Publié dans Hardware

45

Apple ne paierait que peu de royalties à Arm pour ses puces

Puces en siliciumCrédits : Unsplash

Selon The Information, Apple aurait négocié un contrat extrêmement avantageux pour la reprise des technologies Arm. Elles constituent le socle de ses puces Ax pour ses iPhone et iPad, elles-mêmes ayant servi de base pour la série Mx équipant les Mac depuis quelques années.

Apple ne paierait ainsi que 0,30 dollar par puce en tout et pour tout. Un montant d’autant plus dérisoire qu’il ne prend pas en compte le nombre de cœurs présents dans chaque puce, alors que le modèle de licence d’Arm l’exige normalement.

Toujours selon nos confrères, le CEO de SoftBank – à qui appartient Arm – aurait déclaré lors d’une réunion interne en 2017 qu’Apple payait moins cher pour la licence Arm que pour la protection en plastique recouvrant les écrans des iPhone.

Pourtant, la situation serait restée strictement identique. Et pour cause, l’accord liant Apple à Arm doit durer jusqu’en 2028 minimum. En effet, Apple aurait renégocié les termes pour qu’il s’étende jusqu’en 2040. The Information indique qu’Apple aurait soulevé l’idée de se passer d’Arm. Peut-être dans l’idée, comme le suggère iGen, de se diriger vers RISC-V. À moins qu’il ne s’agisse que de faire peur à Arm en disposant d’un moyen de pression.

45

Tiens, en parlant de ça :

Spécialiste des signalements, Point de Contact s’apprête à déposer le bilan

Silence éloquent

17:49 SocialsSociété 4
Façade du bâtiment du New York Times

OpenAI contre-attaque et accuse le New York Times d’avoir « hacké » ses produits

16:27 DroitIA 3
Photo de la Maison-Blanche

Chine, Russie… Joe Biden veut interdire l’envoi de données sensibles américaines à six pays

Fort de roquefort

15:30 DroitSécu 2
Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

45

Commentaires (45)


Le 30/11/2023 à 08h 12
Le capitalisme dans toute sa splendeur : plus t'as d'argent moins tu paies.
anagrys Abonné
Le 30/11/2023 à 10h 28
Par définition, le mot "capitalisme" désigne "la propriété privée des moyens de production". À ce titre, j'ai un peu de mal à voir comment ça s'accorde avec : "plus t'as d'argent, moins tu paies", tu pourrais éclairer notre lanterne s'il te plaît ?
(pour moi, on est plutôt ici dans une forme de copinage inter-entreprises, en gardant à l'esprit que si ARM a accepté l'accord, c'est très certainement qu'ils y trouvent leur compte aussi)
Le 30/11/2023 à 10h 59

anagrys

Par définition, le mot "capitalisme" désigne "la propriété privée des moyens de production". À ce titre, j'ai un peu de mal à voir comment ça s'accorde avec : "plus t'as d'argent, moins tu paies", tu pourrais éclairer notre lanterne s'il te plaît ?
(pour moi, on est plutôt ici dans une forme de copinage inter-entreprises, en gardant à l'esprit que si ARM a accepté l'accord, c'est très certainement qu'ils y trouvent leur compte aussi)
Apple ne serait donc pas capitaliste ? elle ne dispose pas des moyens de production de FOXCONN ...
Modifié le 30/11/2023 à 10h59
fred42 Abonné
Le 30/11/2023 à 11h 12

elticail

Apple ne serait donc pas capitaliste ? elle ne dispose pas des moyens de production de FOXCONN ...
En tout cas, ces moyens de productions ne lui appartiennent pas. Apple ne serait donc pas capitaliste avec la définition d'Anagrys.
Le 30/11/2023 à 11h 21

fred42

En tout cas, ces moyens de productions ne lui appartiennent pas. Apple ne serait donc pas capitaliste avec la définition d'Anagrys.
C'est ce que je pointais, s'en tenir à cette seule définition n'a pas de sens car trop réducteur et effectivement Apple n'a plus d'usine en propre.
anagrys Abonné
Le 30/11/2023 à 16h 25

fred42

En tout cas, ces moyens de productions ne lui appartiennent pas. Apple ne serait donc pas capitaliste avec la définition d'Anagrys.
"Système économique et social qui se caractérise par la propriété privée des moyens de production et d'échange et par la recherche du profit."
--> TLFI, "Capitalisme", définition B. Pour changer un peu de wiki :D

