Impôt sur le revenu 2014 : le simulateur est en ligne

Impôt sur le revenu 2014 : le simulateur est en ligne

Préparez-vous à la douloureuse

Avatar de l'auteur
David Legrand

Publié dans

Internet

05/02/2014
43

Impôt sur le revenu 2014 : le simulateur est en ligne

La Direction générale des Finances publiques (DGFiP) vient d'annoncer que le simulateur permettant de calculer votre impôt 2014 sur les revenus de 2013 était en ligne. Une première étape avant l'ouverture de la phase de déclaration d'ici deux mois.

Simpulateur impots sur le revenu 2014

 

L'année dernière, les services de Bercy simplifiaient la procédure concernant la déclaration de ses revenus en ligne (voir notre dossier). Pour cette année, s'il faudra très certainement attendre avril pour commencer la procédure et connaître ses éventuelles nouveautés, mais il est déjà possible de de simuler le montant qui sera dû.

 

En effet, la DGFiP vient d'annoncer que l'outil de calcul en ligne était désormais mis en ligne. Ce dernier « intègre les mesures fiscales nouvelles apportées par la loi de finances de 2014 du 29 décembre 2013 ». Le calendrier de la campagne 2014 n'est par contre pas encore détaillé.

43

Écrit par David Legrand

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Commentaires (43)


Le 05/02/2014 à 16h 43

hate qu’on passe enfin à la retenue à la source histoire de ne plus avoir de mauvaises surprises!


Le 05/02/2014 à 16h 54







indyiv a écrit :



hate qu’on passe enfin à la retenue à la source histoire de ne plus avoir de mauvaises surprises!







Et qu’on n’ai plus à se faire chier à remplir ce p*tain de document chaque année. Ni prévoir les sommes pour payer chaque tiers !



Le 05/02/2014 à 17h 02







indyiv a écrit :



hate qu’on passe enfin à la retenue à la source histoire de ne plus avoir de mauvaises surprises!







Selon les dernières nouvelles c’est mort et enterré…

Je sais plus quelle cours des comptes qui a dis que ça ne serai pas possible…



Le 05/02/2014 à 17h 07







indyiv a écrit :



hate qu’on passe enfin à la retenue à la source histoire de ne plus avoir de mauvaises surprises!







Oui vivement que mon patron sache que j’ai des revenus immobilier et me refuse mon augmentation !!!



Le 05/02/2014 à 17h 13







FulguroPoint a écrit :



Oui vivement que mon patron sache que j’ai des revenus immobilier et me refuse mon augmentation !!!







Pour l’instant il n’a qu’à demander à Google ou Xiti pour avoir l’info <img data-src=" />



Le 05/02/2014 à 17h 17







FulguroPoint a écrit :



Oui vivement que mon patron sache que j’ai des revenus immobilier et me refuse mon augmentation !!!





C’est quoi le rapport?



Si t’es prélevé à la source on te prendra la part qui correspond à ton salaire sur ton salaire et la part qui correspond aux revenus immobilier sur tes revenus immobiliers.



Et si c’est bien fait ton salaire sera uniquement impacté par les %ages les plus faibles. Ce qui fait que ton patron sera incapable de savoir si tu as d’autres sources de revenus.



Le 05/02/2014 à 17h 21







Khalev a écrit :



C’est quoi le rapport?



Si t’es prélevé à la source on te prendra la part qui correspond à ton salaire sur ton salaire et la part qui correspond aux revenus immobilier sur tes revenus immobiliers.



Et si c’est bien fait ton salaire sera uniquement impacté par les %ages les plus faibles. Ce qui fait que ton patron sera incapable de savoir si tu as d’autres sources de revenus.







Donc on ne prends plus en compte le quotien familial dans le calcul de l’impot ?



Le 05/02/2014 à 17h 35







chaps a écrit :



… Ni prévoir les sommes pour payer chaque tiers !





passe au prélèvement mensuel



Le 05/02/2014 à 17h 36

erreur 500 en validant le formulaire, c’est malin ¬¬





Internal Server Error



The server encountered an internal error or misconfiguration and was unable to complete your request.



Please contact the server administrator, root@localhost and inform them of the time the error occurred, and anything you might have done that may have caused the error.



