Netflix s'invite (presque) partout dans le monde

Netflix s’invite (presque) partout dans le monde

Le grand firewall fait de la résistance

Avatar de l'auteur
Kevin Hottot

Publié dans

Internet

11/01/2016
66

Netflix s'invite (presque) partout dans le monde

Netflix part à la conquête du monde. Le service de SVOD est désormais disponible dans « plus de 190 pays », comme prévoyait le plan stratégique de l'entreprise. Un pays résiste encore à la déferlante du service américain : la Chine.

En juillet dernier, lors de la présentation de ses résultats trimestriels, Netflix annonçait fièrement vouloir distribuer son service partout dans le monde d'ici la fin 2016. Une accélération de son déploiement qui passait notamment par une arrivée au Japon avant la fin de l'été, puis en Espagne, en Italie et au Portugal pour l'automne.

Une disponibilité dans 190 pays depuis début janvier

À l'occasion du CES, le service organisait une conférence afin de revenir sur son évolution de ces dernières années, et vanter les productions qui arriveront sur les écrans en 2016. L'occasion de rappeler que certaines nouveautés arrivent aussi sur le plan technique, comme les premiers contenus avec gestion du HDR (High Dynamic Range), qui sera au cœur de la stratégie des constructeurs de téléviseurs cette année.

Mais le message principal était de faire savoir que ses offres étaient désormais accessibles depuis 190 pays à travers le monde, sur les 197 nations reconnues par l'ONU. Et ce, dans 21 langues. Le service a en effet ajouté des versions en arabe, en coréen, en chinois simplifié et en chinois traditionnel.

La présence du chinois trahit l'envie de Netflix de trouver sa place dans l'empire du Milieu, qui encore aujourd'hui ferme ses portes à l'entreprise. « Netflix n'est pas encore disponible en Chine, mais la société continue à chercher des solutions pour y offrir son service », assure ainsi le géant de la SVOD. D'autres pays sont concernés (dont la Corée du Nord et la Syrie) en vertu d'embargos imposés par les États-Unis.

De lourds investissements à prévoir dans les contenus

Pour s'adapter à ces nouveaux marchés, Netflix compte sur ses séries originales, mais aussi sur l'arrivée de nouveaux contenus adaptés à certains de ces nouveaux marchés. Une manœuvre qui a un coût élevé, comme le montrent les derniers bilans financiers de l'entreprise.

On se souviendra ainsi qu'au dernier trimestre, Netflix avait affiché un large bénéfice opérationnel aux États-Unis – de 344 millions de dollars – grâce à ses 42 millions d'abonnés dans le pays, mais que les 24 millions d'abonnés à l'international sont à l'origine d'un trou de 68 millions de dollars. Une tendance qui ne devrait pas aller en s'améliorant dans les trimestres à venir, le temps que Netflix parvienne à atteindre sa masse critique de clients.

De plus, le service a tendance à investir de plus en plus d'argent dans ses contenus. Sur les neuf premiers mois de 2014, l'entreprise avait déboursé 2,76 milliards de dollars pour son contenu. Sur la même période en 2015, ce sont 4,19 milliards de dollars qui sont sortis de ses caisses. De quoi faire basculer son flux de trésorerie dans le rouge, avec une baisse de 505 millions de dollars.

Cette nouvelle a quoi qu'il en soit été accueillie chaleureusement en bourse, avec un bond de 9,3 % de l'action de l'entreprise, qui est ensuite redescendue de 5 points environ lors des deux séances suivantes. Ce matin, Netflix était valorisé à hauteur de 47,5 milliards de dollars, un chiffre comparable à celui de Time Warner Cable ou de la 21st Century Fox.

66

Écrit par Kevin Hottot

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Une disponibilité dans 190 pays depuis début janvier

De lourds investissements à prévoir dans les contenus

Commentaires (66)


Le 11/01/2016 à 11h 06

La TV ou Netflix, toutes façons on a pas de BP <img data-src=" />

-la majorité des pays du monde



<img data-src=" />


Le 11/01/2016 à 11h 07

La question que je me pose c’est est ce que netflix négocie ces contrats de dispo au niveau mondiale maintenant ou pas? Est ce que tous les contenus seront dispo partout en même temps? (excepté des truc alacon type chronologie des médias bien sur)


Le 11/01/2016 à 11h 13







Baradhur a écrit :



La question que je me pose c’est est ce que netflix négocie ces contrats de dispo au niveau mondiale maintenant ou pas? Est ce que tous les contenus seront dispo partout en même temps? (excepté des truc alacon type chronologie des médias bien sur)





Non c’est toujours pays par pays



C’est aussi pour ça qu’ils produisent de plus en plus de séries directement, et passent aux long métrages.



http://www.premiere.fr/Series/News-Series/Netflix-en-2016-quelles-series-seront-…




Le 11/01/2016 à 11h 15

Toujours par pays, ce qui fait que certains pays n’ont pas des séries de leur crue dispo car ils ont déjà vendu les droit à une chaine. Après la chronologie des médias c’est la French touch &lt;3


Le 11/01/2016 à 11h 34

Super, j’adore quand un acteur commence à dominer le marché. Au moins après on n’est plus embêté par des choix difficiles. Et puis on sait que notre profil est entre les mains d’un dealer compétent, capable de le vendre au meilleur prix.


