Abonnements Internet, mobile : les solutions des sénateurs contre la précarité

Abonnements Internet, mobile : les solutions des sénateurs contre la précarité

CB, chèque ou numéraire et pas de frais de rejet

Avatar de l'auteur
Marc Rees

Publié dans

Droit

13/09/2013
66

Abonnements Internet, mobile : les solutions des sénateurs contre la précarité

Dans le cadre du débat sur le projet de loi sur la Consommation, les sénateurs ont adopté hier un amendement visant à rendre possible le paiement des factures Internet ou de téléphonie mobile par chèque ou numéraire. Contre l’avis du ministre délégué, Benoît Hamon. Celui-ci a cependant donné son feu vert à un autre texte interdisant les pénalités en cas de rejet de paiement.

euro argent liquide billet

 

À l’initiative des socialistes et du groupe Union des démocrates et indépendants, les sénateurs ont voté la possibilité pour le consommateur de payer ses factures internet et téléphonie mobile par chèque ou en espèce. Ils pourront aussi payer ces mêmes factures gratuitement par mandat compte, solution actuellement facturée autour de 5 euros (amendement 382, amendement 516).

« Plus ils sont pauvres, plus le service rendu leur coûte cher »

Le texte du groupe UDI-UC sur les moyens de paiement alternatifs a été présenté dans l’hémicycle comme un amendement dit social, au regard de « l'explosion de la précarité ». La sénatrice Valérie Létard : « Les clients pauvres et modestes des fournisseurs de services essentiels, dont l'énergie, l'eau, les télécommunications, subissent une double peine : plus ils sont pauvres, plus le service rendu leur coûte cher. »

 

Benoît Hamon, ministre délégué à la Consommation, verra d’un mauvais œil cette possibilité, considérant que « des règles protectrices existent déjà dans le code monétaire et financier qui interdisent ces majorations » et estimant que « les entreprises, qui éditent des factures, doivent néanmoins bénéficier d'une certaine latitude ». Avant de donner son avis défavorable, le ministre évoquera des difficultés pratiques, craignant surtout un effet boomerang, puisque « des frais pourraient être in fine répercutés sur le client ». Il rappellera ainsi que des plafonds existent pour les frais d’intervention « pour les publics fragiles ». « Il y a des gens qui sont sans carte bancaire, sans chéquier » lui opposera la sénatrice Valérie Létard.

 

L’amendement sera voté malgré l’opposition du ministre. Rappelons cependant que l’envoi d’espèces dans un courrier simple est en principe interdit par la Poste. Qu'adviendra-t-il cependant si un FAI reçoit un tel paiement en numéraire, à distance ?

Fin des frais en cas de rejet de paiement

Dans un autre amendement (517), inspiré par une position de la Croix rouge, il est prévu d’interdire les pénalités en cas de rejet de paiement par un fournisseurs de communication électronique : « Aucun frais lié au rejet de paiement ne peut être imputé par un fournisseur de services de communications électroniques aux personnes physiques n’agissant pas pour des besoins professionnels qui se trouvent en état de fragilité eu égard notamment à leurs ressources. »

 

« L’application par les fournisseurs de services essentiels de frais forfaitaires en cas de rejet du paiement par la banque (tip, virement, chèque) constituent une charge financière supplémentaire pour un ménage déjà en difficulté et risquent d’aggraver sa situation » exposera le groupe socialiste. Cette fois, Benoît Hamon donnera un avis favorable à cette mesure.

 

Ces textes devront encore être votés dans les mêmes termes par les députés pour être inscrit dans le marbre de la loi.

66

Écrit par Marc Rees

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

« Plus ils sont pauvres, plus le service rendu leur coûte cher »

Fin des frais en cas de rejet de paiement

Commentaires (66)


Le 13/09/2013 à 07h 04



Benoît Hamon (hahaha), verra d’un mauvais œil cette possibilité, considérant que « des règles protectrices existent déjà dans le code monétaire et financier qui interdisent ces majorations » et estimant que « les entreprises, qui éditent des factures, doivent néanmoins bénéficier d’une certaine latitude »



En parlant de ça, c’est quand que le GVT rembourse les FAI pour les frais de dénonciation de l’Hadopi ?<img data-src=" />


Winderly Abonné
Le 13/09/2013 à 07h 12



numéraire



Quoi est-ce ?







Ricard a écrit :



En parlant de ça, c’est quand que le GVT rembourse les FAI pour les frais de dénonciation de l’Hadopi ?<img data-src=" />







  • 1

    Jamais, une loi ayant été votée vite fait bien fait pour les contraindre à travailler bénévolement. <img data-src=" />



Le 13/09/2013 à 07h 13







Winderly a écrit :



Quoi est-ce ?





En liquide.<img data-src=" />



Le 13/09/2013 à 07h 23



La sénatrice Valérie Létard : « Les clients pauvres et modestes des fournisseurs de services essentiels, dont l’énergie, l’eau, les télécommunications, subissent une double peine : plus ils sont pauvres, plus le service rendu leur coûte cher. »





Captain Obvious.



C’est la société de consommation qui est comme ça.


Le 13/09/2013 à 07h 41

….. et pour les banques c’est pour quand ?


Le 13/09/2013 à 07h 55

Vu quelque part sur un site pour jeunes mamans.



Alors je résume :

1 couple au RSA : 1208 €

3 enfants : soit 293.30€ de CAF




  • soit une allocation complémentaire de la CAF : + 165€ par enfant soit 495€

    soit la PAJE 180€/enfant de moins de 3 ans.



    je passe le transport gratuit, la déduction de l’allocation logement du loyer. Pas de frais d’essence pour aller bosser, CMU, pas de frais de nounou etc.. pas d’imposition..

    çà donne 2000€ au bas mot pour payer quoi juste la bouffe et le loyer.

    j’appelle pas çà de la pauvreté, mais de la précarité choisie.



