L’Afnic dresse le bilan du .fr : une dynamique exceptionnelle, sauf pour DNSSEC

Et vous, depuis quand avez-vous votre .fr ?

Avatar de l'auteur
Sébastien Gavois

Publié dans

Internet

02/04/2024 7 minutes
12

L’Afnic (qui gère notamment le .fr) vient de publier son bilan de l’année 2023. On y parle évidemment des noms de domaine en France. Le nombre de créations est en hausse… comme le nombre de suppressions. Plusieurs points sont abordés, notamment comment se place le .fr face au .com et qu’en est-il de l’adoption de DNSSEC.

Plus de 800 000 créations de noms de domaine, une première

Comme toujours en pareille situation, l’Afnic (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération) commence par un état des lieux : « Le .fr comptait 4 133 832 noms en stock au 31/12/23, contre 3 996 245 au 31/12/22 ». C’est donc une hausse de 3,4 % en 2023, après des augmentations de 2,9 % en 2022, 5,8 % en 2021 et 7 % en 2020. Cette dernière était pour rappel l’année de début du Covid et des confinements, avec une forte transformation numérique.

Autre indicateur intéressant : « Le record historique de créations obtenu en 2020 (793 000) a ainsi été dépassé (801 000) ». La pandémie correspond à la troisième vague importante d’ouverture des noms de domaines, après celles de 2004 et 2006, qui correspondent à des étapes notables dans la vie du .fr.

Des pics en 2004, 2006 et 2020/2021

La suite est réservée à nos abonnés.

Déjà abonné ? Se connecter

Abonnez-vous

Écrit par Sébastien Gavois

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Plus de 800 000 créations de noms de domaine, une première

Des pics en 2004, 2006 et 2020/2021

Ouverte à l’Union européenne : forte progression des Pays-Bas

Un peu moins de 700 000 suppressions de noms de domaine

L’optimisme est de mise… pour le moment

Un quart des noms de domaine a au moins 10 ans

DNSSEC progresse, mais il reste encore (beaucoup) de travail

Une « dynamique exceptionnelle », à surveiller de près

Fermer

Commentaires (12)


Le Domaining, c'est une plaie
Je me demande vraiment combien de créations sont liées à ça.
Trop. Je vois ça au même niveau que les patents troll : on achète un truc dont on ne fait rien en espérant en tirer des thunes.
Je regarde de temps en temps par curiosité les créations des noms de domaines .fr du jour (c'est publié sur le site de l'Afnic).
Par exemple le 29.03, on a 15 cliniquedusommeil-[VILLE].fr
Le 28, 19 agence-immobiliere-[xxxx].fr
etc.

Et c'est tous les jours ce genre d'enregistrement ^^ je voudrais bien connaitre le pourcentage que ça représente sur 2023 :D

À quel endroit sont disponibles ces informations sur leur site ?

Es-tu chaud pour faire une p'tite étude sur un an ? :D

Berbe

À quel endroit sont disponibles ces informations sur leur site ?

Es-tu chaud pour faire une p'tite étude sur un an ? :D
https://www.afnic.fr/produits-services/services-associes/donnees-partagees/#Liste%20quotidienne%20des%20noms%20de%20domaine%20enregistr%C3%A9s-8
J'ai évité le fr pour mon domaine suite aux déboires de particiliers qui se sont fait éjecter car une société avait le même nom qu'eux.
Comme les choses n'ont pas changé à ma connaissance, je continue de déconseiller aux particuliers de se prendre un .fr

Pour ceux qui veulent un prix vraiment plancher, il y a les .ovh
Tu as des exemples de cette situation ? Ça m'intéresse.

Rhebian

Tu as des exemples de cette situation ? Ça m'intéresse.
Oui, je veux bien des exemples aussi. Le cas le plus connu est évidemment l'affaire Milka https://fr.wikipedia.org/wiki/Milka_contre_Kraft_Foods (décision de la justice, pas du registre, donc ça aurait été pareil avec un .com) mais autrement, .com, en raison des procédures de gestion de litige de l'ICANN, est bien plus favorable aux titulaires de propriété intellectuelle que .fr (qui ne donne pas forcément la priorité aux entreprises, cf. https://www.afnic.fr/observatoire-ressources/papier-expert/parl-une-atteinte-a-la-marque-suffit-elle-pour-obtenir-gain-de-cause/ )

Les décisions du registre (via la procédure Syreli) sont publiques https://www.syreli.fr/fr/decisions et donc chacun·e peut vérifier que les décisions ne sont pas forcément favorables aux ayant-droits.

Rhebian

Tu as des exemples de cette situation ? Ça m'intéresse.
C'est très vieux à priori vu que j'ai pris mon domaine vers 2003. Il doit s'agir de cas qui précèdent l'ouverture aux particuliers. Sinon, ma mémoire me joue des tours.
Étonnant : j’en parlais dans le cadre de l’actualité sur Syreli (je veux bien des détails sur les éjections par email pour voir de quoi il s’agissait) :chinois:

Sébastien Gavois

Étonnant : j’en parlais dans le cadre de l’actualité sur Syreli (je veux bien des détails sur les éjections par email pour voir de quoi il s’agissait) :chinois:
J'ai recherché dans les archives et le plus ancien article que j'ai trouvé date de 2012, écrit par Nil et décrivant la lente montée du nombre de .fr mais rien sur l'éviction d'un particulier.
Je n'ai donc aucun article récent dans lequel un cas de changement de propriétaire de force serait relaté.
My bad donc.
Modifié le 03/04/2024 à 22h02

Historique des modifications :

Posté le 03/04/2024 à 22h00


J'ai recherché dans les archives et le plus ancien article que j'ai trouvé date de 2012, écrit par Nil et décrivant la lente montée du nombre de .fr
Je n'ai donc aucun article récent dans lequel un cas de changement de propriétaire de force serait relaté.
My bad donc.

Pour les bretons le .bzh est pas mal :breton: mais c'est plus cher :transpi: