GOG Galaxy sort de bêta en avril et ajoute les sauvegardes en ligne

GOG Galaxy sort de bêta en avril et ajoute les sauvegardes en ligne

Steam, sans les DRM

Avatar de l'auteur

Guénaël Pépin

Publié dansSociété numérique

23/03/2017
54
GOG Galaxy sort de bêta en avril et ajoute les sauvegardes en ligne

Le client de gestion de jeux GOG Galaxy arrive en version 1.2. Cette mouture marque la fin de près de trois ans de bêta et l'arrivée des sauvegardes cloud, y compris pour des jeux anciens. D'autres fonctions comme les captures d'écran font aussi leur entrée. Cette version est pour le moment disponible en test, avant sa finalisation en avril.

La boutique de jeux indépendants et rétro GOG sort enfin son client Windows de bêta. Avec la version 1.2, il ajoute quelques fonctions bienvenues, dont les sauvegardes en ligne. Il ne s'agit pas d'une grande nouveauté, la fonction étant déjà proposée depuis longtemps par la concurrence, comme Steam de Valve ou Battle.net de Blizzard.

Sauvegardes en ligne pour des jeux anciens

Parmi les titres qui bénéficieront pour la première fois de cette possibilité, figurent Heroes of Might & Magic III, Planescape : Torment et Vampire : the Masquerade - Bloodlines. Le nombre total de jeux concerné n'est pas fourni, mais ces quelques exemples doivent montrer l'utilité de disposer de ses sauvegardes en ligne, téléchargeables à tout moment.

D'autres idées chipées ailleurs arrivent également, comme un compteur d'images par seconde, une surcouche en jeu (bonjour Steam) ou encore des notifications « sur le bureau et en jeu », des succès et un nouveau chat. Certaines fonctions réclamées de longue date sont ajoutées, comme la limitation de la bande passante allouée au client ou la planification de tâches.

Un test avant la version finale en avril

Cette mouture 1.2 ajoute aussi la personnalisation du client, pour n'installer que les fonctions qui intéressent l'utilisateur. Un « mode hibernation » fait aussi son apparition, pour économiser les ressources système en cas d'inactivité ou en jeu. Pour le moment, cette version est encore en phase de test, avant la version finale du mois prochain. Il faut donc demander l'essai de nouvelles fonctions, dans les paramètres, pour obtenir un avant-goût de ces nouveautés.

Rappelons que GOG proposait à la base uniquement des jeux anciens retapés, avant de s'étendre au jeu indépendant. L'an dernier, il a lancé un programme d'accès anticipé, suivi de la récupération de jeux déjà achetés sur Steam, via GOG Connect.

54
Avatar de l'auteur

Écrit par Guénaël Pépin

Tiens, en parlant de ça :

station électrique pour voitures

Voitures électriques : dans la jungle, terrible jungle, des bornes de recharge publiques

Dire que je râlais après les opérateurs de téléphonie mobile…

09:18 Société 27
KDE Plasma 6

KDE Plasma 6 a sa première bêta, le tour des nouveautés

Petite révolution tranquille

17:39 Soft 10
Un homme noir regarde la caméra. Sur son visage, des traits blancs suggèrent un traitement algorithmique.

AI Act et reconnaissance faciale : la France interpelée par 45 eurodéputés

Report minoritaire

15:46 DroitSociété 4

Sommaire de l'article

Introduction

Sauvegardes en ligne pour des jeux anciens

Un test avant la version finale en avril

station électrique pour voitures

Voitures électriques : dans la jungle, terrible jungle, des bornes de recharge publiques

Société 27

#LeBrief : intelligence artificielle à tous les étages, fichier biométrique EURODAC

KDE Plasma 6

KDE Plasma 6 a sa première bêta, le tour des nouveautés

Soft 10
Un homme noir regarde la caméra. Sur son visage, des traits blancs suggèrent un traitement algorithmique.

AI Act et reconnaissance faciale : la France interpelée par 45 eurodéputés

DroitSociété 4
Api

La CNIL préconise l’utilisation des API pour le partage de données personnelles entre organismes

SécuSociété 0
Fouet de l’Arcep avec de la fibre

Orange sanctionnée sur la fibre : l’argumentaire de l’opérateur démonté par l’Arcep

DroitWeb 18
Bombes

Israël – Hamas : comment l’IA intensifie les attaques contre Gaza

IA 14

#LeBrief : bande-annonce GTA VI, guerre électronique, Spotify licencie massivement

Poing Dev

Le poing Dev – Round 7

Next 70
Logo de Gaia-X sour la forme d’un arbre, avec la légende : infrastructure de données en forme de réseau

Gaia-X « vit toujours » et « arrive à des étapes très concrètes »

WebSécu 6

Trois consoles portables en quelques semaines

Hard 37
Une tasse estampillée "Keep calm and carry on teaching"

Cyberrésilience : les compromis (provisoires) du trilogue européen

DroitSécu 3

#LeBrief : fuite de tests ADN 23andMe, le milliard pour Android Messages, il y a 30 ans Hubble voyait clair

