Les icones des applications telegram signal whatsapp line et wechat affichées sur un écran de smartphone.

WhatsApp va se rendre interopérable avec les autres messageries

Faites comme chez vous, à nos conditions

Avatar de l'auteur
Vincent Hermann

Publié dans

LogicielRéseaux sociaux

08/02/2024
25

Les icones des applications telegram signal whatsapp line et wechat affichées sur un écran de smartphone.

WhatsApp va ouvrir prochainement sa messagerie aux services tiers. Meta, la société mère, est obligée de le faire dans le cadre du DMA. Elle affirme travailler sur le sujet depuis près de deux ans. On en sait désormais un peu plus sur la manière dont la connexion va se faire.

Le Digital Markets Act entrera en vigueur le 7 mars. Dans ce nouveau cadre réglementaire, six sociétés ont été nommées comme contrôleurs de données (gatekeepers). Des obligations supplémentaires leur sont imposées, liées à la bonne marche de la concurrence et l’interopérabilité. Chez Meta, Messenger et WhatsApp doivent notamment s’ouvrir aux autres messageries pour leur permettre d’échanger avec elles.

Même si l’on sait depuis plusieurs mois à quelle sauce ces messageries vont être mangées, Meta travaille en fait sur la question depuis presque deux ans. Dans une interview à Wired, Dick Brouwer, directeur de l'ingénierie chez WhatsApp, a donné des détails sur ce qui sera dévoilé le mois prochain.

Fonctionnement général

La suite est réservée à nos abonnés.

Déjà abonné ? Se connecter

Abonnez-vous
25

Écrit par Vincent Hermann

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Fonctionnement général

Bienvenue sur les serveurs de WhatsApp

Doutes et sécurité

Une interopérabilité au service des géants ?

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (25)


Aqua Abonné
Le 08/02/2024 à 16h 52
Comme Apple, Meta a l'air de concevoir ses solutions pour se soumettre au DMA de sorte que ses propoales soient refusées par tout le monde. En exploit d'ingénierie en soit.

Quid des serveurs indépendants ? Matrix a été mentionné, mais pour des utilisateur.ices d'XMPP, Mattermost et certainement d'autres comment ça va se passer ?). Nul doute qu'entre gafam, ils arriveront à s'entendre.
Le 08/02/2024 à 17h 49
Ils construisent leur business model sur un système fermé, bien sûr qu'ils vont faire le strict minimum.
HerrFrance Abonné
Le 08/02/2024 à 18h 07
J'ai du revenir sur whatsapp pour un groupe inflexible sur les moyens de communication. Malheureusement je ne pourrai pas encore m'en débarrasser...
Patmanak Abonné
Le 09/02/2024 à 17h 17
Je passe mon temps a le désinstaller et le réinstaller!

Mais la je crois qu'il est parti pour rester un moment, juste pour 2 ou 3 groupes...
ForceRouge Abonné
Le 08/02/2024 à 18h 59
Je ne comprends pas l’intérêt de l’interopérabilité des systèmes de messageries. C'est pour moi un nivellement par le bas. Quand j'utilise Telegram, c'est pour un besoin spécifique, quand j'utilise Signal, c'est pour un autre besoin, etc...

Si tout le monde est interopérable, le niveau de sécurité sera celui du maillon le plus faible. Comment est-ce qu'on échange un Signal chiffré end-to-end avec un SMS ou un message sur Discord?

On pourrait imaginer que tout le monde se rende compatible RCS, avec un système d'interconnexion type mail où chaque entité aurait un identifiant @son-provider. Mais à ce moment là, les messageries ne serait que des frontends? Où serait la gouvernance? Chez Google/Microsoft/Facebook à coup sure.

Alors au final, on va avoir un truc bancale. What'sApp qui ouvre ses serveurs pour que des tiers puissent échanger. Mais l'inverse n'est pas vrai. What'sApp n'implémentera jamais le fait de pouvoir se connecter à un service que je créerait.

