Microsoft va fournir ses applications à une vingtaine de constructeurs Android

Microsoft va fournir ses applications à une vingtaine de constructeurs Android

Invasion

Avatar de l'auteur
Vincent Hermann

Publié dans

Société numérique

27/05/2015
63

Microsoft va fournir ses applications à une vingtaine de constructeurs Android

Microsoft continue son offensive sur les autres plateformes. Après avoir annoncé hier la disponibilité future de son assistant vocal Cortana sur Android et iOS, la firme renforce sa présence sur la plateforme de Google avec de nouveaux partenariats. Objectif : fournir ses applications et services sur un plus grand nombre d’appareils.

Après les royalties, les partenariats

Pour Microsoft, Android a essentiellement été pendant longtemps une plateforme concurrente qu’il fallait combattre. Le plus puissant argument du système de Google était sa gratuité, que Microsoft a affrontée d’une manière un peu particulière : la menace. La firme est équipée de plusieurs brevets qu’elle a agités sous le nez de bon nombre de constructeurs, et des dizaines d’entre eux ont accepté de payer les royalties.

L’éditeur souhaite visiblement entretenir des relations plus constructives, d’autant que le contexte a nettement évolué, comme on a pu le voir hier. La société a en effet annoncé deux éléments importants. D’abord, l’arrivée de Cortana sur Android et iOS alors que la fonction était réservée à Windows Phone 8.1 jusqu’à présent (et encore, de manière assez limitée en dehors des États-Unis). L’autre est l’arrivée d’une application compagnon qui aidera les utilisateurs à connecter leur équipement mobile sur un PC Windows 10, qu’il soit équipé d’Android, iOS ou Windows Phone.

Des décisions qui font suite finalement au message martelé par Satya Nadella depuis qu’il est arrivé dans son poste de PDG : place au multiplateforme. En d’autres termes, fini de considérer l’écosystème Microsoft comme un bloc monolithique puisque les services et applications doivent pouvoir être utilisés sur un maximum d’appareils. D’où le compagnon Windows 10 qui montrera à l’utilisateur que OneDrive, Musique, Video, OneNote ou encore Office sont utilisables sur son iPhone 6 ou son Galaxy Note 3. D’où également l’annonce des nouveaux partenariats.

Microsoft Android Office Skype OneDrive

Vingt nouveaux constructeurs dans la danse, dont Sony et LG

Microsoft a confirmé qu’une vingtaine de constructeurs d’appareils Android allaient fournir ses applications Word, Excel, PowerPoint, OneNote, OneDrive et Skype dans les semaines ou dans les mois qui viennent sur leurs tablettes. Dans la plupart des cas, il s’agit de constructeurs locaux, comme Axdia en Allemagne, Noblex en Argentine ou encore Pacific au Mexique. Mais on y trouve également deux poids lourds du marché Android : LG et Sony. La tablette Xperia Z4 de ce dernier recevra ainsi les applications dans les trois mois qui viennent, tandis que chez LG, c’est une nouvelle tablette (qui n’a pas été nommée) qui sera concernée.

On notera que Microsoft ne parle pour l’instant que de tablettes, tout comme d’ailleurs l’accord qui avait été annoncé en mars. La firme est déjà liée en effet à d’autres constructeurs, notamment Dell, Samsung et Pegatron. Les Galaxy S6 et S6 Edge font figure toutefois d’exception car ils finiront eux aussi par recevoir Word, Excel, PowerPoint, OneNote, OneDrive et Skype. Rappelons en outre qu’un autre accord a été signé le mois dernier, cette fois avec Cyanogen, pour intégrer directement ces applications dans Cyanogen OS.

S'assurer la visibilité et conduire vers Windows 10

Évidemment, pour une entreprise qui veut devenir championne de la productivité, ces accords ne peuvent qu’être profitables, ne serait-ce que pour assurer de la visibilité à ses produits. La société doit insister sur l’idée qu’utiliser ces applications et services permettra de tout retrouver en l'état sur Windows 10, puisque tout se ramène à ce produit, pensé comme un concentrateur. Autant donc sauvegarder les photos sur OneDrive puisque l’application Photos de Windows 10 les affichera ensuite automatiquement. Autant travailler dans Office pour retrouver plus tard ses documents en l’état sur un écran plus grand.

La seule question qui se pose finalement est de savoir si les utilisateurs se laisseront séduire. En fonction des appareils, on peut trouver en effet une grande variété d’applications tierces, au sein desquelles celles de Microsoft pourraient simplement passer pour des solutions parmi d’autres. Certains les utiliseront et seront conquis, d’autres moins, et d’autres encore les supprimeront directement. Mais si l’idée passe d’un lien permanent et automatique avec Windows 10, cette visibilité aura déjà porté ses fruits.

Quoi qu’il en soit, ces nouveaux partenariats avec les constructeurs Android ne remettent pas en cause les royalties demandées jusque-là par Microsoft. Les accords déjà en place, y compris avec ceux qui installeront les applications, sont donc maintenus.

63

Écrit par Vincent Hermann

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Après les royalties, les partenariats

Vingt nouveaux constructeurs dans la danse, dont Sony et LG

S'assurer la visibilité et conduire vers Windows 10

Commentaires (63)


Le 27/05/2015 à 15h 12

C’est une bonne nouvelle pour les utilisateurs.



