Rovio (Angry Birds) explose tous ses records, merci aux produits dérivés

Rovio (Angry Birds) explose tous ses records, merci aux produits dérivés

Tout est bon dans le cochon

Avatar de l'auteur
Nil Sanyas

Publié dans

Économie

04/04/2013
29

Rovio (Angry Birds) explose tous ses records, merci aux produits dérivés

L'éditeur finlandais Rovio, connu pour ses fameux jeux Angry Birds, a réalisé une année 2012 exceptionnelle. Son chiffre d'affaires a ainsi augmenté de 101 %, porté comme jamais par les produits dérivés, qui représentent désormais 45 % de ses résultats.

Angry Birds

Angry Birds, un succès planétaire 

Depuis le tout premier Angry Birds sorti en 2009 sur iOS, la société finlandaise Rovio a su décliner son jeu pour accroître son succès et donc ses finances. Angry Birds Seasons, Angry Birds Rio, Bad Piggies, Angry Birds Space, et Angry Birds Star Wars ont ainsi vu le jour ces dernières années, les trois derniers marquant l'année 2012 en sus de Amazing Alex.

 

Résultat, Rovio peut se vanter d'avoir généré à lui seul plus de 1,7 milliard de téléchargements depuis sa création, pour 263 millions d'utilisateurs actifs mensuels en décembre dernier. Des chiffres qui donnent le tournis et qui ont permis à à la société de plus que doubler son effectif en 2012, passant de 224 employés à 518.

Des produits dérivés très nombreux et lucratifs

Mais si sans surprise, Angry Birds Space et Star Wars ont augmenté les résultats de Rovio, ce dernier précise que ses produits dérivés ont représenté 45 % de son chiffre d'affaires. Un taux particulièrement élevé et certainement unique pour un simple éditeur de jeux vidéo. Rovio explique ainsi que ses produits dérivés ont vu leurs revenus se multiplier par trois en 2012.

Quels sont ces produits dont on parle ? Depuis un certain temps, Rovio vend des peluches, des casquettes, des bonnets, des chaussures, des chaussettes, des sweats, des t-shirts, des costumes, des sacs, des coques de téléphones et de tablettes, des porte-clés, des écouteurs, des hauts-parleurs, des serviettes, des magnets, des coussins, des livres, etc. tout ceci à l'effigie des fameux volatiles et autres personnages créés par Rovio.

Des parcs à thème, un dessin animé, un film...

Mais ce n'est pas tout. Des parcs à thème Angry Birds ont vu le jour l'an passé. Un en Finlande a ainsi été ouvert il y a un peu plus d'un an, et la Chine en fera de même cette année de façon officielle. Qui plus est, depuis deux ans, Rovio a carrément ouvert une boutique physique en Finlande, et que d'autres pourraient bien voir le jour dans certains pays, notamment en Chine. Rajoutons qu'il existe le dessin animé Angry Birds, et un film en 3D pourrait bien voir le jour d'ici 2016...

 

Enfin, pour revenir au bilan financier de la société, sachez qu'elle a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 152,2 millions d'euros, pour un bénéfice net de 55,5 millions d'euros, soit une marge nette non négligeable de 36,4 %. De quoi faire tourner la tête de bien des concurrents. Rovio devra toutefois se renouveler s'il ne veut pas régresser à l'avenir, la mode d'Angry Birds ne sera en effet pas éternelle.

29

Écrit par Nil Sanyas

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Angry Birds, un succès planétaire 

next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

Commentaires (29)


Le 04/04/2013 à 13h 23

Des bonnes idées, du talent et la richesse à portée de bras.

bien joué à eux. Leur succès est mérité, même si je n’aime aps trop Angry Birds


Le 04/04/2013 à 13h 24

ne pas oublier le désinfectant pour les mains, utile pour les écrans tactiles <img data-src=" /><img data-src=" />



https://just4teeth.com/images/a/angry-birds-hand-sanitizer.jpg


Le 04/04/2013 à 13h 26

C’est pas annonciateur de la fin du monde ce genre de news ?


