Office 365 révise ses plans pour les petites et moyennes entreprises

Office 365 révise ses plans pour les petites et moyennes entreprises

Sur place ou à emporter ?

Avatar de l'auteur
Vincent Hermann

Publié dans

Internet

10/07/2014
42

Office 365 révise ses plans pour les petites et moyennes entreprises

Microsoft lancera au début de cet automne plusieurs nouveaux abonnements Office 365 à destination des petites et moyennes entreprises. La firme indique qu’ils sont le résultat des retours des professionnels et que les formules sont plus simples à comprendre.

Des formules qui séparent davantage les produits hébergés et locaux

Le 1er octobre, Microsoft mettra à disposition des PME trois nouveaux abonnements pour son offre Office 365, qui permet de bénéficier de la suite bureautique accompagnée d’un nombre plus ou moins grand de services associés. Les formules actuelles n’étaient visiblement pas assez claires pour tout le monde et les structures de 1 à 300 employés souhaitaient un découpage plus clair.

 

Comme on peut le voir sur le tableau ci-dessous, les orientations des formules sont relativement claires. L’abonnement le moins onéreux est nommé « Business Essentials » et coûte 5 dollars par mois et par utilisateur. Il est clairement orienté vers les services en ligne et on retrouve Exchange pour les emails (50 Go de stockage pour chaque boîte), les conversations et conférences via Lync, SharePoint pour la collaboration, l’intranet et le site public ainsi que Yammer pour le réseau social privé de l’entreprise. Microsoft précise qu’Office Online est présent, mais puisqu’il s’agit d’un produit gratuit, la firme enfonce une porte ouverte.

 

office 365

 

Le deuxième abonnement est simplement nommé « Business » et est très différent car il fait la part belle aux applications classiques. Pour 8,5 dollars par mois et par utilisateur, l’entreprise obtiendra cette fois Word, Excel, PowerPoint, Outlook, OneNote et Publisher. Chaque utilisateur bénéficiera d’une licence valable pour cinq postes, PC ou Mac, et aura accès aux versions mobiles. Le stockage OneDrive permettra de stocker 1 To de données, conformément au changement annoncé il y a plusieurs semaines. Cet abonnement ne comporte cependant aucune solution hébergée de type Exchange et SharePoint.

 

Quant à la dernière offre, elle réunit en fait les deux premiers, pour une somme un peu moins élevée que leurs coûts additionnés : 12,5 dollars par mois et par utilisateur. Ces derniers auront donc accès à tous les logiciels classiques ainsi qu’aux services en lignes.

La limite de 25 employés passe à 300 

Pour les entreprises déjà abonnées, l’un des principaux changements est le passage de la limite supérieure à 300 employés alors qu’elle n’est actuellement que de 25. En outre, les nouvelles offres sont légèrement moins chères que les précédentes. Actuellement, l’abonnement comprenant tous les produits est en effet proposé à 15 dollars par mois et par utilisateur. À partir du 1 octobre 2015, ces nouveaux abonnements seront obligatoires, mais les entreprises utilisant déjà une formule pourront basculer vers l’une des nouvelles offres dès qu’elles seront disponibles.

 

Cependant, et sans dire exactement pourquoi, Microsoft prévient que certaines entreprises ne pourront pas passer aux nouvelles formules dès leur lancement. Un problème technique semble empêcher la bascule, mais l’éditeur indique travailler sur une solution pour que l’opération soit possible d’ici le 1er octobre 2015, autrement dit quand ces formules deviendront obligatoires.

 

En outre, d’autres informations seront données la semaine prochaine durant la Worldwide Partner Conference, qui aura lieu à Washington du 14 au 17 juillet. De nombreuses rumeurs pointent vers la présentation de nouveaux produits, notamment des fameuses versions Android de Word, Excel et PowerPoint, dans le sillage du travail accompli pour l’iPad. 

42

Écrit par Vincent Hermann

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Des formules qui séparent davantage les produits hébergés et locaux

La limite de 25 employés passe à 300 

Commentaires (42)


Le 10/07/2014 à 12h 43

Concernant les abonnements Home Premium on en sait plus sur la date de passage à 1To ? Juillet avait été annoncé mais sans plus de précisions..