En pratique, aucune des définitions du mot sur le TLFI n'implique l'idée de base exprimée ici qui est : "le capitalisme, c'est plus t'as d'argent, moins tu paies". Si tu en trouves une, je veux bien que tu la partages.
fred42 Abonné
Le 30/11/2023 à 16h 35

anagrys

"Système économique et social qui se caractérise par la propriété privée des moyens de production et d'échange et par la recherche du profit."
--> TLFI, "Capitalisme", définition B. Pour changer un peu de wiki :D

En pratique, aucune des définitions du mot sur le TLFI n'implique l'idée de base exprimée ici qui est : "le capitalisme, c'est plus t'as d'argent, moins tu paies". Si tu en trouves une, je veux bien que tu la partages.
Mais je suis d'accord avec toi que cette affirmation n'a rien à voir avec le capitalisme. En plus je préfère le TLFI à Wikipédia moi aussi.

Mais la définition que tu donnais était un peu plus restrictive, d'où ma boutade sur le fait que comme Apple ne possède pas ses moyens de productions, il ne serait pas capitaliste.
jpaul Abonné
Le 30/11/2023 à 11h 25

elticail

Apple ne serait donc pas capitaliste ? elle ne dispose pas des moyens de production de FOXCONN ...
Il me semble que la définition est plus souple.

Les capitalistes sont plutôt sensés être la classe sociale qui contrôle l'outil de production via la possession du capital. Être propriétaire légalement ou non de la machine n'a pas d'importance, ce qui est important c'est que tu as le pouvoir de la contrôler grâce à ton capital.

Apple ne possède pas les moyens de production de FOXCONN mais elle les tient suffisamment par les c...apitaux pour que philosophiquement cela revienne au même.
Le 30/11/2023 à 12h 33

jpaul

Il me semble que la définition est plus souple.

Les capitalistes sont plutôt sensés être la classe sociale qui contrôle l'outil de production via la possession du capital. Être propriétaire légalement ou non de la machine n'a pas d'importance, ce qui est important c'est que tu as le pouvoir de la contrôler grâce à ton capital.

Apple ne possède pas les moyens de production de FOXCONN mais elle les tient suffisamment par les c...apitaux pour que philosophiquement cela revienne au même.
c'était une question rhétorique
et disons que la définition est en fait bien plus vaste et pas aussi simpliste qu'un "la propriété privée des moyens de production"
Modifié le 30/11/2023 à 12h40
jpaul Abonné
Le 30/11/2023 à 12h 44

elticail

c'était une question rhétorique
et disons que la définition est en fait bien plus vaste et pas aussi simpliste qu'un "la propriété privée des moyens de production"
Donc on est d’accord ;)
Rozgann Abonné
Le 30/11/2023 à 14h 48

elticail

Apple ne serait donc pas capitaliste ? elle ne dispose pas des moyens de production de FOXCONN ...
Le capital peut être matériel (des usines de production, des bureaux, des ordinateurs, des datacenters) ou immatériel (de la propriété intellectuelle, des marques, des logiciels, des brevets, etc.). La majeure partie de l'actif d'Apple doit être du capital immatériel. Apple est une société capitaliste, dans le sens où le capital (matériel et immatériel) qu'elle possède appartient aux actionnaires (les capitalistes, qui touchent des intérêts sans avoir à travailler), et pas aux travailleurs qui ont produit la valeur ajoutée de l'entreprise (les prolétaires, qui touchent un salaire en contrepartie du travail qu'ils ont fourni).

