Publié dans Logiciel

8

Edge permettra bientôt de définir un plafond de RAM à ne pas dépasser

Logo de Microsoft Edge

On doit à Leopeva64 la découverte, dans le canal Canary du navigateur, d’une nouvelle option permettant de définir une quantité de mémoire qu’Edge ne peut pas dépasser.

Comme on peut le voir dans la capture, le réglage fonctionne par défaut quand un jeu est exécuté, pour s’assurer que la RAM reste surtout disponible pour ce dernier. On peut cependant sélectionner l’autre option, Edge l’appliquant alors en permanence.

Bien sûr, limiter fortement la mémoire disponible pour un navigateur pourra entrainer un impact très négatif sur ses performances. Notez également que ce type de réglage n’est pas nouveau, puisqu’on le trouve notamment dans Opera GX, une version spécifique du navigateur destinée aux joueurs.

8

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 2
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 15
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 6
8

Fermer

Commentaires (8)


J'ai défini le plafond à zéro ... je l'ai désinstallé :D
Est ce qu'il existe ce genre de chose pour limiter le CPU ? Même question pour firefox tiens.
Comme dit en fin d'article, opéra gx a ce genre d'option. Je ne crois pas que d'autres aient une fonctionnalité de ce genre.
Je suis peu être un peu vieux jeux à ouvrir que les onglets nécessaires et les fermer direct après.
Mais c'est vraiment utile cette option ? On a quand même des machines avec une quantité de Ram assez impressionnante pour plus grand chose ne nous jour.
Oui, c'est utile. Les technologies Web sont créées à "ressources infinies", mais en pro les ressources ne sont pas infinies.
La pression mémoire du navigateur (obligatoire pour les applications en SAAS) empêche d'autres applis de fonctionner normalement.
Ceci dit, c'est un problème autant du côté du navigateur, que du côté des sites internet développés dans 80% des cas sans aucune considération ou visiblement envie de limiter les ressources nécessaires.
Certaines applis/sites (y compris chez Ms, Google) sont truffés de fuites mémoires -> en gros, le site cessera de fonctionner une fois la mémoire consommée...
Cela mènera au 2ème problème avec le développement Web: dans 80% des cas, l'utilisateur ne sait pas que le site ne fonctionne pas bien. Les messages d'erreurs passent à la trappe, certaines partie fonctionnent et d'autres pas...

Pour les dev de "l'ancien temps", le web est bourré de site (et même des sites officiels) qui ne tiennent pas la route plus d'une heure sans avoir des petits bugs par-ci par-là...

Ceci dit, il existe un autre cas dans lequel limiter la RAM du navigateur est nécessaire: l'exécution d'une session à distance sur un serveur. Le web est déjà un gouffre de performances depuis le CSS3 qui fait un rendu nécessitant une CG (donc émulée sur le serveur...) mais en plus déjà il y a 8 ans, les applis en SAAS/intranet ont fait exploser la consommation de RAM de chaque utilisateur (en gros de 500Mo/1Go à 3Go), limitant de facto le nombre de sessions simultanées.

Pour ceux qui travaillent en "numérique responsable", le web, c'est le mal. On peut avoir un rapport de 1/100000 entre la mémoire utile pour afficher le message et la mémoire utilisée par le navigateur...
3 Go par semaine ?
Voir le Flock de samedi dernier.

fred42

Voir le Flock de samedi dernier.
Ah mince…