4G et 1800 MHz : deux décisions de l'ARCEP pour répartir les rôles d'ici le 25 mai 2016

4G et 1800 MHz : deux décisions de l’ARCEP pour répartir les rôles d’ici le 25 mai 2016

Quelle surprise !

Avatar de l'auteur
Sébastien Gavois

Publié dans

Société numérique

30/07/2015
18

4G et 1800 MHz : deux décisions de l'ARCEP pour répartir les rôles d'ici le 25 mai 2016

Après Bouygues, c'est au tour d'Orange et SFR de pouvoir réutiliser la bande des 1800 MHz pour de la 4G, et ce dès le 25 mai 2016. Une décision désormais officielle. D'ici là, ces trois opérateurs devront céder une partie de leur spectre à Free Mobile.

Dans un communiqué de presse, l'ARCEP annonce avoir « adopté aujourd'hui deux décisions modifiant les autorisations d'Orange et de SFR ». Dans les deux cas, il s'agit d'autoriser la réutilisation de la bande des 1800 MHz pour la 4G (au lieu de la 2G uniquement) dès le 25 mai 2016. Les deux opérateurs devront aussi restituer une partie de leur spectre à Free Mobile d'ici cette date , précise le régulateur.

Pour rappel, cette annonce n'est pas une surprise puisqu'elle avait déjà été évoquée en mars 2013, mais elle est désormais officialisée et « gravée dans le marbre » nous précise le régulateur. Comme l'a déjà fait par le passé Bouygues Telecom, Orange et SFR peuvent demander « à tout moment une levée anticipée des restrictions technologiques dans la bande 1800 MHz, s'ils souhaitent utiliser la 4G dans cette bande avant la date du 25 mai 2016 ».

Cette ouverture permettra aux opérateurs de déployer de la 4G en réutilisant une partie de leur infrastructure déjà mise en place pour la 2G, tout en proposant de la 4G+ (LTE Advanced) en combinant jusqu'à trois bandes de fréquences, augmentant ainsi les débits théoriques maximum. De quoi relancer la course au Mb/s qui avait eu lieu lors du lancement de la 4G

De son côté, Free Mobile peut d'ores et déjà utiliser 5 MHz sur les 1800 MHz pour de la 4G, et ce, depuis le 1er janvier 2015. Mais, selon les déclarations faites à l'ANFR, il ne dispose pour le moment d'aucune antenne active. Quoi qu'il en soit, et au plus tard le 25 mai, le quatrième opérateur disposera donc de 15 MHz, contre 20 MHz pour ses trois concurrents :

ARCEP 1800 MHz 25 mai 2016

18

Écrit par Sébastien Gavois

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (18)


Le 30/07/2015 à 17h 32

Free ne peut pas utilisé la bande de 1800mhz pour le 2g ? Sa lui permettrai de se débarrasser plus vite de l itinerance d orange…


Le 30/07/2015 à 17h 36







djoulju a écrit :



Free ne peut pas utilisé la bande de 1800mhz pour le 2g ? Sa lui permettrai de se débarrasser plus vite de l itinerance d orange…





<img data-src=" />



Ami-Kuns Abonné
Le 30/07/2015 à 17h 39

Aucun intérêt au niveau financier pour Free, il à pas de licence en plus si me goure pas.


gathor Abonné
Le 30/07/2015 à 17h 40

Free n’a pas de licence 2G donc… la question ne se pose même pas&nbsp;<img data-src=" />


La 3G fait la même chose (voix+données) que la 2G avec moins de contraintes. Free mobile (opérateur visant le grand public) remplace donc progressivement son itinérance 2G par la 3G de son propre réseau.



Cela ne veut pas dire que la 2G va disparaître dans les décennies à venir (chose qu’aiment à imaginer certains).


jmm Abonné
Le 30/07/2015 à 17h 54

Cela ne coûte-il pas plus cher à Orange et SFR ?

Il me semble qu’à l’époque de Bouygues Telecom, il était question de payer une taxe supplémentaire sur la reconversion de la fréquence (en plus d’avoir déjà payé la fréquence et la techno). Est-ce encore en vigueur ?


Just1_ Abonné
Le 30/07/2015 à 17h 59

Excellente chose ! Il devrait y avoir une belle avancée en terme de couverture en utilisant cette bande le 25 mai !


jmm Abonné
Le 30/07/2015 à 18h 12







djoulju a écrit :



Free ne peut pas utilisé la bande de 1800mhz pour le 2g ?







De la 2G en 1800 Mhz : Mauvaise idée !



Ça a été la chemin de croix pour Bouygues Telecom pendant près d’une décennie, privé des fréquences en or déjà squatées par Orange et SFR. Le 1800 Mhz couvre de petites cellules : idéal pour la data en zone urbaine, mais pas terrible pour de la 2G. Car, les possesseurs de téléphone 2G à 2€ veulent surtout de la voix et du sms, qui sont moins gourmand en bande passante. S’il n’y a pas de quoi saturer la cellule, mieux vaut qu’elle soit grande, et donc utiliser des fréquences plus basses (et plus chères).



