votre avatar Abonné

benspx

est avec nous depuis le 6 décembre 2004 ❤️

Bio

Oups.
On dirait que quelqu'un ici aime garder ses petits secrets, comme si de par hasard il y avait quelque chose à cacher...
Désolé, ô lectrice de passage, cher lecteur égaré, pas de révélation sensationnelle pour le moment sur ce profil.
Repassez plus tard ?

28 commentaires

Hommage aux Shadoks pompant une machine par Flock

Le 04/06/2024 à 22h 28

Indépendamment de l’aspect technique (qui ressemble furieusement à la proposition d’Apple, non ?); des modalités d’application (encore un truc impossible à appliquer, comme exposé dans l’article)…

… je trouve que c’est la tendance à la volonté la surveillance de masse par défaut et le cheminement habituel « pédoporn only -> + terrorisme quelques années plus tard -> + mafia et gangs quelques années plus tard -> + réseaux de narco trafic quelques années plus tard -> droit commun au final » qui sont de manière macro les plus problématiques.

Les représentants des exécutifs européens sont de plus en plus ouvertement prêts à remettre en question le chiffrement (comme au bon vieux temps des années 80/90), afin de pouvoir tout lire « au cas où » . Et couplé à l’habitude bien installée de commencer par instaurer des textes intrusifs contre le pédoporn puis les élargir à d’autres sujets mandats après mandats (sans qu’il n’y ait une volonté consciente de le faire par les assemblées d’origine), on en arrive à discuter de système de surveillance de masse de facto, sans qu’aucun exécutif n’ai le sentiment de franchir une ligne rouge…

C’est effrayant.

Logo de Dropbox

Le 27/04/2024 à 10h 29

En effet, on se demande... Et je vais leur demander !

Preneur de toute information à ce sujet 👍

Pour avoir essayé de nombreuses solutions, Dropbox possède - de mon point de vue - la meilleure technologie (fiable et rapide)…

… mais pas de chiffrement = rédhibitoire pour moi 🙁

Le 25/04/2024 à 18h 41

Toujours pas de chiffrement end-to-end (même optionnel) pour les particuliers… 😢

À se demander pourquoi ils ont racheté Boxcryptor 🙁

Puce Snapdragon X Plus

Le 25/04/2024 à 14h 49

D’après SemiAccurate, Qualcomm a pipé les benchs, et les OEM n’atteindraient en situation réelle que 50% des perfs promises par Qualcomm :

https://www.semiaccurate.com/2024/04/24/qualcomm-is-cheating-on-their-snapdragon-x-elite-pro-benchmarks/

Si cela est avéré, c’est encore un moment « PC on ARM » qui fera pschit …

Kobo Couleur

Le 10/04/2024 à 09h 34

La Fnac a pendant un temps eu l'exclusivité de la distribution physique des Kobo en France; ces dernières étaient alors des "Kobo by Fnac".

La seule et unique différence avec une Kobo achetée en direct est que la boutique d'ePub intégrée était celle de la Fnac et non celle de Kobo (Rakuten ; qui est le groupe propriétaire de Kobo).

Note : passer d'une boutique à l'autre nécessite simplement de changer une ligne dans un fichier de configuration (du moins c'était le cas à l'époque de mon antique Kobo Glo HD) ;-)

EDIT : apparemment, sur les liseuses plus récentes, il semble possible de passer de manière transparente d'une boutique à l'autre (cf commentaire de @Fumble)

Proton Calendar gère enfin les partages de calendrier

Le 14/04/2023 à 09h 23


jpaul a dit:


Système qui n’est compatible qu’avec lui même. Certes tu peux envoyer un mail à quelqu’un qui n’a pas protonmail, mais de mémoire ça envoie juste un lien vers la plateforme de protonmail pour déchiffrer le message.




Euh non : la couche email est parfaitement standard : tu peux sans aucun souci envoyer un email à n’importe quel autre provider, et fort heureusement ! Simplement, ce dernier ne sera pas chiffré (pour être plus précis : il sera stocké chiffré sur les serveurs de Proton mais envoyé en clair au provider tiers).