    Commentaire Supprimé peut-il confirmer ou non ces montants ?


Ami-Kuns Abonné
Le 13/09/2013 à 08h 07







maitreyome a écrit :



….. et pour les banques c’est pour quand ?







Ils sont chère leur frais de rejet et d’interventions, même pour 1 petit euros, mais ils hésites pas à prélever ses frais même quand tu as exploser ton plafond de découvert, et rajoute des intérêt au passage, les clients à petits revenu sont adorées des banques. <img data-src=" /><img data-src=" />



Le 13/09/2013 à 08h 11

Donc en gros, tu es bien en bas de l’échelle, tu n’as qu’à ouvrir le bec pour qu’on t’assiste de tous les côtés, et si tu es un peu au dessus, on ne t’aidera pas, et tu trimeras, vivant finalement moins bien. Voilà qui donne presque envie de ne pas se fouler pour finalement n’avoir qu’à ouvrir le bec. Et de l’autre côté, d’autres paierons plus cher… (il faut bien compenser !).



-&gt; Marre de l’assistanat ! Il serait davantage judicieux de pousser les gens à se sortir de leur situation “dur à vivre” par eux même, plutot que tout arrive tout frais moulu dans le bec.


Le 13/09/2013 à 08h 19

Trop pauvre pour partir, trop riche pour être aidé.

Beau pays.


Le 13/09/2013 à 08h 23



Rappelons cependant que l’envoi d’espèces dans un courrier simple est en principe interdit par la Poste. Qu’adviendra-t-il cependant si un FAI reçoit un tel paiement en numéraire, à distance ?



Si ce n’est pas en RAR (4,5€ supplémentaires, non ?) il pourra plaider n’avoir jamais rien reçu puisque le liquide ne laisse par essence pas de trace <img data-src=" />


Le 13/09/2013 à 08h 24







Takoon a écrit :



çà donne 2000€ au bas mot pour payer quoi juste la bouffe et le loyer.





Oui et la marmotte toussa.



Tu as des enfants? Tu sais combien ça coûte?

Tu me parait bien éloigné de la réalité des dépenses d’un foyer…



Le 13/09/2013 à 08h 28

lorsqu’on ne travaille pas, pas de voiture, pas de carburant, pas d’assurance. la CMU.

çà réduit le champs des dépenses, non ? Et encore pour la bouffe il y a les restos du coeur.

pour les enfants, prime de rentrée, prime de Noel, cantine offerte dans certaines communes.


Le 13/09/2013 à 08h 33

C’est bien les socialistes pour faire des conneries pareilles.



Proche du peuple vous disiez?





Ça me rappelle étrangement le forfait mobile RSA…



Plus tu es pauvre plus tu paye cher en effet.


Le 13/09/2013 à 08h 35







Takoon a écrit :



lorsqu’on ne travaille pas, pas de voiture, pas de carburant, pas d’assurance. la CMU.

çà réduit le champs des dépenses, non ? Et encore pour la bouffe il y a les restos du coeur.





<img data-src=" />



Il y a effectivement des dépenses qui sont réduites, je suis d’accord, mais de là à s’imaginer que puisque l’on ne travaille pas l’on a plus de dépenses…



Patch Abonné
Le 13/09/2013 à 08h 39







Takoon a écrit :



çà donne 2000€ au bas mot pour payer quoi juste la bouffe et le loyer.

j’appelle pas çà de la pauvreté, mais de la précarité choisie.



fous-toi au rsa (en prenant une gueuse si tu n’as personne), fais 3 gosses et essaie de vivre comme ca. on verra d’ici qques mois si tu parles toujours de précarité choisie…



Le 13/09/2013 à 08h 43







Takoon a écrit :



Vu quelque part sur un site pour jeunes mamans.



Alors je résume :

1 couple au RSA : 1208 €

3 enfants : soit 293.30€ de CAF




  • soit une allocation complémentaire de la CAF : + 165€ par enfant soit 495€

    soit la PAJE 180€/enfant de moins de 3 ans.







    Alors :



    1 : le RSA, tu déduis l’aide au logement. S’il y en a une, c’est 1064 € pour un couple



    2 : La CAF, c’est 289,82 € d’AF si les mômes ont moins de 17 ans



    3 : l’allocation complémentaire, elle n’existe pas dans un cas pareil. Il y a bien une allocation de cet ordre, mais pour parent isolé.



    4 : la PAJE, c’est pour les enfants jusqu’à trois ans, et sa partie complément d’activité ou libre choix n’est pas cumulable avec le RSA.



    Donc, tes 2000 €/mois, on y est pas. On est même en dessous avec 1354 € dans le cas présent, mettons 1500 € avec la PAJE si un des gamins a moins de 3 ans.





    je passe le transport gratuit, la déduction de l’allocation logement du loyer.





    L’APL est déduite du RSA, qui passe de 1208 € à 1064 € s’il y en a une dans le cas présent. Les transports gratuits, ce ne sont pas toutes les communes qui en assurent. A Grenoble, c’est payant mais avec réduction





    Commentaire Supprimé peut-il confirmer ou non ces montants ?





    J’infirme ton calcul et je confirme que tu es un démagogue poujadiste.







    maestro321 a écrit :



    Oui et la marmotte toussa.



    Tu as des enfants? Tu sais combien ça coûte?

    Tu me parait bien éloigné de la réalité des dépenses d’un foyer…







    +1.



Le 13/09/2013 à 08h 44







Patch a écrit :



fous-toi au rsa (en prenant une gueuse si tu n’as personne), fais 3 gosses et essaie de vivre comme ca. on verra d’ici qques mois si tu parles toujours de précarité choisie…







Il y va un peu fort, mais il a n’a pas totalement tord: Actuellement, quelqu’un qui gagne 1800€ net est dans la mauvaise tranche en France.



