Publié dans Internet

25

UFC-Que Choisir lance son application mobile Queldébit avec « un système de notation simple »

UFC-Que Choisir lance son application mobile Queldébit avec « un système de notation simple »

L’Union fédérale des consommateurs explique qu’elle propose sa propre application car les autres n’offriraient « pas aux consommateurs la capacité de qualifier au mieux la qualité de leur connexion ».

UFC-Que Choisir ajoute que « chaque élément étudié dans le cadre des tests simples et complets fait l’objet d’une évaluation qualitative sous la forme d’un compteur coloriel ». Une note sur 10 est attribuée, avec un système de notation simple et coloré (du rouge au vert) : mauvais, médiocre, moyen, bon et très bon.

Le test de base comprend la latence, les débits en download et en upload avec un indicateur du niveau de performances, mais sans note globale. Dans le test complet il y a en plus le stream et la navigation web, avec une note sur 10.

L’Union ajoute que « la seconde spécificité de QuelDébit est qu’il s’agit d’une application participative ». Deux points sont mis en avant :

« Grâce au traitement des données collectées relatives à l’ensemble des tests individuels effectués, nous pourrons tout d’abord établir un baromètre des opérateurs sur la base de l’ensemble des résultats obtenus par les utilisateurs. Ce baromètre sera publié et régulièrement mis à jour dans l’Observatoire de la qualité de l’Internet mobile lancé par l’UFC-Que Choisir.

Ensuite, grâce à ces résultats, nous pourrons sensibiliser les pouvoirs publics sur la réalité de la qualité des services mobiles proposés aux consommateurs sur le territoire ».

L’association livre ses premiers résultats, qui sont sans surprise et dans la lignée des observatoires de l’Arcep sur la qualité de service mobile : « Si le débit moyen relevé dans les zones denses atteint 55,2 Mb/s, il s’établit à 48,3 Mb/s dans les zones intermédiaires, pour chuter à 37,8 Mb/s dans les zones rurales ».

25

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 2
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 15
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 6
Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

25

Fermer

Commentaires (25)


Bonjour,
Le lien vers l’appli Android a l’air cassé.


Yep, marche pas:
“Désolé, impossible de trouver l’URL demandée sur ce serveur.”



Et je ne la trouve pas sur le Store.


eglyn

Yep, marche pas:
“Désolé, impossible de trouver l’URL demandée sur ce serveur.”



Et je ne la trouve pas sur le Store.


+1


eglyn

Yep, marche pas:
“Désolé, impossible de trouver l’URL demandée sur ce serveur.”



Et je ne la trouve pas sur le Store.


+2 :dors:


Apparemment l’appli a bel et bien existé : https://www.google.fr/search?q=%22fr.qosi.quechoisir%22&filter=0


37,8 Mb/s dans les zones rurales ».



On a pas les mêmes zones rurales…
Chez moi 37Mbps c’est à 5h du mat par temps clair à 60m du pylone.
En pratique c’est plutôt 4,5Mbps en journée.
Et pour cause: L’ADSL étant pourri et le FTTH toujours pas là, dès que la 4G a été disponible une bonne partie des gens du village qui avaient besoin du net sont passé en 4G, avec des bricolages passant de l’antenne YAGI de toit au téléphone android en mode modem dans une boite étanche sctoché à la fenêtre.
Le tout sur un pylône non fibré, raccordé au reste du réseau opérateur en faisceau herzien , souvent d’ailleurs “partagé” avec d’autres pylônes plus loin (le notre sert de relais)



C’est la réalité des choses, dans les campagnes. Ceci dit je critique pas, c’est mieux que rien et c’est déjà ça.
Par contre quand le moindre flux vidéo monte à 5mbps , c’est sur que c’est problématique - le problème se situe à tous les niveaux, pas seulement coté réseau.


Oui, donc dès que tu as un flux HD, c’est mort (faut 6 Mbs/s de mémoire).



Encore 3 ans pour moi, et ca devrait le faire en bourgogne


Exactement.