Le 10/07/2014 à 12h 43

Est-ce que ça veut dire qu’en cas de problème de trésorerie, les versions boites d’Office seront désactivées ?

Car là on est sur la solution complète 300 utilisateurs à 45000€ / an sans être propriétaire de rien (ni du stockage à la rigueur).


sleipne Abonné
Le 10/07/2014 à 12h 43

Aura-t-on le droit à l’habituel taux de change de 1$=1€ ? si le prix est moindre alors elle sera clairement compétitive avec l’offre de Google !


Le 10/07/2014 à 12h 45
Le 10/07/2014 à 12h 46







kade a écrit :



Est-ce que ça veut dire qu’en cas de problème de trésorerie, les versions boites d’Office seront désactivées ?

Car là on est sur la solution complète 300 utilisateurs à 45000€ / an sans être propriétaire de rien (ni du stockage à la rigueur).







On est 19000 employés dans ma boite avec office 365 et c’est juste top



Edtech Abonné
Le 10/07/2014 à 12h 55







kade a écrit :



Est-ce que ça veut dire qu’en cas de problème de trésorerie, les versions boites d’Office seront désactivées ?

Car là on est sur la solution complète 300 utilisateurs à 45000€ / an sans être propriétaire de rien (ni du stockage à la rigueur).







Je n’ai pas tout pigé à ton calcul, parce que 12,5\( fois 300, ça ne fait que 3750\). Sortent d’où tes 45000€ ?



Le 10/07/2014 à 12h 57

12.5$ x 12 x 300


Le 10/07/2014 à 13h 01

le cout est monstrueux…<img data-src=" /> je sens que beaucoup vont rester sous 2010 bien longtemps… <img data-src=" />


Le 10/07/2014 à 13h 12







irazer a écrit :



On est 19000 employés dans ma boite avec office 365 et c’est juste top





Le sujet c’est les pme et tu nous parles d’une boite de 19k employés.



Le 10/07/2014 à 13h 13

si tu regardes le coût de l’expertise exchange, user cal, serveur, redondance, électricité, génératrice, etc.. et les licences Office, le coût par an est pas si mal..



quand tu doit payer un technicien qui débug exchange, ca revient cher quand même..



Nous on est passé à O365 avec 110 users, Office et exchange, et juste le fait de ne plus avoir à vérifier les problème d’exchange est un gain xD


Le 10/07/2014 à 13h 16







ChristTheGreat a écrit :



si tu regardes le coût de l’expertise exchange, user cal, serveur, redondance, électricité, génératrice, etc.. et les licences Office, le coût par an est pas si mal..



quand tu doit payer un technicien qui débug exchange, ca revient cher quand même..



Nous on est passé à O365 avec 110 users, Office et exchange, et juste le fait de ne plus avoir à vérifier les problème d’exchange est un gain xD







fallait juste essayer un autre système de messagerie



sleipne Abonné
Le 10/07/2014 à 13h 16







ChristTheGreat a écrit :



Nous on est passé à O365 avec 110 users, Office et exchange, et juste le fait de ne plus avoir à vérifier les problème d’exchange est un gain xD







Tout à fait, et il ne faut pas oublier les petites boîtes qui n’ont rien à voir avec l’informatique et qui n’ont pas le temps/argent pour s’occuper d’installer ce genre de serveurs tout en ayant un site web et leur adresse personnalisée. (agence immo par exemple)



maverick78 Abonné
Le 10/07/2014 à 13h 16







irazer a écrit :



On est 19000 employés dans ma boite avec office 365 et c’est juste top





Nous on est sur GoogleApps <img data-src=" /><img data-src=" />



Le 10/07/2014 à 13h 26







collinm a écrit :



fallait juste essayer un autre système de messagerie









DIt moi, j’espère quetu ne pense pas à Lotus? <img data-src=" />



Le 10/07/2014 à 13h 39







maverick78 a écrit :



Nous on est sur GoogleApps <img data-src=" /><img data-src=" />







Condoléances



Le 10/07/2014 à 13h 45







sleipne a écrit :



Aura-t-on le droit à l’habituel taux de change de 1$=1€ ? si le prix est moindre alors elle sera clairement compétitive avec l’offre de Google !







d’un point de vue strictement financier alors parce que question fonctionnalité, y a pas photo entre les deux produits, une suite mature et un truc amateur en ligne.