Ceci dit, je partage l'avis que "plus t'as d'argent moins tu paies" n'est pas forcément grand chose à voir avec le capitalisme. Ce qu'Apple (société capitaliste) paie à ARM (société capitaliste) pour pouvoir utiliser son architecture de puce est négocié entre les deux en fonction de leur rapport de force, et des intérêts de chacune des entreprises. ARM a plus d'intérêt à ce qu'Apple utilise ses architectures plutôt qu'un petit constructeur qui vend moins d'unités, ils gagneront plus d'argent en vendant moins cher les licences, c'est assez naturel qu'ils consentent à un rabais. Les deux entreprises seraient détenues par leurs salariés et autonomes, ça n'aurait pas beaucoup d'influence sur ce point là.
Modifié le 30/11/2023 à 14h52
Le 30/11/2023 à 15h 08

Rozgann

Le capital peut être matériel (des usines de production, des bureaux, des ordinateurs, des datacenters) ou immatériel (de la propriété intellectuelle, des marques, des logiciels, des brevets, etc.). La majeure partie de l'actif d'Apple doit être du capital immatériel. Apple est une société capitaliste, dans le sens où le capital (matériel et immatériel) qu'elle possède appartient aux actionnaires (les capitalistes, qui touchent des intérêts sans avoir à travailler), et pas aux travailleurs qui ont produit la valeur ajoutée de l'entreprise (les prolétaires, qui touchent un salaire en contrepartie du travail qu'ils ont fourni).

Ceci dit, je partage l'avis que "plus t'as d'argent moins tu paies" n'est pas forcément grand chose à voir avec le capitalisme. Ce qu'Apple (société capitaliste) paie à ARM (société capitaliste) pour pouvoir utiliser son architecture de puce est négocié entre les deux en fonction de leur rapport de force, et des intérêts de chacune des entreprises. ARM a plus d'intérêt à ce qu'Apple utilise ses architectures plutôt qu'un petit constructeur qui vend moins d'unités, ils gagneront plus d'argent en vendant moins cher les licences, c'est assez naturel qu'ils consentent à un rabais. Les deux entreprises seraient détenues par leurs salariés et autonomes, ça n'aurait pas beaucoup d'influence sur ce point là.
Faut expliquer ça à "anagrys"

Et si, dans le capitalisme c'est souvent un rapport de force et tu le dis toit même à propos des contrats "est négocié entre les deux en fonction de leur rapport de force"
Donc c'est bien celui qui a la plus grosse (bourse) qui souvent donne le ton
Rozgann Abonné
Le 30/11/2023 à 15h 31

elticail

Faut expliquer ça à "anagrys"

Et si, dans le capitalisme c'est souvent un rapport de force et tu le dis toit même à propos des contrats "est négocié entre les deux en fonction de leur rapport de force"
Donc c'est bien celui qui a la plus grosse (bourse) qui souvent donne le ton
Ce que je dis, c'est que ce rapport de force existe aussi dans de nombreuses autres formes d'organisation de la société qui ne sont pas capitalistes. Je dirais qu'il existe dès qu'il y a différents niveaux de pouvoir (et le pouvoir n'est pas nécessairement lié à la capacité financière).
Mais encore une fois, je pense pas qu'ARM soit perdant dans le deal, bien au contraire !
anagrys Abonné
Le 30/11/2023 à 16h 12

elticail

Faut expliquer ça à "anagrys"

Et si, dans le capitalisme c'est souvent un rapport de force et tu le dis toit même à propos des contrats "est négocié entre les deux en fonction de leur rapport de force"
Donc c'est bien celui qui a la plus grosse (bourse) qui souvent donne le ton
il n'a pas besoin de me l'expliquer, il a dit en beaucoup plus de mots mais beaucoup mieux que je ne l'aurais fait précisément ce que je voulais dire.
Dire que "c'est la faute au capitalisme", c'est juste se tromper complètement de cible. En l'occurrence, ici, c'est la faute à un rapport de force. Dans ce cas précis ce rapport de force est lié à la possession d'un "capital", mais s'il était lié à la possession de chars d'assaut ou au contrôle de la violence légale ça ne l'empêcherait pas d'exister.
Au passage, "elticail", je ne vois pas l'utilité de mettre mon pseudo entre guillemets, dans la mesure où je l'utilise depuis une bonne vingtaine d'années sur un certain nombre de forums sur le web je ne crois pas qu'on peut dire que je me cache derrière.
Le 30/11/2023 à 17h 15

