Montage vidéo : la bêta d'OpenShot 2.0 propose une très longue liste de nouveautés

Montage vidéo : la bêta d’OpenShot 2.0 propose une très longue liste de nouveautés

Encore un peu de patience pour la disponibilité publique

Avatar de l'auteur
Vincent Hermann

Publié dans

Logiciel

12/01/2016
53

Montage vidéo : la bêta d'OpenShot 2.0 propose une très longue liste de nouveautés

Le logiciel de montage OpenShot, dont la campagne KickStarter avait été un franc succès il y a bientôt trois ans, vient de débarquer dans une importante bêta de sa version 2.0. Les nouveautés sont très nombreuses et devraient rassurer ceux qui commençaient à douter de l’avenir de cette solution.

En avril 2013, une campagne de financement participatif devait réunir 20 000 dollars sur KickStarter. OpenShot se voulait une solution de montage vidéo « universelle », en étant disponible évidemment sous Linux, mais également sous Windows et OS X. la campagne avait finalement réuni plus de 45 000 dollars et les développeurs avaient de grands projets : payer davantage de développeurs, mettre en place de nombreuses fonctionnalités, optimiser les performances, prendre en charge l’accélération matérielle des GPU et ainsi de suite. 

Tout ce travail devait mener OpenShot de la version 1.4 à la 2.0. Seulement voilà, les mois puis les années ont passé, et rien de neuf n’était proposé. La version 2.0 bêta qui vient de sortir est donc un évènement en soi. De plus, il ne s’agit pas d’une petite mouture minimale dans ses apports, lancée pour rassurer les foules : le nombre de nouveautés et d’améliorations est impressionnant pour cette version désormais disponible sur les trois plateformes.

Améliorations techniques et nouvelles fonctionnalités en pagaille

Une très grande partie du travail envisagée en 2013 est désormais réalisée. Le moteur a été optimisé, la consommation en mémoire vive a diminué, les GPU sont pris en charge (quand ils sont reconnus correctement) et le temps de démarrage a été raccourci grâce à un nouveau système de cache. Le portage vers GTK3 a cependant été remplacé par un autre vers Qt 5.

Côté fonctionnalités, la liste est très longue. L’un des plus gros apports pour faciliter la vie des utilisateurs est clairement l’arrivée du menu contextuel dans la frise chronologique. On peut donc y faire directement des clics droits pour effectuer des opérations comme le copier/couper/coller, l’ajout d’animations, d’effets, d’une rotation et ainsi de suite. OpenShot 2.0 introduit également plusieurs outils pour simplifier l’ajout d’éléments dans la « timeline ». Par exemple, l’un permet de découper des vidéos en petits morceaux pour simplifier leur import, tandis qu’un autre permet justement de réaliser les importations de vidéos et d’images par groupement (batch).

Faciliter la vie de l'utilisateur

Outre un très grand nombre de corrections de bugs divers, l’équipe annonce également avoir mis en place les tags, qui vont permettre aux utilisateurs d’inclure certaines informations sur leurs projets pour les retrouver plus facilement, notamment avec de nouveaux filtres, ou directement par leur nom. Ajoutons que le support des SVG pour les titres est enfin de la partie et la gestion des polices particulièrement améliorée sous Windows et sur OS X.

Parmi les autres nouveautés, on citera :

  • La prévisualisation en temps réel du travail effectué
  • Le support des gif animés
  • Un nouveau module d’exportation pour les vidéos
  • Des installeurs complets pour Windows et OS X
  • Un découpage plus facile des vidéos
  • La possibilité d’éditer chaque image séparément

La disponibilité publique devra encore attendre quelques jours

Pour autant, le travail n’est clairement pas terminé. Dans un premier temps, cette bêta est réservée à ceux qui ont participé à la campagne de financement KickStarter. Les autres devront attendre encore un peu. Mais dans les deux cas, l’équipe espère que les retours seront nombreux, car qui dit nouvelles fonctionnalités dit nouveaux bugs, d’autant qu’il s’agit de la première préversion majeure. Par ailleurs, les fichiers de traduction n’ont guère changé. Les fichiers peuvent donc toujours être récupérés (ceux de la version 1.0 restent compatibles), mais ils sont très incomplets : le logiciel s’affichera donc dans un mélange de français et d’anglais.

Il faudra donc attendre encore un peu pour la disponibilité générale de cette version 2.0 bêta, le développeur principal (Jonathan Thomas) parlant d’une distribution pour « très bientôt ». Par ailleurs, aucun plan n’a été donné pour la suite des opérations, sinon que le travail va continuer. Nul doute que les prochains mois seront consacrés aux corrections et optimisations de l’existant. Notez cependant que pour les plus pressés, le code source de la bêta, toujours sous licence GPLv3, peut être récupéré depuis le dépôt Launchpad d’OpenShot. Il est daté d’hier et correspond précisément à la mouture 2.0.4.

53

Écrit par Vincent Hermann

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Améliorations techniques et nouvelles fonctionnalités en pagaille

Faciliter la vie de l'utilisateur

La disponibilité publique devra encore attendre quelques jours

Commentaires (53)


Le 12/01/2016 à 10h 14

Jamais entendu parler de ce logiciel, mais si on doit le comparer à Adobe Premiere, est-ce qu’il sera un bon concurrent ?


cyp Abonné
Le 12/01/2016 à 10h 16

Si je ne dit pas de bêtise, GTK3 a été abandonné en cours de route pour Qt5 (la version 1 était sur GTK2).


Le 12/01/2016 à 10h 34

Enfin, je l’attendais sous windows depuis 2 ans…

Une vraie alternative à movie maker ?


Le 12/01/2016 à 10h 41

Le projet est financé de quel façon?

Une organisation style mozilla avec campagne de financement et participation des utilisateurs?