Le 10/07/2014 à 14h 11







Madmark555 a écrit :



d’un point de vue strictement financier alors parce que question fonctionnalité, y a pas photo entre les deux produits, une suite mature et un truc amateur en ligne.





C’est qui que tu traites d’amateurs ? Allez, une petite vidéo pour te permettre de modeler dans la bonne ligne



suivre le lien



Je sens que je vais la mettre souvent, cette vidéo…



refuznik Abonné
Le 10/07/2014 à 14h 25

Je ne comprends pas le dépassement, on était limité à 25 users ?


Le 10/07/2014 à 14h 54

Et le jour où il y a une panne, un problème de connexion internet ou une erreur malencontreuse qui a effacé les données du serveur (MS, Google ou autre), l’entreprise est pas dans la merde.



Sans compter les problèmes de sécurité et d’espionnage industriel que cela génère (spéciale dédicace à irazer et les 19000 employés de sa boite qui trouveront office 365 bien moins top quand l’entreprise devra licencier ses effectifs en raison de la perte incompréhensible de certains de leurs plus gros clients <img data-src=" /> )



Le cloud par MS, Gogol et consorts: ou comment être sur d’y être perdant à tous les coups.

<img data-src=" />


Le 10/07/2014 à 15h 08







collinm a écrit :



fallait juste essayer un autre système de messagerie





Autre chose aussi puissant que Exchange ? Et Lotus n’est pas une réponse ;)



Le 10/07/2014 à 15h 08

Bon, étant une “entreprise” d’une personne 12 qui a besoin d’Office en local, je passe, 2010 suffit largement, le reste m’est inutile. <img data-src=" />


Le 10/07/2014 à 15h 14







js2082 a écrit :



Et le jour où il y a une panne, un problème de connexion internet ou une erreur malencontreuse qui a effacé les données du serveur (MS, Google ou autre), l’entreprise est pas dans la merde.





On ne parle pas d’un mec qui a installé un serveur de messagerie sur son dédibox perso mais de services qui d’un certain niveau de qualité.

De plus, en quoi la gestion d’une telle infrastructure en interne par une entreprise la mettrait à l’abri d’une erreur malencontreuse de son coté ?



Ce genre de service est garantie avec un certain niveau de disponibilité. Les données sont protégées via des redondances (redondance des disques au sein d’un serveur, redondance des serveurs au niveau d’un datacenter et redondance au niveau mondial via de multiples datacenters). Il y a aussi redondance des sources d’alimentation en énergie au niveau des datacenter.



De plus, les données (Exchanges, SharePoint sont téléchargeables par les utilisateurs s’ils veulent une sauvegarde de leur coté http://office.microsoft.com/fr-fr/business/portabilite-des-donnees-en-ligne-avec…



L’aspect espionnage industriel est un autre débat.



Le 10/07/2014 à 15h 31

Pour une entreprise de 5 employés ou moins, quelle est l’utilité d’acheter plusieurs licences, étant donné que les applications offices peuvent être installées sur jusqu’à 5 postes ?


Le 10/07/2014 à 15h 37







Asnor a écrit :



Pour une entreprise de 5 employés ou moins, quelle est l’utilité d’acheter plusieurs licences, étant donné que les applications offices peuvent être installées sur jusqu’à 5 postes ?





ça coûte plus cher? <img data-src=" />



Le 10/07/2014 à 15h 40







The_badger_man a écrit :



L’aspect espionnage industriel est un autre débat.







Tu bosses pour MS ou consorts pour dire ça, j’espère???



Parce que si tu es impliqué dans le processus de décision d’une entreprise en matière informatique, avec un raisonnement comme ça, je ne donne pas cher de la survie de ta boite.

(à moins que ce ne soit ton souhait)



Mais bon, comme tu dis, l’espionnage est un autre débat, pas besoin d’en parler quand ça implique de confier toutes les données de ton entreprise à un tiers.

<img data-src=" />



(ça me rappelle les dernières communications de MS sur le JV pc quand on lui en parlait durant l’E3: c’est comique)









js2082 a écrit :



Tu bosses pour MS ou consorts pour dire ça, j’espère???



