Publié dans Sciences et espace

21

Fusée Vega : Avio perd deux réservoirs et les retrouve… dans une décharge

C’est un scénario à peine croyable que nous raconte European Spaceflight, largement digne d’un film… et encore pas sûr que cela aurait été crédible tellement il semble invraisemblable. Le constructeur italien Avio a perdu deux des quatre réservoirs de la fusée Vega qui doit lancer le satellite Biomass.

« Les deux réservoirs de propergol disparus se trouvaient dans une installation d’Avio à Colleferro [sud de Rome, ndlr] ayant fait l’objet de travaux de rénovation. À un moment, après l’achèvement des rénovations, il s’est avéré que les deux réservoirs avaient disparu », expliquent nos confrères.

Des recherches ont permis de les retrouver, mais ce n’est pas une bonne nouvelle : « Les réservoirs ne sont malheureusement pas utilisables. Ils avaient été écrasés et ont été retrouvés aux côtés de débris métalliques dans une décharge ».

Problème, Avio ne peut pas récupérer deux nouveaux réservoirs, les lignes de production étant arrêtées pour se concentrer sur Vega-C. Deux pistes sont explorées, selon nos confrères. Réutiliser les quatre réservoirs de la phase de qualification de Vega, mais ils datent de 2012. Une hybridation (ou solution Frankenstein) en utilisant un dernier étage de Vega-C sur Vega.

Vega-C qui est aussi sur le banc de touche pour le moment, suite à une explosion lors de son premier lancement commercial. Le constructeur italien Avio doit maintenant revoir le design de la tuyère du moteur et faire d'autres essais statiques.

21

Tiens, en parlant de ça :

Spécialiste des signalements, Point de Contact s’apprête à déposer le bilan

Silence éloquent

17:49 SocialsSociété 4
Façade du bâtiment du New York Times

OpenAI contre-attaque et accuse le New York Times d’avoir « hacké » ses produits

16:27 DroitIA 3
Photo de la Maison-Blanche

Chine, Russie… Joe Biden veut interdire l’envoi de données sensibles américaines à six pays

Fort de roquefort

15:30 DroitSécu 2
Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

21

Commentaires (21)


Le 07/12/2023 à 08h 36
Je propose une catégorie "Best-Of de l'utilisation de l'argent des contribuables", qui sera plus adaptée que "Sciences et espace" pour parler du spatial Européen.
Le 07/12/2023 à 18h 44
Y'a déjà l'émission de télé Combien Ça Coute qui s'occupe de ça ;)
Soriatane Abonné
Le 07/12/2023 à 08h 56
Un coup de la mafia? (ils ont une certaine main-mise sur les ordures
https://fr.euronews.com/my-europe/2015/07/10/le-trafic-de-dechets-ce-business-mafieux
http://oppec.fr/la-crise-des-dechets-a-naples-la-mafia-un-lobby-comme-un-autre )
sylvaing Abonné
Le 07/12/2023 à 09h 34
En lisant l'article, j'ai eu la même idée que toi à propos de la mafia. Et si on pousse le scénario de film un peu plus loin, on pourrait imaginer une collaboration entre la mafia et des concurrents pour les lancements de satellites dans l'espace...
Furanku Abonné
Le 07/12/2023 à 11h 01
J'ai également pensé à la mafia. Forcément c'est le truc qui te vient en tête quand tu vois ce qu'il se passe au sujet des ordures en Italie.

Après, dans le cas présent, il peut simplement s'agir d'une erreur durant les rénovations. Mais une erreur couteuse...
Raikiwi Abonné
Le 07/12/2023 à 09h 35
A priori les réservoirs étaient "écrasés".
Peut-être une connerie des personnes en charge qui a été glissé sous le tapie (ou dans la décharge du coup).

En tous cas il y a des responsables qui vont se faire fouetter !
Dj Abonné
Le 07/12/2023 à 10h 10
écrasé comme les voitures, c'est pour être broyé et recyclé
Le 07/12/2023 à 18h 52

Dj

écrasé comme les voitures, c'est pour être broyé et recyclé
Je pense que ce que Raikiwi voulait dire, c'est que ça a été mis à la décharge potentiellement volontairement, et broyé, parce qu'il y avait une malfaçon sur ces boosters, et ils voulaient pas que ce soit détecté.

Perso, j'en doute : égarer les boosters, c'est pire qu'un problème de malfaçon. Après, ça dépend si c'est sous-traité.
Le 07/12/2023 à 10h 05
« C’est un scénario à peine croyable que nous raconte European Spaceflight, largement digne d’un film de… »
Je dois être bête, mais un film de quoi ?
eglyn Abonné
Le 07/12/2023 à 13h 36
pas compris non plus :transpi:
Tirnon Abonné
Le 07/12/2023 à 14h 52
Mr Bean sans doute.
Le 07/12/2023 à 17h 12

Tirnon

Mr Bean sans doute.
Mode gros doigt désactivé… le de était en trop ^^
Alfred1664 Abonné
Le 07/12/2023 à 11h 40
J’imagine bien la réunion de chantier : 
«
- Giuseppe, li chantier è finitto, ramasse tutti les merdes y amènes-les à la décharge
- Li gros truc rond au milieu aussi ? Ça rentre pas sur le Piaggo…
- Ma che cazzo, fait cé qué jé dis, et discoute pas !
»
Arcy Abonné
Le 07/12/2023 à 12h 55
🤣
Pseudooo Abonné
Le 07/12/2023 à 18h 25
J'ai ri
Le 07/12/2023 à 11h 55
> Les deux réservoirs de propergol disparus se trouvaient dans une installation d’Avio à Colleferro ayant fait l’objet de travaux de rénovation

J'en déduis que personne n'a envisagé que les réservoirs auraient pu être abimés durant les travaux. Donc personne ne les a mis à l'abri, ou même sécurisé le périmètre.

Qui aurait pu prévoir, comme dirait l'autre...
JACKPOTE Abonné
Le 07/12/2023 à 12h 47
Ce qui me surprend, c'est que ça ne doit pas être vraiment petit ce genre d'équipement, limite il faut un convoi exceptionnel pour le transporter, donc comment ça peut être pris par erreur...
Le 07/12/2023 à 18h 19
Un truc rond en métal, pour quelqu'un qui ne connait pas, ça peut être pris pour un silo, donc on écrase, on plie et on balance à la ferraille.
J'espère que les réservoirs étaient vide, sinon, au premier coup de chalumeau, c'est départ direct dans l'espace :D
Le 07/12/2023 à 18h 54
Définitivement, Avio, c'est catastrophique pour les lanceurs. Faut passer à quelqu'un d'autre.
Albirew Abonné
Le 07/12/2023 à 21h 32
Ah ouais, en fait, Avio, c'est un peu le Aprilia de la fusée, un Lada italien (^_^; )
Le 08/12/2023 à 16h 09
C'est normal en Itaaaliiiiiie