Le 04/04/2013 à 13h 30







Yallith a écrit :



C’est pas annonciateur de la fin du monde ce genre de news ?







non, la fin du monde c’était l’annee derniere.



Le 04/04/2013 à 13h 31

Mouais enfin…

Rien de bien fabuleux.



Ils ont la chance de rencontrer le succès, du coup ils pressent le fruit à outrance, jusqu’à la dernière goutte, tant que ça rapporte le moindre euro.



Ça va pas faire d’eux les visionnaires du siècle, ni prouver leur capacité à rebondir plus loin que ça.


Le 04/04/2013 à 13h 34

Tout le monde ne peut pas faire pareil. <img data-src=" />



Soit, il n’ont pas été à l’origine de l’idée (crash the castle) mais il faut reconnaître qu’ils l’ont très bien exploitée. <img data-src=" />


Le 04/04/2013 à 13h 34

doublon (erreur 37??)


Le 04/04/2013 à 13h 36

ça me fait penser qu’il me manque des peluches <img data-src=" />


Le 04/04/2013 à 13h 38







Reznor26 a écrit :



Mouais enfin…

Rien de bien fabuleux.



Ils ont la chance de rencontrer le succès, du coup ils pressent le fruit à outrance, jusqu’à la dernière goutte, tant que ça rapporte le moindre euro.



Ça va pas faire d’eux les visionnaires du siècle, ni prouver leur capacité à rebondir plus loin que ça.





C’est à cause de gens comme toi qu’en France personne ne crée. Tu sembles complètement aigri ! <img data-src=" />

Moi je les salue, ils ont eu une idée sympa, bien réalisée ! Et ils ont bien raison de jouer de la martyngale tant qu’ils le peuvent. On sait tous à quel point le succès peut vite s’évader.



Le 04/04/2013 à 13h 39







Reznor26 a écrit :



Mouais enfin…

Rien de bien fabuleux.



Ils ont la chance de rencontrer le succès, du coup ils pressent le fruit à outrance, jusqu’à la dernière goutte, tant que ça rapporte le moindre euro.



Ça va pas faire d’eux les visionnaires du siècle, ni prouver leur capacité à rebondir plus loin que ça.





D’autant plus qu’il est quasiment certain qu’ils n’arriveront pas à rebondir, vu que le succès que leur premier jeu était un peu un coup de bol.

Quand on voit Amazing Alex et l’autre jeu qu’ils ont fait donc j’ai déjà oublié le nom, on se rend bien compte que la mayonnaise n’a pas pris pour ces tentatives.



Le 04/04/2013 à 13h 45

Comme eux, il fallait arriver les premiers en même temps que la multiplication (comme des petits pains) des écrans tactiles… et bien en profiter <img data-src=" />


Le 04/04/2013 à 13h 49







ErGo_404 a écrit :



D’autant plus qu’il est quasiment certain qu’ils n’arriveront pas à rebondir, vu que le succès que leur premier jeu était un peu un coup de bol.

Quand on voit Amazing Alex et l’autre jeu qu’ils ont fait donc j’ai déjà oublié le nom, on se rend bien compte que la mayonnaise n’a pas pris pour ces tentatives.







En même temps, ils peuvent pas réussir à tous les coups ou alors ça voudrait dire qu’ils sont très bons.



Toutefois, ils ont encore de la marge pour sortir un (ou plusieurs) futur succès.



Dans le pire des cas, ils peuvent toujours prendre leur retraite. Avec les sommes accumulées, les actionnaires ont de quoi vivre tranquille jusqu’à la fin de leurs jours.



Et l’éditeur de Fruit Ninja, il vend… des fruits ?



<img data-src=" />



Le 04/04/2013 à 13h 58



D’autant plus qu’il est quasiment certain qu’ils n’arriveront pas à rebondir, vu que le succès que leur premier jeu était un peu un coup de bol.

Quand on voit Amazing Alex et l’autre jeu qu’ils ont fait donc j’ai déjà oublié le nom, on se rend bien compte que la mayonnaise n’a pas pris pour ces tentatives.





