Publié dans Internet

66

Des activistes bloquent le siège et des entrepôts d’Amazon France, qui vante son action en France

Des activistes bloquent le siège et des entrepôts d'Amazon France, qui vante son action en France

Reporterre explique que « la multinationale Amazon pratique l’évasion fiscale et stimule une surconsommation désastreuse pour le climat [...] Quelque 240 activistes d’ANV-COP21, des Amis de la Terre et des Gilets jaunes ont bloqué le siège de la multinationale Amazon » et des entrepôts en France. 

Hasard ou pas du calendrier, Amazon a publié un communiqué de presse pour vanter son action en France. La société prévoit de créer 1 800 nouveaux postes à temps plein, passant ainsi ses effectifs de 7 500 à plus de 9 300. 

« Amazon est profondément enraciné dans le paysage économique français. Dans quatre ans, nous aurons multiplié nos effectifs par trois en France, ce qui témoigne de notre engagement continu envers les clients et les entreprises », affirme un dirigeant.

De son côté, l'ONG les Amis de la Terre dénonce la stratégie du groupe qui veut « doubler sa surface d’entrepôts en France d’ici 2020 ». « Amazon prétend qu’il a un plan climat, mais il n’y a rien dedans, il refuse de communiquer sur ses émissions de gaz à effet de serre », ajoute Alma Dufour (chargée de campagne des Amis de la Terre) à nos confrères.

66

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 2
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 15
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 6
Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

66

Fermer

Commentaires (66)


Ah c’est pour ça que j’ai pas reçu mon colis ? ^^,

Amazon m’a dit “un retard indépendant de notre volonté”



Bah, au moins ils m’ont remboursé les frais de ports…



 


Et là l faudrait contrôler combien des “activistes” (abrutit c’est mieux) n’ont jamais mais vraiment jamais utilisé Amazon 



C’est comme ceux près de Metz qui ne veulent pas de Amazon car camions, voitures, entrepôt, … mais pleurent car il n’y a plus de travail dans la région 


Qui de plus concernés que les utilisateurs d’un service ou les résidents d’un pays pour réclamer le respect ou l’évolution des règles communes ?


Et hop, on met tous les activistes dans un même panier, c’est du joli. Et dans tous les cas, je ne vois pas en quoi leur demande soit moins légitime. Tu paies des impôts, donc tu dois approuver le gouvernement à 100 % ?








trash54 a écrit :



Et là l faudrait contrôler combien des “activistes” (abrutit c’est mieux) n’ont jamais mais vraiment jamais utilisé Amazon 



C’est comme ceux près de Metz qui ne veulent pas de Amazon car camions, voitures, entrepôt, … mais pleurent car il n’y a plus de travail dans la région 





Hé bin, ça ce voit que t’a jamais bossé dans un entrepôt amazon toi, bon courage mon gars!









trash54 a écrit :



Et là l faudrait contrôler combien des “activistes” (abrutit c’est mieux) n’ont jamais mais vraiment jamais utilisé Amazon 



Ah, parce que ceux qui ne sont pas clients d’Amazon n’ont pas le droit de constater que ce sont les rois de l’évasion fiscale ?

 

Et de quel droit tu te permets de critiquer les activistes ? T’as été activiste ou pas ? Parce que si ce n’est pas le cas, tu n’as pas le droit de les critiquer.



“des Amis de la Terre et des Gilets jaunes” qui se plaignaient que l’essence était trop chère  en brûlant  des pneus sur les ronds points ….








Vekin a écrit :



Et hop, on met tous les activistes dans un même panier, c’est du joli.





Exactement ce que font les gilets jaunes.

Ils mettent tous un gilet jaune pour faire croire qu’ils sont unis, alors qu’il y a autant d’acrivistes differents là dedans que de gilets.

Mais là, tout mettre dans le meme panier ca ne gene personne….









alex.d. a écrit :



T’as été activiste ou pas ? Parce que si ce n’est pas le cas, tu n’as pas le droit de les critiquer.





<img data-src=" /><img data-src=" />



T’as été homme politique ? Non ? Dans ce cas tu n’as pas le droit de les critiquer !&nbsp;









Azerty38 a écrit :



“des Amis de la Terre et des Gilets jaunes” qui se plaignaient que l’essence était trop chère&nbsp; en brûlant&nbsp;&nbsp;des pneus sur les ronds points ….





Le bon pollueur et le mauvais pollueur…

Le bon pollueur, lui, il peut, parce qu’il se leve tot pour aller pointer a pole emploi et gagner une misère.

Le mauvais pollueur, lui, il se leve tot pour gagner une misere en livrant des colis au bon pollueur…



Choisis ton camp, camarade



Les acrivistes, c’est à mi chemin entre un arriviste et un activiste ?&nbsp;<img data-src=" />

On devrait utiliser le terme plus souvent je pense.

&nbsp;





alex.d. a écrit :



Ah, parce que ceux qui ne sont pas clients d’Amazon n’ont pas le droit de constater que ce sont les rois de l’évasion fiscale ?

&nbsp;

Et de quel droit tu te permets de critiquer les activistes ? T’as été activiste ou pas ? Parce que si ce n’est pas le cas, tu n’as pas le droit de les critiquer.





En fait tout le monde peut le faire… Depuis quand tout le monde ne peut pas ouvrir sa gueule et manifester en France ? On est un pays de râleurs !









trash54 a écrit :



Et là l faudrait contrôler combien des “activistes” (abrutit c’est mieux)







abruti(s) <img data-src=" />



(sinon faudrait appeler les activistes des abrutites, et ça sonne pas terrible quand même).



Bonjour les clichés et les remarques de bas étage <img data-src=" />



Mais rassure toi quand aux manifestations en France.

Pendant qu’on “râle” on appellera nos copains chinois pour nous remplacer car eux sont travailleurs et dociles, excepté dans le bâtiment ou bien évidemment les portugais et leur talent naturel seront prioritaires <img data-src=" />


&nbsp;

Amazon est profondément enraciné dans le paysage économique français. Dans quatre ans, nous aurons multiplié nos effectifs par trois en France, ce qui témoigne de notre engagement continu envers les clients et les entreprises





Toujours les mêmes arguments moisis, les mêmes que les hypermarchés d’ailleurs. L’augmentation des effectifs correspond à un besoin&nbsp;de l’entreprise lié à l’augmentation de l’activité,&nbsp;&nbsp;et pas à un quelconque engagement, faut arrêter de prendre les gens pour des cons.

Pour chaque emploi créé, combien ont été détruits dans le commerce de proximité et les entreprises nationales (qui eux, en plus, payaient leurs impôts en France)? Amazon ne communiquera jamais là-dessus, et pour cause… (rappel: dans la grande distribution, un emploi créé pour 3 à 4 détruits).


La “destruction” de l’emploi est un argument qui fonctionne aussi pour l’indistrialisation VS manufacture, employé français VS petit chinois ou Rotot VS employé…



Je ne serait pas aussi catégorique à dire que si on remplace 5 gars par 1 seul, on détruit 4 emplois car potentiellement, ce gars “seul” va peut être avoir besoin de logistiques ou faire appelle à des services nouveaux qui n’existaient pas. Du coup, c’est très difficile de dire que ça détruit effectivement 4 emplois.








Drepanocytose a écrit :



Le bon pollueur et le mauvais pollueur…

Le bon pollueur, lui, il peut, parce qu’il se leve tot pour aller pointer a pole emploi et gagner une misère.

Le mauvais pollueur, lui, il se leve tot pour gagner une misere en livrant des colis au bon pollueur…



Choisis ton camp, camarade





Comme les bons et les mauvais chasseurs. <img data-src=" />



Ton détecteur d’ironie est en panne, non ?


Vu que je répondais à des clichés et des fausses logiques, alors c’est pas voulu !



Dire que l’on doit être partie prenante de quelque chose pour le critiquer, ça n’a pas plus de sens que dire que si l’on y a touché un jour, on n’a plus le droit de s’exprimer. Dans les deux cas, un camp veut museler l’autre.



Se revendiquer d’un mouvement ou un autre pour manifester devant amazon, ça n’a pas plus d’importance…

Ils étaient combien ?



Ah, et pendant qu’eux manifestaient, combien voulaient quand même aller bosser chez amazon ?


240 personnes c’est peu. Surtout pour représenter trois associations différentes. C’est comme 7 fois moins que le nombre de nouveaux employés amazon.








Drepanocytose a écrit :



Exactement ce que font les gilets jaunes. fait l’état Français.

Ils mettent tous un gilet jaune la même carte d’identité pour faire croire qu’ils sont unis, alors qu’il y a autant d’acrivistes de peuples differents là dedans que de gilets cartes.

Mais là, tout mettre dans le meme panier ca ne gene personne….





<img data-src=" />



Vu le danger de l’expression politique de rue en 2019 c’est même étonnant qu’ils soient autant.



Plus aucune expression publique libre ne pourra avoir lieu, les cortèges des années 60 c’est de l’histoire.

#mercilapolice


Il existe quand même des stats sur le sujet faites par des économistes et des sociologues. Donc si on peut le dire et on peut même le sourcer si on se donne la peine.



Par ex. le développement de la micro informatique n’a jamais été compensé mondialement en termes de créations d’emplois à ma connaissance.

Et la fin à venir des commerces de proximité (petits comme hypermarchés) idem a priori de ce qui est envisagé (stockage, livraisons par robots, fin des mises en rayon et des caisses etc.)


Je pense qu’il faisait référence au courage qu’il faut pour s’opposer aux riches qui donne une légitimité à commenter que n’a pas le gnagna moyen qui est un poids mort politiquement.



Du coup l’argument avec les politiciens comme exemple de courage <img data-src=" />


Et quand Amazon annonce créer de l’emploi c’est majoritairement des emplois de smicard précaires et destructeurs pour la santé (stressant, marche rapide non stop sur des amplitudes horaire de dingue, port de charges).



Tout ça pour… Quoi ? Engraisser quelques gars à l’autre bout du monde, afin qu’ils puissent faire joue-joue avec des fusées en prétendant sauver l’humanité ?








yvan a écrit :



Je pense qu’il faisait référence au courage qu’il faut pour s’opposer aux riches qui donne une légitimité à commenter que n’a pas le gnagna moyen qui est un poids mort politiquement.



Du coup l’argument avec les politiciens comme exemple de courage <img data-src=" />





Désolé, je ne vois pas trop la notion de courage ans tout cela. Ni ce que vient faire l’opposition aux riches.

Si par “critiquer” il entendait être traité d’abruti par Trash54. Là il peut légitimement s’en offusquer et demander à ne pas être “critiqué”. Sauf que ce n’est pas une critique, c’est une insulte.



&nbsp;









Kevsler a écrit :



Tout ça pour… Quoi ?







C’est surtout pour les millions de clients Amazon qui y trouvent un intérêt (apparemment, sinon ils ne commanderaient pas avec) : moins cher, plus de garanties, livraison plus rapide, plus simple…



Les gains d’Amazon c’est que dalle par rapport à leur énorme chiffre d’affaires.



La police est tellement intervenue que ce sont les employés d’Amazon eux-mêmes qui ont dégagé les manifestants. <img data-src=" />








tpeg5stan a écrit :



La police est tellement intervenue que ce sont les employés d’Amazon eux-mêmes qui ont dégagé les manifestants. <img data-src=" />



La police s’occupait déjà de dégager des journalistes (no joke, hier ils se sont occupés des journalistes bien avant les manifestants), ils ne pouvaient pas tout faire <img data-src=" />



On a fait du commerce triangulaire pendant plusieurs siècles avec ce genre d’arguments…


Amazon fait tout ça pour ses clients ? C’est tout ? Pourquoi ils se sont lancé dans le business ? Pour satisfaire un besoin ?



Ou pour faire d’la tune ?


Yépascompris <img data-src=" />

(mais alors rien du tout, désolé :/)


Si le client n’était pas satisfait par le service il irait pas chez amazon. Bien évidemment c’est une société privée le but n’est pas de faire le bien gratuitement.








latlanh a écrit :



Si le client n’était pas satisfait par le service il irait pas chez amazon. Bien évidemment c’est une société privée le but n’est pas de faire le bien gratuitement.





Le client, il achète chez Amazon qui exploite les gens et ne paie pas d’impôt en France, et après, le même client il enfile son gilet jaune pour réclamer du boulot et des baisses d’impôts pour lui.

Le client n’est pas très cohérent.









Kevsler a écrit :



Amazon fait tout ça pour ses clients ?







Oui, parce que les clients payent.





Pourquoi ils se sont lancé dans le business ?





Comme toute entreprise, faire des thunes





Pour satisfaire un besoin ?





Comme toute entreprise, satisfaire le besoin du client



Pourquoi ce serait incompatible ?



Les employés d’Amazon ont signé des contrats en bonne et due forme et sont payés, personne n’a été contraint à coups de fouets, de chaîne, de travaux forcés.



Je trouve totalement innommable de faire une telle analogie avec l’esclavage, tu devrais avoir honte.


Le chômage de masse est une contrainte forte.

Tant que le delta d’espérance de vie entre une personne au RSA et un cadre est d’une quinzaine d’années il reste supérieur au delta d’espérance de vie d’un esclave du17e et d’un artisan du 17e et l’analogie n’est absolument pas innommable non. Contrat ou pas on reste dans la domination physique et mentale totale sur des gens sans alternative.



Pour le reste c’est la logique “ça se vend donc c’est juste et bon de le faire” qui est analogue, il est bien évident que nous ne sommes plus du tout à la même époque…


L’idéologie libérale ne répond pas à tout.








tpeg5stan a écrit :



Les employés d’Amazon ont signé des contrats en bonne et due forme et sont payés, personne n’a été contraint à coups de fouets, de chaîne, de travaux forcés.



Je trouve totalement innommable de faire une telle analogie avec l’esclavage, tu devrais avoir honte.





Toi t’as jamais été obligé de prendre un boulot débile/sous qualifié car t’arrivais en fin de droit?









tpeg5stan a écrit :



Les employés d’Amazon ont signé des contrats en bonne et due forme et sont payés, personne n’a été contraint à coups de fouets, de chaîne, de travaux forcés.



Je trouve totalement innommable de faire une telle analogie avec l’esclavage, tu devrais avoir honte.



C’est bien connu qu’on fait forcément des boulots de merde par choix, surtout quand il y a un taux de chômage élevé. Je dirai même, par vocation <img data-src=" />









yvan a écrit :



Le chômage de masse est une contrainte forte.







C’est un choix de société français. Les autres pays d’Europe n’ont pas ce problème.





Tant que le delta d’espérance de vie entre une personne au RSA et un cadre est d’une quinzaine d’années il reste supérieur au delta d’espérance de vie d’un esclave du17e et d’un artisan du 17e





Source ?

C’est surtout qu’il y a 50 ans d’écart entre l’espérance de vie maintenant et au 17ème siècle.





Contrat ou pas on reste dans la domination physique et mentale totale sur des gens sans alternative.





Ce raisonnement est douteux à bien des points.

Ton salaire est essentiellement déterminé par l’offre et la demande. En tant que développeur, en tant que médecin, en tant qu’ingénieur, etc. mon salaire va être déterminé par le « marché » de l’emploi, à savoir que tu as des salaires moyens selon expérience, formation, lieu de travail, etc. et tu négocies à la marge.

Total, si tu veux être payé plus que ce que tu « vaux », tu n’as pas vraiment d’alternative non plus. Tu es dominé par le marché du travail aussi.



Et je rappelle que les ouvriers ont droit de se syndiquer, à des heures de repos, etc.

S’ils ne sont pas contents, ils sont tout à fait libre de lancer leur propre entreprise.

Ou si la société capitaliste les embête, à faire cultivateur en autonomie sans un camp libertaire/Orania/kibboutz/whatever tout seuls dans leur coin.

Se plaindre d’Amazon assis dans son fauteuil ne va jamais faire avancer le brol.



C’est toi qui dis que c’est un boulot de merde.

« Il n’y a pas de sot métier, il n’y a que de sottes gens ».



Il y a une énorme pénurie de bergers, un magnifique métier ancestral mais vieillissant, au contact de la nature et des animaux, au grand air et tout et tout. Pas besoin d’une formation prolongée pour, mais personne ne veut faire ça.



Amazon trouve des gens à recruter, pourtant c’est selon toi un « boulot de merde ». Est-ce payé beaucoup plus alors ?


Non, j’ai toujours cherché et trouvé avant d’arriver en fin de droits.








tpeg5stan a écrit :



C’est toi qui dis que c’est un boulot de merde.



Quand c’est un travail d’esclave qui te casse physiquement en qques semaines, oui c’est un boulot de merde.

Ou alors tu aurais des infos que je n’ai pas comme quoi Amazon aurait largement améliorer les conditions de travail (ce que je ne crois pas une seconde)?







tpeg5stan a écrit :



Il y a une énorme pénurie de bergers, un magnifique métier ancestral mais vieillissant, au contact de la nature et des animaux, au grand air et tout et tout. Pas besoin d’une formation prolongée pour, mais personne ne veut faire ça.



Et toi, tu es berger donc? Si non, pquoi, vu que c’est un super métier?







tpeg5stan a écrit :



Amazon trouve des gens à recruter, pourtant c’est selon toi un « boulot de merde ». Est-ce payé beaucoup plus alors ?



C’est comme la hotline : un boulot de merde, mal payé, mais un boulot. 100% alimentaire, à 99% ils n’ont pas le choix (enfin si, mais l’autre choix c’est le RSA), du coup ils tentent. C’est tout.

Et pour la hotline, pour l’avoir pratiquée 6 ans, je sais de quoi je parle. C’est le travail des mines moderne. Où tu es cassé à la fois physiquement à cause des horaires inexistants (si tu as de la chance, tu ne changes d’horaire qu’une fois par semaine. Sinon, ca peut être tous les jours), et psychologiquement à cause du stress, et de la pression venant à la fois des clients mécontents qui veulent que ca soit réparé de suite, et des patrons qui veulent que tu fasses du travail à la chaîne le plus rapidement possible pour être le plus rentable possible.









Patch a écrit :



Et toi, tu es berger donc? Si non, pquoi, vu que c’est un super métier?.







J’ai un autre métier qui me plaît. Je ne me plains pas de mon travail.

Si demain tous les ordinateurs disparaissent de la terre, je pourrais effectivement devenir berger (même si garde-chasse est plus probable).



Il ne dit pas que berger est le meilleur métier, il dit que c’est un métier dans lequel il y a de la demande et qui nécessite pas de capacités particulières mais que les gens CHOISISSENT de bosser chez amazon. Ca se défend, il faudrait demander les raisons de leur choix au employé.









tpeg5stan a écrit :



J’ai un autre métier qui me plaît. Je ne me plains pas de mon travail.

Si demain tous les ordinateurs disparaissent de la terre, je pourrais effectivement devenir berger (même si garde-chasse est plus probable).







Perso si je peux plus être dev je migre vers un métier de bouche, ca cherche fort (boucherie notamment) mais garde-chasse/ guide de peche me dirais bien aussi !^^









tpeg5stan a écrit :



C’est un choix de société français. Les autres pays d’Europe n’ont pas ce problème.





La bonne décharge d’idéologie extrémiste… Bien sur que si, et hors la suisse et le Danemark, mais qui sont un poil trop petits pour être comparés à la France, les “champions de l’emploi” sont des pays avec des niveaux de pauvreté supérieurs aux nôtres, donc une pression encore pire à accepter tout et n’importe quoi.







tpeg5stan a écrit :



Source ?





https://www.insee.fr/fr/statistiques/3319895

Je n’ai pas trouvé en ligne pour le 17e mais on a une ref pour le 18e sur wikipedia, soit un écart pas gigantesque et équivalent sur la mortalité infantile.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Commerce_triangulaire#La_mortalit%C3%A9_des_esclav…







tpeg5stan a écrit :



C’est surtout qu’il y a 50 ans d’écart entre l’espérance de vie maintenant et au 17ème siècle.





Hors sujet et si l’espérance de vie était basse c’était à cause de la mortalité infantile, les humains qui devenaient adultes ne mourraient pas en moyenne à 25 ans… ça fait un siècle et demi que l’âge le plus fréquent au décès a dépassé les 70ans en France (en période de paix). Du coup c’est un mauvais indicateur pour comparer les adultes/modes de vie de deux périodes.







tpeg5stan a écrit :



Ce raisonnement est douteux à bien des points.

Ton salaire est essentiellement déterminé par l’offre et la demande. En tant que développeur, en tant que médecin, en tant qu’ingénieur, etc. mon salaire va être déterminé par le « marché » de l’emploi, à savoir que tu as des salaires moyens selon expérience, formation, lieu de travail, etc. et tu négocies à la marge.





Le salaire des pauvres est essentiellement déterminé par la loi. Sinon ils seraient payés à la journée et 3euros de l’heure. Et la loi a été écrite par un mélange de contrainte militaire sur la santé et le niveau intellectuel des appelés (voir les ref sur la victoire “de l’instituteur allemand” en 1870), de christianisme social et d’émeutes violentes et séquestrations de patrons menées par les français (1936-1968 pour le plus connu).







tpeg5stan a écrit :



Total, si tu veux être payé plus que ce que tu « vaux », tu n’as pas vraiment d’alternative non plus. Tu es dominé par le marché du travail aussi.





Absolument pas, tu peux exercer des niveaux de violence suffisants sur les gens qui versent les salaires pour être mieux payé. C’est à peu de choses près toute l’histoire sociale de notre pays depuis la moitié du 19e. La violence peut être directe comme à la fin du 19e, se cantonner à de la menace de sabotage via les syndicats comme lors de la grosse première moitié du 20e ou être déléguée à l’état comme depuis l’après guerre.

Et dans d’autres pays avec des classes dominantes moins cruelles et stupides qu’en France c’est via la pression de la religion que se sont imposés les critères de salaire minimum pour vivre dans la dignité ou via des analyses stratégiques des militaires pour optimiser l’outil de guerre (pour l’invention de l’état providence à la Bismarck).







tpeg5stan a écrit :



Et je rappelle que les ouvriers ont droit de se syndiquer, à des heures de repos, etc.

S’ils ne sont pas contents, ils sont tout à fait libre de lancer leur propre entreprise.





Là encore belle décharge d’idéologie, si les gens qui triment chez amazon était la portion minoritaire des pauvres qui n’a pas crée sa boite on pourrait le dire en restant digne, dans les faits quasi aucun pauvre ne peut créer d’entreprise. Les freins culturels, de possibilité de financement et le niveau d’estime de soi totalement insuffisant l’interdisent de fait.

J’ai la flemme de te chercher des stats sur les créations d’entreprises mais c’est tellement évident que je ne comprends même pas qu’on puisse tenir ce genre de discours absurde en mode “t’es pauvre c’est de ta faute”.

Et même pour la classe moyenne ce discours est idiot, la plupart des entreprises créées seront dans l’artisanat qui est un domaine qui ressemble de plus en plus à de l’intérim auto organisé pour les grands groupes. Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas d’interdit légal de faire quelque chose qu’on est libre de le faire pour autant… il y a la liberté théorique, et la liberté réelle, et c’est dans le cadre de la deuxième qu’on vit.







tpeg5stan a écrit :



Ou si la société capitaliste les embête, à faire cultivateur en autonomie sans un camp libertaire/Orania/kibboutz/whatever tout seuls dans leur coin.