Le 12/01/2016 à 10h 41







cyp a écrit :



Si je ne dit pas de bêtise, GTK3 a été abandonné en cours de route pour Qt5 (la version 1 était sur GTK2).





Effectivement :http://www.openshotvideo.com/2013/04/development-update-schedule-and-funds.html



Le 12/01/2016 à 10h 42

La version 1.4.3 fonctionne très bien sous Xubuntu. C’est en effet une excellente alternative à Movie Maker, libre et permettant l’export dans de très nombreux formats.


Le 12/01/2016 à 10h 51







shadowfox a écrit :



Jamais entendu parler de ce logiciel, mais si on doit le comparer à Adobe Premiere, est-ce qu’il sera un bon concurrent ?





Non c’est plus du niveau de premiere Element ou iMovie <img data-src=" />



Le 12/01/2016 à 11h 13

Jamais entendu parler, mais à tester. J’utilise Shotcut sous Mint qui est plutôt complet.


Le 12/01/2016 à 11h 18

Sous linux, il y a aussi Kdenlive et pitivi.



Pour avoir essayé les 3, le plus productif est openshot (facilité à faire mais peu de fonctionnalité ). A l’usage c’est un clone d’imovie, je trouve.

Pitivi promet énormément mais les bugs restants empêche un usage intensif. C’est de loin mon préféré.

Kdenlive permet beaucoup de chose mais chaque action est longue à faire. Au final on passe beaucoup beaucoup de temps pour monter ce que l’on souhaite.



Au final, Openshot est le logiciel de montage que je recommande à un débutant pour tester le montage.








shadowfox a écrit :



Jamais entendu parler de ce logiciel, mais si on doit le comparer à Adobe Premiere, est-ce qu’il sera un bon concurrent ?







On peut aussi demander la lune !



Comme dit plus haut, c’est plus proche d’un Movie Maker dans la simplicité. Aller, on va dire que ça doit commencer à aller chercher du Sony Vegas.



Le 12/01/2016 à 11h 50

il existait aussi le projet VLMC qui était très prometteur (VLC montage !) mais il semble en stand by… sur Linux le seul stable jusqu’ici est Cinelerra, mais honnêtement c’est ULTRA compliqué à utiliser…



&nbsp;allez Openshot !!!


Le 12/01/2016 à 12h 00

90 Mo seulement ! C’est très amateur comme logiciel, il n’y a que le logiciel et aucun contenu.


EMegamanu Abonné
Le 12/01/2016 à 12h 16







linconnu a écrit :



95 o seulement ! C’est très amateur comme commentaire, il n’y a que le commentaire et aucun contenu.





<img data-src=" />



Le 12/01/2016 à 12h 16







linconnu a écrit :



90 Mo seulement ! C’est très amateur comme logiciel, il n’y a que le logiciel et aucun contenu.







La meilleure critique est la création.



Arcy Abonné
Le 12/01/2016 à 12h 18

C’est une bonne alternative face à Avidemux ?

Ce logiciel est une vraie plaie quand il faut découper précisément une vidéo et arrive à crasher ou ne pas charger des projets sauvegardés …


Le 12/01/2016 à 12h 25







Arcy a écrit :



C’est une bonne alternative face à Avidemux ?

Ce logiciel est une vraie plaie quand il faut découper précisément une vidéo et arrive à crasher ou ne pas charger des projets sauvegardés …







Avidemux est un muxer vidéo, approprié pour encoder/décoder et 2-3 filtres simples, mais pas du tout fait pour le montage vidéo.



Pour faire du montage vidéo, cf les alternatives citées ci-dessus : Openshot, pitivi, KDEnlive.



Le 12/01/2016 à 12h 34

Personne n’a cité blender pour faire du montage vidéo, pourtant je pense qu’il est vraiment efficace pour faire ça, sans compter qu’il se base sur du code stable de puis longtemps. L’interface peut être adaptée rapidement pour faire du montage vidéo sans trop se casser la tête, je vous conseille cette série de vidéo intéressantes :



https://www.youtube.com/watch?v=UEIkIrYQYYY&list=PLjyuVPBuorqIhlqZtoIvnA…


Le 12/01/2016 à 12h 39







misterB a écrit :



Non c’est plus du niveau de premiere Element ou iMovie <img data-src=" />



&nbsp;

Merci pour l’information. :)

&nbsp;



Tourner.lapache a écrit :



On peut aussi demander la lune !



Comme dit plus haut, c’est plus proche d’un Movie Maker dans la simplicité. Aller, on va dire que ça doit commencer à aller chercher du Sony Vegas.



&nbsp;

C’était une question. Je ne connais absolument pas le soft,&nbsp;pas la peine&nbsp;s’emporter.









sniperdc a écrit :



La meilleure critique est la création.





Seuls les artistes / créateurs se voient attribuer un droit de critique ? Je n’ai pas le droit de trouver que tel immeuble est moche si je suis incapable d’en construire un moi-même ? C’est un peu étrange.



Le 12/01/2016 à 12h 56







Nathan1138 a écrit :



Seuls les artistes / créateurs se voient attribuer un droit de critique ? Je n’ai pas le droit de trouver que tel immeuble est moche si je suis incapable d’en construire un moi-même ? C’est un peu étrange.





Non mais critiquer un soft sur son poid sans l’avoir ouvert c’est limite <img data-src=" />



SebGF Abonné
Le 12/01/2016 à 13h 25

Pluzun. Je l’utilise régulièrement et il est super simple et rapide.


Le 12/01/2016 à 13h 26

Un logiciel de montage vidéo dev en Pyhton ? hmm


Le 12/01/2016 à 13h 31







SFX-ZeuS a écrit :



Un logiciel de montage vidéo dev en Pyhton ? hmm







Heu, l’interface est développée en python (et GTK+). Pour le montage, traitement d’images et encodage, Openshot utilise MLT framework, FFmpeg, et Blender, qui eux sont bien développés dans des langages de plus bas niveau…



Source



Arcy Abonné
Le 12/01/2016 à 14h 04

En fait, j’utilise Avidemux pour retirer la pub sur mes enregistrements.