Un coup de bol ? Le succès est sans cesse renouvelé à chaque dérivé du jeu.



Ils ont été plus intelligent que d’autres en misant très vite sur les produits dérivés, probablement bien conscient que le jeu seul serait vite passé de mode.

Il suffit d’aller en Finlande pour voir à quel point Angry Bird est présent : soda, peluche, bonbons, jeux de société, jouets… on en voit partout <img data-src=" />



Je pense qu’ils ont très bien géré les choses compte tenu de la durée de vie souvent éphémère d’un jeu sur mobile.



Après bien sur, il faudra qu’ils songent à trouver un vrai nouveau jeu avec de nouveaux personnages, etc.


Le 04/04/2013 à 14h 00







OhmydogPM a écrit :



C’est à cause de gens comme toi qu’en France personne ne crée.





Peut-être…



Dans tout succès il y a une part de chance et de mystère.

Or dans le cas présent celle-ci me parait particulièrement élevée, et donc difficilement pérenne autrement qu’en pressant le fruit jusqu’à la dernière goutte, c’est tout ce que je dis.



Même si l’analogie est complètement foireuse, c’est un peu comme Dany Boon et son “Bienvenue chez les ch’tis”. Une rencontre est créée avec le public, mais au lieu de comprendre que le formidable succès est surtout la somme de paramètres très divers, on glorifie l’auteur comme s’il détenait une recette magique. Sauf que la réalité finit par reprendre ses droits.



Dans les deux cas ils n’ont rien inventé d’extraordinaire, ils sont assez largement extérieurs à leur propre réussite. Ce genre de succès s’apparente plus à un “gros lot”. Tu peux capitaliser dessus, mais il y a très peu de chances que ça se reproduise, ça ne prouve pas grand-chose en soi.



Ceci étant dit :




  • Tant mieux pour eux, ça n’est pas la question.

  • Ça n’est que mon avis, et je dis peut-être n’importe quoi. <img data-src=" />



Le 04/04/2013 à 14h 02



Des parcs à thème Angry Birds ont vu le jour l’an passé.



On pourra y catapulter des gens ?








Reznor26 a écrit :



Mouais enfin…

Rien de bien fabuleux.



Ils ont la chance de rencontrer le succès, du coup ils pressent le fruit à outrance, jusqu’à la dernière goutte, tant que ça rapporte le moindre euro.



Ça va pas faire d’eux les visionnaires du siècle, ni prouver leur capacité à rebondir plus loin que ça.







je pense franchement que c’est loin d’etre un coup de bol comme tu dis… ils ont sorti un produit bien calibré, accessible a tous, a un prix raisonnable, apportant du contenu regulierement.

et chaque nouveau jeu (seasons, rio) a su renouveller le gameplay en gardant le principe de base intact.

parce qu’a la meme epoque, il y a eu un tas de jeux basés sur le meme principe et aucun n’a eu le meme succes.




Le 04/04/2013 à 14h 23

Toute une génération de piafs !! <img data-src=" />



N’empêche que le succès de ce petit jeu m’est incompréhensible. Mais c’est super car on a des jeux amusant sur nos smartphones comme Chicken Can’t Fly, Legend of Descent, Orb et Space Tube <img data-src=" />


Le 04/04/2013 à 14h 26







floop a écrit :



je pense franchement que c’est loin d’etre un coup de bol comme tu dis…





+1, tout le monde aime les oiseaux et deteste les cochons, c’est le combo assuré pour se faire des pepetes.



Le 04/04/2013 à 14h 30

je rentre de finalnde, c’est assez fou comme on en trouve partout des peluches et autres gadgets, rovio y est devenu la fierté locale (pour faire oublier nokia)


Le 04/04/2013 à 14h 58







Yallith a écrit :



C’est pas annonciateur de la fin du monde ce genre de news ?





pourquoi ?



Pas assez culturel ?




