Deezer fait peau neuve et succombe à son tour au design sombre

Deezer fait peau neuve et succombe à son tour au design sombre

Discover, discover, discover !

Avatar de l'auteur
Vincent Hermann

Publié dans

Société numérique

01/10/2014
29

Deezer fait peau neuve et succombe à son tour au design sombre

Deezer a décidé de suivre son concurrent sur le sentier des interfaces plates et sombres. Le service de streaming français se livre donc à un grand ravalement de façade dont l’objectif est de mettre en avant, autant que possible, la découverte des contenus.

Une interface qui s'assombrit largement

Deezer lance donc aujourd’hui sa version 5, et beaucoup risquent de trouver qu’elle ressemble à s’y méprendre à a dernière révision majeure de Spotify. La mise à plat, les couleurs sombres, certains boutons très arrondis et les espaces dégagés autour des contenus rappellent ainsi furieusement le gros concurrent. Mais comme l’indique Deezer, cette nouvelle interface est le résultat de la prise en compte des retours des utilisateurs et de la nécessité de présenter aussi efficacement que possible tout ce qui permet l’accès aux 35 millions de titres du catalogue.

 

Toutes les fonctions sont donc rassemblées à gauche et les utilisateurs devront maitriser les rubriques. Par exemple, « À écouter » permet de lancer un « flow » (flux) rassemblant les recommandations éditoriales et les principales nouveautés. Ce qui est différent de la section « Explorer » qui, elle, permet de consulter tous les titres, albums et autres listes de lecture les plus écoutés du moment. « Top écoutes » rassemble à peu près tout ce qui peut être tendances, tandis que les radios lancent des listes thématiques et ne sont pas nouvelles.

 

deezerdeezer

 

Notez que le Flow fonctionne exactement comme le système des radios intelligentes de Spotify. Les titres sont proposés sur la base de certains critères, dont l’activité de l’utilisateur est le principal. À chaque fois qu’un nouveau titre se présente, il est alors possible de dire si on l’apprécie ou pas, ainsi que de le passer. Ces informations sont notées par Deezer qui adapte alors le Flow en conséquence.

Un classement plus accessible et des contrôles plus discrets 

L’accès à la musique est également simplifié par le classement des titres, Deezer présentant une vue albums qui fonctionne à la manière plus habituelle d’un iTunes pour certains. Il n’y a donc pas obligation de se servir des listes de lecture. Par ailleurs, un accès a été ajouté pour les coups de cœur.

 

On remarque en outre que la zone du lecteur a complètement changé. Non seulement elle est beaucoup plus réduite et discrète, mais elle quitte également le haut de l’écran pour se ranger en bas à gauche, juste en-dessous de la pochette du titre en cours de lecture. Tous les contrôles essentiels s’y trouvent, de la lecture/pause au mode aléatoire, en passant par le coup de cœur.

 

deezerdeezer

 

La nouvelle version du service de streaming est déjà disponible. Si elle ne s’affiche pas quand vous vous rendez sur le lien habituel, un simple passage par l’adresse « http://www.deezer.com/v5 » permettra de l’activer une fois pour toutes. Pour l'instant, il est possible de revenir à l'ancienne version du site en cliquant sur un lien présent dans les paramètres du service, comme le montre la capture de droite ci-dessus.

 

Notez qu’aucune information n’a par contre filtré au sujet d’un renouvellement des applications mobiles. Nous avons posé la question à Deezer et attendons actuellement un retour.

29

Écrit par Vincent Hermann

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Une interface qui s'assombrit largement

Un classement plus accessible et des contrôles plus discrets 

next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

Commentaires (29)


Le 01/10/2014 à 15h 21

<img data-src=" /> <img data-src=" />



Je déteste l’interface de spotfiy, c’est pour ça que je l’utilise pas. Et maintenant deezer s’y met… Pfff <img data-src=" />


Le 01/10/2014 à 15h 25

J’adore l’interface de spotify, c’est pour ça que je l’utilise. Et maintenant deezer s’y met… yahou ! <img data-src=" />


Vincent_H Abonné
Le 01/10/2014 à 15h 26







le duc rouge a écrit :



J’adore l’interface de spotify, c’est pour ça que je l’utilise. Et maintenant deezer s’y met… yahou ! <img data-src=" />





<img data-src=" />



Le 01/10/2014 à 15h 27

C’est l’interface de Spotify mais sans les magnifiques Playlists de Spotify et sans le parfait système de recherche de Spotify. Donc, je reste sur Spotify.


