IoSafe N2 : un NAS Synology capable de résister au feu et aux inondations

IoSafe N2 : un NAS Synology capable de résister au feu et aux inondations

Le DS213 sous haute protection

Avatar de l'auteur
Sébastien Gavois

Publié dans

Sciences et espace

24/09/2012
29

IoSafe N2 : un NAS Synology capable de résister au feu et aux inondations

IoSafe, une société spécialisée dans la conception de produits extrêmement résistants, a récemment présenté un nouveau NAS : le N2. Celui-ci est un dérivé du DS213 de Synology et il est capable de résister à une inondation ainsi qu'à un incendie.

iosafe N2 iosafe N2 iosafe N2

 

Pour construire son NAS N2, IoSafe annonce avoir travaillé avec Synology afin d'intégrer un de leurs modèles dans un boîtier entièrement revu et corrigé afin de résister aux accidents de la vie quotidienne. Celui-ci intègre deux emplacements S-ATA de 3,5 pouces qui sont égalements compatibles avec les périphériques de stockage de 2,5 pouces. Ses mensurations sont de 150 x 230 x 292 cm pour un poids de 12,7 kg.

 

Il dispose d'un processeur simple coeur cadencé à 2,0 GHz qui est épaulé par 512 Mo de DDR3. La connectique comprend deux ports USB 2.0, un port USB 3.0, un port réseau gigabit ainsi qu'un lecteur de cartes SDHC. Un ensemble de caractéristiques techniques qui n'est donc pas sans rappeler le DS213 annoncé récemment. Bien évidemment, il fonctionne sous le Disk Station Manager, aka DSM, et vous pouvez utiliser toutes les applications mobiles développées par Synology.

 

Le fabricant annonce que son NAS est capable de résister à un incendie de plus de 800 °C pendant 30 minutes ainsi qu'à une immersion sous trois mètres d'eau (douce ou salée) pendant 72 heures. Le constructeur propose également une protection contre le vol via une prise Kensington, tandis qu'un berceau afin de boulonner le NAS sur le sol sera proposé en option.

 

NAS iosafe N2 iosafe n2

 

 L'IoSafe N2 sera disponible à partir du mois de janvier 2013 pour un tarif de 599,99 $ sans disque dur, tandis qu'il grimpe à 1 999,99 $ avec 2x 4 To. Dans ce dernier cas, vous disposez également d'un service de récupération de données dans le cas où vos disques durs seraient endommagés (jusqu'à 2 500 $ / To), plus de détails sur cette page. Pour rappel, le DS213 de Synology (qui exploite la même partie matérielle) est disponible à partir de 269 €.

29

Écrit par Sébastien Gavois

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Commentaires (29)


Le 24/09/2012 à 08h 33

C’est quand même pas donner leur truc là, comme le “service de récupération” 2500$/To, faut vraiment y tenir à ses données.


Le 24/09/2012 à 08h 36

C’est quand que vous faîtes les test? Je me rappel que David se posait des questions sur le sujet, sa demeure peut servir de lieux de test, répondant ainsi à ses questions <img data-src=" />.


John Shaft Abonné
Le 24/09/2012 à 08h 36

800°C, ça me semble faible au vu de la chaleur qui peut se dégager dans l’incendie d’une maison/appart/bureau.



Faudrait faire le test <img data-src=" />


NiCr Abonné
Le 24/09/2012 à 08h 41







bombo a écrit :



C’est quand même pas donner leur truc là, comme le “service de récupération” 2500\(/To, faut vraiment y tenir à ses données.







Heu, 2500\)
c’est ce qu’ils te donnent si tu perds tes données en fait…



Le 24/09/2012 à 08h 49







John Shaft a écrit :



800°C, ça me semble faible au vu de la chaleur qui peut se dégager dans l’incendie d’une maison/appart/bureau.



Faudrait faire le test <img data-src=" />









A 800 degres, l’acier est rouge cerise (et donc a perdu une grande partie de sa resistance structurelle), donc c’est deja bien chaud <img data-src=" />



Le 24/09/2012 à 08h 52

Les données sont préservées en cas de feu ou incendie.

Mais après un rapide coup d’oeil, apparemment la carte mère n’est pas protégée.

Donc après sinistre, le NAS ne fonctionne plus. Ce ne sont donc que les données qui sont protégées.



En supposant qu’ils utilisent un RAID hardware, ou SOFT propriétaire.

En cas de sinistre il faut recommander le même modèle ou autre modèle 100% compatible avec le système RAID.