Se plaindre d’Amazon assis dans son fauteuil ne va jamais faire avancer le brol.





Bien sur que si, Amazon comme l’ensemble des multinationales a besoin de l’état français pour prospérer. A partir du moment où la population cause ou risque de causer suffisamment de désordres Amazon est en danger dans son business et fera profil bas.

Ceci d’autant plus qu’il existe des entreprises non multinationales à même de développer des services équivalents en France (genre groupe darty fnac) donc il ne peuvent se mettre la population à dos.









yvan a écrit :



la suisse et le Danemark, mais qui sont un poil trop petits pour être comparés à la France







Pourquoi ?

Autant l’Islande ou le Liechstenstein je veux bien, autant la Suisse et le Danemark on des populations largement supérieures au million.

Quant au reste, je t’invite à voir les dernières données :https://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/9935261/3-01072019-AP-FR.pdf/

La France est effectivement une des quatre exceptions de l’Europe, avec l’Italie gouvernée par des barlos, et l’Espagne et la Grèce qui se sont mangées une énorme crise dans le coin de la figure







Je n’ai pas trouvé en ligne pour le 17e mais on a une ref pour le 18e sur wikipedia, soit un écart pas gigantesque et équivalent sur la mortalité infantile.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Commerce_triangulaire#La_mortalit%C3%A9_des_esclav…





C’est une stat sur la mortalité, pas l’espérance de vie. Tu confonds tout.





Le salaire des pauvres est essentiellement déterminé par la loi. Sinon ils seraient payés à la journée et 3euros de l’heure.





De facto, il est assez empirique qu’un SMIC trop élevé et des charges mostrueuses ont un impact sur le taux de chômage.

Je suis assez favorable à le diminuer et compenser par une aide importante pour avoir un niveau de vie suffisant.





Absolument pas, tu peux exercer des niveaux de violence suffisants sur les gens qui versent les salaires pour être mieux payé.





Tu vois tout sous le prisme du rapport de force et de la violence ou bien ?

C’est fini les mines de charbon et les fusillades, il s’agirait de vivre au XXième siècle.





dans les faits quasi aucun pauvre ne peut créer d’entreprise.





Les freins culturels, de possibilité de financement et le niveau d’estime de soi totalement insuffisant l’interdisent de fait.





Pôle Emploi pousse pas mal à créer une entreprise. Il y a même un maintien de droits et des aides au début.

Mais je n’ai pas dit que c’était facile, au contraire, c’est extrêmement exigeant.

Il est bien plus facile d’être employé que de gérer une entreprise.

Mais si tu te plains que les entreprises ne t’embauchent pas, crées ta propre entreprise et tu verras ce que tu préfères.

Le travail en entreprise c’est quand même vachement plus chouette que les autres alternatives, je te le dis.





je ne comprends même pas qu’on puisse tenir ce genre de discours absurde en mode “t’es pauvre c’est de ta faute”.





Ce n’est pas mon discours.

Mon discours est : si tu n’es pas suffisamment qualifié, la France a fait en grande partie le choix de t’exclure du marché du travail. Déso.





Amazon comme l’ensemble des multinationales a besoin de l’état français pour prospérer.





Omdat ?

Il a son propre service de livraison, ses propres infras cloud, son propre SAV, il gère un peu tout tout seul.

En quoi cette boîte dépend de l’État ?





A partir du moment où la population cause ou risque de causer suffisamment de désordres Amazon est en danger dans son business et fera profil bas.





Et à quel moment la population va causer ces désordres ? Jamais, j’imagine ?





Ceci d’autant plus qu’il existe des entreprises non multinationales à même de développer des services équivalents en France (genre groupe darty fnac) donc il ne peuvent se mettre la population à dos.





Darty et Fnac étaient là avant Amazon.

Peut-être que s’ils passaient moins de temps à te vendre des garanties foireuses leurs clients auraient envie de revenir ?

Et c’est quoi cette histoire de « se mettre la population à dos » ? Autour de moi les gens sont bien plus satisfaits d’Amazon que de Fnac Darty.



Pas d’inquiétude, je ne t’en veux pas, et je ne m’en veux pas non plus.








tpeg5stan a écrit :



Pourquoi ?

Autant l’Islande ou le Liechstenstein je veux bien, autant la Suisse et le Danemark on des populations largement supérieures au million.





Trop démocratiques politiquement et patriotes économiquement et bénéficiant d’une souveraineté monétaire (et de l’évasion fiscale pour la suisse) pour être comparables.

Sans compter leur taux de natalité ou le fait que quasi toutes les mères suisses s’arrêtent de bosser quand elles élèvent leurs enfants, ce sont des différences de culture et de structure du marché de l’emploi qui empêchent la comparaison brute des taux de chômage en gardant un sens.







tpeg5stan a écrit :



Quant au reste, je t’invite à voir les dernières données :https://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/9935261/3-01072019-AP-FR.pdf/

La France est effectivement une des quatre exceptions de l’Europe, avec l’Italie gouvernée par des barlos, et l’Espagne et la Grèce qui se sont mangées une énorme crise dans le coin de la figure





Je les connais, ce qu’il faut regarder c’est le niveau de revenu des gens, pas uniquement le taux de chômage puisque c’est le niveau de revenus qui est corrélé à la durée de vie dans les stats pas la situation dans l’emploi (pas directement disons, même si l’écrasante majorité des gens ont besoin de bosser pour gagner de l’argent).

Et dans ce cadre il n’y a pas spécialement d’exception française dans la zone euro. Et à ma connaissance la surmortalité des pauvres, employés ou pas, est du même ordre dans les autres pays européens.







tpeg5stan a écrit :



C’est une stat sur la mortalité, pas l’espérance de vie. Tu confonds tout.





Je ne confond pas, dans la période contemporaines l’espérance de vie et la mortalité sont quasi corrélées grâce à la médecine, sur des périodes antérieures au 20e il faut regarder la mortalité, ou l’espérance de vie passé 20 ans mettons car la mortalité infantile biaise toute lecture de la qualité de vie des adultes par l’âge de mort des adultes. Comme au départ on parlait de la période contemporaine j’ai parlé d’espérance de vie mais c’est l’âge de mort moyen des adultes qui est représentatif de la pression qu’ils subissent.

Idem des pays qui ont connu des guerres continuellement comme la France auront une stat baissée par rapport à l’europe du nord ou la suisse il faut donc lire la qualité de vie en faisant abstraction de ces dernières. Si tu reviens à mon propos de départ que l’argent était un facteur de contrainte vital je pense que c’est plus clair (j’espère <img data-src=" />).







tpeg5stan a écrit :



De facto, il est assez empirique qu’un SMIC trop élevé et des charges mostrueuses ont un impact sur le taux de chômage.

Je suis assez favorable à le diminuer et compenser par une aide importante pour avoir un niveau de vie suffisant.





C’est déjà ce qui est fait via les diverses aides à l’embauche ou les crédits d’impots, ou les exonérations diverses en France et ça ne marche pas. Ce qui marche, au moins à court terme, c’estles femmes au foyer et la dénatalité à l’allemande.

Mais là encore ça fait baisser la richesse des ménages et donc la durée de vie et ça contraint les pères économiquement à accepter de trimer donc les systèmes européens qui ont lutté contre le chômage par le sexisme et la précarité ne sont pas moins contraignants pour les salariés à accepter des boulots dangereux et ce n’est pas spécialement le résultat d’un choix politique désastreux de la France. C’est a peu près partout pareil au différences de niveaux de revenus près.







tpeg5stan a écrit :



Tu vois tout sous le prisme du rapport de force et de la violence ou bien ?

C’est fini les mines de charbon et les fusillades, il s’agirait de vivre au XXième siècle.





Les gens qui analysent l’histoire l’analysent ainsi. Notamment les historiens militaires.

Globalement les analystes contemporains ausssi (il n’y a que dans la population des michus qu’on ne raisonne pas ainsi globalement, quand tu écoutes les conférences patronales ou d’investisseurs la lutte des classes est un concept qui y a toute sa place).

Selon toi la société marche comment? A la bonne volonté? A la morale? A l’amour? <img data-src=" />



Les fusillades c’est moindre qu’au 19e parce qu’on est plus productifs et que même les crises économiques ne mettent plus en danger la sécurité alimentaire des occidentaux mais ce n’est absolument pas sorti des pratiques sociales et depuis 2005 qu’il y a des flash balls ça a même considérablement augmenté. En mai 68 la police avait demandé l’autorisation de faire feu sur les lycéens par ex. on n’est plus dans germinal uniquement parce que les gaullistes ont refusé, pas parce qu’on est au 20e (actuellement on est au 21e au passage <img data-src=" />).

La violence sociale a été mise en scène et abstraite via des lois, des rituels sociaux et des croyances mais c’est toujours la seule grille d’analyse qui vaille en terme de partage des richesses. C’est le plus violent/malin qui amasse le plus de pognon pas le plus utile socialement.







tpeg5stan a écrit :



Omdat ?

Il a son propre service de livraison, ses propres infras cloud, son propre SAV, il gère un peu tout tout seul.

En quoi cette boîte dépend de l’État ?





Par ex. l’état peut la contraindre à payer ses impôts, il peut y avoir une fiscalité écologique sur le transport routier comme chez nos voisins (probable raison pour laquelle Amazon met volontiers ses entrepôts en France), il peut y avoir des contraintes de cadre d’emploi des gens etc.

Pour être rentable une multinationale a besoin que les états la laissent “respirer”.







tpeg5stan a écrit :



Et à quel moment la population va causer ces désordres ? Jamais, j’imagine ?





On vient d’avoir les gilets jaunes. On a déjà eu dans l’histoire des mouvements qui ont fortement contraint le coût salarial pour les entreprises (mai 68 par ex.). Certaines industries polluantes ont dégagé car cadre légal français trop contraignant sur la santé au travail, les pollutions etc.

Si la politique sociale des entreprises déstabilise trop les gens c’est mauvais pour eux. Ils en parlent en tant que “responsabilité sociale des entreprises”. A l’échelle d’une multinationale les entreprises se mêlent énormément de politique.







tpeg5stan a écrit :



Darty et Fnac étaient là avant Amazon.

Peut-être que s’ils passaient moins de temps à te vendre des garanties foireuses leurs clients auraient envie de revenir ?

Et c’est quoi cette histoire de « se mettre la population à dos » ? Autour de moi les gens sont bien plus satisfaits d’Amazon que de Fnac Darty.





Ce que je voulais dire c’est que Amazon pourrait disparaitre de France demain que ça n’amputerait pas la qualité de vie des gens.

C’est moins possible avec d’autres multinationales qui sont en monopole (semences, chimie, médicaments, processeurs…) mais Amazon n’est pas incontournable.









yvan a écrit :



Trop démocratiques politiquement et patriotes économiquement et bénéficiant d’une souveraineté monétaire (et de l’évasion fiscale pour la suisse) pour être comparables.







Tu m’excuseras, mais avec ce genre d’argument on ne compare jamais rien. Le taux de change de la couronne danoise est quasi fixe avec l’euro depuis 20 ans.





Sans compter leur taux de natalité ou le fait que quasi toutes les mères suisses s’arrêtent de bosser quand elles élèvent leurs enfants, ce sont des différences de culture et de structure du marché de l’emploi qui empêchent la comparaison brute des taux de chômage en gardant un sens.





Donc tous les autres pays d’Europe sauf 3 ont un bien meilleur taux de chômage que la France, mais c’est pas comparable ? À un moment il faut être honnête avec soi-même et se rendre compte que c’est la France le problème, pas tous les autres.



[quot€]Si tu reviens à mon propos de départ que l’argent était un facteur de contrainte vital je pense que c’est plus clair (j’espère <img data-src=" />).[/quote]



Ah non, ce n’était pas clair du tout.

Évidemment qu’être riche rajoute (statistiquement, hein) de l’espérance de vie.





C’est déjà ce qui est fait via les diverses aides à l’embauche ou les crédits d’impots, ou les exonérations diverses en France et ça ne marche pas.





Les crédits d’impôts et les exonérations c’est une magouille comptable à la française. Ce qui marche c’est la prime à l’emploi et les baisses de charges.





Ce qui marche, au moins à court terme, c’estles femmes au foyer et la dénatalité à l’allemande.





Ou on peut regarder du côté de la Belgique :https://www.lecho.be/dossiers/le-bilan-du-gouvernement-michel/emploi-les-jobs-jo…





Les gens qui analysent l’histoire l’analysent ainsi. Notamment les historiens militaires.





Ça tombe bien, on est en paix depuis 75 ans, et on est dans le présent, pas dans l’histoire.

À un moment quand quelque chose est obsolète, il faut accepter de le laisser tomber.





Selon toi la société marche comment? A la bonne volonté? A la morale? A l’amour? <img data-src=" />[/quot€]



À l’offre et à la demande. C’est sans doute triste, mais assez factuel.



[quote]depuis 2005 qu’il y a des flash balls ça a même considérablement augmenté.





Tu compares sérieusement les actions de la police de nos jours avec les corons de Zola ?

Il s’agirait de grandir, les gaz qui piquent les eux quand en face c’est des jets de pierre c’est peanuts.

Les grenades de désencerclement qui arrachent les mains et pieds de ceux qui les ramassent ou shootent dedans c’est le salaire de la connerie, la vie n’est pas Counter-Strike®

Les flash ball, pareil, il faut vraiment y aller pour provoquer un tir.





En mai 68





Un truc qui s’est passé il y a plus de 50 ans. On est au XXIème siècle, il s’agirait d’évoluer.





La violence sociale[…]est toujours la seule grille d’analyse qui vaille





N’importe quoi, il n’y a même pas de page Wikipédia sur le sujet. Je suis sûr que c’est encore une théorie fumeuse défendue par 23 blogs au fin fond des interwebz.





en terme de partage des richesses.





Il faudrait se renseigner sur la création de richesse aussi. L’économie n’est pas un jeu à somme nulle, il n’y a pas une quantité fixe de richesse à se partager.





C’est le plus violent/malin qui amasse le plus de pognon pas le plus utile socialement.





Ben ni l’un ni l’autre, comme dit supra, l’offre et la demande : si je propose tant pour tant et que quelqu’un accepte, paf, pognon. Ça s’appelle de la négociation, et pas besoin de LBD pour.



Là dans le cas Amazon, les employés sont OK pour bosser, et des mandaï essayent de les en empêcher. Total les employés d’Amazon dégagent ces peïs-là sans l’aide de la police ni rien.





Par ex. l’état peut la contraindre à





Non, la question que j’ai posé ce n’est pas « qu’est-ce que l’État peut faire pour emmerder cette boîte ? », mais « En quoi cette boite a besoin de l’État ? ».





Pour être rentable une multinationale a besoin que les états la laissent “respirer”.





Gné ? pour qu’une boîte tourne, oui, il ne faut pas lui mettre des bâtons dans les roues. Mais je n’appelle pas ça une aide d’État.

Sauf si pour toi le simple fait d’avoir le droit de créer une entreprise est un privilège, mais dans ce cas on ne débat pas de la France, mais de la Corée du Nord.





On vient d’avoir les gilets jaunes.





Bilan ?

À peu près rien, la suppression de la taxe carbone, deux trois bidouilles épicétou.





Certaines industries polluantes ont dégagé car cadre légal français trop contraignant sur la santé au travail, les pollutions etc.





Tu te rends compte que ça n’a rien à voir avec le reste ?





Ce que je voulais dire c’est que Amazon pourrait disparaitre de France demain que ça n’amputerait pas la qualité de vie des gens.





Si ! Tu supprimes Amazon, c’est beaucoup d’achats reportés, en moins, plus chers, etc.





Amazon n’est pas incontournable.





Amazon n’est pas incontournable, et ? Que cherches-tu à montrer ?

Je ne souhaite pas qu’Amazon devienne incontournable, je souhaite que la concurrence soit préservée, au contraire.









tpeg5stan a écrit :



Tu m’excuseras, mais avec ce genre d’argument on ne compare jamais rien. Le taux de change de la couronne danoise est quasi fixe avec l’euro depuis 20 ans.





En l’occurence on ne compare pas n’importe quoi oui… avec l’angleterre l’allemagne ou l’italie oui, avec le danemark non.







tpeg5stan a écrit :



Donc tous les autres pays d’Europe sauf 3 ont un bien meilleur taux de chômage que la France, mais c’est pas comparable ? À un moment il faut être honnête avec soi-même et se rendre compte que c’est la France le problème, pas tous les autres.





Si c’est comparable mais c’est toi qui ne comprends rien.

On parle de pression à accepter des jobs de merde. Je dis que cette pression est liée à la surmortalité des faibles niveau de revenus et tu me parles d’emploi.

Tu es hors sujet c’est tout, on parle pognon, pas boulot.

Et le “contre argument” que tu donnes concerne la Belgique où ils ont baissé charges et salaires des gens… donc augmenté la pauvreté pour faire baisser la stat de chômage. Ca devient absurde à un moment comme dialogue <img data-src=" />

On parle pognon, richesse, reste à vivre des gens.







tpeg5stan a écrit :



Ça tombe bien, on est en paix depuis 75 ans, et on est dans le présent, pas dans l’histoire.

À un moment quand quelque chose est obsolète, il faut accepter de le laisser tomber.





Alors

1/ scoop, les militaires travaillent et analysent le monde même quand ils ne font pas la guerre

2/ L’action militaire c’est entre autres de faire la guerre mais globalement ils mènent des opérations avec de la logistique, le lien au politique, au social et à l’économique est donc au coeur de leurs analyses.

3/ On vient pas de participer à mettre tout le moyen orient, la Libie sens dessus dessous et d’avoir du terrorisme en métropole à cause de ça ces dis dernières années? Avant dans tes 75 ans de paix on a eu des broutilles comme la guerre d’Algérie ou la guerre froide. Tu es sérieux?

Donc non ce n’est pas obsolète et ça ne le sera jamais tant qu’il existera des gouvernements sur terre <img data-src=" />







tpeg5stan a écrit :



Tu compares sérieusement les actions de la police de nos jours avec les corons de Zola ?

Il s’agirait de grandir, les gaz qui piquent les eux quand en face c’est des jets de pierre c’est peanuts.

Les grenades de désencerclement qui arrachent les mains et pieds de ceux qui les ramassent ou shootent dedans c’est le salaire de la connerie, la vie n’est pas Counter-Strike®

Les flash ball, pareil, il faut vraiment y aller pour provoquer un tir.





La police ne tuait pas des milliers de gens du temps de Zola non plus. Tu confonds avec les guerres coloniales ou la commune de Paris.

Pour le reste les grenades elles explosent sur les pieds surtout quand elles atterrissent sur les pieds, la connerie c’est de faire le je sais tout méprisant alors que pas mal de mutilés des débuts (genre bonnets rouges) l’ont été en protégeant des gosses sur lesquels la police grenadait. Les pros de l’émeute ils emportent des raquettes de tennis des coquilles et s’en foutent ou presque…





tpeg5stan a écrit :



Un truc qui s’est passé il y a plus de 50 ans. On est au XXIème siècle, il s’agirait d’évoluer.





Depuis le pouvoir d’achat baisse et la précarité augmente… c’est donc un point de repère du dernier moment de progrès en termes de partage des richesses en France. Eclaires moi, tout a changé depuis? Il faut évoluer en quoi alors ? C’est typiquement les réflexions de lâches et veules dont est farcie l’industrie informatique, c’est pas parce que c’est répété souvent que c’est vrai. Dans les faits ce qui n’est pas pris aux riches ils le gardent, et chaque green de golf privé, chaque yatch c’est des gens qui n’ont pas places en crèche ou en ehpad parce qu’on laisse les très riches orienter l’économie. Rien n’a changé depuis 68 et plus on est soumis au pognon et moins on est dignes collectivement (et libres puisque le temps de cerveau s’achète aussi).







tpeg5stan a écrit :



N’importe quoi, il n’y a même pas de page Wikipédia sur le sujet. Je suis sûr que c’est encore une théorie fumeuse défendue par 23 blogs au fin fond des interwebz.





Oui c’est une théorie bien sur, comme l’évolution ou la terre ronde.

C’est une notion maniée par des marginaux inconnus du monde intellectuel genre Arendt…

Je n’ai pas trouvé de page wikipedia non plus, je te donne un texte sur ce domaine d’études qui traverse la socio, l’économie, la médecine etc. afin que tu voies un peu comment des marginaux du monde universitaire analysent les relations sociales au travers des relations de domination.

https://www.cairn.info/revue-rue-descartes-2015-2-page-211.htm







tpeg5stan a écrit :



Il faudrait se renseigner sur la création de richesse aussi. L’économie n’est pas un jeu à somme nulle, il n’y a pas une quantité fixe de richesse à se partager.





Alors on va commencer très bas. Ce qui fait la richesse des gens c’est ce qu’ils peuvent s’acheter avec l’argent. Ces choses sont bien en quantité globalement limitées. Ce qui peut augmenter c’est la quantité d’argent mais dans ce cas les prix montent.

Il y a des stats sur les inégalités dans la société qui se font en euros constants, qui se font en capacité de consommation matérielle, en calories disponibles etc. Fais ton choix sur l’indicateur que tu préfères mais toutes vont dans le même sens : les inégalités s’accroissent.

Il y a même un économiste Français (Piketty) qui a fait un best seller dessus au point que même l’OMC s’en est alarmé. Je te renvoie l’injonction, il faut te renseigner sur l’économie <img data-src=" />







tpeg5stan a écrit :



Ben ni l’un ni l’autre, comme dit supra, l’offre et la demande : si je propose tant pour tant et que quelqu’un accepte, paf, pognon. Ça s’appelle de la négociation, et pas besoin de LBD pour.





Tu es réellement convaincu de négocier à égalité avec ton employeur? <img data-src=" /><img data-src=" />







tpeg5stan a écrit :



Si ! Tu supprimes Amazon, c’est beaucoup d’achats reportés, en moins, plus chers, etc.





N’importe quoi, ce n’est pas grave, ça ne nuit à personne, il n’y a rien que fasse amazon en France que ses concurrents, de cdiscount à la wish ne sache pas faire. Donc amazon ne peut pas apparaitre comme une boite horrible sinon la législation va lui devenir défavorable et fin du business. Après ce n’est pas à 200 qu’ils vont changer quoi que ce soit mais dans le principe ils ont la bonne méthode.









yvan a écrit :



En l’occurence on ne compare pas n’importe quoi oui… avec l’angleterre l’allemagne ou l’italie oui, avec le danemark non.







Critère : aucun.

Le saviez-tu ? Si on choisit bien les critères, la Corée du Nord est le pays le plus heureux du monde.





Je dis que cette pression est liée à la surmortalité des faibles niveau de revenus et tu me parles d’emploi.





Ça t’arrive de vivre dans le monde réel parfois ? Lors d’un entretien d’embauche ou chez pôle emploi personne ne parle de mortalité.