Le 01/10/2014 à 15h 32

Ca a l’air autant sombre que maintenant… Souvenez vous de Deezer v1http://www.giiks.com/wp-content/uploads/deezer-02.jpg


Le 01/10/2014 à 15h 33

C’est moins bordel qu’avant pour s’y retrouver, après, faut voir si le reste a évoluer un peu, la gestion des playlists étaient une horeur. <img data-src=" />


Le 01/10/2014 à 15h 34







Shywim a écrit :



Ca a l’air autant sombre que maintenant… Souvenez vous de Deezer v1http://www.giiks.com/wp-content/uploads/deezer-02.jpg





le design crystal sur la barre de menu… <img data-src=" />



Le 01/10/2014 à 15h 39

Personne se souvient/utilise

http://www.musicme.com ?



Une petite comparaison serait la bienvenue.


Le 01/10/2014 à 15h 48

ça ressemble surtout au design de xbox music je trouve, en plus complet (tellement le site xbox music est simpliste et incomplet)








renaud07 a écrit :



<img data-src=" /> <img data-src=" />



Je déteste l’interface de spotfiy, c’est pour ça que je l’utilise pas. Et maintenant deezer s’y met… Pfff <img data-src=" />





T’en fais pas, elle a juste rien à voir, sous pretexte qu’on a un peu de noir, c’est tout de suite un spotify like.

Mais non^^

Perso j’étais chez deezer, mais j’ai switch sur spotify, car ca me saoulait de voir plusieurs fois le meme album sur un artiste chez deezer, un bordel monstre… Chez spotify ils cachent ces albums doublés pour éviter de faire chier l’utilisateur dans sa naviguation et c’est pas plus mal



Jarodd Abonné
Le 01/10/2014 à 15h 56

J’ai cette interface depuis quelques jours, je faisais partie de la béta sans le savoir ou bien ? <img data-src=" />


Le 01/10/2014 à 15h 57

Les francais :



On copie innove que quand ca marche plus <img data-src=" />


Le 01/10/2014 à 16h 18







Jarodd a écrit :



J’ai cette interface depuis quelques jours, je faisais partie de la béta sans le savoir ou bien ? <img data-src=" />





Ca m’arrive souvent de faire partie des bêtas sans le savoir &nbsp;<img data-src=" />



Bixou Abonné
Le 01/10/2014 à 16h 36

Ça tombe bien, j’étais parti sur Spotify principalement à cause de l’interface mais aussi grâce à la présence d’une appli desktop.



Mais une version Windows (desktop) arrive bientôt ! <img data-src=" />



https://twitter.com/DeezerFrance/status/517308412758360064


jpaul Abonné
Le 01/10/2014 à 16h 36







renaud07 a écrit :



<img data-src=" /> <img data-src=" />



Je déteste l’interface de spotfiy, c’est pour ça que je l’utilise pas. Et maintenant deezer s’y met… Pfff <img data-src=" />





J’ai dû downgrader Spotify au boulot sur ma machine (problème de libc6 pas assez récente sous Debian Wheezy) et … bon sang, mais l’interface d’avant était top, pourquoi ont-ils changé ça ? <img data-src=" />



Thoscellen Abonné
Le 01/10/2014 à 17h 03

Elle fait très Application Modern UI cette interface&nbsp;<img data-src=" />


Le 01/10/2014 à 17h 24







jpaul a écrit :



J’ai dû downgrader Spotify au boulot sur ma machine (problème de libc6 pas assez récente sous Debian Wheezy) et … bon sang, mais l’interface d’avant était top, pourquoi ont-ils changé ça ? <img data-src=" />







Quelle idée d’utiliser Wheezy sur ta machine de boulot ? C’est bien pour un serveur, pas pour un utilisateur desktop. Passe en testing et ça marchera beaucoup mieux !



Et si tu as besoin de tester des choses sous Wheezy, installe juste un chroot avec debootstrap, et hop, plus de soucis.



Le 01/10/2014 à 18h 53

J’adore Deezer, j’ai mis une tablette au mur de mon salon et j’écoute Deezer en multi room toute la journée en boucle comme musique de fond. Ainsi qu’hors connexion lorsque je suis dans ma voiture.

Enfin plus de pubs crétine et lobotomisante, vive la découverte artistique.

Deezer et Netflix ont carrément bouleversé mon quotidien.


jpaul Abonné
Le 01/10/2014 à 19h 03







Orphis a écrit :



Quelle idée d’utiliser Wheezy sur ta machine de boulot ? C’est bien pour un serveur, pas pour un utilisateur desktop. Passe en testing et ça marchera beaucoup mieux !



Et si tu as besoin de tester des choses sous Wheezy, installe juste un chroot avec debootstrap, et hop, plus de soucis.





Notre produit est une solution intégrée à base de machine sous Wheezy.

Du coup, l’environnement de dev est identique à celui du client. Sauf que nous utilisons notre propre repository APT en interne qui contient nos logiciels et … une libc6 vieille comme le monde.