Maintenant la question se pose : que va faire Google face à ça ? Ils ne voient sûrement pas d’un très bon œil que leurs applis (Google Docs, Talk etc.) soient concurrencées de manière aussi frontale par Microsoft…



Autre question : Microsoft a donc porté ses applis sur Android/Linux… bientôt aussi sur GNU/Linux ? <img data-src=" /> (oui je rêve, toussa).







Quoi qu’il en soit, ces nouveaux partenariats avec les constructeurs Android ne remettent pas en cause les royalties demandées jusque-là par Microsoft.





Microsoft a donc fait en sorte que les constructeurs pré-installent ses applis sur leurs appareils, et que dans le même temps ils payent des royalties. Là c’est très fort <img data-src=" />


aurel_gogo Abonné
Le 27/05/2015 à 15h 15







Konrad a écrit :



C’est une bonne nouvelle pour les utilisateurs.



Maintenant la question se pose : que va faire Google face à ça ? Ils ne voient sûrement pas d’un très bon œil que leurs applis (Google Docs, Talk etc.) soient concurrencées de manière aussi frontale par Microsoft…





Google et MS sont en pleine guerre sur le mobile et si l’un peut emmerder l’autre, ile ne vont pas se gêner !!!!



Le 27/05/2015 à 15h 20







Konrad a écrit :



Maintenant la question se pose : que va faire Google face à ça ? Ils ne voient sûrement pas d’un très bon œil que leurs applis (Google Docs, Talk etc.) soient concurrencées de manière aussi frontale par Microsoft…





Continuer à refuser de développer (YT) ou mettre à jour (Waze) leurs applications pour Windows Phone/Mobile comme ils le font depuis le début



Le 27/05/2015 à 15h 31

Beaucoup de chose.

Il me semble avoir lu que Google avait déjà commencé à diviser par 10 les revenus publicitaire venant de Ad sense pour les développeurs développant a la fois pour Android et WP pour envoyer un avertissement à ceux voulant porter leur applications sous WP.



Je sais pas a quel point c’est vrai, mais ça fait peur.


Le 27/05/2015 à 15h 32

Pour Google l’arrivée de Nadella est une mauvaise nouvelle.



Si des grands constructeurs se mettent à intégrer les produits MS voire pire à communiquer dessus, cela va vraiment les emmerder.



&nbsp;


Le 27/05/2015 à 15h 34







Jed08 a écrit :



Beaucoup de chose.

Il me semble avoir lu que Google avait déjà commencé à diviser par 10 les revenus publicitaire venant de Ad sense pour les développeurs développant a la fois pour Android et WP pour envoyer un avertissement à ceux voulant porter leur applications sous WP.



Je sais pas a quel point c’est vrai, mais ça fait peur.





Si c’est le cas comment se préparer un méga procès… et ternir durablement son image.

Il est loin le “don’t be evil”.



&nbsp;

&nbsp;



Le 27/05/2015 à 15h 35







marquis a écrit :



Continuer à refuser de développer (YT) ou mettre à jour (Waze) leurs applications pour Windows Phone/Mobile comme ils le font depuis le début





Oui je pense qu’en gros Google fait déjà tout ce qu’ils peuvent pour emmerder MS, donc je ne vois pas trop ce qu’ils peuvent faire de plus sans franchir certaines lignes jaunes (voire rouge).



heu le mec qui va faire ses tableau excel sur son écran 4-5 pouces, je lui souhaite bon courage parce que si c’est juste pour visualiser, il y a déjà des applis.


Le 27/05/2015 à 15h 39







Jed08 a écrit :



Beaucoup de chose.

Il me semble avoir lu que Google avait déjà commencé à diviser par 10 les revenus publicitaire venant de Ad sense pour les développeurs développant a la fois pour Android et WP pour envoyer un avertissement à ceux voulant porter leur applications sous WP.



Je sais pas a quel point c’est vrai, mais ça fait peur.









Oryzon a écrit :



Si c’est le cas comment se préparer un méga procès… et ternir durablement son image.

Il est loin le “don’t be evil”.



&nbsp;

&nbsp;







Visiblement le “soucis” a été corrigé.



&gt;https://twitter.com/admob/status/601083089771634688



Le 27/05/2015 à 15h 45

En suivant cette logique, il y a déjà presque des applis pour tout. On fait quoi? Chaque constructeur développe que des nouvelles applis <img data-src=" />


bismarckiz Abonné
Le 27/05/2015 à 15h 47

Clairement g$$gle ne réagi pas bien. Le fait qu’il n’y ai aucune solution Google dans le store Microsoft est mauvais signe.



Moi je vois dans cette mentalité, la même chose que Microsoft qui refusait de développer sur d’autres plateformes et vivait dans sa bulle. Ils réagissent comme de vieux dinosaures, qui croient au monopole.



Youtube, gmail, gmaps , gdrive, docs, n’existent pas sur Windows. Personnellement j’ai trouvé d’autres solutions et si ils finissent par arriver, ce sera déjà trop tard. Comme IE6 face à firefox et chrome.



