Ubisoft victime d'une fausse déclaration d'abandon de la marque Watch Dogs

Ubisoft victime d’une fausse déclaration d’abandon de la marque Watch Dogs

On m'voit on m'voit plus...

Avatar de l'auteur
Kevin Hottot

Publié dans

Société numérique

04/02/2014
32

Ubisoft victime d'une fausse déclaration d'abandon de la marque Watch Dogs

Le week-end semble avoir été plutôt agité du côté de chez Ubisoft. Le 1er février, l'USPTO, l'organisme en charge de la gestion des brevets et des marques déposées aux États-Unis, a reçu une demande de l'éditeur concernant l'abandon de la marque Watch Dogs. Or, Ubisoft nie avoir procédé à cette requête.

Watch Dogs

 

Alors que King défrayait la chronique en attaquant quiconque utilisait le mot Candy dans le titre de ses jeux, ce qui à mené à des réactions plutôt amusantes, chez Ubisoft on assistait à une manœuvre inattendue dans le domaine des marques déposées. Le 1er février,  l'United States Patent and Trademark Office (USPTO) a reçu une demande signée de la main d'Yves Guillemot, PDG de l'éditeur, concernant l'abandon de la marque déposée Watch Dogs. Un fait d'autant plus surprenant que le titre doit sortir dans quelques mois seulement et que l'attente des joueurs et des actionnaires à son sujet est énorme. 

 

La surprise était également totale du côté de l'éditeur, qui s'est empressé le 3 février d'envoyer une requête au directeur de l'USPTO pour demander la non prise en compte de l'annulation. « Monsieur Guillemot n'a jamais signé la requête d'abandon, pas plus qu'Ubisoft Entertainement. La requête d'abandon est frauduleuse et n'a été remplie ni par Ubisoft, ni par l'un de ses représentants », peut on lire dans la réclamation.

 

Cependant, à l'heure où nous écrivons ces lignes, le bureau américain des marques et des brevets n'a pas encore pris en compte la réclamation de l'éditeur et la marque Watch Dogs est considérée comme ayant été abandonnée par son ancien propriétaire, comme le montre la capture d'écran ci-dessous : 

 

Ubisoft Abandon Watch Dogs

 

Par chance, la personne ayant rempli les documents d'abandon au nom d'Ubisoft n'a pas pensé à le faire pour l'ensemble des catégories de produits pour laquelle elle avait été déposée. Ainsi, la marque reste valable dans divers domaines comme les jeux en ligne, l'habillement, les productions audiovisuelles ou encore dans les jouets pour enfants ainsi que les guides de jeux imprimés.

 

Il est également à noter qu'aucune autre entité n'a profité de ce pseudo-abandon pour redéposer la marque dans la foulée, ce qui aurait certainement causé du fil à retordre aux avocats de l'éditeur français. Quoi qu'il en soit, la situation devrait rapidement revenir à la normale, et cela ne devrait pas retarder la sortie de Watch_Dogs, qui reste attendu pour le trimestre prochain sur PC, PlayStation 3, PlayStation 4, Wii U, Xbox 360 et Xbox One. Les précommandes sont d'ailleurs ouvertes chez de nombreux revendeurs.

32

Écrit par Kevin Hottot

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Commentaires (32)


Le 04/02/2014 à 10h 04

Pendant ce temps là, chez jeuxvideo.com …. Je vous laisse admirer leurs news.





Bref, vive PCInpact !



<img data-src=" />


Le 04/02/2014 à 10h 05

On m’voit on m’voit plus…

Astérix vient de passer à la télé ou quoi ? Ca fait 2 jours de suite que vous y faites référence <img data-src=" />


Le 04/02/2014 à 10h 09

Ces offices de dépôts en général (marques, brevets…) sont soit véritablement idiots, soit véritablement négligents : à aucun moment ils ne se sont demandés quel pourrait être l’intérêt pour une marque à abandonner de toute ugence un nom déposé ?? (pour lequel en plus un jeu est en préparation)


spidy Abonné
Le 04/02/2014 à 10h 09







Cara62 a écrit :



Pendant ce temps là, chez jeuxvideo.com …. Je vous laisse admirer leurs news.