Mais bon, mis à part Spotify qui ne fonctionne pas dans la dernière version, ma machine fonctionne très bien.



Larsene_IT Abonné
Le 01/10/2014 à 20h 16

simple, clair, et plus lisible. Ils ont piqué des idées sur le thème sombre de NextINpact v6, c’est sûr ^^


Le 02/10/2014 à 00h 29







jpaul a écrit :



Notre produit est une solution intégrée à base de machine sous Wheezy.

Du coup, l’environnement de dev est identique à celui du client. Sauf que nous utilisons notre propre repository APT en interne qui contient nos logiciels et … une libc6 vieille comme le monde.



Mais bon, mis à part Spotify qui ne fonctionne pas dans la dernière version, ma machine fonctionne très bien.







Nooooooooon !

Environnement de prod != Environnement de dev



Sur ma machine perso, j’utilise le dernier Ubuntu (je pourrais très bien être sur Debian ou Arch, qu’importe).

Ensuite, selon les projets, j’ai des chroot pour différentes distributions (squeeze, wheezy, trusty, precise, différentes versions de fedora).

Chaque environnement relativement bien isolé et je peux faire tout ce dont j’ai besoin localement. Sauf que mon IDE (enfin vim) est récent et que je peux utiliser Spotify et d’autres outils un brin plus modernes (jusqu’à il y a peu, l’environnement de prod était majoritairement squeeze pour moi…).



Regarde du coté de “schroot”, ça permet d’automatiser pas mal de choses en fait. En bonus, si tu utilises des chroot en mode snapshot (genre via btrfs), tu peux restaurer un état directement, genre avoir une machine nouvellement installée à chaque fois où tu réinstalles toutes tes dépendences avant de compiler pour vérifier qu’elles sont toutes correctes.



Grace à ça, tu as toujours un kernel récent, un environnement récent mais tu peux avoir toutes les dépendences qui vont bien. Et si tu veux tester sur un nouvel environnement (genre pour une migration), tu n’as pas besoin d’avoir de deux machines (ou VM), une seule suffit amplement, et tu peux garder toujours le même environnement pour travailler.



Le 02/10/2014 à 04h 58







sternet a écrit :



J’adore Deezer, j’ai mis une tablette au mur de mon salon et j’écoute Deezer en multi room toute la journée en boucle comme musique de fond. Ainsi qu’hors connexion lorsque je suis dans ma voiture.

Enfin plus de pubs crétine et lobotomisante, vive la découverte artistique.

Deezer et Netflix ont carrément bouleversé mon quotidien.





Tu dois pas avoir des oreilles exigeantes où un système sonore à chier chez toi.

Parce que bon moi même sans être un grand mélomane à l’oreille pointu Deezer c’est bien un moment mais faut pas en abuser. J’ai besoin de cure de son propre et pas compréssé régulièrement.



cette nouvelle interface n’est pas sombre partout. Je ne comprends pas la comparaison avec Spotify. Moi, ça me fait plutôt penser à l’interface de MySpace.


Le 02/10/2014 à 06h 10







Guyom_P a écrit :



Tu dois pas avoir des oreilles exigeantes où un système sonore à chier chez toi.

Parce que bon moi même sans être un grand mélomane à l’oreille pointu Deezer c’est bien un moment mais faut pas en abuser. J’ai besoin de cure de son propre et pas compréssé régulièrement.







S’il est abonné et que c’est uniquement une musique de fond, du mp3 320 suffit. Si tu as une musique de fond, c’est pour avoir un bruit ambiant, alors que si tu écoutes de la musique tu prêteras attention à la qualité de celle-ci. De toute façon, il y a eu suffisamment de test à l’aveugle pour montrer qu’en dehors du connaisseur, la différence entre mp3 320 et qualité CD est trop subtile.



Le 02/10/2014 à 07h 48







Loeff a écrit :



S’il est abonné et que c’est uniquement une musique de fond, du mp3 320 suffit. Si tu as une musique de fond, c’est pour avoir un bruit ambiant, alors que si tu écoutes de la musique tu prêteras attention à la qualité de celle-ci. De toute façon, il y a eu suffisamment de test à l’aveugle pour montrer qu’en dehors du connaisseur, la différence entre mp3 320 et qualité CD est trop subtile.







+1

Exactement, je suis abonné Deezer, et j’ai équipé ma maison en Sonos.

La qualité d’écoute est nickel rien à dire.

J’ai pas de câble qui traine , plus de grosses enceintes encombrante, plus de stock de CD poussiéreux. Mais un jukebox incroyable qui s’adapte à mes goûts et me suit absolument partout.



aurel_gogo Abonné
Le 02/10/2014 à 07h 57







Orphis a écrit :



Ubuntu

chroot

squeeze, wheezy, trusty, precise, fedora

mon IDE (enfin vim) est récent

majoritairement squeeze pour moi.