Dans tous les cas, il ne faut pas que la société tombe en faillite ou stoppe le support de ce produit au moment du sinistre sinon le produit ne sert à rien.



Heureusement, Synology est très répandu, donc ce risque est minime.


Le 24/09/2012 à 09h 06







NiCr a écrit :



Heu, 2500$ c’est ce qu’ils te donnent si tu perds tes données en fait…







Ahhhhh ok, merci <img data-src=" />



Le 24/09/2012 à 09h 19







NiCr a écrit :



Heu, 2500\( c'est ce qu'ils te donnent si tu perds tes données en fait...



Ça ressemble plus à une assurance pour la récupération des données. Le coût de la récupération auprès d'une société spécialiséee est couvert jusqu'à 2500\)
/To.





hl-tron a écrit :



En supposant qu’ils utilisent un RAID hardware, ou SOFT propriétaire.

[…]

Heureusement, Synology est très répandu, donc ce risque est minime.



Il est d’autant plus minime que Synology utilise mdadm, le RAID soft habituel de Linux.

Seul problème potentiel : les histoires de big-endian/little-endian mais il me semble que ça se convertit facilement donc on peut coller les 2 disques dans un PC sous Linux et remonter le RAID sans souci. <img data-src=" />



Le 24/09/2012 à 09h 24







John Shaft a écrit :



800°C, ça me semble faible au vu de la chaleur qui peut se dégager dans l’incendie d’une maison/appart/bureau.



Faudrait faire le test <img data-src=" />







Dans ce genre ?



<img data-src=" />



<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



800°C, c’est vite atteint dans un incendie de bureau dans des conditions normales. La norme ASTM E-119, par exemple, impose aux constructions à charpente métallique de résister jusqu’à 530 °C en gardant leur intégrité structurelle pendant un minimum de deux heures. Passé ce délai, tout le monde est sorti et le bâtiment peut s’effondrer.



Les concepteurs de ce NAS blindé ont dû prendre comme scénario un incendie de bureau classique pour dimensionner la protection des données dans ce NAS.



Après, si vous voulez plus d’infos concernant la sécurité incendie, vous pouvez vous reporter à ce site.



Comment je sais tout cela ? Heu… MP pour vous répondre <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Le 24/09/2012 à 09h 26







Oli_s a écrit :



A 800 degres, l’acier est rouge cerise (et donc a perdu une grande partie de sa resistance structurelle), donc c’est deja bien chaud <img data-src=" />







60 % de sa résistance à la compression pour être plus précis. Donnée valable pour l’acier de construction A36.



John Shaft Abonné
Le 24/09/2012 à 09h 29







Commentaire_supprime a écrit :



Après, si vous voulez plus d’infos concernant la sécurité incendie, vous pouvez vous reporter à ce site.







Ah bin dans l’exemple étudié, la température max se situe dans les 800°C



Dans cet exemple, il se passe 20 minutes entre le début de l’INcendie et l’INtervention des pompiers. Le NAS devrait tenir dans ce genre de scénario.



En clair : faut pas que ça crame quand y a personne (ou durant le sommeil <img data-src=" />)



Et sinon, oui tu m’as l’air bien renseigné dis donc. T’aurais pas pris des leçons de pilotage également ? <img data-src=" /> <img data-src=" />



Le 24/09/2012 à 09h 29







Commentaire_supprime a écrit :



60 % de sa résistance à la compression pour être plus précis. Donnée valable pour l’acier de construction A36.







Ok, les details je ne les avais plus, ca fait 20 ans que je ne chauffe plus une barre d’acier, je me rapelle juste la couleur et la temperature, et au rouge cerise, c’est tres facile a plier (au moins pour ce qu’on utilisait, je travaillais plus en chaudronnerie qu’en construction)



Le 24/09/2012 à 09h 44







John Shaft a écrit :



Ah bin dans l’exemple étudié, la température max se situe dans les 800°C



Dans cet exemple, il se passe 20 minutes entre le début de l’INcendie et l’INtervention des pompiers. Le NAS devrait tenir dans ce genre de scénario.



En clair : faut pas que ça crame quand y a personne (ou durant le sommeil <img data-src=" />)







L’utilisation de ce genre de produit est plus à envisager dans le cadre d’une utilisation professionnelle, bien que le prix à poil (600 €) reste abordable pour un particulier un peu parano.