#Flock a sa propre vision de l’inclusion

Flock 25
Un Sébastien transformé en lapin par Flock pour imiter le Quoi de neuf Docteur des Looney Tunes

Quoi de neuf à la rédac’ #10 : nous contacter et résumé de la semaine

44
Autoportrait Sébastien

[Autoportrait] Sébastien Gavois : tribulations d’un pigiste devenu rédac’ chef

Next 20
Logo de StreetPress

Pourquoi le site du média StreetPress a été momentanément inaccessible

Droit 21
Amazon re:Invent

re:Invent 2023 : Amazon lance son assistant Q et plusieurs services IA, dont la génération d’images

IA 14
Un œil symbolisant l'Union européenne, et les dissensions et problèmes afférents

Le Conseil de l’UE tire un bilan du RGPD, les États membres réclament des « outils pratiques »

Droit 6

19 associations européennes de consommateurs portent plainte contre Meta

DroitSocials 16

#LeBrief : Ariane 6 l’été prochain, Nextcloud rachète Roundcube, désinformation via la pub

Chiffre et formules mathématiques sur un tableau

CVSS 4.0 : dur, dur, d’être un expert !

Sécu 16
Une tête de fusée siglée Starlink.

Starlink accessible à Gaza sous contrôle de l’administration israélienne

Web 35
Fibre optique

G-PON, XGS-PON et 50G-PON : jusqu’à 50 Gb/s en fibre optique

HardWeb 53
Photo d'un immeuble troué de part en part

Règlement sur la cyber-résilience : les instances européennes en passe de conclure un accord

DroitSécu 10
lexique IA parodie

AGI, GPAI, modèles de fondation… de quoi on parle ?

IA 11

#LeBrief : logiciels libres scientifiques, fermeture de compte Google, « fabriquer » des femmes pour l’inclusion

MIA : l’IA d’enseignement de Gabriel Attal pour faire oublier le classement PISA

IASociété 38

Une main sur laquelle est collée une étiquette où est écrit "human".

AI Act : des inquiétudes de l’impact de la position française sur les droits humains

DroitIA 1

Un tiroir montrant de nombreuses fiches voire fichiers

Une centaine d’ONG dénonce l’expansion du fichier paneuropéen biométrique EURODAC

DroitSécu 0

WhatsApp

Meta coupe le lien entre Instagram et Messenger

Soft 2

Nuage (pour le cloud) avec de la foudre

Cloud : Amazon rejoint Google dans l’enquête de la CMA sur les pratiques de Microsoft

DroitWeb 0

Des billets volent dans les airs.

Mistral AI s’apprête à lever 450 millions d’euros auprès de NVIDIA et a16z

ÉcoIA 0

Commentaires (54)


CryoGen Abonné
Il y a 7 ans

C’est vrai que le client s’est amélioré au fil des beta :)
Pas au niveau de STEAM mais c’est déjà pas si mal.


barbach Abonné
Il y a 7 ans

Toujours dans l’attente d’un client Linux, le thread dédié dans la community wishlist est presque a 10k votes mais toujours rien de la part de CDprojekt…


CryoGen Abonné
Il y a 7 ans

J’ai l’impression qu’il n’y a pas masse de ressources sur le développement du client, vu le temps pour faire une version finale avec si peu de fonctionnalité.


Faith
Il y a 7 ans


Steam, sans les DRM

Et sans Linux…


barbach Abonné
Il y a 7 ans

Après la communauté a aussi proposé de passer toute la partie client side en open source, ce qui permet un co-développement avec CDp


MaiEolia
Il y a 7 ans

C’est une bonne nouvelle. J’aime bien GOG. Ca évite de tout acheté sur Steam car même si à la base GOG était pas mal orienté jeu rétro y a aussi des jeux récents dispo dessus.


TheMyst Abonné
Il y a 7 ans

Steam ne veut pas dire DRM, mais SteamWorks si.

http://steam.wikia.com/wiki/List_of_DRM-free_games

Donc ça dépend du développeur et non de la plateforme.


CryoGen Abonné
Il y a 7 ans

Oui ca serait une bonne idée.
Enfin si les API sont de bonne factures <img data-src=" />


revker
Il y a 7 ans

J’adore le fait que les jeux soient sans DRM. Pouvoir installer un jeu sur plusieurs PCs est un sacré plus par rapport à Steam.


lockidor
Il y a 7 ans

Tu peux aussi installer un jeu dur plusieurs PC avec Steam. Par contre, tu ne peux peux pas en lancer plusieurs instances sur plusieurs machines avec Steam en ligne.


revker
Il y a 7 ans

Je sais, je le fais aussi. Mais comme tu dis, un seul jeu de la même bibliothèque peut être lancé à chaque fois.


DUNplus Abonné
Il y a 7 ans






revker a écrit :

Je sais, je le fais aussi. Mais comme tu dis, un seul jeu de la même bibliothèque peut être lancé à chaque fois.


En même temps ça t’arrive souvent de jouet à 4 tout seul sur L4D ?