Du coup, je me demande si Openshot pourrait répondre à mes besoins (coupure de vidéos, taille maximale de la vidéo finie, …).


Le problème avec blender est qu’il n’est pas fait pour du montage vidéo. il est fait pour du montage d’une scène en 3d. Donc oui, tu peux obtenir les mêmes résultat avec blender qu’avec d’autres outils prévu pour du montage, mais tu verras vite que c’est beaucoup plus difficile et contraignant avec Blender. Pour donner une analogie, c’est comme si tu utilisais word au lieu d’excel pour éditer un fichier csv. C’est possible, mais beaucoup moins pratique pour cette tâche spécifique.


Le 12/01/2016 à 14h 37

Ok merci pour la précision ;)


Le 12/01/2016 à 14h 45

Je n’ai pas essayé la dernière version, mais la stable actuelle est quand même loin d’un imovie ou même d’un movie maker… pour mettre des titres animés ou autre c’est la chianli alors que dans les deux autres bim bim en deux clic c’est fait


Le 12/01/2016 à 15h 25

Si vous voulez un logiciel de montage Pro sans avoir besoin de faire des scènes 3D alors Natron est ce qu’il vous faut. C’est du Nuke en open Source, il est même compatible avec pas mal de module de Nuke



En gros le combo Blender / Krita / Natron est du niveau Top Pro. d’ailleurs Le département Arts et Technologies de l’Image (ATI) de l’université Paris 8 le fait. Il y a que Photoshop qu’on a pas réussi à bien remplacer.


Le 12/01/2016 à 15h 30







nlougne a écrit :



Si vous voulez un logiciel de montage Pro sans avoir besoin de faire des scènes 3D alors Natron est ce qu’il vous faut.



En gros le combo Blender / Krita / Natron est du niveau Top Pro. d’ailleurs Le département Arts et Technologies de l’Image (ATI) de l’université Paris 8 le fait. Il y a que Photoshop qu’on a pas réussi à bien remplacer.





C’est du compositing, pas du montage du coup je doute de l’efficacité en montage <img data-src=" />



Comme vouloir faire de la mise en page avec Photoshop, ça peut marcher, mais InDesign serait bcp plus efficace <img data-src=" />



Le 12/01/2016 à 15h 48

Cinelerra, le seul dont je n’ai jamais compris le fonctionnement <img data-src=" />



Pour avoir testé Kdenlive, openshot, pitivi et avidemux, je recommande kdenlive qui permet beaucoup de choses.



Sinon Openshot est bien plus simple à utiliser effectivement, mais est moins riche en fonctionnalités, faudra voir pour cette v2.0.



Pitivi et avidemux sont vraiment très simples, d’ailleurs Avidemux n’est pas prévu pour du montage à la base, c’est juste pour couper et appliquer 2-3 filtres mais c’est tout, comme ça a déjà été dit. Je le comparerais plus à vritualdub <img data-src=" />


Le 12/01/2016 à 15h 57

Faut pas trop non plus exagérer. Natron c’est un petit bout de nuke très perf sur la lecture, cache et l’affichage mais toujours pas stable, sans espace 3d, sans les particules, sans le support du deepimage, etc … et avec une évaluation du nodal vraiment lente…



&nbsp;J’adore Natron, ce n’est pas dépaysant par rapport à nuke (lol), c’est pratique pour faire un peu joujou mais je n’irais pas l’utiliser aujourd’hui dans une prod sans du nuke en backup …

&nbsp;

Et qu’ils utilisent ça à&nbsp;Paris 8, ok, c’est la fac, c’est bien pour faire de la recherche mais ni au goblins, ni dans les écoles ces softs ne sont enseignés que je sache car&nbsp;non utilisés en prod. Ce qui fait qu’un soft est pro c’est qu’il est utilisé&nbsp;par des pros. Blender commence a s’en approcher tant d’un point de vue features que base d’utilisateurs et krita … c’est sympa pour dessiner :)



Parcontre, c’est vrai que Natron évolue quand même bien et vite et d’ici 1 an ou 2 pourquoi pas le voir se démocratiser.

&nbsp;

&nbsp;&nbsp;


Le 12/01/2016 à 16h 01







Letron a écrit :



Faut pas trop non plus exagérer. Natron c’est un petit bout de nuke très perf sur la lecture, cache et l’affichage mais toujours pas stable, sans espace 3d, sans les particules, sans le support du deepimage, etc … et avec une évaluation du nodal vraiment lente…



 J’adore Natron, ce n’est pas dépaysant par rapport à nuke (lol), c’est pratique pour faire un peu joujou mais je n’irais pas l’utiliser aujourd’hui dans une prod sans du nuke en backup …

 

Et qu’ils utilisent ça à Paris 8, ok, c’est la fac, c’est bien pour faire de la recherche mais ni au goblins, ni dans les écoles ces softs ne sont enseignés que je sache car non utilisés en prod. Ce qui fait qu’un soft est pro c’est qu’il est utilisé par des pros. Blender commence a s’en approcher tant d’un point de vue features que base d’utilisateurs et krita … c’est sympa pour dessiner :)



Parcontre, c’est vrai que Natron évolue quand même bien et vite et d’ici 1 an ou 2 pourquoi pas le voir se démocratiser.





