Seagate licencie 1 600 employés pour ralentir sa chute

Seagate licencie 1 600 employés pour ralentir sa chute

Wall Street applaudit, le personnel un peu moins

Avatar de l'auteur
Kevin Hottot

Publié dans

Économie

30/06/2016
55

Seagate licencie 1 600 employés pour ralentir sa chute

Entre le recul constant du marché du PC, et les baisses de prix régulières sur les SSD, les disques durs n'ont plus vraiment la cote. Seagate en fait directement les frais et se voit contraint de lancer un plan visant à se séparer de 1 600 employés.

Les temps sont durs pour Seagate. Le spécialiste américain de la fabrication de disques durs voit ses ventes reculer et ses bénéfices s'effacer trimestre après trimestre. Entre janvier et mars 2016, la société a ainsi réalisé un chiffre d'affaires de 2,59 milliards de dollars, contre 3,33 milliards un an plus tôt, une baisse de 22 % qui n'est pas passée inaperçue. Le résultat net s'en est fortement ressenti, passant d'un bénéfice de 291 millions de dollars à 21 millions de dollars de pertes. 

Sur les marchés financiers, l'action Seagate a naturellement dévissé. On observe ainsi une baisse de 52 % en un an, malgré une augmentation du dividende, et un recul de 34,6 % sur six mois. La société n'est plus valorisée qu'à 7,7 milliards de dollars, bien loin de son pic à plus de 20 milliards enregistré en 2014, une réaction était donc attendue par les investisseurs. 

Elle prend la forme d'un plan de licenciement, annoncé officiellement aux autorités américaines cette semaine. Cette restructuration va mener à la suppression de 1 600 postes, soit environ 3 % des effectifs totaux de l'entreprise, et sera bouclée avant l'automne.

L'opération a un coût estimé à 62 millions de dollars que l'entreprise estime pouvoir récupérer en un peu plus de six mois, les économies résultantes s'élevant à 100 millions de dollars par an. Cela ne suffira néanmoins pas à retrouver le niveau de rentabilité affiché jusque l'an dernier chez Seagate. Une annonce qui s'accompagne de la nomination d'un nouveau directeur général : William Mosley, qui occupait anciennement le poste de responsable des opérations et de la technologie. Un changement de poste qui a le bon goût de ne pas être agrémenté d'une augmentation de salaire.

Si la nouvelle n'est pas très glorieuse sur le plan de l'emploi, le constructeur peut trouver un motif de satisfaction du côté de Wall Street. Les investisseurs ont salué l'opération avec une hausse de plus de 14 % de la valeur de l'action de l'entreprise en l'espace de deux jours.

55

Écrit par Kevin Hottot

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Commentaires (55)


Le 30/06/2016 à 09h 57

Malheureusement cette année les inondations n’ont pas touché les bons pays, du coup ça devient difficile de plumer le client.


Le 30/06/2016 à 09h 57

Cool. Enfin les employés de Seagate sont punis pour avoir facilité la mise à disposition de matériel incitant au piratage. Ça vous apprendra de vouloir gagner votre vie en facilitant le vol du travail d’autrui. <img data-src=" />


Le 30/06/2016 à 09h 59

Implantez vos usines en France, il parait que ça va mieux.








Brodie a écrit :



Implantez vos usines en France, il parait que ça va mieux.





Pour payer le matos à son vrai prix, sans dumping social ? Ça va pas la tête ? <img data-src=" />



Le 30/06/2016 à 10h 05







ActionFighter a écrit :



Pour payer le matos à son vrai prix, sans dumping social ? Ça va pas la tête ? <img data-src=" />





On peut toujours y faire bosser des associations de réinsertion de taulards ou d’handicapés, pour que les actionnaires s’y retrouvent.









Drepanocytose a écrit :



On peut toujours y faire bosser des associations de réinsertion de taulards ou d’handicapés, pour que les actionnaires s’y retrouvent.





Pas con. Mais quand on voit l’opposition à la Loi Travail, on peut se demander si les français ne sont pas trop fainéants et gauchistes pour accepter un tel progrès social <img data-src=" />



HS : je n’ai plus de notifs ces derniers temps quand certains commentateurs, dont toi, me citent… <img data-src=" />



Le 30/06/2016 à 10h 09







Drepanocytose a écrit :



On peut toujours y faire bosser des associations de réinsertion de taulards ou d’handicapés, pour que les actionnaires s’y retrouvent.





tu es fou : si jamais les actionnaires se retrouvent en taule, on va les faire bosser dans leurs propres usines.