Les gens ne vont pas quitter Windows parce-que chrome OS existe, comme ils ne quittent pas android parce que Windows phone existe. Il faut les inciter à le quitter en proposant des services qui rendent dépendants et incite un jour à basculer.



Pour le coup je pense que Google est à côté de ses pompes.


Le 27/05/2015 à 15h 54

Quand tu dis que tu as trouvé d’autres solutions, tu parles des services en eux-même, ou bien des applications pour accéder aux services ?



Parce que pour Youtube par exemple… les alternatives… le problème est quand même bien plus complexe que pour un navigateur, où ce n’est qu’une histoire de technique, pour YT c’est une histoire de contenu, et ça tu peux pas vraiment trouver d’alternative, ni en créer une du jour au lendemain.



Quoi qu’il arrive ce n’est qu’une histoire de PDM, un jour Google va annoncer en grande pompe l’arrivée de toutes ses apps sur Windows 10 et voilà.


bismarckiz Abonné
Le 27/05/2015 à 15h 55







darkbeast a écrit :



heu le mec qui va faire ses tableau excel sur son écran 4-5 pouces, je lui souhaite bon courage parce que si c’est juste pour visualiser, il y a déjà des applis.







Sauf que quand quelqu’un rédige une lettre autour de moi (des néophytes) , il pense à Word.



Page, docs, supertraitement texte12 c’est pas ce qui leurs viens à l’esprit.



Donc quand ils veulent lire un doc, ils pensent à Word.












DotNerk a écrit :



En suivant cette logique, il y a déjà presque des applis pour tout. On fait quoi? Chaque constructeur développe que des nouvelles applis <img data-src=" />





Justement refaire des applis pour faire des applis ça ne sert à rien.&nbsp; Des tableurs et des traitement de texte tu en a des caisses de peu cher ou gratuit et qui suffisent dans 99% des cas.









bismarckiz a écrit :



Sauf que quand quelqu’un rédige une lettre autour de moi (des néophytes) , il pense à Word.



Page, docs, supertraitement texte12 c’est pas ce qui leurs viens à l’esprit.



Donc quand ils veulent lire un doc, ils pensent à Word.





ben il faut leur apprendre qu’il existe autre chose, utiliser word pour une simple lettre, c’est comme utiliser son 4x4 pour aller chercher sa baguette à 300m de chez soit.



Le 27/05/2015 à 16h 01

L’intérêt ici c’est surtout l’intégration avec l’offre Cloud de Microsoft, pour quelqu’un qui a un compte Office 365, même pour de la simple consultation, autant avoir l’appli officielle avec une intégration au poil. (je sais même pas si des tiers peuvent accéder aux docs office stockée chez MS)


Le 27/05/2015 à 16h 02

Donc selon toi, Microsoft ou autre ne devraient pas développer leurs appli existantes sur mobile si c’est déjà occupé? Même si leur appli excel gérera sûrement mieux les différents aspects du tableau…



Je me demande pourquoi, Google nous sort des applis GMail, Microsoft des applis Outlook alors que les téléphones permettent déjà de paramétrer des comptes directement… Peut-être parce que l’application native n’offre pas toutes les options que l’éditeur souhaite proposer/mettre en avant comme la gestion des catégories pour les mails…



Après pour revenir à Excel de Microsoft, je suppose qu’ils vont te proposer la synchro avec OneDrive… et que les applis existantes ne pourront plus le faire (si elles le font à l’heure actuelle) parce que Microsoft aura changé le protocole bidule-machin-chose.



&nbsp;Et aussi peut-être parce que Microsoft veut offrir un éco-système cohérent sur différents supports pour la “continuité de l’expérience utilisateur inter appareils”…








zogG a écrit :



L’intérêt ici c’est surtout l’intégration avec l’offre Cloud de Microsoft, pour quelqu’un qui a un compte Office 365, même pour de la simple consultation, autant avoir l’appli officielle avec une intégration au poil. (je sais même pas si des tiers peuvent accéder aux docs office stockée chez MS)





ça va être une belle merde parce que le matos androïd qui ça stocker pas défaut dans gdrive, ses docs dans le cloud ms…. Elle va être perdu mme michu



Le 27/05/2015 à 16h 06

Tu peux leur montrer, mais si c’est Word qu’ils connaissent, utilisent au travail… Ça va être dur de les motiver à refaire un CV sur un autre traitement de texte sans parler que bien souvent ils auront acheté la suite Office et qu’ils voudront, et c’est naturel, utiliser le produit acheté.



On en revient toujours à ce débat, pour changer les habitudes, il faudrait que dès l’école leur soit montrées les différentes options (Office, Libre Office…) et surtout leur montrer qu’il n’y a pas que Microsoft pour les PC <img data-src=" />








DotNerk a écrit :



Donc selon toi, Microsoft ou autre ne devraient pas développer leurs appli existantes sur mobile si c’est déjà occupé? Même si leur appli excel gérera sûrement mieux les différents aspects du tableau…



Je me demande pourquoi, Google nous sort des applis GMail, Microsoft des applis Outlook alors que les téléphones permettent déjà de paramétrer des comptes directement… Peut-être parce que l’application native n’offre pas toutes les options que l’éditeur souhaite proposer/mettre en avant comme la gestion des catégories pour les mails…



Après pour revenir à Excel de Microsoft, je suppose qu’ils vont te proposer la synchro avec OneDrive… et que les applis existantes ne pourront plus le faire (si elles le font à l’heure actuelle) parce que Microsoft aura changé le protocole bidule-machin-chose.