Je vais me répéter mais monter avec un Soft de Compositing, Travaillant en node qui plus est, est une abération<img data-src=" /><img data-src=" />




Le 12/01/2016 à 16h 04

Avec avidemux en utilisant les flèche directionnelle droite et gauche on a une précision plutôt avancé ;)



Je l’utilise aussi pour rogner des vidéo et pour la même précision je vais nettement plus vite avec avidemux qu’avec pinacle ou vegas pro


Le 12/01/2016 à 16h 32

Justement, non.&nbsp; Blender gère bien le montage, pour tout un tas de fonctionnalités qu’on aimerait avoir dans un logiciel de montage, tout en restant simple. J’ai des personnes de mon entourage qui utilisent Blender pour des mariages, monter des captations diverses sur des vidéos qui peuvent être longues (conférences par exemple), et avec plusieurs matériels de captation différents, avec des encodages différents…



Vraiment, ça vaut le coup d’œil, je te conseille la série de vidéo que j’ai posté. C’est simple sans être simpliste. Bien sûr, il ne faut pas garder l’interface de Blender de base, faut un peu l’adapter, mais le reste est vraiment intéressant et de ce que je peux en lire, couvre les cas d’usage classiques tout comme openshot.


Le 12/01/2016 à 16h 48







nlougne a écrit :



Si vous voulez un logiciel de montage Pro sans avoir besoin de faire des scènes 3D alors Natron est ce qu’il vous faut. C’est du Nuke en open Source, il est même compatible avec pas mal de module de Nuke



En gros le combo Blender / Krita / Natron est du niveau Top Pro. d’ailleurs Le département Arts et Technologies de l’Image (ATI) de l’université Paris 8 le fait. Il y a que Photoshop qu’on a pas réussi à bien remplacer.



<img data-src=" />Hep hep hep hep…

Je ne voulais rien dire (parce que je pense que l’essentiel de l’info est la vie d’un projet Kikstarter et pas forcément la vidéo), mais là tu t’emballes grave quand même…

&nbsp;

Dans le domaine estampillé “pro”, donc utilisé par des pros pour des projets pro (j’te cache pas que c’est mon cas), les logiciels de montage , même s’ils sont agrémentés d’autres fonctions suivant les cas, sont clairement Avid Media Composer, Final Cut Pro, Première Pro, DaVinci Resolve*, voire Lightworks.

[*Je l’ai mis ici pour pas perdre de temps à disserter sur ce qu’est l’étalonnage]&nbsp;

Les films que tu vois, les pubs, les docu, les ITWs, les reports etc, toutes destinations professionnelles, sont montés à 95% là-dessus. Il y a même une 2ème catégorie qui suit (genre Sony Vegas, Edius et cie…)Ensuite, les softs pour SFX, compositing, rotoscopie, etc…,&nbsp; qui sont toujours “pro” sont très très loin au-dessus de ce que tu cites (voir Flame, Smoke, Fusion par exemple), je veux bien retenir Blender qui s’approche de cette cour, stou ;)

&nbsp;

Donc sans vouloir t’offenser, non seulement tu confonds la fonction montage avec d’autres qui ne sont que d’autres maillons de la chaine de prod, mais en plus le niveau “top pro” n’est absolument pas au rv dans ce que tu cites, y compris dans leurs secteurs respectifs.

Enfin bref, spa grave mais il faut le concéder quand même…



Le 12/01/2016 à 17h 02

Bha oui mon edit qui disait justement “Va utiliser un soft de compo avec 20 timeline video et 50 audios avec des 100aines d’elements” … :) semble être passe a la trappe.



Ceci dit, ça commence a exister avec Nuke Studio …

&nbsp;

&nbsp;


Le 12/01/2016 à 17h 19







shadowfox a écrit :



Jamais entendu parler de ce logiciel, mais si on doit le comparer à Adobe Premiere, est-ce qu’il sera un bon concurrent ?







Déjà, tu compare un logiciel libre avec un logiciel propriétaire. Et avant de juste comparer les “features”, je t’engage à comprendre tout ce qu’est le libre, tout ce qu’apporte le libre. Et cela aussi bien d’un pointe de vue des droits, du prix, mais également d’un point de vue technique. Par exemple, tout ce qu’un code ouvert permet en matière de mods communautaires.



Il ne faut pas oublier que l’apprentissage d’un logiciel est un investissement non négligeable et qu’il ne se rentabilise qu’a très long terme. Et sur le long terme, les logiciels libres finissent toujours par surpasser leurs équivalents propriétaires.






Le 12/01/2016 à 17h 28







Zorglob a écrit :



<img data-src=" />Hep hep hep hep…

Je ne voulais rien dire (parce que je pense que l’essentiel de l’info est la vie d’un projet Kikstarter et pas forcément la vidéo), mais là tu t’emballes grave quand même…

 

Dans le domaine estampillé “pro”, donc utilisé par des pros pour des projets pro (j’te cache pas que c’est mon cas), les logiciels de montage , même s’ils sont agrémentés d’autres fonctions suivant les cas, sont clairement Avid Media Composer, Final Cut Pro, Première Pro, DaVinci Resolve*, voire Lightworks.

[*Je l’ai mis ici pour pas perdre de temps à disserter sur ce qu’est l’étalonnage] 

Les films que tu vois, les pubs, les docu, les ITWs, les reports etc, toutes destinations professionnelles, sont montés à 95% là-dessus. Il y a même une 2ème catégorie qui suit (genre Sony Vegas, Edius et cie…)Ensuite, les softs pour SFX, compositing, rotoscopie, etc…,  qui sont toujours “pro” sont très très loin au-dessus de ce que tu cites (voir Flame, Smoke, Fusion par exemple), je veux bien retenir Blender qui s’approche de cette cour, stou ;)

 

Donc sans vouloir t’offenser, non seulement tu confonds la fonction montage avec d’autres qui ne sont que d’autres maillons de la chaine de prod, mais en plus le niveau “top pro” n’est absolument pas au rv dans ce que tu cites, y compris dans leurs secteurs respectifs.

Enfin bref, spa grave mais il faut le concéder quand même…







Je suis d’accord.



Mais combien ici font réellement du montage vidéo à un niveau qu’on peut qualifier de “pro” ?