More information about this error may be available in the server error log.





edit : ah en fait faut mettre une virgule au lieu d’un point pour les centimes dans les revenus -_-


Le 05/02/2014 à 18h 50







XMalek a écrit :



Selon les dernières nouvelles c’est mort et enterré…

Je sais plus quelle cours des comptes qui a dis que ça ne serai pas possible…







une des raisons forte de l’enterrement c’est l’acceptation sociale. Supprimer l’impot sur le revenu et passer a une csg par palier. celui qui va payer plus qu’avant va gueuler.

Meme en payant plus qu’avant (mais pas trop hein) j’aurais accepter une CSG par palier, car la CSG tous le monde la paye même les deputés, oh wait !



et amha quand on a 15% de satisfaction, on peut tous se permettre <img data-src=" />



Le 05/02/2014 à 19h 09







FulguroPoint a écrit :



Donc on ne prends plus en compte le quotien familial dans le calcul de l’impot ?





Oups, petit oubli <img data-src=" />



C’est la faute d’être célibataire sans enfant ça, on oublie ces petites nuances.



Le 05/02/2014 à 19h 21







Khalev a écrit :



Oups, petit oubli <img data-src=" />



C’est la faute d’être célibataire sans enfant ça, on oublie ces petites nuances.





Ah toi aussi <img data-src=" />



Le 05/02/2014 à 19h 22

C’est pas mal, on peut vérifier la proportionnalité de l’impôt.

Démonstration pour un adulte célibataire sans enfants:

(déduction de 10% du brut annuel)



Si vous êtes au smic (9,43€ en 2013) soit 1430 € (17160€ annuel) vous êtes imposés à 4,6 % (710€).



Pour 1500€ mensuels (18000€ annuel), vous êtes imposés à 5,36 % (869€).





Pour 2000€ mensuels (24000€ annuel), vous êtes imposés à 7,75 % (1674€).



Pour 3000€ mensuels (36000€ annuel), vous êtes imposés à 12,68 % (4109€).



Si comme Ranounah vous gagnez 25000€ bruts mensuels (300K€ annuels), vous êtes imposés à 38,62% (111181€).





Ce que je ne comprend pas, c’est pourquoi est-on taxé sur le revenu brut, alors que l’on n’en voit jamais la couleur ?



Car si on calcule, par exemple avec le smic horaire 2013, qui en moyenne s’élève à 7,39€ net,(13450€ annuel net) 710€ representent environ 5,3 % du revenu annuel


Le 05/02/2014 à 19h 25







FulguroPoint a écrit :



Donc on ne prends plus en compte le quotien familial dans le calcul de l’impot ?







J’explique le prélèvement à la source, façon Canadienne :

Sur chaque paie, le montant des impôts est prélevé non pas sur les montants cumulés réellement gagnés mais sur une estimation des montants annuels.

Donc si pour une période de paie (semaine, 2 semaines, … ,mois) vous ne travaillez que la moitié des heures habituelles, votre barème d’impôt de ce mois sera plus bas. Tant pis si le mois précédent vous aviez fait le triple.

Pour chaque emploi occupé pendant l’année, vous pouvez faire appliquer des déductions supplémentaires en fonction de votre cas familial (enfants, conjoint, autres emplois,…) en remettant à l’employeur un formulaire spécial.

Vous pouvez aussi demander à faire majorer vos déductions (payer plus d’impôts).

A la fin de l’année vous faites votre déclaration et vous payez si vous n’avez pas assez cotisé ou recevez le trop perçu.

Au Québec vous faites ça 2 fois : une fois pour le provincial, une fois pour le fédéral.



Ami-Kuns Abonné
Le 05/02/2014 à 19h 31







indyiv a écrit :



hate qu’on passe enfin à la retenue à la source histoire de ne plus avoir de mauvaises surprises!









Pas possible sa reviendrait à payer deux années d’impôts d’un coup si changement intervient ou que l’État ne fasse pas payer l’impôt de l’année d’avant.

Et sa grognerai des deux cotés.



Le 05/02/2014 à 19h 33







FulguroPoint a écrit :



Donc on ne prends plus en compte le quotient familial dans le calcul de l’impôt ?







On peut imaginer un système de régularisation annuelle, donc beaucoup de gens recevraient de l’argent de la part du Trésor Public, plutôt sympa non ?





Le problème aujourd’hui c’est que si tes revenus fluctuent beaucoup (période de chômage par exemple), tu peux te retrouver à payer une somme énorme comparée à tes revenus du moment.