“schroot”,

En bonus, si tu chroot en mode snapshot (genre btrfs), tu réinstalles toutes tes dépendences avant de compiler

un kernel récent mais tu peux avoir toutes les dépendences qui vont bien.





J’ai rien compris, <img data-src=" /> <img data-src=" /> faut avoir fait Math Sup Math Spé pour utiliser Deezer maintenant ?



jpaul Abonné
Le 02/10/2014 à 08h 21







Orphis a écrit :



Nooooooooon !

Environnement de prod != Environnement de dev



Sur ma machine perso, j’utilise le dernier Ubuntu (je pourrais très bien être sur Debian ou Arch, qu’importe).

Ensuite, selon les projets, j’ai des chroot pour différentes distributions (squeeze, wheezy, trusty, precise, différentes versions de fedora).

Chaque environnement relativement bien isolé et je peux faire tout ce dont j’ai besoin localement. Sauf que mon IDE (enfin vim) est récent et que je peux utiliser Spotify et d’autres outils un brin plus modernes (jusqu’à il y a peu, l’environnement de prod était majoritairement squeeze pour moi…).



Regarde du coté de “schroot”, ça permet d’automatiser pas mal de choses en fait. En bonus, si tu utilises des chroot en mode snapshot (genre via btrfs), tu peux restaurer un état directement, genre avoir une machine nouvellement installée à chaque fois où tu réinstalles toutes tes dépendences avant de compiler pour vérifier qu’elles sont toutes correctes.



Grace à ça, tu as toujours un kernel récent, un environnement récent mais tu peux avoir toutes les dépendences qui vont bien. Et si tu veux tester sur un nouvel environnement (genre pour une migration), tu n’as pas besoin d’avoir de deux machines (ou VM), une seule suffit amplement, et tu peux garder toujours le même environnement pour travailler.





Je t’avoue qu’il s’agit plutôt de flemme. La machine était sous wheezy quand je suis arrivé, ça ne m’a pas posé de problème, et je n’ai pas envie de prendre du temps au bureau pour tout réinstaller. Surtout que je bosse sur le client-side et que je maîtrise peu le fonctionnement de notre server-side.



Je me vois assez mal tout réinstaller sous prétexte que Spotify ne fonctionne pas dans la dernière version. Pour les logiciels du quotidien, j’utilise les repos linuxmint, et de Google qui ont les dernières versions de FF, Thunderbird et Chrome. Pour les outils de dev (Sublime Text etc …) on a un maître du packaging à bord qui met à jour les paquets sur le repo de l’entreprise.



Et au final je me fiche d’avoir la dernière version de XFCE, je suis là pour bosser et ma machine est extrêmement stable.



Le 02/10/2014 à 08h 23







aurel_gogo a écrit :



J’ai rien compris, <img data-src=" /> <img data-src=" /> faut avoir fait Math Sup Math Spé pour utiliser Deezer maintenant ?







RTFM!



Non, c’est juste des tips pour pouvoir utiliser une version récente de Linux en travaillant avec une version plus ancienne installée en parallèle sur la machine, tout ça pour utiliser Spotify par exemple (qui est quand même vachement mieux que Deezer au final :p)



Le 02/10/2014 à 09h 21







jpaul a écrit :



Je t’avoue qu’il s’agit plutôt de flemme. La machine était sous wheezy quand je suis arrivé, ça ne m’a pas posé de problème, et je n’ai pas envie de prendre du temps au bureau pour tout réinstaller. Surtout que je bosse sur le client-side et que je maîtrise peu le fonctionnement de notre server-side.



Je me vois assez mal tout réinstaller sous prétexte que Spotify ne fonctionne pas dans la dernière version. Pour les logiciels du quotidien, j’utilise les repos linuxmint, et de Google qui ont les dernières versions de FF, Thunderbird et Chrome. Pour les outils de dev (Sublime Text etc …) on a un maître du packaging à bord qui met à jour les paquets sur le repo de l’entreprise.



Et au final je me fiche d’avoir la dernière version de XFCE, je suis là pour bosser et ma machine est extrêmement stable.







Sauf qu’on ne réinstalle pas une Debian, on l’upgrade et ça marche bien.

Ajoute juste ton sources.list et lance un apt-get dist-upgrade.



Sinon à l’inverse, tu peux aussi créer un chroot pour jessie et installer Spotify dedans et le lancer comme ça.



Vu les dépendences, Spotify est probablement compilé sous precise comme beaucoup de software. Precise est sorti en 2012 avec une version plus récente de libc que Wheezy sorti un an après… C’est quand même dommage qu’ils n’aient pas fait la mise à jour de testing avec une version plus récente à l’époque !