Publié dans Sciences et espace

32

Lexilife présente Lexilight : une lampe pour aider les dyslexiques

Lexilife présente Lexilight : une lampe pour aider les dyslexiques

Comme le rappelle le Larousse, il s’agit d’une « difficulté d'apprentissage de la lecture et de l'orthographe, en dehors de toute déficience intellectuelle et sensorielle, et de tout trouble psychiatrique ». Le dictionnaire ajoute que « la dyslexie touche environ 8 à 10 % des enfants, les garçons étant 3 fois plus souvent atteints que les filles ».

Lexilife ajoute de son côté qu’une personne « non dyslexique a un seul œil dominant qui envoie une information principale au cerveau, qu’il sait analyser. Une personne dyslexique dispose, au contraire, de deux yeux dominants qui envoient simultanément deux informations différentes au cerveau. C’est cette confusion qui crée des images miroirs et perturbe la lecture ».

Avec sa lampe, Lexilight veut tenter de corriger ce problème « en permettant au cerveau de traiter l’information comme si elle provenait d’un seul œil dominant ». Concrètement, « elle émet une lumière pulsée et modulée qui atténue l'effet miroir que les dyslexiques voient lors de la lecture ». Deux molettes permettent de régler la pulsation afin de l’adapter à sa vue. 

La lampe est aussi prévue pour fonctionner avec les ordinateurs : elle peut « être positionnée à la verticale face à l’écran. Pour en accroître l’efficacité, on peut diminuer la luminosité de l’écran ».

Selon des tests de Lexilight portant sur plus de 300 personnes, 90 % auraient été capables de lire correctement, auraient été soulagés et auraient retrouvé le plaisir de la lecture. À confirmer avec des tests indépendants.

La lampe Lexilight est fabriquée en Bretagne, « par l’entreprise adaptée L’atelier du courrier, une entreprise ESUS dans laquelle 98 % des collaborateurs sont en situation de handicap ». Elle est vendue 549 euros avec un essai gratuit d’un mois et une garantie de 10 ans.

32

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 2
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 15
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 6
Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

32

Fermer

Commentaires (32)


L’intention est bonne, l’idée étonnante mais le prix rédhibitoire!


Ça fait cher le stroboscope.


Je connais du monde qui aurait pu être intéressé mais alors à ce prix la pour “juste une lampe qui clignote” c’est un peu trop même si je ne doute pas qu’il doit y avoir un minimum de R&D derrière.


Un dyslexique qui ferme un œil pour lire, n’a plus de problème ?


Il suffirait d’une étude clinique simple pour valider réellement son efficacité, plutôt que simplement déclarer 90% sur 300 convaincus…


Très cher pour un stroboscope quand même. Sur le principe je pense que l’effet stroboscopique “cache” le texte durant le mouvement de l’oeil pendant la lecture. D’où le réglage de rapidité des flashs pour s’adapter à la vitesse de lecture de la personne.



Après l’aspect “made in france” pour justifier le prix c’est un peu abusé même si on peut imaginer que pour le moment c’est produit à très peu d’exemplaires. Il vaudrait mieux au contraire un truc pas cher avec un design moins poussé, voire même imprimé en 3D pour rendre le produit accessible à tous. 


Le dictionnaire ajoute que « la dyslexie touche environ 8 à 10 % des enfants, les garçons étant 3 fois plus souvent atteints que les filles »

Alors juste pour information cela a été dementi dernièrement, la dyslexie des filles est caché / gommée actuellement du aux pressions sociales. (c’est dans le cas d’un echec scolaire que la dyslexie est detectée, ce qui arrive plus souvent chez les garçons que chez les filles aux raisons des pressions sociales)


Je suis toujours perplexe sur cette histoire de vue.

J’ai l’impression d’entendre le même bull-shit que sur le régime sans gluten pour les autistes.  








SirGallahad a écrit :



Un dyslexique qui ferme un œil pour lire, n’a plus de problème ? 



Je me suis dit la même chose : d’après l’article, les dyslexiques verraient le monde comme deux calques Photoshop superposés mais en partie décalés ? Et il suffirait simplement de leur faire fermer un œil pour que le problème soit résolu ?

Pas possible que ce soit si simple : ça se saurait, si ça tenait juste qu’à ça ! Et on verrait plein de gens avec un cache-œil (équivalent pour les dyslexiques des lunettes pour les myopes, hypermétropes, astygmates et autres problèmes de vue pouvant être compensés par des verres/lentilles) !



