Publié dans Droit

28

Un accord en Europe pour « le renforcement du droit à la réparation »

réparer un smartphone

Le Parlement européen explique que les consommateurs bénéficieront de nouveaux droits afin de rendre les réparations plus « attrayantes et plus simples » une fois la garantie dépassée.

Les principales mesures sont les suivantes :

  • « l’obligation pour le fabricant de réparer les produits ménagers courants tels que les lave-linge, les aspirateurs, et même les smartphones, avec la possibilité d’ajouter d’autres produits à la liste au fil du temps ;
  • l’obligation d’informer les consommateurs des obligations de réparation du fabricant ;
  • la possibilité pour les consommateurs d'emprunter un appareil pendant que le leur est en réparation ou d'opter pour un appareil reconditionné ;
  • un accès gratuit en ligne à une évaluation des prix de réparation ;
  • une extension supplémentaire d’un an de la garantie légale pour les biens réparés. »

Les députés veulent également s’assurer que les fabricants s’engagent à fournir « des pièces de rechange et des outils disponibles, à un prix raisonnable ». Ils ne doivent également pas « empêcher l'utilisation par les réparateurs indépendants de pièces détachées d'occasion ou de pièces détachées réalisées par la 3D ».

Il va encore falloir attendre plusieurs mois : « Une fois la directive adoptée par le Conseil et le Parlement et publiée au Journal officiel de l’UE, les États membres disposeront de 24 mois pour la transposition dans le droit national ».

En France, on dispose pour rappel d’un bonus réparation pour certains appareils. Il a été revu le 1ᵉʳ janvier, en étant plus large et généreux sur des réparations couteuses.

Bonus réparation : quel bilan au bout d’un an ?

28

Tiens, en parlant de ça :

Un mélange entre une réunion d’Anonymous et de tête d’ampoules, pour le meilleur et le pire

663e édition des LIDD : Liens Intelligents Du Dimanche

I’m Blue myself

00:00 Next 0

[Édito] Le buzz à tout prix sur les réseaux sociaux

Intelligence artificielle vs bêtise humaine

17:32 NextSocials 54

La Commission européenne se penche sur l’alternative paiement ou publicité comportementale de Meta

Neverending Story

17:02 DroitSocials 5
next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

28

Commentaires (28)


Refhi Abonné
Le 05/02/2024 à 08h 23
Le coup du matériel de prêt est effectivement salvateur. Quand on fait réparer et qu'on se retrouve trois semaine sans un appareil important...
SebGF Abonné
Le 05/02/2024 à 08h 31
> Ils ne doivent également pas « empêcher l'utilisation par les réparateurs indépendants de pièces détachées d'occasion ou de pièces détachées réalisées par la 3D ».

Et dire qu'il y a un an ou deux, l'impression 3D était le diable du moment qui allait détruire l'industrie, tuer les entreprises, et être source massive de contrefaçon et violation de copyright.
Le 05/02/2024 à 08h 54
Cela est vrai uniquement avec les modèles qui mangent des enfants
Wosgien Abonné
Le 05/02/2024 à 08h 58
Je me demande comment ils encadrent cela. On peut imprimer des plaquettes de frein par exemple, mais le résultat risque d'être décevant.

Je veux dire que le PLA, l'ABS ou le PTFE imprimés (en gros: thermocollé en couche) ou la résine n'ont pas toujours la durabilité escomptée, la qualité d'étanchéité et le lissage nécessaires. On peut remplacer certaines pièces par de l'imprimé, mais pour d'autres la fatigue de la pièce, la façon dont elle va interagir (par exemple en frottant une autre pièce) ou vieillir (par exemple en fondant ou en libérant du plastique sur les verres dans la lave-vaisselle) n'a pas été étudié.
Le 05/02/2024 à 09h 08

Wosgien

Je me demande comment ils encadrent cela. On peut imprimer des plaquettes de frein par exemple, mais le résultat risque d'être décevant.