Le cas que tu évoques est une feature annexe, permettant de stocker un message chiffré et d’en donner l’accès à une tierce partie (cas d’usage typique : partager un mot de passe. Ce dernier reste sur les serveurs de Proton, est chiffré, et ne sera déchiffré qu’à la demande lors de la connexion du tiers autorisé).




jpaul a dit:


ils ne fournissent pas d’accès SMTP/IMAP (sans installer leur bridge qui ne fonctionne que sur PC)




Bridge existe pour Windows, MacOS et Linux.




jpaul a dit:


(ça a changé je crois qu’ils supportent PGP maintenant




Depuis le début, ou presque. Par contre il faut alors - comme avec n’importe quel provider - que ton destinataire soit capable de comprendre la notion de clef privée / clef public et de paramétrer un plugin adapté type MailVelope (de nouveau, cas non spécifique à Proton, mais à toute personne souhaitant utiliser PGP).


Windows 11 : la grosse mise à jour February 2023 est disponible

Le 01/03/2023 à 14h 48

Un système Gnu/Linux peut être utilisé sans devoir impérativement être lié à un compte en ligne de l’éditeur; ce qui est presque obligatoire sous Windows 11 (il faut vraiment bricoler pendant l’installation pour passer outre cette saleté de compte Microsoft).



De même, un système Gnu/Linux n’envoi pas d’énormes quantités de données télémétriques à l’éditeur en permanence, contrairement a Windows 11 (et 10 avant lui).


ProtonMail devient Proton, modernise sa charte graphique et unifie ses services

Le 01/06/2022 à 11h 28

C’est plus que dommage. C’est un manque de respect pour les commentateurs.


C’est pourtant le mode de fonctionnement de beaucoup de forum : suppression ou masquage des réponses à un commentaire / message supprimé.


Next INpact fête son 19e anniversaire et vous offre des cadeaux !

Le 05/05/2022 à 12h 06

Joyeux anniversaire ; en espérant bien pouvoir en souhaiter de (très) nombreux autres ! :8


hubiC va définitivement s’arrêter, « un nouveau service, résolument enrichi » en préparation

Le 03/05/2022 à 19h 14

La lecture des commentaires précédents apportera la réponse à l’ensemble des questions posées ;-)


Le 03/05/2022 à 13h 51

C’était basé sur OpenStack.



Du coup c’était adressable avec n’importe quel client Swift, il suffisait de générer et déclarer un token dans l’interface d’administration du compte (certes pas à porté de Mme Michu).



Leur client lourd était à la ramasse, mais en passant par un client Swift, ça marchait plutôt bien :)



Pour ce qui est de la nouvelle solution, s’ils passent (comme Octave avait annoncé y réfléchir) par du NextCloud, ils n’auront pas besoin de développer de client et pourront se reposer sur les clients existants (dont le client officiel).


Le 03/05/2022 à 10h 48

J’ai reçu le mail très récemment avec une date anniversaire de début d’année.
Je ne me sers plus trop de Hubic, il me sert surtout de stockage/sauvegarde.
J’espère que le nouveau service va assurer et sera assez intéressant niveau prix même si je n’y crois pas vraiment.


Octave avait publiquement parlé d’instances NextCloud avec du OpenIO pour la partie système de fichiers.



Sur le papier, en termes de performances et de fonctionnalité, ce serait un bon combo :)


Le 03/05/2022 à 09h 41


NiCr a dit:


Attention, contrairement à ce qu’indique la brève, ce n’est pas OVHCloud qui a envoyé l’email mais Shadow.



Ce n’est pas très clair (d’où le nom Shadow ?) mais OVHCloud/Hubic/Shadow, si c’est lié à Oles, il ne me semble pas que toutes ces entités soient reliées administrativement.




Exactement.



HubiC n’appartient plus à OVH, mais à Octave, en propre, et à titre personnel.



Ce dernier possède également Shadow (ex Blade), et n’a pas fait mystère de ses intentions de fusionner les deux services; Shadow ayant vocation à devenir une suite dans le Cloud en complément du steaming de jeux videos.



Mais en l’état, OVHCloud n’a plus rien à voir avec HubiC. Il s’avère simplement que le propriétaire du service est également son président et fondateur; mais l’entreprise en elle-même n’a plus la propriété du service (Octave paye OVH pour la maintenance des serveurs en place).


Proton 6.3-8 : le DLSS de NVIDIA est disponible sous Linux pour les jeux DirectX 11/12

Le 28/11/2021 à 11h 33

Pas besoin de SteamOS : il te suffit d’installer Steam sur ta linux mint, c’est tout ;-)



Proton est une option de Steam. Tu installes Steam, tu te connecte a ton compte, tu télécharge ta bibliothèque de jeux (comme sous Windows jusqu’ici donc), et tu actives Proton dans les options de Steam.