Et la question qui fâche : combien ici sont réellement prêts à investir l’argent qu’il faut pour se les payer ainsi que leurs mises à jour ?



Beaucoup de gens ne voient pas le piège qu’il y a de pirater des logiciels et d’investir en formation personnelle dans des softs qu’ils ne pourront jamais se payer.



En appliquant cette logique à tous les softs, si un jour ils sont obligés de bosser à leur compte, ils seront coincés. Soit ils devront prendre de gros risques (dans le monde du travail, les dénonciations sont courantes), soit ils devront raquer beaucoup d’argent et auront du mal à rentabiliser.



Le 12/01/2016 à 17h 37

Je sais ce que c’est le libre, je sais comment ça marche, merci. <img data-src=" />



Bref, c’était pas ma question. En fait même quelque part, je m’en fiche qu’il soit libre. Ma question c’était :&nbsp;Est-ce qu’il est concurrent&nbsp;de Premiere ou une alternative tout au plus&nbsp;?&nbsp;(j’ai déjà eu ma réponse, pas la peine de rebondir dessus)



Un utilisateur final cherche à avoir un soft qui répond à son besoin, il n’en a rien à battre que ce soit libre ou non.


Le 12/01/2016 à 18h 08







shadowfox a écrit :



Je sais ce que c’est le libre, je sais comment ça marche, merci. <img data-src=" />







Sans vouloir t’offusquer, je connait très peu de personnes qui le savent réellement.





Bref, c’était pas ma question. En fait même quelque part, je m’en fiche qu’il soit libre. Ma question c’était : Est-ce qu’il est concurrent de Premiere ou une alternative tout au plus ? (j’ai déjà eu ma réponse, pas la peine de rebondir dessus)





Comme nous somme sur un forum et que la discussion intéresse d’autres personnes, je répondrait quand même. La réponse à cette question n’est triviale dans la mesure ou si l’on réfléchit réellement à l’ensemble des paramètres, le soft idéal dépends de l’usage et de l’activité souhaitée.



Donc a la question “est ce que OpenShot est un concurrent”, la réponse peut être oui dans un certain contexte et non dans un autre.



Par exemple, un mauvais choix pourrait être de pirater des softs propriétaire pour des besoins qui n’auraient rien de professionnels.





Un utilisateur final cherche à avoir un soft qui répond à son besoin, il n’en a rien à battre que ce soit libre ou non.





Sauf qu’en informatique, l’utilisateur qui ne raisonne qu’a court terme finit toujours par le payer.



Et ça, c’est l’expérience de plusieurs décennies.



Pour l’utilisateur qui s’en fout, c’est son choix.



Le 12/01/2016 à 18h 18

Etant un habitué de Premiere pro, j’ai bien essayé de passer full libre avec kdenlive, openshot, lightworks, pitivi… mais bon entre les bugs, le mauvais support des codecs, les interfaces/ergonomie/workflow mal pensés et le manque de fonctionnalités et de support matériel, faut vraiment être un libriste hardcore pour vouloir monter quoi que ce soit de sérieux là-dessus, enfin à mon avis.

Après je leur crache pas dessus, c’est très bien d’essayer, mais difficile face à des logiciels pro bien financés et qui mettent la barre assez haut.


SebGF Abonné
Le 12/01/2016 à 18h 29

J’en profite que ça parle un peu de Natron, si vous avez des ressources pour s’initier à l’outil je suis preneur.


Le 12/01/2016 à 18h 31

Stop la condescendance. Si je disais pas la peine de rebondir là dessus c’est que la réponse a déjà été apportée par d’autres personnes. Il suffit de regarder la première page des commentaires, ta réponse n’apporte rien de plus que ce qui a déjà été dit.


Le 12/01/2016 à 19h 32







sr17 a écrit :



Je suis d’accord.



Mais combien ici font réellement du montage vidéo à un niveau qu’on peut qualifier de “pro” ?



Et la question qui fâche : combien ici sont réellement prêts à investir l’argent qu’il faut pour se les payer ainsi que leurs mises à jour ?



Beaucoup de gens ne voient pas le piège qu’il y a de pirater des logiciels et d’investir en formation personnelle dans des softs qu’ils ne pourront jamais se payer.



En appliquant cette logique à tous les softs, si un jour ils sont obligés de bosser à leur compte, ils seront coincés. Soit ils devront prendre de gros risques (dans le monde du travail, les dénonciations sont courantes), soit ils devront raquer beaucoup d’argent et auront du mal à rentabiliser.





sr17, je te souhaite mes meilleurs vœux pour 2016…

&nbsp;

À part ça, as usual, on ne va pas être d’accord, parfois ce n’est que sur un point ou deux, là c’est le retour du total désaccord <img data-src=" />





Je passe rapidement la raison évidente pour laquelle ce n’est pas possible, à savoir que tu te sers d’une news pour sortir un étendard, lorsque je me contente de pragmatisme (voire d’INpactitude finalement ? ;) ) en rappelant que les RÉALITÉS concrètes d’un ou plusieurs boulots ramènent aux softs utilisés dans le métier , c’est quand même une indication notoire pour ceux qui s’y intéresseraient, même de loin.

Notre ami cite quelques noms, je pense sincèrement qu’il se trompe sur l’importance des enjeux, ce qui donne des comparaisons qui n’ont pas lieu d’être…



Bref, la seule différence&nbsp; - qui n’en pas une d’ailleurs - est qu’au lieu de disserter sur Photoshop/Gimp, on est dans un domaine qui est plus large sur la chaine globale, mais qui n’en est pas moins spécialisé. C’est tout, ce n’est pas moi qui l’ait décidé.