Je veux dire que le PLA, l'ABS ou le PTFE imprimés (en gros: thermocollé en couche) ou la résine n'ont pas toujours la durabilité escomptée, la qualité d'étanchéité et le lissage nécessaires. On peut remplacer certaines pièces par de l'imprimé, mais pour d'autres la fatigue de la pièce, la façon dont elle va interagir (par exemple en frottant une autre pièce) ou vieillir (par exemple en fondant ou en libérant du plastique sur les verres dans la lave-vaisselle) n'a pas été étudié.
Comme toujours avec du compatible, c’est la réputation du fabricant de compatible qui compte. La techno qui a servi à le réaliser importe peu. Si une techno ne fournit pas la qualité appropriée, elle ne sera pas utilisée.

Sinon, j’ai l’impression qu’il y a un gros manque sur la disponibilité du manuel de réparation. C’est bien beau d’avoir les pièces, mais sans mode d’emploi...
Wosgien Abonné
Le 05/02/2024 à 10h 44

white_tentacle

Comme toujours avec du compatible, c’est la réputation du fabricant de compatible qui compte. La techno qui a servi à le réaliser importe peu. Si une techno ne fournit pas la qualité appropriée, elle ne sera pas utilisée.

Sinon, j’ai l’impression qu’il y a un gros manque sur la disponibilité du manuel de réparation. C’est bien beau d’avoir les pièces, mais sans mode d’emploi...
Les "service manual" ont souvent été écrits par d'autres que les fabricants dès les années 90.
Avant on avait parfois avec l'appareil et le mode d'emploi le schéma électrique et les points de contrôle (dans la HIFI et radio)
Par contre, certaines TV des années 90 avaient une logique de diagnostic hyper poussée qui permettaient à partir du code d'erreur de savoir quoi changer (les philips 100Hz par exemple).
alex.d. Abonné
Le 05/02/2024 à 11h 01

Wosgien

Je me demande comment ils encadrent cela. On peut imprimer des plaquettes de frein par exemple, mais le résultat risque d'être décevant.

Je veux dire que le PLA, l'ABS ou le PTFE imprimés (en gros: thermocollé en couche) ou la résine n'ont pas toujours la durabilité escomptée, la qualité d'étanchéité et le lissage nécessaires. On peut remplacer certaines pièces par de l'imprimé, mais pour d'autres la fatigue de la pièce, la façon dont elle va interagir (par exemple en frottant une autre pièce) ou vieillir (par exemple en fondant ou en libérant du plastique sur les verres dans la lave-vaisselle) n'a pas été étudié.
Vu que ça ne concerne que les appareils électroménagers, quel appareil électroménager comporte des plaquettes de frein ?

Mais sinon, l'idée c'est : le constructeur s'engage à ne pas faire de procès en contrefaçon contre un utilisateur qui fait ses pièces en impression 3D, pas la garantie qu'une impression 3D marchera pour remplacer n'importe quelle pièce.
SebGF Abonné
Le 05/02/2024 à 13h 16

Wosgien

Je me demande comment ils encadrent cela. On peut imprimer des plaquettes de frein par exemple, mais le résultat risque d'être décevant.

Je veux dire que le PLA, l'ABS ou le PTFE imprimés (en gros: thermocollé en couche) ou la résine n'ont pas toujours la durabilité escomptée, la qualité d'étanchéité et le lissage nécessaires. On peut remplacer certaines pièces par de l'imprimé, mais pour d'autres la fatigue de la pièce, la façon dont elle va interagir (par exemple en frottant une autre pièce) ou vieillir (par exemple en fondant ou en libérant du plastique sur les verres dans la lave-vaisselle) n'a pas été étudié.
Je pense que derrière il faut simplement un mécanisme de garantie, comme pour le reconditionné. Il est évident qu'une pièce imprimée en 3D (après ça dépend aussi de quelle technologie on parle, assurément j'irai pas réimprimer une pièce devant supporter une certaine tension avec ma Creality Ender 3v2) se doit d'être conforme aux spécifications du produit. Comme n'importe quelle pièce détachée de fabricant tiers j'ai envie de dire.

Après, il existe déjà de nombreux cas d'usage pour lesquels l'impression 3D est déjà utilisée pour de la réparation. Boulanger l'avait fait avec Happy3D mais ça semble être arrêté depuis (le site affichant "maintenance"). Le service proposait des pièces détachées type plaque pour des emplacements de piles de télécommandes ou souris, principalement leur MDD, imprimées en 3D. Et à titre perso j'ai imprimé en 3D des pièces de casque audio pour prolonger la vie d'un modèle dont une partie du support avait cassé.