Tout simplement car il n’a droit à rien, même pas à l’aide de rentrée scolaire, encore moins la CAF et les APL, et paye un peu plus d’une paye d’impôt.



De l’autre côté, le type touchant le SMIC à le droit à tous ces avantages sans pratiquement payer d’impôt, et il me semble qu’il peut être éligible à des aides pour les transports en commun et énergie (les tarifs solidarités, mais je suis pas sur).



Au final, entre le type qui gagne 1800 et le smicar, le pouvoir d’achat est sensiblement très proche.



Le 13/09/2013 à 08h 45







maestro321 a écrit :



<img data-src=" />



Il y a effectivement des dépenses qui sont réduites, je suis d’accord, mais de là à s’imaginer que puisque l’on ne travaille pas l’on a plus de dépenses…







Surtout avec, dans le meilleur des cas, entre 1300 et 1500 € pour un foyer de cinq personnes, faut pas avoir de goûts de luxe… Habillement, recherche d’emploi, télécoms, énergie… C’est pas gratuit non plus



Le 13/09/2013 à 08h 48







xxSeize a écrit :



Il y va un peu fort, mais il a n’a pas totalement tord: Actuellement, quelqu’un qui gagne 1800€ net est dans la mauvaise tranche en France.



Tout simplement car il n’a droit à rien, même pas à l’aide de rentrée scolaire, encore moins la CAF et les APL, et paye un peu plus d’une paye d’impôt.



De l’autre côté, le type touchant le SMIC à le droit à tous ces avantages sans pratiquement payer d’impôt, et il me semble qu’il peut être éligible à des aides pour les transports en commun et énergie (les tarifs solidarités, mais je suis pas sur).



Au final, entre le type qui gagne 1800 et le smicar, le pouvoir d’achat est sensiblement très proche.







C’est pour un foyer d’une personne, et c’est mon cas pour le niveau de revenus (1878 € net mensuel).



Par contre, si j’étais au SMIC, je ne pourrais pas être proprio de mon appart et partir ne vacances à l’étranger chaque année ou presque. C’est pas Byzance mais c’est pas la misère non plus.



Le 13/09/2013 à 08h 49







Commentaire_supprime a écrit :



C’est pour un foyer d’une personne, et c’est mon cas pour le niveau de revenus (1878 € net mensuel).



Par contre, si j’étais au SMIC, je ne pourrais pas être proprio de mon appart et partir ne vacances à l’étranger chaque année ou presque. C’est pas Byzance mais c’est pas la misère non plus.







Je suis aussi dans ce cas (des 1800 et poussières), en gérant très bien son argent oui on y arrive.



Mais tu vois, tu aurais un enfant, tu n’aurais même pas le droit à 1cts pour sa rentrée. Est ce normal ?



Le 13/09/2013 à 08h 51







Takoon a écrit :



Vu quelque part sur un site pour jeunes mamans.



Alors je résume :

1 couple au RSA : 1208 €

3 enfants : soit 293.30€ de CAF




  • soit une allocation complémentaire de la CAF : + 165€ par enfant soit 495€

    soit la PAJE 180€/enfant de moins de 3 ans.



    je passe le transport gratuit, la déduction de l’allocation logement du loyer. Pas de frais d’essence pour aller bosser, CMU, pas de frais de nounou etc.. pas d’imposition..

    çà donne 2000€ au bas mot pour payer quoi juste la bouffe et le loyer.

    j’appelle pas çà de la pauvreté, mais de la précarité choisie.



    Commentaire Supprimé peut-il confirmer ou non ces montants ?







    Pour avoir été au RSA, je peux confirmer que j’étais très très loin de 1208 €, en fait on était vers les 600 € à deux…

    Et juste pour le fun, tu as déjà essayé de vivre avec la CMU ?



Le 13/09/2013 à 08h 53







xxSeize a écrit :



Je suis aussi dans ce cas (des 1800 et poussières), en gérant très bien son argent oui on y arrive.



Mais tu vois, tu aurais un enfant, tu n’aurais même pas le droit à 1cts pour sa rentrée. Est ce normal ?







C’est discutable.



Par contre, ça te ferait une part de plus pour les impôts. Et tu pourrais avoir droit à l’Allocation de Soutien Familial au titre de parent isolé (91 €/mois).



Le 13/09/2013 à 08h 57







Commentaire_supprime a écrit :



Surtout avec, dans le meilleur des cas, entre 1300 et 1500 € pour un foyer de cinq personnes, faut pas avoir de goûts de luxe… Habillement, recherche d’emploi, télécoms, énergie… C’est pas gratuit non plus





Ce qui est normal, les aides ne sont pas là pour le luxe mais pour assurer un minimum.



Le 13/09/2013 à 08h 59







Commentaire_supprime a écrit :



J’infirme ton calcul et je confirme que tu es un démagogue poujadiste.







Oulà, je rapportais juste un post relevé sur un site de jeunes mamans.

même si je pense que la tranche 1500/1800€ de revenus est lésée, comme cité précédemment, je souhaitais juste une précision claire sur le sujet.








Patch Abonné
Le 13/09/2013 à 09h 02







xxSeize a écrit :



De l’autre côté, le type touchant le SMIC à le droit à tous ces avantages sans pratiquement payer d’impôt, et il me semble qu’il peut être éligible à des aides pour les transports en commun et énergie (les tarifs solidarités, mais je suis pas sur).





actuellement je suis au chômage, je touche moins qu’un SMIC. la seule chose à laquelle j’ai droit, c’est une réduction sur l’abonnement de bus de ville de ma communauté de communes (pas d’APL, car logement non conventionné). même pour les trains, je paye plein pot… parce que je gagne toujours trop. (avec 100€ de moins par mois, je paierais 10 fois moins cher le train… en gros faut vraiment pas avoir de revenu pour ca!)







adrieng a écrit :



Pour avoir été au RSA, je peux confirmer que j’étais très très loin de 1208 €, en fait on était vers les 600 € à deux…

Et juste pour le fun, tu as déjà essayé de vivre avec la CMU ?



