UK : le CD-single se meurt, écrasé par le numérique

UK : le CD-single se meurt, écrasé par le numérique

Avis de décès en 2013 ou 2014

Avatar de l'auteur
Nil Sanyas

Publié dans

Internet

02/01/2013
27

UK : le CD-single se meurt, écrasé par le numérique

En attendant le bilan annuel du SNEP, sa version britannique, la British Phonographic Industry, a elle déjà dévoilé quelques chiffres sur son année 2012. Et de l'autre côté de la manche, les ventes de CD continuent de s'effondrer, le numérique progresse et le single sous forme de CD tire sa révérence.

BPI UK Music 2012

Moins d'un million de CD-singles 

0,3 %. C'est le taux de single vendu outre-Manche sous format CD. Un faible pourcentage peu étonnant quand on sait que 97,2 % des singles vendus au Royaume-Uni sont numériques (+4,7 %). Le reste est principalement composé des ventes de vinyles, des DVD, des cassettes, etc.

 

Au total, malgré cette quasi-disparition du CD, les ventes de singles ont réalisé une nouvelle hausse en 2012, avec 188,6 millions de titres écoulés, soit une hausse de 8,7 millions de singles en un an, et surtout de 73,8 millions par rapport à 2008. Cela représente ainsi une progression de 61 % en quatre ans. Cette forte augmentation est logiquement liée aux ventes numériques (+73,5 millions), tandis que les CD singles sont passés de 4,1 millions d'unités en 2008 à 617 000 en 2012.

Baisse de 44 % des ventes de CD-albums depuis 2008

Du côté des albums, la situation est sans comparaison. Certes, le format physique perd de l'influence par rapport au numérique, mais dans de tout autres proportions. Les CD albums représentent ainsi 69,1 % des ventes, contre 30,4 % pour le numérique. En un an, le numérique a d'ailleurs progressé de 14,8 % pour les albums, et de 196 % en quatre ans. Durant les mêmes laps de temps, les CD ont chuté de 19,5 % et de 43,8 %.

 

Résultat, tous formats confondus, contrairement aux singles, les ventes d'albums ne cessent de régresser outre-Manche, avec seulement 100,5 millions d'albums vendus. Un résultat inférieur de 11,2 % par rapport à 2011, et surtout un recul de 32,9 % par rapport à 2008.

Le succès du streaming

Selon la BPI, 16 albums se sont écoulés à plus de 100 000 exemplaires uniquement sous format numérique. Plus intéressant, le streaming de musique a généré 3,7 milliards d'écoutes en 2012 au Royaume-Uni selon l'industrie, soit 140 titres écoutés par foyer dans tout le pays.

 

Enfin, grosse satisfaction pour la BPI, les meilleurs vendeurs d'albums sont des artistes locaux, à savoir l'Écossaise Emeli Sandé et les Anglais Adele et Ed Sheeran.

27

Écrit par Nil Sanyas

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Moins d'un million de CD-singles 

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (27)


Jarodd Abonné
Le 02/01/2013 à 17h 24

Il souffre ? Je veux bien aider à l’achever <img data-src=" />


Le 02/01/2013 à 17h 29

J’en profite pour présenter mes vœux aux zayantsdroit. Je leur souhaite une dégringolade maousse des ventes, des commissions d’enquête sur le fonctionnement de leurs bouzins, des condamnations pour leurs pratiques de voleurs, un retournement de veste du gouvernement à leur encontre (depuis que les exilés fiscaux leur chient dans les bottes, ça va arriver), et plein de mauvaises choses !

Voilà ! Ça fait du bien, même si ça sert à rien !


BankiZ Abonné
Le 02/01/2013 à 17h 36

J’ai jamais compris l’intérêt du “CD-single”…


Le 02/01/2013 à 17h 38

Moins Cher, avec seulement la musique qui te plait .


Le 02/01/2013 à 17h 41

Je ne savais pas que ça existait encore le CD single. Je croyais que c’était mort depuis quelques années…


Le 02/01/2013 à 17h 49







BankiZ a écrit :



J’ai jamais compris l’intérêt du “CD-single”…







Avant le MP3, l’utilisation massive d’internet etc…. ça permettait d’avoir la chanson qui te plaisait sans avoir à te taper un album…..qui finalement est très moyen.



Et en France ça donne quoi ?



