Comment Google a divisé par quatre l'effectif de Motorola en un an

Comment Google a divisé par quatre l’effectif de Motorola en un an

Un dégraissage sacrément massif

Avatar de l'auteur
Nil Sanyas

Publié dans

Économie

19/07/2013
27

Comment Google a divisé par quatre l'effectif de Motorola en un an

Malgré le nombre croissant d'internautes dans le monde et le succès grandissant d'Android, Google affiche des résultats financiers en demi-teinte pour son deuxième trimestre 2013. Sa division Motorola, avec des pertes par centaines de millions de dollars, a de plus vu son effectif se réduire de façon très importante sur ce trimestre.

google publicité free

Les gains publicitaires chez les partenaires de Google ont régressé sur trois mois.

Un deuxième trimestre loin d'être excitant

Avec 14,11 milliards de dollars de chiffre d'affaires (nouveau record), en hausse de 19 % en un an, et un bénéfice net de 3,23 milliards de dollars, en augmentation de 15,7 % en un an, tout va bien pour Google. Néanmoins, comparés au premier trimestre 2013, ces résultats sont loin d'être exceptionnels. Le chiffre d'affaires n'a ainsi crû que de 1 %, et le bénéfice net, lui, a même régressé de 3,5 %. Plusieurs évènements expliquent cette situation. Google précise par exemple que le coût par clic a diminué de 6 % en un an et de 2 % en trois mois. Et si les sites de Google ont légèrement plus rapporté par rapport au précédent trimestre, les partenaires de Google, eux, ont par contre généré moins de dollars.

 

Mais il y a surtout le problème Motorola, qui a vu ses pertes opérationnelles passer de 199 millions à 342 millions de dollars d'une année sur l'autre, pour un chiffre d'affaires stagnant d'un trimestre sur l'autre. Avec la sortie du Moto X, conjuguée au dégraissage ultra massif de la division Motorola, cette dernière devrait toutefois reprendre des couleurs. Google vient en effet de dévoiler les évolutions de ses effectifs, et le bilan est pour le moins violent.

Motorola, de 20 300 à 4 600 employés en un an

Au 30 juin 2013, le groupe Google ne comptait déjà plus que 44 777 employés à temps plein, dont 40 178 salariés chez Google et 4 599 collaborateurs chez Motorola. Trois mois plus tôt, le groupe cumulait 53 891 employés à temps plein, dont 38 739 chez Google et 15 152 chez Motorola. Ce dégraissage massif n'est pas lié à 100 % à des licenciements, mais en grande partie à la vente de la division Home Business, qui représentait à elle seule 5 170 employés. Rajoutez des transferts importants vers Google, et vous obtenez un Motorola avec moins de 4 600 salariés. Un nombre ridicule quand on sait que l'an passé, Motorola cumulait plus de 20 000 salariés.

 

Pour mieux comprendre l'évolution de l'effectif de Google depuis l'intégration de Motorola, voici un petit tableau :

 

Google effectif Motorola

 

Comme vous pouvez le voir, l'effectif de Google a réalisé un véritable bond avec l'acquisition de Motorola. Une augmentation de plus de 20 000 employés qui a donc été divisée par deux en un an, ceci grâce à une politique en troix axes : intégrer chez Google des employés de Motorola, licencier massivement, et revendre des activités annexes à celle des téléphones. Nous pouvons ainsi remarquer que lors des premiers trimestres suivant l'intégration de Motorola, l'effectif de ce dernier s'est réduit mais qu'il a été en grande partie compensé par des recrutements chez Google. Fin 2012 et début 2013, l'effectif global de la firme de Mountain View a même progressé.

 

Un changement brutal a toutefois eu lieu lors du dernier trimestre. Google (seul) a bien recruté de façon importante avec 1 439 nouveaux employés supplémentaires, lui permettant pour la toute première fois de dépasser le cap des 40 000 salariés, deux ans après avoir passé la barre des 30 000. Mais ces recrutements n'ont pas du tout compensé les départs chez Motorola, sans même prendre en compte la vente de sa division Home Business.

 

Racheté 12,5 milliards de dollars, soit la plus importante acquisition de l'histoire de Google, Motorola avait pour principal intérêt pour Google ses milliers de brevets ainsi que son expérience dans la téléphonie mobile. Son effectif pléthorique était toutefois un problème. En un an, ledit problème semble avoir été en très grande partie réglé. À moins d'une intégration totale au sein de Google, il est désormais peu probable que l'effectif de Motorola se réduise encore massivement.