Le 30/06/2016 à 10h 13







picatrix a écrit :



tu es fou : si jamais les actionnaires se retrouvent en taule, on va les faire bosser dans leurs propres usines.



on leur laissera les postes de management, ils pourront continuer à glander



Le 30/06/2016 à 10h 16

2.6 milliards de chiffre d’affaires et ils license des salariés??!!!

Capitaliste de mes deux


FREDOM1989 Abonné
Le 30/06/2016 à 10h 16

Si ils plument les clients, comment se fait-il que le taux de marge ne permettent pas de faire des bénéfices?


ToMMyBoaY Abonné
Le 30/06/2016 à 10h 17

Vous voulez arrêter les galères ? Plus de fin de mois difficile ? Investissez dans le Forex Devenez actionnaire ! C’est simple, rapide et richesse garantie. Moi, depuis que je le suis, je gagne 8000€ / mois sans bouger mon cul et en cliquant sur des gros boutons.



C’est à peu près le même niveau de crédibilité.


FREDOM1989 Abonné
Le 30/06/2016 à 10h 17







code a écrit :



2.6 milliards de chiffre d’affaires et ils license des salariés??!!!

Capitaliste de mes deux





Ouais mais des pertes et des perspectives de décroissance.&nbsp;



Le 30/06/2016 à 10h 28

S’ils arrêtaient de fabriquer de la camelote aussi…



Je sais que c’est un cas particulier, pas représentatif et gnagnagna, mais les seuls HDD qui sont morts chez moi en utilisation normale, ce sont tous des Seagate, à part une série de Samsung qui a claqué en lot trois à six mois après sa mise en service…


Le 30/06/2016 à 10h 29

Le chiffre d’affaires c’est l’argent brut qui rentre dans les caisses de ton entreprise.

Il faut ensuite enlever les coûts de production, les salaires, les impôts, etc etc.



D’après l’article on arrive à 21 millions de dollars de pertes (pas de bénéfice donc).


Le 30/06/2016 à 10h 30

Achat d’un disque 2 To en 2011 (avant les fameuses inondations en Thaïlande) : 60€ hors promo.

Je regarde les mêmes disques en 2016 chez le même vendeur : 70€.



Sans compter la fiabilité légendaire de Seagate… Tous mes Seagate ont des erreurs de lecture ou sont morts. A côté de ça, mes Samsung / HGST tournent depuis des années sans aucune défaillance.



A côté de ça, les SSD ont vu leur capacité multipliée par 10 pour le même prix. 2010-2011 :&nbsp; SSD Intel 80 Go payé 200€ (aie). 2016 : Même SSD bien plus rapide avec 1 To de capacité pour le même prix.



&nbsp;


Le 30/06/2016 à 10h 34

CA != RESULTAT



tu peux faire autant de milliard que tu veux en chiffre d’affaire, mais avoir un résultat négatif pour autant…

Le chiffre d’affaire ce n’est que la somme de toutes tes ventes



Ensuite, tu retranches toutes tes factures d’achat de matière premiere, le cout salarial, etc



en gros quand tu fais des pertes tu n’a pas 36 solutions:&nbsp;




  • soit tu achètes moins cher, généralement avec une baisse de la qualité et donc potentiellement une dégradation des ventes derriere

  • soit du licencie, et la en général tu as des réactions épidermiques du genre “ les mechants patrons pas gentils ils sont vraiment pas sympa et trop méchants les vilains ils veulent pas nous augmenter ” (oui je caricature, mais on en est pas loin…)

    &nbsp;


Soit tu reorganises sans perte d’emplois, soit tu geles les dividendes, soit tu diminues les primes et les gros aavantages accordés au management en cgénéral, soit un mélange de tout ça et encore bien d’autres choses possibles…



C’est navrant que l’idée que les licenciements massifs sont incontournables soit si rrépandue dans l’esprit des gens, sans même plus penser à d’autres alternatives…


patos Abonné
Le 30/06/2016 à 10h 51

Vu la merde qu’ils produisent depuis quelques années, c’est bien fait pour leur gueule..



[Edit: je parlais pour Seagate, pas pour les gens]


patos Abonné
Le 30/06/2016 à 10h 51

[Blaireau]


Vekin Abonné
Le 30/06/2016 à 11h 03

À en lire les commentaires et le peu de fiabilité des disques Seagate, j’ai peur pour mon SSHD maintenant <img data-src=" /><img data-src=" />


Le 30/06/2016 à 11h 06







picatrix a écrit :



tu es fou : si jamais les actionnaires se retrouvent en taule, on va les faire bosser dans leurs propres usines.&nbsp;





&nbsp; Ils risquent rien les actionnaires, la prison c’est un truc pour les pauvres …

&nbsp;

&nbsp;

Pas loin d’un milliard de chiffre d’affaire en moins en un an, mais qu’est

ce qui s’est passé pour expliquer une telle perte ? Ils ont perdu Google

comme client ?