Cette mortalité est beaucoup plus liée au tabagisme ou à l’alcoolisme (surreprésentés chez les pauvres) qu’autre chose.





Tu es hors sujet c’est tout, on parle pognon, pas boulot.





Si tu as un boulot, tu as du pognon. Si tu n’as pas de boulot, tu n’as pas de pognon.





Et le “contre argument” que tu donnes concerne la Belgique où ils ont baissé charges et salaires des gens…





Ça sort d’où tous les trucs que tu avances ?

https://donnees.banquemondiale.org/indicateur/NY.GDP.PCAP.PP.CD?locations=BE







donc augmenté la pauvreté pour faire baisser la stat de chômage.





Mais ton raisonnement est absurde. Si le chômage diminue, il y a moins de pauvres, pas plus ; regarde par l’absurde : si tout le monde est au chômage, personne n’est pauvre ou tout le monde est pauvre ?





mettre tout le moyen orient, la Libie sens dessus dessous et d’avoir du terrorisme en métropole à cause de ça ces





Le terrorisme n’est pas lié à la guerre en Libye.





dans tes 75 ans de paix on a eu des broutilles comme la guerre d’Algérie ou la guerre froide. Tu es sérieux?





Combien de morts en métropole ?





Donc non ce n’est pas obsolète et ça ne le sera jamais tant qu’il existera des gouvernements sur terre <img data-src=" />





Bof, les solutions militaires sont de plus en plus une impasse sur le globe. Le nombre de guerres et les zones qu’elle recouvre diminuent décennies après décennie.







La police ne tuait pas des milliers de gens du temps de Zola non plus.





Je n’ai pas dit qu’elle faisait des milliers de morts, j’ai dit qu’elle tirait à balles réelles.





Depuis le pouvoir d’achat baisse





C’est (comme d’habitude) faux :http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/decryptage/2018/11/29/29002-20181129…





la précarité augmente…





La précarité c’est le taux de stagiaires alternants et CDD par rapport à l’emploi total.

Comme l’emploi est surprotégé en France, c’est la conséquence logique. Désomeuf.





Eclaires moi, tout a changé depuis?





(On rappelle déjà qu’en mai 68 les gens défilaient dans la rue en réclamant Mao, un communiste sanglant.)



Ceci mis à part, oui, énormément de choses ont changé. Déjà les usines et les ouvriers ont quasi disparu. Ensuite le mur est tombé, l’URSS a été démembré. Les rouges sont devenus négligeables en politique, les roses ont compris que l’économie de marché était la solution. Le général-président est mort, le gaullisme avec lui.





Il faut évoluer en quoi alors ?





Déjà abandonner le communisme, qui ne mène qu’à la famine et au goulag.





Dans les faits ce qui n’est pas pris aux riches ils le gardent





Cette phrase peut s’appliquer à à peu près n’importe qui, mébon.





chaque green de golf privé, chaque yatch c’est des gens qui n’ont pas places en crèche ou en ehpad parce qu’on laisse les très riches orienter l’économie.





Dis-moi, les pays qui ont des crèches et des maisons de retraite, mais ont quand même des très riches, ils font comment ? Peut-être qu’après tout c’est juste que c’est géré à la française les crèches et les ehpad ?



Au fait, c’est quoi ta définition de « très riche » ? Quelque chose de propre et net. Parce que assez souvent n’importe qui dans ma boîte en fait partie.





Rien n’a changé depuis 68





Tu vis dans une bulle, les taux d’équipement en électroménager et autres ont explosé, la richesse aussi, les gens partent en vacances, etc.





plus on est soumis au pognon et moins on est dignes collectivement (et libres puisque le temps de cerveau s’achète aussi).





Quand tu n’as pas une thune, tu es soumis au pognon parce que tu en manques, et tu n’es pas libre de faire grand’chose.

Quand tu as du pognon, tu ne lui es pas soumis, et tu es libre d’en faire plus ou moins ce que tu veux.





C’est une notion maniée par des marginaux inconnus du monde intellectuel genre Arendt…





J’ai cherché Arendt “violence sociale” sur Google, je n’ai pas trouvé grand’chose de convaincant.





domaine d’études qui traverse la socio, l’économie, la médecine etc.





Le domaine d’études qui est tellement vaste qu’il traverse plusieurs matières, est largement étudié, mais aucun média n’en parle ? Il s’agirait de se rendre compte que ce concept n’est pas connu par plus de deux pelés et trois tondus.





https://www.cairn.info/revue-rue-descartes-2015-2-page-211.htm





Typiquement un article que personne n’a lu, publié dans son coin par une inconnue au bataillon.





Ces choses sont bien en quantité globalement limitées.





Gné ?

Ben non, le nombre de playstation dans le monde est limité à un instant t, mais s’il y a de la demande, Sony va en fabriquer d’autres. S’il y a une forte demande de cacahuètes, la production va probablement augmenter, etc.







Tu es réellement convaincu de négocier à égalité avec ton employeur? <img data-src=" /><img data-src=" />





Qu’appelles-tu égalité ?

Il a besoin de la personne sur mon CV, j’ai besoin d’un salaire, il connaît le prix moyen de mes qualifications sur le marché, moi aussi, le reste ça s’ajuste à la marge en pratique.





N’importe quoi, ce n’est pas grave, ça ne nuit à personne, il n’y a rien que fasse amazon en France que ses concurrents, de cdiscount à la wish ne sache pas faire.





Une offre Prime par exemple ?

Des promos plus alléchantes que la concurrence ?





Donc amazon ne peut pas apparaitre comme une boite horrible sinon la législation va lui devenir défavorable et fin du business.





Amazon est apparue comme une boîte horrible auprès des libraires, on a interdit la livraison gratuit, maintenant elle coût un centime. D’autres idées du même tonneau ?



Il faut savoir que dans un état de droit, il est normalement interdit de faire une loi spécifiquement contre une entreprise. Si tu tapes sur amazon, tu tapes aussi sur cdiscount ou autres.





Après ce n’est pas à 200 qu’ils vont changer quoi que ce soit mais dans le principe ils ont la bonne méthode.





Emer des travailleurs qui veulent bosser honnêtement en les empêchant d’arriver sur leur lieu de travail ? Même que ce sont les dits employés qui les ont dégagés, même pas la police ?

Si la bonne méthode est de se mettre le monde à dos, ils sont bien partis.









tpeg5stan a écrit :



Critère : aucun.

Le saviez-tu ? Si on choisit bien les critères, la Corée du Nord est le pays le plus heureux du monde.





J’ai cité les critères =&gt; mauvaise foi =&gt; poubelle <img data-src=" />







tpeg5stan a écrit :



Ça t’arrive de vivre dans le monde réel parfois ? Lors d’un entretien d’embauche ou chez pôle emploi personne ne parle de mortalité.

Cette mortalité est beaucoup plus liée au tabagisme ou à l’alcoolisme (surreprésentés chez les pauvres) qu’autre chose.





En quoi est ce incompatible avec ce qu’on a dit avant? Les pauvres n’ont pas les moyens de se soigner ni de bien manger, ils meurent plus tôt. Pointer du doigts des comportements “immoraux” (amen?) n’y change rien. Il y a une pression vitale à avoir du pognon, entre autres pour échapper aux toxiques et il y a une pression à la fuite dans les toxiques pour les gens en bas de la société. C’est vieux comme le monde.

Et cette pression implique qu’en bas de la société on n’est pas libre du tout dans le choix de ses conditions de travail.







tpeg5stan a écrit :



Ça sort d’où tous les trucs que tu avances ?

https://donnees.banquemondiale.org/indicateur/NY.GDP.PCAP.PP.CD?locations=BE





D’internet (et d’un simple bon sens vu les lois passées là bas)

https://www.rtbf.be/info/economie/detail_en-belgique-les-salaires-reels-ont-bais…

(macron est en train de faire la même arnaque en France)







tpeg5stan a écrit :



Mais ton raisonnement est absurde. Si le chômage diminue, il y a moins de pauvres, pas plus ; regarde par l’absurde : si tout le monde est au chômage, personne n’est pauvre ou tout le monde est pauvre ?





Il y a plus de travailleurs pauvres surtout.







tpeg5stan a écrit :



Le terrorisme n’est pas lié à la guerre en Libye.





J’ai aussi parlé du moyen orient… mais peu importe, tu disais n’importe quoi sur l’importance de l’histoire militaire occidentale pour l’analyse politique des choses, guerre en lybie ou pas.







tpeg5stan a écrit :



Combien de morts en métropole ?





Des milliers sachant que la question du lieu de mort n’a aucun sens dans l’absolu puisque rien que chez les appelés (venant principalement de métropole) on a entre 20000 et 30000 gars qui restent sur le carreau et le double de blessés/mutilés et 10 fois ça en stress post traumatique.







tpeg5stan a écrit :



Bof, les solutions militaires sont de plus en plus une impasse sur le globe. Le nombre de guerres et les zones qu’elle recouvre diminuent décennies après décennie.





Si tu sépares le militaire du politique tu n’as pas compris grand chose à ce dont on parle et il faut lire clausewitz

(là je n’y peux rien, je n’ai aucun lien lisible en 2x2 qui permette de se faire une culture)







tpeg5stan a écrit :



Je n’ai pas dit qu’elle faisait des milliers de morts, j’ai dit qu’elle tirait à balles réelles.





On était sur des bilans de destruction et de terreur chez les pauvres a peu près équivalent à ce qu’on a aujourd’hui à agitation sociale équivalente si tu préfères.

La dernière répression type “ancien régime” en métropole c’est la commune de Paris, ensuite la police et l’armée cessent de massacrer régulièrement le peuple en temps de paix.







tpeg5stan a écrit :



C’est (comme d’habitude) faux :http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/decryptage/2018/11/29/29002-20181129…





On parle du pouvoir d’achat de ceux qui ont fait mai 68 et de ceux qui bloquent aujourd’hui amazon c.a.d. les pauvres et précaires… et si ta source de contre exemple sur le sujet c’est le figaro qui rapporte les propos du premier ministre je ne sais même pas par où commencer niveau esprit critique <img data-src=" />

Et c’est pour ça qu’avant j’avais parlé inégalités, tout ça… moi je veux bien dire des trucs faux systématiquement mais il faut surtout éviter les hors sujets. On cause gilets jaunes, révoltes du bas, des précaires etc. soit une population dont la dernière hausse du niveau de vie est sous le début du mandat de Giscard pour dégonfler le niveau de colère qui avait pété en 68 et restait vivace.







tpeg5stan a écrit :



La précarité c’est le taux de stagiaires alternants et CDD par rapport à l’emploi total.

Comme l’emploi est surprotégé en France, c’est la conséquence logique. Désomeuf.





La précarité c’est les temps partiels subis ou les jobs loin de chez soi aussi…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Travail_pr%C3%A9caire

Et l’emploi n’est pas surprotégé en France, si tu as déjà été licencié dans un plan social tu le sais. C’est moins rapide que dans le monde anglo saxon mais ça n’évite absolument pas la précarité.







tpeg5stan a écrit :



(On rappelle déjà qu’en mai 68 les gens défilaient dans la rue en réclamant Mao, un communiste sanglant.)





Là c’est pareil, il va falloir lire un peu sur le sujet avant de dire nawak. Déjà les mao français avaient un projet qui n’avait rien à voir avec ce qui se faisait réellement en chine et quand ils l’ont découvert tout s’est dégonflé en mode retour à la réalité et ensuite les millions d’ouvriers en grève n’étaient pas mao. Même pas communistes. Ce qu’en retiennent les historiens à ma connaissance c’est que la colère ouvrière de cette époque s’explique parce que leurs revenus stagnaient dans un pays en croissance.

C’est certes un mouvement insurrectionnel et dans l’histoire des configurations équivalentes ont pu déboucher sur des récolutions mais le motif principal est la cupiditité, pas le maoisme…







tpeg5stan a écrit :



Ceci mis à part, oui, énormément de choses ont changé. Déjà les usines et les ouvriers ont quasi disparu. Ensuite le mur est tombé, l’URSS a été démembré. Les rouges sont devenus négligeables en politique, les roses ont compris que l’économie de marché était la solution. Le général-président est mort, le gaullisme avec lui.





Les “roses” sont capitalistes de marché depuis les années 20 (SFIO, néo socialistes et radicaux). Sinon le front populaire aurait collectivisé etc. La peur de la gauche réformiste le couteau entre les dents c’est normalement cantonné à une certaine extreme droite hystérique, c’est jugé comme parfaitement idiot depuis un siècle par une écrasante majorité des gens en France.

Pour le reste effectivement il y a trois fois moins d’ouvriers, mais est ce que le niveau de revenu des populations qui sont dans la même situation économique que les ouvriers de l’époque a changé? Est ce que leurs moyens d’améliorer leur situation a changé? non.







tpeg5stan a écrit :



Déjà abandonner le communisme, qui ne mène qu’à la famine et au goulag.





Qui parle de communisme? On parle de prolos qui tentent d’améliorer leur vie.

Je doute fortement que les gilets jaunes soient marxistes avec leurs 40% d’électeurs FN…

On est dans le délire complet.







tpeg5stan a écrit :



Dis-moi, les pays qui ont des crèches et des maisons de retraite, mais ont quand même des très riches, ils font comment ? Peut-être qu’après tout c’est juste que c’est géré à la française les crèches et les ehpad ?





Partout c’est payé par la classe moyenne. Plus la classe moyenne se fait rogner son reste à vivre et moins il y en a. Comme je doute que tu saches comment sont gérés ehpads et crèches en France je te laisserai chercher pourquoi c’est idiot de parler de gestion “à la française” alors que c’est partout différent…







tpeg5stan a écrit :



Au fait, c’est quoi ta définition de « très riche » ? Quelque chose de propre et net. Parce que assez souvent n’importe qui dans ma boîte en fait partie.





Il y a plusieurs normes, généralement c’est le pourcent supérieur mais le 0.01% supérieur a tellement profité ces dernières décennies que possiblement c’est surtout eux qu’il faut regarder.

Les riches sont les 10% les plus riches, c’est probablement plutôt ça tes collègues de boulot, à moins que tu ne sois au CA de L’Oréal ou Air liquide.







tpeg5stan a écrit :



Tu vis dans une bulle, les taux d’équipement en électroménager et autres ont explosé, la richesse aussi, les gens partent en vacances, etc.





https://www.latribune.fr/economie/france/faute-de-ressources-suffisantes-40-des-…

Juste renseignes toi avant de dégueuler de l’idéologie. Dans les années 70 l’équipement en gros electroménager était déjà à de très hauts niveaux (frigo/tele/machine à laver).

C’est pas l’arrivée des ipad et des thermomix qui fait monter le niveau de vie…









tpeg5stan a écrit :



Quand tu n’as pas une thune, tu es soumis au pognon parce que tu en manques, et tu n’es pas libre de faire grand’chose.

Quand tu as du pognon, tu ne lui es pas soumis, et tu es libre d’en faire plus ou moins ce que tu veux.





Je parle de la société dans son ensemble et tu parles d’un individu tout seul. Sophisme =&gt; poubelle.







tpeg5stan a écrit :



J’ai cherché Arendt “violence sociale” sur Google, je n’ai pas trouvé grand’chose de convaincant.





Il y a des gens qui à l’année étudient la philo, la socio, la politique etc. et eux trouvent que c’est une penseuse convaincante (qu’ils soient d’accord ou pas) donc je vais en rester là, mauvaise fois, temps perdu.







tpeg5stan a écrit :



Le domaine d’études qui est tellement vaste qu’il traverse plusieurs matières, est largement étudié, mais aucun média n’en parle ? Il s’agirait de se rendre compte que ce concept n’est pas connu par plus de deux pelés et trois tondus.





Sans déconner il y aurait une ostracisation des sciences sociales par les médias en France et spécifiquement concernant la “French theory”. Nannnnn?

Tu as d’autres trucs à m’apprendre aussi dans le genre, genre sur la visibilité des minorités ou des vieux dans les médias ?







tpeg5stan a écrit :



Typiquement un article que personne n’a lu, publié dans son coin par une inconnue au bataillon.





Heu oui, effectivement les gens regardent top chef et ko lantha mais je te rassure du temps de Descartes personne ne lisait Descartes non plus. Par contre étonamment c’est resté plus dans l’histoire de la pensée que les chansons paillardes de la renaissance ou les danses en cercles des villages qui étaient pourtant les pratiques majoritaires…







tpeg5stan a écrit :



Gné ?

Ben non, le nombre de playstation dans le monde est limité à un instant t, mais s’il y a de la demande, Sony va en fabriquer d’autres. S’il y a une forte demande de cacahuètes, la production va probablement augmenter, etc.





Et donc ça oriente la richesse dans le sens de la production de playstation plutôt que d’autres choses. Raison pour laquelle il ne faut pas laisser les riches orienter la production mondiale sous peine de se retrouver misérables autour de châteaux comme sous l’ancien régime.







tpeg5stan a écrit :



Qu’appelles-tu égalité ?

Il a besoin de la personne sur mon CV, j’ai besoin d’un salaire, il connaît le prix moyen de mes qualifications sur le marché, moi aussi, le reste ça s’ajuste à la marge en pratique.





Librement.

Mais bref, en quoi ton cas personnel est étendable à tout le monde?

Sachant qu’il y a toujours eu des bourges éduqués et des gens courtisés profesionnellement même quand la population en général crevait de faim en quoi est ce un argument? (Nombrilisme? Si ça marche pour toi le problème c’est les autres?)







tpeg5stan a écrit :



Il faut savoir que dans un état de droit, il est normalement interdit de faire une loi spécifiquement contre une entreprise. Si tu tapes sur amazon, tu tapes aussi sur cdiscount ou autres.





Il faut savoir que mondialement ceux qui gouvernaient ainsi ne font plus partie des pays riches.







tpeg5stan a écrit :



Emer des travailleurs qui veulent bosser honnêtement en les empêchant d’arriver sur leur lieu de travail ? Même que ce sont les dits employés qui les ont dégagés, même pas la police ?

Si la bonne méthode est de se mettre le monde à dos, ils sont bien partis.





La bonne méthode globalement c’est de coûter plus cher à la société en étant mal rémunéré qu’en étant bien rémunéré et de choisir des cibles qui ont du poids ou une symbolique dans le débat lors d’actions symboliques.









yvan a écrit :



J’ai cité les critères =&gt; mauvaise foi =&gt; poubelle <img data-src=" />







Si ton seul argument c’est « lol, il sont 5 millions et pas 50 », désolé mais c’est totalement n’importe quoi. Je maintiens mes propos





Les pauvres n’ont pas les moyens de se soigner





N’importe quoi, la sécurité sociale ou la CMU payent les soins aux pauvres.





ni de bien manger





Définis « bien » manger ? Ils ont largement de quoi manger à leur faim, c’est bien souvent des choix alimentaires : les hipsters richent mangent du quinoa bio chépakwa, les autres mangent trop gras, trop sucré, trop salé sans savoir. C’est souvent plus culturel que financier.





Pointer du doigts des comportements “immoraux” (amen?) n’y change rien.





C’est factuel.

L’alcool et le tabac changent énormément l’espérance de vie, et ça se retrouve plus chez les pauvres. Il y a deux fois plus de fumeurs chez sans-diplôme que chez les diplômés du supérieur. Si tu n’aimes pas les faits, c’est le même tarif.





D’internet (et d’un simple bon sens vu les lois passées là bas)

https://www.rtbf.be/info/economie/detail_en-belgique-les-salaires-reels-ont-bais…





Mais tu as lu l’article en fait ? C’est principalement le Tax Shift la cause, c’est un jeu comptable qui fait apparaître différemment sur le brut et le net





Il y a plus de travailleurs pauvres surtout.



Mieux vaut un travailler pauvre qu’un chômeur pauvre





Des milliers sachant que la question du lieu de mort n’a aucun sens dans l’absolu





Ben… pour l’économie si.

Impossible de lancer une entreprise si tu risques d’être bombardé.





On parle du pouvoir d’achat de ceux qui ont fait mai 68 et de ceux qui bloquent aujourd’hui amazon c.a.d. les pauvres et précaires…





Sauf que non, les étudiants de mai 68 étaient aisés (la CGT a au début refusé de rejoindre les étudiants « bourgeois », et en l’occurrence c’est des bobos qui viennent bloquer Amazon pour empêcher les jeunes de banlieue de bosser.





moi je veux bien dire des trucs faux systématiquement





J’ai remarqué.





une population dont la dernière hausse du niveau de vie est sous le début du mandat de Giscard





Comment tu expliques ça alors :https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Evolution_niveau_vie_en_France.png



Le niveau de vie, y compris des plus pauvres, n’a pas arrêté d’augmenter pendant des décennies.

C’est encore une fois un fait.





La précarité c’est les temps partiels subis ou les jobs loin de chez soi aussi…





Sans mesure pertinente, c’est bien gentil, mais la seule mesure c’est les emplois non CDI.





Et l’emploi n’est pas surprotégé en France, si tu as déjà été licencié dans un plan social tu le sais.





C’est assez rare et chiant à mettre en place. Comme le rappelait Jean Tirole, environ 5 % des destructions d’emploi sont des licenciements, tout le reste ce sont des CDD, stages, etc. non reconduits.

C’est un comportement insider/outsider, les insiders (CDI) sont protégés, du coup plafond de verre pour les autres.





quand ils l’ont découvert tout s’est dégonflé en mode retour à la réalité





C’est marrant parce qu’on leur a dit bien avant qu’ils le découvrent. Comme pour l’URSS, Pol Pot ou le Venezuela. Le problème c’est qu’à chaque fois on recommence à y croire sans esprit critique.





Ce qu’en retiennent les historiens à ma connaissance c’est que la colère ouvrière de cette époque s’explique parce que leurs revenus stagnaient dans un pays en croissance.





Non, les causes économiques sont plutôt le début du déclin de l’industrie et mines, et la hausse du chômage, du jamais-vu à l’époque.





Les “roses” sont capitalistes de marché depuis les années 20 (SFIO, néo socialistes et radicaux).





Euh non, ils sont réformistes et pas révolutionnaires depuis cette date.

C’est depuis les années 1980, puis vraiment avec la chute du Mur, qu’ils abandonnent l’idée de dictature du prolétariat, et tout le tintouin.





Pour le reste effectivement il y a trois fois moins d’ouvriers, mais est ce que le niveau de revenu des populations qui sont dans la même situation économique que les ouvriers de l’époque a changé? Est ce que leurs moyens d’améliorer leur situation a changé? non.





Là encore, si : les revenus, le pouvoir d’achat ont fortement augmenté. un pauvre dans les années 20, 60, 80, 2010 gagne moins qu’un riche (évidemment), mais achète beaucoup plus de choses.





Qui parle de communisme?





Tu en as le vocabulaire, les raisonnements faux et la réécriture de l’histoire.





Partout c’est payé par la classe moyenne.





10 % les plus riches payent 70 % de l’IR.





Plus la classe moyenne se fait rogner son reste à vivre et moins il y en a.