Donc au final, l’interopérabilité, c'est techniquement, juste un droit d'accès aux serveurs des quelques gros providers de messagerie, qui continueront de décider.

Beaucoup de bruit, et une cartouche cramé au niveau de l'UE, pour pas grand chose au final...
pascal.fr Abonné
Le 09/02/2024 à 11h 40
Je suis pas d'accord.

Ces applis sont devenues incontournables, pour les conversations de groupes, le partage de photos, etc...

Sauf que 90% des gens n'utilisent que WhatsApp et forcent du coup les autres à faire de même. Ne pas avoir WhatsApp est carrément excluant maintenant, l'application est quasiment obligatoire.

Pour les besoins basiques (conversation de groupe, échange de photos / vidéos, ..) il devrait y avoir une interopérabilité imposée pour que ça ne force pas les gens à utiliser une appli en particulier (comme c'est le cas pour les sms / mails / etc..).



Patmanak Abonné
Le 09/02/2024 à 17h 22

pascal.fr

Je suis pas d'accord.

Ces applis sont devenues incontournables, pour les conversations de groupes, le partage de photos, etc...

Sauf que 90% des gens n'utilisent que WhatsApp et forcent du coup les autres à faire de même. Ne pas avoir WhatsApp est carrément excluant maintenant, l'application est quasiment obligatoire.

Pour les besoins basiques (conversation de groupe, échange de photos / vidéos, ..) il devrait y avoir une interopérabilité imposée pour que ça ne force pas les gens à utiliser une appli en particulier (comme c'est le cas pour les sms / mails / etc..).



L'interopérabilité c'est bien si c'est bien fait.

Comme expliqué par mon VDD, ne pas avoir WhatsApp c'est excluant aujourd'hui, si demain je peux communiquer avec mes contact WhatsApp via Signal, je désinstalle WhatsApp directement.

La seule chose que je demande c'est de savoir ou j'envoie quand je parle avec quelqu'un (ie Server Signal ou WharsApp ou autre).

Mais pour rebondir sur ma première phrase, j'ai peur que ce ne soit pas le cas et que Meta en profite pour siphonner un peu plus de données.
Eric2791 Abonné
Le 12/02/2024 à 22h 34

Patmanak

L'interopérabilité c'est bien si c'est bien fait.

Comme expliqué par mon VDD, ne pas avoir WhatsApp c'est excluant aujourd'hui, si demain je peux communiquer avec mes contact WhatsApp via Signal, je désinstalle WhatsApp directement.

La seule chose que je demande c'est de savoir ou j'envoie quand je parle avec quelqu'un (ie Server Signal ou WharsApp ou autre).

Mais pour rebondir sur ma première phrase, j'ai peur que ce ne soit pas le cas et que Meta en profite pour siphonner un peu plus de données.
Alors là, si on veut me dire quelque chose, suffit de respecter mes choix :
J'ai beau avoir un num de tel (appel/sms) mail et mon serveur Nextcloud(cc Talk)
Me demander de passer sur n'importe quoi : non

Combien de fois, pendant des mois et des mois en pro comme en perso : viens sur whatmachin, sur signal, et sur telegram, sur slack, sur etc etc

J'ai pris mon tel et j'ai balancé un ID de session à tout qui me demandait : quoi tu veux pas installer ume app, moi non plus

Cadeau, un lien web sur Talk, avec ou sans compte et zoupla, ca juste marche et web/mobile/app(via compte, pas core intégré le sans compte, pt un jour y a eu de la demande)

Plus personne me parle de beta/gamma/alphe connerie.

Appel/sms : cool
Mail : cool
Mail PGP : secure/privé
Talk : secure/Privé via mon stun TCP et serveur Nextcloud

Donc non, pour moi dépendre de l appX|Y|Z pour truc biduleA|B|C

J'ai même pas RCS et appel over 4|5G : bloqué et quand ca sera 100% la norme > only mail et talk :)
lexiii Abonné
Le 09/02/2024 à 22h 24
>Je ne comprends pas l’intérêt de l’interopérabilité des systèmes de messageries.