Plus de 54 milliards de dollars de cash

Notez que le trésor de guerre de Google, c'est-à-dire le cash qu'il a à disposition pour racheter des sociétés (ou ses propres actions), est désormais de 54,4 milliards de dollars. C'est bien moins que celui de la Pomme, qui dépasse les 100 milliards, mais cela demeure l'une des réserves d'argent les plus élevées parmi les sociétés high-tech. Ces 54,4 milliards représentent surtout une hausse de 11,3 milliards de dollars en un an pour Google. L'acquisition de Motorola avait toutefois lourdement pesé sur cette cagnotte.

 

Enfin, selon Larry Page, le PDG de Google, plus de 900 millions de comptes Android à travers le monde ont été activés, et 1,5 million supplémentaires le sont chaque jour. Des données que nous connaissions déjà. Plus de 50 milliards d'applications ont été téléchargées sur le Play Store selon le patron. Quant à Chrome, il compterait 750 millions d'usagers. Là encore, cette information est déjà connue depuis plusieurs mois.

27

Écrit par Nil Sanyas

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Un deuxième trimestre loin d'être excitant

Motorola, de 20 300 à 4 600 employés en un an

Plus de 54 milliards de dollars de cash

Commentaires (27)


Le 19/07/2013 à 14h 09

4000 employés, par rapport aux autres constructeurs de smartphone ça fait vraiment peu. Google n’avait aucunes réels intentions d’avoir une division matériel sur le mobile, juste prendre les brevets et virer le reste.



C’est bien de replacer les anciens de motorola, mais le fait est que depuis juin 2012, le groupe google diminue.


Le 19/07/2013 à 14h 18







after_burner a écrit :



4000 employés, par rapport aux autres constructeurs de smartphone ça fait vraiment peu. Google n’avait aucunes réels intentions d’avoir une division matériel sur le mobile, juste prendre les brevets et virer le reste.



C’est bien de replacer les anciens de motorola, mais le fait est que depuis juin 2012, le groupe google diminue.







C’est évident mais voyons ce que va être le moto X. Top ou flop nous verrons bien mais google ne doit pas froisser Samsung donc …



Le 19/07/2013 à 14h 20

Je trouve le terme “dégraissage”, bien trop souvent employé pour parler de licenciements, assez péjoratif.

C’est du discours d’actionnaires ou de dirigeants d’entreprise qui voient les employés comme une simple ressource (les fameuses “ressources humaines”…), non comme des personnes égales à eux-mêmes.

Alors bien sûr, ça fait classe de tenir le même langage que celui des nantis, mais j’aimerais quand même lire un autre style ici…


Le 19/07/2013 à 14h 26







vampire7 a écrit :



Je trouve le terme “dégraissage”, bien trop souvent employé pour parler de licenciements, assez péjoratif.

C’est du discours d’actionnaires ou de dirigeants d’entreprise qui voient les employés comme une simple ressource (les fameuses “ressources humaines”…), non comme des personnes égales à eux-mêmes.

Alors bien sûr, ça fait classe de tenir le même langage que celui des nantis, mais j’aimerais quand même lire un autre style ici…





“Tu vois, une entreprise c’est comme une machine à laver : si tu veux que ça tourne, faut enlever un peu de linge sale” <img data-src=" />



<img data-src=" /> je suis dehors si on me cherche…





Motorola avait pour principal intérêt pour Google ses milliers de brevets ainsi que son expérience dans la téléphonie mobile.



Il me semble que cela a été dit (et donc la conséquence prédite) dès les premières rumeurs de rachat de Moto par Google.



Sinon ça doit être trop la joie l’ambiance de taff chez Motorola <img data-src=" />



Le 19/07/2013 à 14h 42

En gros c’est le quart des effectifs de motorola qui sont perdu (confirmé par la précédente news) puisqu’un quart est recruté par google (?) et un quart s’en va avec Home Business quand un quart reste chez motorola.



En sachant qu’effectivement il devait y avoir des doublons entre google et motorola et un peu trop de monde à leur goût …



On comprend en tout cas, vu les mouvements que motorola ne pouvait guère être rentable cette année et que cela sera pour l’année prochaine que l’on pourra constater la place donnée à motorola par google, où tout du moins le chiffre d’affaire qui lui sera alloué dans la mesure ou ce passage du quart des emplois de motorola sont chez google (?).