La meilleure solution reste la mensualisation pour le moment, et si la situation ne change pas ça revient au même qu’ un prélèvement à la source avec un an de décalage. (en tout cas pour les célibataires sans enfants).




Le 05/02/2014 à 19h 33







mooms a écrit :



C’est pas mal, on peut vérifier la proportionnalité de l’impôt.

Démonstration pour un adulte célibataire sans enfants:

(déduction de 10% du brut annuel)



Si vous êtes au smic (9,43€ en 2013) soit 1430 € (17160€ annuel) vous êtes imposés à 4,6 % (710€).



Pour 1500€ mensuels (18000€ annuel), vous êtes imposés à 5,36 % (869€).





Pour 2000€ mensuels (24000€ annuel), vous êtes imposés à 7,75 % (1674€).



Pour 3000€ mensuels (36000€ annuel), vous êtes imposés à 12,68 % (4109€).



Si comme Ranounah vous gagnez 25000€ bruts mensuels (300K€ annuels), vous êtes imposés à 38,62% (111181€).





Ce que je ne comprend pas, c’est pourquoi est-on taxé sur le revenu brut, alors que l’on n’en voit jamais la couleur ?



Car si on calcule, par exemple avec le smic horaire 2013, qui en moyenne s’élève à 7,39€ net,(13450€ annuel net) 710€ representent environ 5,3 % du revenu annuel







Au moins, il y a une échelle. Au Québec c’est par palier : quand vous franchissez le palier vous payez le % sur la totalité du revenu, pas sur la partie qui dépasse.

Dans le cas présent : QC=25000€7.75%=1937.50€ au lieu de FR=869€+(500€5.36%)+(1000€*7.75%)=973.30€

Pourquoi est-on taxé sur le brut : parce que si on était taxé sur le net, ça s’appellerait le brut <img data-src=" />. La question c’est plutôt pourquoi la CSG s’applique sur le brut plutôt que sur le net ? On paie des impôts sur la CSG=double peine.



Le 05/02/2014 à 19h 37







mooms a écrit :



On peut imaginer un système de régularisation annuelle, donc beaucoup de gens recevraient de l’argent de la part du Trésor Public, plutôt sympa non ?





Le problème aujourd’hui c’est que si tes revenus fluctuent beaucoup (période de chômage par exemple), tu peux te retrouver à payer une somme énorme comparée à tes revenus du moment.



La meilleure solution reste la mensualisation pour le moment, et si la situation ne change pas ça revient au même qu’ un prélèvement à la source avec un an de décalage. (en tout cas pour les célibataires sans enfants).







<img data-src=" /> C’est exactement ça qui se passe pour ceux qui ont les impôts à la source.



romualdT Abonné
Le 05/02/2014 à 19h 39







mooms a écrit :



C’est pas mal, on peut vérifier la proportionnalité de l’impôt.

Démonstration pour un adulte célibataire sans enfants:

(déduction de 10% du brut annuel)



Si vous êtes au smic (9,43€ en 2013) soit 1430 € (17160€ annuel) vous êtes imposés à 4,6 % (710€).



Pour 1500€ mensuels (18000€ annuel), vous êtes imposés à 5,36 % (869€).





Pour 2000€ mensuels (24000€ annuel), vous êtes imposés à 7,75 % (1674€).



Pour 3000€ mensuels (36000€ annuel), vous êtes imposés à 12,68 % (4109€).



Si comme Ranounah vous gagnez 25000€ bruts mensuels (300K€ annuels), vous êtes imposés à 38,62% (111181€).





Ce que je ne comprend pas, c’est pourquoi est-on taxé sur le revenu brut, alors que l’on n’en voit jamais la couleur ?



Car si on calcule, par exemple avec le smic horaire 2013, qui en moyenne s’élève à 7,39€ net,(13450€ annuel net) 710€ representent environ 5,3 % du revenu annuel







On est pas taxé sur le brut, mais le net imposable, qui constitue donc une base “brut” pour le fisc sur lequel il applique les abattements.



De plus ton calcul n’est pas bon car étant dans la 3eme catégorie (en salaire brut pas net), mon taux était au final de 10.01%



Le 05/02/2014 à 19h 48

Je me suis trompé, je parlais des impôts sur le revenu qui sont calculés sur le revenu brut.