1208 c’est couple avec 3 gosses et pas couple seul comme pour toi, le montant est bon (j’ai vérifié il y a qques min) <img data-src=" />



Le 13/09/2013 à 09h 07







Takoon a écrit :



Oulà, je rapportais juste un post relevé sur un site de jeunes mamans.

même si je pense que la tranche 1500/1800€ de revenus est lésée, comme cité précédemment, je souhaitais juste une précision claire sur le sujet.







Déjà, pour toucher la PAJE pour trois enfants, faut les pondre à la chaîne (supprimée si le môme a plus de trois ans) et pas compter là-dessus longtemps.



Ensuite, 1208 €, c’est sans la déduction de l’APL. Eh oui, l’APL est déduite du RSA !



Après, les autres mesures aux jeunes enfants, ça va pas pisser loin : le complément familial, faut avoir trois gamins et c’est 165 €/mois, le complément de libre choix ou de garde, c’est pas cumulable avec le RSA, l’AJPP pareil, c’est pour les salariés, les allocations de naissance, c’est un forfait payé une seule fois à la naissance de l’enfant, et les compléments de libre choix sont incompatibles avec le RSA.



De toutes façon, on n’atteint pas 2000 €, et avoir trois enfants à charge quand on est un couple au RSA, c’est pas facile.



refuznik Abonné
Le 13/09/2013 à 09h 10







Patch a écrit :



1208 c’est couple avec 3 gosses et pas couple seul comme pour toi, le montant est bon (j’ai vérifié il y a qques min) <img data-src=" />







Donc pour résumer mon cher @Takoon, tu arrives à payer ton logement 600 euros minimum hors grosse agglo., à te payer la bouffe pour toi et ta marmaille et gérer tes factures ; le tout avec 1208 euros par mois.



Et tu viens dire que ces personnes sont privilégiées.



Le 13/09/2013 à 09h 11







Commentaire_supprime a écrit :



De toutes façon, on n’atteint pas 2000 €, et avoir trois enfants à charge quand on est un couple au RSA, c’est pas facile.







Il faudrait comparer annuellement avec un revenu de 2800/3000€ pour un couple avec 3 gosses. en comptant les dépenses liées au travail, le transport, le logement, l’imposition, la mutuelle, les primes de rentrée/Noel, la nounou etc, pour se faire une idée précise.



Le 13/09/2013 à 09h 12







refuznik a écrit :



Donc pour résumer mon cher @Takoon, tu arrives à payer ton logement 600 euros minimum hors grosse agglo., à te payer la bouffe pour toi et ta marmaille et gérer tes factures ; le tout avec 1208 euros par mois.



Et tu viens dire que ces personnes sont privilégiées.







Comme le dit xxSeize en plus de moi-même, déjà qu’avec 1800 €/mois en vivant seul, faut pas vouloir faire de folies…









Takoon a écrit :



lorsqu’on ne travaille pas, pas de voiture, pas de carburant, pas d’assurance. la CMU.

çà réduit le champs des dépenses, non ? Et encore pour la bouffe il y a les restos du coeur.

pour les enfants, prime de rentrée, prime de Noel, cantine offerte dans certaines communes.





La bonne blague…

Pas de voiture quand on ne bosse pas… et donc le corollaire : voiture quand on bosse…

On va faire ses courses en caddie sur des kilomètres…. On emmène les enfants à l’école en poney….



Et evidemment, la CAF ne s’applique qu’aux pauvres, c’est bien connu…. Sérieux, quoi…



Le 13/09/2013 à 09h 25







Drepanocytose a écrit :



La bonne blague…

Pas de voiture quand on ne bosse pas… et donc le corollaire : voiture quand on bosse…

On va faire ses courses en caddie sur des kilomètres…. On emmène les enfants à l’école en poney….



Et evidemment, la CAF ne s’applique qu’aux pauvres, c’est bien connu…. Sérieux, quoi…







Pour la partie voiture, je peux te dire au vu de ma situation particulière que s’en passer dans le monde actuel, c’est très difficile quand on est seul, et quasiment impensable quand on a des gamins. Même quand on n’a pas de travail.



Des familles au RSA qui sont forcées d’avoir une bagnole parce qu’ils habitent dans un trou du cul où les transports en commun sont inexistants ou une plaisanterie d’un goût douteux, j’en ai vu.



Le 13/09/2013 à 09h 27







Commentaire_supprime a écrit :



Comme le dit xxSeize en plus de moi-même, déjà qu’avec 1800 €/mois en vivant seul, faut pas vouloir faire de folies…







Faut aimer regarder son compte en banque quotidiennement et remplir une feuille excel. Perso c’est mon seul moyen de constituer un capital. Ca fonctionne, mais c’est contraignant.



On pourra me taxer de mongole qui en veut toujours plus, le fait est qu’une personne touchant 1300€ va payer 12 de son salaire. Moi pour 500€ de plus, je paye plus d’un salaire, et si je passe cadre, avec le gel des barèmes, je vais vraiment me faire éclater dans deux ans.



Au final c’est teubé. Si j’avais pas à envoyer 1900€ dans les impôts, j’aurai acheté des meubles pour l’appart’, amener le chat plus tôt chez le vétérinaire, et j’aurai été chez le dentiste aussi tient. En gros j’aurai consommé, comme beaucoup. Mais visiblement, les chiffres sur la consommation en berne n’alertent pas le gouvernement.



Le 13/09/2013 à 09h 29







Drepanocytose a écrit :



La bonne blague…

Pas de voiture quand on ne bosse pas… et donc le corollaire : voiture quand on bosse…

On va faire ses courses en caddie sur des kilomètres…. On emmène les enfants à l’école en poney….