anagrys

il n'a pas besoin de me l'expliquer, il a dit en beaucoup plus de mots mais beaucoup mieux que je ne l'aurais fait précisément ce que je voulais dire.
Dire que "c'est la faute au capitalisme", c'est juste se tromper complètement de cible. En l'occurrence, ici, c'est la faute à un rapport de force. Dans ce cas précis ce rapport de force est lié à la possession d'un "capital", mais s'il était lié à la possession de chars d'assaut ou au contrôle de la violence légale ça ne l'empêcherait pas d'exister.
Au passage, "elticail", je ne vois pas l'utilité de mettre mon pseudo entre guillemets, dans la mesure où je l'utilise depuis une bonne vingtaine d'années sur un certain nombre de forums sur le web je ne crois pas qu'on peut dire que je me cache derrière.
J'ai mis des guillemets pour le mettre en évidence, faut rien voir de plus là dedans ...
Et "faut lui expliquer à lui" car il me répond sur une question rhétorique ... bref

"Dans ce cas précis ce rapport de force est lié à la possession d'un "capital"" je ne dis rien d'autre.
Modifié le 30/11/2023 à 17h18
Le 30/11/2023 à 21h 18

anagrys

Par définition, le mot "capitalisme" désigne "la propriété privée des moyens de production". À ce titre, j'ai un peu de mal à voir comment ça s'accorde avec : "plus t'as d'argent, moins tu paies", tu pourrais éclairer notre lanterne s'il te plaît ?
(pour moi, on est plutôt ici dans une forme de copinage inter-entreprises, en gardant à l'esprit que si ARM a accepté l'accord, c'est très certainement qu'ils y trouvent leur compte aussi)
Faux, capitalisme = propriété privée tout court

C'est une idée qui était très répandue à gauche sauf que "les moyens de production" est quelque chose de bien plus difficile à définir qu'il n'y paraît. Bon ça ne change rien au message toutefois :D
anagrys Abonné
Le 30/11/2023 à 22h 00

Carpette

Faux, capitalisme = propriété privée tout court

C'est une idée qui était très répandue à gauche sauf que "les moyens de production" est quelque chose de bien plus difficile à définir qu'il n'y paraît. Bon ça ne change rien au message toutefois :D
:beer:
Modifié le 30/11/2023 à 22h01
Le 30/11/2023 à 16h 08
Faudrait penser à lire la définition d'un accord privé entre 2 entreprises ;)

J'adore ce type de critique, la fourche brandie en l'air, sans le moindre argument constructif.
Le 30/11/2023 à 18h 41

Shadowman_2k3

Faudrait penser à lire la définition d'un accord privé entre 2 entreprises ;)