Haken Trigger Abonné
Il y a 7 ans

J’adore vraiment le fait que GOG fasse évoluer son Galaxy de la sorte. Quand on voit les lanceurs que certaines boîtes peuvent nous filer (UPlay est une (U)plaie, et Origin tend à être pire à mon avis), Steam (le premier des lanceurs) et GOG Galaxy (le jeune qui s’inspire du meilleur en restant dans l’optique “sans DRM”) montrent que le boulot peut être bien fait !

Par contre, pour les habituels premiers posts basés sur “pas de Linux pas cool”, à chaque fois c’est la même chose. La version Windows sert à construire un client fini et complet tout en le testant à grande échelle. Une fois qu’il sera bien foutu, il y aura une version Linux, comme beaucoup de programmes. &nbsp;<img data-src=" />


revker
Il y a 7 ans

En même temps, c’est normal de faire un client pour la plateforme la plus représentée. Les boites veulent faire de l’argent.


revker
Il y a 7 ans

Non mais ma bibliothèque est installée sur plusieurs PCs. Et donc, un seul jeu solo peut être lancé en même temps.


Arcy Abonné
Il y a 7 ans

Galaxy est optionnel, donc l’aspect financier …

Par contre, au-delà de ses fonctionnalités, ce serait bien si GoG pouvait mettre la pression sur les éditeurs pour les MàJ.

Typiquement, Worms WMD ne reçoit plus rien et il a fallu limite les harceler pour avoir la “Liberation update” …

Parce qu’un client, c’est bien mais si les jeux derrières ne sont pas de la même “trempe” que ceux qu’on trouve ailleurs …


Faith
Il y a 7 ans






Haken Trigger a écrit :

Par contre, pour les habituels premiers posts basés sur “pas de Linux pas cool”, à chaque fois c’est la même chose. La version Windows sert à construire un client fini et complet tout en le testant à grande échelle. Une fois qu’il sera bien foutu, il y aura une version Linux, comme beaucoup de programmes. &nbsp;<img data-src=" />

&nbsp;
Désolé, mais le sous-titre de la news nous vend un produit sans-DRM… c’est quand même un comble de viser le public sensibilisé aux DRM tout en se cantonnant à Windows !&nbsp;
Pire, le sous-titre de la news met en valeur une opposition à Steam alors que Steam fait infiniment plus pour l’adoption (monstrueusement lente) de Linux (qui reste quand même une des principales références pour le libre et le sans DRM) que GOG.
&nbsp;
&nbsp;&nbsp;



barbach a écrit :

Après la communauté a aussi proposé de passer toute la partie client side en open source, ce qui permet un co-développement avec CDp


Que GOG Galaxy tourne sous Linux ne veut pas dire que les jeux achetés sur GOG tourneront sous Linux.&nbsp;



barbach Abonné
Il y a 7 ans

Attention le principal reproche dans l’affaire “pas linux” c’est que le topic dédié sur le forum est “en progrès” depuis deux ans et que CDr ne communique pas sur le sujet.
C’est davantage le manque de communication de l’équipe qui gêne, plus que l’absence de résultat.


barbach Abonné
Il y a 7 ans

Pour ceux qui achètent justement les jeux qui tournent sur Linux, cela constituerait un petit confort supplémentaire.


revker
Il y a 7 ans

Optionnel mais tu as quand même acheté une clé fournie par eux.


HerrFrance Abonné
Il y a 7 ans

Je ne savais pas que d’autres étaient touchés mais c’est très pénible. J’ai fini par demander le remboursement d’Industry Giant II car il n’y avait aucune des mises à jour d’adaptation aux nouveaux PC que la version Steam a. Les dev sont par ailleurs absolument injoignables.
Ce n’est pas la faute de GoG, mais ça calme, du coup faut systématiquement vérifier après achat si la version correspond à celle de Steam…


Citan666 Abonné
Il y a 7 ans

Pour ceux qui râlent que l’on vante un client “sans DRM” qui n’est pas sous Linux…
Renseignez-vous avant de râler !!!

GOG a toujours poussé le jeu sans DRM multiplates-formes. Ils n’ont juste évidemment pas la masse financière de Steam (à vue de nez minimum 100 fois moins de budget), donc ils font une étape à la fois. Quand le client Windows sera finalisé et (normalement) servira de nouveau levier de traction pour étendre la base utilisateurs, ils pourront s’attaquer à faire une version Linux.

Franchement, aller chouiner contre la plate-forme qui a été la première à s’attaquer aux barrières de tout poil… Faut vraiment être ignare… <img data-src=" />

Et sinon, le client GOG, rappelons-le, a UN avantage décisif sur Steam : tu peux choisir la version du jeu à laquelle jouer (donc tu peux rester “bloqué” aussi longtemps que nécessaire. Et sur certains jeux perso ça m’aurait bien aidé).


Arcy Abonné
Il y a 7 ans

Gnnn ?


dylem29 Abonné
Il y a 7 ans

C’est pas trop tôt, j’en avais marre de me trimballer mes saves TW3 sur une clef USB. <img data-src=" />&nbsp;


DUNplus Abonné
Il y a 7 ans






revker a écrit :

Non mais ma bibliothèque est installée sur plusieurs PCs. Et donc, un seul jeu solo peut être lancé en même temps.