Le 30/06/2016 à 11h 09







Drepanocytose a écrit :



Soit tu reorganises sans perte d’emplois, soit tu geles les dividendes, soit tu diminues les primes et les gros aavantages accordés au management en cgénéral, soit un mélange de tout ça et encore bien d’autres choses possibles…







Si toutes ces choses arrivent, elles ne font de toute façon pas l’objet des titres des media.

Donc pertes = licenciements, c’est maintenant bien rentré dans la tête des gens, que ce soit vrai ou pas…



patos Abonné
Le 30/06/2016 à 11h 09







Vekin a écrit :



À en lire les commentaires et le peu de fiabilité des disques Seagate, j’ai peur pour mon SSHD maintenant <img data-src=" /><img data-src=" />





Tu peux ^^ Enfin Seagate a surtout chié sur les 7200.14 qui sont des chies infâmes….



Le 30/06/2016 à 11h 12

Tkt j’ai 2 barracuda green de +20000 heures chacun aucun PB


Le 30/06/2016 à 11h 14

Heureusement que vous ne dirigerez jamais une société….


Le 30/06/2016 à 11h 22

Déçu pour ma part, ce n’est pas en licenciant 1.6 k employé qu’ils vont retrouver de la marge, ils auraient dû en licencier le double, vendre des licences et des usines. Du coup, j’ai vendu. <img data-src=" />


Le 30/06/2016 à 11h 29

j’ai n’ai donné que deux exemples d’actions possibles…



bien sur que d’autres variables permettent d’ajuster tout cela.

Maintenant pour juger il faudrait voir la stratégie d’entreprise: soit le personnel licencié correspond réellement à des postes qui ne sont plus utiles par rapport au marché et à la stratégie d’entreprise, auquel cas le licenciement, aussi injuste qu’il puisse paraître, est logique, soit l’entreprise licencie en espérant que les salariés restants vont augmenter leur charge de travail pour compenser, auquel cas le licenciement peut être vu comme une simple variable d’ajustement, avec des résultats généralement désastreux pour le “climat social”



maintenant, j’ai n’ai pas regardé les comptes de cette entreprise, donc difficile de juger.

en tout cas je constate qu’un plan de licenciement est TOUJOURS décrié, les patrons sont toujours traités de gros profiteurs, les actionnaires aussi, et ce sans distinction de la réelle nécessité du licenciement…



bref, le patron bashing à de beaux jours devant lui… (et pourtant la plupars des patrons ne sont pas comme cela…)


Le 30/06/2016 à 11h 32

Ils ont produits plus qu’ils ne vendent peut etre?



La nouvelle trend c’est le SSD, Seagate a voulu se reposer sur ses lauriers en milkan ses clients, du coup bien fait pour eu


Vekin Abonné
Le 30/06/2016 à 11h 34

Ouais enfin SSHD et Barracuda c’est pas tout à fait pareil non plus <img data-src=" />


Le 30/06/2016 à 11h 38

Ils ont mauvaise réputation au point que materiel.net a traîné pendant plusieurs mois des promo sur les Seagate, limitées aux X premiers exemplaires.


Le 30/06/2016 à 11h 40



Les investisseurs ont salué l’opération avec une hausse de plus de 14 % de la valeur de l’action de l’entreprise en l’espace de deux jours.





C’est un peu comme dire que les automobilistes ont salué la fin de la grève en allant faire le plein d’essence.



Les investisseurs suivent le marché, et le marché réagit aux annonces. Plus personne ne salue ou ne fustige les décisions des managers, à part quelques irréductibles qui croient encore à la lutte des classes.


FREDOM1989 Abonné
Le 30/06/2016 à 11h 41

Seagate est dans une impasse technologique tout simplement. Seagate est moins chers que WD chez tous mes grossistes alors pour la prétendue “arnaque” on repassera. Si Seagate avait juste produit de trop ça ne donnerait pas une perte net vu qu’il n’y a pas de dévaluation de stock.


FREDOM1989 Abonné
Le 30/06/2016 à 11h 43

Comme tu le dis, c’est un cas particulier. Je suis revendeur et j’ai moins de problème avec Seagate qu’avec WD surtout pour les HDD ne notebook. Mais même à mon échelle, ce n’est pas significatif.


FREDOM1989 Abonné
Le 30/06/2016 à 11h 45

Pas d’inquiétude particulière à avoir.


Furanku Abonné
Le 30/06/2016 à 12h 01

Le début de la fin d’une époque ?