Mythe de la disparition des classes moyennes :http://www.observationsociete.fr/categories-sociales/donneesgenerales/classes-ai…





Comme je doute que tu saches comment sont gérés ehpads et crèches en France





J’ai une connaissance qui gère des crèches.

C’est cerfaland : des normes, des règlementations partout.





je te laisserai chercher pourquoi c’est idiot de parler de gestion “à la française” alors que c’est partout différent…





Oui, la France aime bien faire toujours différent du reste du monde.





Il y a plusieurs normes, généralement c’est le pourcent supérieur mais le 0.01% supérieur a tellement profité ces dernières décennies que possiblement c’est surtout eux qu’il faut regarder.





Ça fait donc 700 personnes en France.

Tu peux dire « les 200 familles », je sais comprendre, hein.





Les riches sont les 10% les plus riches





fun fact http://www.globalrichlist.com) avec un SMIC on est riche alors.





https://www.latribune.fr/economie/france/faute-de-ressources-suffisantes-40-des-…





Tiens, les vacances sont passées d’un luxe de risque à un droit ?



[quot€]Dans les années 70 l’équipement en gros electroménager était déjà à de très hauts niveaux (frigo/tele/machine à laver).[/quote]



Mwais, 6070 % (TV à part), ça reste perfectible.

Et en dehors de l’équipement pur, il y a eu un gain énorme en biens de consommation, diversification des produits, etc. indéniable.





Je parle de la société dans son ensemble et tu parles d’un individu tout seul. Sophisme =&gt; poubelle.





Tu me sors une généralité à deux balles, je te sors un raisonnement froid. Déso.





Il y a des gens qui à l’année étudient la philo, la socio, la politique etc. et eux trouvent que c’est une penseuse convaincante (qu’ils soient d’accord ou pas) donc je vais en rester là, mauvaise fois, temps perdu.





Je ne critique pas Hannah Arendt, je dis juste que tu lui fais dire des trucs qu’objectivement elle n’a pas dit

Sans déocnner, pour une théorie transcendant les disciplines et adoubée par les plus grands philosophes, ça ne te paraît pas bizarre que personne n’en parle ?





Heu oui, effectivement les gens regardent top chef et ko lantha





En sciences il y a des publications, là il n’y a rien.





Et donc ça oriente la richesse dans le sens de la production de playstation plutôt que d’autres choses. Raison pour laquelle il ne faut pas laisser les riches orienter la production mondiale sous peine de se retrouver misérables autour de châteaux comme sous l’ancien régime.





Tu n’es pas d’accord pour que tous ceux qui veulent une playstation aient une playstation ? Pourquoi ? Ça te gêne ? Tu es jaloux ?





Mais bref, en quoi ton cas personnel est étendable à tout le monde?





Tout le monde, je l’ignore, mais une grande partie de la société oui.

Que tu sois développeur informatique, conducteur de véhicule, infirmier, etc. tu sais généralement combien tu « vaux » en termes de salaire.

Si tu l’ignores, il est fortement conseillé de se renseigner pour ne pas se faire enfirouaper.

Si tu sais que tes compétences ne te permettent pas de trouver un emploi, il faut vraiment se remettre en question et trouver une formation.





La bonne méthode globalement c’est de coûter plus cher à la société en étant mal rémunéré qu’en étant bien rémunéré





Se faire volontairement du mal, donc ?





choisir des cibles qui ont du poids ou une symbolique dans le débat lors d’actions symboliques.





Oui, faire des choses véritablement utiles et efficaces mais sans symbolique serait une horreur.









tpeg5stan a écrit :



Si ton seul argument c’est « lol, il sont 5 millions et pas 50 », désolé mais c’est totalement n’importe quoi. Je maintiens mes propos





Et les autres arguments?







tpeg5stan a écrit :



N’importe quoi, la sécurité sociale ou la CMU payent les soins aux pauvres.





Non… ça va potentiellement s’arranger avec les lois macron sur l’optique et le dentaire mais non, pas pour l’instant en France. La CMU ça sert à éviter le retour des pandémies principalement, pas à soigner dans la durée.







tpeg5stan a écrit :



Définis « bien » manger ? Ils ont largement de quoi manger à leur faim, c’est bien souvent des choix alimentaires : les hipsters richent mangent du quinoa bio chépakwa, les autres mangent trop gras, trop sucré, trop salé sans savoir. C’est souvent plus culturel que financier.

C’est factuel.

L’alcool et le tabac changent énormément l’espérance de vie, et ça se retrouve plus chez les pauvres. Il y a deux fois plus de fumeurs chez sans-diplôme que chez les diplômés du supérieur. Si tu n’aimes pas les faits, c’est le même tarif.





Tu peux répéter ton argument initial éternellement il reste hors sujet : Il faut du pognon pour mourir moins vite. Ce n’est pas une histoire de choix individuels puisqu’on parle d’une population. Considérer qu’une population est une somme d’individus et de leurs choix est une erreur méthodologique et intellectuelle.







tpeg5stan a écrit :



Mais tu as lu l’article en fait ? C’est principalement le Tax Shift la cause, c’est un jeu comptable qui fait apparaître différemment sur le brut et le net





Oui j’ai lu l’article. Avoir plus d’argent ce n’est pas être plus riche si la redistribution baisse d’où la stat ocde.







tpeg5stan a écrit :



Mieux vaut un travailler pauvre qu’un chômeur pauvre





Je n’ai pas de stats connue sur la différence de durée de vie ou de vie en bonne santé entre les deux populations. Source?







tpeg5stan a écrit :



Ben… pour l’économie si.

Impossible de lancer une entreprise si tu risques d’être bombardé.





Ce n’est pas le sujet ?!?







tpeg5stan a écrit :



Sauf que non, les étudiants de mai 68 étaient aisés (la CGT a au début refusé de rejoindre les étudiants « bourgeois », et en l’occurrence c’est des bobos qui viennent bloquer Amazon pour empêcher les jeunes de banlieue de bosser.





Source?

Ce n’est pas un mouvement étudiant et pas un mouvement syndical surtout.

A ma connaissance mai 68 ce sont des ouvriers et des lycéens qui mènent le mouvement pendant la plus grande partie du mois. Les étudiants étant anecdotiques en pratique sauf pour faire de jolies affiches et les syndicats se raccrochant à la fin en négociant à grenelle.







tpeg5stan a écrit :



Comment tu expliques ça alors :https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Evolution_niveau_vie_en_France.png

Le niveau de vie, y compris des plus pauvres, n’a pas arrêté d’augmenter pendant des décennies.

C’est encore une fois un fait.





Je l’explique par la méthode fallacieuse de l’insee sur le sujet : Les gens n’ont pas 4 fois le pouvoir d’achat des années 60 par ex. Ce n’est pas un fait c’est une stat, ça signifierai que les logements auraient quadruplé de superficie, qu’il y aurait plusieurs voitures par personne et qu’on aurait tous des loisirs dispendieux si leur calcul était valide.

En l’occurence il ne l’est pas et sur le sujet il faut plutôt regarder du côté du marketing qui est une discipline où on ne peut inventer une richesse aux gens qu’ils n’ont pas sous peine de se planter commercialement.







tpeg5stan a écrit :



Sans mesure pertinente, c’est bien gentil, mais la seule mesure c’est les emplois non CDI.





Il y a des mesures de la précarité…







tpeg5stan a écrit :



C’est assez rare et chiant à mettre en place. Comme le rappelait Jean Tirole, environ 5 % des destructions d’emploi sont des licenciements, tout le reste ce sont des CDD, stages, etc. non reconduits.

C’est un comportement insider/outsider, les insiders (CDI) sont protégés, du coup plafond de verre pour les autres.





Les CDD ou interims par définition ce de l’emploi flottant (ou ça devrait l’être). Quand on parle de destruction d’emploi on considère un bassin de population, un domaine pro etc. La fin d’un contrat d’intérim n’est pas la destruction d’un emploi.

On parlait du Danemark avant, là oui il y a un régime très protecteur du salarié mais pas en France.







tpeg5stan a écrit :



C’est marrant parce qu’on leur a dit bien avant qu’ils le découvrent. Comme pour l’URSS, Pol Pot ou le Venezuela. Le problème c’est qu’à chaque fois on recommence à y croire sans esprit critique.





Les premiers à avoir dénoncer l’URSS sont des communistes des socialistes et des anarchistes… C’est qui le “on” sinon? tu étais vivant dans les années 20? Ce n’est absolument pas un groupe homogène idéologiquement le communisme. Et même les PCs les plus staliniens d’europe de l’ouest comme le PCF ne se sont jamais positionnés pour l’extension de l’URSS en France (ils ont travaillé avec les gaulistes alors que sinon ils auraient tenté de retarder les occidenteaux pour que les Russes atteignent l’atlantique en 45).

C’est un délire absurde de donneur de leçons, les raisons pour lesquelles les ouvriers occidentaux se ralliaient au communisme étaient que c’était le seul groupe politique à ne pas les maltraiter. Quand Giscard puis Miterrand ont mis de l’huile dans les rouages le poids des rouges s’est effondré, et bien avant l’effondrement de l’URSS.







tpeg5stan a écrit :



Non, les causes économiques sont plutôt le début du déclin de l’industrie et mines, et la hausse du chômage, du jamais-vu à l’époque.





Source? Le chômage se développe à partir de 73 en occident à ma connaissance et s’il y a possiblement eu quelques chômeurs à faire 68 mais ce n’est pas du tout la sociologie majoritaire ni celle qui pèse.







tpeg5stan a écrit :



Euh non, ils sont réformistes et pas révolutionnaires depuis cette date.

C’est depuis les années 1980, puis vraiment avec la chute du Mur, qu’ils abandonnent l’idée de dictature du prolétariat, et tout le tintouin.





Ils sont réformistes depuis leur création

https://fr.wikipedia.org/wiki/Union_des_partis_socialistes_pour_l’action_int…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Internationale_ouvri%C3%A8re_socialiste

https://fr.wikipedia.org/wiki/Internationale_socialiste

Des gens dont la principale activité a été de lutter contre les politiques d’austérité au côté des néo libéraux des années 30 (keynes) et pour la paix sont assez loin de la dictature du prolétariat.







tpeg5stan a écrit :



Là encore, si : les revenus, le pouvoir d’achat ont fortement augmenté. un pauvre dans les années 20, 60, 80, 2010 gagne moins qu’un riche (évidemment), mais achète beaucoup plus de choses.





Il faut regarder la qualité de vie qui se compare aux plus riches et qui n’est pas que qualitative. La simple explosion des prix de l’énergie et surtout du logement rend ta théorie impossible.







tpeg5stan a écrit :



Tu en as le vocabulaire, les raisonnements faux et la réécriture de l’histoire.





En attendant moi je source…







tpeg5stan a écrit :



10 % les plus riches payent 70 % de l’IR.





Et l’IR pèse combien dans le financement de la société? C’est un argument fallacieux. C’est la TVA et la TIPP qui nous financent en France, soit des prélèvements qui pèsent sur les classes moyennes.







tpeg5stan a écrit :



Mythe de la disparition des classes moyennes :http://www.observationsociete.fr/categories-sociales/donneesgenerales/classes-ai…





Si tu prends les catégories socioprofessionnelles tu éludes toute donnée de niveau de revenu.

Je suis payé bien plus cher aujourd’hui en tant qu’employé d’un grand groupe qu’en tant que cadre en start up et pourtant avant j’étais dans les classes aisées selon leur graphe et aujourd’hui dans la classe moyenne…

C’est absurde.







tpeg5stan a écrit :



J’ai une connaissance qui gère des crèches.

C’est cerfaland : des normes, des règlementations partout.





Et? Elle a dix salariés payés à remplir des cerfa?

En quoi ça joue sur le nombre de crèches et globalement la capacité de la société à financer l’accueil petite enfance? (qui est le sujet de départ) Accueil qui peut se faire aussi majoritairement chez des assmat dans certaines régions en France qui elles ne passent pas leur temps à remplir des cerfa…

Tu digresses trop pour faire tenir un raisonnement de base sur l’économie capitaliste (c’est ce qu’on achète qui se fabrique) dans une vision idéologique où déréglementer va régler tous les problèmes abracadabra.







tpeg5stan a écrit :



Oui, la France aime bien faire toujours différent du reste du monde.





La majorité du monde a des femmes au foyer ou des grands parents à la maison pour garder les enfants. C’est ça la proposition? de quoi parles tu?







tpeg5stan a écrit :



Ça fait donc 700 personnes en France.

Tu peux dire « les 200 familles », je sais comprendre, hein.





Je ne sais pas s’ils sont 200 en club fermé, a priori non parce que c’est un monde de réseaux et qu’ils savent s’allier à plus faibles, mais la capacité à investir et à diriger l’économie, la politique et à posséder les organes de communication/formation est directement liée à l’argent dont ces personnes disposent au delà de leur nécessaire pour vivre oui.







tpeg5stan a écrit :



fun fact http://www.globalrichlist.com) avec un SMIC on est riche alors.





La quasi totalité de l’économie mondiale est dirigée vers les besoins des occidentaux oui. Où veux tu en venir? C’est un système pyramidal, les plus riches des pays les plus riches sont ceux qui orientent le plus la société et l’économie, ils en sont à créer ex nihilo des mouvements politiques ou philosophiques donc oui mondialement avec un smic Français on a un poids très supérieur aux autres.

D’ailleurs si tu prends une stat d’occupation mondiale des terres agricoles, le milliard d’occidentaux et d’asiatiques désormais ayant notre niveau de vie doit en occuper facile la moitié, ça doit être idem pour l’énergie etc.







tpeg5stan a écrit :



Tiens, les vacances sont passées d’un luxe de risque à un droit ?





C’est un effet de style d’un journaliste économique… il n’en reste pas moins que ce que j’indiquais à l’origine est corroboré par le fond de l’article.







tpeg5stan a écrit :



Mwais, 6070 % (TV à part), ça reste perfectible.

Et en dehors de l’équipement pur, il y a eu un gain énorme en biens de consommation, diversification des produits, etc. indéniable.





Dans les années 60-70les retraité-es étaient misérables et ruraux, les actifs étaient équipés. Il y a eu un grand rattrapage sur le niveau de pauvreté en France à cette époque et ensuite effritement par le bas.

Pour le reste on paie aujourd’hui pour des choses qui relevaient du travail domestique à l’époque, la comparaison en monétaire a beaucoup de limites.







tpeg5stan a écrit :



Tu me sors une généralité à deux balles, je te sors un raisonnement froid. Déso.





Les généralités à deux balles sont ce sur quoi on peut se baser pour réfléchir en éco/politique. Sinon impasse intellectuelle, généralités abusives etc.







tpeg5stan a écrit :



Je ne critique pas Hannah Arendt, je dis juste que tu lui fais dire des trucs qu’objectivement elle n’a pas dit

Sans déocnner, pour une théorie transcendant les disciplines et adoubée par les plus grands philosophes, ça ne te paraît pas bizarre que personne n’en parle ?





C’est plus l’après Arendt qui se sert de ses concepts mais bref. Non je ne trouve pas bizarre que personne n’en parle car je lis pas mal en anglais et que le monde anglo saxon est plus scientifique que littéraire donc on y trouve de la socio.







tpeg5stan a écrit :



Tu n’es pas d’accord pour que tous ceux qui veulent une playstation aient une playstation ? Pourquoi ? Ça te gêne ? Tu es jaloux ?





Ce n’est pas ce que j’écris.







tpeg5stan a écrit :



Tout le monde, je l’ignore, mais une grande partie de la société oui.

Que tu sois développeur informatique, conducteur de véhicule, infirmier, etc. tu sais généralement combien tu « vaux » en termes de salaire.

Si tu l’ignores, il est fortement conseillé de se renseigner pour ne pas se faire enfirouaper.

Si tu sais que tes compétences ne te permettent pas de trouver un emploi, il faut vraiment se remettre en question et trouver une formation.





Ce n’est pas de ça dont je te parle mais de la manière ton tu garantis ton niveau de de vie et de si ta méthode peut fonctionner pour d’autres professions.

Si on veut rester dans l’informatique ta méthode de savoir ce que tu vaux n’aurait pas marché en 2003-2004 après l’explosion de la bulle internet ou dans la Sillicon Valley de 2010 avec entente patronale des grands groupes pour ne pas monter les salaires.

Bref tu es pile dans l’absence de possibilité conceptuelle de s’émanciper énoncée par l’article que j’avais mis en lien, tu connais un truc et c’est l’horizon.







tpeg5stan a écrit :



Se faire volontairement du mal, donc ?





C’est grace à ça qu’on a des congés payés et la plupart des protections sociales qu’on connait en France. Ca ne s’est pas fait dans la douceur et le consensus en France.

Il parait que c’est moi qui ré-écris l’histoire mais il faudrait déjà la connaitre pour juger, on n’est pas en Allemagne ou en Suede ni dans le récit positiv smile que peuvent servir des DRH ou des responsables du bonheur en entreprise <img data-src=" /> Notre confort est issu de luttes, souvent violentes et destructrices quand victorieuses.







tpeg5stan a écrit :



Oui, faire des choses véritablement utiles et efficaces mais sans symbolique serait une horreur.





Du genre “négocier avec amazon en sachant ce qu’on vaut” <img data-src=" />









yvan a écrit :



Et les autres arguments?







Je n’en ai pas vu de pertinents.

Les faits : tous les pays d’Europe sauf l’Espagne et la Grèce qui se sont pris une crise monstrueuse sur le coin de la figure, la France et l’Italie qui sont gérées comme un cochon dirige un porte-avion ont un chômage sous les 7 %.

Il va vraiment falloir des arguments solides pour me convaincre que le problème c’est les autres pays et pas la France et l’Italie.







Il faut du pognon pour mourir moins vite.





Je suis bien d’accord, ce n’est pas le sujet. Le sujet c’est savoir comment gagner plus d’argent. Toi, tu es contre, tu préfère que les gens restent au chômage et touchent une pension.

Le truc c’est que la pension sera toujours bien inférieure à un salaire. Ou alors il n’y a aucun intérêt à travailler, et le plus de gens sont au chômage.





Je n’ai pas de stats connue sur la différence de durée de vie ou de vie en bonne santé entre les deux populations. Source?





https://www.lepoint.fr/emploi/le-chomage-tue-14-000-francais-par-an-04-02-2015-1…

https://www.lci.fr/sante/le-chomage-tue-apres-un-an-dinactivite-lesperance-de-vi…



voilà voilà.



Nombre de chômeurs aimeraient bien avoir un emploi, sais-tu.





Ce n’est pas le sujet ?!?





Tu es vraiment très idiot ou bien d’une mauvaise foi crasse ?

Te connaissant, tu dois être la deuxième option.



Avoir un pays en paix est un booster formidable pour l’économie. Compare les économies des pays en guerre sur leur sol (Yémen, Syrie, à l’époque l’ex Yougoslavie ou l’Irlande du Nord), il n’y a pas photo.

La paix est formidable, on vit dans l’époque la plus pacifique et la plus riche de l’humanité.







Source?





Wikipédia, et puishttps://www.lemonde.fr/idees/article/2018/03/16/etudiants-et-ouvriers-ont-ils-fa…



Avant de dire « Source ? » comme sur les commentaires de se coucher moins bête, il serait pertinent d’ouvrir Google. Il y avait un énorme écart entre la CGT et les fils à papa étudiants.







En l’occurence il ne l’est pas et sur le sujet il faut plutôt regarder du côté du marketing qui est une discipline où on ne peut inventer une richesse aux gens qu’ils n’ont pas sous peine de se planter commercialement.





En français je comprends « les gens dépensent leur argent où ils veulent, et n’ont pas ce que je voudrais qu’ils aient, donc je ne suis pas content ».

Quand les gens ont une maison ou une voiture, ils ont parfois envie d’autre chose : ils investissent dans des assurances-vie ou des résidences secondaires, des vacances plus chères, des gadgets àlakon®, et autres futilités.

J’ai bien compris que tu n’aimais pas parce que ça ruine tes idées préconçues, mais les faits sont là.





Il y a des mesures de la précarité…





Oui, c’est ce que j’ai cherché sur Google, et j’ai trouvé une mesure des CDD, stages et intérims vs emploi total. Là encore, c’est 30 secondes de recherche.





La fin d’un contrat d’intérim n’est pas la destruction d’un emploi.





Ben… l’intérimaire à la fin s’il n’y a pas de remplacement, c’est la destruction d’un emploi. Tout ça est mesuré, hein.







Ce n’est absolument pas un groupe homogène idéologiquement le communisme.





Le fait qu’il existe à peu près autant de branches différentes que de militants avec une grande g* est assez connu.

Il n’empêche qu’ils ont tous en commun la volonté de mise en place de la « dictature du prolétariat » par le fer et le sang.





Ils sont réformistes depuis leur création





Relis ce que j’ai écrit.

J’ai bien dit qu’ils étaient réformistes, je dis que leur approbation de l’économie de marché date de bien plus tard. La lutte des classes est abandonnée en 1990, la révolution en 2008 pour le PS français.







La simple explosion des prix de l’énergie et surtout du logement rend ta théorie impossible.





Les prix de l’énergie n’explosent pas.

Je te rejoins par contre tout à fait sur le logement, situation que je dénonce également

Les surtranspositions et l’hyperinflation des normes, réglementations, PLU dans tous les sens, autorisations du millefeuille administratif, etc. rendent extrêmement difficiles la construction de nouveaux logements. Total, mécanisme de l’offre et de la demande : la demande augmente, l’offre ne suit pas, les prix augmentent. Et en plus l’État subventionne l’achat de biens immobiliers, via dispositifs fiscaux ou taux bas, faisant mécaniquement s’ajuster (monter) les prix.





En attendant moi je source…





Sur Wikipédia on a un concept : les sources doivent être centrées sur le sujet. C’est-à-dire que le sujet de l’article doit être le sujet principal de la source.

Je ne suis parvenu à trouver aucun article centré sur la « violence sociale » sur Internet. Rien, nada.

Il y a des articles qui mentionnent les mots violence sociale, mais de façon anecdotique et sans définir le concept.



Je suis désolé d’enfoncer le clou, mais c’est une notion qui est largement sous les radars, que je soupçonne donc d’être extrêmement marginale.





Et l’IR pèse combien dans le financement de la société?





Un quart.





C’est un argument fallacieux. C’est la TVA et la TIPP qui nous financent en France, soit des prélèvements qui pèsent sur les classes moyennes.





La TIPP est très marginale, et c’est encore les plus riches qui payent le plus de TVA.

https://www.liberation.fr/france/2013/11/28/tva-et-menages-melenchon-s-embrouill…





Et? Elle a dix salariés payés à remplir des cerfa?





Tout coûte plus cher, et est plus lent à réaliser et à obtenir, les effectifs sauraient gérer beaucoup plus d’enfants.





En quoi ça joue sur le nombre de crèches et globalement la capacité de la société à financer l’accueil petite enfance?





Le prix facturé est plus cher, il y a moins de place.