Et evidemment, la CAF ne s’applique qu’aux pauvres, c’est bien connu…. Sérieux, quoi…







Sur Paris (j’y habite), sans enfant la voiture est inutile. Le métro fonctionnement très bien (pas le RER, surtout pas le A, B, C, D, E).




Le 13/09/2013 à 09h 30







xxSeize a écrit :



Au final c’est teubé. Si j’avais pas à envoyer 1900€ dans les impôts, j’aurai acheté des meubles pour l’appart’, amener le chat plus tôt chez le vétérinaire, et j’aurai été chez le dentiste aussi tient. En gros j’aurai consommé, comme beaucoup. Mais visiblement, les chiffres sur la consommation en berne n’alertent pas le gouvernement.





Même si l’utilisation des impôts est discutable, ils participent aussi à la consommation de manière indirecte.



Le 13/09/2013 à 09h 30







xxSeize a écrit :



Faut aimer regarder son compte en banque quotidiennement et remplir une feuille excel. Perso c’est mon seul moyen de constituer un capital. Ca fonctionne, mais c’est contraignant.



On pourra me taxer de mongole qui en veut toujours plus, le fait est qu’une personne touchant 1300€ va payer 12 de son salaire. Moi pour 500€ de plus, je paye plus d’un salaire, et si je passe cadre, avec le gel des barèmes, je vais vraiment me faire éclater dans deux ans.



Au final c’est teubé. Si j’avais pas à envoyer 1900€ dans les impôts, j’aurai acheté des meubles pour l’appart’, amener le chat plus tôt chez le vétérinaire, et j’aurai été chez le dentiste aussi tient. En gros j’aurai consommé, comme beaucoup. Mais visiblement, les chiffres sur la consommation en berne n’alertent pas le gouvernement.







+1.



Je fais pareil que toi pour la gestion, merci la SG et ses relevés bancaires en ligne, et j’ai un peu de marge parce que j’ai pas de voiture.



Mais bon, j’ai aussi fait certains choix qui ont une incidence positive sur mon budget : pas de viande à tous les repas par exemple, pas de TV, un seul abonnement pour Internet en plus du GSM et basta.



Comme le dit ma collègue, aussi mal payée que moi : faudrait leur dire un jour qu’on peut pas gagner moins que ce qu’on est obligé de dépenser…









Commentaire_supprime a écrit :



Pour la partie voiture, je peux te dire au vu de ma situation particulière que s’en passer dans le monde actuel, c’est très difficile quand on est seul, et quasiment impensable quand on a des gamins. Même quand on n’a pas de travail.





Evidemment. C’est même plus qu’une évidence.



C’est tout de même incroyable de lire ce que j’ai quoté, et le plus fort dans tout ca c’est la propogande des prosélytes de l’extrême droite (parce que là c’est de ca qu’il s’agit ici) : les mecs argumentent sur le trop d’aides sociales qu’on donne aux gens qui ne bossent pas comme étant une aberration, alors que dans le même temps le parti politique qu’ils soutiennent a comme mesure forte de créer un revenu social pour justement laisser à la maison sans bosser les femmes qui ont des enfants (le fameux salaire de mère au foyer)…



Va trouver la cohérence dans tout ca : faites ce que je dis, pas ce que je fais.

Mais on a l’habitude…



Cette mesure des sénateurs est evidemment très bien, sinon..







xxSeize a écrit :



Sur Paris (j’y habite), sans enfant la voiture est inutile. Le métro fonctionnement très bien (pas le RER, surtout pas le A, B, C, D, E).





Répétons le encore : tout le monde n’habite pas Paris, et encore moins Intramuros.

Et même en banlieue, souvent les transports en commun sont pourris pour des trajets locaux : voiture OBLIGATOIRE (un ex-banlieusard qui te parle, là : une partie de ma jeunesse à 10 bornes du périph : sans voiture, c’est impossible ou tu passes 1h30 pour le moindre déplacement local)…

Et je ne te parle même pas de la province.



Le 13/09/2013 à 09h 32







xxSeize a écrit :



Sur Paris (j’y habite), sans enfant la voiture est inutile. Le métro fonctionnement très bien (pas le RER, surtout pas le A, B, C, D, E).





Oui mais sur paris les loyers sont hors de prix….. et la tasse de café aussi…



Le 13/09/2013 à 09h 33







maitreyome a écrit :



….. et pour les banques c’est pour quand ?







ça m’a toujours choqué!

les banques peuvent rejeter des paiements, et mais arrivent à débiter des frais de rejets qui sont parfois supérieurs au paiement rejeté!



Le 13/09/2013 à 09h 36







xxSeize a écrit :



Sur Paris (j’y habite), sans enfant la voiture est inutile. Le métro fonctionnement très bien (pas le RER, surtout pas le A, B, C, D, E).







A Grenoble aussi, la voiture est une gêne plus qu’autre chose quand tu vis seul. Et les transports en commun sont très bien organisés.







Drepanocytose a écrit :



C’est tout de même incroyable de lire ce que j’ai quoté, et le plus fort dans tout ca c’est la propogande des prosélytes de l’extrême droite (parce que là c’est de ca qu’il s’agit ici) : les mecs argumentent sur le trop d’aides sociales qu’on donne aux gens qui ne bossent pas comme étant une aberration, alors que dans le même temps le parti politique qu’ils soutiennent a comme mesure forte de créer un revenu social pour justement laisser à la maison sans bosser les femmes qui ont des enfants (le fameux salaire de mère au foyer)…



Va trouver la cohérence dans tout ca : faites ce que je dis, pas ce que je fais.

Mais on a l’habitude…







C’est le lot commun de tous ceux qui n’ont aucune vision globale de quoi que ce soit et ne voient pas plus loin que le bout de leur nez : ils accumulent les incohérences de ce genre.





Cette mesure des sénateurs est evidemment très bien, sinon..





