Publié dans Société numérique

19

Royaume-Uni : plus d’un an de prison ferme pour avoir partagé une image de son sexe

Balance de la justice

Pour la première fois, en application de la nouvelle loi britannique Online Safety Act, un homme a été condamné à quinze mois de prison ferme pour avoir envoyé des photos non sollicitées de son pénis à une fille de 15 ans et à une femme adulte.

Cette dernière avait pris des captures d’écran du message reçu sur WhatsApp et porté plainte.
Auprès des magistrats, l’auteur, Nicholas Hawkes, a admis avoir partagé des images de ses parties génitales « susceptibles de causer de la peur, de la détresse ou de l’humiliation », ont déclaré les autorités.

L’auteur des publications était déjà enregistré au fichier des « délinquants sexuels ».

19

Tiens, en parlant de ça :

Pilule rouge et bleue avec des messages codés

Europol milite pour un chiffrement de bout en bout « flexible »

Here we go again

17:00 Sécu 11
Collectif La Barbe

Inclusion dans la tech : critiqué, le CEO de Qovery menace une internaute de poursuites

Re:Qovery

14:49 Société 17
La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

L’extension des prestataires américains devant collaborer avec la NSA fait polémique

All your base are belong to US

12:25 DroitSécu 10
19

Fermer

Commentaires (19)


C'est là que l'on voit que c'est de l'ordre de la psychiatrie. Quel tordu.

Bien joué la petite.
Quel tordu

T'as vu l'image aussi ? :francais:
Bien joué la petite.


Ce n'est pas la taille qui compte.

En fait, c'est l'adulte qui a fait une copie d'écran et porté plainte. La jeune de 15 ans a probablement été détectée lors de l'enquête (examen du téléphone ou je ne sais quoi d'autre).
Bien joué la petite.


HS

Ne me demande pas pourquoi mais cette phrase m’a fait penser a Dora l’exploratrice.

"Ho une photo, mais a qui peut appartenir ce zgeg babouche ?"

/HS

(merci Dora ...et Les Kassos :fou3: :mrgreen:)
Modifié le 20/03/2024 à 20h30

Historique des modifications :

Posté le 20/03/2024 à 20h29


Bien joué la petite.


HS

Ne me demande pas pourquoi mais cette phrase m’a fait penser a Dora l’exploratrice.

"Ho une photo, mais a qui peut appartenir ce zgeg babouche ?"

/HS

(merci Dora ...et Les Kassos )

Perso je n'aime pas ce genre de news, pour plusieurs raisons.
Le droit Britannique n'est pas le droit français.
Qu'est-ce que l'individu avait plaidé ? Coupable non coupable ?
Que risquait-il au maximum ?

Et oui il y a la source de l'article du Gardian, cependant tout le monde ne parle pas anglais.

De plus en allant plus loin dans l'article original : nous pouvons lire : "
[...]Hawkes is already listed as a registered sex offender until November 2033 after he was convicted and given a community order for sexual activity with a child under 16 and exposure last year at Basildon crown court, the CPS said.[...]

Ce qui veut dire, si je comprends bien, que c'est plus pour la "récidive" que l'acte de l'envoi de la photo en lui-meme qu'il a été condamné à de la prison ferme.
Ai-je mal compris ?
Donc l'article est limite 'p.taclic' ...
C'est plus
J'aime bien le Guardian, sans aucun paywall.

Je le lis avec le traducteur Gogole pour plus de confort :
https://www-theguardian-com.translate.goog/uk-news/2024/feb/12/first-person-in-england-and-wales-convicted-of-cyberflashing?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp

"Hawkes est déjà répertorié comme délinquant sexuel enregistré jusqu'en novembre 2033 après avoir été reconnu coupable et avoir reçu une ordonnance communautaire pour activité sexuelle avec un enfant de moins de 16 ans et dénonciation l'année dernière devant le tribunal de la Couronne de Basildon, a indiqué le CPS.

Il sera condamné pour violation de l'ordonnance de la même manière que pour la dernière infraction survenue en mars."

Accuser le Guardian de titre puteaclic :roll:
Modifié le 20/03/2024 à 10h18

Historique des modifications :

Posté le 20/03/2024 à 10h16


J'ai me bien le Guardian, sans aucun paywall.