Parce que si tu es impliqué dans le processus de décision d’une entreprise en matière informatique, avec un raisonnement comme ça, je ne donne pas cher de la survie de ta boite.

(à moins que ce ne soit ton souhait)



Mais bon, comme tu dis, l’espionnage est un autre débat, pas besoin d’en parler quand ça implique de confier toutes les données de ton entreprise à un tiers.

<img data-src=" />



(ça me rappelle les dernières communications de MS sur le JV pc quand on lui en parlait durant l’E3: c’est comique)





Ben non, l’espionnage industriel est un autre débat.



Il t’a répondu sur la partie “perte de données due à un problème technique”. Et comme lui je te réponds qu’entre le serveur géré à moitié en local, et un serveur dans un datacenter pour lequel tu as un contrat te permettant de souscrire à X modes de sauvegarde locale, distante, à l’autre bout du monde, etc., y a pas photo, la 2de solution me semble bien plus sécurisante.



Ca n’empêche pas qu’on puisse se poser la question de l’espionnage industriel, c’est juste que à froid, comme ça, sans source, la question mérite un autre débat.



Je dirige une boite de 24 personnes, et rien que le fait d’arrêter avoir des emmerdes avec le serveur exchange local serait un gain. Idem pour Office, énorme galère les installations, achats de licenses, etc.



La c’est clé en main et pas cher du tout.


Le 10/07/2014 à 16h 38







CaptainDangeax a écrit :



C’est qui que tu traites d’amateurs ? Allez, une petite vidéo pour te permettre de modeler dans la bonne ligne



suivre le lien



Je sens que je vais la mettre souvent, cette vidéo…







Pour avoir perdu quasiment 20 minutes de ma vie à regarder ça, tu pourras t’abstenir.



Tu réponds à un commentaire qui compare les offres en bureautique de Google et Microsoft. Logiquement je m’attendais à une vidéo de comparaison entre les deux suites. Ne connaissant pas les produits de Google, j’étais plutôt content, même si je m’attendais à une vidéo de “M\( bashing", ce qui ne fait pas de mal de temps en temps.



Au final, c'est une vidéo porno d'une pipe de 20 mn à Linus, Google est mentionné une fois à la fin et Microsoft est juste pris en exemple pour être brocardée comme une entreprise qui "returns no value to the shareholder".



***



A l'appui de ça, un graphique où on voit la variation soit du CA soit du bénef (il dit "results", donc je serais tenté de dire bénéfice) qui reste plat chez Microsoft (+0.9%), augmente chez IBM et explose chez Red hat (+200% tout de même) puisque RH fait du libre à 100%, IBM, il ne précise pas mais en fait beaucoup et la mort cérébrale de Microsoft s'expliquant par ses sources fermées.



Le contre exemple Apple qui montrerait qu'on peut encore progresser avec autre chose que de l'open source est réfuté, si l'entreprise en est là où elle en est, c'est parce qu'il y a des bouts d'open source dedans ...



Sur la période 2008 - 2013, Microsoft passe de :



http://www.microsoft.com/investor/EarningsAndFinancials/Earnings/PressReleaseAndWebcast/FY08/Q4/default.aspx">4,297 milliards de \)
de bénéfices sur le 4ème trimestre 2008, soit 17,681 sur l’année

à

4.965 milliards de $ au 4ème trimestre 2013, soit 21,863 sur l’année.



Perso, sur la même période que lui, j’ai tendance à observer (mais c’est vrai, pas trimestre après trimestre, puisqu’il y a eu un trimestre en perte je sais plus quand, mais que j’allais pas tout me taper) :



15,55 % d’augmentation sur les chiffres trimestriels, 23,65 % d’augmentation sur les chiffres annuels.



Le tout avec une action qui du 10 juillet 2009 au 3 juillet 2014 passe de 22,39 \( à 41,80 \) tout en versant des dividendes. Bref, je pige pas le “no value for the shareholder ” (à se demander pourquoi ils restent).



Et ce, sans compter qu’on parle pas du même ordre de grandeur, Red Hat réalisant 1,33 milliard de CA sur son année fiscale 2013, soit 50 millions au 4ème trimestre et 201 millions de bénéfices sur l’année.



On peut donc se poser la question de la légitimité de comparer les variations…

Je peux m’être planté dans mes calculs ou ne pas avoir pigé, donc si quelqu’un peut m’expliquer, ce sera avec plaisir.