Tu pourras alors lancer les jeux Windows de ta bibliothèque Steam.


Concours GeForce RTX 3060 Ti : et le gagnant est...

Le 15/09/2021 à 13h 54

Faire gagner une CG en cette période de pénurie mondiale ??




MER IL ET FOU !



:D :D


OVHcloud prépare sa cotation sur Euronext et livre quelques chiffres

Le 14/06/2021 à 15h 00


(reply:1879697:Kwacep) Tu vises juste : le fait de parler en nombre de clients, nombre de serveurs physiques ou CA change complètement le classement.




Pour (très) bien connaitre OVH, le classement le plus favorable est celui en nombre de clients, grâce aux très nombreux clients B2C (hébergement web mutualisé). Ce segment est cependant à très faible marge (même pour OVH), et s’il n’est absolument pas abandonné comme on peut le lire parfois, il n’est en effet plus au cœur de la stratégie de croissance d’OVH.



Si l’on souhaite comparer aux autres acteurs du Cloud (donc en excluant le mutualisé et autres petites offres B2C), disons qu’OVH était il y a encore quelques années un peu derrière IBM (je n’ai pas d’informations fiables plus récentes).


Orange promet, une fois encore, d’améliorer l’entretien du réseau cuivre

Le 25/05/2021 à 11h 28

Sans pour autant pouvoir généraliser, a ma petite échelle mon expérience confirme les dégâts de la sous-traitance à outrance.



Habitant en zone rurale, sans fibre optique et en bout de ligne (1 Mbps, on ne rigole pas :non: ), j’ai régulièrement des interruptions de service liées semble-t-il à l’état du réseau dans ma zone.



Et lorsque je discute avec les équipes qui viennent (régulièrement) rétablir péniblement le service, il s’avère qu’il s’agit le plus souvent de sous-traitants de sous-traitants ! Ils n’ont aucune information sur le réseau, le plan des lignes etc (ou plus à jour depuis des lustres), à peine plus d’informations sur les causes de leur envoi sur place et doivent se débrouiller comme ils peuvent … :craint:



Le “simple” fait d’avoir des équipes dédiées en interne, mobilisable et disposant du bon niveau de formation et d’information aiderait déjà beaucoup à résoudre les problèmes rencontrés …


Reprise de Blade (Shadow) : c'est le grand jour pour le dépôt des offres

Le 20/03/2021 à 13h 44

Ça n’est pas OVH qui a annoncé avoir l’intention de présenter une offre, mais Octave Klaba, à titre individuel (ex : au même titre que Xavier Niel a pris des parts dans Le Monde sans pour autant impliquer Free).


Incendie OVHcloud : Octave Klaba s'exprime « face cam », Cédric O se réveille

Le 14/03/2021 à 09h 00


(reply:1860678:Elwyns) Paroi qui fondent ? A moins que tu ne dispose d’informations exclusives, les quelques photos dont nous disposons semblent montrer qu’au contraire la structure externe est toujours debout.




Par ailleurs, pour avoir visité un autre de leur DC, basé sur la même archi (RBX4), ça n’est pas basé sur des conteneurs. Ils avaient encore un vieux DC en conteneur à Strasbourg, qui a été sorti du service en 2017 après la panne électrique.



PS: pour avoir vu quelques DC, dont beaucoup de DC internes de grosses boites qui gèrent elle-même cet aspect; crois moi, les DC d’OVH sont loin des DC au rabais que tu sembles évoquer :D


Incendie OVHcloud à Strasbourg : le feu est maitrisé, les dégâts importants

Le 10/03/2021 à 13h 13

Toujours en revenir au texte, c’est l’essentiel, mais c’est vrai qu’il y a eu un petit problème sur la prise en compte des BBcode et notamment le gras (les petites étoiles).



Non, elle concerne la sécurité, l’inaltérabilité, la disponibilité des données, y compris contre les risques accidentels dont l’incendie, mais ça pourrait aussi être le cas avec la destruction par infiltration d’eau.



La logique du texte est la suivante : Si vous recueillez des données personnelles, vous devez vous mettre en mesure de parfaitement les sécuriser, et de vous aider pour cela d’une analyse fine des risques qui vous permet de prendre les mesures nécessaires.