Mais dans le cas présent, l'information que j'ai citée provenant de l'aticle se comprend surtout comme ne pouvant invoquer le copyright ou la contrefaçon pour interdire la production de pièces détachées par ce biais. La qualité des-dites pièces restera sous la responsabilité de son fabricant comme c'est déjà le cas aujourd'hui avec les compatibles.
Wosgien Abonné
Le 06/02/2024 à 14h 07

SebGF

Je pense que derrière il faut simplement un mécanisme de garantie, comme pour le reconditionné. Il est évident qu'une pièce imprimée en 3D (après ça dépend aussi de quelle technologie on parle, assurément j'irai pas réimprimer une pièce devant supporter une certaine tension avec ma Creality Ender 3v2) se doit d'être conforme aux spécifications du produit. Comme n'importe quelle pièce détachée de fabricant tiers j'ai envie de dire.

Après, il existe déjà de nombreux cas d'usage pour lesquels l'impression 3D est déjà utilisée pour de la réparation. Boulanger l'avait fait avec Happy3D mais ça semble être arrêté depuis (le site affichant "maintenance"). Le service proposait des pièces détachées type plaque pour des emplacements de piles de télécommandes ou souris, principalement leur MDD, imprimées en 3D. Et à titre perso j'ai imprimé en 3D des pièces de casque audio pour prolonger la vie d'un modèle dont une partie du support avait cassé.

Mais dans le cas présent, l'information que j'ai citée provenant de l'aticle se comprend surtout comme ne pouvant invoquer le copyright ou la contrefaçon pour interdire la production de pièces détachées par ce biais. La qualité des-dites pièces restera sous la responsabilité de son fabricant comme c'est déjà le cas aujourd'hui avec les compatibles.
La garantie, ok, la responsabilité si la pièce imprimée fini par causer des accidents je l'attends.
yannickta Abonné
Le 05/02/2024 à 13h 34

Wosgien

Je me demande comment ils encadrent cela. On peut imprimer des plaquettes de frein par exemple, mais le résultat risque d'être décevant.

Je veux dire que le PLA, l'ABS ou le PTFE imprimés (en gros: thermocollé en couche) ou la résine n'ont pas toujours la durabilité escomptée, la qualité d'étanchéité et le lissage nécessaires. On peut remplacer certaines pièces par de l'imprimé, mais pour d'autres la fatigue de la pièce, la façon dont elle va interagir (par exemple en frottant une autre pièce) ou vieillir (par exemple en fondant ou en libérant du plastique sur les verres dans la lave-vaisselle) n'a pas été étudié.
Qui a dit que l'impression 3D ça devait être forcément du plastique ? Ça existe aussi avec du métal.
Wosgien Abonné
Le 05/02/2024 à 09h 00
J'aime bien la reconduction de garantie de 1 an après réparation.
Avant, on ne voulait pas réparer car c'était cher. Maintenant, avec toutes les vérifications et le suivi qu'il va y avoir, ce sera trop ch...t.

Dj Abonné
Le 05/02/2024 à 09h 32
A propos de réparabilité, il y a Fairphone qui a ajouté dans son manuel la description des schémas électronique de ses composants.
https://www.fairphone.com/fr/2024/01/24/have-you-seen-the-schematics-for-the-fairphone-5/
Wosgien Abonné
Le 05/02/2024 à 10h 42
A l'ancienne :)
Dj Abonné
Le 05/02/2024 à 11h 43

Wosgien

A l'ancienne :)
Oui c'est ouf de faire ça comme dans le temps, si une personne veux tenter une réparation poussée c'est possible.
Et si une personne veux faire des pièces "clones" ça sera vraiment des clones parfait
makosole Abonné
Le 05/02/2024 à 11h 01
Très satisfait de mon Fairphone, je le conseille à tout le monde !
Narm Abonné
Le 05/02/2024 à 10h 48
C'est plutôt une bonne chose.
Surtout pour les prix raisonnables : par exemple Darty après 2 recommandés me propose enfin une pièce, sous 8 semaines, pour pouvoir faire réparer ma cave à vin tombée en panne au bout de 3 ans et demi avec pièces détachées annoncées disponibles pendant 7 ans lors de l'achat.
Pour la modique somme de 145€, le tarif actuel du modèle neuf :censored:
loser Abonné
Le 05/02/2024 à 12h 46
"Raisonnable" ça veut rien dire, c'est subjectif. Et si ça se trouve les 145€ de découpent en: 50€ de frais de dossier, 60€ de main d'oeuvre, 35€ de pièces...
Narm Abonné
Le 05/02/2024 à 14h 36