Je le lis avec le traducsteur Gogole pour plus de confort :
https://www-theguardian-com.translate.goog/uk-news/2024/feb/12/first-person-in-england-and-wales-convicted-of-cyberflashing?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp

"Hawkes est déjà répertorié comme délinquant sexuel enregistré jusqu'en novembre 2033 après avoir été reconnu coupable et avoir reçu une ordonnance communautaire pour activité sexuelle avec un enfant de moins de 16 ans et dénonciation l'année dernière devant le tribunal de la Couronne de Basildon, a indiqué le CPS.

Il sera condamné pour violation de l'ordonnance de la même manière que pour la dernière infraction survenue en mars."

Accuser le Guardian de titre puteaclic :roll:

Posté le 20/03/2024 à 10h16


J'ai me bien le Guardian, sans aucun paywall.

Je le lis avec le traducteur Gogole pour plus de confort :
https://www-theguardian-com.translate.goog/uk-news/2024/feb/12/first-person-in-england-and-wales-convicted-of-cyberflashing?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp

"Hawkes est déjà répertorié comme délinquant sexuel enregistré jusqu'en novembre 2033 après avoir été reconnu coupable et avoir reçu une ordonnance communautaire pour activité sexuelle avec un enfant de moins de 16 ans et dénonciation l'année dernière devant le tribunal de la Couronne de Basildon, a indiqué le CPS.

Il sera condamné pour violation de l'ordonnance de la même manière que pour la dernière infraction survenue en mars."

Accuser le Guardian de titre puteaclic :roll:

gg40

J'aime bien le Guardian, sans aucun paywall.

Je le lis avec le traducteur Gogole pour plus de confort :
https://www-theguardian-com.translate.goog/uk-news/2024/feb/12/first-person-in-england-and-wales-convicted-of-cyberflashing?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp

"Hawkes est déjà répertorié comme délinquant sexuel enregistré jusqu'en novembre 2033 après avoir été reconnu coupable et avoir reçu une ordonnance communautaire pour activité sexuelle avec un enfant de moins de 16 ans et dénonciation l'année dernière devant le tribunal de la Couronne de Basildon, a indiqué le CPS.

Il sera condamné pour violation de l'ordonnance de la même manière que pour la dernière infraction survenue en mars."

Accuser le Guardian de titre puteaclic :roll:
Je pense que c'est l'article (la brève :cap:) de Next qu'il accuse de puteaclic et non le Guardian 😉. Puisqu'il dit qu'il y a bien la source mais que vu qu'elle est en anglais, c'est compliqué de mieux comprendre le contexte.
Et pour le coup je le rejoins. Certes ce n'est qu'une brève, mais le titre et le corps font penser qu'enfin on condamne les dickpic via la prison ferme dès la première incartade. Alors que pas du tout, c'est un récidiviste sexuelle, et de plus encore avec un(e) mineur(e).
Modifié le 20/03/2024 à 10h30

Historique des modifications :

Posté le 20/03/2024 à 10h29


Je pense que c'est l'article (la brève :cap:) de Next qu'il accuse de puteaclic et non le Guardian 😉. Puisqu'il dit qu'il y a bien la source mais que vu qu'elle est anglais, c'est compliqué de mieux comprendre le contexte.
Et pour le coup je le rejoins. Certes ce n'est qu'une brève, mais le titre et le corps font penser qu'enfin on condamne les dickpic via la prison ferme. Alors que pas du tout, c'est un récidiviste sexuelle, et de plus encore avec un(e) mineur(e).

Posté le 20/03/2024 à 10h29


Je pense que c'est l'article (la brève :cap:) de Next qu'il accuse de puteaclic et non le Guardian 😉. Puisqu'il dit qu'il y a bien la source mais que vu qu'elle est en anglais, c'est compliqué de mieux comprendre le contexte.
Et pour le coup je le rejoins. Certes ce n'est qu'une brève, mais le titre et le corps font penser qu'enfin on condamne les dickpic via la prison ferme. Alors que pas du tout, c'est un récidiviste sexuelle, et de plus encore avec un(e) mineur(e).

darkweizer

Je pense que c'est l'article (la brève :cap:) de Next qu'il accuse de puteaclic et non le Guardian 😉. Puisqu'il dit qu'il y a bien la source mais que vu qu'elle est en anglais, c'est compliqué de mieux comprendre le contexte.
Et pour le coup je le rejoins. Certes ce n'est qu'une brève, mais le titre et le corps font penser qu'enfin on condamne les dickpic via la prison ferme dès la première incartade. Alors que pas du tout, c'est un récidiviste sexuelle, et de plus encore avec un(e) mineur(e).
La récidive a pu jouer, mais c'est surtout une nouvelle loi qui a pu le faire condamner ici et Next l'indique bien dans la première phrase de la brève.