Vous avez des datacenter qui présentent un manquement à la sécurité incendie et qu’un incendie détruit votre datacenter ? Et bien vous avez failli à l’obligation de sécurité que vous avez vis à vis du responsable de traitement et vous êtes condamnables à ce titre.


Je ne partage absolument pas cette analyse :)



Je confie des données personnelles à un prestataire, en choisissant une offre non-backupée , et/ou en construisant mon infra avec les offres de ce prestataire, sans prévoir de redondance dans ladire infra => ça n’est en rien la responsabilité du prestataire, mais bien la mienne, qui n’ai pas choisi une offre / construit une infra adaptée à la criticité de mon besoin (si un backup ou un PRA était vital).


Le 10/03/2021 à 12h 13

Quel lien ? La sécurité physique des données, les responsabilités du sous-traitant et celle du responsable de traitement vis-à-vis des sous-traitants qu’il choisit.



Je vous renvoi vers le dossier de NextInpact sur les articles concernés : https://www.nextinpact.com/article/28047/106168-le-rgpd-explique-ligne-par-ligne-articles-24-a-50



Article 28



Sous-traitant




  1. Lorsqu’un traitement doit être effectué pour le compte d’un responsable du traitement, celui-ci fait uniquement appel à des sous-traitants qui présentent des garanties suffisantes quant à la mise en œuvre de mesures techniques et organisationnelles appropriées de manière à ce que le traitement réponde aux exigences du présent règlement et garantisse la protection des droits de la personne concernée.



  2. Le sous-traitant ne recrute pas un autre sous-traitant sans l’autorisation écrite préalable, spécifique ou générale, du responsable du traitement. Dans le cas d’une autorisation écrite générale, le sous-traitant informe le responsable du traitement de tout changement prévu concernant l’ajout ou le remplacement d’autres sous-traitants, donnant ainsi au responsable du traitement la possibilité d’émettre des objections à l’encontre de ces changements.



  3. Le traitement par un sous-traitant est régi par un contrat ou un autre acte juridique au titre du droit de l’Union ou du droit d’un État membre, qui lie le sous-traitant à l’égard du responsable du traitement, définit l’objet et la durée du traitement, la nature et la finalité du traitement, le type de données à caractère personnel et les catégories de personnes concernées, et les obligations et les droits du responsable du traitement. Ce contrat ou cet autre acte juridique prévoit, notamment, que le sous-traitant:




a)



ne traite les données à caractère personnel que sur instruction documentée du responsable du traitement, y compris en ce qui concerne les transferts de données à caractère personnel vers un pays tiers ou à une organisation internationale, à moins qu’il ne soit tenu d’y procéder en vertu du droit de l’Union ou du droit de l’État membre auquel le sous-traitant est soumis; dans ce cas, le sous-traitant informe le responsable du traitement de cette obligation juridique avant le traitement, sauf si le droit concerné interdit une telle information pour des motifs importants d’intérêt public;



b)



veille à ce que les personnes autorisées à traiter les données à caractère personnel s’engagent à respecter la confidentialité ou soient soumises à une obligation légale appropriée de confidentialité;



c)



prend toutes les mesures requises en vertu de l’article 32;



d)



respecte les conditions visées aux paragraphes 2 et 4 pour recruter un autre sous-traitant;



e)



tient compte de la nature du traitement, aide le responsable du traitement, par des mesures techniques et organisationnelles appropriées, dans toute la mesure du possible, à s’acquitter de son obligation de donner suite aux demandes dont les personnes concernées le saisissent en vue d’exercer leurs droits prévus au chapitre III;



f)



aide le responsable du traitement à garantir le respect des obligations prévues aux articles 32 à 36, compte tenu de la nature du traitement et des informations à la disposition du sous-traitant;



g)



selon le choix du responsable du traitement, supprime toutes les données à caractère personnel ou les renvoie au responsable du traitement au terme de la prestation de services relatifs au traitement, et détruit les copies existantes, à moins que le droit de l’Union ou le droit de l’État membre n’exige la conservation des données à caractère personnel; et



h)



met à la disposition du responsable du traitement toutes les informations nécessaires pour démontrer le respect des obligations prévues au présent article et pour permettre la réalisation d’audits, y compris des inspections, par le responsable du traitement ou un autre auditeur qu’il a mandaté, et contribuer à ces audits.