Le 04/04/2013 à 15h 00

mais même en France, en magasin de jouets y’a plein de peluches, de jeux, jeux de plateaux et tout (plus les accessoires coques de tél, portes clés..)


yvan Abonné
Le 04/04/2013 à 15h 15







OhmydogPM a écrit :



C’est à cause de gens comme toi qu’en France personne ne crée. Tu sembles complètement aigri ! <img data-src=" />

Moi je les salue, ils ont eu une idée sympa, bien réalisée ! Et ils ont bien raison de jouer de la martyngale tant qu’ils le peuvent. On sait tous à quel point le succès peut vite s’évader.





C’est sur que les gens ne créent pas en France dans le jeu vidéo…



Et la raison principale c’est probablement les commentaires critiques dans les forums <img data-src=" />



Le 04/04/2013 à 15h 24







Groink a écrit :



Un coup de bol ? Le succès est sans cesse renouvelé à chaque dérivé du jeu.



Ils ont été plus intelligent que d’autres en misant très vite sur les produits dérivés, probablement bien conscient que le jeu seul serait vite passé de mode.

Il suffit d’aller en Finlande pour voir à quel point Angry Bird est présent : soda, peluche, bonbons, jeux de société, jouets… on en voit partout <img data-src=" />



Je pense qu’ils ont très bien géré les choses compte tenu de la durée de vie souvent éphémère d’un jeu sur mobile.



Après bien sur, il faudra qu’ils songent à trouver un vrai nouveau jeu avec de nouveaux personnages, etc.





A la base du succès des produits dérivés, il y a surtout le succès énorme du jeu d’origine. Et c’est là qu’ils ont du du bol. Un peu comme Doodle jump quelque part. Ces jeux sont excellents mais n’ont rien d’exceptionnel non plus, pourtant ils se vendent très bien.

Après ils ont très bien géré leur affaire avec les produits dérivés et les déclinaisons du jeu. Mais ça ne durera pas, car le coup de chance initial, ils auront du mal à le retrouver.

Tout ce qu’il leur reste à faire c’est engager quelques devs et faire d’autres jeux qui se vendront probablement moins bien.

C’est exactement comme avec Minecraft d’ailleurs. Une fois le soufflé retombé, leur gloire va retomber très vite et leurs finances risquent de plonger avec.



Le 04/04/2013 à 15h 25
Le 04/04/2013 à 16h 16







ErGo_404 a écrit :



A la base du succès des produits dérivés, il y a surtout le succès énorme du jeu d’origine. Et c’est là qu’ils ont du du bol. Un peu comme Doodle jump quelque part. Ces jeux sont excellents mais n’ont rien d’exceptionnel non plus, pourtant ils se vendent très bien.

Après ils ont très bien géré leur affaire avec les produits dérivés et les déclinaisons du jeu. Mais ça ne durera pas, car le coup de chance initial, ils auront du mal à le retrouver.

Tout ce qu’il leur reste à faire c’est engager quelques devs et faire d’autres jeux qui se vendront probablement moins bien.

C’est exactement comme avec Minecraft d’ailleurs. Une fois le soufflé retombé, leur gloire va retomber très vite et leurs finances risquent de plonger avec.







cf zynga surtout ..

et oui, le “coup de chance” initiale, qui veut que le jeu ait buzzé a mort dépend de tellement de paramètres autres que sa simple qualité, c’est assez effarant quand on y pense, et ça fait un peu déprimer les développeurs (indé surtout) de jeux de se dire qu’au final, c’est quand même trèèèès aléatoire leur métier.. une belle loterie, sans règles fixes



Le 04/04/2013 à 16h 26

Pfff, paramétres aléatoires…. Mon oeil.



Suffit de dire “Chuck Norris aime Angry Birds” et ca marche<img data-src=" />


Le 04/04/2013 à 17h 17



Tout est bon dans la cochonne





<img data-src=" />

<img data-src=" />


Le 04/04/2013 à 17h 56

Ils doivent bien avoir les boules ceux qui investissent des centaines de millions pour un beau jeu qui au final a peu de succès et qu’un jeu comme angry bird “explose” les records :|