Publié dans Logiciel

38

Microsoft tiendra en mars prochain sa première… conférence Linux

Microsoft tiendra en mars prochain sa première… conférence Linux

Voilà un titre que l’on ne s’attendait pas vraiment à écrire un jour, mais qui témoigne d’une évolution très nette chez Microsoft depuis que Satya Nadella a remplacé Steve Ballmer à la tête de l’entreprise. D'ailleurs, Richard Stallman lui-même a donné la semaine dernière une conférence au campus de l'entreprise.

Nommée WSLConf, elle sera bien sûr centrée sur WSL, le sous-système Linux présent dans Windows 10. Il permet pour rappel de faire fonctionner une distribution de manière quasi native, Windows intégrant même un noyau Linux 4.19 depuis quelques mois.

L’évènement se tiendra à Redmond sur deux jours et est gratuit, même si les places sont limitées. Les développeurs pourront notamment rencontrer les ingénieurs en charge de WSL. 

Seront également présents les créateurs de la distribution Pengwin, créée spécifiquement pour le sous-système Linux de Windows 10 par Microsoft Research et Debian Project, ainsi que les développeurs de Canonical responsables de l’intégration d’Ubuntu dans WSL.

Des ateliers pratiques et hackathons sont prévus, histoire de garder tout ce petit monde occupé.

38

Tiens, en parlant de ça :

Pilule rouge et bleue avec des messages codés

Europol milite pour un chiffrement de bout en bout « flexible »

Here we go again

17:00 Sécu 10
Collectif La Barbe

Inclusion dans la tech : critiqué, le CEO de Qovery menace une internaute de poursuites

Re:Qovery

14:49 Société 16
La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

L’extension des prestataires américains devant collaborer avec la NSA fait polémique

All your base are belong to US

12:25 DroitSécu 10
38

Fermer

Commentaires (38)


Heureux de voir que l’ère Ballmer n’est plus qu’un horrible et vieux souvenir.


<img data-src=" />

suis-je bien réveillé ?&nbsp;


Je suis pas sûr que l’on ne soit pas dans la première phase de leur “Embrace, extend, extinguish”








RévolutioN a écrit :



Les barbus vont devoir se trouver un autre système, Linux devient décidemment trop Microsoft !





Tout le monde sait que les barbus, les vrais, sont déjà sous NetBSD.









HerrFrance a écrit :



Je suis pas sûr que l’on ne soit pas dans la première phase de leur “Embrace, extend, extinguish”





Ils se font déjà assez de blé sur la partie services (Azure / Office 365) donc ça m’a pas l’air d’être cette optique…



Oui et non. Cela n’a pas l’air mais Microsoft possède depuis un bon moment un siège décisionnel au sein de la “Linux fundation” (un peu plus a partir d’ici :https://www.linuxfoundation.org/membership/members/ ). Ca en étonne même.



On est en plein dans le Extend depuis quelques années. En faisant cela Microsoft s’approprie un peu plus la chose.



Qui croirai qu’une entreprise dont le but est de faire du profit se mettrai à faire du Linux sans arrière pensés ? Il y a bien évidement une raison. Que je tombe juste ou pas on s’en fiche un peu. La chose à voir c’est que l’on sait qu’ils ne font pas dans un but philanthrope mais plutôt lucratif. Même si l’objectif est pour dans plusieurs années.



&nbsp;


Ben, RedHat fait du Linux payant depuis des années.

Tout comme Oracle a sa distribution aussi.



Pourquoi faut-il encore voir Microsoft comme le grand Satan ? Azure doit être l’un des principaux hébergeur Linux au monde…



Quand je vois que tous les projets sur lesquels je travaille et ceux qui gravitent autour ont énormément marginalisé Windows, j’ai plutôt l’impression qu’ils essayent de s’incruster dedans.