Il serait effectivement bon aussi de savoir s’il y a eu vraiment un quart des emplois de motorola repris chez google ou si ce sont de nouveaux licenciements bruts et que google a d’autre part fait de nouveaux emplois. L’ancienne news parle des 5000 licenciements brut et ici on parle de 5000 licenciements de motorola face à 5000 recrutements chez google, le mouvement reste à confirmer ou infirmer.



Sauf si j’ai mal lu …


Le 19/07/2013 à 14h 47







WereWindle a écrit :



“Tu vois, une entreprise c’est comme une machine à laver : si tu veux que ça tourne, faut enlever un peu de linge sale” <img data-src=" />





“une entreprise, c’est comme une montgolfière : quand elle devient trop lourde, il faut lâcher du lest”

<img data-src=" />



Le 19/07/2013 à 14h 49







knos a écrit :



C’est évident mais voyons ce que va être le moto X. Top ou flop nous verrons bien mais google ne doit pas froisser Samsung donc …







Même avec un certains succès, avec ce qui semble être un division fantôme chez google, je miserais pas sur les appareils motorola. Je me disais il y a peu que moto n’arrivais à rien “malgré androïd”, mais c’est tout à fait normal au vu de ces nouvelles <img data-src=" />



A voir si ce qui reste de motorola chez google maintenant peut suffire, mais si on fait le compte, en considérant que les départ sont tous des anciens de motorola, google à perdu 10 000 employés depuis la reprise de motorola, donc même en comptant ceux qui ont été replacés, ça fait la moitié des 20 000 avant l’achat.



Le 19/07/2013 à 14h 57







nyandog a écrit :



En gros c’est le quart des effectifs de motorola qui sont perdu (confirmé par la précédente news) puisqu’un quart est recruté par google (?) et un quart s’en va avec Home Business quand un quart reste chez motorola.



En sachant qu’effectivement il devait y avoir des doublons entre google et motorola et un peu trop de monde à leur goût …



On comprend en tout cas, vu les mouvements que motorola ne pouvait guère être rentable cette année et que cela sera pour l’année prochaine que l’on pourra constater la place donnée à motorola par google, où tout du moins le chiffre d’affaire qui lui sera alloué dans la mesure ou ce passage du quart des emplois de motorola sont chez google (?).



Il serait effectivement bon aussi de savoir s’il y a eu vraiment un quart des emplois de motorola repris chez google ou si ce sont de nouveaux licenciements bruts et que google a d’autre part fait de nouveaux emplois. L’ancienne news parle des 5000 licenciements brut et ici on parle de 5000 licenciements de motorola face à 5000 recrutements chez google, le mouvement reste à confirmer ou infirmer.



Sauf si j’ai mal lu …







Tu as mal lu, motorola est passée de 15000 à 4600 les 3 derniers mois, quand google gagne 1439 employés, même en considérant que tout ces employés viennent de moto, ça fait bien 7000-8000 emplois partis complètement.



Le 19/07/2013 à 15h 01







after_burner a écrit :



Tu as mal lu, motorola est passée de 15000 à 4600 les 3 derniers mois, quand google gagne 1439 employés, même en considérant que tout ces employés viennent de moto, ça fait bien 7000-8000 emplois partis complètement.







Effectivement, c’est le tableau que j’ai mal lu … Merci.



Et ben je plain les gars de motorola : encore une entreprise en concurrence avec France télécom <img data-src=" />



Le 19/07/2013 à 15h 08







after_burner a écrit :



Tu as mal lu, motorola est passée de 15000 à 4600 les 3 derniers mois, quand google gagne 1439 employés, même en considérant que tout ces employés viennent de moto, ça fait bien 7000-8000 emplois partis complètement.







c’est grâce à la reprise dirait certains…



Le 19/07/2013 à 15h 09







nyandog a écrit :



Effectivement, c’est le tableau que j’ai mal lu … Merci.



Et ben je plain les gars de motorola : encore une entreprise en concurrence avec France télécom <img data-src=" />







Ça se discute, parce que les gens qui étaient «visés» (pourquoi des «» finalement ?) n’étaient pas licenciés



Le 19/07/2013 à 15h 09







nyandog a écrit :



Effectivement, c’est le tableau que j’ai mal lu … Merci.