Le 11/01/2016 à 11h 50







HarmattanBlow a écrit :



Super, j’adore quand un acteur commence à dominer le marché. Au moins après on n’est plus embêté par des choix difficiles. Et puis on sait que notre profil est entre les mains d’un dealer compétent, capable de le vendre au meilleur prix.





Netflix a réussi a faire en France quelque chose que personne n’a fait, proposer un “bon” service de VOD, facile a utiliser, multiplateforme et pas trop contraignant, on peut donc difficilement leur reprocher d’etre leader quand on a essayer canalplay et cie qui sont des catastrophes ambulantes.



Reste le problème des exclusivités qui est une vraie plaie chez nous et ampute le catalogue d’une bonne partie de ce que nous pourrions voir dessus a moins de prendre des abonnements ailleurs en parallèle.



Le 11/01/2016 à 11h 54

Super j’adore quand des haters viennent cracher pour rien sur une boite qui fait le taf alors qu’en face ça se touche la nouille au lieu de proposer de la vrai concurrence (coucou OCS et canalplay).



Je serais ravi de pouvoir utiliser un service similaire proposé par des Français, mais vu que ça n’existe pas, ben pas de question à se poser.



Faut plutot gueuler sur l’immobilisme français que sur les boites qui se bougent le cul pour proposer du service de qualité, américaine ou non.


Le 11/01/2016 à 12h 05

OMG. Les points d’échange vont souffrir !&nbsp;<img data-src=" />


gjdass Abonné
Le 11/01/2016 à 12h 06

Netflix me rappelle les débuts des plateformes de streaming de Musique à l’époque où elles ont commencé. Pour le moment c’est le bordel dans les exclus, dans les contrats avec un tel mais pas avec un autre puis ça change selon les pays etc etc.



Au début des plateformes de musique en streaming, je me suis dit que j’allais attendre quelques années, le temps que ces entreprises grossissent et proposent un vrai catalogue. Depuis maintenant 4 ans, je suis abonné et plus jamais je n’ai eu à acheter de la musique (physque ou démat).



J’ai l’impression que pour Netflix, c’est la même histoire. Les débuts sont un peu “chaotiques” (tout est relatifs, ça marche déjà très bien hein) au niveau des contrats, des différences entre les pays etc, mais je suis certain qu’à terme, ça sera une vraie offre complète et intéressante (et je m’y abonnerai à ce moment là).

Seule ombre au tableau qui est une condition sine qua non au succès de Netflix en France (et uniquement en France pour le coup) : la fameuse chronologie des médias et ce protectionnisme culturel (que je trouve au passage complètement débile). Quand je vois que le peu de séries dispo en France ont environ 2 ans de retard sur les sorties au USA … Ça fait peur. Je parle même pas des films.



Tant que le protectionnisme français sera là (et connaissant notre cher pays et surtout sa classe dirigeante, c’est pas prêt de s’arrêter si vous voulez mon avis), Netflix ne décollera pas comme il devrait.


Magyar Abonné
Le 11/01/2016 à 12h 32







Baradhur a écrit :



Super j’adore quand des haters viennent cracher pour rien sur une boite qui fait le taf alors qu’en face ça se touche la nouille au lieu de proposer de la vrai concurrence (coucou OCS et canalplay).



Je serais ravi de pouvoir utiliser un service similaire proposé par des Français, mais vu que ça n’existe pas, ben pas de question à se poser.



Faut plutot gueuler sur l’immobilisme français que sur les boites qui se bougent le cul pour proposer du service de qualité, américaine ou non.





+1



Le 11/01/2016 à 12h 41

Je pense que le problème que rencontre Netflix en france n’est pas isolé. C’est bien pour cela que ce dernier développe c’est propre série ET film, bien que ce ne soit pas pour autant la seule raison.

Netflix décolle et décollera grâce à ses contenus exclusif et force est de constater que ce dernier à réussi à faire de ces propres série et même film avec “Beats of no Nation” des “Must See” et ce de manière international.

On rajoute une facilité d’emploi, une disponibilité sur quasi tout les moyens de diffusion et une qualité de streaming plutôt supérieur à la moyenne et on a le meilleur service…



Du moins le meilleur en France, mais pas le meilleur de Netflix qui a sa particularité dans chaque pays.