loser

"Raisonnable" ça veut rien dire, c'est subjectif. Et si ça se trouve les 145€ de découpent en: 50€ de frais de dossier, 60€ de main d'oeuvre, 35€ de pièces...
Non, la main d'oeuvre n'est pas incluse dans le prix annoncé. J'entends raisonnable par rapport au prix d'achat initial :jap:
Wosgien Abonné
Le 05/02/2024 à 14h 35
A l'inverse, chez Dyson ils changent un moteur pour 100€ hors garantie (aspirateur de 7 ans), avec prêt d'aspirateur en attendant.
Focal aussi a un service après-vente impeccable.
iRobot pareil, il faut juste les contacter et on s'arrange par téléphone, les pièces sont moins chères chez eux que sur le net (ebay et consorts inclus).
Seb c'est bien.
Panasonic m'ont étonné aussi. NVidia m'a fait le grand jeu (c'est pas de la réparation, c'est de l'échange standard gratuit hors garantie...).
Nintendo super rapides.
Electrodepot est pas mal pour l'électro "tout-venant". Mieux que Darty actuellement qui semble totalement désorganisé en tout cas par chez moi.

Voilà pour mes expériences sur ces 10-15 dernières années, en général concluantes voire très concluantes.
Globalement, on peut réparer, il suffit de demander. Je fais des repair café, les gens ne pense même plus / n'osent pas demander. Pourtant chez les grandes marques, il y a souvent un accueil très positif et une volonté d'aider et de limiter le coût.
Akhagé Abonné
Le 05/02/2024 à 18h 46

Wosgien

A l'inverse, chez Dyson ils changent un moteur pour 100€ hors garantie (aspirateur de 7 ans), avec prêt d'aspirateur en attendant.
Focal aussi a un service après-vente impeccable.
iRobot pareil, il faut juste les contacter et on s'arrange par téléphone, les pièces sont moins chères chez eux que sur le net (ebay et consorts inclus).
Seb c'est bien.
Panasonic m'ont étonné aussi. NVidia m'a fait le grand jeu (c'est pas de la réparation, c'est de l'échange standard gratuit hors garantie...).
Nintendo super rapides.
Electrodepot est pas mal pour l'électro "tout-venant". Mieux que Darty actuellement qui semble totalement désorganisé en tout cas par chez moi.

Voilà pour mes expériences sur ces 10-15 dernières années, en général concluantes voire très concluantes.
Globalement, on peut réparer, il suffit de demander. Je fais des repair café, les gens ne pense même plus / n'osent pas demander. Pourtant chez les grandes marques, il y a souvent un accueil très positif et une volonté d'aider et de limiter le coût.
Dans le genre aspi j'ai eu une expérience catastrophique chez ROWENTA.
Aspi sans fil au de gamme dont le moteur crame au bout d'à peine 3 ans (garantie 24 mois).
Résultat du SAV: appareil non réparable, le moteur n'est plus vendu, on ne peut rien faire pour vous monsieur.
Le 05/02/2024 à 20h 33

Wosgien

A l'inverse, chez Dyson ils changent un moteur pour 100€ hors garantie (aspirateur de 7 ans), avec prêt d'aspirateur en attendant.
Focal aussi a un service après-vente impeccable.
iRobot pareil, il faut juste les contacter et on s'arrange par téléphone, les pièces sont moins chères chez eux que sur le net (ebay et consorts inclus).
Seb c'est bien.
Panasonic m'ont étonné aussi. NVidia m'a fait le grand jeu (c'est pas de la réparation, c'est de l'échange standard gratuit hors garantie...).
Nintendo super rapides.
Electrodepot est pas mal pour l'électro "tout-venant". Mieux que Darty actuellement qui semble totalement désorganisé en tout cas par chez moi.

Voilà pour mes expériences sur ces 10-15 dernières années, en général concluantes voire très concluantes.
Globalement, on peut réparer, il suffit de demander. Je fais des repair café, les gens ne pense même plus / n'osent pas demander. Pourtant chez les grandes marques, il y a souvent un accueil très positif et une volonté d'aider et de limiter le coût.
Je fais des repair café, les gens ne pense même plus / n'osent pas demander.