Bref, vive PCInpact !



<img data-src=" />





c’est toujours un régal les commentaires sur jv.com, remarque, les news en elles-mêmes le sont aussi, c’est une sorte de marque de fabrique chez eux.



leur système de commentaires/forum est toujours aussi moderne aussi <img data-src=" />



Le 04/02/2014 à 10h 13







kikoo25 a écrit :



Ces offices de dépôts en général (marques, brevets…) sont soit véritablement idiots, soit véritablement négligents : à aucun moment ils ne se sont demandés quel pourrait être l’intérêt pour une marque à abandonner de toute ugence un nom déposé ?? (pour lequel en plus un jeu est en préparation)







Ils recoivent une grosse flopée de demande chaque jour dont une partie est traitée de manière semi-automatique.

De plus, en relisant l’article on constate que la demande était signée du PDG de Ubisoft , leur confusion peut donc être compréhensible.



Le 04/02/2014 à 10h 18

Une sacrée bonne blague que voilà, y en a qui doit encore bien rigoler <img data-src=" />


Le 04/02/2014 à 10h 19

Effrayant si les usurpations de demandes d’abandon de marque sont aussi simples…

D’ailleurs comment s’en sont-ils rendus compte?<img data-src=" />


Le 04/02/2014 à 10h 19







Cara62 a écrit :



Pendant ce temps là, chez jeuxvideo.com …. Je vous laisse admirer leurs news.





Bref, vive PCInpact !



<img data-src=" />







C’était difficile de faire plus succint qu’eux <img data-src=" /> Mais merci pour le compliment <img data-src=" />



Le 04/02/2014 à 10h 20







CUlater a écrit :



Effrayant si les usurpations de demandes d’abandon de marque sont aussi simples…

D’ailleurs comment s’en sont-ils rendus compte?<img data-src=" />





Ils ont reçu un mail automatique pour signaler la démarche.



Le 04/02/2014 à 10h 21







Cara62 a écrit :



Pendant ce temps là, chez jeuxvideo.com …. Je vous laisse admirer leurs news.





Bref, vive PCInpact !



<img data-src=" />







C’est surtout triste de voir ton commentaire en pole position, ça donne une mauvaise image.



Le 04/02/2014 à 10h 21







ExIcarus a écrit :



Ils recoivent une grosse flopée de demande chaque jour dont une partie est traitée de manière semi-automatique.

De plus, en relisant l’article on constate que la demande était signée du PDG de Ubisoft , leur confusion peut donc être compréhensible.





Oui mais vu le tarif qu’on les paye, flopée ou pas flopée ils devraient vérifier un minium (ou alors adopter des tarifs de hard discounter à la Lidl). Quant à la signature “du PDG de Ubisoft”, ça ne justifie en rien la promptitude de l’exécution : si c’est un faux par définition ça peut être un faux de n’importe quoi.



Je veux dire, ok qu’ils aient du mal à vérifier pourquoi pas, mais dans ce cas qu’ils envoient au moins une demande de confirmation et fassent courir un délai de grâce avant de faire sauter la marque comme ça. Je ne vois aucune situation qui imposerait de supprimer un dépôt de toute urgence (NB: sur la capture d’écran on note “express abandonment”), et quand bien même ce serait le cas ce genre de demande expresse (il ne doit pas y en avoir une flopée, là, par contre) devrait soulever à tous les coups un red flag pour vérification…



Le 04/02/2014 à 10h 24







risbo a écrit :



C’est surtout triste de voir ton commentaire en pole position, ça donne une mauvaise image.







Je suis tout Ouïe, tu peux argumenter?



Le 04/02/2014 à 10h 31







Cara62 a écrit :



Je suis tout Ouïe, tu peux argumenter?







peut-etre au hasard donner l’image que nous commentateurs n’ayons que ca a faire de déblatérer sur les concurrents de pcinpact ?



mais je dis ca vraiment au hasard hein <img data-src=" />



Le 04/02/2014 à 10h 32







Cara62 a écrit :



Je suis tout Ouïe, tu peux argumenter?







