ARCEP : 90 procédures entre 2009 et 2013, Free est bien dans le dernier lot

ARCEP : 90 procédures entre 2009 et 2013, Free est bien dans le dernier lot

Le bâton et la carotte

Avatar de l'auteur
Sébastien Gavois

Publié dans

Société numérique

25/09/2014 3 minutes
11

ARCEP : 90 procédures entre 2009 et 2013, Free est bien dans le dernier lot

Hier soir, l'ARCEP annonçait l'ouverture de 19 procédures à l'encontre de onze opérateurs de téléphonie fixe et mobile. Nous avons pu obtenir de plus amples informations sur celles-ci ainsi que sur les volontés du gendarme des télécoms.

La carte de couverture 4G est bien la cible d'une des procédures de l'ARCEP

Depuis le début du mois d'août, l'ARCEP a retrouvé son pouvoir de sanction qu'il avait perdu en juillet 2013 suite à une décision du Conseil constitutionnel. De quoi taper du poing sur la table avec plus d'arguments auprès des opérateurs et des fournisseurs d'accès à internet. Et l'autorité en profite justement sans attendre pour ouvrir pas moins de 19 procédures.

 

Nous avons pu obtenir de plus amples informations sur ce point. Tout d'abord, cela concerne principalement les cinq opérateurs et FAI de l'hexagone (Bouygues Telecom, Free, Orange, Numericable et SFR) ainsi que ceux des DOM/TOM qui ont pour certains eu droit à plusieurs procédures. Concernant le cas de la carte de la couverture 4G de Free Mobile, le zoom bloqué que nous avions évoqué lors d'une première reconstitution au niveau national était bien l'une des cibles de l'ARCEP. Nous apprenons au passage que l'opérateur aura été plutôt rapide à se conformer aux demandes de l'autorité. Cela correspond notamment aux changements que nous avions relevés il y a quelques jours.

Entre 2009 et 2013 : l'ARCEP a lancé environ 90 procédures

Si l'annonce faite hier est importante, cette procédure est courante puisqu'elle est réalisée plusieurs fois par an. Nous avons justement pu obtenir des statistiques sur les dernières années. Ainsi, entre 2009 et 2013 ce sont environ 90 procédures qui ont été ouvertes, soit une trentaine par an en moyenne, même si 2013 était relativement calme comparés aux autres années, la faute au pouvoir de sanction perdu en cours de route.

 

Sur l'ensemble, 44 ont débouché sur des non-lieux, tandis que 40 autres se sont terminées avec des mises en demeure. Dans un cas sur deux cela a suffi à ce que l'opérateur se conforme aux demandes qui lui avaient été faites. Pour le reste, l'ARCEP engage alors des poursuites et applique les sanctions qui s'imposent si nécessaire.

 

Quoi qu'il en soit, le message est clair pour le gendarme des télécoms : il compte bien se servir de son pouvoir de sanction et il le fait savoir. En effet, sur les 90 procédures engagées au cours des quatre dernières années, seule une petite partie a été rendue publique. 

 

Écrit par Sébastien Gavois

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

La carte de couverture 4G est bien la cible d'une des procédures de l'ARCEP

Entre 2009 et 2013 : l'ARCEP a lancé environ 90 procédures

Fermer

Commentaires (11)


Ca va etre interessant dans les prochains mois, ca.

Histoire de croiser marketing et réalité ^^


Sa sent le sapin pour Free Mobile <img data-src=" />








GGGG-Ready a écrit :



Sa sent le sapin pour Free Mobile <img data-src=" />







Je ne vois pas pourquoi ça sentirait plus le sapin pour Free que pour les autres.



Ils ont une couverture de la population à respectée en 3G; et vu les efforts qu’ils font actuellement ils y arriveront.



Et si ce n’est pas le cas ils auront une mise en demeure comme ont eu les 3 autres. Rien de bien alarmant.



Et je rejoins Oliewan, on verra dans les prochains mois la réalité des choses.