La double peine elle existe partout: taux de TVA à 20% sur presque tout hormis la bouffe et certains produits.

exemple: l’essence qui est déja fortement taxée, et on ajoute 20% de TVA dessus….etc….





Je crois que si on fait le calcul de toutes les taxes et impôts, pour un salaire moyen de 2000€ bruts, il nous reste moins de 40% de ce que l’employeur nous verse. (J’avais même entendu 20%, mais ça semble élevé.)

Autrement dit, on travaille plus de 60% de son temps pour la collectivité.

Encore autrement dit, si on ne travaillait que pour soi, on pourrait bosser deux fois moins <img data-src=" />



Le 05/02/2014 à 19h 54







romualdT a écrit :



On est pas taxé sur le brut, mais le net imposable, qui constitue donc une base “brut” pour le fisc sur lequel il applique les abattements.



De plus ton calcul n’est pas bon car étant dans la 3eme catégorie (en salaire brut pas net), mon taux était au final de 10.01%







Mon seul calcul était sur la dernière phrase, le reste vient du site de simulation.

Tu peux vérifier, les seules cases obligatoires sont l’année de naissance et le brut annuel.



Jarodd Abonné
Le 05/02/2014 à 19h 56







FulguroPoint a écrit :



Oui vivement que mon patron sache que j’ai des revenus immobilier et me refuse mon augmentation !!!







+1, gros point noir, d’autant plus qu’avec la déclaration préremplie c’est quand même pas difficile de la faire, il suffit de bien relire <img data-src=" />



Jarodd Abonné
Le 05/02/2014 à 20h 07







mooms a écrit :



Si comme Ranounah vous gagnez 25000€ bruts mensuels (300K€ annuels), vous êtes imposés à 38,62% (111181€).







Du tu parles de l’animateur tv, c’est 30k mensuel, pas annuel <img data-src=" /> (et juste pour l’émission de tv, apparemment il fait d’autres trucs)



Le 05/02/2014 à 20h 59

Le prélèvement à la source est très difficile à mettre en place

car en France nous avons quelque chose, un truc qui s’appelle le

quotient familial. Ce truc fait en sorte que vous payez moins d’impôts

en prenant en compte la situation personnelle : enfants, invalidité, décès du conjoint…



Sans compter également les abattements, les réductions et crédits d’impôts.


Le 06/02/2014 à 04h 18







FulguroPoint a écrit :



Oui vivement que mon patron sache que j’ai des revenus immobilier et me refuse mon augmentation !!!







Moins pour toi, mais plus d’équité envers ceux qui n’ont pas d’autres revenus.



jpaul Abonné
Le 06/02/2014 à 06h 25

Wouhou ! Je vais payer mes tous premiers impôts, c’est si émouvant <img data-src=" />









:eeek:


Le 06/02/2014 à 06h 56







FulguroPoint a écrit :



Oui vivement que mon patron sache que j’ai des revenus immobilier et me refuse mon augmentation !!!







Sache qu’en Irlande ( ou Islande ) Ils font déjà la prise des ressources à la base de ta fiche de salaire, sans que le patron ne sache rien , car c’est l’administration fiscale qui envoie les taux à appliquer.







Ungaro a écrit :



Le prélèvement à la source est très difficile à mettre en place

car en France nous avons quelque chose, un truc qui s’appelle le

quotient familial. Ce truc fait en sorte que vous payez moins d’impôts

en prenant en compte la situation personnelle : enfants, invalidité, décès du conjoint…



Sans compter également les abattements, les réductions et crédits d’impôts.







ça se fait d’en d’autres pays.. c’est que de la volonté , c’est pas impossible et encore moins “ très difficile” .

C’est juste une volonté du gouvernement à avoir, mais forcément si ça passe, ça va niqué 1 an d’impots , ils voudront jamais ça xD



Le 06/02/2014 à 07h 02



Internal Server Error



The server encountered an internal error or misconfiguration and was unable to complete your request.



Please contact the server administrator, root@localhost and inform them of the time the error occurred, and anything you might have done that may have caused the error.



More information about this error may be available in the server error log.





<img data-src=" /> , j’envoie un mél à 127.0.0.1 ?


Le 06/02/2014 à 07h 47

Ah, l’âge de préhistoire des impôts français.



je ne sais plus qui a dit qu’avec prélèvement à la source, plus de formulaire… C’est absolument faux, en Belgique, tout peut être fait de manière électronique mais à toi de remplir les investissements manquants non signalés par ta banque ou ton employeur.