Tu préfères êtres dépendant de tes destinataires pour utiliser une messagerie ?
ForceRouge Abonné
Le 10/02/2024 à 02h 57

lexiii

>Je ne comprends pas l’intérêt de l’interopérabilité des systèmes de messageries.

Tu préfères êtres dépendant de tes destinataires pour utiliser une messagerie ?
Il faut lire la suite de ce que j'ai écrit aussi. La vie, c'est toujours une question de trade off. Qu'est ce que je perds, qu'est ce que je gagne. Idéalement, toutes les messageries devraient se parler via un protocole commun. Mais c'est pas le cas, je préfère que chacun reste chez soi, plutôt qu'un semblant d'ouverture interopérabilité où c'est Whatsapp qui hébergera les serveurs.

J'ai pas forcement envi que des Whatsapp interagissent avec mon Signal. Et je ne suis en aucun cas dépendant de la messagerie de mes destinataires. Je n'ai pas de compte Facebook, donc pas de Messenger, et je le vis très bien. Et en dernier recours, il y a toujours le SMS, voire RCS, qui est compatible avec 100% des smartphones... Et quand Apple l'aura ouvert, on pourra même faire du RCS de groupe entre Android/iOS.

- Whatsapp pour les groupes familles, groupes amis et groupe assos sportives. Y a rien d'ultra confidentiel, c'est juste pour organiser des agendas.
- SMS/MMS/RCS quand je communique avec 1 personne.
- Signal pour les communications sérieuses avec des gens sérieux.
- Telegram pour avoir les news de la guerre en Ukraine.

Chaque messagerie, une utilisation.

Et voilà...
Triton Abonné
Le 11/02/2024 à 20h 49

ForceRouge

Il faut lire la suite de ce que j'ai écrit aussi. La vie, c'est toujours une question de trade off. Qu'est ce que je perds, qu'est ce que je gagne. Idéalement, toutes les messageries devraient se parler via un protocole commun. Mais c'est pas le cas, je préfère que chacun reste chez soi, plutôt qu'un semblant d'ouverture interopérabilité où c'est Whatsapp qui hébergera les serveurs.

J'ai pas forcement envi que des Whatsapp interagissent avec mon Signal. Et je ne suis en aucun cas dépendant de la messagerie de mes destinataires. Je n'ai pas de compte Facebook, donc pas de Messenger, et je le vis très bien. Et en dernier recours, il y a toujours le SMS, voire RCS, qui est compatible avec 100% des smartphones... Et quand Apple l'aura ouvert, on pourra même faire du RCS de groupe entre Android/iOS.

- Whatsapp pour les groupes familles, groupes amis et groupe assos sportives. Y a rien d'ultra confidentiel, c'est juste pour organiser des agendas.
- SMS/MMS/RCS quand je communique avec 1 personne.
- Signal pour les communications sérieuses avec des gens sérieux.
- Telegram pour avoir les news de la guerre en Ukraine.

Chaque messagerie, une utilisation.

Et voilà...
> voire RCS, qui est compatible avec 100% des smartphones

OK pour mail et SMS mais pour RCS, c’est juste faux (c’est dommage mais c’est un autre problème).
ForceRouge Abonné
Le 12/02/2024 à 13h 10

Triton

> voire RCS, qui est compatible avec 100% des smartphones

OK pour mail et SMS mais pour RCS, c’est juste faux (c’est dommage mais c’est un autre problème).
Pour iOS, c'est gagné niveau juridique, l'implémentation est en cours et c'est prévu pour bientôt.
Pour Android, sauf erreur, l'appli Message gère le RCS.
fred42 Abonné
Le 12/02/2024 à 13h 50

ForceRouge

Pour iOS, c'est gagné niveau juridique, l'implémentation est en cours et c'est prévu pour bientôt.
Pour Android, sauf erreur, l'appli Message gère le RCS.
Je ne suis pas sûr que Message soit sur tous les smartphones Android. Certains fabricants doivent mettre leur propre appli à la place.