&nbsp;


gjdass Abonné
Le 11/01/2016 à 12h 47

Oui t’as raison Netflix “contourne” les problème qu’il rencontre en créant des contenus originaux made-in Netflix (et qui font très mal à Canal + d’ailleurs depuis leur arrivée).



Mais à long terme cela ne règle pas le problème si tu vois ce que je veux dire. Netflix ne sera jamais le seul à proposer des séries et des films. Ils n’ont pas de monopole et ne deviendront pas la SEULE source de contenus. À partir de là (pour moi en tous cas), ils ne me satisferont jamais tant que cette chronologie des médias sera sous sa forme actuelle. Disons que Netflix aura beau créer des films et des séries géniales à la pelle, c’est pas pour autant que je ne regarderais plus les autres films produits par quelqu’un autre et qui ne seront pas dispo avant 36 mois sur Netflix.

Disons que ce qui m’a fait attendre pour les plateformes musicales par exemple, c’est le fait d’avoir un catalogue vraiment complet, qui permet de n’avoir qu’un seul abonnement pour TOUT mon usage musical.

Et bien c’est ce que j’attends avec Netflix. Je m’abonnerai le jour où je sais que je peux TOUT trouver (ou presque, on va pas chipoter :P ) dessus. Et c’est pas leur faute, mais c’est pas le cas. Et ça le sera pas tant que la loi sera aussi rigide chez nous :/


Le 11/01/2016 à 13h 02

Ouais enfin t’as quand LARGEMENT de quoi faire sur Netflix. L’abo n’est pas cher. Résiliable à tout moment.



Au continu, je te dirais que celui qui tipiak peut se prendre l’abo et tipiak uniquement pour ce qu’il ne trouve pas… Ca réduira la casse. Mais celui qui continue de tipiak en disant “c’est pas complet”… mouais, c’est juste hypocrite :)



Quelque soit le support, t’attendras toujours 3 ans pour avoir un film “ciné” en streaming (merci les majors!). Ca c’est moche par contre.


Le 11/01/2016 à 13h 03







gjdass a écrit :



Oui t’as raison Netflix “contourne” les problème qu’il rencontre en créant des contenus originaux made-in Netflix (et qui font très mal à Canal + d’ailleurs depuis leur arrivée).



Mais à long terme cela ne règle pas le problème si tu vois ce que je veux dire. Netflix ne sera jamais le seul à proposer des séries et des films. Ils n’ont pas de monopole et ne deviendront pas la SEULE source de contenus. À partir de là (pour moi en tous cas), ils ne me satisferont jamais tant que cette chronologie des médias sera sous sa forme actuelle. Disons que Netflix aura beau créer des films et des séries géniales à la pelle, c’est pas pour autant que je ne regarderais plus les autres films produits par quelqu’un autre et qui ne seront pas dispo avant 36 mois sur Netflix.

Disons que ce qui m’a fait attendre pour les plateformes musicales par exemple, c’est le fait d’avoir un catalogue vraiment complet, qui permet de n’avoir qu’un seul abonnement pour TOUT mon usage musical.

Et bien c’est ce que j’attends avec Netflix. Je m’abonnerai le jour où je sais que je peux TOUT trouver (ou presque, on va pas chipoter :P ) dessus. Et c’est pas leur faute, mais c’est pas le cas. Et ça le sera pas tant que la loi sera aussi rigide chez nous :/





Ca n’arrivera jamais dans le sens où Deezer, Spotify et compagnie ne sont pas des producteurs de contenu.

Les coûts de productions dans l’industrie cinématographique ne sont pas les mêmes et toutes la structure est différentes. Ce sont majoritairement les chaînes qui produisent les séries donc tu ne verras jamais des séries HBO, Showtime et compagnie sur Netflix avant la fin de leur diffusion sur leurs chaînes productrices et la vente de cession de droit.



Le 11/01/2016 à 13h 05







Guyom_P a écrit :



Ca n’arrivera jamais dans le sens où Deezer, Spotify et compagnie ne sont pas des producteurs de contenu.

Les coûts de productions dans l’industrie cinématographique ne sont pas les mêmes et toutes la structure est différentes. Ce sont majoritairement les chaînes qui produisent les séries donc tu ne verras jamais des séries HBO, Showtime et compagnie sur Netflix avant la fin de leur diffusion sur leurs chaînes productrices et la vente de cession de droit.