Les revenus immobiliers n’y figurent pas car pas taxés… Et donc zéro souci pour la visibilité des avoirs personnels au niveau de l’employeur. :)


Le 06/02/2014 à 08h 30







Elwyns a écrit :



Sache qu’en Irlande ( ou Islande ) Ils font déjà la prise des ressources à la base de ta fiche de salaire, sans que le patron ne sache rien , car c’est l’administration fiscale qui envoie les taux à appliquer.









Ouais donc il verra que j’ai un tout petit taux car 2 enfants, une femme au chomage et des achats avec réduction d’impôts (Pompe à chaleur pour ma nouvelle maison) et donc “hein bon faut pas pousser, une augment’ alors que tu paie moins d’impôts que moi … retourne bosser et mieux que ça assisté !”



Le 06/02/2014 à 08h 36







Elwyns a écrit :



Sache qu’en Irlande ( ou Islande ) Ils font déjà la prise des ressources à la base de ta fiche de salaire, sans que le patron ne sache rien , car c’est l’administration fiscale qui envoie les taux à appliquer.







ça se fait d’en d’autres pays.. c’est que de la volonté , c’est pas impossible et encore moins “ très difficile” .

C’est juste une volonté du gouvernement à avoir, mais forcément si ça passe, ça va niqué 1 an d’impots , ils voudront jamais ça xD





C’est surtout l’année du changement qui pause problème:

Soit on paye les impôts n-1 plus les impôts n, soit une année sans impôt….

on fait quoi alors? <img data-src=" />



Le 06/02/2014 à 08h 42







Fredoo a écrit :



C’est surtout l’année du changement qui pause problème:

Soit on paye les impôts n-1 plus les impôts n, soit une année sans impôt….

on fait quoi alors? <img data-src=" />







A mon avis, ça c’est facilement contournable, il suffit de lisser le paiement d’une des deux années sur 10 ans. On paierait nos impôts + 10% des impôts de l’année de passage.



Le 06/02/2014 à 08h 48







FulguroPoint a écrit :



A mon avis, ça c’est facilement contournable, il suffit de lisser le paiement d’une des deux années sur 10 ans. On paierait nos impôts + 10% des impôts de l’année de passage.







Ton commentaire est valide pour les particuliers mais l’état, il fait quoi pendant l’année où il perd la majorité de ses rentrées fiscales ?

Il ne paye plus aucun de ses fonctionnaires pendant un an ?

Y’en a qui vont pas être content <img data-src=" />



Le 06/02/2014 à 09h 24

Beaucoup attendent toujours, ceci dit, leur véritable net imposable de 2013, ceci dû à la scandaleuse taxation de la part employeur de la mutuelle entérinée le 31 décembre… <img data-src=" />



Ce qui donne une mensualisation faussée pour tous ceux qui ont recalculé leurs mensualités avant le mois de janvier. Le contribuable apprécierait également d’avoir à disposition le simulateur avant la fin de l’année imposable…









Fredoo a écrit :



C’est surtout l’année du changement qui pause problème:

Soit on paye les impôts n-1 plus les impôts n, soit une année sans impôt….

on fait quoi alors? <img data-src=" />





Nos énarques sont payés assez chers pour qu’ils réfléchissent tout seuls comme des grands à ce problème loin d’être insolvable. <img data-src=" />



Le 06/02/2014 à 10h 03







FulguroPoint a écrit :



Ouais donc il verra que j’ai un tout petit taux car 2 enfants, une femme au chomage et des achats avec réduction d’impôts (Pompe à chaleur pour ma nouvelle maison) et donc “hein bon faut pas pousser, une augment’ alors que tu paie moins d’impôts que moi … retourne bosser et mieux que ça assisté !”







Je paye plus que toi étant célib en % <img data-src=" />



Le 06/02/2014 à 10h 07







mooms a écrit :



Je me suis trompé, je parlais des impôts sur le revenu qui sont calculés sur le revenu brut.



La double peine elle existe partout: taux de TVA à 20% sur presque tout hormis la bouffe et certains produits.

exemple: l’essence qui est déja fortement taxée, et on ajoute 20% de TVA dessus….etc….





Je crois que si on fait le calcul de toutes les taxes et impôts, pour un salaire moyen de 2000€ bruts, il nous reste moins de 40% de ce que l’employeur nous verse. (J’avais même entendu 20%, mais ça semble élevé.)

