4G : Bouygues Telecom et SFR communiquent après leur mise en demeure

4G : Bouygues Telecom et SFR communiquent après leur mise en demeure

Tout va bien madame la marquise

Avatar de l'auteur
Guénaël Pépin

Publié dans

Société numérique

19/02/2016
33

4G : Bouygues Telecom et SFR communiquent après leur mise en demeure

Après leur mise en demeure préventive par l'ARCEP, Bouygues Telecom et SFR ont répondu officiellement aux inquiétudes du régulateur. Pour les deux opérateurs, leurs objectifs de couverture 4G des zones peu denses seront bien tenus. De l'autre côté, l'AVICCA salue la décision du régulateur.

Hier soir, l'ARCEP a mis en demeure « par anticipation » deux opérateurs sur leur couverture 4G en zones peu denses, avec les fréquences 800 MHz. Alors qu'ils doivent couvrir 40 % de la population dans les zones rurales en janvier 2017 en 800 MHz, Bouygues Telecom n'en était qu'à 12 % et SFR à 8 % le mois dernier. De son côté, le troisième opérateur avec ces obligations, Orange, en est à 33 % de couverture actuellement, avec un rythme qui devrait lui permettre de tenir facilement son engagement.

« Étonnement » de Bouygues Télécom sur sa mise en demeure

Le secrétaire général de Bouygues Telecom, Didier Casas, avait répondu à chaud sur Twitter suite à cette annonce. « 40%, c'est pour dans un an. Nous y serons » a-t-il promis. Dans un communiqué publié plus tard dans la soirée, l'opérateur répond directement au gendarme des télécoms. « Bouygues Telecom tient à dire son étonnement devant le lancement de cette procédure publique dont le seul effet est d’accroître inutilement l’inquiétude des populations concernées » déclare l'entreprise.

La société estime ainsi que l'ARCEP sous-entend qu'elle ne couvre pas les zones prioritaires avec d'autres fréquences que les 800 MHz, alors que l'autorité l'épingle justement sur cette bande. De même, l'opérateur estime que l'objectif sur ces fréquences est largement tenable. « La couverture mobile restant à réaliser par Bouygues Telecom porte sur environ 6 % de la population nationale, soit la construction de 1 200 antennes relais en une année. Comme le régulateur le sait, cet effort est largement à la portée de Bouygues Telecom d’autant qu’il sera réparti dans le cadre de l’accord de partage de réseau » avec SFR, qui doit être entièrement concrétisé en 2018.

L'opérateur en profite pour glisser un tacle déguisé à Free Mobile, rappelant « qu'un opérateur » doit fournir le même effort de déploiement pour respecter ses engagements sur la 3G d'ici 2018. Rappelons que ce dernier n'a lui pas reçu de mise en demeure à ce titre.

SFR confiant sur le respect de ses engagements

De son côté, SFR n'a pas encore répondu directement à la mise en demeure par l'ARCEP. Le groupe a tout de même publié ce matin un communiqué sur sa couverture très haut débit fixe et mobile. Il y annonce entre autres l'éligibilité de 129 000 nouveaux logements à sa « fibre » en janvier, ainsi que de 71 communes en 4G et 39 autres en 4G+.

Pour toute forme de réponse, l'opérateur répète surtout sa confiance dans ses engagements. « Avec la publication mensuelle de ses déploiements, SFR apporte la preuve de ses investissements et démontre sa capacité à tenir ses objectifs, comme ses obligations de déploiements, tels que présentés à l'ARCEP, dans le cadre son plan de production, en janvier dernier » précise Michel Combes, PDG de SFR. Pour référence, l'opérateur est passé de 0 % de couverture 4G en 800 MHz en octobre à 8 % en janvier, selon les chiffres de l'ARCEP fournis par l'entreprise.

À l'autre bout du spectre, l'AVICCA, l'un des principaux lobbies des collectivités sur le numérique, se félicite de l'initiative de l'ARCEP. « Cet exemple montre malheureusement une fois encore que les « engagements » de couverture doivent être extrêmement précis et assortis de sanctions pour être respectés » tance l'association. Elle accueille d'ailleurs avec le même enthousiasme le premier observatoire de la couverture mobile des zones rurales, sur lequel nous aurons l'occasion de revenir.