GGGG-Ready a écrit :



Sa sent le sapin pour Free Mobile <img data-src=" />







C’est qu’a l’époque ou Bouygues construisait son réseau ils étaient tellement performant qu’on ne peut que blâmer free pour les faiblesses du sien









GGGG-Ready a écrit :



Sa sent le sapin pour Free Mobile <img data-src=" />







ils vont licencier 1500 types eux aussi ?









picatrix a écrit :



ils vont licencier 1500 types eux aussi ?







Il a juste son disque qui est rayé, faut pas y prêter attention.



Comme ceux qui répètent en boucle “Nintendo va mourir” depuis 20 ans. Quand ça finira par arriver ils reviendront triomphalement pour annoncer “je vous l’avais bien dit !”.



J’aimerais que l’on m’explique la signification de la deuxième partie dun titre: Free est bien dans le dernier lot… Cette phrase accrocheuse n’étant absolument pas appuyée par un quelconque développement, elle me semble effectivement là que pour accrocher… SI Next Impact continue dans ce type dxe pratique, il est à craindre que’il devienne à plus ou moins court terme “Last Impact”! Car ce genre de propos non documenté fait vraiment “petit”… <img data-src=" />








dgfu6578 a écrit :



J’aimerais que l’on m’explique la signification de la deuxième partie dun titre: Free est bien dans le dernier lot… Cette phrase accrocheuse n’étant absolument pas appuyée par un quelconque développement, elle me semble effectivement là que pour accrocher… SI Next Impact continue dans ce type dxe pratique, il est à craindre que’il devienne à plus ou moins court terme “Last Impact”! Car ce genre de propos non documenté fait vraiment “petit”… <img data-src=" />







Nous avons eu la confirmation que le zoom bloqué sur la carte de couverture 4G fait bien partie des 19 procédures annoncées par l’ARCEP, comme précisé dans l’actualité :





Concernant le cas de la carte de la couverture 4G de Free Mobile, le zoom bloqué que nous avions évoqué lors d’une première reconstitution au niveau national était bien l’une des cibles de l’ARCEP.









gathor a écrit :



Nous avons eu la confirmation que le zoom bloqué sur la carte de couverture 4G fait bien partie des 19 procédures annoncées par l’ARCEP, comme précisé dans l’actualité :





Cette information, dont le niveau de gravité peutt être très diversement apprécié par les consommateurs, était comme vous le soulignez d’ailleurs (!) déjà connue… A tout le moins, une communication de toutes les procédures rendues publiques par l’ARCEP et concernant l’ensemble des opérateurs (Free y compris, bien sûr!) et dans quelle mesure les opérateurs se sont pliés aux exigence de l’ARCEP se rapprocherait plus d’une véritable information du consommateur. Informer, ce n’est pas facile, et il ne faut jamais glisser dans la facilité de la “quantité” au détriment de la qualité, même si c’est une véritable maladie franchouillarde! L’omission peut devenir de la désinformation, si l’on n’y prend garde!



On pourra dire ce qu’on veut mais globalement, je trouve que l’ARCEP (ex-ART) est l’un des régulateurs les plus performant parmi les autres instances de régulation.

Quand on voit les lacunes de la CRE qui laisse les cartels faire ce qu’ils veulent au niveau des tarifs. On devrait avoir aussi des autorités de régulation dans les transports aériens, ferroviaires qui mettrait des coups de pieds chez Raynnair, à la SNCF etc …








dgfu6578 a écrit :



&nbsp;A tout le moins, une communication de toutes les procédures rendues publiques par l’ARCEP et concernant l’ensemble des opérateurs (Free y compris, bien sûr!) et dans quelle mesure les opérateurs se sont pliés aux exigence de l’ARCEP se rapprocherait plus d’une véritable information du consommateur.







En effet, sur les 90 procédures engagées au cours des&nbsp;quatre&nbsp;dernières années, seule une petite partie a été rendue publique.



Est-ce que faire un traitement exhaustif d’une petite partie des 90 procédures a vraiment&nbsp; du sens ?