Autrement dit, on travaille plus de 60% de son temps pour la collectivité.

Encore autrement dit, si on ne travaillait que pour soi, on pourrait bosser deux fois moins <img data-src=" />







Tu te trompe en fait c’est pire que ca .



Si tu prend en compte les impots taxe de ton salaire, + les taxes de ce que tu achete, ( y en a des centaines ), tu donne environ 80 % de ton salaire en taxe et impot.



spidy Abonné
Le 06/02/2014 à 12h 14







jpaul a écrit :



Wouhou ! Je vais payer mes tous premiers impôts, c’est si émouvant <img data-src=" />



:eeek:





coupain <img data-src=" /> ça va faire mal.







Elwyns a écrit :



<img data-src=" /> , j’envoie un mél à 127.0.0.1 ?





http://www.pcinpact.com/inpactien/171273

<img data-src=" />



Le 06/02/2014 à 12h 15







spidy a écrit :



coupain <img data-src=" /> ça va faire mal.





http://www.pcinpact.com/inpactien/171273

<img data-src=" />







C’est donc lui l’admin du site des impots <img data-src=" /> . Je vais le harceler.







Hey au passage, maintenant que tu sais que tu vas payer :p plus de folies avec des noisettes :p



spidy Abonné
Le 06/02/2014 à 12h 31







Elwyns a écrit :



C’est donc lui l’admin du site des impots <img data-src=" /> . Je vais le harceler.



Hey au passage, maintenant que tu sais que tu vas payer :p plus de folies avec des noisettes :p







c’est la crise pour tout le monde ma bonne dame <img data-src=" />




Le 06/02/2014 à 12h 55







Fredoo a écrit :



C’est surtout l’année du changement qui pause problème:

Soit on paye les impôts n-1 plus les impôts n, soit une année sans impôt….

on fait quoi alors? <img data-src=" />







Simple, on ne paye pas l’année n-1 et rien ne change pour les comptes de l’état, au contraire, l’état gagne de l’argent.



Aujourd’hui, payer à n+1 ça veut dire que l’année 0 (concept) n’a pas eut de recettes et que chaque année, les contribuables remboursent leurs vieilles dettes envers l’état et en créent une nouvelle (plus importante s’il y a de la croissance).



Quand on paye à n, l’état perçoit l’année en cours (qui avec de la croissance est plus importante que l’année n-1), et on ne crée pas de nouvelle dette, MAIS on a toujours l’ardoise de l’année précédant la bascule.



En gros, au lieu d’avoir une dette qui varie et qui est recréée chaque année, on la fige, et on ne la rembourse pas non plus.

A la fin des temps, on aura cette dette virtuelle, mais figée à un montant ridicule.




jpaul Abonné
Le 06/02/2014 à 13h 19







Wythel a écrit :



Simple, on ne paye pas l’année n-1 et rien ne change pour les comptes de l’état, au contraire, l’état gagne de l’argent.



Aujourd’hui, payer à n+1 ça veut dire que l’année 0 (concept) n’a pas eut de recettes et que chaque année, les contribuables remboursent leurs vieilles dettes envers l’état et en créent une nouvelle (plus importante s’il y a de la croissance).



Quand on paye à n, l’état perçoit l’année en cours (qui avec de la croissance est plus importante que l’année n-1), et on ne crée pas de nouvelle dette, MAIS on a toujours l’ardoise de l’année précédant la bascule.



En gros, au lieu d’avoir une dette qui varie et qui est recréée chaque année, on la fige, et on ne la rembourse pas non plus.

A la fin des temps, on aura cette dette virtuelle, mais figée à un montant ridicule.







J’ai rien compris mais du coup ça semble cohérent :vendredi: <img data-src=" />



Le 07/02/2014 à 06h 22







jpaul a écrit :



J’ai rien compris mais du coup ça semble cohérent :vendredi: <img data-src=" />







maintenant tu sais comment le gouvernement t’enfume, c’juste ça que tu dois comprendre <img data-src=" />



Le 09/02/2014 à 21h 18

Le plus gros problème pour le revenu à la source, selon certains experts, c’est outre la double imposition, le fait que la fraude est plus grande dans ce système… le taux de recouvrement baisse de plusieurs points voir 10 points selon les pays.



En période de disette budgétaire c’est impossible.