Il ne faut pas oublier que Microsoft a chié les deux grandes révolutions IT de ces dernières années : le web et le mobile. Donc c’est évident qu’ils essayent de se remettre sur les rails, et heureusement pour eux qu’Azure est devenu une des mamelles de la boîte.


Ils vont devoir se raser. Dur…


Je me demande dans quelle mesure les déclaration de Ballmer ont générée une vague de contestation dans l’entreprise même. Quand on fait des déclarations démesurées les indignations sont plus vive.

Je suis beaucoup moins informé du développement du noyau NT (?) mais ils font toujours face aux problèmes architecturaux de base : impossible d’écrire un fichier en cours d’utilisation donc obligé de rebooter pour la moindre maj.

A un moment les financiers, de leur regard de financier ont peut-être dit qu’il serait judicieux d’utiliser le noyau linux auquel MS contribue pour remplacer le noyau NT, ça fera toujours ça de moins à développer.

Microsoft va développer une distribution, essayer de convaincre le monde IT d’utiliser cette distribution sur les serveurs et postes de travail et… forker


c’est plutôt microsoft qui devient barbu


Aucune chance ! Le noyau de Windows Core est bien plus moderne que le noyau Linux, aucune chance qu’ils le laissent tomber !



Et le besoin de rebooter n’a rien à voir avec les accès fichiers…



Tiens, fait un petit “sudo apt install needrestart” sur une debian/ubuntu et tu verras combien de fois le système “oublie” de te dire de redémarrer après une mise à jour…








Ju_ a écrit :



Je me demande dans quelle mesure les déclaration de Ballmer ont générée une vague de contestation dans l’entreprise même. Quand on fait des déclarations démesurées les indignations sont plus vive.

Je suis beaucoup moins informé du développement du noyau NT (?) mais ils font toujours face aux problèmes architecturaux de base : impossible d’écrire un fichier en cours d’utilisation donc obligé de rebooter pour la moindre maj.

A un moment les financiers, de leur regard de financier ont peut-être dit qu’il serait judicieux d’utiliser le noyau linux auquel MS contribue pour remplacer le noyau NT, ça fera toujours ça de moins à développer.

Microsoft va développer une distribution, essayer de convaincre le monde IT d’utiliser cette distribution sur les serveurs et postes de travail et… forker





J’en peux plus de ce genre de délire des pro-linux.



Je ne critique pas Microsoft en tant que Satan du quartier. J’ai observé froidement que le comportement d’une boite à but lucratif n’a pas de lien avec la philanthropie. Donc suivre le fil permettra de s’y retrouver. Y’a pas de fumé sans feu.



Et Microsoft est loin d’être à la marge. Dans les entreprises de grande taille c’est Microsoft et “fin de la discussion” avec le directeur du SI. Microsoft est loin d’être à la rue.



Sans compter Xbox, Office360, et comme déjà cité Azure et pas mal d’autres choses comme le matériel (même si IfixIt tire au boulet de canon dessus).

&nbsp;

Je qualifierai cela plutôt d’embardé dans la chicane mais bien loin de les stopper dans la course.





&nbsp;








SebGF a écrit :



Ben, RedHat fait du Linux payant depuis des années.

Tout comme Oracle a sa distribution aussi.



&nbsp;



Aucun rapport, le logiciel libre n’est pas forcément gratuit. Ce sont deux notions totalement différentes. Le logiciel libre est libre parce que les sources sont ouvertes, accessibles et utilisables par n’importe qui. Red Hat vend du support autour de&nbsp; sa distribution mais laisse toujours les sources libres et donc téléchargeables et utilisables par n’importe qui (mais si on ne sait pas comment faire fonctionner le bouzin, il faut payer, et c’est normal, des prestations d’assistance à Red Hat, ou à tout autre prestataire capable de faire le travail).



Le problème de Microsoft, (comme celui des autres GAFAM d’ailleurs), c’est leur tendance à s’approprier ce qui est libre pour que cela ne le soit plus. Et ça, c’est dangereux.