Et sinon, oui tu m’as l’air bien renseigné dis donc. T’aurais pas pris des leçons de pilotage également ? <img data-src=" /> <img data-src=" />





Disons que quand je fais des écrits de fiction, je fais l’effort de me documenter à minima pour ne pas trop dire de conneries sur des points réels.



Cela dit en passant, les grunts, c’est bien une de mes inventions, je confirme.



<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



John Shaft Abonné
Le 24/09/2012 à 09h 51







Commentaire_supprime a écrit :



L’utilisation de ce genre de produit est plus à envisager dans le cadre d’une utilisation professionnelle, bien que le prix à poil (600 €) reste abordable pour un particulier un peu parano.







Oui, mais ça me semble plus viser les PME/TPE, les gros se tourneront vers des datacenters ou se paieront de vrais salles serveurs sécurisées. Du coup, si la-dite société n’a pas d’alarme incendie et que ça crame le wee-end, bin c’est mort.







Commentaire_supprime a écrit :



Disons que quand je fais des écrits de fiction, je fais l’effort de me documenter à minima pour ne pas trop dire de conneries sur des points réels.







Ils disent tous ça ! <img data-src=" />







Commentaire_supprime a écrit :



Cela dit en passant, les grunts, c’est bien une de mes inventions, je confirme.



<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />







Ah ?



<img data-src=" />



Le 24/09/2012 à 09h 51

600 euros (puisque 1$ = 1€ ^^) c’est raisonnable si on tient vraiment à ses données (toute une vie de souvenirs, les films des enfants toussa).



J’ai bien payé mon DS412+ 550 euros. Ce n’est pas le même matériel mais le mien n’a aucune protection.



Pour une entreprise c’est même carrément pas cher.


Le 24/09/2012 à 09h 58







papinse a écrit :



Ça ressemble plus à une assurance pour la récupération des données. Le coût de la récupération auprès d’une société spécialiséee est couvert jusqu’à 2500$/To.

Il est d’autant plus minime que Synology utilise mdadm, le RAID soft habituel de Linux.







euh, nope, par défaut, un synology utilise le SHR, leur solution propriohttp://www.synology.com/support/tutorials_show.php?q_id=492 permettant une plus grande flexibilité au niveau de la taille des disques à utiliser, et donc une évolutivité importante (par contre, ils laissent le choix, et effectivement un utilisateur averti et qui prend ce risque là au sérieux se doit de repasser sur un raid classique, proposé également)



edit: bon cela dit si derrière ça crée effectivement des petits volumes raid via solution mdadm, je dis peut être des aneries … (edit2 : visiblement, tu as bien raisonhttp://forum.synology.com/enu/viewtopic.php?f=7&t=29652 )



Le 24/09/2012 à 11h 05

Euh, ça reste du RAID 1, je ne vois pas ce qu’il y a à reconstruire.


yvan Abonné
Le 24/09/2012 à 11h 59







John Shaft a écrit :



800°C, ça me semble faible au vu de la chaleur qui peut se dégager dans l’incendie d’une maison/appart/bureau.



Faudrait faire le test <img data-src=" />





ça doit prévoir qu’il y a un arrosage anti incendie avant que cette température soit atteinte. Chez un particulier par contre…



Le 24/09/2012 à 12h 48







yvan a écrit :



ça doit prévoir qu’il y a un arrosage anti incendie avant que cette température soit atteinte. Chez un particulier par contre…







faut mettre les disques à la cave



FelX Abonné
Le 24/09/2012 à 13h 11

Pas forcement mieux, les murs de la cave peuvent jouer le rôles de parois isolantes, et la température dans la pièce montera encore plus haut que dans un espace ouvert..





(cf. les incendies de tunnels…)


Le 24/09/2012 à 13h 14







Tim-timmy a écrit :



edit: bon cela dit si derrière ça crée effectivement des petits volumes raid via solution mdadm, je dis peut être des aneries … (edit2 : visiblement, tu as bien raisonhttp://forum.synology.com/enu/viewtopic.php?f=7&t=29652 )



Je lui ai demandé de créer un RAID5 sur la taille max de mes 4 disques (identiques) et en vérifiant l’état, il me dit que le SHR se porte à merveille. Je pense (pures suppositions de ma part) que le SHR consiste essentiellement en une surcouche de gestion des partitions pour faire apparaître l’ensemble des RAID comme un seul disque et gérer l’extension d’un RAID quand on remplace le 3ème disque de 2To par un de 4To (exemple). Pas la peine de réinventer la roue quand on peut faire une voiture plus efficace en remplaçant la colle par des boulons. <img data-src=" />



yvan Abonné
Le 24/09/2012 à 13h 25







raoudoudou a écrit :



faut mettre les disques à la cave





Trop de risques que les enfants et la sans papier chinoise jouent avec le NAS. <img data-src=" />