En ce qui concerne le point h) du premier alinéa, le sous-traitant informe immédiatement le responsable du traitement si, selon lui, une instruction constitue une violation du présent règlement ou d’autres dispositions du droit de l’Union ou du droit des États membres relatives à la protection des données.




  1. Lorsqu’un sous-traitant recrute un autre sous-traitant pour mener des activités de traitement spécifiques pour le compte du responsable du traitement, les mêmes obligations en matière de protection de données que celles fixées dans le contrat ou un autre acte juridique entre le responsable du traitement et le sous-traitant conformément au paragraphe 3, sont imposées à cet autre sous-traitant par contrat ou au moyen d’un autre acte juridique au titre du droit de l’Union ou du droit d’un État membre, en particulier pour ce qui est de présenter des garanties suffisantes quant à la mise en œuvre de mesures techniques et organisationnelles appropriées de manière à ce que le traitement réponde aux exigences du présent règlement. Lorsque cet autre sous-traitant ne remplit pas ses obligations en matière de protection des données, le sous-traitant initial demeure pleinement responsable devant le responsable du traitement de l’exécution par l’autre sous-traitant de ses obligations.



  2. L’application, par un sous-traitant, d’un code de conduite approuvé comme le prévoit l’article 40 ou d’un mécanisme de certification approuvé comme le prévoit l’article 42 peut servir d’élément pour démontrer l’existence des garanties suffisantes conformément aux paragraphes 1 et 4 du présent article.



  3. Sans préjudice d’un contrat particulier entre le responsable du traitement et le sous-traitant, le contrat ou l’autre acte juridique visé aux paragraphes 3 et 4 du présent article peut être fondé, en tout ou en partie, sur les clauses contractuelles types visées aux paragraphes 7 et 8 du présent article, y compris lorsqu’elles font partie d’une certification délivrée au responsable du traitement ou au sous-traitant en vertu des articles 42 et 43.



  4. La Commission peut établir des clauses contractuelles types pour les questions visées aux paragraphes 3 et 4 du présent article et conformément à la procédure d’examen visée à l’article 93, paragraphe 2.



  5. Une autorité de contrôle peut adopter des clauses contractuelles types pour les questions visées aux paragraphes 3 et 4 du présent article et conformément au mécanisme de contrôle de la cohérence visé à l’article 63.



  6. Le contrat ou l’autre acte juridique visé aux paragraphes 3 et 4 se présente sous une forme écrite, y compris en format électronique.



  7. Sans préjudice des articles 82, 83 et 84, si, en violation du présent règlement, un sous-traitant détermine les finalités et les moyens du traitement, il est considéré comme un responsable du traitement pour ce qui concerne ce traitement.




Article 32



Sécurité du traitement




  1. Compte tenu de l’état des connaissances, des coûts de mise en œuvre et de la nature, de la portée, du contexte et des finalités du traitement ainsi que des risques, dont le degré de probabilité et de gravité varie, pour les droits et libertés des personnes physiques, le responsable du traitement et le sous-traitant mettent en œuvre les mesures techniques et organisationnelles appropriées afin de garantir un niveau de sécurité adapté au risque, y compris entre autres, selon les besoins:



a)



la pseudonymisation et le chiffrement des données à caractère personnel;



b)



des moyens permettant de garantir la confidentialité, l’intégrité, la disponibilité et la résilience constantes des systèmes et des services de traitement;



c)



des moyens permettant de rétablir la disponibilité des données à caractère personnel et l’accès à celles-ci dans des délais appropriés en cas d’incident physique ou technique;

d)



une procédure visant à tester, à analyser et à évaluer régulièrement l’efficacité des mesures techniques et organisationnelles pour assurer la sécurité du traitement.




  1. Lors de l’évaluation du niveau de sécurité approprié, il est tenu compte en particulier des risques que présente le traitement, résultant notamment de la destruction, de la perte, de l’altération, de la divulgation non autorisée de données à caractère personnel transmises, conservées ou traitées d’une autre manière, ou de l’accès non autorisé à de telles données, de manière accidentelle ou illicite.



  2. L’application d’un code de conduite approuvé comme le prévoit l’article 40 ou d’un mécanisme de certification approuvé comme le prévoit l’article 42 peut servir d’élément pour démontrer le respect des exigences prévues au paragraphe 1 du présent article.