&nbsp;Et aussi peut-être parce que Microsoft veut offrir un éco-système cohérent sur différents supports pour la “continuité de l’expérience utilisateur inter appareils”…





Ouais selon moi pas besoin de ms sur android. c’est comme photoshop sur ipad (qui a d’ailleurs était abandonné) un fausse bonne idée.



&nbsp; Et puis “Et aussi peut-être parce que Microsoft veut offrir un éco-système

cohérent sur différents supports pour la “continuité de l’expérience

utilisateur inter appareils”…” -&gt; va faire un pptx ou un xlsx sur mac et passe le sur pc ou inversement), tu vas va voir ta cohérence.



Le 27/05/2015 à 16h 08

Bah non, parce qu’avec Office sur son PC elle aura ses docs, et Office sur son téléphone, aussi.



Et si elle utilise GDocs au lieu d’Office et bien elle continuera d’utiliser les apps qu’elle utilisait avant…


Le 27/05/2015 à 16h 09

Mme Michu va sûrement paniquer au départ puis son neveu va lui faire tout migrer sous X ou Y. Je pense que tu auras aussi des solutions de type “airmail” qui te proposent de connecter différents comptes allant de dropbox à GDrive…



Mais ça va nous refaire la même chose qu’avec les fameux softs d’IM qui géraient différents protocoles jusqu’à ce que l’éditeur change le protocole et rende ça impossible (Exemple de Skype avec Trillian de mémoire…).








DotNerk a écrit :



Tu peux leur montrer, mais si c’est Word qu’ils connaissent, utilisent au travail… Ça va être dur de les motiver à refaire un CV sur un autre traitement de texte sans parler que bien souvent ils auront acheté la suite Office et qu’ils voudront, et c’est naturel, utiliser le produit acheté.



On en revient toujours à ce débat, pour changer les habitudes, il faudrait que dès l’école leur soit montrées les différentes options (Office, Libre Office…) et surtout leur montrer qu’il n’y a pas que Microsoft pour les PC <img data-src=" />



ouais ben tu installes un traitement de texte, tu change, l’icone en celle de word et les pécores n’y voient que du feu, pareil pour les navigateurs.



Le 27/05/2015 à 16h 10







Konrad a écrit :



Autre question : Microsoft a donc porté ses applis sur Android/Linux… bientôt aussi sur GNU/Linux ? <img data-src=" />&nbsp;





Je suis pas certains que la transition soit si simple. Je serais curieux de voir la quantité de code que les versions desktop et mobile ont en commun…

&nbsp;… En fait pour commencer j’aimerai deja voir la quantité de code que les versions smartphone ont en commun.



https://goo.gl/A71O5z



Le 27/05/2015 à 16h 11

Et sans parler que lors de l’install de l’appli, nativement ça fera peut-être comme sur PC ou telle extension sera associée à telle application. Et Mme Michu va pas avoir la vie facile pour faire en sorte que les extensions .ABC se rouvrent avec le logiciel qu’elle connaissait <img data-src=" />








zogG a écrit :



Bah non, parce qu’avec Office sur son PC elle aura ses docs, et Office sur son téléphone, aussi.



Et si elle utilise GDocs au lieu d’Office et bien elle continuera d’utiliser les apps qu’elle utilisait avant…





je suis pas persuadé, pour beaucoup de gens le cloud ça reste nuageux comme concepte



Le 27/05/2015 à 16h 12

Pour un navigateur ça me semble jouable <img data-src=" />



Par contre pour une suite office, le challenge risque d’être un peu plus ardu <img data-src=" />


Le 27/05/2015 à 16h 14

Yeap, mais pour beaucoup ça fonctionne “wahou j’ai mes fichiers en accès ultra facile et je peux modifier c’est trop cool”… La tambouille interne ne leur effleure même pas l’esprit <img data-src=" />


quand le disque dur représente&nbsp; déjà la tour ou le desktop&nbsp; <img data-src=" />


bismarckiz Abonné
Le 27/05/2015 à 16h 32







zogG a écrit :



Quand tu dis que tu as trouvé d’autres solutions, tu parles des services en eux-même, ou bien des applications pour accéder aux services ?



Parce que pour Youtube par exemple… les alternatives… le problème est quand même bien plus complexe que pour un navigateur, où ce n’est qu’une histoire de technique, pour YT c’est une histoire de contenu, et ça tu peux pas vraiment trouver d’alternative, ni en créer une du jour au lendemain.



Quoi qu’il arrive ce n’est qu’une histoire de PDM, un jour Google va annoncer en grande pompe l’arrivée de toutes ses apps sur Windows 10 et voilà.







Youtube c’est le cas particulier ou j’ai trouvé d’autres moyens d’accès. :) Le contenu c’est pas concurrençable.



Mais drive typiquement, mon asso était dessus, j’ai migré vers box (dropbox, hubic même existent) et je suis pas sur de revenir en courant quand ils se seront décidés.