Le 24/09/2012 à 13h 26







papinse a écrit :



Je lui ai demandé de créer un RAID5 sur la taille max de mes 4 disques (identiques) et en vérifiant l’état, il me dit que le SHR se porte à merveille. Je pense (pures suppositions de ma part) que le SHR consiste essentiellement en une surcouche de gestion des partitions pour faire apparaître l’ensemble des RAID comme un seul disque et gérer l’extension d’un RAID quand on remplace le 3ème disque de 2To par un de 4To (exemple). Pas la peine de réinventer la roue quand on peut faire une voiture plus efficace en remplaçant la colle par des boulons. <img data-src=" />







ouip c’est en effet ce que je pense, mais il n’en reste que cette surcouche de combinaison des volumes raid est peut être peu triviale, et que la reconstruction par des outils libres est peut être impossible dans un cas complexe (dans un cas simple oui). Et comme c’est proprio, ils font ce qu’ils veulent au final, ça peut casser cette compatibilité dans le futur.. Donc à modérer :p (ps: je pense que les coûts indiqués sont pour un cas où les disques sont physiquement atteints, ne permettant pas une reconstruction simple via le soft, de toute manière ..)



Le 24/09/2012 à 13h 38







Tim-timmy a écrit :



ouip c’est en effet ce que je pense, mais il n’en reste que cette surcouche de combinaison des volumes raid est peut être peu triviale, et que la reconstruction par des outils libres est peut être impossible dans un cas complexe (dans un cas simple oui). Et comme c’est proprio, ils font ce qu’ils veulent au final, ça peut casser cette compatibilité dans le futur.. Donc à modérer :p



Je suis d’accord et tant qu’ils laissent la possibilité de faire un RAID mdadm normal, ça me convient.





Tim-timmy a écrit :



(ps: je pense que les coûts indiqués sont pour un cas où les disques sont physiquement atteints, ne permettant pas une reconstruction simple via le soft, de toute manière ..)



C’est clair, sinon c’est une arnaque complète. <img data-src=" />



Le 24/09/2012 à 13h 38

Je pense aussi que ce qui compliquerait tout serait les options avancées de ces RAID évolutifs, c’est à dire la gestion en un seul volume de plusieurs raid différents (2 disques de 2To et 2 de 1To vont créer un raid 5 de 3To et un raid 1 de 1To, pour un volume total de 4To, vu comme une seule entité)


Le 24/09/2012 à 17h 33







yvan a écrit :



ça doit prévoir qu’il y a un arrosage anti incendie avant que cette température soit atteinte. Chez un particulier par contre…







On les appellent les sprinklers (déclenché à partir de 68°)



Le 24/09/2012 à 17h 38







FelX a écrit :



Pas forcement mieux, les murs de la cave peuvent jouer le rôles de parois isolantes, et la température dans la pièce montera encore plus haut que dans un espace ouvert..





(cf. les incendies de tunnels…)







+1 Ayant vu les pompiers intervenir sur un site sous sol le feu a été eteint au bout de 3 jours (bon y avais des archives)

Pb d’accessibilité, parois de murs au plafond dans le sous sol qui empécher d’arroser le boxon au fond de la pièce et confinement de la pièce (trop de fumée) malgrès les skydom ou appelé aussi ouvrant qui donnent sur l’exterieur placé dans les couloirs de circulations



Dans un incendie c’est pas le feu en lui même le bordel c’est les fumées qui le maintien et le propage



Oby-Moine Abonné
Le 24/09/2012 à 20h 39

et comment sont refroidi les disques a l’intérieur ?

Avec une telle isolation thermique la température dans le boitié va vite monter … (il faudrait prévoir du water cooling…)


FelX Abonné
Le 25/09/2012 à 11h 38

Si j’ai bien compris le truc , l’air qui refroidis les disques passe par une sorte de “labyrinthe” entre les parois isolantes du boitier, et si jamais il y a un incendie, ce matériau compose d’eau emprisonne dans un matériau qui la libère au fur et a mesure, ce qui fait que l’intérieur ne dépasse pas les 100degresC tant qu’il y a de l’isolant.



Ce principe d’isolation est assez courant je crois.