Publié dans Internet

19

Framasoft en lutte contre l’« agression publicitaire sur Internet »

Framasoft en lutte contre l'« agression publicitaire sur Internet »

« Nous, les geeks, nous bloquons les pubs et nous n’y pensons plus », écrit Framasoft : « Le choc est d’autant plus grand quand nous devons utiliser l’ordinateur de quelqu’un d’autre ». Constatant que « la majorité des gens que nous côtoyons doivent subir cet incessant bruit de fond publicitaire », il vient de publier un article qui « a pour ambition de recenser les méthodes pour s’éviter l’agression publicitaire sur Internet ».

Il explique par exemple que, sur nos «ordiphones », il faut fuir les applications, qui « sont là pour capter un maximum de données et vous garder en ligne autant que possible », et privilégier les navigateurs, qui peuvent a contrario « filtrer correctement les cookies, recevoir des réglages de confidentialité plus fins, embarquer des extensions protectrices ».

Il promeut cela dit les travaux d'Exodus Privacy, qui étudie précisément les partages de données des app', et F-droid, le « magasin d’applications » soutenu par la Free Software Foundation, afin d'obtenir des alternatives moins intrusives voire sans pub à YouTube (NewPipe), Twitter (Fritter), Twitch (Twire) ou Reddit (RedReader).

L’application Yet Another Call Blocker, qui « consulte une liste noire collaborative à chaque appel avant de le laisser passer », permet ainsi de lutter contre le télémarketing.

Le filtrage DNS permet de libérer de la bande passante et de bloquer les pubs et les trackers, et Framasoft détaille aussi les paramètres à modifier dans Firefox, ainsi que les extensions que l'on peut installer.

Au-delà des applications, il rappelle que l'on peut aussi accéder à YouTube sans pub via Invidious, Piped (« plus récent, efficace ») ou FreeTube, et à Twitter via Nitter, et renvoie aussi aux ressources compilées depuis des années par SebSauvage, ainsi qu'à bloquelapub.net, notamment.

19

Tiens, en parlant de ça :

dessin satirique de Flock

#Flock : de Game of Shithrones au jeu des sept différences

Moi en retard ??? Non… (Ha si…)

13:37 Flock 11
Des chercheurs en noir et blanc regardent une fiole sur laquelle est écrit "Perlimpimpin" en jaune.

[Édito] Respectez les sciences, bordel !

Demi mole

17:07 NextScience 41
Vitrée brisée

Une faille critique dans le langage Rust, Windows trinque

De la rouille, des fenêtres, une rustine

17:02 SoftSécu 28
next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

19

Fermer

Commentaires (19)


“privilégier les navigateurs, qui peuvent a contrario filtrer correctement les cookies”,
c’est vrai, je n’avais pas réalisé qu’une application peut lire/écrire des cookies, et donc en particulier des cookies tiers. évidemment, pas ceux qui auront été stockés par Firefox, mais les mêmes obtenus différemment, et il est surtout plus facile de se les échanger entre éditeurs de contenus.



Au-delà des applications, il rappelle que l’on peut aussi accéder à YouTube sans pub via Invidious, Piped (« plus récent, efficace ») ou FreeTube




Et newpipe , sur android, aussi. Qui permet aussi de sauvegarder l’audio et/ou la video, pratique quand on a un réseau bien pourri chez soit (et oui, les bouseux de la 4G il y en a encore plein en France malgré les pub dithyrambiques des opérateurs “1er en tout”).



Il promeut cela dit les travaux d’Exodus Privacy, qui étudie précisément les partages de données des app’, et F-droid, le « magasin d’applications » soutenu par la Free Software Foundation, afin d’obtenir des alternatives moins intrusives voire sans pub à YouTube (NewPipe), Twitter (Fritter), Twitch (Twire) ou Reddit (RedReader).