Chez moi aussi j’ai entre 5 et 6 Mb de débit au maximum, les lignes sont tellement pourries que dès qu’il y’a de la pluie pendant quelques jours de suite j’ai des décos en permanence. :cartonrouge:



J’habite à quelques km d’une petite ville, la ligne fait 5km de long… Autant dire que mon patelin ne sera pas fibré avant longtemps. :censored:



La 4G fonctionne bien quand elle veut. Parfois j’ai de bons débits, parfois ils sont pires que mon adsl… J’avais testé une connexion 4G avec un modem 4G branché sur mon routeur quand Free avait lancé son forfait promo à 1€ par mois il y’a 4-5 ans, parfois ça marchait bien, le reste du temps c’était la cata. :censored:



Et après on voit les mecs habitant dans des grandes villes fibrées qui se plaignent de pas avoir du 1Gb de débit… La grosse blague. :roll:



OB a dit:


37,8 Mb/s dans les zones rurales ».



On a pas les mêmes zones rurales… Chez moi 37Mbps c’est à 5h du mat par temps clair à 60m du pylone. En pratique c’est plutôt 4,5Mbps en journée. Et pour cause: L’ADSL étant pourri et le FTTH toujours pas là, dès que la 4G a été disponible une bonne partie des gens du village qui avaient besoin du net sont passé en 4G, avec des bricolages passant de l’antenne YAGI de toit au téléphone android en mode modem dans une boite étanche sctoché à la fenêtre. Le tout sur un pylône non fibré, raccordé au reste du réseau opérateur en faisceau herzien , souvent d’ailleurs “partagé” avec d’autres pylônes plus loin (le notre sert de relais)



C’est la réalité des choses, dans les campagnes. Ceci dit je critique pas, c’est mieux que rien et c’est déjà ça. Par contre quand le moindre flux vidéo monte à 5mbps , c’est sur que c’est problématique - le problème se situe à tous les niveaux, pas seulement coté réseau.




Bravo, tu viens de découvrir la définition d’une moyenne. Où par définition, il y a du plus haut et du plus bas.


Je trouve le mot dièse très bien choisi par l’UFC Que Choisir “#jailaplusgrosse4G” :mdr:



Patch a dit:


Bravo, tu viens de découvrir la définition d’une moyenne. Où par définition, il y a du plus haut et du plus bas.




Merci ! :smack:



Mais bon, le problème d’une moyenne c’est que très concrètement, sur le terrain ça sert à rien pour les gens: Est-ce qu’il “suffit” de pousser UNE super bonne antenne à UN endroit pour remonter la moyenne, ça “permet” à l’opérateur de négliger le reste du territoire moins peuplé… ?



(C’est aussi le problème quand on évalue les inégalités des gens en France, tu me diras - on a beaucoup entendu parler de “l’épargne des Français” pendant le covid avec le même biais)


Quand on compare une population statistique dont la loi de répartition n’est pas gaussienne, la moyenne n’est pas très parlante il me semble. C’est exactement le problème qui se pose avec les salaires ou la richesse d’une population.



Je pense que la médiane aurait encore une foi été bien plus parlante.


wanou

Quand on compare une population statistique dont la loi de répartition n’est pas gaussienne, la moyenne n’est pas très parlante il me semble. C’est exactement le problème qui se pose avec les salaires ou la richesse d’une population.



Je pense que la médiane aurait encore une foi été bien plus parlante.


Autant donner les deux informations : la moyenne et la médiane. En plus l’écart entre deux permet d’avoir une idée de l’étalement de la population.



Si tu as la base de données, faire une moyenne et faire une médiane c’est aussi simple dans les 2 cas.


Soriatane

Autant donner les deux informations : la moyenne et la médiane. En plus l’écart entre deux permet d’avoir une idée de l’étalement de la population.



Si tu as la base de données, faire une moyenne et faire une médiane c’est aussi simple dans les 2 cas.


Ben et le mode ? Quitte à demander des stats, autant demander les 3 indicateurs composites qui permettent de se faire une meilleure idée de la distribution.