Jv.com c’est pe pas PcInpact mais ils sont tous a fais correct la plupart du temps



Et quand a leur news elle date du 03-02-2014 à 23h09 puis mise à jour, alors que celle de PcInpact date d’aujourd’hui



Je suppose que l’erreur que tu leur reproches est d’avoir dit “La théorie la plus probable voudrait simplement qu’Ubisoft envisage de modifier le titre pour le remplacer par un autre.”



Bref, je trouve ça dommage d’avoir peu de considération pour des gens qui font leur travail qui plus est quand il n’y pas à redire



Le 04/02/2014 à 10h 40







Vieux_Coyote a écrit :



Une sacrée bonne blague que voilà, y en a qui doit encore bien rigoler <img data-src=" />







En France c’est le genre de blague qui peut couter 3 ans de prison et 45 000 € d’amendes, il vaux mieux pour lui qu’on ne le retrouve jamais.



Le 04/02/2014 à 10h 42







saf04 a écrit :



peut-etre au hasard donner l’image que nous commentateurs n’ayons que ca a faire de déblatérer sur les concurrents de pcinpact ?



mais je dis ca vraiment au hasard hein <img data-src=" />







Tout à fait, je peux le comprendre.







risbo a écrit :



Jv.com c’est pe pas PcInpact mais ils sont tous a fais correct la plupart du temps



Et quand a leur news elle date du 03-02-2014 à 23h09 puis mise à jour, alors que celle de PcInpact date d’aujourd’hui



Je suppose que l’erreur que tu leur reproches est d’avoir dit “La théorie la plus probable voudrait simplement qu’Ubisoft envisage de modifier le titre pour le remplacer par un autre.”



Bref, je trouve ça dommage d’avoir peu de considération pour des gens qui font leur travail qui plus est quand il n’y pas à redire







Et ça change quoi ? Je signale juste, que PCI fait un meilleur boulot que un site dédié sur le JV, tu trouves ça normal ?

Certes sur un ton de dénigrement, après de tout façon, PCI peut supprimer mon commentaire, si ça nuit à leur image.



<img data-src=" />










Le 04/02/2014 à 10h 50







risbo a écrit :



Jv.com c’est pe pas PcInpact mais ils sont tous a fais correct la plupart du temps







Mouais <img data-src=" />

Ils sont quand même champions pour faire de la news à clic, leur truc c’est surtout d’en écrire le plus possible et le plus rapidement possible et ce n’est pas rare de les voir rapporter de fausses rumeurs ou même de ne pas être fichus de traduire correctement un communiqué de presse.



Le 04/02/2014 à 11h 06







risbo a écrit :



Jv.com c’est pe pas PcInpact mais ils sont tous a fais correct la plupart du temps



Et quand a leur news elle date du 03-02-2014 à 23h09 puis mise à jour, alors que celle de PcInpact date d’aujourd’hui



Je suppose que l’erreur que tu leur reproches est d’avoir dit “La théorie la plus probable voudrait simplement qu’Ubisoft envisage de modifier le titre pour le remplacer par un autre.”



Bref, je trouve ça dommage d’avoir peu de considération pour des gens qui font leur travail qui plus est quand il n’y pas à redire







Sinon en comparant les titres il y a pas mal de différence, même après MàJ de chez jvc.



“Ubisoft abandonne Watch_dogs” <img data-src=" />



Le 04/02/2014 à 11h 21







kikoo25 a écrit :



Oui mais vu le tarif qu’on les paye, flopée ou pas flopée ils devraient vérifier un minium (ou alors adopter des tarifs de hard discounter à la Lidl). Quant à la signature “du PDG de Ubisoft”, ça ne justifie en rien la promptitude de l’exécution : si c’est un faux par définition ça peut être un faux de n’importe quoi.