Avec la segmentation géographique tu pourrais les avoirs avant les US <img data-src=" />



Le 11/01/2016 à 13h 11







CryoGen a écrit :



Avec la segmentation géographique tu pourrais les avoirs avant les US <img data-src=" />





Oui mais comme Netflix n’est pas adepte de l’achat de série si la saison n’est pas finit tu devras toujours attendre. Ils ont quand même fait une étude chez Netflix comme quoi le taux d’accroche à une série était plus important lorsqu’une saison était complète que lors d’une diffusion épisode par épisode.



le soucis avec netflix c’est que si t’as pas une bonne bp c’est mort


Le 11/01/2016 à 13h 23

wait wat? 36 mois d’attente? … WUT? (j’habite pas en france et je regarde très peu de film, et quand je le fais c’est au cinéma).

En gros, la “chronologie des média” fait qu’on ne peut pas avoir un film sur netflix 36 mois après sa sortie ciné, c’est ça? Ca doit être terriblement vide, nan? Et c’est quoi pour les séries?

Le seul service de VOD auquel je suis abonné, c’est crunchyroll (us), et on a du simulcast quoi °_°;


Le 11/01/2016 à 13h 24







darkbeast a écrit :



le soucis avec netflix c’est que si t’as pas une bonne bp c’est mort





Chez moi j’ai 2Mega et Netflix passe bien en 720 avec des points en 1080 <img data-src=" />










misterB a écrit :



Chez moi j’ai 2Mega et Netflix passe bien en 720 avec des points en 1080 <img data-src=" />





2 megabits ou megabytes ?



Le 11/01/2016 à 13h 31

J’aime bien le fait que la vignette de l’article soit House of Cards alors que c’est toujours pas disponible sur Netflix France <img data-src=" />


Le 11/01/2016 à 13h 32







darkbeast a écrit :



2 megabits ou megabytes ?





Je confond toujours les 2 <img data-src=" />



2 Mb donc megabits



Le 11/01/2016 à 13h 33







Melekus a écrit :



J’aime bien le fait que la vignette de l’article soit House of Cards alors que c’est toujours pas disponible sur Netflix France <img data-src=" />





La prochaine saison le sera, l’exclu Canal était sur les 3 premieres saisons



Le 11/01/2016 à 13h 33

J’ai envie de dire tant mieux que Netflix ne devient pas LA seule source ou on peut tout voir de récent ou de vieux.

A mon sens, il ne faut pas non plus qu’il devient iTunes. Incontournable, exclusif et presse citron pour l’industrie.



Puis la façon dont on regarde un film ou une série et que l’on écoute de la musique n’est pas la même. Le format n’est pas le même. Pour cela que selon moi, le fait qu’il ne puisse pas fournir la totalité du catalogue vidéoludique est moins problématique voir pas du tout, qu’un spotify ou deezer privé d’un catalogue musicale.








misterB a écrit :



Je confond toujours les 2 <img data-src=" />



2 Mb donc megabits





donc&nbsp; tu télécharge à 250 ko ? Parce que perso j’ai du 4-5 mega mais en dents de scie et mater une série c’est impossible



Le 11/01/2016 à 13h 41







darkbeast a écrit :



donc  tu télécharge à 250 ko ? Parce que perso j’ai du 4-5 mega mais en dents de scie et mater une série c’est impossible





250-300 oui



gjdass Abonné
Le 11/01/2016 à 13h 50

Alors oui et non pour l’hypocrisie. Je ne suis pas full d’accord avec toi. A 20 euros le DVD/BluRay je pense que n’importe qui peut comprendre que si c’est “juste” pour regarder le film au sens consommer et non pas vouloir le garder, ça fait cher. Et pour les offre de VoD one-shot à 5 balles le film, ça reste cher pour un film qui a 3 ans d’existence selon moi. Je peux comprendre que certains n’aient pas envie (ou simplement les moyens) de payer ces sommes surtout s’il s’agit de regarder un film par soir par exemple.



Ensuite, sur le “LARGEMENT” de quoi faire mhmm je dirais que c’est super subjectif comme argument ^^. Parce-que j’ai pas la même impression que toi. J’ai vécu au Canada pendant plus d’un an (2013-2014) et crois-moi, tu n’as pas vu ce que c’était le LARGEMENT. Il prend tout son sens là-bas.


Le 11/01/2016 à 13h 50

Étrange, il y a de nombreux films chinois dans ce service, et même un excellent film de propagande “Karate Kid”.



Ils ont peut-être peur que cinéphile veuille dire attiré sexuellement par les chinois <img data-src=" />


Le 11/01/2016 à 13h 50

Moi j’ai fait le mois gratuit (2x maintenant) et s’il n’y avait pas HADOPI je serais ravi de payer, mais je trouve abusé d’avoir besoin de payer Netflix + proxy (pour pouvoir télécharger les séries/films plus récents qui j’aime bien regarder).



Pour ce qui est des services français, je me refuse de payer un abonnement sur une plateforme favorable à la chronologie des médias (canalplay, canal+, …).