Par conséquent, osef du nombre de personnes qui sont dans la post-prod “pro” sur NXI, ce n’est pas le sujet, il n’y a en fait aucune raison de mentir à quelqu’un qui (se) pose des questions sur un univers qui n’est pas le sien sous prétexte qu’une réponse est forcément pertinente lorsqu’elle elle est tatouée libre&nbsp;<img data-src=" />



Le 12/01/2016 à 23h 27

En ce qui concerne Blender et Krita, ils font partie de la crème Actuellement. Même Pixar étudie comment le mettre dans leur Workflow. Ces deux là sont extrêmement performant et mature dans leur domaine respectif. Natron c’est plus un concurrent de Nuke vrai, n’a pas le milliards de fonctionnalités restantes à avoir mais il est prêt pour la production.



D’ailleurs Blender n’arrête pas de recevoir des Awards à chaque année, de mémoire : Technology awards, vfx rien que en 2013. Krita pareil, Natron c’est jeune mais déjà pas mal.



Le point tournant ce sont des gens travaillant avec un logiciel et ne voulant pas perdre leurs petites habitudes et cela est tout à fait légitime. Pour produire on utilise un outil qu’on maîtrise.


Le 13/01/2016 à 01h 47

Mise au point&nbsp;:

Au risque de crouler sous les hauts cris, je vous donne MES définitions de «&nbsp;PRO&nbsp;»et «&nbsp;AMATEUR&nbsp;»

Une application«&nbsp;PRO&nbsp;» est en général reliée à un historique et s’adresse à des agents de production qui seront formés dessus et l’utiliseront dans les limites de ce qui leur aura été enseigné (souvent ridiculement peu de choses) il n’y a là que très peu de technique et l’organisme d’édition fera des apports souvent payants en prenant soin de ne pas remettre en question les réflexes de l’utilisateur.

Exception&nbsp;:évolution de Final Cut &gt; Final Cut Pro (erreur d’Apple qui a ouvert la voie à Adobe Premiere sur le marché du pro alors que le milieu de la production considérait ce logiciel comme une application de second rang).

On fait en tous cas abstraction des qualités intrinsèques du produit quand il s’agit d’applications dîtes «&nbsp;PRO&nbsp;».

Pour les logiciels non pros il n’est plus question de savoir si on produit puisque l’amateur sera en quête de performances, de fonctionnalités, de facilité de mise en œuvre et surtout il a le temps et la curiosité de tester et même si il a objectivement raison de trouver meilleure une application libre et gratuite ou même payante, comparativement à une application «&nbsp;PRO&nbsp;» payante, son avis ne sera pas pris en compte par le milieux «&nbsp;PRO&nbsp;» car la simple idée de se remettre en question et de quitter ses réflexes de production lui fait horreur.&nbsp;



Voila, la problématique est sans fin, j’ai travaillé une vingtaine d’années dans le monde de la microédition PAO sur PC avec la suite CorelDraw à l’époque au moins aussi évoluée que Indesign aujourd’hui, un outil complet sans équivalant et beaucoup moins limité que le trio Photoshop/Illustrator/Xpress, ce qui m’a beaucoup avantagé car je gagnais en productivité et en faisabilité et quand un concurrent me demandais avec quel outil je faisais mes prouesses, il avait toujours un air dubitatif quand je lui répondais : dans son esprit on ne pouvait rien attendre d’un PC alors, rendez-vous compte en plus avec une application exotique…


Le 13/01/2016 à 10h 35







nlougne a écrit :



En ce qui concerne Blender et Krita, ils font partie de la crème Actuellement. Même Pixar étudie comment le mettre dans leur Workflow. Ces deux là sont extrêmement performant et mature dans leur domaine respectif. Natron c’est plus un concurrent de Nuke vrai, n’a pas le milliards de fonctionnalités restantes à avoir mais il est prêt pour la production.



D’ailleurs Blender n’arrête pas de recevoir des Awards à chaque année, de mémoire : Technology awards, vfx rien que en 2013. Krita pareil, Natron c’est jeune mais déjà pas mal.



Le point tournant ce sont des gens travaillant avec un logiciel et ne voulant pas perdre leurs petites habitudes et cela est tout à fait légitime. Pour produire on utilise un outil qu’on maîtrise.





Je vais monter avec ça alors <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Le 13/01/2016 à 15h 08







nlougne a écrit :



En ce qui concerne Blender et Krita, ils font partie de la crème Actuellement. Même Pixar étudie comment le mettre dans leur Workflow. Ces deux là sont extrêmement performant et mature dans leur domaine respectif. Natron c’est plus un concurrent de Nuke vrai, n’a pas le milliards de fonctionnalités restantes à avoir mais il est prêt pour la production.



D’ailleurs Blender n’arrête pas de recevoir des Awards à chaque année, de mémoire : Technology awards, vfx rien que en 2013. Krita pareil, Natron c’est jeune mais déjà pas mal.



Le point tournant ce sont des gens travaillant avec un logiciel et ne voulant pas perdre leurs petites habitudes et cela est tout à fait légitime. Pour produire on utilise un outil qu’on maîtrise.





Écoute, on ne va pas disserter sur ton amour pour des logiciels que je ne remets pas en cause d’ailleurs. De toute évidence, tu n’évolues pas dans l’industrie concernée, ça se lit tout de suite pour plein de raisons, mais ça n’est absolument pas grave du tout et tu n’es donc pas sensé tomber juste sur tout. Je te dis toutefois qu’il n’y a aucun intérêt pour toi, pour la promotion des logiciels que tu aimes et même pour ceux à qui tu t’adresses, de substituer à tort les choix que tu préconises à la réalité des faits.