S’ils avaient pris le virage SSD plus au sérieux aussi… Avoir misé sur l’hybride c’était judicieux, si encore les prix avaient été abordables. Ce qui n’a pas été le cas.



Puis Seagate… tous mes HDD qui m’ont lâché étaient de cette marque, avec un nombre d’heures d’utilisation bien inférieurs à un WD ou un Hitachi…


garn Abonné
Le 30/06/2016 à 12h 05



Entre le recul constant du marché du PC, et les baisses de prix régulières sur les SSD, et les taxes copies privées abusives les disques durs n’ont plus vraiment la cote





<img data-src=" />


garn Abonné
Le 30/06/2016 à 12h 06

wat? <img data-src=" />

tu bosses pour les AD ou c’était du 3eme degré? <img data-src=" />



edit : ok la suite des com’ était dans la lignée <img data-src=" />


garn Abonné
Le 30/06/2016 à 12h 10







warenbe a écrit :



en gros quand tu fais des pertes tu n’a pas 36 solutions: 




  • soit tu achètes moins cher, généralement avec une baisse de la qualité et donc potentiellement une dégradation des ventes derriere

  • soit du licencie, et la en général tu as des réactions épidermiques du genre “ les mechants patrons pas gentils ils sont vraiment pas sympa et trop méchants les vilains ils veulent pas nous augmenter ” (oui je caricature, mais on en est pas loin…)







    ou tu serres les fesses en attendant de meilleurs années

    (avec un plan, c’est mieux)

    (en te planquant de tes actionnaires, aussi)

    ( sinon tu peux aussi revendre ta boite, ou contacter Vivendi <img data-src=" /> )



Le 30/06/2016 à 12h 34

Vos mauvaises expériences avec Seagate m’inquiètent.

Ça fait longtemps que je n’achète plus que ça comme DD internes, toutes les autres marques s’étant révélées moins fiables à l’usage.



Apparemment, ça a changé… quoique je sois toujours satisfait de mes disques…


Le 30/06/2016 à 13h 16







A33 a écrit :



Vos mauvaises expériences avec Seagate m’inquiètent.

Ça fait longtemps que je n’achète plus que ça comme DD internes, toutes les autres marques s’étant révélées moins fiables à l’usage.



Apparemment, ça a changé… quoique je sois toujours satisfait de mes disques…





bah c’est un peu l’expérience de chacun après… Si toi, tu n’as jamais eu de problème avec cette marque, pas de raison véritable de changer.

(en mode MyLife : peut-être deux voire trois (grand max) défaillances HDD avec des Seagate pour 200 machines au boulot. Pas de vraie raison de râler, du coup. Je préfère quand même WD et ceci est un avis personnel, partiel et partial <img data-src=" /> )



DUNplus Abonné
Le 30/06/2016 à 13h 30







A33 a écrit :



Vos mauvaises expériences avec Seagate m’inquiètent.

Ça fait longtemps que je n’achète plus que ça comme DD internes, toutes les autres marques s’étant révélées moins fiables à l’usage.



Apparemment, ça a changé… quoique je sois toujours satisfait de mes disques…





Au fait ça dépens de pas mal de paramètres.



Notamment le transports qui n’est pas géré par la marque.

Si le DD n’a pas de problème dans les 3 premiers mois, en générale le DD va vire des années (dizaine d’années?) heureux.



Après y a eu quelque périodes ou les DD de SG avait pas mal de problème a la sortie d’usine.



Le 30/06/2016 à 15h 20







FunnyD a écrit :



Déçu pour ma part, ce n’est pas en licenciant 1.6 k employé qu’ils vont retrouver de la marge, ils auraient dû en licencier le double, vendre des licences et des usines. Du coup, j’ai vendu. <img data-src=" />







Zorg sort de ce corps !



<img data-src=" />



Le 30/06/2016 à 15h 38

100 millions d’économies par an pour 1600 employés ?

Chaque employé aurait donc coûté 5208 dollars par mois.



Ah zut, c’est pas le bon moment pour postuler… <img data-src=" />


Le 30/06/2016 à 15h 47

Le truc, c’est qu’il faut des milliers ou millions pour devenir un actionnaire rentable. Donc c’est pas accessible pour le péquin moyen qui aura acheté en plus des actions Alcatel Lucent et Eurotunnel <img data-src=" />


Le 30/06/2016 à 15h 48

5208 dollars par mois formant le salaire + les charges patronales + le matériel alloué au salarié, etc.