On peut voir l’avis d’un dyslexique sur cette question ? Il doit y en avoir, dans le coin, quand même…



Sauf qu’une étude clinique même simple coûte extrêmement cher.


T’as une source ? C’est super intéressant ce que tu dis :)


En fait, ce n’est que la commercialisation d’un truc inventé il y a 2 ans :

https://www.bfmtv.com/sante/la-dyslexie-expliquee-par-une-mauvaise-reception-des…

“Les chercheurs ont mis au point une “lampe magique”, qui permet de corriger la lecture. Elle émet une lumière flash qui efface l’image miroir.”


Tu en a un juste au dessus de ton message ;)


OK, mais alors, tu as essayé de faire le coup de fermer un œil pour voir si tu y voyais plus clair ? Parce que ça me paraît tellement fumeux aussi, cette histoire…

Pour le coup du lien entre régime sans gluten et autisme, c’est tellement farfelu que je veux même pas commenter ça.


Pour y voir plus clair je mets mes lunettes :)



Je n’ai pas fait le teste de fermer un œil, mais je voie pas ce que cela pourrait changer.

Vue que niveaux lecture cela fait un moment que ce n’est plus un “vrai” problème (peut-être que mon cerveaux compense mieux, ou que j’ai fini par trouver un plaisir dans la lecture)

Mais bon difficile de dire si je lit bien vue que je n’ai pas testé sans la dyslexie.



Je n’ai pas eux souvent l’occasion de discuter avec d’autre dyslexique, mais avec ce que j’ai lu sur le sujet.

Je peut comprendre que cette lampe aide certaine personne mais je suis étonné des résultats (90%).

La dyslexie offre de nombreuse variante, et je ne parle pas des autre trouble dys comme : dyspraxie, dyscalculie.

Certain dyslexique vont avoir  des difficultés plutôt de locution, d’écriture ou de lecture, a divers degré et sur certain point particulié.



J’ai entendu d’autre explication sur l’origine de la dyslexie que me semblé plus correspondre.

En particulier une histoire de fréquence d’analyse des sons, pour expliquer très vulgairement. Chez un dyslexique le cerveaux découpe les sons lié à la voix en plus petit morceaux que chez une personne non dys ce qui engendre un plus gros travaille de calcule (1Mo de petit fichier c’est plus long a traiter que un seul de 2Mo).

Après ce n’est qu’une hypothèse mais elle me semble plus proche de mon ressenti (je suis donc prudent, car le ressentie n’est pas un très bon teste scientifique).

Des mots comme soleil, œil ou oignon sont compliquer à orthographie correctement pour moi, ex oignon -> oignion (putain de réforme de l’orthographe je fait deux faute maintenant)

 (funfacts cette hypothèse expliquerait aussi “l’autiste”  comme le problème inverse).

        


j’ai oublié d’utiliser la fonction citation, du coup je fait celui là pour que tu soit notifié.








ben51 a écrit :



j’ai oublié d’utiliser la fonction citation, du coup je fait celui là pour que tu soit notifié.





Message bien reçu !&nbsp;<img data-src=" />

Merci !



Si c’est un nouveau produit, il ne peut pas décemment êter vendu au même prix qu’une lampe classique… Si c’est vraiment efficace, ça se démocratisera et le prix baissera.


Entre 100 et 150€, sûr que ça va se vendre.



Juste avec les écoles/médecine du travail/instituts. Mais à 549…


Merci pour ce retour :)


C’est fabriqué en France par une ESUS comme indiqué dans l’article, il faut donc prendre ça en compte dans la balance. (et un employé français ça coûte un peu plus cher que dans les pays de sous traitance habituelle, surtout que là on parle de personnes en situation de handicap donc avec des aménagements adaptés)



Le site officiel (dommage que NXI ne l’ai même pas cité !) parle de “LED de haute qualité”. Je n’ai pas la prétention de m’y connaître dans le domaine, mais quand je vois mes phares à LED de vélo dont le clignotement est perceptible à vue d’oeil (et qui ont coûté 5 balles à Decath), je me dis qu’il doit exister des modèles plus onéreux à la lumière plus “stable” ou pouvant supporter des durées de fonctionnement ou un nombre d’allumage/extinction répété plus fréquent. La garantie 10 ans ne doit pas réduire la note non plus je pense.