J'adore ce type de critique, la fourche brandie en l'air, sans le moindre argument constructif.
"la fourche brandie en l'air" référence à la révolution française ? Le truc fomenté par et pour les capitalistes, pardon, les bourgeois de l’époque ? :)
Le 30/11/2023 à 08h 23
Intéressant de voir l'alternative RISC-V brandit comme une alternative.
De même dans bataille géopolitique USA/Chine. Ça serait sympa d'avoir un petit papier qui retrace tout ça 😇
eres Abonné
Le 30/11/2023 à 09h 07
Ce ne sont à priori, que des supputations de la part des "analystes".
Apple n'a produit aucune information quant à cette alternative.
Et même si, elle pourrait être crédible, elle est loin d'être aussi mature industriellement
SebGF Abonné
Le 30/11/2023 à 08h 30
Business is business, rien de nouveau. Les contrats avantageux pour s'assurer d'un fort volume c'est bien à court terme, mais à long terme ça devient un poison.
eres Abonné
Le 30/11/2023 à 09h 11
C'est exactement cela
Les gars d'ARM sont dans le business de la licence HW depuis suffisamment longtemps pour comprendre ce qui les attendait.
Pour eux, l'objectif était justement de garder Apple sur l'univers ARM même avec qq sacrifice sur le prix des licences
Le 30/11/2023 à 09h 38
Oui, enfin un poison... C'est vite dit.
Apple ne paye presque rien pour les licences ARM mais leur fait une pub d'enfer avec leurs puces Mx, beaucoup plus impressionnantes que leur série Ax. Depuis, tout le monde veux faire de l'ARM pour pc et ceux là payent le prix fort.
Donc l'un dans l'autre, je pense qu'Arm s'en sort très largement. Bien sûr il est tout à fait possible qu'Apple bluff et soit en fait bien plus dépendant d'ARM qu'il ne l'on fait croire (y a qu'à voir le temps de dev pour arriver aux puces Ax vraiment performantes et passer ensuite à l'échelle supérieure avec la série Mx). Donc passer sur une archi RISC-V en quelques années (avant la fin du deal en 2028) c'est sûrement un peu ambitieux mais on voit bien qu'Apple passe "facilement" d'une architecture à l'autre (et avec succès !) quand ils en ont besoin. On ne peut que constater leur force de passer des puces PowerPC aux X86, puis à l'ARM en moins de 20 ans !
Donc une transition vers le RISC-V en cas de besoin c'est toujours une possibilité qui aurait fait perdre son meilleur vendeur à ARM.
SebGF Abonné
Le 30/11/2023 à 13h 10

Gaby22

Oui, enfin un poison... C'est vite dit.
Apple ne paye presque rien pour les licences ARM mais leur fait une pub d'enfer avec leurs puces Mx, beaucoup plus impressionnantes que leur série Ax. Depuis, tout le monde veux faire de l'ARM pour pc et ceux là payent le prix fort.
Donc l'un dans l'autre, je pense qu'Arm s'en sort très largement. Bien sûr il est tout à fait possible qu'Apple bluff et soit en fait bien plus dépendant d'ARM qu'il ne l'on fait croire (y a qu'à voir le temps de dev pour arriver aux puces Ax vraiment performantes et passer ensuite à l'échelle supérieure avec la série Mx). Donc passer sur une archi RISC-V en quelques années (avant la fin du deal en 2028) c'est sûrement un peu ambitieux mais on voit bien qu'Apple passe "facilement" d'une architecture à l'autre (et avec succès !) quand ils en ont besoin. On ne peut que constater leur force de passer des puces PowerPC aux X86, puis à l'ARM en moins de 20 ans !
Donc une transition vers le RISC-V en cas de besoin c'est toujours une possibilité qui aurait fait perdre son meilleur vendeur à ARM.
Je disais "poison" dans le sens où ce sont des contrats difficiles à renégocier qui nécessitent de mettre de sacrés baloches sur la table. Je ne pense pas que ARM soit lésé mais le rapport de force n'est pas spécialement à leur avantage pour de la renégo. Et une annonce disant "Apple abandonne ARM au profit de RISC-V" serait un très mauvais signal qui pourrait leur donner mauvaise presse.

Après je ne suis pas en capacité d'affirmer que les autres acteurs du marché paient le prix fort. Il y a forcément des négociations de volumes et des discounts, c'est hyper courant dans l'IT. Quand on discute avec un éditeur, c'est comme discuter avec un cuisiniste... A peine tu parles de pépettes que t'as déjà 15% de ristourne.
Dadkill Abonné
Le 30/11/2023 à 09h 31
"elles-mêmes ayant de servi de base pour la série Mx équipant les Mac depuis quelques années." ->

Le "de" entre "ayant" et "servi" est de trop. Désolé, je suis bien obligé de passer par les commentaires tant qu'aucune solution de signalement des erreurs pour les articles du Brief n'existera sur mobile.
Le 30/11/2023 à 09h 36
C'est corrigé merci :chinois:
Dj Abonné
Le 30/11/2023 à 10h 24
Et en plus de ça, Apple ne paye pas les chips défectueux a TSMC