Ben même question, ça t’arrive souvent a jouet sur plusieurs PC le même jeu solo en même temps ?



DUNplus Abonné
Il y a 7 ans






revker a écrit :

Optionnel mais tu as quand même acheté une clé fournie par eux.


Et tu peu télécharger manuellement le jeu autant de fois que tu veut sur Linux.



Haken Trigger Abonné
Il y a 7 ans

Le plus gros public JV se trouve sur Windows. Et ce n’est pas parce que l’on est sur Windows (oui, mes 2 PCs sont sous Windows 10 et je n’ai aucune intention de changer cela) que l’on est moins aptes à être touchés par l’argument du “sans DRM”. La manière de procéder de CDProjekt est donc la bonne : pour faire les plus gros tests possibles, tu vas là où l’opportunité est la meilleure. Ensuite, quand le coeur du programme tourne, tu vas aussi voir les autres qui le demandent.
Et pour l’adoption de Linux par Steam, faudrait déjà qu’ils assouplissent les prérequis de SteamOS, et qu’ils en fassent plus la pub. Ca marcherait mieux déjà.


Faith
Il y a 7 ans






Citan666 a écrit :

Pour ceux qui râlent que l’on vante un client “sans DRM” qui n’est pas sous Linux…
Renseignez-vous avant de râler !!!&nbsp;&nbsp;

&nbsp;
Mon lapin, je suis (et utilise) GOG et Steam depuis leur création…&nbsp; (enfin, je n’utilise plus GOG depuis que Steam m’a permis de supprimer mon multi-boot)


Quand le client Windows sera finalisé et (normalement) servira de
nouveau levier de traction pour étendre la base utilisateurs, ils
pourront s’attaquer à faire une version Linux.
&nbsp;
Non.&nbsp;
Quand on voit la minuscule part de Linux chez Steam, malgré une ludothèque considérable, on ne peut pas espérer que la communauté utilisant GOG change quoique ce soit.&nbsp;
GOG est sur un marché de niche (voir doublement de niche: rétro et anti-DRM) et ne vend des jeux récents qu’aux joueurs déjà militants.



Franchement, aller chouiner contre la plate-forme qui a été la première à
s’attaquer aux barrières de tout poil… Faut vraiment être ignare… <img data-src=" />
&nbsp;
Pour sortir une phrase, il faut être un militant aveugle.


Et sinon, le client GOG, rappelons-le, a UN avantage décisif sur Steam
: tu peux choisir la version du jeu à laquelle jouer
&nbsp;
Alors d’une part Steam permet de choisir la version pour un certain nombre de jeux, et d’autre part… tu trouves que c’est un argument “décisif” ? &nbsp;
On ne dois pas fréquenter le même monde.
&nbsp;
Edit: à la relecture de cette dernière phrase, je me demande si je n’ai pas nourri un simple troll, ou si je suis passé à coté du caractère ironique/second&nbsp; degré du post.&nbsp;
Si c’est le cas, désolé d’avoir répondu ;)



Faith
Il y a 7 ans






Haken Trigger a écrit :

Le plus gros public JV se trouve sur Windows. Et ce n’est pas parce que l’on est sur Windows (oui, mes 2 PCs sont sous Windows 10 et je n’ai aucune intention de changer cela) que l’on est moins aptes à être touchés par l’argument du “sans DRM”.

&nbsp;&nbsp;&nbsp;
Moi aussi j’ai eu une époque “les DRMs c’est pas beau”.&nbsp;
Aujourd’hui, j’ai du mal à trouver un argument que j’utilisais à l’époque et qui me parle encore.&nbsp; &nbsp;&nbsp;
Je vois des entreprises qui fabriquent un produit facultatif dont j’ai envie, ou pas.&nbsp; Je l’utilise aux conditions qu’elles souhaitent, parce que ce sont elles qui ont fabriqué le jeux que je veux. &nbsp;
Et si leurs conditions m’excluent de leur cible, et bien tant pis, je ne lance pas une croisade contre une entreprise qui fait des choses que j’aime.


Et pour l’adoption de Linux par Steam,
faudrait déjà qu’ils assouplissent les prérequis de SteamOS, et qu’ils
en fassent plus la pub. Ca marcherait mieux déjà.

Steam vend des jeux, leur rôle n’est pas de faire la promotion d’un OS (à part éventuellement du leur, si ça leur chante)&nbsp;
C’est pour ça que c’est d’autant plus extraordinaire qu’ils se soient donnés autant de mal pour fournir aux linuxiens une plateforme performante et une ludothèque phénoménale (à laquelle aucun de nous n’aurait imaginé avoir accès auparavant). &nbsp;
&nbsp;&nbsp;
(et la possibilité de se faire rembourser les jeux pour n’importe quelle raison est juste fantastique pour quelqu’un utilisant un système un peu “original”: on n’a plus à s’inquièter de savoir si le jeu fonctionnera sur notre PC particulier car si ce n’est pas le cas, 3 clics et on est remboursé.)