C’est surtout un courant de pensée qui doit changer dans la IT.



Je n’ai jamais trop compris pourquoi quand tu achètes un soft tu n’as pas le droit de lui apporter des modifications. Quand j’achète une voiture ou une maison si je veux changer les lumières j’ai le droit.

Si je loue c’est différent puisqu’il n’y a plus propriété.

Ce que je veux dire c’est que le monde libre n’empêchera jamais de gagner de l’argent et Microsoft l’a compris.








Edtech a écrit :



Tiens, fait un petit “sudo apt install needrestart” sur une debian/ubuntu et tu verras combien de fois le système “oublie” de te dire de redémarrer après une mise à jour…





needrestart liste les services qu’il faut redémarrer. Et pour redémarrer les services il n’y a pas besoin de “rebooter”



Parfois, si, tous ne sont pas redémarrable comme ça.


Lesquels ? À part&nbsp; pour la prise en compte d’un nouveau noyau, je ne vois pas.








numerid a écrit :



Le problème de Microsoft, (comme celui des autres GAFAM d’ailleurs), c’est leur tendance à s’approprier ce qui est libre pour que cela ne le soit plus. Et ça, c’est dangereux.





Euh… pardon…? Tu sais de quoi tu parles ou tu nous ressors les clichés de l’ère Ballmer ?

La tendance actuelle, c’est de vendre du service et du cloud - c’est le modèle d’IBM, de Microsoft, de Google, d’Amazon… Tout ça, non seulement ça se passe bien de propriétaire, mais en plus ça marche très bien avec le libre. Regarde les technos Google / rachetées / récupérées par Google, lesquelles ont été sorties du libre ? Kubernetes ? Angular ?

Idem chez Microsoft, s’ils ont rendu les specs leur plate-forme .Net libre, ce n’est pas pour la fermer quelques années plus tard, c’est bien parce-qu’ils se sont rendu compte que c’était le meilleur moyen pour qu’elle soit adoptée. Que dire de GitHub ? Tu crois que Microsoft va se l’approprier ? Ça serait un peu tuer la poule aux œufs d’or, non ?

Tiens, un peu de lecture pour arrêter de raconter des bêtises - article trouvé après une recherche basique, je ne fréquente plus ce site, mais on peut encore y trouver des choses intéressantes.



Je viens de voir passer une info et un procès concernant une appli qu’un type avait développé en libre et que Google a voulu breveter&nbsp; parce qu’il avait changé une virgule. Ça s’appelle de la privatisation.



Donc non je ne raconte pas de bêtise. Merci de ne pas me parler d’Android.


Je n’ai pas parlé d’Android, j’ai parlé de Kubernetes et d’Angular :p

Mais à tout hasard, puisque tu amènes le sujet… quelle est la license d’Android…?



Quant aus brevet sur le code source, si je ne m’abuse il s’agit d’une impossibilité juridique, non seulement en Europe mais aussi aux États-Unis, tu as une source pour nous aider à comprendr l’info ?

(attention, je ne dis pas que les GAFAM sont des merveilles indépassables, je me contente de pointer que dire que ce sont des grands méchants qui passent leur temps à piller le libre est très loin de la réalité - au passage, il faudrait ajouter IBM à la liste de ces grosses entreprises bien implantées dans le libre)


Un peu vieux déjà cet article ! Microsoft a depuis libéré beaucoup de chose et tous les nouveaux projets sont libres. Même certaines parties du noyau de Windows sont libres.


merci, tu vas encore plus dans le sens de ce que je disais, il faudrait peut-être se rendre compte que les boîtes ont évolué depuis les années 902000

Quant au lien vers l’article, pour être honnête je cherchais plutôt un condensé des contributions de ces “grandes méchantes boîtes privatisantes de tout qui se contentent de piller le libre” pour ne pas avoir à faire toutes les recherches moi-même. 2018, c’est moins pire que s’il avait daté de 2015 <img data-src=" />