Le jour où ils finiront (ai moins en partie) avec leurs C (territorialité virtuelle, chronologie des médias, exclusivités, …), je serai ravis à m’abonner, car le service est vraiment pratique et j’adore leurs productions maison…



Mais malheureusement je sais que le jour n’est pas proche d’arriver <img data-src=" />


Le 11/01/2016 à 13h 57

Largement par rapport à que dalle avant :)



20 boules le Blu-ray, mais c’est une promo ça! Ca tourne plus souvent autour de 24 boules en général (et oui, 4 euros, c’est pas 4 francs) :)



Je n’achète pas de dvd / blue-ray perso, ou alors pour ma gamine. Leur prix sont obscènes et je suis d’accord avec toi sur ce point :)

Mais je ne pirate pas parce que pas envie qu’ils se servent de moi pour excuser leur mauvaise vente plutôt que leur prix de gros rats morts.


gjdass Abonné
Le 11/01/2016 à 13h 58

Ne jamais dire jamais. Des retournements de situation et des évolutions dans le monde multimédia, ça va très vite. Et Deezer a beau ne pas produire, il n’en reste pas moins que les majors ont leurs propres canaux de distrib historiques aussi. C’est pas pour autant que Deezer et consort n’ont pas les contenus directement à leur sortie. Ce qui a fait changer leur mode de diffusion, c’est … nous, consommateurs.

Si la consommation de masse (nous) se tourne vers Netflix/CanalPlay et consorts, les chaines auront tout intérêt à signer des contrats juteux avec Netflix.

Je vais prendre mon exemple : je ne suis pas abonné à Canal/OCS/Zive, et je ne m’y abonnerai pas (pour la simple et bonne raison que je ne souhaite pas payer 20 à 40 balles par mois pour voir 1 ou 2 séries qui m’interessent parmis toute l’offre). En revanche, avoir ces séries sur Netflix, oui, ça me motiverai à m’abonner car Netflix est un centralisateur de contenus. Et s’il faut attendre, aller je sais pas, 1 mois ou 2 après la diffusion d’un épisode ça passe. Et je suis sûr que je ne suis pas seul dans ce cas. 40 euros pour une chaine dont je &nbsp;n’ai rien à faire à part 2h tous les jeudis soir … non <img data-src=" /> 10/15/20 euros pour une service qui centralise ces contenus et qui reverse de l’argent derrière en fonction de ce que je regarde, oui, je suis prêt à le payer (si le catalogue est là évidemment, et encore une fois en France c’est compliqué).



C’est pas blanc ou noir. Le marché évolue, et il évoluera pour Netflix comme il a évolué avec le streaming musical à son époque. C’est mon avis en tous cas :)


Le 11/01/2016 à 13h 59

Après ceux qui se plaignent réellement de Netflix sont la minorité bruyante comme souvent. Celle qui doit avoir perdu tout sens des réalités et n’avoir comme unique centre d’intérêt que la TV pour avoir mater toutes les saisons de toutes les séries.

Puis le soucis aujourd’hui c’est que tout le monde s’est habitué à pirater et vouloir tout le lendemain de sa sortie.

Perso j’ai tellement de série et tellement autre chose à foutre dans ma vie que de rester brancher sur ma TV tout les soirs que je suis loin d’avoir fait le tour de Netflix surtout qu’ils ajoutent du contenu régulièrement.

Et heureusement je connais aussi tout un tas de monde qui ont une vie normale et donc une consommation normale de Netflix tout comme j’en connais qui ont besoin de VPN pour contourner hadopi et télécharge des giga de films et séries que je me demande quand est ce qu’ils les regardent.

Après je ne cautionne pas cette chronologie des médias pour autant mais de toute façon vue le modèle économique de l’industrie cinématographique (j’inclue les séries dedans) ça ne changera rien au fait qu’on aura jamais tout en instantané sur toutes les plateformes.


gjdass Abonné
Le 11/01/2016 à 14h 02

Au final on est assez d’accord sur le constat : il y a un manque cruel d’offre complète accessible entre le trop cher (acheter plein de DVD) et le pas très complet (Netflix/canal play) :P



Mais oui, je suis d’accord, Netflix c’est bien mieux que rien avant. Après, ayant eu l’expérience du Netflix nord-américain, je compare ce qui est pas comparable je le reconnais.


Le 11/01/2016 à 14h 06







gjdass a écrit :



Ne jamais dire jamais. Des retournements de situation et des évolutions dans le monde multimédia, ça va très vite. Et Deezer a beau ne pas produire, il n’en reste pas moins que les majors ont leurs propres canaux de distrib historiques aussi. C’est pas pour autant que Deezer et consort n’ont pas les contenus directement à leur sortie. Ce qui a fait changer leur mode de diffusion, c’est … nous, consommateurs.

Si la consommation de masse (nous) se tourne vers Netflix/CanalPlay et consorts, les chaines auront tout intérêt à signer des contrats juteux avec Netflix.