DRM ou pas DRM, Steam a ouvert le monde du jeu à de multiples systèmes. Ils ont ma reconnaissance pour ça.&nbsp;


Et pour ce qui est d’opposer GOG à Steam, je ne l’aurais jamais fait si la news n’avait pas commencé.



Citan666 Abonné
Il y a 7 ans

Non. Sous Steam, tu peux juste soit laisser Steam installer automatiquement la dernière version, soit la différer au moment où tu voulais lancer le jeu.



 Il n'y a absolument aucun moyen de dire "NON, je ne veux PAS d'update DU TOUT".        





Et c'est un avantage décisif quand tu sais que la nouvelle version va te bloquer le jeu pendant des plombes (débit pourri), ou risque de planter (retours utilisateurs), pour citer les deux raisons les plus courantes...      





 Le troll, c'est toi. Aller râler contre une boîte qui a été pionnière et qui lutte en ayant 100 fois moins de ressources, au lieu d'attendre patiemment qu'ils finissent le fonctionnel pour ensuite s'intéresser au portage...       
Peu importe que tu l'utilises depuis le début ou pas, tu ne sembles pas saisir le contexte pour autant.





Bien sûr que Steam a énormément fait (et continue à faire) pour Linux. Actuellement ils font d'ailleurs largement plus que Gog effectivement. Mais ce sont deux cas différents, avec des moyens et des intentions derrière qui n'ont rien à voir.     



Et GOG, c’était un marché ultra-niche à ses débuts, c’est encore un marché de niche parce que la proportion de jeux récents et AAA y est encore dérisoire, mais ça commence à changer. Et plus les gens prendront le réflexe d’acheter d’abord sur GOG quand un jeu y est, plus la plate-forme prendra de l’ampleur.


Fuinril
Il y a 7 ans

Et est ce que tous les jeux seront (enfin) disponibles sous galaxy ?


TheMyst Abonné
Il y a 7 ans

Globalement d’accord avec toi sur la partie Steam (n’ayant jamais utilisé GOG).

Par contre, et comme je l’ai dis plus haut, Steam ne gère pas de DRM (sauf celui de ne pas pouvoir lancer un jeu sur plusieurs PCs en même temps).

Tout ce que fait Steam c’est fournir la possibilité aux développeurs de jeu de valider que la licence de jeu est valide. Le développeur n’a aucune obligation de l’utiliser, et comme mis plus haut, beaucoup de jeux sur Steam n’ont pas de gestion de DRM (et peuvent donc être lancé plusieurs fois, mais sans passer par le lanceur Steam).

&nbsp;En gros, tout ce que fait GOG c’est de ne pas fournir un outil (et éventuellement de pousser les devs à enlever les DRMs qui existent).

Steam pourrait facilement s’adapter avec la possibilité de lancer un jeu sur plusieurs machines, mais est-ce que les développeurs/éditeurs sont vraiment intéressés par ça ?

Arrêtons de taper sur Steam à ce propos, ce sont les éditeurs qui mettent en place des DRMs dans les jeux.


fate1 Abonné
Il y a 7 ans

Ca fait un bail que j’ai arrêté d’utiliser Steam mais j’étais persuadé qu’il fallait obligatoirement passer par le client Steam pour pouvoir jouer à un jeu de sa bibliothèque Steam. Y en a beaucoup des jeux sous Steam que tu peux lancer via le .exe du jeu sans passer par le client Steam ?


TheMyst Abonné
Il y a 7 ans

Voir mon lien dans le 7eme commentaire.

Bien sur, ceci n’a rien d’officiel, mais cela dépend totalement du développeur/éditeur du jeu, et non de steam en lui-même.

Si le jeu n’est pas prévu pour vérifier que Steam est bien lancé + license valide (le tout à travers l’API Steamworks), alors on peut lancer le jeu sans problème.

Steam est un magasin doublé d’un lanceur de jeu, rien de plus.

Steamworks permet l’intégration (à la volonté du développeur, et (sauf erreur de ma part) gratuitement) de plusieurs fonctionnalités comme :




  • La validation de la licence (le DRM…)

  • Le chat vocal in game directement (qui se base sur des serveurs Valve, et non un support de l’éditeur)

  • La gestion des lobby/parties de jeux (qui permet aux joueurs de rejoindre facilement une partie grâce au clic droit sur l’ami -&gt; rejoindre la partie)
    &nbsp;- La gestion des stats et des succès.

  • Le steam cloud qui permet de sauvegarder

  • le VAC qui permet d’interdire le jeu si le joueur est banni (et est un DRM en lui même)

  • etc…

    Bien sur l’utilisation de ces fonctionnalités n’oblige pas la mise en place d’un DRM (je pense), et d’après la documentation elles peuvent être implémenter séparément. (Désactivation des fonctionnalités si pas de connexion aux serveurs steams)

    En gros, les 30% du prix qui va chez Valve permet de supporter quelques serveurs quand même…
    &nbsp;
    Plus d’infos sur cette page dans tous les cas :
    https://partner.steamgames.com/documentation/api


Faith
Il y a 7 ans






Citan666 a écrit :

Non. Sous Steam, tu peux juste soit laisser Steam installer automatiquement la dernière version, soit la différer au moment où tu voulais lancer le jeu.



