Publié dans Société numérique

12

En Suède, la grève contre Tesla se poursuit depuis quatre mois

Le mouvement dure depuis la fin octobre.

Des salariés suédois refusent de reprendre le travail tant que Tesla n’acceptera pas de signer l’accord collectif sur les salaires, dans un pays où les négociations entre employeurs et syndicats font partie intégrante de l’organisation des conditions de travail.

En décembre, postiers et transporteurs s’étaient joints aux mécanos suédois. Puis ce sont des syndicats danois, norvégiens et finlandais qui ont rejoint le mouvement, ces pays reposants aussi sur une culture de négociations de conventions collectives et des syndicats puissants.

Même des fonds de pension se sont joints aux protestations, PensionDanmark déclarant à l’époque qu’il céderait sa participation. Plusieurs autres, dont le fonds souverain norvégien, septième plus gros investisseur de Tesla, se sont réunis pour envoyer un courrier commun à l’entreprise.

Mi-février, le mouvement s’est encore étendu pour atteindre les employés des stations de recharge. Le syndicat Seko a déclaré qu’il arrêterait la maintenance et l’installation de stations de recharge Tesla. 


Au même moment, cela dit, le journal DN rapportait qu’IF Metall, le syndicat à l’origine de la grève, avait du mal à convaincre les mécaniciens Tesla à continuer le mouvement.

12

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 2
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 15
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 6
Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

12

Fermer

Commentaires (12)


Ah ouais, la solidarité, ça rigole pas en Suède. A faire passer les français pour des amateurs. A ce rythme, on va se faire piquer notre réputation.

Allez on se ressaisi les gars, il faut qu'on montre à la Suède de quoi on est capable!

Bon alors on fait grève pour quoi?
euh... "pas contents" ? :francais:
Il y a pas mal de sujets : report de l'âge de départ à la retraite, baisse du pouvoir d'achat, et j'imagine que dans certains secteurs que je ne connais pas, des revendications particulières.

Thorgalix_21

Il y a pas mal de sujets : report de l'âge de départ à la retraite, baisse du pouvoir d'achat, et j'imagine que dans certains secteurs que je ne connais pas, des revendications particulières.
Globalement ça reste le même sujet: on veut plus de pognon !

Thorgalix_21

Il y a pas mal de sujets : report de l'âge de départ à la retraite, baisse du pouvoir d'achat, et j'imagine que dans certains secteurs que je ne connais pas, des revendications particulières.
Trop classique comme motifs :)
Oui, bon... Si on regarde la méthode américaine, j'entrevois un accord avec fermeture du site à très brèves échéances. Par exemple Walmart ET Amazon si mes souvenirs sont bons.
Même s'ils veulent délocaliser, ils sont dans la merde vu que même en Norvège les dockers soutiennent les Suédois et refusent de livrer les pièces de Tesla :D

Patch

Même s'ils veulent délocaliser, ils sont dans la merde vu que même en Norvège les dockers soutiennent les Suédois et refusent de livrer les pièces de Tesla :D
même avec un docker compose up -d? :D

Albirew

même avec un docker compose up -d? :D
Tu sors! :D
A vrai dire, pour faire bouger Tesla, faut taper sous la ceinture du père Musk.
CàD lui plomber les cours de bourse de Tesla en pourrissant X/Twitter et en revendant massivement les actions Tesla. Les fonds d'investissements peuvent reporter leur capitaux sur d'autres valeurs boursières. Ainsi des ventes massives d'actions Tesla feront mécaniquement descendre le cours ... et ça, ça fait sortir le Musk du bois.
Musk droit dans ses bottes concernant sa conception du droit du travail (quel droit ?).

Pour rappel il ne s'agit même pas de revendications particulières mais simplement de laisser ses salariés se syndiquer et accéder à une convention collective.
Modifié le 05/03/2024 à 12h49

Historique des modifications :

Posté le 05/03/2024 à 12h48


Musk droit dans ses bottes concernant sa conception du droit du travail (quel droit ?).

Est-ce qu'on fait grève contre ou pour quelque chose? Rien que le titre fait passer les grévistes pour des méchants.

Cette dérive du langage donne raison à P.Bourdieu. Le langage à son importance.

Je me demande bien ce que pourraient faire les SCOP de nos jours. Y'en a plein qui on tiré dans les pattes de ce truc la. Mais bon le modèle classique montre bien des limites avec cet article.