C'est un peu plus explicite dans le Gardian :
A 39-year-old man has become the first person in England and Wales to be convicted of cyberflashing, which became an offence in January as part of the Online Safety Act.

On comprend que le cyberflashing (je traduirai par : exhibitionnisme en ligne) est un nouveau délit.

fred42

La récidive a pu jouer, mais c'est surtout une nouvelle loi qui a pu le faire condamner ici et Next l'indique bien dans la première phrase de la brève.

C'est un peu plus explicite dans le Gardian :
A 39-year-old man has become the first person in England and Wales to be convicted of cyberflashing, which became an offence in January as part of the Online Safety Act.

On comprend que le cyberflashing (je traduirai par : exhibitionnisme en ligne) est un nouveau délit.
Sauf que savoir que le mec est un récidiviste est une information importante quant à l'évaluation de la peine. Parce que tel quel, on a l'impression que c'est uniquement le fait de "partager une image de son sexe" qui a provoqué la peine de plus d'un an de prison.

Je doute qu'un mec lambda qui n'a jamais eu affaire à la justice risque plus qu'une amende.

tazvld

Sauf que savoir que le mec est un récidiviste est une information importante quant à l'évaluation de la peine. Parce que tel quel, on a l'impression que c'est uniquement le fait de "partager une image de son sexe" qui a provoqué la peine de plus d'un an de prison.

Je doute qu'un mec lambda qui n'a jamais eu affaire à la justice risque plus qu'une amende.
Je n'ai aucune idée de l'influence de la récidive au RU.
Par contre, je suis sûr qu'en l'absence du délit dans la loi (ce qui était le cas ici pour le cyberflashing), il n'aurait pas été condamné du tout.

fred42

Je n'ai aucune idée de l'influence de la récidive au RU.
Par contre, je suis sûr qu'en l'absence du délit dans la loi (ce qui était le cas ici pour le cyberflashing), il n'aurait pas été condamné du tout.
Oui et non.
La loi anglosaxonne ne m'intéressant pas plus que ça, je n'irai pas à la pèche.

Ma conviction est que l'exhibitionnisme était déjà condamné avant même cela. (la fausse candeur et chasteté des protestant anglicans)
Après est-ce qu'elle aurait été prise au sérieux. (Pour reprendre c'est surtout la récidive et son historique judiciaire qui a fait condamné le prévenu à de la prison.)

gg40

J'aime bien le Guardian, sans aucun paywall.

Je le lis avec le traducteur Gogole pour plus de confort :
https://www-theguardian-com.translate.goog/uk-news/2024/feb/12/first-person-in-england-and-wales-convicted-of-cyberflashing?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp

"Hawkes est déjà répertorié comme délinquant sexuel enregistré jusqu'en novembre 2033 après avoir été reconnu coupable et avoir reçu une ordonnance communautaire pour activité sexuelle avec un enfant de moins de 16 ans et dénonciation l'année dernière devant le tribunal de la Couronne de Basildon, a indiqué le CPS.

Il sera condamné pour violation de l'ordonnance de la même manière que pour la dernière infraction survenue en mars."

Accuser le Guardian de titre puteaclic :roll:
Je parlais de la news sur notre site bien aimé qu'est NEXT. :-)
Le titre est :
"Royaume-Uni : plus d’un an de prison ferme pour avoir partagé une image de son sexe"

Ce qui n'est pas, si j'ai bien compris, toute la la vérité.
Car avec le titre et la news la conclution est :
Uk => Photo sexe non sollicité => 1 an de prison ferme.

Alors que le cas est un poil (sans jeu de mot) plus complexe.

Edit grilled ;-)
Modifié le 20/03/2024 à 10h32

Historique des modifications :

Posté le 20/03/2024 à 10h32


Je parlais de la news sur notre site bien aimé qu'est NEXT. :-)
Le titre est :
"Royaume-Uni : plus d’un an de prison ferme pour avoir partagé une image de son sexe"

Ce qui n'est pas, si j'ai bien compris, toute la la vérité.
Car avec le titre et la news la conclution est :
Uk => Photo sexe non sollicité => 1 an de prison ferme.

Alors que le cas est un poil (sans jeu de mot) plus complexe.