Ça montre en tout cas que ça change très vite surtout chez Microsoft en ce moment. Parce que chez Oracle… 😅


Et bin tu serais bien aimable d’en pouvoir avec moi, surtout quand je prends les précautions d’afficher ma méconnaissance en commençant ma phrase avec “Je suis beaucoup moins informé du développement du noyau NT”

Tu m’aurais répondu un truc du genre “Nuance, tu n’es pas du tout informé du développement du noyau NT”, j’aurais rien dit mais la tu supputes sans savoir… et en plus tu ne m’apprends rien au final alors merci hein <img data-src=" />


Pareil, par contre, je ne me fais généralement pas chier à redémarrer 10 services, 15 applications et le display manager parce que quelques libs ont été mises à jour, c’est plus rapide de faire un reboot.


En fait, le seul point que je ne comprends pas c’est pourquoi mettre la philanthropie sur la table alors que Microsoft n’en parle pas une seconde à ma connaissance.



D’où le fait que j’ai cité d’autres entreprises commerciales exploitant, ou produisant du Libre. (exemple de Red Hat principalement)



Donc j’ai du mal à comprendre ce procès d’intention avec le “extinguish”. Il y a des cas concrets et avérés depuis la fin de l’ère Ballmer de cette stratégie ?









DoWnR a écrit :



Pareil, par contre, je ne me fais généralement pas chier à redémarrer 10 services, 15 applications et le display manager parce que quelques libs ont été mises à jour, c’est plus rapide de faire un reboot.







Pareil, reboot l’OS est extrêmement rapide sur un PC moderne de nos jours.

Et en entreprise, si on ne peut pas se “permettre” de reboot un host une fois par mois (fréquence personnelle dans mon cas), c’est qu’il y a un défaut d’architecture dans ce cas.



Parce que ces sociétés n’en parlent jamais directement et/ou filoutent sur la thématique. Ex: fondation b&m Gates. Il y a d’excellent documentaires sur la chose.

&nbsp;

Ces sociétés polissent une image qui tend à faire oublier le coté pécuniaire avec du “positivisme” alors qu’en fait il n’y a que la “tune”. Faire des conférences et tout le tralala c’est le moyen d’amadouer les esprits.



Le fait que Stallman soit de la partie est un des aspect du plan com’. Parce que bon Stallman… y’a des choses a dire quand même. Enfin si cela ne choque personne de le voir dans le tableau… bref.



&nbsp;

Et pour revenir au cas Redhat et consort; il ne s’agit pas de la même action.



&nbsp;Faire du Linux payant est en fait proposer des services de support sur une distribution qui est est gratuite.



&nbsp;Dans le cas Windows, l’intégration en vient à fournir le produit Linux comme si c’était une partie de l’OS. Donc “presque” payant in finé. Cela permet de faire tourner des programmes natif Linux (exclusifs) sous Windows finalement. Et je ne parle pas de /bin/bash. C’est le moyen de toucher ces développeurs qui ne viennent pas.



&nbsp;Et comment éteindre le bon vieux Linux gratuit ?&nbsp; Une possibilité est de fournir sa propre mouture Microsoft au bout d’un certain temps. Le fait que qu’il y a beaucoup plus de Windows en circulation que de Linux (sur le segment DeskTop) permet d’imposer plus facilement le résonnement.

&nbsp;



Une bonne nouvelle pour Linux serait peut être qu’ils foutent la paix aux Linuxien. Mais visiblement Microsoft n’en a pas fini avec ce sujet.



&nbsp; Il y a la nouvelle. Il y a ses fondements réels (l’envers du décors), et entre les deux; comment on l’interprete.