Je n’avais jamais vu une vidéo de TED mais j’étais plutôt intéressé, je m’abstiendrai si elles sont toutes de cette qualité, le reste étant d’une vacuité assez impressionnante.



Fallait oser comparer Office 365 à Google Apps…



Ça revient à comparer Photoshop avec Paint…


luxian Abonné
Le 10/07/2014 à 21h 05

Je me pose toujours une question sur l’offre Office 365.



Le nom de domaine employé au final, il sera en outlook.com ou entreprise.fr ?

De façon pratique :




  • je garde mon adresse électronique : [email protected] … et j’ai pas une abomination du type : [email protected] ….

  • si j’ai acheté 3 licences, je peux supprimer volonté les comptes, en créer des nouveaux dans le nom de domaine ? pré[email protected] &gt; pré[email protected] etc ….

  • je peux partager le carnet d’adresse Exchange de Nom1 avec NomA car ils sont tous les deux dans le même compte Entreprise.fr ?



    Un peu comme j’ai déjà avec l’offre OWA Exchagne d’OVH à 3,3 €HT /mois / utilisateur ?





    Merci pour éclairer ma sotte lanterne.


Le 11/07/2014 à 07h 31







Khalev a écrit :



Le sujet c’est les pme et tu nous parles d’une boite de 19k employés.









Je répondais sur le fait qu’avec 300 employés on est aux alentours de 45K€ /an et que ca fait cher. En fait même avec 19k employés ca reste moins cher que de tout gérer en interne



maverick78 Abonné
Le 11/07/2014 à 08h 34







CaptainDangeax a écrit :



C’est qui que tu traites d’amateurs ? Allez, une petite vidéo pour te permettre de modeler dans la bonne ligne



suivre le lien



Je sens que je vais la mettre souvent, cette vidéo…





Euh nan mais pour les avoir au quotidien, j’ai pas peur de dire que c’est de la grosse bouse…

Déjà deux interêts imparables : les logiciels ! La suite Office sur PC/Mac et les applications Office sur iOS/Android/Windows Phone.

Tandis que chez Google…

J’en suis toujours a attendre un client lourd pour faire du hangout (soit disant que Google utilise des protocoles ouverts et standardisés, XMPP ca a été vrai un temps, le temps que les gens se mettent dessus, maintenant c’est que d’al).



Le 11/07/2014 à 09h 56







kade a écrit :



Est-ce que ça veut dire qu’en cas de problème de trésorerie, les versions boites d’Office seront désactivées ?

Car là on est sur la solution complète 300 utilisateurs à 45000€ / an sans être propriétaire de rien (ni du stockage à la rigueur).









fabcool a écrit :



le cout est monstrueux…<img data-src=" /> je sens que beaucoup vont rester sous 2010 bien longtemps… <img data-src=" />







Des tarifs dégressifs existent.







luxian a écrit :



Je me pose toujours une question sur l’offre Office 365.



Le nom de domaine employé au final, il sera en outlook.com ou entreprise.fr ?







Tu peux associer un domaine ou plusieurs domaines (voir sous domaines) en fonction du type d’abonnement.



http://office.microsoft.com/fr-fr/office365-suite-help/puis-je-ajouter-des-sous-…




Le 11/07/2014 à 10h 09







The_badger_man a écrit :



Des tarifs dégressifs existent.





Merci mais :



Est-ce que ça veut dire qu’en cas de problème de trésorerie, les versions boites d’Office seront désactivées ?



<img data-src=" />



Le 11/07/2014 à 12h 38







CaptainDangeax a écrit :



C’est qui que tu traites d’amateurs ? Allez, une petite vidéo pour te permettre de modeler dans la bonne ligne



suivre le lien



Je sens que je vais la mettre souvent, cette vidéo…







Tu peux la mettre aussi souvent que ça te chante, ça changera rien au fait qu’elle a rien à voir avec la choucroute.



Il est certes chouette ce mec qui dit en 18 minutes ce qu’on peut dire en 2, mais je viens donc de perdre 16 minutes.

Dès qu’on parle de Microsoft, certains peuvent pas s’empêcher de parler de libre.