Je veux dire, ok qu’ils aient du mal à vérifier pourquoi pas, mais dans ce cas qu’ils envoient au moins une demande de confirmation et fassent courir un délai de grâce avant de faire sauter la marque comme ça. Je ne vois aucune situation qui imposerait de supprimer un dépôt de toute urgence (NB: sur la capture d’écran on note “express abandonment”), et quand bien même ce serait le cas ce genre de demande expresse (il ne doit pas y en avoir une flopée, là, par contre) devrait soulever à tous les coups un red flag pour vérification…







“express” ne devrait il pas plutôt être traduit par “expressément” ?



Le 04/02/2014 à 11h 28







blaétria a écrit :



“express” ne devrait il pas plutôt être traduit par “expressément” ?







applicant filled an express abandonment.



le demandeur a rempli un (formulaire d’) abandon express.



je vient de lire la news jv + une partie des commentaires, si on la mixe avec la news pci du lanceur de chat, je pense qu’on pourrait monter quelques bonne escadrilles.


Le 04/02/2014 à 11h 45







cerank a écrit :



Mouais <img data-src=" />

Ils sont quand même champions pour faire de la news à clic, leur truc c’est surtout d’en écrire le plus possible et le plus rapidement possible et ce n’est pas rare de les voir rapporter de fausses rumeurs ou même de ne pas être fichus de traduire correctement un communiqué de presse.







JV.com là-dessus, ça va encore.

Gameblog, par contre… <img data-src=" />



Le 04/02/2014 à 12h 07







blaétria a écrit :



“express” ne devrait il pas plutôt être traduit par “expressément” ?





Ca pourrait, mais dans ce contexte je pense que c’est le sens de rapide… ne serait-ce que vue la rapidité d’éxécution, justement ;) Ou alors sinon en plus de pas faire leur travail de vérif ils se hâtent de bâcler le boulot même si c’est pas demandé par le demandeur



Le 04/02/2014 à 12h 21

<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Les équipes marketing de Ubisoft sont vraiment intelligentes.



Je n’aurais jamais pensé à faire un coup pareil pour faire mousser le titre.



Mais quand on y pense, c’est génial, un jeu qui parle des vulnérabilités technologiques du monde moderne……Un brevet qui tombe…L’arroseur arrosé, c’est génial.



Bref Bravo UBI <img data-src=" />


John Shaft Abonné
Le 04/02/2014 à 12h 27



l’habillement, (…) ainsi que les guides de jeux imprimés.





1/ Vivement le slip Watch_Dogs alors <img data-src=" />



2/ Si le guide de jeu porte sur un jeu INtitulé Watch_Dogs mais que le jeu ne s’appelle pas comme ça, ça va être dur <img data-src=" />


Eifersucht Abonné
Le 04/02/2014 à 13h 11

“express abandonment” c’est une renonciation du dépôt de la marque à la demande du déposant (par opposition à la perte automatique du dépôt) pas une procédure urgente.


Le 04/02/2014 à 13h 17







spidy a écrit :



c’est toujours un régal les commentaires sur jv.com, remarque, les news en elles-mêmes le sont aussi, c’est une sorte de marque de fabrique chez eux.



leur système de commentaires/forum est toujours aussi moderne aussi <img data-src=" />







Oh le site web est clairement daté y compris le système de commentaire.

Le site recherchait des développeurs Web pour bâtir le prochain JV.com



Le fait est que le développeur principal du site actuel est parti sur un autre projet.

Il y a bien des développeurs, mais si le code source du site est trop spécifique cela peut laisser un grand manque au niveau de la documentation du code.



Sur ce type de site web souvent le développement spécifique est une quasi obligation.



Je travail moi même sur un site web piloté intranet, c-à-d que toutes les données source du site sont hébergées dans l’entreprise, les portails web courant ne sont que des entités enfants sans aucune relation directe avec l’intranet.



L’intranet est le cœur de métier de l’entreprise le B2C ou B2B auront une version édulcorée de l’intranet.



Le Framework utilisé dans mon cas est code Igniter.



Ce Framework est codé en PHP5 et fonctionne sous le software pattern MVC.