Accueil qui peut se faire aussi majoritairement chez des assmat dans certaines régions en France qui elles ne passent pas leur temps à remplir des cerfa…





Exactement, en crèche le nombre d’encadrants par enfant est plus fauble qu’en assistance maternelle, donc ça devrait être plus rentable d’aller en crèche, mais vu que c’est cerfaland, il vaut mieux se rabattre sur une assistante maternelle.





de quoi parles tu?





Du fait que la France aime toujours faire mieux (donc différent) du reste du monde, et ça lui retombe souvent sur la figure.





Je ne sais pas s’ils sont 200 en club fermé, a priori non parce que c’est un monde de réseaux et qu’ils savent s’allier à plus faibles, mais la capacité à investir et à diriger l’économie, la politique et à posséder les organes de communication/formation est directement liée à l’argent dont ces personnes disposent au delà de leur nécessaire pour vivre oui.





D’accord, c’est bien le mythe complotiste des 200 familles, merci de confirmer ce que je pensais.





Les généralités à deux balles sont ce sur quoi on peut se baser pour réfléchir en éco





Non, on se base sur des faits.





Ce n’est pas ce que j’écris.





Donc c’est quoi que tu écris ? Dis-moi ce qui te gêne quand Sony vend des PlayStation ?





Ce n’est pas de ça dont je te parle mais de la manière ton tu garantis ton niveau de de vie et de si ta méthode peut fonctionner pour d’autres professions.





L’offre et la demande reste la manière de loin la plus répandue pour fixer un prix. Je ne vois vraiment pas où tu veux en venir. Tu voudrais que ce soit l’État qui fixe mon salaire, comme en Union soviétique ?





tu es pile dans l’absence de possibilité conceptuelle de s’émanciper





Tu as conscience que j’ai l’impression que tu joues à kamoulox avec des concepts que tu ne maîtrises pas ?





Ca ne s’est pas fait dans la douceur et le consensus en France.





Contrairement aux autres pays d’Europe, qui avaient à peu près tous des congés payés, des mutuelles, etc. avant les frouzes.





Notre confort est issu de luttes, souvent violentes et destructrices quand victorieuses.





Je m’en souviens chaque fois que je passe devant un monument aux morts, ‘tracasse.





Du genre “négocier avec amazon en sachant ce qu’on vaut” <img data-src=" />





Quand tu auras fini de rire, tu te rendras compte que c’est la réalité.









tpeg5stan a écrit :



https://www.lepoint.fr/emploi/le-chomage-tue-14-000-francais-par-an-04-02-2015-1…

https://www.lci.fr/sante/le-chomage-tue-apres-un-an-dinactivite-lesperance-de-vi…

voilà voilà.

Nombre de chômeurs aimeraient bien avoir un emploi, sais-tu.





Les etudes ne comparent pas travailleurs pauvres et chômeurs =&gt; hors sujet.





tpeg5stan a écrit :



Tu es vraiment très idiot ou bien d’une mauvaise foi crasse ?

Te connaissant, tu dois être la deuxième option.





Merci <img data-src=" />





tpeg5stan a écrit :



Avoir un pays en paix est un booster formidable pour l’économie. Compare les économies des pays en guerre sur leur sol (Yémen, Syrie, à l’époque l’ex Yougoslavie ou l’Irlande du Nord), il n’y a pas photo.

La paix est formidable, on vit dans l’époque la plus pacifique et la plus riche de l’humanité.





C’est toujours hors sujet…







tpeg5stan a écrit :



Wikipédia, et puishttps://www.lemonde.fr/idees/article/2018/03/16/etudiants-et-ouvriers-ont-ils-fa…





Je te parle d’analyses tactiques de ce qui a marché en 68 (flics coincés en villes par les émeutes de lycéens qui ne peuvent donc pas évacuer les usines occupées) et tu me sors un article sur les symboles du mouvement etc. Ce n’est pas sérieux.







tpeg5stan a écrit :



Avant de dire « Source ? » comme sur les commentaires de se coucher moins bête, il serait pertinent d’ouvrir Google. Il y avait un énorme écart entre la CGT et les fils à papa étudiants.





Je n’ai jamais dit le contraire, juste ce n’est pas de ça dont on parlait (les moyens de garantir son revenu quand on est en bas de la société).







tpeg5stan a écrit :



En français je comprends « les gens dépensent leur argent où ils veulent, et n’ont pas ce que je voudrais qu’ils aient, donc je ne suis pas content ».

Quand les gens ont une maison ou une voiture, ils ont parfois envie d’autre chose : ils investissent dans des assurances-vie ou des résidences secondaires, des vacances plus chères, des gadgets àlakon®, et autres futilités.

J’ai bien compris que tu n’aimais pas parce que ça ruine tes idées préconçues, mais les faits sont là.





Tu comprends ce qui colle à tes préjugés. Je n’ai jamais dit ça. J’ai juste dit que l’économie était orientée vers les gens qui ont de l’argent à dépenser. Et que donc pour rester dignes en tant que population il faut que l’argent aille à la population et ne se concentre pas entre les mains des très riches qui ont tout à fait logiquement d’autres préoccupations que la dignité des gens.







tpeg5stan a écrit :



Oui, c’est ce que j’ai cherché sur Google, et j’ai trouvé une mesure des CDD, stages et intérims vs emploi total. Là encore, c’est 30 secondes de recherche.





Cherches mieux la définition alors.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Travail_pr%C3%A9caire

Ce n’est pas parce que l’insee ne produit une stat que sur la forme juridique du contrat que ça devient la seule définition du sujet. Ca devient juste le seul chiffre de l’insee sur le sujet. Ce qui ne les empêche pas de publier des chiffres du sous emploi à côté. C’est un choix politique de minimiser la précarité en comptant pas les temps partiels subis. Et probablement une facilité (ce serait dur à mesurer) et une complaisance de ne pas tenir compte des gens qui sont forcés d’accepter des jobs mais dans lesquels ils ne tiendrons pas et tout le monde le sait (distance, pénibilité etc.) qui sont de fait précaires.







tpeg5stan a écrit :



Ben… l’intérimaire à la fin s’il n’y a pas de remplacement, c’est la destruction d’un emploi. Tout ça est mesuré, hein.





Oui, là c’est moi qui mélange la notion d’emplois et de postes <img data-src=" />







tpeg5stan a écrit :



Le fait qu’il existe à peu près autant de branches différentes que de militants avec une grande g* est assez connu.

Il n’empêche qu’ils ont tous en commun la volonté de mise en place de la « dictature du prolétariat » par le fer et le sang.





C’est tellement con que je te laisse mariner là dedans.







tpeg5stan a écrit :



Relis ce que j’ai écrit.

J’ai bien dit qu’ils étaient réformistes, je dis que leur approbation de l’économie de marché date de bien plus tard. La lutte des classes est abandonnée en 1990, la révolution en 2008 pour le PS français.





La lutte des classes n’est pas l’anticapitalisme <img data-src=" />

La rupture définitive en France entre collectivistes et réformistes se fait à la création du PCF dans les années 20 et même avant les collectivistes étaient minoritaires.







tpeg5stan a écrit :



Je te rejoins par contre tout à fait sur le logement, situation que je dénonce également BLAH

Les surtranspositions et l’hyperinflation des normes, les prix.





Les prix montent pour des raisons différentes selon les endroits : Spéculation et airbnbisation dans les grandes agglos/capitales. PLU anti étalement urbain ailleurs parfois effectivement mais avec des hausses bien moindres. Et la baisse des programmes neufs n’est pas du tout liée au fait que les gens ne peuvent plus acheter, ou au fait que la casse du livretA ampute la capacité d’investir des offices HLM. C’est forcément trop de normes… Là encore la doxa de déréglementation et le dégueulis de lieux communs vs nuance et faits.

Les gauchistes pro sur-réglementation et dictature du prolétariat dans la torture du figaro ont une jolie vidéo là dessus.

https://immobilier.lefigaro.fr/article/immobilier-la-hausse-des-prix-s-accelere-…







tpeg5stan a écrit :



Sur Wikipédia on a un concept : les sources doivent être centrées sur le sujet. C’est-à-dire que le sujet de l’article doit être le sujet principal de la source.

Je ne suis parvenu à trouver aucun article centré sur la « violence sociale » sur Internet. Rien, nada.

Il y a des articles qui mentionnent les mots violence sociale, mais de façon anecdotique et sans définir le concept.





Violence d’État Violence politique Violence symbolique &Violence économique forment la violence sociale

https://www.humanite.fr/qui-est-aujourdhui-responsable-de-la-violence-sociale-58…

http://www.afscet.asso.fr/resSystemica/Violence04/timsit-berthier.pdf

https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/violence-sociale/

J’ai du parcourir les dix premiers liens sur qwant…







tpeg5stan a écrit :



La TIPP est très marginale, et c’est encore les plus riches qui payent le plus de TVA.

https://www.liberation.fr/france/2013/11/28/tva-et-menages-melenchon-s-embrouill…





Encore une fois un lien qui parle d’autre chose…

J’avais regroupé TIPP et TVA parce que les chiffres que j’avais ne détaillaient pas les deux.

http://www2.impots.gouv.fr/documentation/statistiques/annuaire2017/pages_web/sta…

On voit très clairement que les impots sont payés par les classes moyennes.







tpeg5stan a écrit :



Tout coûte plus cher, et est plus lent à réaliser et à obtenir, les effectifs sauraient gérer beaucoup plus d’enfants.

Le prix facturé est plus cher, il y a moins de place.





Le prix est largement pris en charge par la CAF qui tient compte des contraintes légales dans sa participation…

Et il y a un taux légal d’encadrement… qui est fixe, calé pour le bien être des enfants, pas pour le plaisir de la paperasse. Les parents qui veulent payer moins et sont contre la réglementation restent libres de payer en liquide du gardiennage de bébés avec 7 nourrisson par adulte… étonnamment la plupart des parents s’orientent vers de l’accueil classique.

Et sinon en revenant au sujet de départ hors de ta religion de la déréglementation, ça concerne aussi les places en hôpital, la capacité à financer des routes, des télécoms etc. Là encore on focalise sur un point de détail juste pour suivre tes obsessions, le propos général reste valide, il faut que la population ait des sous pour financer ce qui sert à la population, quel que soit la manière dont le service est rendu (privé public mixte etc.).







tpeg5stan a écrit :



Exactement, en crèche le nombre d’encadrants par enfant est plus fauble qu’en assistance maternelle, donc ça devrait être plus rentable d’aller en crèche, mais vu que c’est cerfaland, il vaut mieux se rabattre sur une assistante maternelle.





Le cout est quasi le même généralement pour les parents, c’est fonction du niveau de revenu, des horaires et des politiques familiales locales que tu peux le savoir, il n’y a aucune généralité à l’échelle nationale qui puisse être faite…







tpeg5stan a écrit :



D’accord, c’est bien le mythe complotiste des 200 familles, merci de confirmer ce que je pensais.





?!? ne connaissance pas ce complot je doute fortement d’y souscrire maintenant je sais à qui appartient la presse en France et qui finance mondialement l’extrême droite ou la gauche citoyenniste donc a priori c’est un complot qui a des bases très solides quand même…







tpeg5stan a écrit :



Donc c’est quoi que tu écris ? Dis-moi ce qui te gêne quand Sony vend des PlayStation ?





Mais rien, je n’ai rien dit sur ce sujet. Ce qui me gène c’est qu’on produise des yachts alors qu’on n’a pas de quoi financer la protection de l’enfance. Sony est hors sujet là dedans.







tpeg5stan a écrit :



L’offre et la demande reste la manière de loin la plus répandue pour fixer un prix. Je ne vois vraiment pas où tu veux en venir. Tu voudrais que ce soit l’État qui fixe mon salaire, comme en Union soviétique ?





L’état fixe des salaires minimums dans la quasi totalité de l’occident ainsi que des normes sanitaires d’emploi (ou se porte garant de l’application de conventions collectives négociées) et on n’est pas en URSS… tu délires grave.

C’est là dessus que manifester/lutter/bloquer/coûter cher peut influer oui.







tpeg5stan a écrit :



Tu as conscience que j’ai l’impression que tu joues à kamoulox avec des concepts que tu ne maîtrises pas ?





Tu as conscience que tu es principalement une régurgitation des éditos néolibéraux à la Barbier mais que tu réponds un coup sur deux hors sujet avec des généralités abusives ou de la diabolisation?







tpeg5stan a écrit :



Contrairement aux autres pays d’Europe, qui avaient à peu près tous des congés payés, des mutuelles, etc. avant les frouzes.





Ca dépend où. Partout c’est l’état providence à l’allemande qui a gagné mais il y a eu d’autres modèles sociaux, notamment en Angleterre basés sur le mutualisme ou sur le fait de privilégier des négociations décentralisées par branche en laissant l’état en dehors comme en Espagne ou en France au 19e.

Ces choses ne se sont pas mises en place partout ni de la même manière ni à la même vitesse.









yvan a écrit :



C’est toujours hors sujet…







À un moment il faut peut-être arrêter le jeu du chat perché. Tu n’es objectivement pas là pour débattre honnêtement, mais pour éluder le sujet en attaquant la forme.

Toujours aucune réponse sur l’exception française du chômage en Europe, aucune réponse sur le choix du chômage vs. « travailleur pauvre », etc.





Je te parle d’analyses tactiques de ce qui a marché en 68





Donc non seulement tu ne lis pas ce que j’écris, mais en plus tu ne lis pas ce que toi-même tu écris.

Le sujet était, je le rappelle, les étudiants « fils-à-papa bourgeois », en grève avec les ouvriers. La tactique d’une manifestation d’il y a 50 ans j’en ai peu à carrer.





les mains des très riches qui ont tout à fait logiquement d’autres préoccupations que la dignité des gens.





Ouioui, ça reste le mythe des 200 familles, ces financiers avides profit qui contrôlent le monde et la finance, bien cachés dans leur tour d’ivoire. Les 0,01 % c’est exactement la même chose.





Ce n’est pas parce que l’insee ne produit une stat que sur la forme juridique du contrat que ça devient la seule définition du sujet.





Mais alors trouve moi une vraie stat. Des chiffres sur la précarité, il y en a, l’observation de la société, supra, ou encore statista :https://fr.statista.com/infographie/12860/letat-de-la-precarite-de-lemploi-en-eu…



Mais tu ne peux pas jeter tout en bloc parce que ça ne te convient pas.





C’est un choix politique de minimiser la précarité[…]





Tellement minimisée qu’elle est parmi les plus élevée d’Europe.





C’est tellement con que je te laisse mariner là dedans.





C’est assez factuel, et ta façon s’en tirer par une pirouette ne fait que renforcer le sentiment que les rouges font des gentils sourires par devant mais sont tous OK pour te couper la g* dès que l’occasion se trouvera.





Les prix montent pour des raisons différentes selon les endroits : Spéculation et airbnbisation dans les grandes agglos/capitales. PLU anti étalement urbain ailleurs parfois effectivement mais avec des hausses bien moindres. Et la baisse des programmes neufs n’est pas du tout liée au fait que les gens ne peuvent plus acheter, ou au fait que la casse du livretA ampute la capacité d’investir des offices HLM. C’est forcément trop de normes… Là encore la doxa de déréglementation et le dégueulis de lieux communs vs nuance et faits.

Les gauchistes pro sur-réglementation et dictature du prolétariat dans la torture du figaro ont une jolie vidéo là dessus.

https://immobilier.lefigaro.fr/article/immobilier-la-hausse-des-prix-s-accelere-…





Euh attention, tu confonds tout.

Ce que j’appelle « normes » ce n’est pas « oh, c’est chiant, ils ont interdit l’amiante ». C’est les règlementations en termes d’urbanisme : construire un immeuble s’il y a des maisons en banlieue est opposé par les résidents voisins, ensuite en période pré-électorale, il ne faut pas construire, puis il faut graisser la patte du maire (légalement ou illégalement) pour avoir le droit de construire, etc.



C’est assez documenté comme sujet. Et je suis malheureusement d’accord avec l’article que tu cites : pas assez d’offre. Je t’invite à lire ce billet d’Alexandre Delaigue :https://www.liberation.fr/france/2012/02/20/faut-il-s-inspirer-d-haussmann-contr…



Et évidemment, comme l’immobilier est super taxé en France, et désavantage de loueur par rapport au locataire, certains propriétaires préfèrent en faire de l’airbnb ou des bureaux, voire des logements vacants. C’est une réaction malheureusement logique, là encore.





Violence d’État Violence politique Violence symbolique &Violence économique forment la violence sociale

https://www.humanite.fr/qui-est-aujourdhui-responsable-de-la-violence-sociale-58…

http://www.afscet.asso.fr/resSystemica/Violence04/timsit-berthier.pdf

https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/violence-sociale/

J’ai du parcourir les dix premiers liens sur qwant…





Tu confimes ce que je pensais de toi : tu cherches les premiers résultats de ton moteur de recherche préféré sans aucun recul sur les liens que tu trouves, juste pour montrer que tu les as trouvés.

L’article Wikipédia ne présente nulle part les mots « violence sociale » (et n’a pas d’article dédié, comme dit supra, par ailleurs)

Nous avons ensuite une tribune dans un journal d’extrême-gauche (l’humanité), qui… ne définit même pas ce qu’est la violence sociale, et tourne en rond sans rien dire, parlant plus ou moins de l’État.

Puis un PDF hébergé sur le site d’une association qui n’a rien à voir avec le sujet (apparemment), et dedans « violence sociale » est un terme générique pour tout ce qui a trait aux agressions, aux maltraitances, aux affrontements. Donc rien à voir avec le reste, c’est deux mots pour parler de choses différentes.

De même, l’internaute a un service de définitions copiées-collées au hasard de la toile. Ici, on a quelques mots, ce qui fait plus penser à une entrée de dictionnaire, sans qu’on sache si le terme est réellement utilisé.



Tu te rends bien compte que mettre en semble toutes les occurrences de « violence sociale » ne sert pas du tout ton propos, et te fait passer pour un copier-colleur compulsif qui n’a aucune idée de quoi il parle





http://www2.impots.gouv.fr/documentation/statistiques/annuaire2017/pages_web/sta…





C’est un catalogue de fichiers excel dans tous les sens, je suis censé deviner quoi ?





pour le bien être des enfants, pas pour le plaisir de la paperasse.





C’est toujours pour le bien la paperasse. C’est toujours pour le bien les meubles sur un catalogue spécialisé qui coûtent trois fois le prix. C’est toujours pour le bien qu’on doit mettre les logements accessibles handicapés, etc. mais total, c’est cher.

Je n’ai pas d’enfants, j’ai juste recueilli le témoignage de quelqu’un qui a lancé une crèche, et a rencontré des emmerdes partout.

Demande aux parents de bébés que tu connais (tu connais les parents, pas les bébés <img data-src=" />) , mais apparemment il y a une pénurie de places en crèche. En d’autres termes : ça ne marche pas.





Là encore on focalise sur un point de détail juste pour suivre tes obsessions





C’est toi qui as parlé des crèches et des Ehpad, pas moi.





Mais rien, je n’ai rien dit sur ce sujet. Ce qui me gène c’est qu’on produise des yachts alors qu’on n’a pas de quoi financer la protection de l’enfance.





Eh oui, on déploie la 4G alors que tout le monde n’a pas la 2G, on vaccine contre le HPV, alors qu’on meurt encore de la polio, etc.

Ce n’est pas antinomique, les deux peuvent très bien se faire.





tu délires grave.





Mon salaire à moi, ce dont tu as parlé, est au-dessus du salaire minimum, je ne suis pas concerné. Je ne vois donc pas en quoi je suis concerné.





Tu as conscience que tu es principalement une régurgitation des éditos néolibéraux à la Barbier mais que tu réponds un coup sur deux hors sujet avec des généralités abusives ou de la diabolisation?





Je ne sais même pas qui est Barbier, et je réponds à tes messages dont je ne comprends même pas le vocabulaire par des faits. Attaque mes arguments au lieu de pratiquer les sophismes par association.



Tu donnes vraiment une image déplorable du militant communiste de base qui a son vocabulaire propre incompréhensible du reste du monde, et qui nie tout ce qui ne va pas dans son sens.



Tiens, sur le coût des crèches et des normes à la française :https://www.europe1.fr/societe/construire-des-creches-ca-coute-trop-cher-2512765








tpeg5stan a écrit :



À un moment il faut peut-être arrêter le jeu du chat perché. Tu n’es objectivement pas là pour débattre honnêtement, mais pour éluder le sujet en attaquant la forme.

Toujours aucune réponse sur l’exception française du chômage en Europe, aucune réponse sur le choix du chômage vs. « travailleur pauvre », etc.





On parle de pourquoi les gilets jaunes ont raison de tenter de bloquer amazon surtout.



Pour le reste la plupart des chômeurs en France travaillent épisodiquement comme dans les autres pays d’europe juste le comptage est complètement con pour parler de bien être des gens et donc légitimité à se rebeller. Des pays comme l’Angleterre avec des contrats horaires sortent des gens du chômage quand ils bossent une demi journée par semaine… ça n’est absolument pas un indicateur pour évaluer le bien être et la légitimité de la colère d’une population. Et même des gens qui bossent une demi journée par semaine ont les mêmes pb de santé et de durée de vie que les chômeurs.

C’est un débat idéologique selon qu’on souscrit ou pas à la nécessité morale de travailler, sur le fond des pays avec des taux de pauvreté supérieurs à la France ne sont absolument pas des exemples à suivre. Et des pays en sous natalité ou avec des femmes au foyer en masse absolument pas des comparaisons fiables, la France ayant fait des choix sur ces sujets qui la placent dans une position singulière par rapport à l’allemagne par ex.

Ton idéologie te dicte que travail = bien, baisse du chômage = solution miracle, c’est probablement très confortable intellectuellement mais c’est absurde.







tpeg5stan a écrit :



Donc non seulement tu ne lis pas ce que j’écris, mais en plus tu ne lis pas ce que toi-même tu écris.

Le sujet était, je le rappelle, les étudiants « fils-à-papa bourgeois », en grève avec les ouvriers. La tactique d’une manifestation d’il y a 50 ans j’en ai peu à carrer.





Non le sujet était pourquoi mai 68 est un repère en termes d’amélioration des conditions de vie du bas de la société et pourquoi les raisons de refaire un équivalent sont toujours présentes dans la société française.

Tes délires sur les millions de communistes pro dictatures et les récits télévisuels avec les étudiants de la Sorbone etc. sur le sujet polluent juste notre échange et sont totalement hors réalité historique du mouvement social et de ses répercussions sur la société française pendant la décennie suivante (émancipation économique des femmes, mixité, décriminalisation de l’homosexualité, rattrapage des salaires ouvriers et des retraites…) qui sont tout sauf du stalinisme.







tpeg5stan a écrit :



Ouioui, ça reste le mythe des 200 familles, ces financiers avides profit qui contrôlent le monde et la finance, bien cachés dans leur tour d’ivoire. Les 0,01 % c’est exactement la même chose.





Ben oui des gens comme Robert Mercer ou George Sorros n’existent pas, leur impact politique est nul.