In order to continue the contract with Apple, which is the largest customer, TSMC is asking for the condition that 'we will not charge for defective products'.
Modifié le 30/11/2023 à 10h25
fred42 Abonné
Le 30/11/2023 à 11h 15
Moi, je trouve normal de ne pas payer pour un produit défectueux. Pas toi ?
Tu achètes un truc et il ne fonctionne pas, tu ne demandes pas à ce que l'on te le rembourse ?
jpaul Abonné
Le 30/11/2023 à 11h 37

fred42

Moi, je trouve normal de ne pas payer pour un produit défectueux. Pas toi ?
Tu achètes un truc et il ne fonctionne pas, tu ne demandes pas à ce que l'on te le rembourse ?
Ça dépend de ce que tu achètes et de comment est fait le contrat je suppose.

Si Apple commande directement des puces à TSMC, auquel cas oui c'est normal de ne rien acheter de défectueux.

Si le contrat est plutôt un contrat de prestation (qui donne à Apple plus de contrôle mais aussi de responsabilité sur la production), alors la norme est plutôt de payer un forfait généralement indexé sur le temps de travail "loué".

C'est un peu comme prendre un presta dans une boite, tu le paies rarement au résultat, tu paies les heures qu'il passe à faire ce que tu lui dis de faire mais il n'est pas responsable de la qualité du travail fini si tu ne lui a pas donné les bonnes instructions.

Dans le cas précis d'Apple à TSMC, Apple n'achète pas une puce sur catalogue, elle vient plutôt avec ses propres plans et elle demande à TSMC de lui prêter ses machines / ses employés pour les produire. Apple est l'architecte et TSMC le constructeur, on pourrait donc s'attendre à ce que TSMC se dédouane des problèmes architecturaux.
MisterDams Abonné
Le 30/11/2023 à 13h 44
Pour le coup c'est TSMC qui a misé sur le principe qu'ils pourraient améliorer le rendement assez vite pour ne pas y laisser des plumes.

Quand on veut commercialiser son produit au plus vite, faut en assumer les conséquences. C'était donc du win-win.
D'ailleurs c'est probable que là aussi, puisqu'on suppose qu'Apple s'engage sur un volume de commande minimal jusqu'à l'échéance)
Le 30/11/2023 à 10h 24
Ca ferait presque penser à un contrat négocié par des gens squi se sont dit qu'à court terme, d'avoir apple comme client, ça rendrait Arm plus "sexy", plus désirable. Et le moyen terme Raf, doivent déjà plus être là.
Modifié le 30/11/2023 à 10h25
fred42 Abonné
Le 30/11/2023 à 10h 28
Sait-on de quand date cet accord initial ? Je n'ai pas trouvé.

N'oublions pas que Apple fait partie des fondateurs d'ARM en 1990. Ces conditions avantageuses datent peut-être de très longtemps.
À l'époque, Apple avait choisi un processeur ARM pour son PDA Newton.
alex.d. Abonné
Le 30/11/2023 à 10h 48
Apple fait un changement d'archi tous les 10 ans. C'est tout-à-fait crédible qu'ils passent à RISC-V à l'expiration de leur contrat avec ARM !
dvr-x Abonné
Le 30/11/2023 à 11h 16
Ce serait crédible s'il y a un réel intérêt. Maintenant ils produisent leurs puces, pour un prix dérisoire visiblement et sur une architecture plus mature.
Je ne vois pas trop la motivation qui pourrait les faire passer de l'un à l'autre aussi vite.

D'ailleurs ARM a plutôt intérêt à "brader" ses licences, car quand d'autres gros acteurs vont en avoir marre de payer 100 fois le prix d'Apple, ils risquent de pousser vers RISC-V. Je vois plus Qualcomm, MediaTek, Samsung ou Google y passer en premier pour ma part.
alex.d. Abonné
Le 30/11/2023 à 11h 50

dvr-x

Ce serait crédible s'il y a un réel intérêt. Maintenant ils produisent leurs puces, pour un prix dérisoire visiblement et sur une architecture plus mature.
Je ne vois pas trop la motivation qui pourrait les faire passer de l'un à l'autre aussi vite.