Le 02/01/2013 à 18h 03







Commentaire_supprime a écrit :



Je ne savais pas que ça existait encore le CD single. Je croyais que c’était mort depuis quelques années…







Je pense que le seul pays ou les ventes de single sont encore tres tres importantes est le Japon, en dehors de ça …



Le 02/01/2013 à 18h 06

J’aimerai bien avoir la définition du Single Numérique.

S’agit-il de l’achat complet du dit single (généralement 2 à 3 pistes) ou alors seulement de la musique principale.



Parce que dans le premier cas, je trouve qu’ils s’en sortent pas trop mal dans le passage CD Single -&gt; Single Digital.



Parce que franchement, sur les CD Single, généralement, sur 3 pistes, y’en a une que l’on voulait, et deux daubes.



Le passage au numérique permet de n’acheter que les morceaux que l’on aime, et zapper les daubes. Ça diminue leur ventes, et c’est tout à fait logique.



D’ailleurs, ça se voit très bien dans les chiffres présentés plus haut.

La vente de single augmente, alors que la vente d’albums complet est en baisse régulière.

Bref, les musiques de merde se vendent de moins en moins.


Le 02/01/2013 à 18h 07







zeebiXx a écrit :



Avant le MP3, l’utilisation massive d’internet etc…. ça permettait d’avoir la chanson qui te plaisait sans avoir à te taper un album…..qui finalement est très moyen.



Et en France ça donne quoi ?







Le CD 2-titres servait surtout a vendre le “single” promotionnel choisi par la maison de disques. A 3-4 euros le titre, valait mieux attendre la sortie de la “compil” mensuelle qui regroupait tous les singles à succès.



Le 02/01/2013 à 18h 23

A noter qu’il ne s’est jamais vendu autant de singles au Royaume Uni qu’en 2012…

Quand un single peine à passer les 22.000 ventes hebdo, outre-Manche, un single peut s’arracher à plus de 100.000 exemplaires (pareil pour les albums).

Ça laisse à réfléchir quand à la culture musicale anglais vs le France…


Le 02/01/2013 à 18h 25







Hakunamatata a écrit :



A noter qu’il ne s’est jamais vendu autant de singles au Royaume Uni qu’en 2012…

Quand un single peine à passer les 22.000 ventes hebdo, outre-Manche, un single peut s’arracher à plus de 100.000 exemplaires (pareil pour les albums).

Ça laisse à réfléchir quand à la culture musicale anglais vs le France…





J’ai beau réfléchir, j’ai du mal à en déduire quoi que ce soit sur la culture musicale…



Le 02/01/2013 à 18h 31

Le cd single c’etait surtout un p… de braquage.



4.50e le titre, même si à l’epoque l’album était plus cher que maintenant… C’etait un modèle éco totalement voué à l’echec, à moyen terme. Ce qui s’est verifié.


zefling Abonné
Le 02/01/2013 à 18h 31







zeebiXx a écrit :



Avant le MP3, l’utilisation massive d’internet etc…. ça permettait d’avoir la chanson qui te plaisait sans avoir à te taper un album…..qui finalement est très moyen.







Il n’y a que les mauvais artistes qui sortent des singles. <img data-src=" />



Le 02/01/2013 à 18h 36







zefling a écrit :



Il n’y a que les mauvais artistes qui sortent des singles. <img data-src=" />







ils étaient tous mauvais il y a 15 ans alors …. remarque pas loin. <img data-src=" />



Le 02/01/2013 à 18h 40







zefling a écrit :



Il n’y a que les mauvais artistes qui sortent des singles. <img data-src=" />







Ah ca… Les grosses m… commerciales avant tout <img data-src=" />



Le 02/01/2013 à 18h 56







zefling a écrit :



Il n’y a que les mauvais artistes qui sortent des singles. <img data-src=" />





Dans les 50’s - 60’s il n’y avait que des mauvais<img data-src=" /><img data-src=" />





Et le single continue d’exister, il sert a promouvoir un album, soit avant sa sortie, soit ensuite pour entretenir les ventes



Le 02/01/2013 à 19h 11

L’ironie, c’est que dans quelques années, le vinyle pourrait bien rattraper le CD. <img data-src=" />


Le 02/01/2013 à 19h 14

A force de passer et repasser les clips à la télé ou la radio, ce sont les majors qui ont tué le CD-single en espérant vendre plus d’albums, pour certains ça marchait pour d’autres, c’était la bérézina








Kenpachi a écrit :



L’ironie, c’est que dans quelques années, le vinyle pourrait bien rattraper le CD. <img data-src=" />





Et qui sait peut-être même les mp3. <img data-src=" />



Le 02/01/2013 à 20h 11







Kanchelsis a écrit :



J’aimerai bien avoir la définition du Single Numérique.