En plus, tu oublies les smartphones de Huawei qui partent d'AOSP mais n'ont pas les services Google.
ForceRouge Abonné
Le 12/02/2024 à 16h 21

fred42

Je ne suis pas sûr que Message soit sur tous les smartphones Android. Certains fabricants doivent mettre leur propre appli à la place.

En plus, tu oublies les smartphones de Huawei qui partent d'AOSP mais n'ont pas les services Google.
De mémoire sur mon Galaxy S9, je pouvais choisir d'utiliser l'appli message de Samsung, ou l'appli Google.

Après effectivement, Huawei n'a pas Message, mais est ce que l'appli message intégré gère le RCS?
Triton Abonné
Le 13/02/2024 à 20h 58

fred42

Je ne suis pas sûr que Message soit sur tous les smartphones Android. Certains fabricants doivent mettre leur propre appli à la place.

En plus, tu oublies les smartphones de Huawei qui partent d'AOSP mais n'ont pas les services Google.
Et vous oubliez tous les 2 les smartphones qui n’ont ni iOS, ni Android. :windu:
lexiii Abonné
Le 14/02/2024 à 22h 59

fred42

Je ne suis pas sûr que Message soit sur tous les smartphones Android. Certains fabricants doivent mettre leur propre appli à la place.

En plus, tu oublies les smartphones de Huawei qui partent d'AOSP mais n'ont pas les services Google.
Sans parler des téléphones avec un système dégoogolisé comme par exemple :
- les téléphones Murena installé par défaut avec le système /e/
- les téléphones Pixel avec l'un des systèmes les plus sécurisés grapheneOS
- et bien d'autres systèmes.

A moins qu'il soit possible de faire fonctionner l'application SMS de Google sans les Play Service, cela manque un peu d'ouverture pour une appli SMS RCS qui devrait être un standard
SebGF Abonné
Le 08/02/2024 à 19h 28
AUGUSTUS Abonné
Le 08/02/2024 à 21h 15
Ce qui manque sincèrement, c'est un protocole que tout le monde pourrait utiliser, quelque soit son client ou son OS. Une sorte de HTML mais pour la communication.

De toute façon, même avec l'interopérabilité dont il est question dans l'article, je suis sûr et certain qu'il y aura toujours des bugs, genre : des messages qui n'arrivent pas, le son ou la visio impossible à démarrer et encore quand ton matériel est détecté.

Par contre, l'autre jour, j'ai discuté avec un ami par l'intermédiaire de l'application Talk de NextCloud et ça a a plutôt pas mal fonctionné. Mon pote n'a pas eu besoin de s'inscrire, je lui ai juste envoyé un lien et basta.

De plus, Il ne se retrouvait pas avec un énième logiciel a télécharger, il était en terrain neutre.

Donc, peut-être que le futur de la messagerie c'est NextCloud/Talk, qui sait ? :-)
Modifié le 08/02/2024 à 21h15
SebGF Abonné
Le 08/02/2024 à 21h 43
Il y a eu (et a toujours) des protocoles libres et interopérables. Du genre XMPP en son temps (il me semble que Talk de Nextcloud est basé dessus), dont tout le monde fut content que facebook ou google ou je sais plus qui base sa messagerie instantanée dessus.

Pour lui faire un Embrace, Extend (ajouter des features exclusives pour son propre client forcer la migration vers lui, dégrader l'expérience avec les tiers), Extinguish en le remplaçant par son protocole propriétaire fermé et garder captif la base d'utilisateurs.

C'est d'ailleurs pour ça que les membres du fediverse voient d'un mauvais œil le fait que Threads de Meta soit compatible ActivityPub.
AUGUSTUS Abonné
Le 08/02/2024 à 21h 47

SebGF

Il y a eu (et a toujours) des protocoles libres et interopérables. Du genre XMPP en son temps (il me semble que Talk de Nextcloud est basé dessus), dont tout le monde fut content que facebook ou google ou je sais plus qui base sa messagerie instantanée dessus.