  3. Le responsable du traitement et le sous-traitant prennent des mesures afin de garantir que toute personne physique agissant sous l’autorité du responsable du traitement ou sous celle du sous-traitant, qui a accès à des données à caractère personnel, ne les traite pas, excepté sur instruction du responsable du traitement, à moins d’y être obligée par le droit de l’Union ou le droit d’un État membre.



La sécurité physique des données est à comprendre dans le sens « accès physique d’un tiers non autorisé aux données »; comprendre « éviter qu’un stagiaire puisse accéder au serveur, se brancher et dupliquer les données ».



Rien à voir avec les mesures anti-incendie présentes ou non sur le site …


Le 10/03/2021 à 11h 52

Euh … ou de mieux gérer ses sauvegardes ? Pour rappel, dans le cadre de la location d’un serveur dédié, c’est au client de gérer ses sauvegardes et PRA … et chez l’ensemble des hébergeurs soit dit au passage…



Si des données vitales d’une entreprise sont perdues suite à la perte d’un serveur, c’est le sysadmin de l’entreprise qu’il faut blâmer, pas l’hébergeur.


Le 10/03/2021 à 09h 27

Je pense qu’il faut également saluer la transparence d’OVH (du moins d’Octave) : je ne connais pas d’autre hébergeur fournissant publiquement (sur http://travaux.ovh.net/ ) et sur les réseaux sociaux le détail de l’ensemble de ses incidents !


Boursorama lance Ultim Metal à 9,90 € par mois et veut atteindre 4 millions de clients en 2023

Le 11/12/2020 à 16h 36

Client de l’offre Ultim «v1 » , je peux confirmer que la carte Ultym est bien à autorisation systématique (obligatoire pour avoir les solde en temps réel dans l’application)… mais avec une tolérance au hors-ligne à hauteur de 800€ ou 15 paiements entre deux autorisations ! Ce qui change tout ;-)



Concrètement, si un terminal est offline, la carte autorise tout de même le paiement tant que l’on ne dépasse pas 15 paiement offline consécutifs ou 800€ de payés en offline.



Comportement déjà testé à de nombreuses reprises en France : je n’ai jamais eu de souci à la pompe ou au péage.


Octave Klaba veut relancer hubiC avec Nextcloud et OpenIO... hors d'OVHcloud

Le 30/07/2020 à 10h 06






cyrano2 a écrit :

Ce qui est étrange ici, est que Octave Klaba est le seul maitre à bord. 



A relativiser car ce sont justement des “anciens”, mais plusieurs anciens d’OVH ont déjà rapporté qu’au quotidien Octave Klaba se concentre sur la R&D et n’intervient plus dans l’entreprise, et laisse M. Paulin et ses équipes gérer la boite.



Le 29/07/2020 à 12h 31

Les bruits plus que persistants sur la perte d’influence / de contrôle d’Octave sur OVH depuis l’arrivée de M. Paulin et le renouvellement de la direction semblent donc de plus en plus crédibles.

Octave Klaba va nous faire une Bill Gates ?





  • S’éloigner de la direction opérationnelle : check

  • Laisser la nouvelle direction prendre des décisions stratégique auxquelles il est défavorable : check

  • Rester seulement au conseil d’administration, débaucher les anciens  et lancer de nouveaux projets/une fondation : to come ?



Shadow : Battle for hardware et nouvelle offre, partenariat avec 2CRSi, quid d'OVH ?

Le 30/01/2020 à 16h 16

Le site web a été mis à jour et parle maintenant de 2021 pour les offres Ultra et Infinite … :eeek2:



Coïncidence, ou conséquence de l’article ? :8



Quoi qu’il en soit, avec Ampere et “Big Navi” annoncé et disponible entre temps, l’offre sera moins intéressante à sa sortie que s’ils avaient tenu les délais de février 2020, comme annoncé initialement…


Le Galaxy Note 3 de Samsung arrive en précommande pour 749,90 €

Le 11/09/2013 à 17h 41

Sans vouloir faire de la pub (enfin, un peu quand même du coup ! <img data-src=" /> ) , le Note 3 est en pré-résa chez Boulanger depuis plusieurs jours !

cf :http://galaxy-note-3.fr/2013/09/la-precommande-du-galaxy-note-3-qui-sera-le-prem…

J’ai appelé leur service client, qui m’a confirmé le prix de 749€ qui d’après eux est bien le prix officiel , pas juste pour les préco. <img data-src=" />