Le truc, c’est qu’il faut donner une valeur que chacun comprenne. La moyenne, Mme Michu sait ce que c’est. Elle sait situer le niveau de Kévin, son fils, ou de Dylan, son petit-fils, à voir selon la génération, en regardant son bulletin de notes, et sait même comment calculer une moyenne.



Je ne sais pas si c’est le cas, mais il serait intéressant que les données soient en open data, chacun pourrait s’amuser à sortir de tout ça ce qui l’arrange.



Il restera toujours un biais de toutes façons, c’est l’échantillon. C’est du participatif, il ne peut pas vraiment être en phase avec la population réelle.


Va donc regarder les déploiements de la fibre dans le département du Nord et dis-moi que les campagnes sont défavorisées par rapport à Lille, juste pour te donner un contre-exemple. J’en ai d’autres si tu y tiens.
Sérieux, tu te plains d’atteindre les 37Mbps, certes en maxi? Au fait, c’est qui ton opérateur? Il y a peut-être à regarder par là aussi.


C’est une bonne première étape.



Attention cependant au biais de mesure : vers quelles destinations ? Les sites de test peuvent bénéficier de routes optimisées (vous souvenez-vous des voitures VolksWagen qui optimisaient leur fonctionnement en détectant la séquence du banc de test ?)



Cette étape n’est malheureusement pas suffisante : en complément de comparer des débits moyens, ne serait-il pas aussi, voire plus intéressant de tester des latences moyennes (là-encore sur un ensemble de sites suffisamment peut restreint et géographiquement réparti - au sens spatial mais aussi réseau - afin d’éviter un biais de triche) ?



Enfin, associer à cette latence un nombre d’incidents + leur MTTR.



Le trio latence + nombre d’incidents + MTTR est pour moi un complément nécessaire afin de disposer d’une vue représentative d’une qualité réelle de service, ce qui semble être l’objectif ici, plutôt qu’un débit moyen, qui sera nécessairement variable dans le temps (heures de pointe ? les IPv4 sont aujourd’hui de plus en plus mutualisées, sans même parler des spécificités du réseau pseudo-internet mobile) & l’espace.



OB a dit:


GTO a dit:




En fait, zone rural, ca veut tout est rien dire. Selon qui l’utilise, les critères ne sont pas les mêmes…



Pour ma part, je suis dans une région très rurale (Bourgogne-Franche comté).
Normalement si tu es a Dijon, Besançon, Auxerre ou ville du genre, tu n’es pas en zone rurale. Mais si tu es dans la périphérie (pas très éloigné), tu es en zone rurale proche zone urbaine, mais ca reste considéré comme rurale, et dans ces coins, généralement, c’est bien couvert, et il y a beaucoup de monde !!! Car proche de l’agglo.
Ca remonte énormément la moyenne par rapport aux petites villages en zone très rurales..



Cumbalero a dit:


Va donc regarder les déploiements de la fibre dans le département du Nord et dis-moi que les campagnes sont défavorisées par rapport à Lille, juste pour te donner un contre-exemple. J’en ai d’autres si tu y tiens. Sérieux, tu te plains d’atteindre les 37Mbps, certes en maxi? 4.5Mbps




(reply:1883876:dvr-x)




C’est OB qui se plaint de n’avoir “que” 37Mbps.
J’habite Lille (Lille même, mais “à quelques kms” (sinon j’aurais la fibre)), tu veux connaître mon débit ADSL ou préfères connaître la date prévue de déploiement de la fibre? Dans les 2 cas, soit tu vas te marrer, soit tu vas me tendre un mouchoir.



Cumbalero a dit:


C’est OB qui se plaint de n’avoir “que” 37Mbps. J’habite Lille (Lille même, mais “à quelques kms” (sinon j’aurais la fibre)), tu veux connaître mon débit ADSL ou préfères connaître la date prévue de déploiement de la fibre? Dans les 2 cas, soit tu vas te marrer, soit tu vas me tendre un mouchoir.