La presse française n’appartient pas à quelques milliardaires. Les grandes familles Saoudiennes et Quataries ne financent pas mondialement l’islamisme via le croissant rouge et autres projets éducatifs.

Encore une fois je ne connais pas cette théories des 200 familles et je pense que si tu me l’attribue, elle est stupide et permet d’éluder un pb de compatibilité du capitalisme avec la démocratie mais il y a clairement d’excellentes raisons de vouloir appauvrir nos milliardaires.









tpeg5stan a écrit :



Mais alors trouve moi une vraie stat. Des chiffres sur la précarité, il y en a, l’observation de la société, supra, ou encore statista :https://fr.statista.com/infographie/12860/letat-de-la-precarite-de-lemploi-en-eu…





C’est typiquement complètement idiot comme statistique. Des pays comme l’angleterre 100% de l’emploi est précaire puisque les licenciements se font librement à volonté des employeurs.

Moi je veux bien produire des stats qui n’existent pas sous la forme qui t’intéresse mais elles existent sous la seule forme non contestable : le taux de pauvreté.







tpeg5stan a écrit :



C’est assez factuel, et ta façon s’en tirer par une pirouette ne fait que renforcer le sentiment que les rouges font des gentils sourires par devant mais sont tous OK pour te couper la g* dès que l’occasion se trouvera.





Tu es le seul à énoncer ça en 2019, même les plus anticommunistes des historiens type “livre noir du communisme” ne vont pas jusque là. C’est probablement très confortable intellectuellement pour mariner en paix… <img data-src=" />







tpeg5stan a écrit :



Euh attention, tu confonds tout.

Ce que j’appelle « normes » ce n’est pas « oh, c’est chiant, ils ont interdit l’amiante ». C’est les règlementations en termes d’urbanisme : construire un immeuble s’il y a des maisons en banlieue est opposé par les résidents voisins, ensuite en période pré-électorale, il ne faut pas construire, puis il faut graisser la patte du maire (légalement ou illégalement) pour avoir le droit de construire, etc.



C’est assez documenté comme sujet. Et je suis malheureusement d’accord avec l’article que tu cites : pas assez d’offre. Je t’invite à lire ce billet d’Alexandre Delaigue :https://www.liberation.fr/france/2012/02/20/faut-il-s-inspirer-d-haussmann-contr…



Et évidemment, comme l’immobilier est super taxé en France, et désavantage de loueur par rapport au locataire, certains propriétaires préfèrent en faire de l’airbnb ou des bureaux, voire des logements vacants. C’est une réaction malheureusement logique, là encore.





Et la capacité d’investissement des sociétés HLM rabotée aussi n’oublie pas, la France depuis les 70’s s’urbanisait plus par le public que le privé pour l’habitat défendu par l’article de libé.







tpeg5stan a écrit :



Tu confimes ce que je pensais de toi : tu cherches les premiers résultats de ton moteur de recherche préféré sans aucun recul sur les liens que tu trouves, juste pour montrer que tu les as trouvés.





Je te liste juste ce que tu aurais trouvé si tu avais cherché, les définitions éparses trouvées conviennent toutes et celle de l’internaute aussi. Si tu cherches une petite fiche de bachotage grandes écoles sur le sujet tu ne trouveras pas.







tpeg5stan a écrit :



C’est un catalogue de fichiers excel dans tous les sens, je suis censé deviner quoi ?





Tu as dedans la stat des montants d’impots payés par catégorie sociale en France et c’est l’ensemble qui donne une vision exacte de la fiscalité en France. Il faut tout lire, c’est plus compliqué que de brâmer que les riches paient plus d’impôts que les feignasses dans son pmu certes.







tpeg5stan a écrit :



C’est toujours pour le bien la paperasse. C’est toujours pour le bien les meubles sur un catalogue spécialisé qui coûtent trois fois le prix. C’est toujours pour le bien qu’on doit mettre les logements accessibles handicapés, etc. mais total, c’est cher.





Donc c’est des choix, il ne faut pas faire passer pour un pb de réglementaire des choix que font les collectivités d’investir dans le divertissement ou la communication. S’ils investissaient ces marchés ne seraient plus des marchés de niche et les prix baisseraient voire les boites qui produisent ces matériels pourraient exporter. Une ville ayant besoin de 60 places de crèches supplémentaires a largement avec les droits de mutation liés à la croissance et l’échelle de sa population possibilité d’aligner 2 millions d’euros…







tpeg5stan a écrit :



Je n’ai pas d’enfants, j’ai juste recueilli le témoignage de quelqu’un qui a lancé une crèche, et a rencontré des emmerdes partout.

Demande aux parents de bébés que tu connais (tu connais les parents, pas les bébés <img data-src=" />) , mais apparemment il y a une pénurie de places en crèche. En d’autres termes : ça ne marche pas.





J’ai moi même deux gosses qui n’ont pas eu de place en crèche (dans l’ouest ce n’est pas le mode de garde principal), la pénurie ça dépend des endroits, des contextes (horaires décalés des parents etc.). Généraliser à l’échelle nationale n’est pas possible.







tpeg5stan a écrit :



C’est toi qui as parlé des crèches et des Ehpad, pas moi.





Oui pour illustrer ce qu’on peut financer de positif pour la société quand on ne finance pas des châteaux des bagnoles de luxe etc. Pas dans l’idée que ça activerait le switch “dégueulis religieux sur les bienfaits de la déréglementation” dans ton cerveau de croyant. C’était un exemple quoi. Le propos principal lui est qu’il ne faut pas laisser les riches s’enrichir car ça oriente l’économie vers autre chose que les populations.







tpeg5stan a écrit :



Eh oui, on déploie la 4G alors que tout le monde n’a pas la 2G, on vaccine contre le HPV, alors qu’on meurt encore de la polio, etc.

Ce n’est pas antinomique, les deux peuvent très bien se faire.





Pas en même temps et pas avec le même argent. Les pays aux peuples les plus soumis, aux gouvernements les plus traditionalistes et donc aux situations économiques les plus inégalitaires ont fini par avoir des écoles et des dispensaires grace à l’humanitaire issu des classes moyennes occidentales, pas par financement propre. Il y a bien quelque chose qui relève du choix de société dans l’acceptation ou non des inégalités économiques.







tpeg5stan a écrit :



Mon salaire à moi, ce dont tu as parlé, est au-dessus du salaire minimum, je ne suis pas concerné. Je ne vois donc pas en quoi je suis concerné.





Ton salaire est aussi en partie lié au cout de la vie et donc au salaire minimum. Il est également lié au cadre légal dans lequel tu es employé puisque ton salaire horaire dépend de la durée légale du travail et ne serait pas fixe si la durée n’était pas fixe ou les vacances rémunérées.

Tu n’es pas concerné par la nécessité de faire peur aux riches pour être traité correctement mais tu es concerné par le cadre légal du salariat en occident.







tpeg5stan a écrit :



Je ne sais même pas qui est Barbier





L’éditorialiste vedette de la macronie avec Apathie etc.

A peu près tout ce que tu idéologise a été à un moment ou un autre relayé par lui.







tpeg5stan a écrit :



Tu donnes vraiment une image déplorable du militant communiste de base qui a son vocabulaire propre incompréhensible du reste du monde, et qui nie tout ce qui ne va pas dans son sens.





N’étant pas communiste (tout comme les gilets jaunes, les grêvistes en 68 ou la SFIO que tu conspues) tu étales surtout la bêtise de tes préjugés et ton inculture en socio et en histoire.









yvan a écrit :



On parle de pourquoi les gilets jaunes ont raison de tenter de bloquer amazon surtout.







Ce n’est pas leur entreprise, ce n’est pas une grève. Ils sont en train de bloquer illégalement les gens, ce qui est illégal. Point.



[quot€]le comptage est complètement con[/quote]



C’est du comptage Eurostat. Pas le comptage interne de chaque pays, la même chose est mesurée.





C’est un débat idéologique selon qu’on souscrit ou pas à la nécessité morale de travailler





C’est un débat dépassé depuis longtemps. Un chômage de masse est très négatif pour l’économie. Et va dire au chômeurs qu’il vaut mieux qu’ils soient au chômage plutôt qu’ils travaillent.





des pays avec des taux de pauvreté supérieurs à la France ne sont absolument pas des exemples à suivre.





Et ceux avec un taux de pauvreté inférieurs non plus parce que tu vas trouver une autre excuse.





Et des pays en sous natalité ou avec des femmes au foyer en masse absolument pas des comparaisons fiables





Trop d’enfants, on ne peut pas comparer, pas assez d’enfants on ne peut pas comparer.



Il y aura toujours une différence entre différents pays, mais il y aura toujours des éléments pertinents à comparer.

Soit tu es idiot, soit tu es de mauvaise foi. Au début, je partais sur 2, mais j’ai l’impression de plus en plus que c’est 1.





Ton idéologie te dicte que travail = bien, baisse du chômage = solution miracle



Attends, tout le monde souhaite faire baisser le chômage, pas toi ?

Non parce que si tu trouves que le chômage de masse c’est bien on peut arrêter le débat. Je ne connais personne qui trouve super chouette qu’il y ait du chômage et appelle à détruire des emplois.





Tes délires sur les millions de communistes pro dictatures





Euh non, c’est factuel ça. Depuis la chute du Mur, les historiens ont accès à beaucoup de choses, on sait que le PCF était bien télécommandé par Moscou, que Katyn c’est les rouges, etc.





décriminalisation de l’homosexualité



1789 en France





Ben oui des gens comme Robert Mercer ou George Sorros n’existent pas, leur impact politique est nul.





Tu es obligé de reprendre du Égalité&réconciliation ?

Oui, lesp lus riches ont souvent des fondations pour financer ce qu’ils aiment, non ils ne complotent pas pour prendre le pouvoir.





C’est typiquement complètement idiot comme statistique.





Tu dis ça de toutes les statistiques qui ne vont pas dans ton sens ?





Des pays comme l’angleterre 100% de l’emploi est précaire puisque les licenciements se font librement à volonté des employeurs.





Vu qu’ils sont au plein emploi, tu retrouves un emploi sans problème.

Comme dit supra (mais il faut lire), la Rance a un système d’insider/outsider, où le CDI est super protégé, mais du coup difficile à obtenir (c’est une réaction logique du marché), du coup les outsiders ont CDD, intérim, stages et autres. Tu préfères quoi entre avoir un contrat anglais et enchaîner les CDD ? Parce que les plus précaires que tu fais semblant de défendre sont dans ce cas-là.





elles existent sous la seule forme non contestable : le taux de pauvreté.





Il y a deux taux de pauvreté, le niveau absolu (1,9$ par jour), utilisé par la Banque Mondiale et autres pour évaluer les pays en développement. Celui-là est incontestable, et ne cesse de s’améliorer dans le monde.



Il y a la pauvreté relative, qui compare l’écart au revenu médian. Celui-là est plus que contestable : si on préfère le seuil à 40, 50 ou 60 % du revenu, les classements changent. Par ailleurs, quelqu’un pauvre avec tel revenu en Allemagne ne le serait pas en France, pourtant sa situation n’est pas meilleure.





Tu es le seul à énoncer ça en 2019





Déjà non, et ensuite c’est factuel que le communisme c’est la misère et la mort.

Le fait que tu défendes cette idéologie en dit déjà long sur toi.





Et la capacité d’investissement des sociétés HLM rabotée aussi n’oublie pas





La pénurie de HLM s’explique par une bonne raison : les deux tiers de la population sont éligibles.

Et le logement privé est l’essentiel du logement (seulement 19 % en HLM).





Je te liste juste ce que tu aurais trouvé si tu avais cherché, les définitions éparses trouvées conviennent toutes et celle de l’internaute aussi. Si tu cherches une petite fiche de bachotage grandes écoles sur le sujet tu ne trouveras pas.





J’ai cherché et je n’ai rien trouvé de convaincant. Tu confirmes donc que c’est une notion obscure utilisée par deux pelés et trois tondus au fond d’une cave.





Tu as dedans la stat des montants d’impots payés par catégorie sociale en France





Je n’ai honnêtement pas trouvé, c’est où dans cette pagehttp://www2.impots.gouv.fr/documentation/statistiques/annuaire2017/pages_web/sta… ? Il y a des dizaines de tableaux, aucun n’est trouvé par ctrl+f





Donc c’est des choix, il ne faut pas faire passer pour un pb de réglementaire des choix que font les collectivités d’investir dans le divertissement ou la communication.





??? Ce n’est pas l’argent de la communication qui empêche d’ouvrir des crèches.

Le choix des crèches c’est celui de la pénurie (mais sans l’assumer), comme le choix du travail en France est celui du chômage (sans l’assumer).





J’ai moi même deux gosses qui n’ont pas eu de place en crèche





Ah ah ah ah !

Tu t’es fais enfirouaper par ton propre système, tu vois !

Et tu le défends encore (Pr, 26,11)





Oui pour illustrer ce qu’on peut financer de positif pour la société





Bah c’est plutôt un échec, en fait.





C’était un exemple quoi.





Très bien choisi, gg.





Le propos principal lui est qu’il ne faut pas laisser les riches s’enrichir car ça oriente l’économie vers autre chose que les populations.





Un pays sans riches, c’est un pays pauvres.

Fais un tour au Sierra Leone et dis-leur qu’il ne faut pas s’enrichir, c’est mieux que la population soit servie ainsi.





Les pays aux peuples les plus soumis





Pour toi les Kurdes sont un peuple soumis ? Pourtant ils sont plus pauvres que les Alsaciens qui sont en train se faire éradiquer leur langage.





aux gouvernements les plus traditionalistes





La Pologne paye ses écoles toute seule.





ont fini par avoir des écoles et des dispensaires grace à l’humanitaire issu des classes moyennes occidentales, pas par financement propre.





L’humanitaire ça ne marche pas toujours. À Haïti c’est même un échec. En dehors des situations d’urgence, c’est même plutôt un échec pour sortir un pays de la misère à long terme.





Ton salaire est aussi en partie lié au cout de la vie et donc au salaire minimum.





Mouais, tu supprimerais le SMIC, ça ne changerait pas grand’chose à mon salaire. Dans les pays voisins où il n’y a pas de salaire minimum, le s salaires élevés sontsensiblement les mêmes.





ton salaire horaire dépend de la durée légale du travail et ne serait pas fixe si la durée n’était pas fixe.





Spoiler alert : les cadres sont pour la plupart au forfait-jour.

Quant aux congés, il faudrait que je me renseigne, mais entre les RTT et les semaines supplémentaires, c’est souvent bien plus de 5 semaines légales.





Tu n’es pas concerné par la nécessité de faire peur aux riches





On ne s’enrichit pas contre les riches, on s’enrichit avec eux.





N’étant pas communiste





C’est facile de le dire, moins facile de jeter Marx aux poubelles de l’histoire, à côté d’Hitler.









yvan a écrit :



ton inculture en socio et en histoire.







Tu fais fausse route sur l’histoire, je suis passionné de cette matière.

Quant à la sociologie, elle est tellement encombrée de marxiste et autres menteurs, et tellement perméable à toutes les pseudo-sciences que tu ferais bien de ne pas t’en revendiquer. (en d’autres termes, socio=bullshit dans 80 % des cas).









tpeg5stan a écrit :



Ce n’est pas leur entreprise, ce n’est pas une grève. Ils sont en train de bloquer illégalement les gens, ce qui est illégal. Point.





A ce tarif on aurait encore les lois le chapelier… tous les acquis sociaux issus de l’action des gens l’ont été via des moyens illégaux. On reste dans le bon gros nombrilisme, tu as de quoi vivre, c’est les autres le pb, ils peuvent crever.







tpeg5stan a écrit :



C’est du comptage Eurostat. Pas le comptage interne de chaque pays, la même chose est mesurée.





Ca ne mesure pas la précarité mais les temps partiels.

La précarité recouvre bien plus de dimensions que juste le temps partiel et les contrats courts. (j’ai comme l’impression de me répéter mais bon…)







tpeg5stan a écrit :



Et ceux avec un taux de pauvreté inférieurs non plus parce que tu vas trouver une autre excuse.





https://www.inegalites.fr/La-pauvrete-en-Europe

Comparons avec le danemark et les pays bas et on aura une comparaison tout à fait transposable à l’économie française…

Donc on va surtout en déduire un truc : la misère n’est pas liée à l’emploi. L’Allemagne avec son taux de chômage quasi négatif a bien plus de pauvres que nous. La pauvreté est liée au manque d’argent (osons enfonçer des portes ouvertes). Et comme la surmortalité est liée à la pauvreté tadaaaaaaa, elle n’est pas liée à l’emploi des gens.

Je t’ai demandé une stat là dessus, tu barbotes autour depuis tout à l’heure, elle n’existe pas parce que le travail ce n’est pas la santé (contrairement à l’argent).







tpeg5stan a écrit :



C’est un débat dépassé depuis longtemps. Un chômage de masse est très négatif pour l’économie. Et va dire au chômeurs qu’il vaut mieux qu’ils soient au chômage plutôt qu’ils travaillent.





C’est sur mais c’est hors sujet, on parle d’Amazon bloqué et des raisons qu’on les gens de ne pas vouloir être/rester pauvres et des moyens qu’ils ont pour ce faire.







tpeg5stan a écrit :



Trop d’enfants, on ne peut pas comparer, pas assez d’enfants on ne peut pas comparer.





On peut comparer, et se rendre compte que ce sont les jeunes et les seniors qui sont beaucoup au chômage et que donc la comparaison s’arrête là puisqu’en Allemagne il y a quasi deux fois moins de jeunes qu’en France et donc considérer que les politiques ne peuvent être les mêmes face à un pb qui a l’air d’être équivalent si on lit juste des stats BIT.







tpeg5stan a écrit :



Il y aura toujours une différence entre différents pays, mais il y aura toujours des éléments pertinents à comparer.





Oui donc comparons des économies de taille équivalente et des populations de sociologie équivalente, je suis d’accord. Et faire ça apporte bien plus de modération que tes décharges d’idéologie.







tpeg5stan a écrit :



Attends, tout le monde souhaite faire baisser le chômage, pas toi ?

Non parce que si tu trouves que le chômage de masse c’est bien on peut arrêter le débat. Je ne connais personne qui trouve super chouette qu’il y ait du chômage et appelle à détruire des emplois.





Pas si c’est juste un geste statistique pour rayer des gens du comptage et qu’ils sont dans la même situation de pauvreté.

Sinon j’ai écrit noir sur blanc je pense que je trouvais que la pauvreté n’était pas souhaitable donc ça veut dire qu’il faut de la production donc des emplois. Maintenant le chômage ça peut être du temps de travail mal réparti et le plein emploi si les gens ont des salaires misérables ne règle rien. Ne me reproche pas de n’être pas obsédé par le chômage alors qu’il ne s’agit juste que d’un élément du tableau, important, mais ni central ni absolu.







tpeg5stan a écrit :



Euh non, c’est factuel ça. Depuis la chute du Mur, les historiens ont accès à beaucoup de choses, on sait que le PCF était bien télécommandé par Moscou, que Katyn c’est les rouges, etc.





Nan mais on parle de l’armée rouge sur ces massacres, pas de la CGT ou du PCF.

Sinon la France était dans l’OTAN et les USA menaient cointelpro et plaçaient des dictateurs partout en amérique ça ferait de nous d’atroces criminels de guerre pro dictature?

Il faut juste éviter les simplifications en histoire sinon on fait du Laurent Deutch et donc pas de l’histoire.







tpeg5stan a écrit :



1789 en France





loi n°82-683 du 4 aout 1982 surtout mais avant cela fin de l’assimilation à la pédophilie et fin des délits d’attentat à la pudeur et globalement flics qui ne font plus de fixette dessus parce que la société fait moins de fixette dessus…







tpeg5stan a écrit :



Tu es obligé de reprendre du Égalité&réconciliation ?

Oui, lesp lus riches ont souvent des fondations pour financer ce qu’ils aiment, non ils ne complotent pas pour prendre le pouvoir.





Il n’y a pas que Soral qui en parle. Soral n’a pas été le premier a en parler. S’il en parle (je ne connais principalement que de nom/réputation) Soral ne parlera probablement que de Soros puisque Mercer ou des réseaux russes le financent probablement de près ou de loin en tant qu’activiste du retour du national de la religion et de la virilité.

Il y a une vie intellectuelle avant les youtubeurs tu sais. Ce que j’écris était déjà vrai dans les années 90.

Et je n’ai jamais parlé de comploter pour prendre le pouvoir, j’ai parlé d’avoir un contrôle sur les esprits via les médias et sur le débats politiques via des financements d’orateurs/partis. Prendre le pouvoir implique d’assumer le pouvoir, et ça c’est dangereux. Les riches sont intelligents, ils ne pratiquent pas…







tpeg5stan a écrit :



Vu qu’ils sont au plein emploi, tu retrouves un emploi sans problème.

Comme dit supra (mais il faut lire), la Rance a un système d’insider/outsider, où le CDI est super protégé, mais du coup difficile à obtenir (c’est une réaction logique du marché), du coup les outsiders ont CDD, intérim, stages et autres. Tu préfères quoi entre avoir un contrat anglais et enchaîner les CDD ? Parce que les plus précaires que tu fais semblant de défendre sont dans ce cas-là.





J’ai bossé quelques mois en Angleterre autour de l’an 2000, tu as l’équivalent d’un CDD là bas de toutes manières. Et j’ai vu des CDI se faire virer en France parce que personne n’a envie d’aller aux prud hommes perdre des années donc les gens acceptent les ruptures conventionnelles, le système n’est quasi plus protecteur depuis ces lois, prétendre que l’emploi précaire est lié à ça est faux. Et il y a plein d’emplois précaires où on te prends en CDI direct pour que tu ne puisses plus partir. Le CDI ce n’est pas/plus un bouclier contre la précarité.







tpeg5stan a écrit :



Il y a deux taux de pauvreté, le niveau absolu (1,9$ par jour), utilisé par la Banque Mondiale et autres pour évaluer les pays en développement. Celui-là est incontestable, et ne cesse de s’améliorer dans le monde.



Il y a la pauvreté relative, qui compare l’écart au revenu médian. Celui-là est plus que contestable : si on préfère le seuil à 40, 50 ou 60 % du revenu, les classements changent. Par ailleurs, quelqu’un pauvre avec tel revenu en Allemagne ne le serait pas en France, pourtant sa situation n’est pas meilleure.





Tu remarqueras que le cout de la vie n’est pas le même dans les pays d’europe. Avec un RSA tu vis correctement au Portugal et tu as du personnel de maison au skri lanka mais pas en France. Alors je veux bien que ce soit contestable mais les classements entre pays ne changent pas fondamentalement fonction du soeil choisi et la situation des gens sous ce soeil est comparable au moins pour l’europe en termes de santé et de qualité de vie.







tpeg5stan a écrit :



Déjà non, et ensuite c’est factuel que le communisme c’est la misère et la mort.

Le fait que tu défendes cette idéologie en dit déjà long sur toi.





Je ne défend rien du tout, s’opposer à un diabolisation en mode mongolien du monde ouvrier Français dans années 60 ce n’est pas être stalinien…







tpeg5stan a écrit :



La pénurie de HLM s’explique par une bonne raison : les deux tiers de la population sont éligibles.