Je comprends l’idée. Mais vu que les sites ont un modèle économique basé sur la publicité c’est juste pour profiter des avantages sans en payer le prix (surtout que dans le cas précis de youtube il y a youtube premium qui permet d’éviter l’agression publicitaire)



Je préfère la promotion de services alternatifs qui utilisent un modèle différent.


Je suis vraiment étonné que de privilégier des plateformes alignées avec ses valeurs n’est pas recommandé dans ce genre d’articles.
Là ça ne fait qu’encourager ces modèles que les lecteurs de l’article détestent, en faisant reposer le poids des pratiques qu’ils souhaitent combattre sur les autres utilisateurs.



Mais je conçois que pour certains cas particuliers (démarches administratives par exemple), des plateformes peuvent être imposées, et là ce genre de solution paraît plus légitime.


gileri

Je suis vraiment étonné que de privilégier des plateformes alignées avec ses valeurs n’est pas recommandé dans ce genre d’articles.
Là ça ne fait qu’encourager ces modèles que les lecteurs de l’article détestent, en faisant reposer le poids des pratiques qu’ils souhaitent combattre sur les autres utilisateurs.



Mais je conçois que pour certains cas particuliers (démarches administratives par exemple), des plateformes peuvent être imposées, et là ce genre de solution paraît plus légitime.



gileri a dit:


Je suis vraiment étonné que de privilégier des plateformes alignées avec ses valeurs n’est pas recommandé dans ce genre d’articles.




C’est l’étape d’après. Changer le monde ,un octet à la fois. ;)


Simplement sous Firefox je n’ai pas de pub sur youtube,
et pareil, je ne comprends pas qu’en 2022 autant de gens arrivent encore à supporter toutes ces publicités !



misocard a dit:


Je comprends l’idée. Mais vu que les sites ont un modèle économique basé sur la publicité c’est juste pour profiter des avantages sans en payer le prix (surtout que dans le cas précis de youtube il y a youtube premium qui permet d’éviter l’agression publicitaire)



Je préfère la promotion de services alternatifs qui utilisent un modèle différent.




Pour moi les clients de google ce sont les annonceurs, nous on est juste le produit.
Youtube Premium ne permet pas non plus de télécharger les vidéo ou de les exporter en dehors de son service.
Du coup je ne me sens pas redevable à Google. A titre personnel je suis d’ailleurs largement favorable au P2P, auto-hébergement et systèmes à la peertube & autres IPFS.
Simplement, aujourd’hui le service qui gagne son public c’est le service le plus simpliste , pas le plus résilient (Netflix est un autre exemple).



Techniquement parlant, j’pense qu’on pourrais sans souci actuellement développer des “Perrtube-NAS” (voire l’intégrer aux box opérateurs) où les streamers et vlogeurs stockeraient leurs propres vidéo chez eux avec réplication chez leurs fans.
On le fait pas car c’est aujourd’hui plus simple et moins “administratif” de pousser sur youtube, quitte à se plaindre ensuite des conditions de youtube sur le référencement ou la suppression.


Sur mobile c’est vrai que c’est plus compliqué de bloquer les pubs et autres trackers. J’utilise Blokada, il semble faire le job (les applis qui sont censées diffuser de la pub ne n’en affichent pas). Pour la navifation, Firefox Focus permet de tout oublier en un clic.
La différence est flagrante entre l’appli officielle Twitter (qui affiche plein de choses à part le contenu des comptes qu’on suit, comme “machin a liké ceci” ou “vous devriez être intéressés par cela”), et Twidere X, qui n’affiche que le script contenu souhaité. Sur desktop, Un Firefox avec quelques extensions ad-block suffisent à dépolluer l’écran (mais il y a toujours les contenus non sollicités).



Mais c’est une bonne initiative de Framasoft, quand je passe occasionnellement sur un W10 de mes (beaux-)parents, c’est une véritable agression visuelle, je ne reconnais pas les sites tellement les pubs les défigurent. Mais quand on est habitué, je suppose que le cerveau fait office d’ad-block, on n’y prête plus attention.