33

Écrit par Guénaël Pépin

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

« Étonnement » de Bouygues Télécom sur sa mise en demeure

SFR confiant sur le respect de ses engagements

Commentaires (33)


Le 19/02/2016 à 10h 44

La communication de Boyugues me semble juste et mesurée.

Assez proche de mon avis.

Decidemment Boyugues a plein de défauts mais leur com est plutôt bien maitrisée.





Rappelons que ce dernier n’a lui pas reçu de mise en demeure à ce titre.



Voilà. Et encore moins “de manière anticipée” comme c’est le cas ici.

Mais sous-entendre ca c’est être un troll, il parait.


Le 19/02/2016 à 10h 49

c’est totalement disproportionné de demander a l’avance a des entreprises de respecter des délais qu’ils ont toujours su tenir par le passé…

c’est pas comme si sur la 3g ils avaient tous eu du retard…(a part free d’ailleurs…)


Le 19/02/2016 à 10h 53

Je ne connais pas «Boyugues», leur com est peut-être maitrisée, mais pour un opérateur de téléphonie, je préfère largement que ce soit la technique qui soit maitrisée <img data-src=" />


Le 19/02/2016 à 10h 56

Il reste un an, et ma commune est toujours pas couverte, comme plein d’autre, les coups de pressions ca sert a quelque chose, au moin ils sont au courant



idem pour le THD (fibre) y’a qu’avec les coups de pression que ces boites la bouge


Le 19/02/2016 à 10h 56







Jeanprofite a écrit :



Je ne connais pas «Boyugues», leur com est peut-être maitrisée, mais pour un opérateur de téléphonie, je préfère largement que ce soit la technique qui soit maitrisée <img data-src=" />





Sont-ils si mauvais, sérieux ?



En fait on peut se batailler sur ce qu’on veut, mais la vérité au fond c’est qu’on est arrivé à un point du marchè où tout le monde se vaut plus ou moins (j’accorderai quand même un petit avantage à Orange, mais ca c’est un avis personnel)..

D’ailleurs pour cette raison là, AMHA, que ca s’étripe ainsi dans le secteur ; tout petit avantage qui peut être pris sur les autres est bon à prendre pour se différencier.



damaki Abonné
Le 19/02/2016 à 10h 58

J’espère que ça ne finira pas comme pour la 3G, quand les trois de l’époque, loins d’atteindre leurs objectifs à temps s’en sont sortis sans la moindre pénalité.


Le 19/02/2016 à 10h 59

Sauf que Free ne possède pas de fréquences 4G en 800 Mhz et que les mises en demeure concernaient uniquement cette fréquence ….


Le 19/02/2016 à 11h 02







manbu a écrit :



Sauf que Free ne possède pas de fréquences 4G en 800 Mhz….





Et j’ai bien compris.



En fait je me demande, pour le rural qui est chez lui et qui vient à chaque fois nous parler de son petit hameau (ce qui peut se comprendre), si il veut la 4G pour après demain, qu’est-ce que ca lui importe que ce soit en 800, en 700, en 1800 ?

Surtout à l’heure où on crée des réseaux maillés avec ces différentes fréquences en même temps….



Je comprends bien qu’un engagement précis sur une fréquence précise doit être tenu. Mais l’argument de de Bouygues qui me semble être “pourquoi créer du FUD sur le 800 seulement ?” me semble pertinent.




Le 19/02/2016 à 11h 12

faut arrêté de pleurer bouygues est place depuis longtemps et n a pas de 3g a déployé comme free qui doit déployé la 3 et 4 g en même temps mais il &nbsp;arrangerons le coup avec nos hommes politiques et couvernement corrompu comme en ce moment pour la vente de bouygues telecom et l affaire de canal + faut sauver les copains&nbsp;


+1 pour l’orthographe, et le fond


Le 19/02/2016 à 11h 34

et pourquoi respecter un contrat quand tu sais que tu va être vendu ! dépieucé à la concurrence !

vendu au même prix en ayant investie le moins possible…..

justement bouygues a répondu complètement à coté !


Le 19/02/2016 à 11h 36

clairement bouygues a déja les emplacements il a juste a remplacer sont matériels, free dois trouvé les emplacement et faire les démarches administratif !


Le 19/02/2016 à 11h 53

De toute facon il en resteras qu’un seul opérateur dans une décennie ou deux max .

Je vois bien iliad fusionner avec Orange .


