Publié dans DroitÉconomieSécurité

9

Les deux principaux responsables de l’agence de cybersécurité ukrainienne accusés de corruption

Des menottes autour d'un rouleau de billets de banquePhoto de Bermix Studio sur Unsplash

Yurii Shchyhol, l’ancien directeur de l’agence de cybersécurité ukrainienne et son adjoint Viktor Zhora sont soupçonnés d’avoir touché un pot-de-vin dans le cadre d’un marché lancé avant l’invasion russe du pays, rapporte ZDNet.

La justice ukrainienne les soupçonne d’avoir détourné « environ 1,5 million d’euros » à l'occasion de l’achat d’un système sécurisé de registre de données américain en 2021 et 2022 pour 7,2 millions d’euros, alors que sa « valeur réelle » ne serait que de 5,6 millions d’euros.

Le marché aurait aussi « été classifié pour éviter un appel d’offre ouvert », précise ZDNet. Le solde « transféré sur des comptes à l’étranger ».

Sur Facebook, Viktor Zhora a dénoncé un « écran de fumée », expliquant qu' « un grand nombre de spécialistes différents, de sous-traitants supplémentaires et d'experts sont nécessaires » pour la mise en oeuvre de tels projets informatiques, et que « c'est ainsi que les systèmes d'information sont développés partout dans le monde ».

Placé en détention provisoire, Yurii Shchyhol a été libéré après le versement d’une caution d’environ 630 000 euros. Les enquêteurs ukrainiens auraient trouvé sur son téléphone un portefeuille crypto doté de l’équivalent de 1,5 million de dollars.

Son ancien adjoint Viktor Zhora, lui aussi placé en détention provisoire, a de son côté été libéré après avoir versé une caution d’environ 250 000 euros.

9

Tiens, en parlant de ça :

Spécialiste des signalements, Point de Contact s’apprête à déposer le bilan

Silence éloquent

17:49 SocialsSociété 4
Façade du bâtiment du New York Times

OpenAI contre-attaque et accuse le New York Times d’avoir « hacké » ses produits

16:27 DroitIA 3
Photo de la Maison-Blanche

Chine, Russie… Joe Biden veut interdire l’envoi de données sensibles américaines à six pays

Fort de roquefort

15:30 DroitSécu 2
Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

9

Commentaires (9)


potn Abonné
Le 04/12/2023 à 08h 31
Ils ont payé leur caution eux-mêmes, ou ils ont été aidés ? Parce que 630 000e, il faut pouvoir les sortir tout de même ! 🤔
Le 04/12/2023 à 08h 49
"J'ai pas détourné l'argent. Caution de 630 k€, pas de pb, je vous fais un petit virement, ou vous prenez les BTC ?"

Ça fait effectivement louche s'ils ont payé eux même...
Le 04/12/2023 à 08h 59
De la corruption en Ukraine, quelle étonnation :(
Elle était pointée du doigt unanimement avant guerre, pourquoi cela aurait changé pendant.
NiDé Abonné
Le 04/12/2023 à 10h 40
Je ne sais pas ce qui était fait avant pour lutter contre la corruption, mais aujourd'hui, vu les aides que l'Ukraine reçoit, ils sont obligés de montrer qu'ils font quelques choses contre
Le 04/12/2023 à 11h 06
Pas autant qu'en Russie, ils sont dans le top 10 mondial pas l'Ukraine. Et la corruption en Hongrie et Slovakie, ils sont dans l'UE en plus

Cela pendant la guerre car ils font le ménage des personnes corrompues régulièrement
Modifié le 04/12/2023 à 11h07
Le 04/12/2023 à 12h 07

xillibit

Pas autant qu'en Russie, ils sont dans le top 10 mondial pas l'Ukraine. Et la corruption en Hongrie et Slovakie, ils sont dans l'UE en plus

Cela pendant la guerre car ils font le ménage des personnes corrompues régulièrement
Effectivement, la place de l'Ukraine dans le classement des pays corrompus s'est améliorée pendant la dernière dizaine d'années.
Modifié le 04/12/2023 à 12h07
refuznik Abonné
Le 04/12/2023 à 12h 42

xillibit

Pas autant qu'en Russie, ils sont dans le top 10 mondial pas l'Ukraine. Et la corruption en Hongrie et Slovakie, ils sont dans l'UE en plus

Cela pendant la guerre car ils font le ménage des personnes corrompues régulièrement
Euh non, ils étaient côte à côte avec la Russie mais bizarrement depuis le début de la guerre ils se sont amélioré. Idem pour le classement de la liberté de la presse, ils ont prit 10 points dans le classement malgré que plusieurs journalistes aient hurlé là-dessus.

Mais bien entendu depuis le début du conflit, de temps en temps ils arrêtent quelques ministres histoire de montrer patte blanche. Ce qui un peu normal, vu que ce sont les thunes de l'UE et des US mais bon là-bas c'est systémique comme en Russie que ce soit des ministres, fonctionnaires, chefs d'entreprises, etc... Ca va être marrant à la reconstruction.
Modifié le 04/12/2023 à 12h43
janvi Abonné
Le 04/12/2023 à 17h 42

refuznik

Euh non, ils étaient côte à côte avec la Russie mais bizarrement depuis le début de la guerre ils se sont amélioré. Idem pour le classement de la liberté de la presse, ils ont prit 10 points dans le classement malgré que plusieurs journalistes aient hurlé là-dessus.

Mais bien entendu depuis le début du conflit, de temps en temps ils arrêtent quelques ministres histoire de montrer patte blanche. Ce qui un peu normal, vu que ce sont les thunes de l'UE et des US mais bon là-bas c'est systémique comme en Russie que ce soit des ministres, fonctionnaires, chefs d'entreprises, etc... Ca va être marrant à la reconstruction.
Sans m'être documenté plus que ça, j'avais compris que la lutte contre la corruption était un des principal argument de la campagne présidentiel de Zelensky.

Et d'après certains analyste, sûrement une des raisons de l'agression russe.

Du coup ca ne semble pas être un paraitre vis a vis des pays soutenant l'Ukraine mais une continuité de quelque chose qui aurait debuté avant la guerre
Le 05/12/2023 à 08h 56

janvi

Sans m'être documenté plus que ça, j'avais compris que la lutte contre la corruption était un des principal argument de la campagne présidentiel de Zelensky.

Et d'après certains analyste, sûrement une des raisons de l'agression russe.

Du coup ca ne semble pas être un paraitre vis a vis des pays soutenant l'Ukraine mais une continuité de quelque chose qui aurait debuté avant la guerre
> Du coup ca ne semble pas être un paraitre vis a vis des pays soutenant l'Ukraine mais une continuité de quelque chose qui aurait debuté avant la guerre

Ça a débuté pendant la guerre, mais avant qu'elle ne devienne aussi intense (pour rappel, la Russie a commencé sa guerre avec l'Ukraine en 2014).

> Et d'après certains analyste, sûrement une des raisons de l'agression russe.

C'est surtout que la corruption en Ukraine permettait à la Russie de la garder plus ou moins sous son contrôle. Je suppose qu'une Ukraine peu corrompue mais soumise à la Russie aurait aussi fait l'affaire pour Poutine.