Je vais prendre mon exemple : je ne suis pas abonné à Canal/OCS/Zive, et je ne m’y abonnerai pas (pour la simple et bonne raison que je ne souhaite pas payer 20 à 40 balles par mois pour voir 1 ou 2 séries qui m’interessent parmis toute l’offre). En revanche, avoir ces séries sur Netflix, oui, ça me motiverai à m’abonner car Netflix est un centralisateur de contenus. Et s’il faut attendre, aller je sais pas, 1 mois ou 2 après la diffusion d’un épisode ça passe. Et je suis sûr que je ne suis pas seul dans ce cas. 40 euros pour une chaine dont je &nbsp;n’ai rien à faire à part 2h tous les jeudis soir … non <img data-src=" /> 10/15/20 euros pour une service qui centralise ces contenus et qui reverse de l’argent derrière en fonction de ce que je regarde, oui, je suis prêt à le payer (si le catalogue est là évidemment, et encore une fois en France c’est compliqué).



C’est pas blanc ou noir. Le marché évolue, et il évoluera pour Netflix comme il a évolué avec le streaming musical à son époque. C’est mon avis en tous cas :)





Sauf que tu compares toujours 2 trucs différents.

Le cinéma produit des films pour les salles de cinéma donc déjà là tu vas devoir attendre.

Les séries TV sont produites par des chaînes de TV pour être diffusés sur leurs chaînes soit pour attirer des abonnés si chaînes à abo soit pour attirer des annonceurs publicitaires en fonction de l’audience si chaines “gratuites”.

La musique est faite pour vendre des albums instantanément et attiré du public dans les salles de concerts aussi voir ensuite vendre des lives ou des DVD.

La musique ça se réécoute plus facilement et régulièrement qu’un film ou une série se revisionne. Un type payera une place de concert après avoir acheté un CD ou écouter un album sur Deezer/Spotify alors qu’il n’ira probablement pas voir un film au cinéma qu’il vient de voir sur Netflix ou autres.

Ce sont deux industries dirigés par plus ou moins les mêmes escrocs mais avec des modes de fonctionnement actuellement trop différent pour qu’on puisse conclure qu’un jour le circuit de diffusion soit le même.



Le 11/01/2016 à 14h 06

Pareil, j’ai un contrat Netflix “moyen”, parce que pas besoin de la 4k, et deux écrans me suffisent. Ma mère utilise mon compte pour regarder un épisode de série par soir grand maximum, et avec ma femme nous regardons quelques séries à un rythme réduit, parce qu’on a une vie à côté. Au final, le catalogue nous convient plutôt pas mal, les contenus “made by Netflix” sont satisfaisants, et le rapport qualité/prix est bon, donc on ne va pas s’en priver.


gjdass Abonné
Le 11/01/2016 à 14h 07

Ah oui je suis d’accord. Je ne prône pas non plus le Netflix tout puissant :P Mais je pense que ce n’est pas Netflix qui bloque. Ce sont les lois/les chaines de tv qui gardent leurs droits sur leurs contenus pour l’instant (et je ferai pareil à leur place).



En revanche je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis sur la musique. Si on remonte 10 ans en arrière, c’était pareil dans le monde musical. Personne n’aurait parié sur une entreprise qui arrive à “fédérer” toutes les majors et qui arrive à avoir une offre super complète. C’est pas une histoire de “la musique c’est différent d’un film”. C’est une question de marché. Les majors ont du se RESOUDRE à louer leurs contenus parce-que le marché (nous, les consommateurs) ne leur avons pas laissé le choix. CD en chute libre, téléchargement illégal en hausse constante….

Et ces conditions sont les même pour les films et les séries. Le mode de consommation évolue doucement vers le dématérialisé. Et un beau jour l’industrie du film et des séries devra aussi s’adapter car pour générer de l’argent il faudra passer par Netflix/CanalPlay etc (ce que j’appelle des centralisateurs de contenu).



Enfin c’est mon avis :P


gjdass Abonné
Le 11/01/2016 à 14h 10

“Actuellement trop différents”. Yup je suis d’accord. Ce que j’essaye de dire, c’est que justement c’est en train de changer. Comme le mode de consommation a changé auparavant d’ailleurs dans un autre domaine : la musique.

Donc Netflix est pour moi un précurseur, qui arrive et bouscule petit à petit le mode de conso des gens (et par définition va bousculer le mode de vente par la suite, mais ils sont résistants les “escros” on les connait :P )


Le 11/01/2016 à 14h 26

Les seuls reproches que j’ai à faire à Netflix:







  • Parfois il manque un des épisodes à une trilogie (Matrix il y a les 2 derniers mais pas le premier volet);

  • Il y a le premier volet du Seigneur des Anneaux mais pas les autres;

  • Attention à ne pas devenir un diffuseur de produits Netflix au détriment des productions non Netflix mais si Netflix produit de choses sympas.