  Il n'y a absolument aucun moyen de dire "NON, je ne veux PAS d'update DU TOUT".&nbsp;&nbsp;




Désolé, mais si.&nbsp;
Je l’ai déjà fait de nombreuses fois, en particulier sur des jeux dont la mise à jour entrainait des bugs d’affichage sur mon PC. Cette possibilité n’est peut-être pas disponible sur tous les titres, mais elle l’est.


Et c’est un avantage décisif quand tu sais que la
nouvelle version va te bloquer le jeu pendant des plombes (débit
pourri), ou risque de planter (retours utilisateurs), pour citer les
deux raisons les plus courantes…
&nbsp;
Ouh, ça c’est du décisif… tu m’excuseras cependant d’y voir une feature mineure.



bloossom
Il y a 7 ans

Consommer n’implique pas de renoncer à ses valeurs. Tu fais ce que tu veux de tes achats, mais si tu veut avoir une maigre influence sur les conditions de vente des produits que tu apprécie il faut faire le bon choix quand il se présente.

Concernant Steam et Linux, la réponse est très simple. Steam devient dominant sur un marché qui est très lié à un autre marché où windows est dominant. Sachant que le jour où Microsoft décide d’entrer sur ce marché, les plumes risquent de voler et pas nécessairement à leur faveur, ils essaient de s’émanciper, ou d’émanciper les joueurs de windows.

Après, chaque plateforme a ses défauts et ses qualités. Gog a fait le choix de la liberté et pour ça ils méritent le respect et le succès. Son succès prouve que de nombreux joueurs s’intéressent (encore ou enfin) à l’éthique de leur achat

&nbsp;


Faith
Il y a 7 ans






bloossom a écrit :

Consommer n’implique pas de renoncer à ses valeurs. Tu fais ce que tu veux de tes achats, mais si tu veut avoir une maigre influence sur les conditions de vente des produits que tu apprécie il faut faire le bon choix quand il se présente.
&nbsp;

J’ai une grosse influence sur les produits que j’achète: je n’achète que les jeux disponibles sous Linux.&nbsp;
Par cet acte, j’incite financièrement les éditeurs à s’intéresser davantage à un OS pour lequel la liberté est un principe fondateur.&nbsp;

De plus la “liberté” concerne également les éditeurs qui doivent être libres de mettre des DRMs s’ils en ont envie/besoin.
&nbsp;&nbsp;

Gog a fait le choix de la liberté et pour ça ils méritent le respect et le succès.
&nbsp;
GOG a fait un choix idéologique (ou commercial, si on le voit d’un oeil cynique)
Bannir un certain type d’outils n’est pas “faire le choix de la liberté”.&nbsp;



bloossom
Il y a 7 ans

Donc au fonds tu accorde simplement plus de valeur au critère de l’OS que de celui de la liberté dans l’utilisation du jeu accordée au joueur. C’est parfaitement identique à privilégier les jeux sans DRM.

On peut bien sûr jouer sur les mots, mais la politique de GOG proposant des jeux sans DRM garantit au joueur bien une plus grande liberté dans l’utilisation du jeu comme une sorte de label.Par opposition aux autres plateformes c’est bien offrir une forme de liberté de choix au consommateur. Ou commercialement se distinguer de la concurrence.


Faith
Il y a 7 ans






bloossom a écrit :

On peut bien sûr jouer sur les mots, mais la politique de GOG proposant des jeux sans DRM garantit au joueur bien une plus grande liberté dans l’utilisation du jeu comme une sorte de label.


Si on voulait ne pas jouer sur les mots, on demanderait des chiffres:




  • combien de jeux ont vu leur DRM supprimés après publication grâce à l’action de GOG ?

  • combien de jeux sont parus sans DRM alors que l’éditeur avait prévu de publier avec DRM, grâce à l’action de GOG ?

    Avec ces chiffres, on pourrait parler un peu plus sérieusement.
    &nbsp;



bloossom
Il y a 7 ans

Ou

Combien de joueurs ont pu acheter des jeux en numérique libres de DRM grâce à GOG?
Combien d’éditeurs ont saisi l’opportunité de publier un jeu sans DRM?

ça fait en tout cas 1 et je suis très content d’avoir cette alternative à disposition.


TheMyst Abonné
Il y a 7 ans






bloossom a écrit :

Concernant Steam et Linux, la réponse est très simple. Steam devient dominant sur un marché qui est très lié à un autre marché où windows est dominant. Sachant que le jour où Microsoft décide d’entrer sur ce marché, les plumes risquent de voler et pas nécessairement à leur faveur, ils essaient de s’émanciper, ou d’émanciper les joueurs de windows.


Oui, mais ça ne donne pas moins de poids à leur action pour autant. Valve à aussi des gens à nourrir derrière et à besoin de d’être pérenne. Mais on va pas pour autant cracher dans la soupe.
Steam vends des jeux qui tournent Linux et c’est très bien !!!