Maps j’en parle pas. C’est du foutage de gueule. Le service est bien mais en tactile + sur du Windows c’est l’horreur. Je tourne sur here maintenant. Et leurs service est pas degueu, il existe et marche.



Est-ce je reviendrais en arrière un jour ?



Je ne sais pas … Ça dépend du service et de son accessibilité. Plus ça tarde plus ce sera dur. Office est un bon repère!



Le 27/05/2015 à 16h 37

“Quoi qu’il en soit, ces nouveaux partenariats avec les constructeurs Android ne remettent pas en cause les royalties demandées jusque-là par Microsoft. Les accords déjà en place, y compris avec ceux qui installeront les applications, sont donc maintenus.”



Quelle est la source de cette affirmation ???&nbsp;Les accords relatifs aux royalties à propos d’Android ont toujours été gardés secrets… Ca m’étonnerait fortement que les constructeurs aient accepté de préinstaller les apps Microsoft sans aucune contrepartie, les journalistes spécialisés (Paul Thurrott et Mary-Jo Foley notamment) estiment que Microsoft a très probablement, au minimum, consenti à une baisse des royalties en échange, voire a purement et simplement renoncé à ses royalties (sachant que la plupart des brevets invoqués par Microsoft a tout de même une validité très douteuse, Microsoft cherche à obtenir un max mais sans pousser le bouchon trop loin pour éviter qu’un constructeur ne conteste les brevets en justice, si ça commençait à râler du côté des constructeurs peut-être que Microsoft leur a dit “bon ok, on baisse les royalties mais en échange vous préinstallez nos apps”). Il est temps pour Microsoft de penser à la transition car il finira bien par tomber sur un os et les brevets ont une durée de validité limitée. Chercher à imposer ses services sur Android est sans doute la seule solution (c’est ça ou alors chercher à dégager un max de royalties jusqu’à ce que ce ne soit plus possible…).


Le 27/05/2015 à 17h 06







Konrad a écrit :



C’est une bonne nouvelle pour les utilisateurs.



Maintenant la question se pose : que va faire Google face à ça ? Ils ne voient sûrement pas d’un très bon œil que leurs applis (Google Docs, Talk etc.) soient concurrencées de manière aussi frontale par Microsoft…



Autre question : Microsoft a donc porté ses applis sur Android/Linux… bientôt aussi sur GNU/Linux ? <img data-src=" /> (oui je rêve, toussa).









Microsoft a donc fait en sorte que les constructeurs pré-installent ses applis sur leurs appareils, et que dans le même temps ils payent des royalties. Là c’est très fort <img data-src=" />





Si Androïd avait 3% de pdm comme Windows phone et que WP avait 85% de pdm comme Androïd, il est évident que MS ne lèverais le petit doigt pour porter des appli chez la concurrence…



Alors linux…<img data-src=" />





Les royalties sont justifiés, c’est pas du racket. Après ça m’étonnerais pas qu’il y ait des accords portant sur ces royalties justement, en “échange” d’applications installés. C’est très plausible vu la situation.



Aussi, à mon avis Google va essayer de décourager ces accords, moins de revenus de pubs sur les terminaux qui n’ont pas l’exclusivité des services google?



EMegamanu Abonné
Le 27/05/2015 à 17h 35

Bah, en gros il est fini depuis que Larry Page a repris les commandes à la place d’Eric Schmidt.



Autrefois Google gueulait quand d’autres services fermaient leurs API tout en aspirant les leurs.

Aujourd’hui ils font pareil, si ce n’est pire…


Le 27/05/2015 à 17h 55



place au multiplateforme. En d’autres termes, fini de considérer l’écosystème Microsoft comme un bloc monolithique puisque les services et applications doivent pourvoir être utilisés sur un maximum d’appareils.





En période de crise, il est bon de revenir aux fondamentaux: vendre du logiciel.



A tout le monde.



Partout.



<img data-src=" />


Le 27/05/2015 à 19h 54

Effectivement. Pour le coup je suis super étonné de constater que Microsoft a completement porté office sur mobile plutot que de faire des version light exploitant des optimisations propre à chaque plateforme…


Le 27/05/2015 à 20h 25

Pareil complètement débile que VideoLan aient porté le coeur complet de VLC (et donc la même compatibilités avec trouze mille format de video) plutôt qu’avoir fait une version light exploitant des optimisations propre à chaque plate-forme…

#CommenteCommeVloz



(la même avec Mozilla et le moteur Gecko enfin comme tout les projets logiciel d’envergure quoi, libre ou pas)



Plus sérieusement en quoi porter le coeur de ton application sur toutes les plate-forme en tirant partie des spécificités de la plate-forme pour les interfaces est mal ? C’est justement le coeur de l’application qui fait de l’application ce qu’elle est…


Le 27/05/2015 à 23h 18







Oryzon a écrit :



Il est loin le “don’t be evil”.





Ca a toujours été de la poudre aux yeux. Même si on y a cru.



Le 28/05/2015 à 06h 34

J’adore les applis pré-installé qu’on ne peut enlever et qui se mettent à jour tous les jours.&nbsp;


Le 28/05/2015 à 06h 40







merphémort a écrit :



le problème avec Linux PC est encore et toujours le même : ça n’intéresse vraiment personne !!