    <img data-src=" />


Le 11/01/2016 à 14h 38

J’aimerai bien qu’une application soit directement dispo sur la freebox …


Le 11/01/2016 à 15h 25

Netflix avance et commence à montrer du potentiel&nbsp; mais il manque encore la qualité dans les

séries (récentes) proposées : c’est à dire1080p pas trop compressé (moyenne 16 mbs) et un son en full débit (DTS HD).

&nbsp;Il est vrai que cela demande 20 mbs minimun donc c’est pas pour tout le monde mais ceux qui ont ce débit devrait pour voir possède de tel contenu).

J’ai un téléviseur en 1080p et un home cinéma, alors si c’est pour ne pas les utiliser, je reste avec mes RIP

de mes Blu ray sur mon NAS.

&nbsp;

Note : je suis prêt à payer plus chère pour de la qualité.

&nbsp;

Par contre est-ce que sous GNU/Linux cela fonctionne ?&nbsp; (par exemple avec une Debian avec Kodi en standalone)


Le 11/01/2016 à 15h 38







IhazHedont a écrit :



J’aimerai bien qu’une application soit directement dispo sur la freebox …





Au vu du nombre de propositions commerciales (moisies) que je reçois régulièrement grâce à mon abonnement chez Free, je dirais que Xavier Niel a une très nette accointance pour l’offre Canal Play…



Je désespère de voir cela arriver… en attendant c’est PC + téloche et… si ça dure, je prendrai une Smart TV. <img data-src=" />



quelqu’un sait qui dirige NetFLix (qui est l’actionnaire majoritaire) ?


t’inquiètes la donne va bientôt changer avec le TAFTA si tout va bien.

Tu auras tout ce que tu souhaites.


Le 11/01/2016 à 15h 47







ledufakademy a écrit :



quelqu’un sait qui dirige NetFLix (qui est l’actionnaire majoritaire) ?





https://finance.yahoo.com/q/mh?s=NFLX+Major+Holders



Le 11/01/2016 à 15h 57







DotNerk a écrit :



Les seuls reproches que j’ai à faire à Netflix:







  • Parfois il manque un des épisodes à une trilogie (Matrix il y a les 2 derniers mais pas le premier volet);

  • Il y a le premier volet du Seigneur des Anneaux mais pas les autres;

  • Attention à ne pas devenir un diffuseur de produits Netflix au détriment des productions non Netflix mais si Netflix produit de choses sympas.



    <img data-src=" />





    Matrix a toute la trilogie, j’ai revu le 1 hier…



Le 11/01/2016 à 16h 04







DotNerk a écrit :



Les seuls reproches que j’ai à faire à Netflix:



Parfois il manque un des épisodes à une trilogie (Matrix il y a les 2 derniers mais pas le premier volet);Il y a le premier volet du Seigneur des Anneaux mais pas les autres;Attention à ne pas devenir un diffuseur de produits Netflix au détriment des productions non Netflix mais si Netflix produit de choses sympas.<img data-src=" />





Alors tu te trompes car je me suis retaper la trilogie et les 3 sont présent pour Matrix. Par compte ça montre et c’est ce que je reproche le manque de visibilité. Même en mettant dans la liste perso au bout d’un moment on s’y perd. Pour les suites il devrait au minimum les mettre cote à cote.

Par compte vrai pour d’autre film tel que paranormal activity 2 - il me semble 3 un dérivé et le 4 mais pas le 1.



Et enfin c’est vrai qu’il y a maintenant une grande majorité de série netflix que non netflix.



Le 11/01/2016 à 16h 05

Faut que je vérifie, sur le store canadien je l’ai pas vu&nbsp;<img data-src=" />


zefling Abonné
Le 11/01/2016 à 16h 05

Enfin, il y a pas beaucoup de mon qui peut avoir la qualité Blu-Ray en streaming :





Blu-ray : le débit moyen est de 35 Mbit/s avec des pointes à 60 Mbit/s





En gros, la fibre ou en VDSL2 collé au DSLAM.


Le 11/01/2016 à 16h 06

Ce qui est valable pour un store ne l’est peut-être pas forcément pour un autre (Canada Vs France) mais je vais vérifier par acquis de conscience <img data-src=" />


Le 11/01/2016 à 16h 13

Ah mais je ne savais pas que tu parlais du canada&nbsp;<img data-src=" /> . Pour le Netflix FR en tout cas il y est <img data-src=" />

Pour une fois qu’on est mieux lotie hehe


j’avais vu cette page, mais je cherche qui est au-dessus de tous ces actionnaires ou alors qui a le contrôle sur cette boite pour faire simple ?