Ca ne m’intéresse pas ces débats religieux, tout ce que je disais c’est que si tu compares les fonctionnalités de MS Office (et j’évacue la discussion sur le cloud) et google doc, y a pas photo.



Je parlais même pas de libreOffice et Thunderbird, car là à la limite j’aurais pu comprendre ton insertion de video qui aurait été moins hors sujet.

Mais là encore, j’aurais pas été d’accord avec toi parce qu’après plusieurs mois d’utilisation, j’ai abandonné ces solutions pour reprendre un abonnement sur Microsoft. Au boulot, la productivité ça compte et je suis plus productif avec les outils de MS.




Le 11/07/2014 à 13h 12







blob741 a écrit :



Pour avoir perdu quasiment 20 minutes de ma vie à regarder ça, tu pourras t’abstenir.



.





1 : rien ne t’oblige à regarder jusqu’au bout

2 : rien ne t’oblige à commenter

3 : les trolls genre ‘“c’est libre donc c’est amateur”, ça commence à bien faire !



Le 11/07/2014 à 13h 16







kade a écrit :



Est-ce que ça veut dire qu’en cas de problème de trésorerie, les versions boites d’Office seront désactivées ?







Une fois que l’abonnement a pris fin, les applications Office entrent dans un mode de fonctionnalité réduite en lecture seule. Les documents peuvent être affichés et imprimés mais plus d’édition ou de création.



Les Office Web Apps (en ligne) permettront toujours de modifier les documents.



Il y a peut-être un délai entre le défaut de paiement puis l’expiration de l’abonnement puis la désactivation effective des fonctionnalités mais je ne pourrai pas dire.



Le 11/07/2014 à 13h 27







The_badger_man a écrit :



Une fois que l’abonnement a pris fin, les applications Office entrent dans un mode de fonctionnalité réduite en lecture seule. Les documents peuvent être affichés et imprimés mais plus d’édition ou de création.



Les Office Web Apps (en ligne) permettront toujours de modifier les documents.



Il y a peut-être un délai entre le défaut de paiement puis l’expiration de l’abonnement puis la désactivation effective des fonctionnalités mais je ne pourrai pas dire.





Ok, merci !



Le 11/07/2014 à 13h 29







CaptainDangeax a écrit :



1 : rien ne t’oblige à regarder jusqu’au bout

2 : rien ne t’oblige à commenter

3 : les trolls genre ‘“c’est libre donc c’est amateur”, ça commence à bien faire !







C’est toi qui trolles, j’ai jamais dit que “c’est libre donc c’est amateur”, j’ai dit que google doc est amateur par rapport à MS Office.



luxian Abonné
Le 11/07/2014 à 13h 33







The_badger_man a écrit :



http://office.microsoft.com/fr-fr/office365-suite-help/puis-je-ajouter-des-sous-…







Ok, merci … un frein de moins.



On sait s’il existe une offre 0365 hébergée par une entreprise française de bout en bout ? … comme OVH fait avec OWA 2013 ?



Ca m’arrache un peu les tripes de confier mes docx à la NSA.



Le 11/07/2014 à 13h 38







luxian a écrit :



On sait s’il existe une offre 0365 hébergée par une entreprise française de bout en bout ? … comme OVH fait avec OWA 2013 ?



Ca m’arrache un peu les tripes de confier mes docx à la NSA.







Perso, je suis passé sur 365 mais je ne me connecte même pas, avec l’abonnement tu as droit aux dernières versions des applis même en mode local.

Je n’ai jamais sauvegardé un doc sur leur cloud, je continue de bosser comme avant en local sur ma machine.



Le 11/07/2014 à 13h 46







CaptainDangeax a écrit :



1 : rien ne t’oblige à regarder jusqu’au bout

2 : rien ne t’oblige à commenter

3 : les trolls genre ‘“c’est libre donc c’est amateur”, ça commence à bien faire !







1/ Si je veux être sûr qu’à aucun moment il ne compare les deux offres bureautiques de ces sociétés dont parlait le commentaire auquel tu répondais et éviter de passer pour un pignouf, je fais comment ?

2/ T’inquiète, je l’ai fait pour le plaisir <img data-src=" />

3/ Il a jamais dit c’est libre donc c’est amateur, mais Google docs c’est amateur par rapport à office.