S’agit-il de l’achat complet du dit single (généralement 2 à 3 pistes) ou alors seulement de la musique principale.



Parce que dans le premier cas, je trouve qu’ils s’en sortent pas trop mal dans le passage CD Single -&gt; Single Digital.



Parce que franchement, sur les CD Single, généralement, sur 3 pistes, y’en a une que l’on voulait, et deux daubes.



Le passage au numérique permet de n’acheter que les morceaux que l’on aime, et zapper les daubes. Ça diminue leur ventes, et c’est tout à fait logique.



D’ailleurs, ça se voit très bien dans les chiffres présentés plus haut.

La vente de single augmente, alors que la vente d’albums complet est en baisse régulière.

Bref, les musiques de merde se vendent de moins en moins.





En même temps avant tu avais de marqué: “acheter cet album cd à 15€”, maintenant c’est “acheter cette piste numérique à 2€ ou acheter l’album à 15€”, c’est normal que le single numérique s’en sorte bien ^^



Le 02/01/2013 à 22h 29







zeebiXx a écrit :



Avant le MP3, l’utilisation massive d’internet etc…. ça permettait d’avoir la chanson qui te plaisait sans avoir à te taper un album…..qui finalement est très moyen.



Et en France ça donne quoi ?







En France, peut importe les chiffres car ce sera forcement moins bon qu’en 2011 et les ayants droit diront que c’est de toute façon la faute du piratage.



Le 03/01/2013 à 02h 29







zeebiXx a écrit :



Avant le MP3, l’utilisation massive d’internet etc…. ça permettait d’avoir la chanson qui te plaisait sans avoir à te taper un album…..qui finalement est très moyen.



Et en France ça donne quoi ?





en France, ils faut une nouvelles taxes pour que les grands artistes (johnny, sardou,…) et les patron d’entreprises caritatives (pascal nègre) puissent subsister à leurs besoin

d’autant qu’ils souffrent beaucoup plus du piratage que les artistes anglo-saxon





Le marché de la musique ne s’est jamais mieux porté, le CD est sous perfusion, aidons-le à mourir



http://i.imgur.com/Rv2aE.png



Le 03/01/2013 à 08h 48







BankiZ a écrit :



J’ai jamais compris l’intérêt du “CD-single”…



+1







kamuisuki a écrit :



Moins Cher, avec seulement la musique qui te plait .



moins cher si tu achètes qu’un seul single du LP, moi j’ai toujours pris l’album car dans le tas il y a toujours des perles, enfin il y avait, pour l’instant c’est juste des bouses de mammuth (<img data-src=" />) qui sortent.<img data-src=" /><img data-src=" />



Le 03/01/2013 à 09h 24







cid_Dileezer_geek a écrit :



+1







moins cher si tu achètes qu’un seul single du LP, moi j’ai toujours pris l’album car dans le tas il y a toujours des perles, enfin il y avait, pour l’instant c’est juste des bouses de mammuth (<img data-src=" />) qui sortent.<img data-src=" /><img data-src=" />







Comme dans une huître <img data-src=" /> <img data-src=" />



Le 03/01/2013 à 13h 31

Bonjour,



Si je peux me permettre : le CD est un support de musique numérique…

Le numérique n’a donc pas tué le CD.

Il serait plus juste de parler de la dématérialisation du stockage de la musique (encore que, les fichiers sont bien stockés en mémoire (carte SD, Disque Dur ou autre dans un smartphone, PC ou serveur).



GG


gavroche69 Abonné
Le 03/01/2013 à 22h 30

Je ne vois pas l’intérêt de souhaiter la mort du CD comme le disent certains. C’est oublier un peu vite les gens qui ne se servent pas d’internet (et oui, ça existe encore) et qui aiment la musique quand même avec une bonne qualité, pas comme les 34 de ce qu’on trouve en téléchargement à la qualité douteuse voire pourrie…



Pareil pour les DVD et BR, il faut les supprimer comme ça on aura des vidéos pourries compressées au marteau et tant pis pour ceux (très nombreux) qui n’ont pas accès au très haut débit ADSL…



Je ne lis pas de bouquins papier donc il faut supprimer les bouquins papier…

Je ne vais jamais au ciné donc il faut supprimer les cinés…

Je ne vais jamais au restaurant donc… <img data-src=" />



C’est typiquement le raisonnement égoïste par excellence, mais est-ce bien du raisonnement d’ailleurs ?… <img data-src=" />