Le 11/01/2016 à 16h 14

Au Canada je sais pas (l’exception culturel française…toussa, toussa …)



(je l’ai trouvé avec le nom de l’auteur)


Le 11/01/2016 à 16h 18

Yeap, par exemple le dernier film avec Bill mUrray “St Vincent” était sur le store français en décembre 2014 et toujours pas ici <img data-src=" />


Le 11/01/2016 à 16h 20

Quand j’ai cliqué sur un de volet, il m’a bien présenté l’autre volet dans les suggestions associées mais pas le premier. Je vais faire une recherche pas nom pour voir s’il ressort. Auquel cas ça voudrait dire que leur truc est pas super optimisé. Tout comme suggérer des films qui sont déjà dans ma liste ou que j’ai déjà vu&nbsp;<img data-src=" />


Le 11/01/2016 à 16h 37







ledufakademy a écrit :



j’avais vu cette page, mais je cherche qui est au-dessus de tous ces actionnaires ou alors qui a le contrôle sur cette boite pour faire simple ?





Reed Hastings a la majorité des parts avec 2M sur les 7 en circulation



Le 11/01/2016 à 17h 04

Perso, j’ai trouvé la solution, j’achète les blu-ray au moins un an après leur sortie et j’arrive à en trouver sous les 10€ (ou plus couramment à moins de 15 €). Et pour les séries j’achète les intégrales, je me suis fait avoir une fois en achetant chaque saison individuellement souvent dans les 30-40€ alors que l’intégrale te coute 10€ la saison, le choix est vite fait.



J’ai appris à être patient (même beaucoup pour les séries) et à ne plus me jeter dessus dès la sortie <img data-src=" />


ok merci.


Le 11/01/2016 à 23h 29

“zone” téléchargement s’invite (presque) partout dans le monde <img data-src=" />



&nbsp;


Le 11/01/2016 à 23h 31

exactement je possède environs 200 Bluray (remplacement DVD) et 90% des achats était entre 510 euros.



les nouveautés sont la plupart à 10 euros 1 ans après leurs sorties.Idem avec les collectors, boitiers métalliques ect…


Le 11/01/2016 à 23h 49

Je confirme, en cherchant avec les mots “Matrix”, “Reeves”… il y a que Revolutions et Reloaded&nbsp;<img data-src=" />


Le 12/01/2016 à 06h 53

Franchement, investis dans une chromecast, ça te coutera moins cher que la smart TV (et c’est transportable sans transpalette ;) )


Le 12/01/2016 à 07h 51







Silenus a écrit :



Franchement, investis dans une chromecast, ça te coutera moins cher que la smart TV (et c’est transportable sans transpalette ;) )





Chromecast + Tablette à la maison et ça roule enfin parfois la tablette plante et perd la synchro avec la chromecast ce qui fout la merde un peu et voilà la galère pour réétablir le lien entre les 2.



&nbsp;&nbsp;





k43l a écrit :



Par compte ça montre et c’est ce que je reproche le manque de visibilité. Même en mettant dans la liste perso au bout d’un moment on s’y perd.





J’avoue que c’est un peu la misère surtout avec les présentations différentes entre le PC, la tablette ou la XBox. Le fameux “parce que vous avez regardé xxxxx” qui propose au final des films ou séries qui n’ont aucun rapport, les catégories parfois un peu fourre tout.

C’est pas toujours évident de se faire une idée concrète du catalogue.

Quitte à envoyer un mail nous informant d’un nouvel ajout pouvant nous intéresser il pourrait y associer une liste de tout les nouveaux ajouts. Parce que parfois ce nouvel ajout je m’en fou mais il se peut qu’un ajout que Netflix à juger inintéressant pour moi soit au final intéressant. Et puis la liste des retraits aussi, oui oui subtilement du contenu parfois disparait sans prévenir (ce qui est rageant quand il était dans notre liste pour plus tard).



Le 12/01/2016 à 08h 18







Guyom_P a écrit :



Chromecast + Tablette à la maison et ça roule enfin parfois la tablette plante et perd la synchro avec la chromecast ce qui fout la merde un peu et voilà la galère pour réétablir le lien entre les 2.







J’ai pas eu encore ce problème (croise les doigts)).



Sinon, j’étais un peu réticent vis à vis de la chromecast, mais vu les possibilités/perf par rapport au prix, je ne suis finalement pas déçu.



Après, je n’ai certainement pas tout le recul nécessaire (1mois d’utilisation) pour faire une critique vraiment objective.



Le 12/01/2016 à 12h 32

Non, les droits VOD sont négociés au niveau national. Il arrive parfois qu’un ayant droit possède les droits VOD d’un titre pour plusieurs pays.



Par contre, l’UE étudie le marché pour éventuellement envisager d’uniformiser la législation sur ce point au niveau européen.