Le 30/07/2015 à 20h 06

Les conditions de départ prévues par l’ARCEP pour la création du réseau Free Mobile (en propre) étaient portées uniquement sur l’UMTS et la LTE, il n’est plus possible de revenir en arrière pour demander l’acquisition d’un spectre GSM, ce qui n’aurait d’ailleurs aucun intérêt pour Free Mobile qui n’est pas intéressé.

&nbsp;

<img data-src=" />


Le 30/07/2015 à 22h 44

Il ne semble que bouygues a payé oui, mais moins que ce qui était prévu au départ.

Mais la question n’est pas forcement est ce que ça coute plus cher, mais est ce que ça vaut le coup de payer plus cher ?

Vu que les usages en 2G disparaissent et que les besoins en 4G augmentent, il faut croire que c’est intéressant.


Le 30/07/2015 à 22h 48

Peut être grâce à la fréquence plus basse que les 2600MHz actuels, mais faut pas s’attendre à des folies non plus.

Bouygues en a bien profité car il avait un réseau 2G existant sur ces fréquences, Free n’en a pas.

Ce qu’il manque à Free pour augmenter sa couverture, ce sont surtout des antennes, et simplement obtenir de nouvelles fréquences n’y changera rien.

&nbsp;

Donc un petit coup de boost grâce à la plus grande portée oui, un petit coup de boost pour les déploiements futurs probablement aussi, mais ça m’étonnerait qu’on se réveille le 25 mai avec un réseau Free radicalement différent.


Le 31/07/2015 à 03h 18







TiTan91 a écrit :



Peut être grâce à la fréquence plus basse que les 2600MHz actuels, mais faut pas s’attendre à des folies non plus.

Bouygues en a bien profité car il avait un réseau 2G existant sur ces fréquences, Free n’en a pas.

Ce qu’il manque à Free pour augmenter sa couverture, ce sont surtout des antennes, et simplement obtenir de nouvelles fréquences n’y changera rien.

&nbsp;

Donc un petit coup de boost grâce à la plus grande portée oui, un petit coup de boost pour les déploiements futurs probablement aussi, mais ça m’étonnerait qu’on se réveille le 25 mai avec un réseau Free radicalement différent.





Si ça peut boucher des trous en ville ça ne sera pas plus mal quand même :) entre la 2600 et 1800 il y a quand même un sacré gap.&nbsp;



Apone Abonné
Le 31/07/2015 à 07h 44







joma74fr a écrit :



La 3G fait la même chose (voix+données) que la 2G avec moins de contraintes. Free mobile (opérateur visant le grand public) remplace donc progressivement son itinérance 2G par la 3G de son propre réseau.



Cela ne veut pas dire que la 2G va disparaître dans les décennies à venir (chose qu’aiment à imaginer certains).





tiens, il me semblait qu’en 3G il n’y avait que de la donnée (contrairement à la 4G)



Just1_ Abonné
Le 31/07/2015 à 08h 14

C’est l’inverse:

3G: voix, data

4G: seulement data



La voix par la 4G arrivera avec VoLTE fin 2015 ;-)


Le 31/07/2015 à 12h 18

J’avais compris que quelques lots 900MHz devaient être progressivement libérés par des opérateurs historiques (Orange & SFR ?) si la 4ème licence 3G était attribuée avant une certaine date (ce qui fut bien le cas) pour être rétribuées au nouvel entrant (je crois que c’était des clauses incluses dans les licences 3G des opérateurs historiques).



Free semble donc bien avoir 2 blocs en 900MHz (3G pour tout le territoire) depuis le 01/01/2013 … voir cet article


Le 31/07/2015 à 12h 33

“Une exception est toutefois admise : l’itinérance 2G pourrait se poursuivre au-delà de 2016, mais uniquement pour desservir les clients disposant de terminaux 2G exclusifs”.silicon.fr


Le 01/08/2015 à 13h 27

Le pic de mise en résonance d’ un être humain se situant à 800 hertz, je comprends pas tout ce tralala autour d’émetteurs et de récepteurs puisque nous sommes nous mêmes TOUS en dépit de notre plein gré des récepteurs vibratoires naturels.

&nbsp;&nbsp;Pas de licences, pas de réglementation et pas de disputes d’ argent.

&nbsp;Suffit de parler ou d”émettre sur cette fréquence et ça marche….

&nbsp;J’ attends le jour ou un gars moins c*n que la moyenne mais avec des moyens le mette en place.

&nbsp;Le futur Bill Gates est peut être parmi vous.

&nbsp;A vous d’ utiliser cette voie pour y parvenir…