  1. À une époque, Android et iOS aussi représentaient 1% de parts de marché et tout le monde s’en foutait. Il se trouve que ça a fini par décoller, et sur le long terme Microsoft s’est mordu les doigts d’avoir ignoré ces plate-formes. Ce serait ballot de faire plusieurs fois la même erreur.



  2. Mac OS X aussi représente des pouillèmes (10%) depuis les années 1990, et pourtant Microsoft porte MS-Office sur cette plate-forme.



  3. Microsoft est dans une politique d’ouverture et de multi-plateforme, il n’est donc pas impossible qu’ils finissent par porter leurs applis phares (MS-Office) sous Linux.









    merphémort a écrit :



    ps : pas oublié qu’il y a Office Online sur Outlook.com qui fait bien le job quand même







    Les entreprises ne veulent pas mettre leurs documents dans le Cloud. Elles veulent une suite bureautique utilisable en local.









    merphémort a écrit :



    Libre Office 5 a l’air aussi d’avoir pas mal avancé dans le support “corrects” des formats modernes d’Office







    Oh, le grand drame de Libre Office ce ne sont pas les « nouveaux formats de MS-Office », si tu entends par là le OOXML Strict. Ces formats sont bien documentés, ouverts, et peuvent donc être implémentés en toute simplicité.



    Non le gros problème c’est que la suite MS-Office (jusqu’à la version 2013) continue de produire par défaut des documents en OOXML Transitional, le vieux format qui contient toujours des blobs binaires, non ouverts, non documentés. La suite est capable de produire du OOXML Strict, mais à condition d’aller dans Fichier -&gt; Enregistrer sous, et de choisir explicitement « Format OOXML Strict ». Par défaut quand tu enregistres un document il est enregistré en OOXML Transitional, avec des bouts de code incompréhensibles dedans. Comme ces blobs ne sont pas documentés, difficile de les implémenter dans Libre Office : les développeurs sont obligés d’essayer de faire du reverse engineering. Tu comprendras pourquoi ça prend du temps et que le support n’est pas complet.



    Alors explique-moi ceci : Microsoft a fait des pieds et des mains pour avoir un format de document standard, ouvert, au même niveau que l’ODF. Mais par défaut ils continuent d’activer leur format Transitional, que personne d’autre ne peut comprendre. Pourquoi ?



Le 28/05/2015 à 07h 07







Konrad a écrit :





  1. À une époque, Android et iOS aussi représentaient 1% de parts de marché et tout le monde s’en foutait. Il se trouve que ça a fini par décoller, et sur le long terme Microsoft s’est mordu les doigts d’avoir ignoré ces plate-formes. Ce serait ballot de faire plusieurs fois la même erreur.





    Sauf que GNU/Linux plafonne ce pourcentage depuis 2 décennies sans bouger alors que Android et iOS en moins de 10 ans ont explosé et raflé tout le marché. Pourquoi? Parce qu’Apple en son temps à révolutionner le smartphone et que Google pour Android à déployer des moyens financier énorme pour l’imposer chez les autres constructeur et le tout dans un marché nouveau.

    Faut se faire une raison, GNU/Linux ne décollera jamais sur les machines de bureau ou portable sous ce modèle là.

    &nbsp;



    Konrad a écrit :



  2. Mac OS X aussi représente des pouillèmes (10%) depuis les années 1990, et pourtant Microsoft porte MS-Office sur cette plate-forme.





    &nbsp;Oui mais Mac OSx est représenté par une seule société ayant assez de poids pour monnayer des accords et d’autant plus aujourd’hui depuis qu’Apple est sortit de l’ombre via ses iDevices et commencent à vendre par ricochet des Macbook sous OSx bien plus facilement qu’il y a 10 ou 20 ans.

    &nbsp;



    Konrad a écrit :



  3. Microsoft est dans une politique d’ouverture et de multi-plateforme, il n’est donc pas impossible qu’ils finissent par porter leurs applis phares (MS-Office) sous Linux.





    Peu probable tant qu’il n’y a pas la sécurité d’un retour sur investissement. Porté les produits à un cout, en faire le support aussi et sur une communauté représenté 1% de PDM dont une bonne partie n’est pas prêt à dépenser de l’argent et encore moins pour Microsoft je ne vois pas quel est l’intérêt.

    On parle d’entreprise et de développement de projet là pas d’organisation philanthropique qui vont développer des suites logicielles pour le plaisir de quelques personnes.



Le 28/05/2015 à 07h 12

Les différences sont multiples entre iOS / Android et GNU/Linux. Les deux premiers sont poussés par des sociétés majeur de la high tech sur deux marché (smartphone puis tablette) qui ont littéralement explosé.

&nbsp;Le marché du PC ne se porte pas aussi mal que prévue mais c’est pas la folie en terme de croissance.

Mac OS X a beaucoup plus de part de marché et la clientèle n’est pas du tout la même, prendre en charge cet OS c’est s’assuré la prise en charge de ceux qui sont en meilleur position pour payer Office et c’est un gage de cohérence avec la version iOS.