Et ben je plain les gars de motorola : encore une entreprise en concurrence avec France télécom <img data-src=" />







En fait les 5000 licenciement c’était jusqu’a la période du trimestre précédent ou motorola est passée de 20 000 à 15 000 quand google faisait 34 000 - 38 000, donc presque à l’équilibre entre licenciement / replacement. <img data-src=" />



Mais on ne sait pas, encore une fois, combien d’embauches de google viennent de motorola.



Le 19/07/2013 à 15h 28

En même temps ils ont sorti quoi Motorola depuis l’acquisition par Google ?…


Le 19/07/2013 à 15h 33



Comment Google a divisé par quatre l’effectif de Motorola en un an





20293 / 4


Le 19/07/2013 à 15h 38



Ils les ont aligné tous, lors d’un séminaire de MOTIVATING, dans un bois et ont fait parler les sulfateuses,ou bien !



Ach Deutch Technology..


Le 19/07/2013 à 15h 56







after_burner a écrit :



En fait les 5000 licenciement c’était jusqu’a la période du trimestre précédent ou motorola est passée de 20 000 à 15 000 quand google faisait 34 000 - 38 000, donc presque à l’équilibre entre licenciement / replacement. <img data-src=" />



Mais on ne sait pas, encore une fois, combien d’embauches de google viennent de motorola.







L’ancienne news mise en lien semblait être très nette sur la communication de google et déterminée sur le fait qu’il s’agissait de licenciements brut … Google y semble positionné sur le développement de ses très divers services plutôt que sur la production de téléphones. Enfin bon, on peut toujours espérer qu’il y en avait une poignée dédié à faire du déploiement qui sont passé chez google mais ce sont peut -être ceux qui sont resté chez motorola avec une poignée pour la conception de téléphone <img data-src=" />



Le 19/07/2013 à 15h 59







levhieu a écrit :



Ça se discute, parce que les gens qui étaient «visés» (pourquoi des «» finalement ?) n’étaient pas licenciés







L’espoir nous perdra tous <img data-src=" />



Le 19/07/2013 à 16h 01

il ne faut pas oublié que Google a aussi vendu les usines de Motorola en Chine et au brésil. Une grosse partie de l’effectif est passé chez flextronic.

http://www.engadget.com/2012/12/11/motorola-flextronics/



ca représente au moins 7000 personnes.


Le 19/07/2013 à 20h 00







Reznor26 a écrit :



En même temps ils ont sorti quoi Motorola depuis l’acquisition par Google ?…





Environ 15 000 personnes.



Le 19/07/2013 à 23h 48







darth21 a écrit :



Environ 15 000 personnes.





<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />





<img data-src=" />



Le 20/07/2013 à 10h 23

C’est quoi déjà le slogan de Google?



Don’t be evil… <img data-src=" />



Je crois bien qu’il y a 15 000 personnes qui peuvent dire le contraire maintenant.


Le 20/07/2013 à 11h 43

b





js2082 a écrit :



C’est quoi déjà le slogan de Google?



Don’t be evil… <img data-src=" />



Je crois bien qu’il y a 15 000 personnes qui peuvent dire le contraire maintenant.







La plupart n’ont pas été licencier, faut lire l’article avant de troller



Le 20/07/2013 à 12h 24







ff9098 a écrit :



b



La plupart n’ont pas été licencierés, faut lire l’article avant de troller





15 000 personnes.



On ne connait pas le nombre de transferts chez Google, et vu l’(IN)activité de Motorola ces derniers temps, je suis pas sur qu’ils soient très nombreux.



On ne connait pas même le nombre de transferts lors du rachat de home Business: les communiqués ne parlent nullement du nombre d’employés repris, mais seulement des brevets et bases de données achetés, ce qui laisse penser qu’ils se sont fait virés.



Et il y a 5 000 employés qui ont tout simplement purement disparu du compte. Et vu la situation actuelle, ça m’étonnerait fortement que Google ait été gentil avec eux.



Bref, 15 000 qui doivent apprécier la philosophie de Google <img data-src=" />



DaCaiD Abonné
Le 20/07/2013 à 14h 24







jinge a écrit :



“une entreprise, c’est comme une montgolfière : quand elle devient trop lourde, il faut lâcher du lest”

<img data-src=" />







“Une entreprise c’est comme une femme, au bout de quelques années si elle te coûte trop cher, alors tu la revends”

proverbe berbere



Le 20/07/2013 à 17h 32







after_burner a écrit :



Tu as mal lu, motorola est passée de 15000 à 4600 les 3 derniers mois, quand google gagne 1439 employés, même en considérant que tout ces employés viennent de moto, ça fait bien 7000-8000 emplois partis complètement.