Il est vraiment simple d’utilisation et dispose d’objets vraiment performant.



Le 04/02/2014 à 13h 31







risbo a écrit :



Jv.com c’est pe pas PcInpact mais ils sont tous a fais correct la plupart du temps





Pour générer du clic, ah ça oui, ils sont corrects !!! <img data-src=" />



spidy Abonné
Le 04/02/2014 à 13h 54







maxxyme a écrit :



Pour générer du clic, ah ça oui, ils sont corrects !!! <img data-src=" />





<img data-src=" />



sniperdc a écrit :



Oh le site web est clairement daté y compris le système de commentaire.

Le site recherchait des développeurs Web pour bâtir le prochain JV.com



Le fait est que le développeur principal du site actuel est parti sur un autre projet.

Il y a bien des développeurs, mais si le code source du site est trop spécifique cela peut laisser un grand manque au niveau de la documentation du code.



Sur ce type de site web souvent le développement spécifique est une quasi obligation.



Je travail moi même sur un site web piloté intranet, c-à-d que toutes les données source du site sont hébergées dans l’entreprise, les portails web courant ne sont que des entités enfants sans aucune relation directe avec l’intranet.



L’intranet est le cœur de métier de l’entreprise le B2C ou B2B auront une version édulcorée de l’intranet.



Le Framework utilisé dans mon cas est code Igniter.



Ce Framework est codé en PHP5 et fonctionne sous le software pattern MVC.

Il est vraiment simple d’utilisation et dispose d’objets vraiment performant.





je vais jeter un oeil. je développe plutôt en Java/C#, j’ai touché un peu PHP.

par contre t’utilise quel EDI pour le PHP ?



Le 04/02/2014 à 14h 42







spidy a écrit :



<img data-src=" />

je vais jeter un oeil. je développe plutôt en Java/C#, j’ai touché un peu PHP.

par contre t’utilise quel EDI pour le PHP ?







Officieusement, j’utilise la version Zend Studio une version d’essai à vie.

Officiellement Adobe DreamWeaver 11



PHP et les plateformes LAMP (Linux Apache MySQL et PHP) sont vraiment powerfull.



Stable selon les distributions avec peux ou pas de failles système <img data-src=" />



Certains serveurs (avec mémoire ECC) ont un uptime de 320 jours sans redémarrage.



Compte tenu que tu code en JAVA tu ne sera pas déstabilisé <img data-src=" />

Tu peux même choisir d’installer Apache TomCat pour utiliser JAVA comme interpréteur de script Web.



Après libre à toi de choisir une distribution web de ton choix: Ubuntu, Fedora, CenTos, Open Suse sont les plus utilisées et les forums, les aides sur la configuration et les bugs sont légion .



Un bon départ est de recycler une machine style Intel Core 2 Duo, 1 Go de mémoire vive ( avec 512 ça tourne) et 40 Go d’espace disque.



Pour le reste des infos je reste dispo par MP et la communauté de PCInpact également.



Le 04/02/2014 à 18h 46

C’est quand même étonnant, même si la demande est signée, je pense que sur des produits du genre, la protection industrielle doit inclure une plus forte sécurité au moins une demande de confirmation en plusieurs étapes.



Un jeu AAA, et une seule demande pour retirer la marque? par les temps qui court ça paraît pas crédible. <img data-src=" /> <img data-src=" /><img data-src=" />


Le 05/02/2014 à 13h 35







after_burner a écrit :



C’est quand même étonnant, même si la demande est signée, je pense que sur des produits du genre, la protection industrielle doit inclure une plus forte sécurité au moins une demande de confirmation en plusieurs étapes.



Un jeu AAA, et une seule demande pour retirer la marque? par les temps qui court ça paraît pas crédible. <img data-src=" /> <img data-src=" /><img data-src=" />







D’un autre côté, ça reflète bien la qualité de processus de l’USPTO…ils acceptent tout et n’importe quoi, n’importe comment, et laissent les parties impliquées régler cela à coup d’avocats.