&nbsp;

bloossom a écrit :

Ou

Combien de joueurs ont pu acheter des jeux en numérique libres de DRM grâce à GOG?
Combien d’éditeurs ont saisi l’opportunité de publier un jeu sans DRM?

ça fait en tout cas 1 et je suis très content d’avoir cette alternative à disposition.


Une chose est sur, c’est que pour tout les jeux en ligne compétitif il y aura une gestion de DRM (ou du Freemium peut-être, mais très peu). Car dès que ta licence sera compromise il faudra repasser à la caisse pour jouer/tricher à nouveau.

Est-ce que GOG propose quelque chose de similaire pour sécuriser le jeu en ligne ?



Baldurien Abonné
Il y a 7 ans






Citan666 a écrit :

Non. Sous Steam, tu peux juste soit laisser Steam installer automatiquement la dernière version, soit la différer au moment où tu voulais lancer le jeu.



  Il n'y a absolument aucun moyen de dire "NON, je ne veux PAS d'update DU TOUT".         





 Et c'est un avantage décisif quand tu sais que la nouvelle version va te bloquer le jeu pendant des plombes (débit pourri), ou risque de planter (retours utilisateurs), pour citer les deux raisons les plus courantes...       





  Le troll, c'est toi. Aller râler contre une boîte qui a été pionnière et qui lutte en ayant 100 fois moins de ressources, au lieu d'attendre patiemment qu'ils finissent le fonctionnel pour ensuite s'intéresser au portage...        
Peu importe que tu l'utilises depuis le début ou pas, tu ne sembles pas saisir le contexte pour autant.





 Bien sûr que Steam a énormément fait (et continue à faire) pour Linux. Actuellement ils font d'ailleurs largement plus que Gog effectivement. Mais ce sont deux cas différents, avec des moyens et des intentions derrière qui n'ont rien à voir.      





Et GOG, c'était un marché ultra-niche à ses débuts, c'est encore un marché de niche parce que la proportion de jeux récents et AAA y est encore dérisoire, mais ça commence à changer. Et plus les gens prendront le réflexe d'acheter d'abord sur GOG quand un jeu y est, plus la plate-forme prendra de l'ampleur.




Je dirais toutefois que GOG va … bouffer ta bande passante comme un taré pour charger les jeux (ex: Witcher 3 et ses 30GO)



TheKillerOfComputer Abonné
Il y a 7 ans






Faith a écrit :

Désolé, mais si.&nbsp;
Je l’ai déjà fait de nombreuses fois, en particulier sur des jeux dont la mise à jour entrainait des bugs d’affichage sur mon PC. Cette possibilité n’est peut-être pas disponible sur tous les titres, mais elle l’est.



 &nbsp;




Désolé mais non, ou ça remonte à 4 ans minimum ou alors tu confonds avec les versions spécifiques que l’on peut trouver dans la section “Betas” des propriétés d’un jeu.

La section “Updates” d’un jeu prouve que c’est impossible. Un problème récurrent qui génère régulièrement des topics de joueurs à connection instable/limité ou autres, une recherche Google confirmera.

La seule façon de jouer sans updater, c’est de jouer avec Steam en mode Offline. Mais à la condition ABSOLUE que le jeu n’exige pas une connection internet permanente, évidemment.

Pour ma part, cela rend le jeu Total War:Warhammer injouable… Des mises à jour fréquentes très petites (100 Mo voir moins) mais qui exige 30 Go sur mon SSD qui ne les a pas… Et connection internet permanente. Je vais du coup le pirater pour pouvoir jouer, j’aurai dû faire ça du début…



Faith
Il y a 7 ans






TheKillerOfComputer a écrit :

Désolé mais non, ou ça remonte à 4 ans minimum ou alors tu confonds avec les versions spécifiques que l’on peut trouver dans la section “Betas” des propriétés d’un jeu.&nbsp;


Je ne confonds pas: possibilité d’installer la version de son choix pour certains jeux. C’est bien ce dont on parle, non ?
&nbsp;
&nbsp;
Mais à la condition ABSOLUE que le jeu n’exige pas une
connection internet permanente, évidemment.

Ca semble logique, non ? Gog ne change rien sur ce point, n’est-ce pas ?


Pour ma part,
cela rend le jeu Total War:Warhammer injouable… Des mises à jour
fréquentes très petites (100 Mo voir moins) mais qui exige 30 Go sur mon
SSD qui ne les a pas… Et connection internet permanente. Je vais du
coup le pirater pour pouvoir jouer, j’aurai dû faire ça du début…

Ou alors tu aurais du réfléchir avant d’acheter ce jeu pour ton PC.
Ou alors tu dépenses moins d’argent que le prix du jeu pour acheter un autre SDD…



Krutors
Il y a 7 ans

En ce qui me concerne, si un jeu que je souhaite acheter est disponible sur GoG, je le prends dessus. Derniers exemples en date : No Man’s Sky et Yooka-Laylee (la campagne de financement proposait une version GoG).

