Publié dans Internet

15

Twitter déclare la guerre aux propos haineux contre les groupes religieux

Twitter déclare la guerre aux propos haineux contre les groupes religieux

Le réseau social a officialisé ses nouvelles règles globales concernant les discours haineux à l’encontre des communautés et groupes religieux. Les règles sont « simples » : tout propos signalé sera supprimé après confirmation.

La nouvelle règle cible les propos parfois très virulents contre les populations concernées. Twitter donne d’ailleurs quelques exemples :

  • Nous devons exterminer les rats. Les XXX sont répugnants
  • Les XXX sont des virus. Ils rendent le pays malade.
  • Les XXX devraient être punis. Nous ne faisons pas assez pour se débarrasser de ces sales animaux.
  • Nous ne voulons pas plus de XXX dans ce pays. C’en est assez de ces vers !

Twitter ajoute que tout tweet du genre publié avant ces nouvelles règles doit être effacé par son auteur. Cependant, les signalements ne seront pas pris en charge, le nouveau règlement n’étant pas rétroactif.

« Pendant que nous cherchons à étendre le périmètre de ce changement, nous vous tiendrons informés de ce que nous apprenons et comment nous le gérons dans nos règles. Nous continuerons également à fournir des mises à jour régulières sur tous les autres travaux en cours pour faire de Twitter un endroit plus sûr pour tout le monde », précise le réseau social.

15

Tiens, en parlant de ça :

Pilule rouge et bleue avec des messages codés

Europol milite pour un chiffrement de bout en bout « flexible »

Here we go again

17:00 Sécu 11
Collectif La Barbe

Inclusion dans la tech : critiqué, le CEO de Qovery menace une internaute de poursuites

Re:Qovery

14:49 Société 17
La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

L’extension des prestataires américains devant collaborer avec la NSA fait polémique

All your base are belong to US

12:25 DroitSécu 10
15

Fermer

Commentaires (15)


Bon, reste plus qu’à trouver les faux positifs en remplaçant XXX par “Paramyxoviridae” et autres bestioles du même acabit. <img data-src=" />



Et vlan, tout-à-coup Twitter devint antivax.


Les rats ont créé un groupe religieux ?! <img data-src=" />

Bordel il suffit de partir en vacances une semaine et il se passe des trucs fous !



Bon bah… gloire au grand rat…


Nous devons exterminer les moustiques. Les moustiques sont répugnants

Les moustiques&nbsp;sont des virus. Ils rendent le pays malade.

Les moustiques&nbsp;devraient être punis. Nous ne faisons pas assez pour se débarrasser de ces sales animaux.

Nous ne voulons pas plus de moustiques&nbsp;dans ce pays. C’en est assez de ces vers !


C’est voué à l’échec, il ne faudra pas longtemps pour qu’un nouveau vocabulaire se mette en place. Il n’y a qu’à voir le nombre de mots péjoratifs qui existent dans le domaine du racisme par exemple.



Les fans de Trump ont qualifié leurs adversaires de “cuks”, le temps que twitter se décide si un nouveau mot est effectivement péjoratif, ils auront le temps d’en forger de nouveaux.



Et il y a les non dit explicites pour quiconque maîtrise les codes mais compliqué à dénoncés. Si un facho affirme avec un sourire en coin qu’il faut gazer les punaises de lit, ses auditeurs auront compris mais l’accusation aura bien du mal à objectiver la nature haineuse du propos dans un contexte où les punaises de lit sont effectivement un problème sanitaire.








luk a écrit :



C’est voué à l’échec, il ne faudra pas longtemps pour qu’un nouveau vocabulaire se mette en place. Il n’y a qu’à voir le nombre de mots péjoratifs qui existent dans le domaine du racisme par exemple.



Les fans de Trump ont qualifié leurs adversaires de “cuks”, le temps que twitter se décide si un nouveau mot est effectivement péjoratif, ils auront le temps d’en forger de nouveaux.



Et il y a les non dit explicites pour quiconque maîtrise les codes mais compliqué à dénoncés. Si un facho affirme avec un sourire en coin qu’il faut gazer les punaises de lit, ses auditeurs auront compris mais l’accusation aura bien du mal à objectiver la nature haineuse du propos dans un contexte où les punaises de lit sont effectivement un problème sanitaire.





Pas forcément, il suffit de taper dans le moteur de recherche Twitter “les blancs”, pour voir une quantité d’insultes raciales, Twitter n’y fait rien.



Et quand on citera les enfoirés, on se fera censurer?<img data-src=" />


Génial ! Ils vont pouvoir agir contre les propos homophobes alors ? Vous savez ceux qu’ils laissent en permanence affiché car ils s’en cognent complètement.



Comment ça “Ou pas” ? #Fatigue


Considérant que l’article précise qu’il faut que le contenu soit d’une part signalé et que d’autre part la règle n’est pas rétroactive (seule la bonne volonté de l’auteur est engagée), c’est normal et ça marche avec tout autre catégorie.


Et les propos haineux des groupes religieux à propos des non religieux (ou des clients de croyances différentes de la leur ?)&nbsp;

&nbsp;

Seront ils eux aussi dans le collimateurs ?&nbsp;



Franchement, interdire carrément la parole à ces même groupes ferait certainement bien plus de bien que de tenter des les protéger…



Putain de 1er amendement…..



&nbsp;


Il est temps de mettre à jour sa religion sur les réseaux sociaux : moustique.



Enfin, vu que ça suce du sang, je pense que le bon mot est politicien.

Les phrases rendent bien avec politicien.


Traitre à la cause du Monstre en Spaghetti Volant! Que son appendice nouillesque te punisse comme tu le dois <img data-src=" />


Pas de soucis, un seul groupe reste non protégé.



Il font chier cette bande de XXX. Je ne peux plus acheter Nike Decades à cause d’eux.&nbsp;


Non seulement il y a les faux positif, les nouveaux contournement de langage (les racistes sont généralement très créatifs) mais aussi les croisements entre langues.

Par exemple sur un jeu en ligne il y a un filtre de langage où on ne peut pas dire qu’on est en “retard” (attardé/débile) ou qu’on à fait une “maj” (Mise A Jour en français mais j’ai pas la ref dans une autre langue).


Et à propos des islamistes, on peut toujours ou non ? Ce sont pourtant bien des virus qui rendent malades des pays entiers, les Libanais et les Irakiens peuvent confirmer.



Et les sectes religieuses ? La scientologie ?



Les exemples montrent que c’est la façon d’exprimer qui semble être le problème. C’est donc aisément contournable.


Pourra-t-on encore haïr les dimanches, comme le chantait Charles Aznavour ?