&nbsp;

&nbsp;

&lt;Mode humour-quoique&gt;

http://www.veridian-dynamics.org/

&nbsphttps://www.youtube.com/watch?v=lJ5c2fCLNl8

&nbsphttps://www.youtube.com/watch?v=69EtBXkyJ24&list=PLFA32C1347789C3D0&…

&lt;/Mode humour-quoique&gt;

&nbsp;


Pas besoin de redémarrer le PC, juste firefox qui refuse de continuer à fonctionner à cause d’une mise à jour d’arrière plan.


&nbsp; T’as rien appris de mon commentaire, zut alors. Dis toi que j’ai rien appris du tiens non plus. Retour à l’envoyeur donc.


en effet&nbsp; quand on fait le bilan du rachat&nbsp; de Sun (partie Hardware et OS notemment) et logiciel…

Imaginer que l’on pourrait “optimiser” indéfiniment le rendement des licences Oracle…

et maintenant un virage sur l’aile pour rejoindre le cloud…


Pourtant dans mon premier commentaire, il y avait des éléments, quelque chose à comprendre, peut-être ne l’as tu pas bien lu ? Peut-être l’ais-je mal rédigé…








TexMex a écrit :



Parce que ces sociétés n’en parlent jamais directement et/ou filoutent sur la thématique. Ex: fondation b&m Gates. Il y a d’excellent documentaires sur la chose.

&nbsp;

Ces sociétés polissent une image qui tend à faire oublier le coté pécuniaire avec du “positivisme” alors qu’en fait il n’y a que la “tune”. Faire des conférences et tout le tralala c’est le moyen d’amadouer les esprits.



Le fait que Stallman soit de la partie est un des aspect du plan com’. Parce que bon Stallman… y’a des choses a dire quand même. Enfin si cela ne choque personne de le voir dans le tableau… bref.



&nbsp;

Et pour revenir au cas Redhat et consort; il ne s’agit pas de la même action.



&nbsp;Faire du Linux payant est en fait proposer des services de support sur une distribution qui est est gratuite.



&nbsp;Dans le cas Windows, l’intégration en vient à fournir le produit Linux comme si c’était une partie de l’OS. Donc “presque” payant in finé. Cela permet de faire tourner des programmes natif Linux (exclusifs) sous Windows finalement. Et je ne parle pas de /bin/bash. C’est le moyen de toucher ces développeurs qui ne viennent pas.



&nbsp;Et comment éteindre le bon vieux Linux gratuit ?&nbsp; Une possibilité est de fournir sa propre mouture Microsoft au bout d’un certain temps. Le fait que qu’il y a beaucoup plus de Windows en circulation que de Linux (sur le segment DeskTop) permet d’imposer plus facilement le résonnement.

&nbsp;



Une bonne nouvelle pour Linux serait peut être qu’ils foutent la paix aux Linuxien. Mais visiblement Microsoft n’en a pas fini avec ce sujet.



&nbsp; Il y a la nouvelle. Il y a ses fondements réels (l’envers du décors), et entre les deux; comment on l’interprete.

&nbsp;

&nbsp;

&lt;Mode humour-quoique&gt;

http://www.veridian-dynamics.org/

&nbsphttps://www.youtube.com/watch?v=lJ5c2fCLNl8

&nbsphttps://www.youtube.com/watch?v=69EtBXkyJ24&list=PLFA32C1347789C3D0&…

&lt;/Mode humour-quoique&gt;

&nbsp;



Toi. Ho toi… Tu dois passer beaucoup trop de temps avec des complotistes de tous bords… Tu part un peu trop loin dans des délires.









Edtech a écrit :



Aucune chance ! Le noyau de Windows Core est bien plus moderne que le noyau Linux, aucune chance qu’ils le laissent tomber !





Et bien…arriver à faire moins bien alors que c’est plus moderne, c’est fort <img data-src=" />



Trop gros, passera pas ! 😁








alex.d. a écrit :



Tout le monde sait que les barbus, les vrais, sont déjà sous NetBSD.





OpenBSD (serveurs) et FreeBSD (Desktop), s’il te plait :)