D'ailleurs ARM a plutôt intérêt à "brader" ses licences, car quand d'autres gros acteurs vont en avoir marre de payer 100 fois le prix d'Apple, ils risquent de pousser vers RISC-V. Je vois plus Qualcomm, MediaTek, Samsung ou Google y passer en premier pour ma part.
Il peut se passer beaucoup de choses. En 2005, qui aurait prédit qu'Apple allait passer un jour ses Mac sur de l'ARM ?
dvr-x Abonné
Le 30/11/2023 à 12h 14

alex.d.

Il peut se passer beaucoup de choses. En 2005, qui aurait prédit qu'Apple allait passer un jour ses Mac sur de l'ARM ?
Je précise "de les faire passer de l'un à l'autre aussi vite", dans 15 ans, tout est possible, mais 2028 c'est dans 4 ans, je les vois mal migrer si vite.

Si en effet ils arrivent à renégocier jusqu'au en 2040, en effet ! C'est pas possible de ce projeter si loin, ce sera peut-être même encore une autre archi d'ici là.
ericse Abonné
Le 30/11/2023 à 11h 17
C'est un peu dommage d'oublier de mentionner dans l'article qu'Apple n'est pas un client ordinaire d'ARM, mais surtout un de ses 3 cofondateur en 1990. Avoir financé et soutenu une entreprise pendant 30 ans peut largement justifier un accord préférentiel aujourd'hui.
Le 30/11/2023 à 13h 44
ouais enfin quand meme... 30 centimes par puce, la blague
Modifié le 30/11/2023 à 13h45
ericse Abonné
Le 30/11/2023 à 14h 34

jeje07bis

ouais enfin quand meme... 30 centimes par puce, la blague
Il ne s'agit en aucun cas du cout de revient de la puce, qui est bien plus élevé que ça bien sûr, mais uniquement de la redevance sur la propriété intellectuelle, qu'Apple a participé à créer d'ailleurs.

Plus généralement il s'agit de l'opposition entre le capitalisme industriel, qui créé des entreprises et des produits (ici Apple qui a co-créé ARM), et le capitalisme financier, qui ne créé rien et ne s'interresse qu'à maximiser le rendement de son capital (ici Softbank), et c'est une bien triste époque que celle qui pare ce dernier de toutes les vertus et ne sait que critiquer le premier.
Le 30/11/2023 à 16h 05

jeje07bis

ouais enfin quand meme... 30 centimes par puce, la blague
Quelle blague ?
MisterDams Abonné
Le 30/11/2023 à 13h 47
C'est quoi le prix habituel sur ce secteur ?

Parce que bon 0,30€ par unité c'est pas très parlant, Apple doit signer des chèques à 7 chiffres régulièrement quand même vu les volumes vendus (iTrucs+Mac).
ericse Abonné
Le 30/11/2023 à 14h 43
A priori on ne peut même pas comparer Apple avec les autres fabriquant car Apple conçoit ses propres design de processeurs et ne paye une redevance a ARM que sur les principes généraux de l'architecture, pas sur les design de tel ou tel coeur comme Samsung ou Qualcomm.
barlav Abonné
Le 30/11/2023 à 18h 22

ericse

A priori on ne peut même pas comparer Apple avec les autres fabriquant car Apple conçoit ses propres design de processeurs et ne paye une redevance a ARM que sur les principes généraux de l'architecture, pas sur les design de tel ou tel coeur comme Samsung ou Qualcomm.
Je crois qu'il existe plusieurs types de contrats chez ARM selon si tu veux juste un coeur déjà validé, si tu veux les plans de l'architecture pour pouvoir la modifier, etc. Les plans c'est plus cher.
Et je crois qu'il y a un fixe + un % selon les volumes produits.
Si quelqu'un sait, ...
Le 02/12/2023 à 18h 03
En même temps, Apple ne doit pas se reposer, et vraiment déjà plancher sur une puce RiscV.
Étendre leur accord avec Arm, c'est pouvoir prendre le temps.
Arm se fait avoir