Merci Framasoft et NI.
Et on pourrait aussi y ajouter un argument écologique : eviter ces pubs sur nos machines, leur affichage et leur téléchargement, en plus d’améliorer l’expérience utilisateur, mieux respecter leur vie privée, c’est aussi un geste pour la planète. Cela évite de gaspiller de l’énergie via les transfert et traitement des données.



misocard a dit:



Je préfère la promotion de services alternatifs qui utilisent un modèle différent.




Quand les services officiels français te renvoient vers YouTube, tu n’as pas le choix d’un service alternatif, et ce n’est qu’un exemple.
Dans ces cas, je préfère que ce soit sans pub.


J’utilise et recommande,



Comme navigateur :





Avec les extensions :





Les sites :





Les applis :





Et pour terminer, AdGuard Home comme bloqueur de contenu à l’échelle du réseau.



Seuls les trois éléments marqués (*) dans cette liste sont des solutions propriétaires.



sur nos «ordiphones », il faut fuir les applications et privilégier les navigateurs.




On le privilégiera quand la navigation web sur un écran 14x6 cm sera ergonomique.
Bref, c’est pas demain la veille.



misocard a dit:


Je comprends l’idée. Mais vu que les sites ont un modèle économique basé sur la publicité c’est juste pour profiter des avantages sans en payer le prix (surtout que dans le cas précis de youtube il y a youtube premium qui permet d’éviter l’agression publicitaire)




Pas totalement, youtube a commencé avec toutes ces fonctions (pas de pub dans la vidéo, possibilité de télécharger…) à l’époque la concurrence existait encore (dailymotion, viméo)
Maintenant que le monopole est acquis, des pubs sont arrivées avant le flux vidéo, voir un plein au milieu maintenant, ou le service gratuit devient payant !
C’est du foutage de gueule sauce gafam ! Si youtube pouvait survivre sans pub vidéos en 2009 face à une concurrence il n’y a aucune raison qu’en 2022 il faille payer un abonnement avec pourtant 6x plus d’utilisateurs !


Youtube n’était pas déficitaire les premiers temps, justement ?



Mais bon, ils en ont profité pour écraser la concurrence pour asseoir leur monopole.
Du coup, aucun remord à bloquer les pubs maintenant.


Il y a aussi le fait que les créateurs de contenus se sont professionnalisés (donc + de coûts), et la qualité de service actuelle n’est pas vraiment comparable à 2009. Aussi ils tournaient sûrement à perte en 2009, ce qui n’est pas soutenable sur le long terme.


Qui a un client alternatif telegram à conseiller ?



Mihashi a dit:


Youtube n’était pas déficitaire les premiers temps, justement ?




Il me semble que c’était le cas aussi (à ses débuts Youtube avait aussi des restrictions de durée et taille de vidéo qui ont progressivement augmenté), et je me souviens avoir vu des news à une époque disant que Youtube devenait rentable, vers 2008 ou 2009 je pense. Google a racheté la plateforme en 2006, un an après son ouverture.



Mais je n’arrive pas à retrouver l’info. Et c’est assez difficile à vérifier car l’exercice de Youtube a été longtemps dilué dans les activités fourre-tout de Google dans les rapports. Le premier où Youtube est détaillé date du rapport financier de 2019 d’Alphabet publié en 2020…


« Le choc est d’autant plus grand quand nous devons utiliser l’ordinateur de quelqu’un d’autre ».
« la majorité des gens que nous côtoyons doivent subir cet incessant bruit de fond
publicitaire »




  • 1 ! :mad:



Framasoft a dit:


C’est l’étape d’après. Changer le monde ,un octet à la fois. ;)




Ça aurait valu le coup dans la partie “Oui mais la pub” de préciser quand même qu’on peut aussi mettre sur liste blanche des sites Web qui ont de bonnes pratiques et pour lesquels la publicité reste une source de revenus non négligeable.