+1. Les frais alakon dans ce genre, j’y ai eu droit avec ma banque, je sais que c’est la merde. Encore plus si tu n’as pas un gros revenu.





Répétons le encore : tout le monde n’habite pas Paris, et encore moins Intramuros.

Et même en banlieue, souvent les transports en commun sont pourris pour des trajets locaux : voiture OBLIGATOIRE…

Et je ne te parle même pas de la province.





Hors Grenoble et métro pour parler de chez moi, voiture obligatoire. J’ai une amie qui habite à Uriage et bosse à Saint Martin d’Hères : 1 heure en bus, 14 d’heure en voiture.



Le 13/09/2013 à 09h 38







maestro321 a écrit :



Oui mais sur paris les loyers sont hors de prix…..







Et être proprio, j’en parle même pas. Moi, ça me coûte 413 €/mois pour 49 m² habitables pas trop loin du centre de Grenoble dans de l’ancien acheté en 2001.



Le même appart acheté aujourd’hui, je ne pourrais pas. Et à louer, ça serait tout de suite 600 €/mois, si ce n’est plus.







dk_snake a écrit :



ça m’a toujours choqué!

les banques peuvent rejeter des paiements, et mais arrivent à débiter des frais de rejets qui sont parfois supérieurs au paiement rejeté!







Le paiement de 15 € rejeté qui te coûte 23 € de frais, j’ai vu ça…



Le 13/09/2013 à 10h 05







Takoon a écrit :



lorsqu’on ne travaille pas, pas de voiture, pas de carburant, pas d’assurance. la CMU.

çà réduit le champs des dépenses, non ? Et encore pour la bouffe il y a les restos du coeur.

pour les enfants, prime de rentrée, prime de Noel, cantine offerte dans certaines communes.







Et ben alors?

Ca a l’air si bien, il faudrait être stupide pour ne pas faire pareil.



J’imagine qu’étant une personne supérieure à la normale tu sais exactement ce dont tu parles, puisque tu as adopté ce “choix” de vie.



Le 13/09/2013 à 10h 25



« Il y a des gens qui sont sans carte bancaire, sans chéquier » lui opposera la sénatrice Valérie Létard.





je suis résté 2ans au chômage apres les afin de mes etude et j’avais une cb (bon ok pour le carnet de chaque ils ont pas voulue ^^’ )



bref pourquoi vouloir faire compliqué quand il ya la possibilité de se faire retirer l’argent directement sur son compt sans se preoccupé de devoir penser tout les mois à payer ?








lain a écrit :



bref pourquoi vouloir faire compliqué quand il ya la possibilité de se faire retirer l’argent directement sur son compt sans se preoccupé de devoir penser tout les mois à payer ?





C’est exactement ce qu’explique l’article : pour éviter les frais bancaires si à la fin du mois, les sous ne sont pas sur le compte, justement.



Sinon +1 pour l’orthographe.



Le 13/09/2013 à 10h 33







Drepanocytose a écrit :



Evidemment. C’est même plus qu’une évidence.



C’est tout de même incroyable de lire ce que j’ai quoté, et le plus fort dans tout ca c’est la propogande des prosélytes de l’extrême droite (parce que là c’est de ca qu’il s’agit ici) : les mecs argumentent sur le trop d’aides sociales qu’on donne aux gens qui ne bossent pas comme étant une aberration, alors que dans le même temps le parti politique qu’ils soutiennent a comme mesure forte de créer un revenu social pour justement laisser à la maison sans bosser les femmes qui ont des enfants (le fameux salaire de mère au foyer)…



Va trouver la cohérence dans tout ca : faites ce que je dis, pas ce que je fais.

Mais on a l’habitude…



Cette mesure des sénateurs est evidemment très bien, sinon..





Répétons le encore : tout le monde n’habite pas Paris, et encore moins Intramuros.

Et même en banlieue, souvent les transports en commun sont pourris pour des trajets locaux : voiture OBLIGATOIRE (un ex-banlieusard qui te parle, là : une partie de ma jeunesse à 10 bornes du périph : sans voiture, c’est impossible ou tu passes 1h30 pour le moindre déplacement local)…

Et je ne te parle même pas de la province.







C’est pour ça que j’ai précisé “Paris”, je me doute bien qu’en Province la situation est extrêmement différente.

J’étais banlieusard aussi, dans le 92, j’avais une caisse.

Et puis j’ai recherché un appartement dans Paris pour la proximité, et j’ai vu le prix d’un loyer avec parking. Donc j’ai revendu ma caisse, et je me fais livrer les courses. Mais encore une fois, c’est une situation somme toute “standard” dans une très grosse agglomération.



Le 13/09/2013 à 11h 15







Drepanocytose a écrit :



….Va trouver la cohérence dans tout ca : faites ce que je dis, pas ce que je fais.

Mais on a l’habitude…







J’ai dit + haut que ce ne sont pas mes propos mais ceux glanés quelque part sur le net. Je voulais avoir des précisions, c’est chose faite. Pas de quoi remettre sur le tapis l’extrême droite dès qu’on parle des aides sociales, puisque finalement, c’est une affaire de gauche et d’électorat.



Le 13/09/2013 à 11h 31

C’est moi où ils ne parlent pas de la même chose :





il est prévu d’interdire les pénalités en cas de rejet de paiement par un fournisseurs de communication électronique







« L’application par les fournisseurs de services essentiels de frais forfaitaires en cas de rejet du paiement par la banque (tip, virement, chèque) constituent une charge financière supplémentaire pour un ménage déjà en difficulté





D’un coté on a les “frais de rejet” que free applique sur son abonnement ADSL, mais pas mobile pour l’instant, de l’autre les frais appliqués par la banque sur tout rejets de prélèvement.



Si l’amendement parle des deux, ce n’est pas clair !