Non il se plaint de n’avoir que 4.5 Mbps, et toi tu détournes le propos pour nous parler de Lille :)
Il dit clairement qu’il a 4.5 Mbps en pratique.
J’ai eu 1 Mbps, pendant 2 ans avant aucun réseau 4G qui passait. Donc je sais ce que c’est de ne pas avoir de débit. Ca ne fait que 8 mois que je revis numériquement. Il faut prendre son mal en patience ! Mais ce n’est pas parce que tu n’as pas de débit en ville qu’il n’a pas le droit de se plaindre de son débit de 4.5 Mbps chez lui vis à vis de ce qu’annonce leur appli.



(quote:1883890:dvr-x)
Non il se plaint de n’avoir que 4.5 Mbps




37Mbps à 5h du matin. Quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit, j’en suis bien loin et je suis loin d’être au fin fond de la cambrousse.
Avant d’être à Lille j’ai habité Wattrelos. 1Mbps c’était quand les octets avaient le vent dans le dos et aucun réseau GSM sauf les réseaux belges. C’est pas la cambrousse non plus.
Bref quand il dit que dans la campagne on est mal desservi, il monte en épingle son cas personnel.
J’ai aussi habité un petit patelin près de Seclin où 100% des logements sont éligibles à la fibre et sur lequel en 4G je suis monté à (archives de mes tests Speedchecks sous le nez) à 213,6951,77. La différence de performance est loin d’être liée à une bête dichotomie ville/campagne.
Je suis en ville, mais la maire est technophobe.



Cumbalero a dit:




Tu te doutes bien qu’il n’est pas allé se mettre au pied du pylône à 5H du mat un jour de pleine lune pour lancer un test ? Tu remontes ton cas personnel comme lui le fait. Et il n’a fait aucune opposition entre ville et campagne. Juste le constat qu’il est loin de la moyenne donnée en zone rurale. A quel moment il parle de zone Urbaine ?
Bref, on s’en cogne un peu… c’était juste une remarque. Et dans tous les cas, tu peux accorder qu’aujourd’hui, on a plus de chance d’accrocher un débit correct rapidement (toute techno confondue), en ville, qu’en rase campagne (non pas en zone rurale) :).
Dans tous les cas, c’est pas normal quelque soit l’endroit, qu’on soit pas à 5 Mbps sur tout le territoire, et c’est légitime de s’en plaindre, quand, en parallèle on balance des sommes monstre dans le 5G.



OB a dit:


En pratique c’est plutôt 4,5Mbps en journée. Et pour cause: L’ADSL étant pourri et le FTTH toujours pas là, dès que la 4G a été disponible une bonne partie des gens du village qui avaient besoin du net sont passé en 4G, avec des bricolages passant de l’antenne YAGI de toit au téléphone android en mode modem dans une boite étanche sctoché à la fenêtre. Le tout sur un pylône non fibré, raccordé au reste du réseau opérateur en faisceau herzien , souvent d’ailleurs “partagé” avec d’autres pylônes plus loin (le notre sert de relais)




Merci pour l’histoire, elle m’a ému :smack:


En 4G SFR: Débit moitié moindre et latence double entre nperf(94mb/22ms) et QuelDébit (47mb/45ms).
En Wifi Free FTTH (assez loin de la box wifi à “seulement” 585mbps) : nperf 301mb/7ms vs Queldébit 313mb/51ms.
En RJ45 1gb (en branchant mon téléphone sur la station thunderbold de mon PC portable :) ) : QuelDébit 800mb/16ms vs NPerf : 660mb/5ms)
=> Ce n’est donc pas le serveur de test qui sature à 800mb tout rond
L’upload est similaire (seulement 3mb en 4g et ~130mb en wifi et 315-370mb en filaire)



Pour nperf il est évident qu’ils installent des serveurs chez les FAI (5ms de ping !)
Le test Que Choisir me semble plutôt fiable et assez représentatif du ressenti de navigation réel. En 4g il y’a une latence sur chaque clic / téléchargement qui est totalement inexistante en Wifi ou RJ45.


Le test streaming est cassé à cause du pop-up RGPD de google. LOL.