Par conséquent :



-&nbsp; Il y a une juste mesure entre citer des logiciels qu’on a envie de promouvoir et …être dans le sujet, en l’occurrence “montage”. Ceux que tu cites ne concernent pas du tout la partie montage, pour commencer. Ceux de montage, le haut du panier, je te les ai cités, avec même une partie du 2ème niveau du panier;

&nbsp;




  • Même dans le domaine concerné, c’est à dire en remettant les logiciels que tu cites à la bonne place dans le worflow d’une production (donc pas montage mais compositing et SFX), puisque tu sembles vouloir évoquer les “ténors” du secteur, parler du

    “top” et de la “crème”, commençons par&nbsp; situer simplement où en est l’adoption des

    logiciels concernés, c’est déjà pas mal et donne une idée éloquente : je te le redis, oui, Blender touche au but et c’est très bien ainsi, notamment parce qu’il a fait parler de lui lors de sa participation à des textures de Spiderman.

    Mais de grâce calmons-nous, il n’est de loin pas installé dans la place et n’est ni le top, ni ne détrône qui que ce soit. Sincèrement, des logiciels dans le créneau, y’en a quelques-uns, dont Maya, Nuke ou Flame pour ne citer qu’eux, qui ne cessent d’évoluer et ont déjà une multitude de participations prestigieuses à leur actif.



    Donc voilà, c’est malheureusement toujours pareil ou souvent en tous cas : lorsqu’on avance dans un sujet de ce genre, la majorité des libristes qui ont des choses à dire forcent le trait à mort pour imposer un point de vue, ce qui brouille le message en décrédibilisant le propos.

    &nbsp;Alors qu’il n’y aurait absolument pas besoin de ça pour promouvoir de bons outils. Ceux qui ont le nez dedans tous les jours savent déjà très bien que Linux permet de faire des très bonnes stations, que beaucoup de très bons softs libres sont très efficaces etc…

    La réalité c’est que ces gens là, les pro que je vois tous les jours, ils en ont rien à cirer de libre/pas libre, gratuit ou pas et toutes ces conneries, ils adoptent le plus efficace ou le plus pratique, ce qui ne laisse pas de place à ces considérations CQFD.



Le 13/01/2016 à 15h 58







loulnux a écrit :



Mise au point&nbsp;:

Au risque de crouler sous les hauts cris, je vous donne MES définitions de «&nbsp;PRO&nbsp;»et «&nbsp;AMATEUR&nbsp;»

Une application«&nbsp;PRO&nbsp;» est en général reliée à un historique et s’adresse à des agents de production qui seront formés dessus et l’utiliseront dans les limites de ce qui leur aura été enseigné (souvent ridiculement peu de choses) il n’y a là que très peu de technique et l’organisme d’édition fera des apports souvent payants en prenant soin de ne pas remettre en question les réflexes de l’utilisateur.

Exception&nbsp;:évolution de Final Cut &gt; Final Cut Pro (erreur d’Apple qui a ouvert la voie à Adobe Premiere sur le marché du pro alors que le milieu de la production considérait ce logiciel comme une application de second rang).

On fait en tous cas abstraction des qualités intrinsèques du produit quand il s’agit d’applications dîtes «&nbsp;PRO&nbsp;».

Pour les logiciels non pros il n’est plus question de savoir si on produit puisque l’amateur sera en quête de performances, de fonctionnalités, de facilité de mise en œuvre et surtout il a le temps et la curiosité de tester et même si il a objectivement raison de trouver meilleure une application libre et gratuite ou même payante, comparativement à une application «&nbsp;PRO&nbsp;» payante, son avis ne sera pas pris en compte par le milieux «&nbsp;PRO&nbsp;» car la simple idée de se remettre en question et de quitter ses réflexes de production lui fait horreur.&nbsp;



Voila, la problématique est sans fin, j’ai travaillé une vingtaine d’années dans le monde de la microédition PAO sur PC avec la suite CorelDraw à l’époque au moins aussi évoluée que Indesign aujourd’hui, un outil complet sans équivalant et beaucoup moins limité que le trio Photoshop/Illustrator/Xpress, ce qui m’a beaucoup avantagé car je gagnais en productivité et en faisabilité et quand un concurrent me demandais avec quel outil je faisais mes prouesses, il avait toujours un air dubitatif quand je lui répondais : dans son esprit on ne pouvait rien attendre d’un PC alors, rendez-vous compte en plus avec une application exotique…





J’en ai gardé pour toi aussi, car tu te rapproches plus du discours classique de sr17…

Osef des TES définitions en fait, et même si je suis d’accord avec ton 1er chapitre, le 2ème le bousille complètement.

&nbsp;

Je crois pour commencer qu’il faut arrêter de voir le pro comme “un benêt écervelé complètement sous l’emprise du malfaisant éditeur de logiciels privateurs”… Le pro, s’il a été formé sur des logiciels x, y et z, finit toujours par trouver un moment pour remettre ça en équation. Pro ou pas, il teste, regarde, écoute, tout comme l’amateur.

Même si le marché lui impose d’aller au but et de gagner en efficacité et vitesse (donc de cibler ses tests en essayant de choisir le haut du panier), il n’a pas un regard de débile qui n’arrive pas à regarder ailleurs que ce que l’éditeur de softs payants lui montre…

&nbsp;

Voici la réalité qui vous fout les boules en fait, et qu’il faut arrêter de contourner : c’est APRÈS avoir consulté toutes les voies possibles que les choix sont faits, et lorsqu’il se porte (ou retourne) sur un soft payant, c’est que le libre n’aura pas réussi à apporter ses réponses aux problématiques réelles. Si si…

&nbsp;Et même lorsque la chronologie commence par le payant (par l’entremise des écoles par ex.), l’alternative sera testée ensuite ou à un moment ou un autre. Alors seulement les réalités concrètes parlent : si l’utilisateur revient à la bergerie initiale, c’est qu’il y avait une raison. Ne pas vouloir changer ses habitudes existe, certes, mais c’est vraiment très très arrangeant de tout mettre là-dessus je crois, ‘faut vraiment arrêter.

Je laisse tomber l’aparté Corel, c’est ridicule, et rien de ce que tu pourrais dire n’aurait de sens en dénigrant PS/Illu/InDesign.