Sinon, toujours d’après le site officiel, ils sont aussi en train de démarcher pour que le produit puisse avoir une prise en charge par la sécurité sociale.


Notez que, pour ce prix, la lampe intègre un système audio Devialet.



(ah, non. Je confond avec un autre truc)



Si c’est des handicape reconnu, voir aussi du coté de l’agefiph peut-être.


Doit-on en conclure que NXI fait de la pub à des escrocs ?


Personnellement, je pensa que oui, comme tous les médias qui relayé cette info quasiment dans les mêmes termes. Mais cela n’est qu’un avis personnel, a chacun de faire le sien en ayant d’autre infos.


L’article date de 2017, soit probablement l’ancienne version du produit dont parle le fabriquant sur son site. On est en 2020, et ce produit-là semble plus récent.



Et à moins que le fabricant ait acheté tous les médias, la supercherie aurait déjà été révélée depuis le temps.


L’article du Soir reporte les forte réserves de scientifiques. C’est le fondement scientifique qui est discuté, pas la lampe en elle-même, donc que ce soit la V1 ou la V2 (qui semble ajouter des fonctionnalités annexes et un nouveau design), ça ne change rien aux reproches. De plus, cet article n’a qu’un peu plus de 2 ans, ce qui est à peu près le temps nécessaire pour une petite société pour industrialiser et commercialiser un tel produit à partir d’un prototype. Les reproches restent donc probablement d’actualité.



Il ne s’agit pas d’avoir acheté les médias, mais quel média au la capacité de juger de la véracité scientifique des affirmations de cette société ? En tout cas, aucun de ceux qui font des brèves sur le sujet, puisque le principe d’une brève n’est pas de creuser un sujet.


C’est pour ça que je parlais du produit et non de l’étude scientifique qui est plus complexe à contester (là pour le coup, ça se fait en “interne” dans le domaine vu que ça semble être encore sujet à débat, donc c’est pas surprenant qu’il y ait des avis contradictoires).

Une étude d’usage du produit en question avec mise en situation permet de mettre en défaut les dires du fabricant avec un test objectif.



Raison pour laquelle je pense que si c’était du pipeau comme suggéré par vos derniers messages, la presse l’aurait déjà relayé.


D’abord, je n’ai rien suggéré, j’ai juste posé une question, puis je t’ai répondu.



Ensuite, parler du produit sans parler de sa justification scientifique alors que le produit est présenté comme le résultat de recherche scientifique est un non sens.



Et tu es bien naïf dans tes attentes envers la presse : elle ne va pas lancer des tests de masse permettant d’invalider les dires du fabricant qui s’appuie sur 200 personnes pour ses propres tests. C’est déjà un test quasi scientifique s’il est bien fait (c’est-à-dire choisir les personnes testé de manière neutre pour le test) et c’est ce que reprochent le scientifiques dans l’article du Soir, ils n’ont pas les éléments permettant de reproduire ces tests.



Et vu que le produit ne peut être que pré-commandé pour le moment, il est normal de ne pas avoir de retours de vrais utilisateurs non choisis par la société. Il est donc aussi normal que la presse ne puisse pas se faire écho d’avis négatifs sur ce produit.


Si vous voulez l’avis d’un dyslexique et dysorthographique. Ça marche peut être sur certain type de dyslexie,&nbsp; on voit souvent passer des analyses a la con sur comment voient les dyslexiques mais c’est comme si on résumait toute les personnes qui on plâtre a une entorse a la cheville.&nbsp;



Il est possible que ça marche dans CERTAIN cas mais clairement pas la majorité, la seul chose qui marche c’est l’orthophoniste plusieurs années et encore c’est pas miraculeux.&nbsp;



Exemple de mon cas personnel, j’ai eu la chance d’être détecter très tôt au CP avec un fort retard lecture/écris. j’ai passer 5 ans chez le spécialiste (1 séance de 2h chaque mercredi ) . Résultat au début du collège je bouffais les livres de 500 pages et cette lampe n’aurait servit strictement a rien.&nbsp;



Et même suivit on le reste a vie. il suffit d’être fatigué pour que toute les astuces, les techniques qu’on utilise au quotient pour compenser ne marche plus.&nbsp;



En bref un produit marketé pour les parents d’enfant qui ne savent pas quoi faire et pour les personnes qui sont détectées bien trop tard et qui ne savent plus quoi faire.&nbsp;&nbsp;


En fait ton vrai pseudo c’est DrakSelk!

<img data-src=" />