Pourquoi une mise en demeure anticipée à Bouygues telecom ?



J’imagine qu’il y a un rapport avec les negociations sur le point de s’achever et qui feront entrer Bouygues au capital d’Orange.



Surtout une façon pour l’Arcep de rappeler que l’opérateur prochainement propriétaire de ces fréquences n’aura pas de délai supplémentaire (l’ensemble Orange-Bouygues devra vendre les fréquences Bouygues à Iliad-free ou Sfr).


Le 19/02/2016 à 12h 56

dans le village (ottange) ou j’habitais, bouygues etait le seul à facturer un supplément (8€) pour cause de non dégroupage. comme je n’arrivais pas à avoir une explication à peu près valable sur le pourquoi du comment du schmilblick, je n’ai pas donné suite à la tentative de débauchage de chez orange ;) sur metz ils ont l’air d’assurer le service. mais en mai j’irai voir chez free. SFR me facture un peu trop pr le peu de services que je leur achete.


Le 19/02/2016 à 13h 04

Les 8€ supplémentaires sur l’adsl s’expliquent par le fait que Bouygues dégroupe très peu et loue le tuyau à SFR.

En revanche c’est hors sujet avec l’article et le fait que l’ARCEP rappelle juste le contrat sur la 4G à 800MHz.


Le 19/02/2016 à 13h 07

Franchement pour avoir tester les 3 en 4G (okay pas partout etc) autant celle de SFR est moyenne mais aucun reproche a faire a bouygue sur le coup … On peut reparler de free par contre … tres mauvais en 3G et 4G …


Le 19/02/2016 à 13h 19







Drepanocytose a écrit :



Sont-ils si mauvais, sérieux ?



Non, c’est juste une question de priorité (la com’ ne fait pas tout).

&nbsp;

Question technique et commercial, le seul à qui je peux vraiment reprocher est Numéricâble/SFR.

&nbsp;

Sinon, pour en revenir sur l’info, je pense que l’Arcep a raison de prévenir, car tous font comme s’il est acquis qu’il y aura redistribution des cartes avec le rachat de Bouygues par Orange.

Si les promesses qu’ils font à l’Arcep, valent leurs paroles quand ils «démentent une rumeur».

https://www.nextinpact.com/news/97628-bouygues-dement-formellement-tout-rapproch…

L’Arcep est dans son rôle de rester vigilant. <img data-src=" />



Le 19/02/2016 à 13h 34







damaki a écrit :



J’espère que ça ne finira pas comme pour la 3G, quand les trois de l’époque, loins d’atteindre leurs objectifs à temps s’en sont sortis sans la moindre pénalité.



Si c’est juste pour installer une antenne recyclée à la va-vite pour respecter les engagements et ne plus y toucher après ça ne vaut pas le coup, autant du travail bien fait.

&nbsp;S’ils ont 6 mois/1 an de retard c’est pas la mort, à l’époque ils avaient beaucoup plus de retard que ça, c’était de l’ordre de plusieurs années.&nbsp;





manbu a écrit :



Sauf que Free ne possède pas de fréquences 4G en 800 Mhz et que les mises en demeure concernaient uniquement cette fréquence ….



Sauf que si Free Mobile récupère la licence 800 de Bouygues Telecom, c’est eux qui seront en charge du déploiement, et eux qui devront couvrir ces 40% en 800.





Drepanocytose a écrit :



Et j’ai bien compris.



En fait je me demande, pour le rural qui est chez lui et qui vient à chaque fois nous parler de son petit hameau (ce qui peut se comprendre), si il veut la 4G pour après demain, qu’est-ce que ca lui importe que ce soit en 800, en 700, en 1800 ?

Surtout à l’heure où on crée des réseaux maillés avec ces différentes fréquences en même temps….



Je comprends bien qu’un engagement précis sur une fréquence précise doit être tenu. Mais l’argument de de Bouygues qui me semble être “pourquoi créer du FUD sur le 800 seulement ?” me semble pertinent.