Les gens doivent surtout penser que ce sera pas mal d'effort et/ou de temps pour cela ou que le prix sera délirant.

La dernière fois que j'ai tenté une réparation (le gros bouton de sélection de programme d'un lave-linge), j'ai sorti le Système D. Les boutons disponibles étaient vendus à genre 20 ou 30 € sans frais de transport donc hors de question (j'espère que les prix ont changé depuis), c'était du plastique donc l'impression 3D aurait été possible s'il y avait une imprimante dans le secteur et si j'acceptais de perdre des heures à tenter de le reproduire dans un logiciel adapté car évidemment je ne sais pas faire de base... Là aussi, hors de question.

J'ai aussi un dock USB SATA dont le port est HS, qui coûte presque rien sur Aliexpress mais il faut la station de soudage, du flux, du... C'est moins cher d'acheter un neuf :)

Et pour ma part, il n'y a pas de Repair Café à moins de 80 Km et ils ont des horaires impossibles (genre 18-20h le mercredi, fermé le reste de la semaine).

Au final on finit très vite par remplacer, car le temps c'est de l'argent donc autant paier pour conserver le premier.
Modifié le 05/02/2024 à 20h35
alex.d. Abonné
Le 05/02/2024 à 16h 41
Franchement, qui achète ses pièces détachées chez Darty ? Il y a tellement de vendeurs en ligne qui sont beaucoup mieux achalandés et infiniment moins chers.
Le 05/02/2024 à 17h 42

alex.d.

Franchement, qui achète ses pièces détachées chez Darty ? Il y a tellement de vendeurs en ligne qui sont beaucoup mieux achalandés et infiniment moins chers.
:cap:
achalandés => approvisionés
le chaland c'est le client pas les marchandises :)

pour le reste d'acc avec toi, et surtout en cherchant un peu on des pièces origine avec livraison bien plus rapide que le SAV Darty (et autres Boulanger)
alex.d. Abonné
Le 05/02/2024 à 19h 39

theoldscudo

:cap:
achalandés => approvisionés
le chaland c'est le client pas les marchandises :)

pour le reste d'acc avec toi, et surtout en cherchant un peu on des pièces origine avec livraison bien plus rapide que le SAV Darty (et autres Boulanger)
https://dictionnaire.lerobert.com/definition/achalande
Je vois deux définition différentes, mais qui conviennent toutes les deux.
Le 06/02/2024 à 08h 48

alex.d.

https://dictionnaire.lerobert.com/definition/achalande
Je vois deux définition différentes, mais qui conviennent toutes les deux.
si le Robert accepte les "abus de langage" comme valide dans ses lignes, je m'insurge mais je ne peux plus rien dire :)
Modifié le 06/02/2024 à 08h52
Narm Abonné
Le 05/02/2024 à 22h 23

alex.d.

Franchement, qui achète ses pièces détachées chez Darty ? Il y a tellement de vendeurs en ligne qui sont beaucoup mieux achalandés et infiniment moins chers.
Dans le cas présent, la pièce n'était disponible nulle part ailleurs. En gros, c'est une cave à vin estampillée Thomson qui a juste mis son nom et logo sur la marque chinoise Candor.
Wosgien Abonné
Le 06/02/2024 à 09h 48

alex.d.

Franchement, qui achète ses pièces détachées chez Darty ? Il y a tellement de vendeurs en ligne qui sont beaucoup mieux achalandés et infiniment moins chers.
Cela dépend de ce qu'on cherche, mais la plupart de sites internet sont hors de prix niveau livraison.
Quand au moins cher: les sites des constructeurs et des magasins comme electro depot sont souvent moins chers que sur internet.
alex.d. Abonné
Le 06/02/2024 à 10h 08

Wosgien

Cela dépend de ce qu'on cherche, mais la plupart de sites internet sont hors de prix niveau livraison.
Quand au moins cher: les sites des constructeurs et des magasins comme electro depot sont souvent moins chers que sur internet.
Moi j'ai exactement l'expérience inverse : quand on achète la pièce chez le fabricant, c'est là que les frais de port sont démesurés.