Allez, je continue… Ton exemple d’exception est particulièrement sympa, parce qu’on pourrait y voir carrément autre chose si on le veut. Petite erreur bénigne : c’est FCP 7 &gt; FCP X, les 2 comportant le “p” de pro, ce qui n’est donc pas en cause. Osef.

&nbsp;

Ce qui est intéressant, par contre, c’est que l’exemple montre un changement de paradigme et ce que ça a donné. La dernière évolution du logiciel change beaucoup de choses, et c’était très osé lorsqu’on sait que le couple Final Cut Pro 7 / Avid Media Composer se tirait la bourre sur absolument toutes les grosses productions mondiales. (Pour rappel, FCP7, c’était Coppola / Walter Murch, Scorcese, les frères Coen…). Si Apple avait fait un FCP8, ils étaient presque assurés d’être leader sur le montage. Que s’est-il passé ?

&nbsp;

Et bien une partie a suivi Apple sur FCPX, mais certainement pas les plus “pro”, au départ en tous cas, puisque comme tu l’as dit car là c’est vraiment le cas, changer pour changer ne leur apparaissait pas pertinent, et en plus les débuts étaient réellement chaotiques avec pleins de manques grossiers.

Une autre partie est allé sur Adobe Première, car c’est là qu’ils retrouvaient le plus leurs habitudes (Première n’était absolument pas en tête à ce moment là, au grand dam d’Adobe).

Une 3ème partie a simplement attendu sur FCP7 en faisant le point sur ce qui se présente… Cette dernière partie se scinde ensuite en au moins 2 (puisqu’on ne peut plus se sentir confiant sur un soft plus soutenu et mis à jour) : à nouveau Première, quelques-uns Avid certainement notamment dans le très cinema, et d’autres (dont je fais partie hihihi) sur DaVinci Resolve, un logiciel qui n’avait plus rien à prouver en étalonnage (là c’est impressionnant le palmarès, notamment depuis la fin de Shake) et qui a apporté presque 200 fonctions supplémentaires de montage en 2 ans, afin d’être au niveau - et même plus haut - de… FCPX.

&nbsp;

Très très mauvaise opération d’Apple, en effet, puisqu’ils se sont faits doubler par un logiciel qui était leader dans une fonction étalonnage uniquement, et qui est maintenant en phase avec le marché en montage aussi. On a donc du mal à voir pour quelle raison, à fonctionnalités identiques, on resterait sur le soft d’Apple alors qu’on pourrait avoir en plus les fonctions leaders en étalonnage en plus, tandis qu’Apple lui a éliminé 4 softs de sa suite initiale…

Et bien là c’est un bon exemple : loin d’être libre ou opensource, une version pas atrophiée du tout est gratuite, il existe une version Linux aussi et il s’enrichit de tous les OpenFX possibles. À vérifier sur pièces. Et donc habitudes à changer ou pas, lorsque c’est justifiable par la pratique effective et l’efficacité, alors ça roule. Mais pas parce que c’est libre ou gratuit ou opensource ou machin, parce que ça répond vraiment aux problématiques. Et quand c’est le cas, alors ok pour le changement



Bref, les analyses divergent mais en tous cas, la peur du changement a bon dos, les utilisateurs - including pro - sont quand même plus malins que ça, même le nez dans le guidon…



Le 13/01/2016 à 17h 51

Ils ne compilent que la version linux ? Pas moyen de trouver une build pour windows.


Okki Abonné
Le 13/01/2016 à 22h 52







t1nt1n a écrit :



faut vraiment être un libriste hardcore pour vouloir monter quoi que ce soit de sérieux là-dessus, enfin à mon avis.







Pour une personne dont c’est le métier et qui utilisera sa station de travail uniquement pour cette tâche, on est d’accord.



Maintenant, il faut également prendre en compte que certaines personnes ont très bien pu opter pour un système GNU/Linux, et n’avoir besoin de faire du montage qu’occasionnellement. Adobe Premiere ou nombre d’autres applications sont sans doute meilleures que les solutions libres, elle ne sont généralement pas disponibles sous GNU/Linux. Pour le montage, hormis les applications libres, que je sache, il n’y a que Lightworks qui soit également disponible sur notre plateforme.



Ensuite, tout le monde n’a pas non plus les moyens de s’offrir des solutions pro généralement onéreuses, ou l’envie de les utiliser illégalement.



Le 14/01/2016 à 07h 18







Zorglob a écrit :



J’en ai gardé pour toi aussi, car tu te rapproches plus du discours classique de sr17…

Osef des TES définitions en fait, et même si je suis d’accord avec ton 1er chapitre, le 2ème le bousille complètement.

&nbsp;

Je laisse tomber l’aparté Corel, c’est ridicule, et rien de ce que tu pourrais dire n’aurait de sens en dénigrant PS/Illu/InDesign.



Bref, les analyses divergent mais en tous cas, la peur du changement a bon dos, les utilisateurs - including pro - sont quand même plus malins que ça, même le nez dans le guidon…





Ravi d’avoir pu servir ta pugnacité et ta diarrhée épistolaire, désolé je ne dispose ni du bouchon ni de temps pour t’offrir la purge qui pourrait apaiser ton état. Allez bonne bourre .



Le 14/01/2016 à 07h 47

Prends le comme tu veux, c’est toi qui voit.







loulnux a écrit :



Ravi d’avoir pu servir ta pugnacité et ta diarrhée épistolaire, désolé je ne dispose ni du bouchon ni de temps ni du niveau requis pour t’offrir la purge qui pourrait apaiser ton état. Allez bonne bourre .





<img data-src=" />

&nbsp;

Sache en tout cas que ce qui relève de l’avis personnel subjectif, y’en a pas beaucoup. Ce dont je t’ai parlé est fidèle à la réalité des faits et du terrain.