Ami-Kuns Abonné
Le 13/09/2013 à 11h 52







Takoon a écrit :



lorsqu’on ne travaille pas, pas de voiture, pas de carburant, pas d’assurance. la CMU.

çà réduit le champs des dépenses, non ? Et encore pour la bouffe il y a les restos du coeur.

pour les enfants, prime de rentrée, prime de Noel, cantine offerte dans certaines communes.









Dans les départements peu peuplé , si on n’est sans travail, la voiture est indispensable pour pouvoir se déplacer.

Les restos du coeur, j’en connait qui y aurait droit mais n’y mettront jamais les pieds à cause de leur fierté personnel.



J’ai lu les coms, j’ai entendu dire que au smic on à droit à l’apl…. euh il y’a quelques années de ça, j’étais proche du smic, (1059€) avec un loyer de presque 500€ par mois, j’ai reçu une lettre la deuxième année comme quoi j’étais trop riche et donc, je n’avais droit à rien.



Du coup, je pouvait plus payer de loyer sans être dans le rouge, j’ai lâché mon appart et je faisait l’aller retour chez les parents matin et soir (160km avec voiture essence..)



La j’ai à nouveau perdu mon boulot (avec un salaire qui permettait de vire correctement) pour raisons de santé, je suis à nouveau au chômage, et je suis (encore) retourné chez les parents.



Car malgré ce que l’on dit, payer un loyer/edf/tel/voiture/assurance… avec un smic ou le chômage. C’est vraiment la merde, et c’est vrai que les banques ont tendance à enfoncer les gens avec des frais bidons…


Le 13/09/2013 à 13h 28







Takoon a écrit :



Alors je résume :

1 couple au RSA : 1208 €

3 enfants : soit 293.30€ de CAF




  • soit une allocation complémentaire de la CAF : + 165€ par enfant soit 495€

    soit la PAJE 180€/enfant de moins de 3 ans.



    je passe le transport gratuit, la déduction de l’allocation logement du loyer. Pas de frais d’essence pour aller bosser, CMU, pas de frais de nounou etc.. pas d’imposition..

    çà donne 2000€ au bas mot pour payer quoi juste la bouffe et le loyer.

    j’appelle pas çà de la pauvreté, mais de la précarité choisie.





    De la “précarité” choisie qui séduit près de 200.000 personnes qui immigrent chaque année en France. <img data-src=" />



Le 13/09/2013 à 13h 59







teddykgb a écrit :



De la “précarité” choisie qui séduit près de 200.000 personnes qui immigrent chaque année en France. <img data-src=" />





Pfff encore un qui a oublié de tourner sept fois sa souris avant de poster…

Méchants Immigrés qui font qu’a profiter du travail des honnêtes Français pur souche.



Le 13/09/2013 à 14h 03







teddykgb a écrit :



De la “précarité” choisie qui séduit près de 200.000 personnes qui immigrent chaque année en France. <img data-src=" />







RSA, allocs : pas de titre de séjour, pas de prestations.



C’est pas Front Nazional hebdo ici.



Le 13/09/2013 à 14h 23







teddykgb a écrit :



De la “précarité” choisie qui séduit près de 200.000 personnes qui immigrent chaque année en France. <img data-src=" />





Ouais, moi aussi j’ai vu ça sur TF1, c’est honteux ! On le voit bien, à la télé que ça rapproche ! <img data-src=" />





<img data-src=" /> <img data-src=" />









Commentaire_supprime a écrit :



RSA, allocs : pas de titre de séjour, pas de prestations.



C’est pas Front Nazional hebdo ici.





T’as mal dû lire.



choukky Abonné
Le 13/09/2013 à 18h 35







teddykgb a écrit :



De la “précarité” choisie qui séduit près de 200.000 personnes qui immigrent chaque année en France. <img data-src=" />





J’aimerais qu’un jour il n’y ai plus un seul “étranger” en france pour voir vers qui la haine se retourne…<img data-src=" />



Le 13/09/2013 à 19h 30

La photo d’illustration de la news proviendrait du porte-monnaie d’un membre de la rédaction de PCi selon une source non-officielle… <img data-src=" />


Le 13/09/2013 à 19h 54







Drepanocytose a écrit :



T’as mal dû lire.









Pour info… (hors titre de séjour, les conditions sont draconniennes pour les étrangers, un irrégulier pur et dur n’a droit à rien)



Le 13/09/2013 à 21h 21







choukky a écrit :



J’aimerais qu’un jour il n’y ai plus un seul “étranger” en france pour voir vers qui la haine se retourne…<img data-src=" />





<img data-src=" />



Le 13/09/2013 à 21h 26







Commentaire_supprime a écrit :



Pour info… (hors titre de séjour, les conditions sont draconniennes pour les étrangers, un irrégulier pur et dur n’a droit à rien)





Je pense qu’il parlait du terme “séduit” qui suppose que l’immigré vient pour accéder à ces (ses?) droits mais il ne dit pas que les immigrés y accèderons simplement en entrant en France.



Le 13/09/2013 à 22h 31







xxSeize a écrit :



Il y va un peu fort, mais il a n’a pas totalement tord: Actuellement, quelqu’un qui gagne 1800€ net est dans la mauvaise tranche en France.



Tout simplement car il n’a droit à rien, même pas à l’aide de rentrée scolaire, encore moins la CAF et les APL, et paye un peu plus d’une paye d’impôt.



De l’autre côté, le type touchant le SMIC à le droit à tous ces avantages sans pratiquement payer d’impôt, et il me semble qu’il peut être éligible à des aides pour les transports en commun et énergie (les tarifs solidarités, mais je suis pas sur).



Au final, entre le type qui gagne 1800 et le smicar, le pouvoir d’achat est sensiblement très proche.







non au smic tu n’a aucun avantage spécifique à part recevoir prime pour l’emploi en fin d’année…

tu ne peux avoir la CMUC et être au smic en même temps vu le plafond CMUC a 640euros/mois pour personne insolée de mémoire.