Dont presque 6000 qui étaient la division Home Buisiness/Set top Box de Motorola qui a été cédée (avec les employées)….





Au total, Google a fait assez peu de “coupes sombres” dans les employés Motorola (malgrès une situation assez catastrophique du groupe lors du rachat) tout en intégrant un max de gens (rien de surprenant, aucune raison de garder en double toute les divisions OS, vu que Motorola ne fera probablement plus que du Android quoi qu’il arrive, et que donc les mecs qui bossaient sur ça sont passés chez Google…. pareil pour tout ce qui est softs/applis, équipes Google pour améliorer Android, une bonne partie des gens qui faisaient le design ont probablement rejoint la division “produits” de Google, ceux qui ont design l’espèce de sphère, les Google Glasses et autres trucs du genre, reste chez Motorola essentiellement ceux qui bossent sur la téléphonie et le hardware…. ça reste conséquent une division de 5000 personnes pour ça, quand on sait que la très grosse majorité des 20k employés avant ne bossaient pas dans cette branche).



Qui vivra verra, mais au final, les pertes sèches d’emplois depuis le rachat de Motorola ne sont pas si conséquentes que ça (contrairement à un certain Nokia depuis son “rachat” par MS via Elop <img data-src=" />).



Le 20/07/2013 à 17h 52







Orshak a écrit :



Dont presque 6000 qui étaient la division Home Buisiness/Set top Box de Motorola qui a été cédée (avec les employées)….





Au total, Google a fait assez peu de “coupes sombres” dans les employés Motorola (malgrès une situation assez catastrophique du groupe lors du rachat) tout en intégrant un max de gens (rien de surprenant, aucune raison de garder en double toute les divisions OS, vu que Motorola ne fera probablement plus que du Android quoi qu’il arrive, et que donc les mecs qui bossaient sur ça sont passés chez Google…. pareil pour tout ce qui est softs/applis, équipes Google pour améliorer Android, une bonne partie des gens qui faisaient le design ont probablement rejoint la division “produits” de Google, ceux qui ont design l’espèce de sphère, les Google Glasses et autres trucs du genre, reste chez Motorola essentiellement ceux qui bossent sur la téléphonie et le hardware…. ça reste conséquent une division de 5000 personnes pour ça, quand on sait que la très grosse majorité des 20k employés avant ne bossaient pas dans cette branche).



Qui vivra verra, mais au final, les pertes sèches d’emplois depuis le rachat de Motorola ne sont pas si conséquentes que ça (contrairement à un certain Nokia depuis son “rachat” par MS via Elop <img data-src=" />).







Ah bien sûr, rien de bien grave, c’est Google après tout…



Ton point de vue ne fait que confirmer que google a disposé de motorola comme bon lui semble, ils ont bien diminué la partie hardware alors que c’est ce que fait moto à la base, des téléphones, ils ont pris tout ce qui les intéressait pour grossir leur propre équipe sous androïd, je te laisse faire l’effort d’imaginer une seconde les trolls qui serait sortie si MS avait fait pareil pour nokia , pas très compliqué n’est ce pas, vu les trolls qui sortent alors que MS apporte un soutien à Nokia pour son matériel. Alors c’est avec contre partie, mais je pense pas qu’on puisse dire que Nokia ait affaibli son savoir faire hardware avec cet accord.



Bref, Google à agit comme un acteur dominant qui avale en plus la concurrence, c’est ce que je voulais faire remarquer et que tu as dit toi même.



Un bon point, il vaut mieux en effet revendre une division plutôt que de la supprimer avec tout ce monde aux chômage donc. Cela dit c’est pas très rassurant en soi, on peut penser qu’au lieu d’avoir à licencier, google a préféré tirer profit d’une revente…



Le 21/07/2013 à 16h 44

j’ai un motorola astrix et en tout bon critique qui se respecte et ba c’est de la merde ,j’ai été alléché par les critiques sur internet .J’espère qu’ils ont viré les gens qui ont osé pondre cette merde et mis des gens stylé de google à la place sinon je donne pas chère de la peau du moto X .