Je ne suis qu’à moitié d’accord avec Bouygues. Autant les bourgs peuvent être couverts en 1800, cependant s’il le sont en 800, ça veut aussi dire que la portée est bien plus importante, et que donc le reste de la commune a une chance d’être couverte, alors que c’est moins le cas avec les 1800. C’est une des raisons pour lesquelles il vaut mieux à mon avis que ce soit couvert en 800, pour pallier à cette règle de couverture de “juste le centre bourg, à l’extérieur des bâtiments”…



Le 19/02/2016 à 13h 35







petru55 a écrit :



faut arrêté de pleurer bouygues est place depuis longtemps et n a pas de 3g a déployé comme free qui doit déployé la 3 et 4 g en même temps mais il &nbsp;arrangerons le coup avec nos hommes politiques et couvernement corrompu comme en ce moment pour la vente de bouygues telecom et l affaire de canal + faut sauver les copains&nbsp;





Gnééé&nbsp;<img data-src=" />



Le 19/02/2016 à 13h 36

OK… Personne pour relever que faire 28% en 1 an c’est plus qu’ambitieux et carrément 32% alors qu’il y a quelque mois il était à 0% c’est se bercer de douces illusions ?



&nbsp;


Le 19/02/2016 à 13h 39

peut on faire encore confiance à l ARCEP pour sa crédibilité et sa partialité.


Le 19/02/2016 à 13h 40

Si, l’ARCEP. <img data-src=" />


aureus Abonné
Le 19/02/2016 à 14h 02







alkashee a écrit :



OK… Personne pour relever que faire 28% en 1 an c’est plus qu’ambitieux et carrément 32% alors qu’il y a quelque mois il était à 0% c’est se bercer de douces illusions ?





Faisons les comptes. Ils ont fait 8% entre octobre et janvier soit 4 mois. Ils leur restent 12 mois. 84*12 = 24.

Ils devraient donc être à 32%. Ils devraient donc leur falloir 3 mois de plus.S’ils se bougent le cul, je vois pas en quoi c’est se bercer de douces illusions.



Par contre je pense qu’ils les tiendront pas.



Le 19/02/2016 à 15h 02

Pas d’accord: en terme de qualité réseau mobile, les tests débits sont communiqués et on voit bien l’avantage des uns par rapport aux autres : )


Le 19/02/2016 à 15h 43

Bah si Free n’a pas reçu de mise en demeure concernant son déploiement 3G c’est peut-être tout simplement parce qu’il a tenu ses engagements jusqu’à présent… Tout le monde ne peut pas dire autant, à commencer par Bouygues…&nbsp;



C’est pas la mauvaise foi qui les étouffe, tout comme un certain commentateur ici que je ne nommerai pas mais que tout le monde reconnaîtra…


Le 19/02/2016 à 16h 11

Sympa la double négation ironique inversée ^^


Le 19/02/2016 à 16h 12

Sauf qu’en plus c’est pas linéaire et chaque pourcentage met plus de temps a couvrir que le précédent.


Le 19/02/2016 à 16h 27

le message c’est surtout qu’on veut qu’ils fassent des efforts, ne pas tenir exactement les engagements mais démontrer par son action un effort conséquent(et durable) peu calmer tout le monde.


Le 19/02/2016 à 16h 43

Couvrir des paysants* et des champs de blés, c’est une bonne idée… mais encore faut il proposer une connexion de qualité derrière l’antenne…



parce que de la connectivité 4G pour les bouzeux*, elle servira a rien si derrière y’a pas une fibre ou quelque chose d’un peu costaud.



donc, pas de soucis, ils vont respecter et couvrir en 4G. Mais le respect des débits que permet la norme, par contre, je pense qu’on attendra encore un peu (beaucoup)





* Chers paysans, bouseux, et champs de blés: ceci n’est pas une attaque. Je suis aussi dans un coin de bouzeux. C’est juste une formulation ironique. Merci de ne pas taper.&nbsp;


Le 19/02/2016 à 17h 52

Franchement pour me balader pas mal dans le coin campagne de l ile de France, je suis assez déçu des performances de la 4g de Bouygues. Pourtant c’était mieux avant….et ça s’est dégradé


Le 20/02/2016 à 00h 01







gastaman a écrit :



Franchement pour me balader pas mal dans le coin campagne de l ile de France, je suis assez déçu des performances de la 4g de Bouygues. Pourtant c’était mieux avant….et ça s’est dégradé





M’en parle même pas, en Alsace Bouygues est presque pas présent, même Free j’ai plus de 4g ! (comparé avec un forfait free et bouygues <img data-src=" />)



Le 20/02/2016 à 12h 11

perso j’ai un mobile 4G mais je me sert beaucoup plus du edge donc bon….^^