En revanche les personnes bénéficiaires de la CMUC on également réduc TSS (Tarif Spécial Solidarité) pour le gaz et TPN (Tarif Première Nécessité) pour l’elec… <img data-src=" />



De toute façon beaucoup irons voir une assistante sociale pour quémander des “chèques énergie”, voir ne paierons rien et demanderons aide a des association type Secours Populaire et Secours Catholique…

d’autre encore demanderons tous les ans une aide de type FSL (Fond Solidarité Logement): aide FSL des fois accordé pour 200, 400 voir 600euros…

et oui France d’assistés; je le sait je bosse pour un fournisseur d’énergie (en sous-traitance au Smic), au final la plupart des gens au chômage gagne plus que nous qui bossons pour eux… <img data-src=" />



Le 14/09/2013 à 07h 25

Enfin un avis basé sur des faits et non des convictions hasardeuses.

What else ?

<img data-src=" />


Patch Abonné
Le 14/09/2013 à 15h 12







wrongillusion a écrit :



je le sait je bosse pour un fournisseur d’énergie (en sous-traitance au Smic), au final la plupart des gens au chômage gagne plus que nous qui bossons pour eux… <img data-src=" />



ou pas.

tu ne sais rien de leurs revenus totaux (officiels et surtout officieux), donc comment tu fais pour avoir des idées aussi arrêtées?



Le 15/09/2013 à 23h 38







Patch a écrit :



ou pas.

tu ne sais rien de leurs revenus totaux (officiels et surtout officieux), donc comment tu fais pour avoir des idées aussi arrêtées?







j’aime bien c’est moi qui vis la situation, mais c’est toi qui semble mieux savoir que moi…<img data-src=" />

sans trop rentré dans les détails:

plein de cas-soc nous disent ouvertement : “je gagne que xxxx par mois! comment je fais avec mes z enfants?”




  • à croire qu’on leur a mis un couteau sous la gorge pour pondre des tas de mioches <img data-src=" />

  • aucun scrupules a nous balancer leur revenus à rien foutre de leur journée plus élevés que nos salaires… <img data-src=" />



    sans compter qu’on gère aussi les dossier de surendettements, les dossiers BDF… humm y’a pas que des rétablissement personnels, y’a beaucoup d’effacement de dettes.. on vois alors le nom de tous les créanciers et le montant de la dette associé: des fois bien difficiles à justifier: déjà vu dette de 8000euros chez DIOR… <img data-src=" />



    Bref mais tous vas bien à priori ce système si injuste semble in-critiquable! <img data-src=" />





Patch Abonné
Le 16/09/2013 à 10h 03







wrongillusion a écrit :



j’aime bien c’est moi qui vis la situation, mais c’est toi qui semble mieux savoir que moi…<img data-src=" />

sans trop rentré dans les détails:

plein de cas-soc nous disent ouvertement : “je gagne que xxxx par mois! comment je fais avec mes z enfants?”




  • à croire qu’on leur a mis un couteau sous la gorge pour pondre des tas de mioches <img data-src=" />

  • aucun scrupules a nous balancer leur revenus à rien foutre de leur journée plus élevés que nos salaires… <img data-src=" />



    sans compter qu’on gère aussi les dossier de surendettements, les dossiers BDF… humm y’a pas que des rétablissement personnels, y’a beaucoup d’effacement de dettes.. on vois alors le nom de tous les créanciers et le montant de la dette associé: des fois bien difficiles à justifier: déjà vu dette de 8000euros chez DIOR… <img data-src=" />



    Bref mais tous vas bien à priori ce système si injuste semble in-critiquable! <img data-src=" />



    justement, rien ne dit que ce sont des revenus officiels. le black (entre autres) ca peut rapporter pas mal aussi… la mendiance aussi, d’ailleurs (j’ai déjà vu un mec officiellement au RSA se payer une Mercedes neuve juste avec l’argent “gagné” en mendiant!!).



Le 16/09/2013 à 11h 32







Patch a écrit :



justement, rien ne dit que ce sont des revenus officiels. le black (entre autres) ca peut rapporter pas mal aussi… la mendiance aussi, d’ailleurs (j’ai déjà vu un mec officiellement au RSA se payer une Mercedes neuve juste avec l’argent “gagné” en mendiant!!).







La centre d’appel ou je bosse est juste a coté du secours populaire: j’ai déjà vu une famille se garé sur notre parking pour allé y chercher courses gratos… sauf qu’il était en Mercredes ML (prix de base environ 55.000euros)!!!, ça ma tellement dégouté et choqué que j’avais pris photo avec mon tél.



D’une façon générale on vois vraiment de tout mais la majorité roule en bagnole neuve car a pas besoin de payé la bouffe et les couches: c’est la société qui régale.

y’a vraiment un problème en france…



Patch Abonné
Le 16/09/2013 à 12h 33







wrongillusion a écrit :



La centre d’appel ou je bosse est juste a coté du secours populaire: j’ai déjà vu une famille se garé sur notre parking pour allé y chercher courses gratos… sauf qu’il était en Mercredes ML (prix de base environ 55.000euros)!!!, ça ma tellement dégouté et choqué que j’avais pris photo avec mon tél.



D’une façon générale on vois vraiment de tout mais la majorité roule en bagnole neuve car a pas besoin de payé la bouffe et les couches: c’est la société qui régale.

y’a vraiment un problème en france…



je n’ai jamais dit qu’il n’y avait pas d’abus (j’ai même montré un exemple d’un beau…), juste se méfier des sources des revenus, ils ne viennent pas forcément de là où on croit <img data-src=" />

et pour remettre une échelle correcte, la fraude d’un seul gros requin coûte aussi voire plus cher que la totalité des petits rsaistes et équivalents… ;)