Pour lui faire un Embrace, Extend (ajouter des features exclusives pour son propre client forcer la migration vers lui, dégrader l'expérience avec les tiers), Extinguish en le remplaçant par son protocole propriétaire fermé et garder captif la base d'utilisateurs.

C'est d'ailleurs pour ça que les membres du fediverse voient d'un mauvais œil le fait que Threads de Meta soit compatible ActivityPub.
Oui, et il y a eu aussi GTalk qui utilisait XMPP. Là, c'était génial tu pouvais discuter avec tous les gens utilisant Gmail.

Mais bon, Google en a également décidé autrement ensuite...
Le 09/02/2024 à 12h 23

AUGUSTUS

Oui, et il y a eu aussi GTalk qui utilisait XMPP. Là, c'était génial tu pouvais discuter avec tous les gens utilisant Gmail.

Mais bon, Google en a également décidé autrement ensuite...
et facebook jusqu'en 2015
Xanatos Abonné
Le 09/02/2024 à 00h 23

SebGF

Il y a eu (et a toujours) des protocoles libres et interopérables. Du genre XMPP en son temps (il me semble que Talk de Nextcloud est basé dessus), dont tout le monde fut content que facebook ou google ou je sais plus qui base sa messagerie instantanée dessus.

Pour lui faire un Embrace, Extend (ajouter des features exclusives pour son propre client forcer la migration vers lui, dégrader l'expérience avec les tiers), Extinguish en le remplaçant par son protocole propriétaire fermé et garder captif la base d'utilisateurs.

C'est d'ailleurs pour ça que les membres du fediverse voient d'un mauvais œil le fait que Threads de Meta soit compatible ActivityPub.
Absolument même réflexion sur Embrace Extend, avec en bonus qu'on ne saura pas que c'est Whatsapp le client correspondant.
Xanatos Abonné
Le 09/02/2024 à 00h 23

SebGF

Il y a eu (et a toujours) des protocoles libres et interopérables. Du genre XMPP en son temps (il me semble que Talk de Nextcloud est basé dessus), dont tout le monde fut content que facebook ou google ou je sais plus qui base sa messagerie instantanée dessus.

Pour lui faire un Embrace, Extend (ajouter des features exclusives pour son propre client forcer la migration vers lui, dégrader l'expérience avec les tiers), Extinguish en le remplaçant par son protocole propriétaire fermé et garder captif la base d'utilisateurs.

C'est d'ailleurs pour ça que les membres du fediverse voient d'un mauvais œil le fait que Threads de Meta soit compatible ActivityPub.
Doublon, à supprimer.
Modifié le 09/02/2024 à 00h24
Bhasher Abonné
Le 10/02/2024 à 14h 12

SebGF

Il y a eu (et a toujours) des protocoles libres et interopérables. Du genre XMPP en son temps (il me semble que Talk de Nextcloud est basé dessus), dont tout le monde fut content que facebook ou google ou je sais plus qui base sa messagerie instantanée dessus.

Pour lui faire un Embrace, Extend (ajouter des features exclusives pour son propre client forcer la migration vers lui, dégrader l'expérience avec les tiers), Extinguish en le remplaçant par son protocole propriétaire fermé et garder captif la base d'utilisateurs.

C'est d'ailleurs pour ça que les membres du fediverse voient d'un mauvais œil le fait que Threads de Meta soit compatible ActivityPub.
D'ou l'intérêt d'encadrer ça, comme avec le DMA.

De même, si plusieurs acteurs de premier plan s'y mettent, ça évite la mainmise par l'un d'entre eux. Comme pour les mails.
PSXBH Abonné
Le 09/02/2024 à 19h 17
Cela existe, ça s'appelle MLS :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Messaging_Layer_Security