C’est peut-être bête comme raisonnement mais si on veux que les éditeurs ayant le plus de poids dans l’industrie s’intéresse à la plate-forme, il lui faut obtenir du trafic. Si on montre au éditeurs qu’on est autant prêts à payer pour une version sans DRM qu’une version avec, ils proposeront leurs jeux sans DRM. Les éditeurs ne plombent pas leurs jeux par plaisir, ils le font parce que c’est rentable, et ils le feront tant que le prix de la license du DRM “x” sera moins chère que la perte présumée induite par le piratage des jeux.


Krutors
Il y a 7 ans

Oui enfin, tu peux très facilement limiter la bande-passante allouée au programme. Pour dire, c’est même possible avec uPlay <img data-src=" />


CryoGen Abonné
Il y a 7 ans

J’essaye aussi de favoriser GOG dans la mesure du possible.
C’est dommage que les humble bundle soit très souvent relié à STEAM et non à GOG aussi.


TheKillerOfComputer Abonné
Il y a 7 ans






Faith a écrit :

Je ne confonds pas: possibilité d’installer la version de son choix pour certains jeux. C’est bien ce dont on parle, non ?
&nbsp;

&nbsp;
Non, la première personne qui en parlant visait en règle générale. Qu’il y ait des exceptions comme tu l’indiques ne permet pas d’affirmer que c’est possible.


Ou alors tu aurais du réfléchir avant d’acheter ce jeu pour ton PC.
Ou alors tu dépenses moins d’argent que le prix du jeu pour acheter un autre SDD…

J’ai des tas d’autres jeux Steam qui prennent de la place mais qui ne sont pas aussi exigeants pour les updates. Warhammer, c’est 60 Go minimum pour 25 Go effectif à cause des mises à jour. Ça ne rend pas l’achat d’un SSD supplémentaire acceptable.

Imaginons que le dernier Doom fasse ça. 80 Go pour le jeu + les fichiers d’update à downloader + autant d’espace que le jeu pour le process de patch = un SSD de 200 Go dédié à un seul jeu.

L’intéret d’une telle option est donc évidente. Après oui,&nbsp; il existe une solution de contournement (mklink) mais ce n’est pas aisé à manier pour tout le monde.



Faith
Il y a 7 ans






TheKillerOfComputer a écrit :

&nbsp;Qu’il y ait des exceptions comme tu l’indiques ne permet pas d’affirmer que c’est possible.&nbsp;


Par définition, une exception indique que c’est possible.&nbsp;



TheKillerOfComputer Abonné
Il y a 7 ans

Par définition, une exception confirme la règle.

Mais c’est ma faute, j’avais oublié que l’on était vendredi. Les trolls sont de sortie !


Faith
Il y a 7 ans






TheKillerOfComputer a écrit :

Par définition, une exception confirme la règle.


Ca c’est un dicton, pas une définition



Baldurien Abonné
Il y a 7 ans






Krutors a écrit :

Oui enfin, tu peux très facilement limiter la bande-passante allouée au programme. Pour dire, c’est même possible avec uPlay <img data-src=" />


? Depuis Galaxy, ce n’est pas possible.
Après depuis un outil externe ou via l’OS, faut voir…&nbsp;

(et par curiosité, ça m’intéresse de savoir comment le faire sans, ça m’éviterait des surprises :))



TheMyst Abonné
Il y a 7 ans

Je n’ai rien compris à ton explication.

Pour ma part, j’ai très peu d’espace disque libre sur mon disque de jeu, et pourtant j’arrive à mettre à jour ARK (50.40Go) et GTA V (36+15+16Go) avec seulement 5Go de libre (et encore…)


TheKillerOfComputer Abonné
Il y a 7 ans






TheMyst a écrit :

Je n’ai rien compris à ton explication.



 Pour ma part, j'ai très peu d'espace disque libre sur mon disque de jeu, et pourtant j'arrive à mettre à jour ARK (50.40Go) et GTA V (36+15+16Go) avec seulement 5Go de libre (et encore...)






Selon le jeu vidéo et la compétence des développeurs, il faudra plus ou  moins d'espace. Si le jeu emploie un nombre limité de TRES gros fichiers, alors le problème peut se poser.      





Car Steam, après avoir downloadé le patch, copie les fichiers qui vont être modifiés dans un coin (pour garder les originaux au cas où) et applique le patch sur ces derniers. Si ça marche, il supprime les originaux et déplace les modifiés dans le répertoire du jeu.      





Total War: Warhammer, c'est 12 fichiers principaux seulement qui prennent 24 Go en tout... et les développeurs semblent prendre un grand plaisir à les modifier tous à chaque patch, même pour presque rien. J'ai donc déjà vu des patchs de 100 Mo échouer lamentablement parce que je n'avais pas la place pour dupliquer ces 12 fichiers.   





Et à ce moment là j'avais 10 Go sur mon disque, le double de ton chiffre. Ne me demande pas ce qu'il pouvait y avoir dans ces 100 Mo qui demandait à tous les changer. Et ce fut ainsi plusieurs fois jusqu'à ce que j'en ai assez.   





Pour patcher ce jeu avec un petit SSD, il est plus simple de supprimer le jeu et retélécharger de zéro... ou de pirater.