Microsoft ne fait du multi-plateforme que quand c’est justifié pour leur marché, je dis pas que l’arrivée de Office sur Linux est impossible en effet, il pourrait s’en donner la peine mais ca me parait peu probable dans l’instant. Par contre des logiciels comme Visual Studio Code sont disponible sur Linux, parce que dans les développeurs, il y a plus que 1 ou 2 % de pdm côté Linux.


Le 28/05/2015 à 07h 34







Guyom_P a écrit :



Sauf que GNU/Linux plafonne ce pourcentage depuis 2 décennies sans bouger alors que Android et iOS en moins de 10 ans ont explosé et raflé tout le marché. Pourquoi? Parce qu’Apple en son temps à révolutionner le smartphone et que Google pour Android à déployer des moyens financier énorme pour l’imposer chez les autres constructeur et le tout dans un marché nouveau.&nbsp;







Pour moi Google n’a pas investit tant d’argent que ca dans android, pour convaincre les OEM, c’est les autres OEM qui cherchaient un moyen pour concurencer Apple, et qui ont du se résigner à suivre google, le seul qui avait un OS concurrentiel dans le tactile ( Microsoft annonce la longue traversé du désert de WinMo, symbian peu adapté au tactile etc..)



Le 28/05/2015 à 07h 42

Tout ce que je dis c’est que Microsoft a déjà fait l’effort de porter MS-Office sur un UNIX (Mac OS X), sur Linux/Android, et donc après ça, l’effort de porter sous GNU/Linux sera moindre. Par ailleurs Microsoft continue de supporter certains de ses logiciels pour Linux (notamment Skype qu’ils auraient pu abandonner depuis longtemps, mais qu’ils continuent de supporter).



En parallèle on peut constater que la portée de GNU/Linux commence à se faire sentir, peut-être pas encore de façon significative dans les parts de marché, mais on voit que de plus en plus d’acteurs développent aussi pour cette plate-forme, notamment du côté des jeux vidéos (voir Steam, Humble Bundles…).



En conclusion, je ne trouverais pas ça absurde que Microsoft décide de porter MS-Office sous Linux. Pour l’instant effectivement on n’en a pas de signe, mais ça relève du possible, et ça ne serait pas incohérent avec leur stratégie multi-plateforme.


Le 28/05/2015 à 08h 26







Konrad a écrit :



Tout ce que je dis c’est que Microsoft a déjà fait l’effort de porter MS-Office sur un UNIX (Mac OS X), sur Linux/Android, et donc après ça, l’effort de porter sous GNU/Linux sera moindre. Par ailleurs Microsoft continue de supporter certains de ses logiciels pour Linux (notamment Skype qu’ils auraient pu abandonner depuis longtemps, mais qu’ils continuent de supporter).



En parallèle on peut constater que la portée de GNU/Linux commence à se faire sentir, peut-être pas encore de façon significative dans les parts de marché, mais on voit que de plus en plus d’acteurs développent aussi pour cette plate-forme, notamment du côté des jeux vidéos (voir Steam, Humble Bundles…).



En conclusion, je ne trouverais pas ça absurde que Microsoft décide de porter MS-Office sous Linux. Pour l’instant effectivement on n’en a pas de signe, mais ça relève du possible, et ça ne serait pas incohérent avec leur stratégie multi-plateforme.





Ah si moi je trouverai ça complètement absurde.

D’une part parce que je pense que ça ne serait pas rentable en soit et d’autre part car ce serait idiot de se créer un concurrent sur le grand public/entreprises alors que Linux n’existe réellement aujourd’hui que du côté serveurs.

J’ai raillé le côté “don’t be evil” de GG qui avait disparu (a-t-il jamais été présent ?) mais Si MS avait les parts de marché d’Android et GG celles de WP, les services MS ne seraient pas sur la plateforme GG tandis que ceux de GG seraient sur celle de MS.

D’ailleurs dans le Desktop c’est exactement ce qui se passe pour Windows et Chrome OS.

&nbsp;

Multiplateforme oui, mais avec un minimum de réflexion stratégique à long terme sur où tu as intérêt à y être et où cela ne t’apporte pas grand chose et peut même éventuellement te nuire.&nbsp;&nbsp;



Le 28/05/2015 à 08h 30

Ce qui était stupide de la part de MS c’était de bouder des plateformes qui se sont imposées.



En l’occurrence même si WP réussissait à se stabiliser à 30% de pdm, ce qui serait une magnifique perf, cela te laisse toujours 70% des users de côté. Impossible. Et stupide.

&nbsp;


Le 28/05/2015 à 08h 54







darkbeast a écrit :



heu le mec qui va faire ses tableau excel sur son écran 4-5 pouces, je lui souhaite bon courage parce que si c’est juste pour visualiser, il y a déjà des applis.





C’est plus un coup médiatique qu’une réelle utilité.

Office sur smartphone est inutile à 99% de la population. C’est plus d’1go à supprimé dès reception du smartphone … si c’est possible !



Le 28/05/2015 à 09h 07

Les écrans actuels c’est plutôt entre 5 et 6 pouces


Le 28/05/2015 à 09h 32

Tant que c’est désintallable


Le 28/05/2015 à 11h 01

J’ai pas dit que c’etait mal pour commencer, donc si tu pouvais te calmer ça serait cool.