Le 30/06/2016 à 16h 03

C’est pas la France, là où ils embauchent le plus…


Jungledede Abonné
Le 30/06/2016 à 17h 01

allé, moi aussi je partage mon XP <img data-src=" />



Au taf, c’est des WD blue à la pelle qui partait à la benne, quand t’a 3 HDD de suite avec moins de 2h de vole ta claque dans les mains tu benne le reste du stock ^^



Pc portable du frangin, en 3 ans son HDD WD black de 500Go qui lâche, 1h au congel il repart pour 1/4h, pour une série black, tenir 3 ans c’est pas top…..



A coté de ça, j’ai des seagate et hitachi qui tournent dans le serveur et dans le pc principal sans aucun pb ni secteur HS……



Donc bon…..

Ya juste à voir les dossier de Hardware FR sur les taux de retour de LDLC…. que ce soit WD ou seagate, d’une année sur l’autre il ont les mêmes taux de retours….





A quand le prochain séisme? (il nous l’ont pas encore fait celui-là? <img data-src=" />

)


Le 30/06/2016 à 17h 47

Les taux de retour n’indiquent rien sur les disques qui lâchent après plusieurs mois ou années, vu que là on ne peut plus les renvoyer à LDLC.



Il y a un fournisseur de sauvegardes en ligne qui publie ses propres statistiques, c’est assez intéressant, à comparer avec ses résultat de début 2014 qui donnait un graphique sur le taux d’échec en fonction du temps.


Jungledede Abonné
Le 30/06/2016 à 20h 04

intéressant comme retour.



Je ne pensais pas que Seagate était à ce point en 2014…. et leur exp avec les green confirme au passage que c’est mauvais pour du h24 ^^



Après pour 2016, il n’y a plus que 23% d’écart entre les 2 marques, donc là, la préférence personnel reste suffisante.



Parcontre il me semblais que Toshiba c’était avec samsung des disques seagate depuis les rachats…. (en tout cas, rien à dire sur mes 2To/7200tr.min seagate et Toshiba pour un usage modéré en serveur @ home)


Le 30/06/2016 à 20h 17

Mais je ne sais pas comment ils se débrouillent, les prix des HDD ne baissent pas. Il y a toujours quelques chose à accuser, maintenant c’est l’euro qui baisse par rapport au dollar et qui fait monter les prix.



J’ai une référence très précise en tête, un peu avant les inondations j’avais acheté un disque de 2To pour de la sauvegarde à 65€. Eh bien oui, depuis les disques les plus gros sont encore plus gros, mais les 2To ne sont toujours pas revenus au prix d’avant l’inondation, c’était il y a combien… 5 ans ?..

Je viens de regarder sur Montgallet, le moins cher en 2To est à 67€.



La prochaine excuse c’est que ça va devenir un marché de “niche”, entre les ventes de PC qui n’arrêtent pas de chuter, les SSD qui poussent “par le bas” parce que eux leur prix baissent… bref, les prix ne baissant pas (et même montant), il ne faut pas s’étonner que cela ajouter à tout le reste fasse chuter les ventes.


ToMMyBoaY Abonné
Le 30/06/2016 à 20h 40

Pour être rentier oui, pour être rentable non. Etre actionnaire s’apprend comme tout autre chose. Sans chercher la performance qui est un peu le cancer de la professionalisation de la finance, on peut s’en sortir largement mieux qu’avec des livrets à la con qui alimentent les banques et la caisse des dépôts franchement stériles à l’économie.&nbsp;Si tu ne l’as pas déjà fait, devenir petit porteur est un moyen de montrer qu’on peut aider les boites à se developper et tuer le cliché de l’actionnaire requin. Mais tout ceci est un peu HS j’en conviens :)


Le 01/07/2016 à 07h 36
Le 01/07/2016 à 07h 50

Oui, j’ai consulté l’article en question avant de poster.

Certaines séries de Seagate sont clairement défaillantes, cf :



https://www.backblaze.com/blog/wp-content/uploads/2016/05/drive-stats-2016-q1-fa…



Souvenez vous du 75GXP d’IBM, appelé “death star”. Ces disques de 40Go étaient probablement les pires jamais fabriqués (pour en avoir eu un… une catastrophe niveau fiabilité). Pas pour rien qu’ils furent nominés par PC World comme un des “Worst Tech Products of All Time”


Le 01/07/2016 à 11h 44

Completement Bearish cette action..

On peut tenter le rebond sur l’oblique,&nbsp; je suis placée pour obj possible comblement gap voir plus haut…à suivre


Le 01/07/2016 à 15h 23

J’avoue que mon beau-père m’impressionne avec ses 10 à 30% de bénéfices quotidiens en Bourse depuis 30 ans, alors que mon frère a fait -10000€ en 3 ans.