Et le logement privé est l’essentiel du logement (seulement 19 % en HLM).





Tu as une source pour ces deux tiers éligibles? Parce que en cherchant 2 secondes j’en doute fort

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/70-des-francais-eligibl…

Et sinon la pénurie s’explique en bonne partie par la baisse de financement via le livret A alors que l’urbanisme des années70 80 était largement payé ainsi, avec dans plein d’endroits des HLM en accession à la propriété (donc devenus privés depuis).

La qualité des constructions ou de l’urbanisme était parfois douteuse mais la qualité du logement augmentait selon les normes de l’époque. Maintenant c’est les dividendes des banques privées qui ont capté l’argent des livrets A qui augmentent… là aussi c’est un choix de société.







tpeg5stan a écrit :



Je n’ai honnêtement pas trouvé, c’est où dans cette pagehttp://www2.impots.gouv.fr/documentation/statistiques/annuaire2017/pages_web/sta… ? Il y a des dizaines de tableaux, aucun n’est trouvé par ctrl+f





2eme partie, impots des particuliers parce qu’on cherche des stats sur les impots des particuliers

Tableau 214 : Répartition par tranche d’impôt net (foyers imposés) parce qu’on recherche une ventilatiion par niveau de revenu.







tpeg5stan a écrit :



??? Ce n’est pas l’argent de la communication qui empêche d’ouvrir des crèches.

Le choix des crèches c’est celui de la pénurie (mais sans l’assumer), comme le choix du travail en France est celui du chômage (sans l’assumer).





On dit la même chose, juste ayant bossé pour des mairies je sais dans quoi passent leurs thunes même si je généralise un peu.







tpeg5stan a écrit :



Ah ah ah ah !

Tu t’es fais enfirouaper par ton propre système, tu vois !

Et tu le défends encore (Pr, 26,11)





?!? J’aurais payé le même prix en crèche qu’avec mon assmat c.a.d. pas grand chose car à l’époque j’avais peu d’argent. Je ne me suis pas fait avoir, mes enfants ont été gardés et la collectivité a largement abondé via la CAF pour qu’on puisse tous deux continuer à bosser. C’est plutôt être privilégié qu’autre chose comme système.





tpeg5stan a écrit :



Bah c’est plutôt un échec, en fait.





Les crêches, pas vraiment non, les pays qui n’en ont pas ou que sur financement privé comme en suisse ben les mères cessent de bosser, ça cause une sacré baisse de productivité et ensuite des contraintes légales énormes en cas de divorce tellement les situations économiques sont déséquilibrées. La PMI et la CAF françaises pourraient probablement être améliorées mais ça fonctionne très bien.





tpeg5stan a écrit :



Un pays sans riches, c’est un pays pauvres.

Fais un tour au Sierra Leone et dis-leur qu’il ne faut pas s’enrichir, c’est mieux que la population soit servie ainsi.





On parle de la France, de comment les relations économiques et sociales se font en France.



Essaye d’atterrir sur les délires de groupie pro riches d’hystérique. Plein de pays pauvres ont plein de riches, genre le Brésil ou le Venezuela que tu évoquais comme étant une dictature communiste dans un élan d’objectivité sereine visiblement coutumière chez toi <img data-src=" />

S’il y a des riches dans les pays riches c’est que la tradition politique de l’occident est celle de monarchies avec propriété privée, concentration des richesses et héritage, pas parce que l’enrichissement de quelques uns aurait enrichi le plus grand nombre.







tpeg5stan a écrit :



Pour toi les Kurdes sont un peuple soumis ? Pourtant ils sont plus pauvres que les Alsaciens qui sont en train se faire éradiquer leur langage.





Je ne sais pas ce qu’il te faut niveau soumission. Pas de terre en propre, peuple réparti entre désormais trois dictatures. Islam rigoriste sous la figure de Saladin ou Zoroastrisme pas plus rationaliste que l’Islam…

Si tu penses au PKK ce n’est pas le peuple kurde mais une composante minoritaire et pour le coup d’authentiques anciens Staliniens <img data-src=" /> Eux ne sont pas soumis et organisent d’ailleurs les quelques territoires qu’ils contrôlent encore vers de l’éducation et de l’action sociale (proportionnellement à leurs moyens).





tpeg5stan a écrit :



La Pologne paye ses écoles toute seule.





La Pologne n’a jamais été un pays traditionaliste/sclérosé, c’était une des grandes monarchies d’Europe au temps des lumières à accueillir la nouveautéhttps://www.persee.fr/doc/dhs_0070-6760_1978_num_10_1_1174 et donc ils ont eu le même cheminement vers le rationalisme, l’éducation des masses, l’hygiène, la démocratie parlementaire que l’ensemble de l’occident…

C’est des chrétiens intégristes mais pas pire que beaucoup d’états US qu’on aurait du mal à qualifier de traditionalistes vu la jeunesse du pays ou peuplés de gens soumis.







tpeg5stan a écrit :



L’humanitaire ça ne marche pas toujours. À Haïti c’est même un échec. En dehors des situations d’urgence, c’est même plutôt un échec pour sortir un pays de la misère à long terme.





Plutôt d’accord. Effectivement l’humanitaire empêche l’émergence de mouvements locaux modernisateurs en fournissant la modernité technologique sans que le cheminement intellectuel et politique de la population vers la modernité ne soit nécessaire.







tpeg5stan a écrit :



Mouais, tu supprimerais le SMIC, ça ne changerait pas grand’chose à mon salaire. Dans les pays voisins où il n’y a pas de salaire minimum, le s salaires élevés sontsensiblement les mêmes.





Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas d’équivalent au SMIC en Allemagne historiquement qu’ils n’ont pas d’autres mécanismes pour garantir les niveaux de salaires et que l’état ou les landers ne s’en portent pas garants à un moment ou un autre.







tpeg5stan a écrit :



Spoiler alert : les cadres sont pour la plupart au forfait-jour.

Quant aux congés, il faudrait que je me renseigne, mais entre les RTT et les semaines supplémentaires, c’est souvent bien plus de 5 semaines légales.





Il n’y a pas de cadre d’emploi de journalier pour les cadres en France. Ton salaire est versé même si tu es en intercontrat à ton agence.

Les seuls journaliers à ma connaissance sont les auto entrepreneurs ou les intérimaires en France. C’est régulé pour les uns et récent pour les autres.







tpeg5stan a écrit :



On ne s’enrichit pas contre les riches, on s’enrichit avec eux.





Oui et? Tu présupposes qu’ils partagent par défaut? <img data-src=" />

Tu as 12 ans et demi et ta maman te laisse utiliser son compte PCI?







tpeg5stan a écrit :



C’est facile de le dire, moins facile de jeter Marx aux poubelles de l’histoire, à côté d’Hitler.





Mais enfin… Marx est enseigné dans les écoles de commerce, ses travaux sur le travail font toujours référence et sont utilisés même par les plus anticommunistes des économistes. Waren Buffet utilise la lutte des classes dans ses analyses des rapports sociaux…

Jeter Staline oui bien sur mais jeter les analyses issues de l’histoire socialiste de l’occident avec c’est stupide et dogmatique. Surtout si on considère que la plupart du socle légal qui nous distingue du reste du monde en tant qu’occidentaux et Français (Place des femmes, laicité, rationalisme, mixité des populations…) est issu largement du socle de pensée socialiste/moderniste. Schyzophrénie?









yvan a écrit :



tous les acquis sociaux issus de l’action des gens l’ont été via des moyens illégaux.







Gné ? Le droit de grève et de syndicat, voté par des libéraux (Ollivier et Waldeck-Rousseau), est un moyen d’action légal.

Le reste, c’est bloquer une entreprise tierce.

Tu dirais quoi si des islamistes bloquaient un supermarché qui vend du porc ? Parce que c’est exactement le même brol.





La précarité recouvre bien plus de dimensions que juste le temps partiel et les contrats courts. (j’ai comme l’impression de me répéter mais bon…)





En as-tu une mesure claire, nette et précise ? Parce que j’ai aussi l’impression de me répéter, mais sinon c’est BS.





la misère





Tu confonds pauvreté et misère.





e t’ai demandé une stat là dessus, tu barbotes autour depuis tout à l’heure, elle n’existe pas parce que le travail ce n’est pas la santé (contrairement à l’argent).





Une stat sur « le chômage tue plus que l’emploi », il y a

une stat sur « la pauvreté tue plus que la richesse », il y a

Il va me falloir exactement ce que tu veux. Parce que « est-ce qu’un chômeur riche meurt plus ou moins qu’un travailleur pauvre » ça reste de l’expérience de pensée, on est statistiquement plus pauvre au chômage qu’au travail.



Par ailleurs, tu te mets dans une impasse. Supposons que quelqu’un n’ait pas une productivité suffisante pour être payé beaucoup plus que le SMIC, que préfères-tu ? Qu’il soit travailleur pauvre, ou qu’il soit au chômage ? Dans les deux cas, il aura une surmortalité.





On peut comparer, et se rendre compte que ce sont les jeunes et les seniors qui sont beaucoup au chômage et que donc la comparaison s’arrête là





La différence se retrouve sur la tranche 25-54 ans dans les statistiques Eurostat :https://ec.europa.eu/eurostat/databrowser/view/tepsr_wc170/default/table?lang=fr

Ce n’est pas uniquement un problème de tranche d’âge, même si j’imagine que ça peut jouer.

En fait, si on veut se pencher sur le chômage des seniors en particulier, il faudrait que je retrouve (tu me dis si ça t’intéresse), que l’augmentation de l’âge de la retraite était corrélée avec la baisse du taux de chômage des plus de 55 ans. L’explication la plus probable est pour les employeurs le risque de voir leur employé partir pensionné « du jour au lendemain », et préfèrent donc ne pas embaucher, risque atténué avec le rallongement.





Oui donc comparons des économies de taille équivalente et des populations de sociologie équivalente, je suis d’accord.





Pourquoi ?

Autant les micro-États ayant moins de 5 millions d’habitants, je veux bien que ça n’ait pas de sens, autant les pays de taille moyenne (5-15 millions d’hab) qui forment la majorité des pays d’Europe ont une société comparable, je ne vois pas ce qui te gêne. Ils ont tous des enfants, des vieux, des chômeurs, des travailleurs, etc.

Ils ont tous des exportations, des importations, des industries, etc.

Pourquoi l’Allemagne serait comparable et non la Tchéquie ? La Pologne mais non la Lituanie ?

Ça n’a pas de sens.





je trouvais que la pauvreté n’était pas souhaitable donc ça veut dire qu’il faut de la production donc des emplois.





Bien d’accord.





Maintenant le chômage ça peut être du temps de travail mal réparti et le plein emploi si les gens ont des salaires misérables ne règle rien.





C’est pourquoi je suis pour compenser les bas salaires par une aide, façon prime à l’emploi mais automatique et beaucoup mieux ficelé, qui permet d’avoir une somme suffisante même si ta productivité n’e le permettrait pas.





Nan mais on parle de l’armée rouge sur ces massacres, pas de la CGT ou du PCF.





Alors le problème c’est que le PCF, téléguidé et largement financé par Moscou e, a soutenu envers et contre tout Staline, Mao et Pol-Po (et plus récemment Maduro). S’ils avaient pris leurs distances et condamné ça, je veux bien, mais quand on est OK avec l’invasion de l’Afghanistan ou l’écrasement du printemps de Prague, non, désolé.





Sinon la France était dans l’OTAN et les USA menaient cointelpro et plaçaient des dictateurs partout en amérique ça ferait de nous d’atroces criminels de guerre pro dictature?





COINTELPRO était une mission secrète et largement illégale.

De même, la plupart des actions des États-Unis étaient largement de leur chef (les alliés de l’OTAN n’avaient pas vraiment leur mot à dire, vu que ça dépassait le cadre de l’Atlantique Nord), et secrètes, non approuvées par le Congrès, etc.





loi n°82-683 du 4 aout 1982 surtout





https://www.liberation.fr/checknews/2018/06/18/l-homosexualite-a-t-elle-ete-depe…

nonon, 1791 surtout.





Il y a une vie intellectuelle avant les youtubeurs tu sais. Ce que j’écris était déjà vrai dans les années 90.

Et je n’ai jamais parlé de comploter pour prendre le pouvoir, j’ai parlé d’avoir un contrôle sur les esprits via les médias et sur le débats politiques via des financements d’orateurs/partis. Prendre le pouvoir implique d’assumer le pouvoir, et ça c’est dangereux. Les riches sont intelligents, ils ne pratiquent pas…





Bon, j’ignorais que Soros était détesté avant ces dernières années. Mea Culpa.

As-tu des sources sur ce que tu affirmes, à savoir « lavoir un contrôle sur les esprits via les médias » ?

Autant que je sache, la diversité des médias est de mise sous ces latitudes ?





Tu as une source pour ces deux tiers éligibles? Parce que en cherchant 2 secondes j’en doute fort

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/70-des-francais-eligibl…





Yup, exactement ça, merci. 65 %, donc à peu près les deux tiers.





Maintenant c’est les dividendes des banques privées qui ont capté l’argent des livrets A qui augmentent…





Euh quoi ? Le livret A a un rendement minable et a pourtant une collecte record.

Comme dit supra, le problème n’est pas tant les HLM que le manque de construction privée, qui héberge une grande majorité de la population.

Celle-ci (et la construction des HLM également) est minée par la très forte réglementation du foncier, les maires qui ne veulent pas donner de permis de construire, et autres joyeusetés du même genre de la plupart de ce que j’ai lu.

Tokyo n’a pas ce problème du logement. Ils construisent assez.





2eme partie, impots des particuliers parce qu’on cherche des stats sur les impots des particuliers

Tableau 214 : Répartition par tranche d’impôt net (foyers imposés) parce qu’on recherche une ventilatiion par niveau de revenu.





Mais du coup c’est uniquement l’impôt sur le revenu, tu ne m’avais pas dit juste avant que c’était trompeur de ne considérer que cet impôt ?

Et sinon, uniquement sur l’IR, ça confirme ce que je disais : les plus riches payent le plus d’impôts sur le revenu.





La PMI et la CAF françaises pourraient probablement être améliorées mais ça fonctionne très bien.





Ben voyons, c’est la pénurie massive de crèches, on compense massivement avec des assistantes maternelles, ce qui est sous-optimisé, mais çafonctionne très bien.





Essaye d’atterrir sur les délires de groupie pro riches d’hystérique. Plein de pays pauvres ont plein de riches, genre le Brésil ou le Venezuela que tu évoquais comme étant une dictature communiste dans un élan d’objectivité sereine visiblement coutumière chez toi <img data-src=" />





Le Venezuela est un régime autoritaire et socialiste, oui.

Sinon, tu as commis une erreur de logique. J’ai dit « un pays sans riche est un pays pauvre », je n’ai pas dit « un pays avec des riches n’est pas un pays pauvre ». Le fait qu’il y ait des riches au Brésil ou au Venezuela n’infirme donc pas mes propos.





S’il y a des riches dans les pays riches c’est que la tradition politique de l’occident est celle de monarchies avec propriété privée, concentration des richesses et héritage





Gné ?

La Corée du Sud qui s’est enrichie récemment sur une échelle historique c’est un pays occidental pour toi ?

Idem dans une moindre mesure pour le Japon, et les pays riches d’extrême-orient



Les pays du Golfe à part, sinon il n’y a pas de pays riche non occidental, donc c’est aussi facile de dire qu’il y a des riches dans les pays riches parce que ce sont des pays riches, en fait.





Je ne sais pas ce qu’il te faut niveau soumission. Pas de terre en propre, peuple réparti entre désormais trois dictatures. Islam rigoriste sous la figure de Saladin ou Zoroastrisme pas plus rationaliste que l’Islam…







c’était une des grandes monarchies d’Europe au temps des lumières à accueillir la nouveautéhttps://www.persee.fr/doc/dhs_0070-6760_1978_num_10_1_1174 et donc ils ont eu le même cheminement vers le rationalisme, l’éducation des masses, l’hygiène, la démocratie parlementaire que l’ensemble de l’occident…





Attends, tu mélanges en un seul bloc éléments historiques et modernes, religion, culture et société ?

Là on parle des pays actuels.





La Pologne n’a jamais été un pays traditionaliste/sclérosé





La Pologne actuelle est sans doute traditionaliste mais pas du tout sclérosée, c’est un pays dynamique en forte croissance.



Et j’ai l’impression que pour toi « soumis » = « tous ceux qui ne sont pas d’accord avec moi » , voire carrément « participant à l’économie de marché ».





Il n’y a pas de cadre d’emploi de journalier pour les cadres en France. Ton salaire est versé même si tu es en intercontrat à ton agence.

Les seuls journaliers à ma connaissance sont les auto entrepreneurs ou les intérimaires en France. C’est régulé pour les uns et récent pour les autres.





Euh pardon si je me suis mal exprimé, je ne parle pas d’emploi journalier, je parle de forfait-jour.

Il s’agit d’un mécanisme des cadres par lequel ils travaillent bien plus que les 35 heures légales, mais sont plus payés, et ont droit à des RTT en plus.

Je t’invite à consulter cette fiche de cadremploi pour plus d’information :https://www.cadremploi.fr/editorial/conseils/droit-du-travail/detail/article/for…





Oui et? Tu présupposes qu’ils partagent par défaut? <img data-src=" />

Tu as 12 ans et demi et ta maman te laisse utiliser son compte PCI?



[/quote]



Qu’ils partagent quoi ?

La création de richesse ? Oui, en payant les salaires principalement. C’est même un des premiers coûts des entreprises.





Marx est enseigné dans les écoles de commerce, ses travaux sur le travail font toujours référence et sont utilisés même par les plus anticommunistes des économistes.





Euh quoi ?

Marx enseigné en école de commerce, ça m’étonnerait fort. Je n’ai rien trouvé en ce sens. Tu aurais des sources sur le sujet ?

Quant à l’économie, ses propos sont clairement dépassés. Robert Solow disait : « The fact is, however, that most serious English-speaking economists regard Marxist economics as an irrelevant dead end »





Surtout si on considère que la plupart du socle légal qui nous distingue du reste du monde en tant qu’occidentaux et Français (Place des femmes, laicité, rationalisme, mixité des populations…) est issu largement du socle de pensée socialiste/moderniste?





Quoi ?

Le marxisme c’est l’athéisme d’état et persécution des religions. La laïcité c’est chacun a le droit de pratiquer sa religion. D’ailleurs la laïcité à la française est une incongruité par rapport au Canada par exemple ou les policiers ont droit au turban Sikh (Jagmeet Singh)

La place des femmes… lol la gauche qui refusait le vote des femmes qui voteraient comme les curés <img data-src=" />

Le rationalisme, il faut voir ce que tu mets dedans. Le socialisme c’est quand même les grands travaux inutiles pour le principe de dompter la nature, refuser avec Gide et Kravchenko de se rendre compte de la réalité de l’URSS, gober en bloc sans aucun recul ni discernement la propagande, du moment que la couleur est rouge, etc.

La mixité des populations, c’est quoi ? Le PCF qui installait des kilotonnes de pauvres dans la banlieue rouge pour être réélu ?









tpeg5stan a écrit :



Gné ? Le droit de grève et de syndicat, voté par des libéraux (Ollivier et Waldeck-Rousseau), est un moyen d’action légal.





Et qu’est ce qui a été obtenu par ce moyen d’action?

On parle du vrai monde, pas d’une belle théorie…







tpeg5stan a écrit :



Le reste, c’est bloquer une entreprise tierce.

Tu dirais quoi si des islamistes bloquaient un supermarché qui vend du porc ? Parce que c’est exactement le même brol.





Que ça n’a rien à voir avec des questions religieuses.







tpeg5stan a écrit :



En as-tu une mesure claire, nette et précise ? Parce que j’ai aussi l’impression de me répéter, mais sinon c’est BS.





Additionner temps partiels et contrats courts dans la stat de l’insee pour la France.

Cesser de comparer des systèmes où 100% de l’emploi est précaire avec des sytèmes offrant des protections aux salariés en agrégeant ça aux systèmes mixtes comme l’allemagne et “abracadabra, je pense que qu’il faut déréglementer et enlever les protections sociales des gens pour qu’ils soient moins précaires <img data-src=" />”.







tpeg5stan a écrit :



Tu confonds pauvreté et misère.





Sur le dernier décile de population on passe vite de l’un à l’autre mais c’est effectivement un généralisation abusive.







tpeg5stan a écrit :



Une stat sur « le chômage tue plus que l’emploi », il y a

une stat sur « la pauvreté tue plus que la richesse », il y a

Il va me falloir exactement ce que tu veux. Parce que « est-ce qu’un chômeur riche meurt plus ou moins qu’un travailleur pauvre » ça reste de l’expérience de pensée, on est statistiquement plus pauvre au chômage qu’au travail.





La jointure richesse+travail comparée à richesse sans travail. Chose qui au moins pour les rentiers (mais qui ne sont pas de la même origine sociologique que les pauvres) ne semble pas poser de souci sanitaire…







tpeg5stan a écrit :



Par ailleurs, tu te mets dans une impasse. Supposons que quelqu’un n’ait pas une productivité suffisante pour être payé beaucoup plus que le SMIC, que préfères-tu ? Qu’il soit travailleur pauvre, ou qu’il soit au chômage ? Dans les deux cas, il aura une surmortalité.





Supposons qu’on parle d’une population en général et pas d’un cas précis qui t’arrange.

Mais c’est précisément la question qui se pose, travailleur pauvre a priori il y a une surmortalité par rapport aux travailleurs, est ce qu’elle est supérieure à celle des pauvres? Je ne connais pas d’étude sur le sujet (mais toi non plus visiblement) et donc je m’abstiens de décider de son résultat à l’avance et d’en tirer des conclusions comme quoi il faut développer l’emploi précaire… Juste une question d’honnêteté, je n’ai pas de préconçu sur le sujet, juste je refuse les raccourcis magiquement compatibles avec les propositions d’employeurs peu scrupuleux parce que c’est trop beau pour être vrai et si des générations de travailleurs ont lutté contre la précarité c’est qu’il y a probablement une bonne raison.







tpeg5stan a écrit :



La différence se retrouve sur la tranche 25-54 ans dans les statistiques Eurostat :https://ec.europa.eu/eurostat/databrowser/view/tepsr_wc170/default/table?lang=fr

Ce n’est pas uniquement un problème de tranche d’âge, même si j’imagine que ça peut jouer.

En fait, si on veut se pencher sur le chômage des seniors en particulier, il faudrait que je retrouve (tu me dis si ça t’intéresse), que l’augmentation de l’âge de la retraite était corrélée avec la baisse du taux de chômage des plus de 55 ans. L’explication la plus probable est pour les employeurs le risque de voir leur employé partir pensionné « du jour au lendemain », et préfèrent donc ne pas embaucher, risque atténué avec le rallongement.





C’est intéressant et tout à fait plausible si on se met dans la peau d’un employeur.