&nbsp;

Ensuite ta comparaison suite bureautique/lecteur video ne tiens pas la route pour moi (au dela du fait que l’un est majoritairement basé sur une bibliothèque open-source qui béneficie certainement du plus fort niveau de contribution du domaine).&nbsp;



On est plus enclin à utiliser toutes les fonctions de vlc sur un os mobile que celle de n’importe quel outil office, un lecteur video est un outil avant tout pensé pour la performance et la legereté (qui peut etre configurable btw), une suite bureautique vise avant tout le confort de l’utilisateur et dispose d’une interaction avec l’ui beaucoup plus forte…

Enfin je me dit simplement qu’un codec est nécessairement quelque chose de plus mathématique et donc de plus portable qu’un moteur de rendu tout entier qui est bien souvent beaucoup plus dépendant des differentes api sur lesquelles il repose. Et puis bon, le coeur d’office, 95% du code… Mmmmh, voui…



Apres ça fait peut etre de moi la dernière des merde d’etre etonné par ça (vu le ton ironique de ton commentaire, ca devrait etre une evidence), et dans ce cas je suis désolé.


Le 28/05/2015 à 11h 14

Ou simplement le support venant de Microsoft est peut être de meilleure qualité que celui venant d’un éditeur tier qui doit se taper la documentation des API MS avant de faire le moindre changement.


Le 28/05/2015 à 11h 22

Pour les premiers constructeurs, ça faisait de la valeur ajouté d’avoir les grosses applis MS de préinstallé, donc le constructeur ne fait pas de faveur à MS.

Pour les autres, il faut suivre pour pas être en retard, donc ce n’est toujours pas une faveur faites à MS.



Après, si MS veut joué a carte du partenaire “amical” ils peuvent inclure cela dans les royalties que les constructeurs lui versent deja.

Après tout, MS a y gagné également qu’un maximum de téléphone aient ces applis d’installés.


Le 28/05/2015 à 11h 26

&nbsp;





merphémort a écrit :



le problème avec Linux PC est encore et toujours le même : ça n’intéresse vraiment personne !!&nbsp;







&nbsp;Disons que le concept de faire payer des Linuxiens pour avoir accès à un logiciel propriétaire sur Linux n’est pas très intelligent. Ca fera un flop.

Surtout que tout le monde vante OpenOffice et Libre Office comme capable de remplacer Office.

&nbsp;







Konrad a écrit :



&nbsp;



&nbsp;




  1. Microsoft est dans une politique d’ouverture et de multi-plateforme, il n’est donc pas impossible qu’ils finissent par porter leurs applis phares (MS-Office) sous Linux.&nbsp;





Le 28/05/2015 à 11h 59







Jed08 a écrit :



Disons que le concept de faire payer des Linuxiens pour avoir accès à un logiciel propriétaire sur Linux n’est pas très intelligent. Ca fera un flop.







Beaucoup d’entreprises payent pour avoir certains produits sous Linux (produits Oracle, Nagios…) ou bien pour du support (Red Hat, Ubuntu Server…).



Certains particuliers payent aussi pour avoir certains produits sous Linux, surtout des jeux vidéos propriétaires (cf jeux sur Steam, Humble Bundles).



Il faudra renouveler votre argumentation, le poncif « linuxien = barbu qui ne veut rien payer » est un peu éculé… <img data-src=" />



Le 28/05/2015 à 13h 41

J’avoue avoir oublié les entreprises. Ca pourrait être un marché. Mais est il suffisamment gros pour investir dans le portage d’Office Desktop sur Linux ? A voir.



Les jeux sont différents parce qu’il n’y a pas vraiment d’autre alternative gratuite et libre (il y a bien des jeux gratuit et libre, mais je doute qu’ils arrivent à satisfaire les gamers Linuxiens).



Je ne considère pas les Lunixiens comme des barbus qui ne veulent rien payer. Mais comme des gens qui ne vont pas se jeter sur le Office, un produit fermé et payant, alors que la majorité essayent de promouvoir Libre Office, un produit libre, gratuit et installé par défaut sur les distributions Linux.


Le 28/05/2015 à 19h 31

1Go, rien que ça …. <img data-src=" />


Darnel Abonné
Le 30/05/2015 à 18h 10

À mon avis seulement désactivable.


Le 01/06/2015 à 09h 08







darth21 a écrit :



1Go, rien que ça …. <img data-src=" />



On parle de système qui ont 8 et 16 go (la majorité des Smartphones vendus). Qui en plus de voir l’OS réduire l’espace, voir encore de l’espace pris par une suite dispensable.



Le 01/06/2015 à 16h 08

Sauf que ca fait pas 1Go : sur le mien avec w10, Excel, Word, Powerpoint et OneNote en preview doivent prendre ~500Mo à eux quatre.

&nbsp;&nbsp;

Là c’est moi qui les ais installées, mais ça reste évidemment désinstallable comme n’importe quelle appli donc bon …


Le 02/06/2015 à 08h 33

Ben la sur iPhone, c’est quasi 300 mo excel. Tu ajoutes Powerpoint + Word qui font la meme taille d’après leur descriptifs respectifs. Ajoute One Note et on est sur une suite assez gourmande pour une utilité quasi nulle pour un utilisateur Smartphone.