RuMaRoCO

Je parlais de la news sur notre site bien aimé qu'est NEXT. :-)
Le titre est :
"Royaume-Uni : plus d’un an de prison ferme pour avoir partagé une image de son sexe"

Ce qui n'est pas, si j'ai bien compris, toute la la vérité.
Car avec le titre et la news la conclution est :
Uk => Photo sexe non sollicité => 1 an de prison ferme.

Alors que le cas est un poil (sans jeu de mot) plus complexe.

Edit grilled ;-)
Arf, effectivement je n'avais pas compris ça. Sorry.
Modifié le 20/03/2024 à 13h56

Historique des modifications :

Posté le 20/03/2024 à 13h55


Arf, effectivement je n'ai pas compris ça. Sorry.

RuMaRoCO

Je parlais de la news sur notre site bien aimé qu'est NEXT. :-)
Le titre est :
"Royaume-Uni : plus d’un an de prison ferme pour avoir partagé une image de son sexe"

Ce qui n'est pas, si j'ai bien compris, toute la la vérité.
Car avec le titre et la news la conclution est :
Uk => Photo sexe non sollicité => 1 an de prison ferme.

Alors que le cas est un poil (sans jeu de mot) plus complexe.

Edit grilled ;-)
Je suis globalement d'accord avec vous, par contre un titre doit rester succinct : quel titre aurait été correct selon vous ?

potn

Je suis globalement d'accord avec vous, par contre un titre doit rester succinct : quel titre aurait été correct selon vous ?
Justement, elle ce que ça méritait une news ?
Si le lien avait été directe comme le laisse à penser à tord le titre oui.
la réalité est que le lien est assez tenu.

RuMaRoCO

Justement, elle ce que ça méritait une news ?
Si le lien avait été directe comme le laisse à penser à tord le titre oui.
la réalité est que le lien est assez tenu.
Popopop ! :non:
Vous vous attaquiez au titre, pas à la news elle-même : il faut assumer maintenant ! 😁
Modifié le 03/04/2024 à 15h14

Historique des modifications :

Posté le 03/04/2024 à 08h28


Popopop ! :non:
Vous vous attaquiez au titre, pas à la news elle-même : il gaut assumer maintenant ! 😁

potn

Popopop ! :non:
Vous vous attaquiez au titre, pas à la news elle-même : il faut assumer maintenant ! 😁
J'assume :-)
D'ailleurs la source anglaise titre un peu près la même chose :
First person in England and Wales convicted of cyberflashing

Et le sous titre
Nicholas Hawkes, 39, from Basildon in Essex found guilty under provisions of Online Safety Act


Ce n'est qu'à la fin de l'article source que nous pouvons lire :"
[...]Victims of cyberflashing and image-based abuse receive lifelong anonymity under the Sexual Offences Act from the point they make their report.

Hawkes is already listed as a registered sex offender until November 2033 after he was convicted and given a community order for sexual activity with a child under 16 and exposure last year at Basildon crown court, the CPS said.

He will be sentenced for breaching the order at the same as for the latest offence in March.[...]


J'ai essayer de lire le texte de loi pour comprendre les sentences ; C'est au-delà de mes capacités, j'ai pas réussi...
https://bills.parliament.uk/bills/3137 =>https://www.legislation.gov.uk/ukpga/2023/50/enacted
La lecture que j'en ai fait est que les victimes sont encouragés de porter plainte car cela sert à quelque chose.

Du coup, je ne suis pas d'accord sur l'aspect putaclick. Du reste, le titre ne mentionne pas un contenu exclusif ou autre tentative d'attirer à tout prix le lecteur.

wanou

La lecture que j'en ai fait est que les victimes sont encouragés de porter plainte car cela sert à quelque chose.

Du coup, je ne suis pas d'accord sur l'aspect putaclick. Du reste, le titre ne mentionne pas un contenu exclusif ou autre tentative d'attirer à tout prix le lecteur.
Ce que je "reproche" c'est la trop forte simplification de la news par rapport à l'article d'origine.
De plus si cela avait été une loi européenne j'en aurai compris l'attention, mais c'est une loi britannique, donc l'intérêt et la porté est assez limité.
Et je pense qu'en GB comme en France le problème n'est pas la loi mais surtout son application.


(anecdote personnel, j'ai porté plainte pour vol il y a plus de 4 mois, l'individu est pleinement identifiable (vidéo, contexte ect). Et pourtant je n'ai toujours pas de retour... Je m'attends un recevoir d'ici 6mois, un classement sans suite.