Pour le reste avec un chômage des jeunes trois fois supérieur à la tranche d’âge du dessus il est évident qu’avoir une faible natalité fait une meilleure stat, déjà la stat brute baisse mais aussi le simple remplacement plus complexe des seniors entraine le fait qu’on les garde jusqu’à la retraite et fait donc baisser le chômage des seniors aussi.







tpeg5stan a écrit :



Pourquoi ?

Autant les micro-États ayant moins de 5 millions d’habitants, je veux bien que ça n’ait pas de sens, autant les pays de taille moyenne (5-15 millions d’hab) qui forment la majorité des pays d’Europe ont une société comparable, je ne vois pas ce qui te gêne. Ils ont tous des enfants, des vieux, des chômeurs, des travailleurs, etc.

Ils ont tous des exportations, des importations, des industries, etc.

Pourquoi l’Allemagne serait comparable et non la Tchéquie ? La Pologne mais non la Lituanie ?

Ça n’a pas de sens.





Et ils ont tous des DOM TOM? des dépenses militaires au niveau de France/Angleterre etc. Des systèmes de protection sociale ?

On peut comparer tout, mais pas juste prendre les stats brutes comme tu le fais et décréter qu’il y a un pb spécifique à la France et qui est lié aux protections des travailleurs. C’est une démarche malhonnête et simpliste.

J’ai juste réagi là dessus, après si j’indique que les systèmes de contrats horaires anglais ou allemands me semblent néfastes c’est que j’ai comparé justement…







tpeg5stan a écrit :



C’est pourquoi je suis pour compenser les bas salaires par une aide, façon prime à l’emploi mais automatique et beaucoup mieux ficelé, qui permet d’avoir une somme suffisante même si ta productivité n’e le permettrait pas.





Qui la finance? Les classes moyennes? Du coup on baisse les revenus des classes moyennes pour que les entreprises préservent les dividendes des actionnaires? Au mieux ça amplifie le pb d’inégalités, au pire ça fait sortir de France l’argent des classes moyennes si l’actionnariat est international… On a intérêt à attirer du touriste et à vendre du pinard en asie pour financer un système pareil sans grosse baisse de pouvoir d’achat.



Les partisans d’un revenu de base “pro business” ont étudié ces questions, dans mon souvenir ça rabotait assez sec les revenus moyens, les gains sur la paperasserie du système social actuel ne compensaient en rien le surcout fiscal pour la population. Ils défendaient leur idée par le fait que ça allait faire exploser les créations d’entreprises etc. a voir dans les quelques pays qui expérimentent, mais pas gagné a priori.







tpeg5stan a écrit :



Alors le problème c’est que le PCF, téléguidé et largement financé par Moscou e, a soutenu envers et contre tout Staline, Mao et Pol-Po (et plus récemment Maduro). S’ils avaient pris leurs distances et condamné ça, je veux bien, mais quand on est OK avec l’invasion de l’Afghanistan ou l’écrasement du printemps de Prague, non, désolé.





Pour revenir au sujet de base, mai 68 n’est pas un mouvement syndical, les syndicats l’ont rejoint et contrôlé sur la fin uniquement.

Ce n’était pas non plus un mouvement animé par le PCF qui à l’instar de toute la gauche institutionnelle a tenté de le récupérer et de le canaliser électoralement et concrètement l’a plutôt combattu qu’aidé.

Seuls les quelques dizaines de milliers de maoistes ont participé côté grévistes et sans trop d’arrières pensées mais au même titre que quelques dizaines de milliers d’anarchistes ou autres groupuscules trotskistes qui étaient opposés et à mao et à l’urss… Avec l’écrasante majorité des millions de grévistes qui n’ont jamais été encarté et idéologisés nulle part.

Du coup tes assimilations mai68 = mouvement stalinien maoiste n’ont pas grand sens.

Tout comme les gilets jaunes ne sont affiliés à rien de bien structuré je pense aujourd’hui.







tpeg5stan a écrit :



COINTELPRO était une mission secrète et largement illégale.





Comme tout ce qui relève des services secrets…





tpeg5stan a écrit :



De même, la plupart des actions des États-Unis étaient largement de leur chef (les alliés de l’OTAN n’avaient pas vraiment leur mot à dire, vu que ça dépassait le cadre de l’Atlantique Nord), et secrètes, non approuvées par le Congrès, etc.





Les actions de l’urss aussi étaient de leur propre chef et pour les grosses saloperies, tenues secrètes. C’est quoi le fond de ton argumentaire?

Il y a les mauvais empires, c’est les empires qui pillent assassinent méprisent les peuples et ont des services secrets agressifs et les bons empires, qui pillent assassinent méprisent les peuples et ont des services secrets agressifs mais c’est des bons empires. <img data-src=" />







tpeg5stan a écrit :



https://www.liberation.fr/checknews/2018/06/18/l-homosexualite-a-t-elle-ete-depe…

nonon, 1791 surtout.





On parle de l’évolution des moeurs post 68, les lois de 80-81 ont bien apporté la fin des dernières discriminations légales (par la criminalisation) et la fin de beaucoup de discriminations pratiques. Il n’a jamais été question de la fin des buchers catholiques?!?

Staline, lui, avait recriminalisé l’homosexualité qui avait été libéralisée par la révolution d’octobre… on n’est donc pas dans une pression stalinienne sur la société des évènements de 68 (pour revenir à l’argument d’origine).







tpeg5stan a écrit :



Bon, j’ignorais que Soros était détesté avant ces dernières années. Mea Culpa.





Au moins des anglais déjà <img data-src=" />

Et de tous les partisans d’un capitalisme régulé sinon (soit une majorité de gens en europe de l’ouest).

Et sinon pour des questions idéologiques de toute la droite oui, depuis qu’il finance oxfam, l’altermondialisme des années 90, le soutien humanitaire et + aux migrants.







tpeg5stan a écrit :



As-tu des sources sur ce que tu affirmes, à savoir « lavoir un contrôle sur les esprits via les médias » ?

Autant que je sache, la diversité des médias est de mise sous ces latitudes ?





Propaganda de Berneys/Lipmann, Manufacturing Consent de chomsky pour des choses plus récentes. Le travail de acrimed pour la France depuis 25 ans.

Et juste lire la presse dans la période pré-élection de Macron avec les jolies couvertures pleine page dignes de Staline grande époque pour lui et des photos mal cadrées et sélectionnant des mimiques agressives pour ses opposants (surtout Mélenchon qui se prête spécialement à la diabolisation mais valable pour les autres aussi). Tout ça alors qu’il avait des résultats minables en tant que ministre mais shuuuut osef… à un moment il suffit juste d’avoir les yeux ouverts.







tpeg5stan a écrit :



Yup, exactement ça, merci. 65 %, donc à peu près les deux tiers.





Pas si tu prends tous les critères. Relis moins vite.







tpeg5stan a écrit :



Euh quoi ? Le livret A a un rendement minable et a pourtant une collecte record.

Comme dit supra, le problème n’est pas tant les HLM que le manque de construction privée, qui héberge une grande majorité de la population.

Celle-ci (et la construction des HLM également) est minée par la très forte réglementation du foncier, les maires qui ne veulent pas donner de permis de construire, et autres joyeusetés du même genre de la plupart de ce que j’ai lu.

Tokyo n’a pas ce problème du logement. Ils construisent assez.





Le livret A collectait plus d’argent avant que son taux soit raboté par décision politique, le reste relève de la digression.

Le japon a une population en baisse. Là encore, comparer ce qui est comparable…







tpeg5stan a écrit :



Ben voyons, c’est la pénurie massive de crèches, on compense massivement avec des assistantes maternelles, ce qui est sous-optimisé, mais çafonctionne très bien.





Ben non, ça dépend des parents. Les assmat c’est bien mieux adapté pour certains. Tu peux négocier les conditions d’accueil (nourriture, soin, horaires) pour les familles avec des critères religieux, écolos par exemple et niveau optimisation à part celles qui exercent en MAM, ça économise des mètres carrés de logements inutilisés sinon hors accueil comme dans le cas des crèches.

C’est probablement un bien meilleur système dès que tu sors des grandes villes où la taille des logements ne permet pas l’accueil dans de bonnes conditions en fait.







tpeg5stan a écrit :



J’ai dit « un pays sans riche est un pays pauvre »





C’était une argumentation par sillogisme donc?







tpeg5stan a écrit :



Gné ?

La Corée du Sud qui s’est enrichie récemment sur une échelle historique c’est un pays occidental pour toi ?

Idem dans une moindre mesure pour le Japon, et les pays riches d’extrême-orient





En tant que protectorats américains ils en ont adopté en grande partie le système économique oui. Ca les rattache à l’occident politiquement (le japon depuis bien avant le protectorat d’ailleurs).







tpeg5stan a écrit :



Et j’ai l’impression que pour toi « soumis » = « tous ceux qui ne sont pas d’accord avec moi » , voire carrément « participant à l’économie de marché ».





Soumis = qui se contentent de leur sort sans jamais s’imposer en tant que peuple face à leurs élites (quel qu’en soit le résultat ensuite, ça peut, comme en Russie, être un échec). C’est le cas de pays comme la malaisie par ex.

100% des nations en 2019 participant à l’économie de marché à part quelques poches numériquement faibles de population, ta déduction est forcément foireuse…







tpeg5stan a écrit :



Euh pardon si je me suis mal exprimé, je ne parle pas d’emploi journalier, je parle de forfait-jour.





Ca reste réglementé par les durées légales de repos et les congés restent indexés sur une norme nationale.

Ce ne sont pas des journaliers. Le droit du travail les protège.







tpeg5stan a écrit :



Qu’ils partagent quoi ?

La création de richesse ? Oui, en payant les salaires principalement. C’est même un des premiers coûts des entreprises.





Les salaires sont payés par le CA des entreprises qui est lié au travail des employés. Tu prends un raccourci idéologiquement orienté et faux/partiel, l’associatif paie ses salariés et n’a pas d’actionnariat ni de très riches aux manettes par ex. ca reste de l’entreprise privée libre.

Je te parle d’évolution de niveau de richesse relative d’un groupe social à l’autre. Il y a eu des patrons qui augmentaient les salaires qu’elle qu’en soit la raison (ford pour le plus connu) mais ça fait des décennies que ce type de direction paternaliste des entreprises et de la société en général est morte et enterrée. Aujourd’hui aucun actionnaire, individuel ou fond de pension ne partage quoi que ce soit au nom de l’intérêt général ou par considération sociale, chaque centime gardable est gardé pour le/les propriétaires et la production s’oriente donc toute entière vers les plus riches.







tpeg5stan a écrit :



Euh quoi ?

Marx enseigné en école de commerce, ça m’étonnerait fort. Je n’ai rien trouvé en ce sens. Tu aurais des sources sur le sujet ?





Je pense principalement à la Théorie de la valeur







tpeg5stan a écrit :



Quoi ?

Le marxisme c’est l’athéisme d’état et persécution des religions.





Sauf que le marxisme est une branche minoritaire du socialisme dans son impact politique en occident.

Pour la France l’anarchisme/blanquisme reste le socialisme majoritaire jusqu’à la guerre de 14 et ensuite ce sera les scories de la sociale démocratie (louis blanc) du 19 qui se rassembleront chez radicaux et SFIO qui seront majoritaires sur la quasi totalité du 20e.

C’est le cas dans la plupart des pays d’Europe de l’ouest dont je connais un peu l’histoire sociale.



Quant aux persécutions ça dépend des pays et des moments mais si tu prends l’URSS pour un pays censé avoir été athée pendant 70 ans les religions se sont remontées quand même extrêmement vite. C’est possiblement vrai surtout en chine, mais qui était une zone à spiritualité majoritairement sans dieu déjà de base…







tpeg5stan a écrit :



La place des femmes… lol la gauche qui refusait le vote des femmes qui voteraient comme les curés <img data-src=" />





Et dont pourtant les premières élues seront élues en Espagne républicaine…

Et pour la France la commune est assez largement reconnu aussi comme étape de leur émancipation pratique comme théorique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Commune_de_Paris_%281871%29#Vers_l%27%C3%A9mancipa…

Après il y avait une gauche bourge, une gauche antisémite, coloniale etc. (Et une gauche qui réprime la commune de Paris) et certaines avancées comme l’éducation massive des filles seront le fait de l’extrême droite royaliste mais globalement le socialisme a plutôt été source d’émancipation et de possibilités d’expérimentations sur ces sujets.







tpeg5stan a écrit :



Le rationalisme, il faut voir ce que tu mets dedans. Le socialisme c’est quand même les grands travaux inutiles pour le principe de dompter la nature, refuser avec Gide et Kravchenko de se rendre compte de la réalité de l’URSS, gober en bloc sans aucun recul ni discernement la propagande, du moment que la couleur est rouge, etc.

La mixité des populations, c’est quoi ? Le PCF qui installait des kilotonnes de pauvres dans la banlieue rouge pour être réélu ?





Je parle de l’absence de dimension religieuse dans la gouvernance. On ne gouverne plus pour le salut ou autre particularité locale.

Les socialistes n’ont pas du tout le monopole de ça bien entendu et comptent leur lot de croyants effectivement (religieux ou idéologues politiques).

Pour le reste tu as une source sur le PCF qui installait des pauvres en Banlieue?

Pour moi la pauvreté dans les faubourgs de Paris et la dimension frondeuse des populations qui y vivaient pré-existe même à la révolution Française et en est un moteur important (sans culottes, prise de la bastille, athéisme du bassin parisien etc.). Plusieurs siècles avant le PCF.










yvan a écrit :



Et qu’est ce qui a été obtenu par ce moyen d’action?

On parle du vrai monde, pas d’une belle théorie…







De nos jours ça ne sert plus à grand chose de faire grève, effectivement. La loi et les tribunaux sont largement du côté des employés, et on préfère les négociations collectives.

À plus grande échelle, ce sont souvent des grèves qui ont permis le vote de réformes. C’est d’ailleurs dommage qu’en France tout passe par des lois, mébon.





Additionner temps partiels et contrats courts dans la stat de l’insee pour la France.





Mais… C’est déjà le cas. Avec un temps partiel ou un contrat court tu n’es pas comptabilisé comme chômeur au sens Eurostat.





“abracadabra, je pense que qu’il faut déréglementer et enlever les protections sociales des gens pour qu’ils soient moins précaires <img data-src=" />”.





En-dehors des formules magiques, le fait que les contraintes du CDI provoquent en réaction une multiplication des contrats fragiles est assez bien documenté.





La jointure richesse+travail comparée à richesse sans travail. Chose qui au moins pour les rentiers (mais qui ne sont pas de la même origine sociologique que les pauvres) ne semble pas poser de souci sanitaire…





Aaaaah, je comprends maintenant. La différence d’espérance de vie entre les rentiers qui ne travaillent pas et les rentiers qui travaille, honnêtement, ça ne me regarde pas puisque c’est totalement un choix de leur part.



Par contre, il est fort probable qu’un rentier (qu’il travaille ou nin) aura une meilleure santé qu’un travailleur pauvre ou un chômeur, sans problème.



Mais ça avance quoi de le dire ?





Supposons qu’on parle d’une population en général et pas d’un cas précis qui t’arrange.





Une population est composée d’individus, et ceux-ci seront toujours présent dans une population.





travailleur pauvre a priori il y a une surmortalité par rapport aux travailleurs, est ce qu’elle est supérieure à celle des pauvres?





Travailleur riche&gt;travailleur pauvre&gt;chômeur, sans conteste.





Juste une question d’honnêteté, je n’ai pas de préconçu sur le sujet, juste je refuse les raccourcis magiquement compatibles avec les propositions d’employeurs peu scrupuleux parce que c’est trop beau pour être vrai et si des générations de travailleurs ont lutté contre la précarité c’est qu’il y a probablement une bonne raison.





Donc : « je ferme les yeux sur le sujet, pour éviter de devoir répondre à la question qui doit pourtant avoir une réponse » ?





Et ils ont tous des DOM TOM? des dépenses militaires au niveau de France/Angleterre etc. Des systèmes de protection sociale ?





Le Royaume-Uni dépense une part du PIB plus importante en dépense que la France. Mais dans tous les cas, c’est autour de 1-2% du PIB, pas grand’chose.



Le Royaume-Uni a aussi des territoires d’Outre-Mer (Gibraltar, Malouines, Bermudes, Caïmans), mais moins peuplés que ceux de la France. Leur taux de chômage est effectivement fort élevé, ce qui démontre un bel échec français d’ailleurs, mais le taux de chômage métropolitain n’est que marginalement affecté :https://insee.fr/fr/statistiques/4175314#encadre1



Un système de protection sociale ? Oui, les autres pays d’Europe en ont, les gens ne meurent pas dans la rue.

Le système de santé néerlandais est d’ailleurs très bon, la NHS britannique pas terrible par contre, j’ai cru comprendre.





On peut comparer tout, mais pas juste prendre les stats brutes comme tu le fais et décréter qu’il y a un pb spécifique à la France





Et l’Italie*





et qui est lié aux protections des travailleurs.





Ça ne vient pas des statistiques, ça, je le sors d’ailleurs.





C’est une démarche malhonnête et simpliste.





Constater une anomalie française en termes de chômage est pourtant assez honnête intellectuellement.





Qui la finance?





Ça dépend le montant que tu y mets. Il y a déjà un nombre impressionnant d’aides, les fusionner et rationaliser pour faire une « prime à l’emploi + » ne serait pas très coûteux. Après je n’ai pas de projet précis et chiffré, je suis juste pour arrêter l’hypocrisie.





Les actions de l’urss aussi étaient de leur propre chef et pour les grosses saloperies, tenues secrètes.





L’invasion de l’Afghanistan, les grandes famines ou l’écrasement du printemps de Prague n’ont rien de secret, pas plus que Tien An Men. C’étaient des horeurs au grand jour, sur lesquelles les communistes (et honteusement nombre de socialistes) avaient les yeux grand fermés.





Propaganda de Berneys/Lipmann, Manufacturing Consent de chomsky pour des choses plus récentes. Le travail de acrimed pour la France depuis 25 ans.





C’est du travail militant d’extrême-gauche et très daté. Des vraies sources ?





Et juste lire la presse dans la période pré-élection de Macron avec les jolies couvertures pleine page dignes de Staline grande époque pour lui et des photos mal cadrées et sélectionnant des mimiques agressives pour ses opposants





C’est sourcé, ça ?





Pas si tu prends tous les critères. Relis moins vite.





J’avais très bien lu la première fois, le seul autre critère est de ne pas avoir de logement approprié. Mais il est possible d’être dans les plus riches et de ne pas avoir de logement, ou d’être pauvre et d’en avoir.

Mon problème c’est surtout que le logement « social » est largement disponible (et occupé) par les gens qui ont largement les moyens et bloquent la place des autres.





Le livret A collectait plus d’argent avant que son taux soit raboté par décision politique





le taux du livret A dépend de l’inflation. Il n’y a quasiment plus d’inflation, donc les taux sont minables.



Et ça reste un placement largement utilisé, avec des milliards dessus.



[quot€]Le japon a une population en baisse. [/quote]



Là encore, renseigne-toi, voilà un lien :https://www.centreforcities.org/blog/can-tokyo-show-us-how-to-solve-britains-hou…

La population de Tokyo augmente, pourtant les prix ne flambent pas. Pourquoi ? Ils construisent (et démolissent) beaucoup.





Les assmat c’est bien mieux adapté pour certains.





Je parle bien depuis tout à l’heure des parents qui voudraient une place en crèche mais doivent se rabttre sur autre chose. C’est super si des gens préfèrent les « assmat », mais si c’est un choix par défaut, c’est nul.





C’était une argumentation par sillogisme donc?





Oui, un raisonnement logique.





En tant que protectorats américains ils en ont adopté en grande partie le système économique oui. Ca les rattache à l’occident politiquement (le japon depuis bien avant le protectorat d’ailleurs).





Donc seuls les pays occidentaux et les pays arabes pétroliers sont des pays riches.

Coïncidence ? Je ne pense pas.





Soumis = qui se contentent de leur sort sans jamais s’imposer en tant que peuple face à leurs élites





Tu as conscience que c’est extrêmement politisé comme définition ?

Que les systèmes politiques démcoratiques avec des contre-pouvoirs sont « soumis » pour toi, alors qu’une dictature au nom du peuple n’est pas « soumise ».



Il y a toujours des élites dans tous les pays, quelle qu’en soit le nom. Il est possible de vouloir en changer, absurde de vouloir s’en débarrasser.





Les salaires sont payés par le CA des entreprises







Ben… oui, 60 % du chiffre d’affaires même.





l’associatif paie ses salariés et n’a pas d’actionnariat ni de très riches aux manettes par ex.[/quot€]



Tu sais, il est possible d’avoir des actionnaires sans avoir de « très riches aux manettes ».



[quote]Aujourd’hui aucun actionnaire, individuel ou fond de pension ne partage quoi que ce soit au nom de l’intérêt général ou par considération sociale





Ce sont deux concepts derrière lesquels on peut mettre n’importe quoi.

Les actionnaires gardent une minorité par rapport aux employés ou à l’État.





Je pense principalement à la Théorie de la valeur





La théorie de la valeur est largement pompée sur Ricardo, mais surtout est totalement fausse





Sauf que le marxisme est une branche minoritaire du socialisme dans son impact politique en occident.

Pour la France l’anarchisme/blanquisme reste le socialisme majoritaire jusqu’à la guerre de 14 et ensuite ce sera les scories de la sociale démocratie (louis blanc) du 19 qui se rassembleront chez radicaux et SFIO qui seront majoritaires sur la quasi totalité du 20e.

C’est le cas dans la plupart des pays d’Europe de l’ouest dont je connais un peu l’histoire sociale.





Il va falloir modifier l’article Wikipédia, la SFIO est marxiste dedans.

C’est seulement après 1981 que le PS abandonne la volonté de rupture avec le capitalisme. Que ça s’appelle marxisme ou non, d’ailleurs.





Quant aux persécutions ça dépend des pays et des moments mais si tu prends l’URSS pour un pays censé avoir été athée pendant 70 ans les religions se sont remontées quand même extrêmement vite.





C’est censé vouloir dire quoi cet argument ?

« ouais ok, on a massacré des chrétiens, mais ça va, il y en a d’autres ? »







Je parle de l’absence de dimension religieuse dans la gouvernance. On ne gouverne plus pour le salut





La révolution prolétarienne mondiale, l’idéologie communiste comme guide de la façon de diriger le pays, etc. c’est une théocratie. Une théocratie athée et persécutrice, mais une théocratie quand même.





Pour le reste tu as une source sur le PCF qui installait des pauvres en Banlieue?





Le PCF a construit massivement des logements sociaux. L’idée est d’avoir plus de pauvres, plus susceptibles de voter pour eux.

https://www.cairn.info/revue-espaces-et-societes-2017-3-page-33.htm

Il y a aussi des cartes des logements sociaux ici :https://www.aorif.org/logement-social-en-idf/chiffres-cles-cartes/

C’est vieux mais il y a ça aussi :https://www.lesechos.fr/2003/11/un-blocage-efficace-linertie-678110