voir escalader le mur d’une baraque et se barrer avec l’écran plat sur les genoux. et, étant en mobilité très très réduite depuis un sacré bout de temps, disons que du coup, il sort très peu et de ce fait, vois pas énormément de monde, c’est pas le type idéal pour refourguer rapidement du matos volé. donc, peut être m’éclaircira t’il demain ou après demain quand je retournerais le voir mais en attendant, la seule raison que je vois à sa garde à vue, c’est qu’il connait des gens qui connaissent des gens qui eux, ont fait quelque chose. mais pour faire bonne mesure, c’est bien la preuve qu’aucun abus ni erreur ou quoi que ce soit n’est en cause la, et donc, impossible que ca leur arrive aux autres qui te diront que ca peut pas leur arriver. parce que eux, sur que eux, ils connaissent pas quelqu’un qui connait quelqu’un.









samuele a écrit :



Mon discours n’est pas frontiste.







LOL



(Ce sigle n’est pas ironique)



Le 12/01/2016 à 07h 28

Tu te sens viser car j’ai osé critiquer les droits de l’homme mais tu confonds malheureusement la morale et la politique. Ce qui peut paraitre immorale n’est pas toujours faux ou injuste.


Bas j’assume, les droits de l’homme ne doivent pas tourner à l’idéologie débile et à la naïveté crasse !

Les droits de l’homme (et de la femme) ne sont d’ailleurs pas de gauche. C’est une appropriation qui n’a fait que détruire les valeurs véhiculées en les mélangeant à toutes sortes d’absurdités…. communisme, communautarisme, etc. etc etc.


Le 12/01/2016 à 13h 42

et islamisme. Aujourdhui c’est au nom des droits de l’homme qu’on défend les intégristes et le droit par exemple aux musulmans de pratiquer une religion qui est en totale contradiction avec les principes de laicité et des libertés individuelles.


Le 12/01/2016 à 13h 44

D’un point de vue idéologique, le nazisme est plus progressiste et moins archaique que l’islam. De fait les islamophobes sont de gauche et les islamophiles de droite (ou totalitaire)


Le 12/01/2016 à 14h 29

Comme disait un ami “La démocratie et le totalitarisme ont la même finalité, la seule différence c’est le temps d’exécution. Pour le premier il faut y amener le peuple par doses homéopathiques, pour le second l’acceptation se fait d’elle même voire même est voulue par le peuple ce qui n’empêche en rien de passer par un processus démocratique pour y arriver comme en 1933 en Allemagne”&nbsp;<img data-src=" />








samuele a écrit :



Tu te sens viser car j’ai osé critiquer les droits de l’homme mais tu confonds malheureusement la morale et la politique. Ce qui peut paraitre immorale n’est pas toujours faux ou injuste.





D’une je ne me sens pas visé, et de deux je ne risque pas de me sentir visé par quelqu’un qui ne sait pas accorder un masculin, qui confond verbe et adjectif et qui ose sortir ca :







samuele a écrit :



D’un point de vue idéologique, le nazisme est plus progressiste et moins archaique que l’islam. De fait les islamophobes sont de gauche et les islamophiles de droite (ou totalitaire)







Ou alors t’es un génie du troll et je viens de me faire avoir.



Le 13/01/2016 à 04h 14

Ta réaction agressive prouve bien que tu t’es senti personnellement visé et il me semble difficile de ne pas le reconnaître. Par contre, j’ai l’impression que tu n’as pas très bien compris que je parlais du message. A la base je ne te visais pas directement. Mais bon quand le sage montre la lune , l’imbécile regarde le doigt.&nbsp;

Tu as répondu totalement à coté et c’est encore plus dommage quand on confond adjectif et participe ou qu’on ne sait pas différencier le verbe d’un nom(l’acte et la personne).



Je précise aux lecteurs qu’un troll pour la plupart des droits-de-lhommistes, c’est d’abord quelqu’un qui ne repète pas que le nazisme est le mal absolu ou c’est quelqu’un qui est un vilain raciste car il ose “caricaturer” l’islam ou les musulmans. Bref c’est un gros méchant tout vilain.


Le 13/01/2016 à 04h 26

Pour ceux qui ne savent pas, le terrorisme est le meilleur allié de la démocratie.

&nbsp;

https://www.youtube.com/watch?v=JaAtPIreuyM



&nbsphttps://www.youtube.com/watch?v=-P1F1PTLDTk








samuele a écrit :



Je précise aux lecteurs qu’un troll pour la plupart des droits-de-lhommistes, c’est d’abord quelqu’un qui ne repète pas que le nazisme est le mal absolu ou c’est quelqu’un qui est un vilain raciste car il ose “caricaturer” l’islam ou les musulmans. Bref c’est un gros méchant tout vilain.





Tu précises que dalle, parce que ce que tu appelles “droits de l’hommistes” constituent une population tellement diverse et disparate qu’il nne peut y avoir aucun dénominateur commun de ce type là.



“LES” droits de l’hommistes… Comme s’ils étaient tous pareils….

C’est la marque de fabrique de l’idiotie profonde d’essayer de faire rentrer dans une case unique un tas de gens très différents…



Et non je ne me suis pas senti visé, j’en ai juste plein le cul que des débiles de fafs viennent pourrir un media de qualité comme NXi… Que vous autres les débiles, compreniez qu’il y a encore des gens censés ici qui montreront les dents à chaque absurdité que vous sortirez. Vous n’avez pas encore réussi à épuiser la totalité des gens de bonne volonté avec vos conneries, sache le.